La Croix Manquante pour la Pureté


 

Lettres 125 - 149

UNE COLLECTION

DES

NOMBREUSES ÉPÎTRES POUR LES AMIS,

DE

CET ANCIENT, ÉMINENT, ET FIDÈLE DE

JÉSUS-CHRIST,

George Fox

Volume 1 Contd.

 

125.

Amis,

Pour vous tous ceci est la Parole du Seigneur.
Connaissez la semence de Dieu dans les uns les autres, cette semence est Christ.
Ne regardez pas à l'intérieur ; alors vous n'errerez pas mais serez au dessus de l'errance.
La semence, qui est Christ, étant connue dans les uns les autres,
c'est pour vous qu'est la promesse de Dieu, que chacun de vous reconnaisse les promesses accomplies en vous ;
là où vous pouvez tous témoigner des bénédictions de Dieu accomplies pour vous, et en vous.
Et qu'en ceci le Seigneur Dieu Tout Puissant vous préserve tous pour sa gloire,
et que vous tous puissiez connaître la chair de Christ votre nourriture, et connaître son règne.

Et n'étouffez pas l'esprit, et n'arrêtez pas la puissance ;
mais demeurez dans ce qui arrête et étouffe la tromperie.
Et ceci est la parole du Seigneur Dieu qui vous est adressé.

Et tous les Amis, concentrez-vous et portez attention à la vie et à la puissance du Seigneur Dieu ;
car tout ce qui n'est pas en Lui sont, et sera confondu.
C'est pourquoi demeurez en Celui qui condamne cela, en Lui sera votre paix.

George Fox


126.-Pour les Amis, pour demeurer dans l'amour et l'unité.


La parole du Seigneur Dieu à tous les Amis.
Demeurez dans la paix et dans l'unité avec Dieu, et les uns avec les autres,
de sorte que pour le Seigneur vous puissiez être une douce saveur, et pour les uns les autres,
et aussi en ceux qui haïssent la Lumière ;
afin que vous puissiez tous venir pour témoigner en tant que fils, et en tant qu'héritiers de Dieu,
et dans l'esprit avoir l'unité, qui est le lien de paix.
Et concentrez-vous sur la semence de Dieu, et sur la vie.

George Fox

127.


Tous les Amis de partout,

Ne vous complaisez pas dans les vêtements, ne vous complaisez pas dans les créature, plus que dans le Créateur.
N'ayez pas confiance dans les richesses incertaines, qui se fanent et disparaissent ;
mais placez votre confiance dans le Dieu vivant, et aimez les richesses qui durent, et ne disparaissent pas.
Ne vous complaisez pas dans le monde qui a une fin, mais dans le monde qui a une fin ;
que là vous puissiez tous en venir à l'assurance dune vie sans fin.

George Fox


128. À tous les Amis, pour rester dans la puissance de Dieu,
hors des soucis du monde.


Tous les Amis,

Prêtez attention à ce qui est pur,
de sorte qu'avec cela toutes vos pensées soient gardées à Dieu, qui est pur ;
que, comme le lys vous puissiez croître, et recevoir de Dieu la sagesse
comment utiliser les créatures à leurs places, pour la gloire de Celui qui les a crée.
Car malheur à vous, qui vous tenez au dernier jour avec de la convoitise ;
vous agissez ne nature contraire à la Lumière, en ayant des pensées pour demain
« de ce que vous mangerez, et ce que vous boirez, et ce que vous allez porter ».
Regardez la vie qui est plus que de la nourriture, et le corps qui est plus que le vêtement ;
et considérez les lys et les corbeaux, et qui les nourrit, et revêt la terre ?

Que dans la foi vous puissiez vous tenir, et qu'avec elle vous puissiez venir à voir celui qui est invisible.
Celui qui évite pour les derniers jours la convoitise, s'éloigne de tout ce qui
le garderait hors des jours, loin de Dieu, le commencement des jours ;
ici l'Ancien des Jours vient pour être vu, et la vie jaillit hors de la mort,
et un diligent servant Dieu est reconnu, et chacun pourvoie pour sa famille.
Car il est pire qu'un infidèle, celui qui ne le fait pas.
Concentrez-vous sur Celui qui était avant les jours, qui amène à être diligent, à servir le Seigneur ;
et qui retient le destructeur.
Et qui retient la convoitise et les principes charnels,
et qui voudrait aller courir dans les observations de jours.
Et qui conserve la vie hors de la terre,
et nous garde de mettre notre confiance dans les richesses qui sont incertains,
et nous amène à avoir confiance en Dieu, qui est vivant,
qui est le condamnateur de tous les dieux, qui ont des yeux, et qui ne voient pas ;
qui gardent le peuple sous leur domination loin de la Lumière.
Mais tous ceux qui portent attention à la Lumière, voient Dieu, qui est vivant, qui voit toutes choses.

George Fox


129.


Mes chers amis et frères,

Demeurez dans la semence de paix, qui était avant que l'inimitié et l'adversaire fut,
dans laquelle vous avez tous la vie et la paix, et l'unité et la domination ;
et dans cela vous connaîtrez le Christ Jésus qui règne, qui était avant le commencement du monde ;
en lequel vous pouvez connaître votre élection,
et un siège dans les lieux célestes en Christ Jésus, au-dessus tous les lieux terrestres qui sont en bas,
et des mauvaises traditions des hommes et de leurs vaines coutumes ;
assis en Christ Jésus demeurant en dehors d'eux, car il était avant qu'eux ne furent.
Et que tous les Amis en tout lieux prient Seigneur,
pour exalter Sa vérité à sa gloire, et Son royaume qui n'a pas de fin,
mais qui est d'éternité en éternité.

George Fox


130. - À tous les Amis, pour demeurer dans la vérité, la vie de Dieu, la lumière, etc.


Tous les Amis,

Demeurez dans la vérité ;
dans la maison de mon Père il y a plusieurs demeures, a dit Christ.
Et vous tous qui connaissez la vie, ne vous éloignez pas d'elle.
Ne portez pas attention aux paroles sans vie ;
mais portez attention à ce qui vous laisse voir et connaître le Père
Car les montagnes se lèveront, et peuvent se lever.
Mais ceci est la parole du Seigneur Dieu pour vous,
et un avertissement pour vous tous dans la présence du Seigneur Dieu, (aller à une autre présence)
portez attention à la puissance et à la vie, la puissance qu'autrefois vous aviez connu et laquelle vous avez goûté ;
et qui vous gardera jusqu'au jour du salut,
et qui vous amène à connaître le royaume de Dieu pour tenir dans la droiture,
et qui vous amènera à comprendre la tromperie, et la sonder,
et vous amènera au-dessus des tromperies du monde.
Ainsi, vous qui connaissez la puissance du Seigneur Dieu, portez-y attention,
et elle enlèvera les questionnements de vos pensées ;
elle ôtera ce qui amène les problèmes dans vos pensées.
Mais si vous vous éloignez de la puissance, la partie formelle se lèvera en vous,
et vous courrez dans les questionnements.
Mais la puissance de Dieu c'est l'évangile ;
et vous qui avez reçu a puissance de Dieu, vous avez reçu l'Évangile ;
et il est maudit celui qui prêche autre chose, oui, si c'est un ange des cieux.
Car Christ est la puissance de Dieu, devant qui les anges doivent s'incliner.
et Christ Jésus, qui est né (d'une vierge), qui fut crucifié, et qui est monté,
(et il n'y en a pas d'autre),
vous tous, qui êtes tournés vers la Lumière,
attendez de l'avoir né en vous, chacun de vous en particulier.
« Je suis la Lumière du monde », a dit Christ, « par qui le monde a été fait,
qui éclaire chaque homme, qui vient au monde ».

Qui est le « pain de vie, qui vient d'en haut ;
et celui qui mange de ce pain, vit pour toujours ».

Maintenant, chacun de vous, ayant reçu une Lumière du Christ, le pain de vie, attendez,
et avec elle et par elle vous verrez, connaîtrez, et aurez votre nourriture en Sa saison.
chacun de ceux qui vient dans le monde, ayant une lumière du Christ Jésus,
qui n'est pas de ce monde,
et étant tourné vers cette Lumière avec laquelle il est éclairé à l'intérieur,
il est tourné vers Jésus-Christ, d'où elle vient.
Et ici, nul ne dira « voici le Christ est ici, ou voici le Christ est là » ;
mais chacun avec la Lumière qui vient de Lui, verra le Christ,
(et verra le Père, à travers l'esprit qui est issu du Père et du Fils),
et la gloire que le Christ avait avec le Père avant le commencement du monde.
Et chacun avec la lumière aura la domination sur tout ce qui est contraire
dans le mâle et la femelle, en ayant une lumière qui vient de Lui,
qui donne la « lumière de la connaissance de la gloire de Dieu, dans la face du Christ Jésus »,
cette lumière brille dans vos coeurs ;
et là chacun sentira leur trésor dans le vase de terre,
et la puissance qui est de Dieu.

Maintenant, quiconque s'éloigne de la lumière, qui les éclaire à l'intérieur,
ils vont dans les ténèbres, et ils vont dans les merveilles ;
et courent en regardant et disant, « Voici il est ici, voici il est là. »
Je suis venu comme une lumière dans le monde, (a dit Christ),
avec laquelle quiconque, vient dans le monde, est éclairé à l'intérieur,
cette lumière est l'alliance ;
et quiconque est dans la lumière,
est dans l'alliance avec Dieu.

Et aussi, Amis de partout, gardez vos réunions,
(ceci est la parole du Seigneur Dieu pour vous),
et ne faites pas attention à « voici ici» ou « voici là »,
ne soyez pas non plus troublés ;
mais portez attention partout à la vie de Dieu,
et ne errez pas loin de la vérité à l'intérieur,
de sorte que vous puissiez être tenus à l'écart de toutes les orages de gonflement, des troubles, et des tempêtes,
et qu'avec elle vous puissiez être tenus au-dessus du monde, pour Lui et en Lui qui n'est pas de ce monde.
Et prenez garde de ne pas renier la vérité ;
car ceux qui font cela, s'éloignent de la Lumière qui est à l'intérieur d'eux,
et aussi ils vont dans les ténèbres, et dans les merveilles.
Et ceux qui s'éloignent de la Lumière à l'intérieur d'eux, s'éloignent de l'Emmanuel,
du Sauveur à l'intérieur, le Christ Jésus, et de la vérité dans les parties intérieures,

et du médiateur entre vous et Dieu, et de la vigne ;
et aussi, vous ne portez pas de fruit pour la gloire de Dieu.
Et en vous éloignant de la Lumière à l'intérieur, vous vous éloignez de votre paix et de l'alliance de Dieu ;
et en vous éloignant de la Lumière à l'intérieur, vous vous éloignez de la vie,
là où chacun reçoit la lumière de la vie.
Et celui qui s'éloigne de la lumière à l'intérieur, s'éloigne de l'augmentation de Dieu ;
celui qui s'éloigne de la lumière à l'intérieur, s'éloigne de l'onction à l'intérieur de lui,
et ainsi il ne demeure pas dans le Fils ni dans le Père.
Tous ceux qui s'éloignent de la lumière à l'intérieur s'éloignent de l'alliance de la vie éternelle.
Mais quiconque marche dans la lumière à l'intérieur, qu'il a reçu,
recevra là le pain de vie, Christ, de qui vient la Lumière.
Et aussi, en ayant votre nourriture à l'intérieur, vous ne vous éloignerez pas pour la ramasser ;
mais celui qui est dans la lumière, et qui croit en elle, vient à connaître le grenier,
dans lequel le blé est recueilli,
et l'ivraie, qui doit être brûlé avec un feu qui est inextinguible,
et le plancher parfaitement purgé ;
et la couronne immortelle qui est connue.

Par conséquent tous les Amis, demeurez dans la puissance,
et connaissez la puissance de Dieu dans les uns les autres, et la vie qui se tient en Dieu ;
que hors de la sécheresse et de la stérilité vous puissiez être emmenés,
et gardés dans l'éternel et vivant esprit et puissance.
Et aussi, que le Dieu de gloire vous préserve du mal qui est dans le monde,
dans la gloire, et dans l'unité, chacun dans leurs mesures.
Maintenant, la Puissance de Dieu ne sera jamais ébranlée ;
ce qui doit être ébranlé, (ou secoué), est hors de la puissance, et la puissance demeure ;
c'est pourquoi, demeurez dans la puissance qui jette à terre tout ce qui peut être ébranlé, (ou secoué),
et qui élève ce qui ne peut jamais être jeté à terre ni ébranlé.
Et pour vous ceci est la parole du Seigneur Dieu.
Et demeurez en elle, et restez en elle,
qui vous garde en dehors et au-dessus de la connaissance
de ce qui entre dans les parties sensuelles ; car celles-ci failliront.
Par conséquent, demeurez dans la puissance et dans la vie de Dieu ;
car celle-ci comprend le monde, et l'atteint et sonde tout cela.
Demeurez et vivez en Elle, et c'est ici que sera votre paix ;
elle vous gardera loin des querelles, et des fulminations, et des injures.
Car tout ceci fini par être sondé, enchaîné, et maîtrisé par la puissance éternelle,
et attaché et emballotté pour le feu, et jugé,
et toutes les branches qui en sortent, que rien d'autre ne puisse régner que la vie elle-même ;
et tout ce qui est contraire, la souillure et la crasse,
doit être brûlé et consumé avec le feu qui est inextinguible.
Attendez afin de connaître tout ceci, ici est le sentier de la droiture et de la pureté ;
et rien d'autre ne tiendra que la montagne du Seigneur.
Gloire au Seigneur dans la beauté de la sainteté, qui est ressentie et vue !
Et tous en étant gardé dans la lumière,
et en marchant en elle, vous êtes éclairés intérieurement par elle, vous ne pouvez être en conflit ;
car l'inimitié est en dehors de la Lumière, ainsi que le vaniteux fanfaron,
qui ne vient à rien, mais qui est jugé puis condamné.
Et lorsque vous êtes rassemblés dans la Lumière, écoutez-la,
afin que vous ressentiez la puissance de Dieu en chacun de vous.
Alors, ici vos oreilles viennent pour être ouvertes afin d'entendre le conseille du Seigneur Dieu ;
et ici l'oeil vient pour être ouvert pour voir le Seigneur Jésus Christ au milieu de vous,
vous tous assis sous vos vignes.
Or, que chacun de vous s'attende à Lui, qui n'a pas reçu l'honneur de l'homme, et qui ne s'est point glorifié lui-même ;
mais la Lumière, qui éclaire tous ceux qui viennent dans le monde,
est un témoin contre tous ceux qui recherchent leurs propres gloire,
ou qui se glorifient eux-mêmes, ou qui portent témoignage d'eux-mêmes.
Maintenant ceux qui reçoivent de l'homme l'honneur, sont hors de la Lumière,
autant celui qui le donne, que celui qui le reçoit ;
et cela doit être ternis, et la lumière le terni, et le condamne.

Donc, à chacun de vous en particulier, pour vous ceci est la parole du Seigneur Dieu,
connaissez le Fils de Dieu qui doit être révélé en vous.

Et connaissez la semence, qui est Christ, pour qui est la promesse de Dieu ;
de sorte que vous puissiez tous témoigner de la semence de la femme qui écrase la tête du serpent en chacun de vous.
Afin que vous puissiez tous témoigner que vous êtes venu à Lui qui était dès le commencement ;
et à la semence de la femme, qui écrase la tête du serpent
en chacun de vous en particulier.
Ainsi vous viendrez tous vous nourrir du pain de vie qui vient d'en haut.
Ceux-là témoignent qu'ils sont rachetés de la transgression.
Mais, là où la semence de la femme (Christ) n'a pas écrasé la tête du serpent,
et celui qui ne demeure pas dans la vérité, règne ; là où est le transgresseur.
Aussi, ce qui est hors de la vérité régnant, le serpent étant la tête,
il sème sa semence, sa semence sort de lui, et sa nourriture est nourriture ;
parce qu'il ne peut pas se nourrir sur la vie qui demeure dans la vérité.
Celui qui ne demeure pas dans la vérité, (la vie), a de la poussière pour nourriture et est tourmenté.
Et ceux qui sont hors de la vérité, sont hors de l'adoration de Dieu ;
car ceux qui sont adorateurs du Père, doivent être dans la vérité et dans l'esprit.
Et en étant dans l'esprit et dans la vérité, ils sont en dehors de la demeure du diable..
Toutes les fausses voies, et les séducteurs, et les trompeurs, et les faux adorateurs sont en dehors de la vérité.
Et les adorateurs de Jérusalem, et les adorateurs de Samarie,
et l'adoration qui est à la montagne,
et les adorateurs idolâtres, et l'adoration du diable ;
tout ceux-là sont hors de la vérité, et hors de l'esprit qui ne change pas.
Mais qui sont dans la vérité et dans l'Esprit, ils sont au-dessus du monde,
et au-dessus de celui qui ne demeure pas dans la vérité ;
leurs pieds sont chaussés avec la vérité.
Par conséquent chacun de vous qui venez au monde,
en venant tous à la Lumière vous venez à votre armure,
vous venez à ce qui vous laisse voir le péché ;
c,est l'armure contre cela ;
c'est l'oeil, avec lequel vous voyez ce qui doit être retranché et jugé à mort
Cette vérité dans laquelle se trouve la Lumière, nous avons la fraternité les uns avec les autres.
Et ceci est le conseil du Seigneur Dieu pour vous :
« demeurez tous dans la puissance de Dieu, qui est l'évangile de paix ».
Et la puissance de Dieu c'est la croix du Christ ;
et vous qui sentez la puissance de Dieu, vous sentez Christ ; car Christ est la puissance de Dieu.
La puissance de Dieu n'est qu'un, et la lumière n'est qu'un,
et la croix du Christ n'est qu'un, qui est la puissance de Dieu ;
et l'évangile de la vérité n'est qu'un, qui set la puissance de Dieu, et il n'y en a pas d'autre.
Vous qui venez afin de les connaître, ne cherchez pas ailleurs.
Et Christ est un dans l'homme et la femme ;
Christ est la semence, pour qui est la promesse de Dieu ;
et là, attendez tous, et recevez-Le.
« Ne savez-vous pas, que le Christ Jésus est en vous, excepté vous qui est réprouvés », a dit l'apôtre ;
ainsi donc, si vous êtes réprouvés, vous êtes errant et contemplateurs en Adam,
dans la transgression, en dehors de la Lumière, en dehors de la vie, en dehors de la puissance,
hors de la vérité, hors du chemin ; qui est Christ.
Mais étant dans la vie, vous êtes dans le chemin, dans la vérité, et dans la puissance de Dieu,
en Christ, hors de la transgression, dans le deuxième Adam, le Seigneur du ciel,
hors de la transgression du premier Adam.
Et si le Christ Jésus est en vous, le corps de péché est mort, et vous êtes amené à Dieu ;
et l'Emmanuel étant connu, « Dieu avec nous » est témoigné par chacun de vous,
qui êtes rachetés par Lui hors de la transgression et donc dans le deuxième Adam.
Or, si le Christ Jésus est en vous, et vous en Lui, le corps est mort ;
et vous êtes vivant dans la droiture, et la mort est amené dans la mort.
Amis, demeurez dans la Lumière, et ainsi vous demeurerez dans l'alliance avec Dieu,
et avec Dieu vous aurez la paix.
et amis, demeurez tous dans la Lumière, afin que vous puissiez recevoir la sagesse de Dieu,
par laquelle toutes choses sont crées ;
qu'avec cette sagesse vous puissiez venir à ordonner toutes les créatures.
Et soyez humbles, comme des bébés et des petits enfants, car les petits enfants reçoivent le Royaume.
Et aussi, tous, reconnaissez la promesse qui est pour la semence ;
et reconnaissez la semence de Dieu dans les uns les autres, qu'il n'y ait point de maître, seulement Christ,
qui écrase la tête du serpent, en qui sont les débats et l'inimitié,
qui sont la cause des conflits.
Donc, laissez la semence être maître dans le mâle et la femelle,
que le terrain de conflit, qui voudrait être maître, soit contenu,
et que la semence, que le tombeau ne peut contenir, puisse régner ;
afin que vous puissiez témoigner du roc contre lequel les portes de l'enfer ne peuvent prévaloir,
et que ni les tentations du diable ne peuvent prévaloir.

George Fox

131.

Amis de partout,

Demeurez dans la puissance du Seigneur Dieu, qui est sans fin,
et dans laquelle vous puissiez tous avoir l'unité.
Et portez attention de luttez contre les choses terrestres,
qui est la part non rachetée qui est hors du paradis et du jardin de Dieu ;
mais qu'avec la sagesse de Dieu vous puissiez venir à être ordonnés,
et ordonner les créatures avec ce par quoi elles furent faites et crées,
que par la sagesse de Dieu vous puissiez vous reconnaître gouverné.
Et attention de ne pas placer votre coeur sur l'accroissement des richesses,
ou elles deviendront alors une malédiction et une plaie pour vous.
Car au début lorsque vous êtes devenus fidèle, le monde voulait vous éviter
et ne pas avoir de commerce avec vous ;
mais par la suite, lorsqu'ils virent que vous étiez fidèles et juste dans les choses,
et droit et honnêtes dans vos commerces et vos transactions,
alors ils sont venu pour avoir davantage de commerce et d'échange avec vous,
parce qu'ils savaient que vous n'aller pas les tricher, ni les tromper.
Alors vous en êtes venu à avoir un plus grand commerce, le double de ce que vous aviez,
et plus que le monde.
Mais ceci est pour vous le danger et la tentation ;
d'attirer vos pensées dans vos affaires,
et d'obstruer votre esprit avec des préoccupations d'affaire,
de telle sorte que vous pouvez difficilement faire quelque chose pour le service de Dieu.
Au lieu de cela vous pleurez, mes affaires, mes affaires ;
et vos pensées vont dans les choses, et non pas au-dessus des choses ;
et donc vous ne venez pas dans l'image de Dieu, dans laquelle est la domination.
Si vos pensées sont dans les richesse et qu'elles sont absorbées,
vous aller retourner là où vous étiez avant ;
et alors, si le Seigneur Dieu vous croise, et passe au-dessus de vous par la mer et le pays,
et qu'Il vous prenne vos marchandises et vos clients,
pour que vos pensées ne soient pas encombrées ;
ainsi cette pensée qui est encombrée, se lamentera, d'être en dehors de la puissance de Dieu.

Et tous les Amis, attention aux querelles et aux conflits,
car c'est cela qui mangera la semence en vous.
Ne tenez pas de rancune, et ne nourrissez pas de ressentiment
car cela mangera le bien en vous,
et vous allez souffrir en vous-même au-lieu de demeurer dans l'amour et la vie,
et dans la puissance et la semence de Dieu, qui est l'état honorable et royal.
Et tous ceux qui parlent et prêchent au loin,
voyez à être dans la vie, et dans la puissance, et dans la semence de Dieu, qui édifiera le corps,
et non dans un esprit agité, fragile, hargneux, précipité ;
mais demeurez dans ce qui réprime ce qui est contraire,
afin que ce qui édifie le corps dans l'amour puisse parler.
Et tous prenez garde aux vaines paroles, et aux mots inutiles, mais cessez cela en tout lieu ;
afin que l'amour puisse demeurer dans le corps,
et que la semence puisse se répandre sur tous de sorte que l'unité puisse être gardé.
Et vous tous Amis de partout, si des Amis sont pauvres, et dans le besoin, ou en prison,
que vous puissiez dans la sagesse les soulager et les chérir.
Et vous tous Amis de partout, cessez les tromperies, qui voudraient dévorer et détruire,
qui est en dehors de la vérité et de la véritable sagesse.
Tromperie doit être limitée ; celle qui viole l'Esprit de Dieu.
Car depuis les jours des Apôtres, la véritable Église a été dans le désert,
et la bête, le faux prophète, l'antichrist, et la fausse église ont gouverné et régné ;
parmi lesquels se trouvèrent les nombreux noms et les cornes parmi les chrétiens apostats,
qui se sont eux-mêmes professés être des aînés.
Et parmi cette ancienneté il y eut des dirigeants extérieurs et mondains,
qui se sont levés depuis le jour des apôtres ;
mais ceux qui viennent à Christ, qui était et qui est la véritable tête des Chrétiens,
Il est leur dirigeant, par qui toutes choses ont été faites.
Et lorsque les Chrétiens apostats s'éloignèrent de la doctrine des apôtres pour aller dans le monde,
ils nommèrent parmi eux plusieurs dirigeants, et plusieurs têtes ;
et quand ils se sont éloignés de la semence de Dieu en eux-mêmes, dans l'homme et la femme,
alors ils ont abandonné leur Chef, le Christ Jésus.
Et par conséquent, ceux qui s,éloigne de la semence de Dieu qui est en eux-même, et qui établissent d'autres chefs,
perdent leur seul Chef, qui est le Christ Jésus ;
et alors ils en viennent à être recouvert d'obscurité,
et la semence devient surchargée, comme une charrette de gerbes.
Alors des apostats pénètres par toutes sortes de manières, et établissent de nombreuses têtes,
quand ils quittent la semence dans l'homme et la femme, qui est la seule Tête.
Et ensuite vient les combats pour les choses terrestres,
et la guerre résonne avec des armes charnelles à cause des choses terrestres, et de l'intérêt personnel,
et de l'honneur et des titres des hommes, et au sujet de leurs églises, et religions, et de l'adoration,
et du ministère, qui a été établit depuis les jours des apôtres, et depuis la chute.
Les Juifs tuèrent les païens avec des épées, et se tuèrent les uns les autres ;
mais le Christ Jésus, le prince de la vie, a accompli la Loi,
et mit fin aux types, figures, ombres, ordonnances et armes charnelles des Juifs.
En tant que Roi de la Terre entière, Il vient pour sauver les vies des hommes,
déjà Il abat et « tue avec l'épée de l'esprit, qui est la parole de sa bouche ».
Et les apôtres, qui suivaient le Christ, luttent non pas avec la chair et le sang.
Or, tous ceux qui viennent pour témoigner que le Christ règne et gouverne,
(Lui qui est le prince de la vie, qui sauve les vies des hommes), et qui le suivent,
ne luttent pas avec la chair et le sang, ni ne cherchent à détruire les vies des hommes.
Et ici vient la sagesse pour être connue,
celle qui est d'en-haut, qui est pure et douce, et facile à supplier ;

elle n'est pas sensuelle, charnelle, ou diabolique.
Or, aux temps de la Loi parmi les Juifs il y avait des combats extérieurs ;
mais aux temps de l'évangile du Christ Jésus, qui vint pour mettre un terme à la Loi,
ils devaient aimer leurs ennemis, et non les tuer ;
et aimer ceux qui les haïssaient, et non les tuer.
Mais depuis les jours des apôtres, aux temps des chrétiens apostats,
ils brandirent à nouveau l'épée extérieure.
L'épée extérieure c'est le pouvoir du dragon et de la bête,
le prince de la vie, qui a régné depuis les jours des apôtres.
Mais ceux qui viennent pour suivre le Christ, ils viennent pour régner en esprit,
sur tous ces guerriers qui combattent avec des armes charnelles qui se sont élevés depuis les jours des apôtres.
C'est pourquoi, ceux qui viennent maintenant dans la puissance du Seigneur Dieu,
et à la semence qui est royale, qui étaient les élues, avant le commencement du monde,
gardez vos réunions, et demeurez dans la puissance de Dieu,
dans laquelle vous pouvez connaître son image, et venir en elle ;
avec laquelle vous pouvez éventuellement régner, et avoir la domination sur tous le monde,
et gouverner en elle sur eux et leurs vanités,
et oeuvrer sur eux sans arme charnelle, dans la puissance de Dieu.
Aussi, gardez vos réunions, en particulier et en général,
dans la puissance du Seigneur Dieu,
et demeurez dans la vie, et dans la puissance, et dans la sagesse du Seigneur,
que toute espèce d'impureté soit réduit et éradiquée par la puissance du Seigneur ;
et que cela n'ait aucune autorité parmi vous,
bien qu'ils ne soient jamais aussi justes ou excellents en parole ;
mais puisse tout cela être amené sous la puissance du Seigneur Dieu, qui doit régner au-dessus de cela ;
que dans la douceur et l'unité vous puissiez tous être amenés pour être une douce saveur pour le Seigneur Dieu,
et dans le coeur les uns des autres,
et qu'aucune impureté ne soit parmi vous.
Et tous les Amis partout, attention de n'imprimer rien de plus que ce qui vous est exigé du Seigneur Dieu.
Et tous les Amis partout, attention de ne pas vagabonder ici et là pour des occasions inutiles,
car il y a danger de vous retrouver avec des paroles négligées,
insensées, légères, et sans saveur.
Et tous les Amis partout, attention à ne pas faire du tort au monde,
ou à quiconque, en marchandant, ou en profitant d'eux ;
mais demeurez dans la puissance calme, douce, et sainte du Seigneur Dieu,
et dans la droiture, qu'elle puisse rouler au milieu de vous ; et cela vous gardera humble.
Et tous les Amis partout, prenez garde à la paresse et à ne pas vous endormir dans les réunions ;
car en agissant ainsi vous serez de mauvais exemples pour les autres, et vous ferez du mal à vous-mêmes et aux autres.
Et tous, prenez garde de ne pas prêcher ici et là,
mais seulement en étant mus par le Seigneur Dieu, ou à parler dans les réunions, ou tout autres endroits ;
car en voyageant ainsi il est dangereux de les soulever,
en allant dans les réunions déjà établies, qui sont établies.
Car il y a une différence entre les Amis qui vont dans le monde,
et ceux qui vont parmi ceux qui viennent aux réunions silencieuses, afin de s'y nourrir ;
car ce qui peut être de saison pour le monde, ne peut pas l'être pour eux.
C'est pourquoi, que tous puissent vivent dans la semence, et la sagesse, et la crainte,
et qu'ils considèrent avant de prononcer, que la lumière est en place ;
lumière par laquelle tous peuvent être établis, et eux-mêmes puissent être lavés.
Et demeurez dans la semence, afin que vous tous puissiez connaître le Christ venu pour régner en vous ;
de sorte que tout puisse être fait et dit par, et dans la puissance du Seigneur Dieu,
que cela soit fait et dit, et non pas en dehors de cela ;
et en cela vous aurez tous l'unité dans le rapport de la vie,
d'où la puissance de Dieu et la semence de Dieu peut venir,
qui est héritier des bénédictions et de la promesse ;
afin que vous puissiez connaître l'endroit où il n'y a point de malédiction,
et la domination, le trône, la vie, et la puissance de l'agneau.
Et dans la sagesse de Dieu demeurez tous, afin que pour Lui vous puissiez être d'une douce saveur,
et une bénédiction dans les coeurs de tous les peuples ;
que rien d'autre ne puisse régner ni gouverner parmi vous, que la semence elle-même, et la vie de Dieu.

George Fox

Puisse ceci être lu dans vos réunions.

132
Un épître aux Amis, afin que tous restent dans la Lumière,
et veillent les uns sur les autres.

Tous les Amis et frères de partout,
Marchez dans la vérité, et connaissez-vous les uns les autres dans la mesure de la vie,
qu'en cela vos pensées puissent être guidées jusqu'au Père de vie ;
et qu'ils demeurent dans Son conseil, que Lui seul puisse être aimé de toute votre force,
de toutes vos pensées, et de toutes vos âmes ;

de sorte que vous puissiez tous vous connaître les uns les autres dans la vie et la Lumière,
que vous puissiez tous être gardés loin des idoles.
Car si vous vous connaissez les uns les autres uniquement dans la chair,
cet amour qui sortira en dehors de cette connaissance n'est que feint, et cela se fanera,
et cela doit venir sous la condamnation de la Lumière.
C'est pourquoi attendez tous dans la Lumière, qu'avec elle vos coeurs puissent être tissés ensembles.
Et que personne ne soit précipité, ni à vouloir n'importe quoi ;
Il n'y a rien de reçu venant de Dieu par celui qui veut quelque chose par sa propre volonté.
Car « aucune prophétie de l'Écriture n'est jamais venue par la volonté de l'homme ».
Pierre qui n'était pas un homme éduqué, mais plutôt par Christ, a vu ceci.
Et l'écriture est pour le « perfectionnement de l'homme de Dieu, »
qui est enseigné de Dieu, et n'est pas venu par la volonté de l'homme.
Or, maintenant concentrez-vous sur votre croissance, et votre perfectionnement,
et votre fermeté dans la Lumière, dans laquelle est l'unité.
Ainsi, que chacun attende dans la Lumière,
qui vient du Christ la tête, de qui vient la nourriture,
qui nourrit le corps et tous les membres ;
de qui vient le pain de vie, qui est d'en haut, et l'eau de vie.
C'est pourquoi tous attendez dans votre mesure, et marchez suivant votre ligne,
qui est la Lumière qui vient du Christ qui est votre vie ;
que chacun de vous puissiez avoir la louange et le réconfort en même temps,
et que chacun de vous puissiez être gardés dans la voie de la droiture et de la paix
jusqu'au Seigneur, qui est droiture et paix.
Ici l'espérance béni est vu avec la Lumière
qui vient de Celui par qui le monde a été fait.
De sorte que vous puissiez tous en venir à témoigner de l'alliance de Lumière, de vie, et de paix,
et que chacun de vous en vienne à avoir la domination et la direction sur vos propre esprits.
Si l'esprit de l'homme n'est pas soumis à l'Esprit du Dieu vivant, il convoite l'envie
c'est pourquoi attendez et prenez garde,
par peur que la nudité ne paraisse, qui n'est pas justifiée aux yeux de Dieu.
Et prenez garde à la présomption, par peur de vous éloigner du Dieu vivant ;
mais demeurez dans l'Esprit, qu'au dessus de tous vous puissiez régner,
et venir à être enregistré dans le Livre de vie, de cette vie qui était avant que le monde fut.
Et ceci vous amène à vous voir et à vous lire les uns les autres,
comme un épître écrit dans les coeurs des uns des autres,
où dans l'unité, l'amour, et la paix vous viendrez pour demeurer,
dans la vie de l'esprit du Dieu vivant, dans lequel les saints avaient l'unité,
qui les amenaient à être enseignés du Dieu vivant ;
et aussi ils apportèrent les écritures, alors qu'ils étaient mus par le Saint-Esprit.
Ainsi, dans les temps anciens aucune prophétie n'est venu par la volonté de l'homme, mais ce fut appris de Dieu.
Or, vous maintenant en attendant chacun dans l'esprit, pour être enseigné de Dieu le Père des esprits,
votre enseignant est présent avec vous, et un en vous tous, selon vos mesures à chacun.
Cet Esprit est donné à chacun de vous pour le bénéfice de tous ;
c'est par ce Saint Esprit que les Écritures furent apportées.
Le monde, qui sont sensuel sans le Saint-Esprit, ont les écritures
mais ils combattent au sujet des interprétations du sens des écritures.

Et il y a une mer, d'où la bête sort, et devant laquelle le monde est dans l'étonnement ;
et il y a la mère des prostituées, avec toutes ses fausses couleurs,
dont les yeux sont en dehors de la Lumière qui vient de Celui par qui le monde a été fait ;
là vous pouvez aller, et avoir un nom en pensant que vous êtes vivant, mais vous êtes mort.
Maintenant, vous tous soyez désireux d'attendre dans la mesure de ce qui est éternel,
qu'aucune fornication ne soit trouvé parmi vous, ni tromperie ;
que tous vous puissiez venir pour recevoir la sagesse de Christ, qui est la sagesse de Dieu.
Que cette sagesse puisse être justifiée en vous tous,
et vous tous, dans la lumière préservés, et ce qui est contraire soit condamné.
Afin que vous puissiez tous être gardés hors de la torpeur et de la paresse,
dans la crainte du Seigneur Dieu, et qu'en ceci vos coeurs soient gardés propres.
Et aussi que le Seigneur Dieu Tout Puissant vous préserve !

Amis, conservez vos réunions partout, en vous attendant au Seigneur,
se sorte que pour Lui vous soyez d'une douce saveur.
Et veillez les uns sur les autres avec la mesure de l'Esprit du Seigneur.
Que le Seigneur Dieu Tout Puissant vous préserve,
et qu'Il vous garde dans Sa volonté, dans Sa sagesse, dans Sa Lumière, dans Sa vie, et dans Sa puissance.

George Fox

Que ceci puisse être lu parmi les Amis.

133.

Amis,
avec tous les hommes marchez dans la sagesse, et soyez doux avec tous les hommes.
Car les débonnaires hériteront la terre, « et recevront la bénédiction ».
Et « ceux qui pensent selon la droiture hériteront de la droiture », et la bénédiction.
Et celui qui est « miséricordieux obtiendra miséricorde » et la bénédiction.
Et « le coeur pur verra Dieu », et recevra la bénédiction.
Et « Bienheureux sont ceux qui pleurent car ils seront consolés. »
Et « Bienheureux ceux qui procurent la paix, car ce sont les enfants de Dieu. »
et « Bienheureux ceux qui sont persécutés à cause de la droiture,
car c'est à eux qu'est le royaume de Dieu » ;
Et « Bienheureux serez-vous quand on vous injuriera, et qu'on vous persécutera,
et qu'on dira, en mentant, toute espèce de mal contre vous, à cause de Christ. »

Et c'est l'amour qui édifie, et l'édification est dans la foi la plus sainte,
cette foi c'est le don de Dieu, elle donne la victoire sur le monde ;
et en celle-ci se trouve la bénédiction, qui purifie le coeur,
et c'est elle qui nous amène à plaire à Dieu.
Et ce qui édifie c'est la foi vivante, et non pas la foi qui est morte ;
et l'amour se réjouie dans la vérité, et non pas dans l'iniquité, car cela n'est pas dans l'amour.
Donc, vous qui êtes le lot du Seigneur, (remarquez !) et qui êtes son héritage,
et qui êtes dans l'alliance avec Dieu, avec Lui vous avez la paix ;
cette alliance est donnée à tout le monde.
Mais ceux qui haïssent la lumière sont hors de l'alliance avec Dieu,
et ils sont condamnés par la lumière ;
et ceux que la lumière condamne sont hors de l'alliance.

George Fox

134.

Vivez en paix, tous mes chers enfants de Dieu, les uns avec les autres,
car par la patience obtient la couronne, et a la victoire.
Et dans la pureté vit loin de la tromperie,
et répond au témoin du Seigneur Dieu en chacun.
Et demeurez dans la semence et dans la vie du Seigneur Dieu,
afin que vous puissiez sentir la bénédiction du Seigneur Dieu parmi vous et sur vous.

Demeurez dans ce que vous laisse voir vos péchés, et vous verrez votre Sauveur,
qui était avant que le monde fut, Lui par qui le monde a été fait,
« glorifié avec le Père avant que le monde fut » ;
Il sera votre séjour et votre repos.

Chers amis, demeurez dans la semence de Dieu, et connaissez-la en vous tous,
afin que vous puissiez la connaître pour régner, elle qui est héritière de la puissance ;
et en elle vivez et demeurez, et en elle gardez vos réunions.
Et nous devons avoir la patience de supporter tout genre de mal
qui est fait ou dit contre nous à cause de Christ, et nous en réjouir.

George Fox

135.
Pour Francis Howgill et Edward Burrough.

Chers Amis et agneaux,

Revêtez l'armure de lumière, et le bouclier de la vérité, et le plastron de la droiture,
afin que vous puissiez tenir dans la bataille contre les Philistins, et les ennemis de Dieu,
en étant conduit et guidés avec l'esprit jusqu'à Dieu, le Père des esprits ;
que ce que vous engendrez puisse être pour Lui et à Son image,
et que ce que vous présentez, puisse être parfait. Et aussi pensez à cela.
Ne semez pas avec modération, car le Seigneur a une semence de cette façon.
Ainsi, que le Seigneur Dieu Tout Puissant vous préserve !
Et remuez à l'étranger tandis que la porte est ouverte, et que la Lumière brille ;
et aussi continuez dans ce qui vous laisse voir le monde, pour le comprendre,
et pour voir ce qui est emprisonné par cela et souffre par cela.
Aussi que le Seigneur vous donne une compréhension en toute chose,
et que son bras aille avec vous, en sorte que vous puissiez être pour Sa gloire.
Et que la bénédiction du Seigneur soit avec vous !

Chers Francis et Edward, attendez dans la vie de Dieu,
afin que vous puissiez être conduit par elle et gardés pour recevoir la sagesse venant de Dieu,
que vous puissiez ordonner toutes choses là, avec elle,
et soyez manifeste pour être témoins de Dieu en tout, pour que vous puissiez être engendrés à Dieu ;
que, de bons laboureurs, et de bons batteurs vous puissiez être, pour en faire ressortir le blé.
Ainsi, que le Seigneur Dieu Tout Puissant vous garde et vous préserve.

George Fox

136. -Aux Amis, pour demeurer dans ce qui garde la paix.

Chers Amis,

Demeurez dans ce qui garde votre paix, et qui comprend les tromperies,
et répondez à cette part de Dieu en chacun.
Et laissez les Amis tenir leurs réunions, et ne jamais écouter les contes, ni les choses extérieures ;
mais garder leur paix, et connaître la vie et la puissance, l'union et la fraternité,
qui se tient en Dieu, ce en qui et avec lequel vous pouvez vous tenir au-dessus du monde
dans la seule puissance, la vie, et la sagesse, et en cela afin d'être gardés pour la gloire du Seigneur Dieu.
Aussi, que le Seigneur Dieu Tout Puissant vous préserve dans ce qui est pur !

George Fox

137.

Amis,

Que la sagesse de Dieu ait le séjour de vos pensées,
et que ce soit la fin de toutes vos paroles ;
prenez garde à cet esprit, qui conduit hors de cela dans n'importe quoi.
Un jour vient, où quelques uns pourraient souhaiter avoir marché dans cette sagesse,
comme touchant les faiblesses des uns des autres, ou les manquements les uns des autres ;
car que savez-vous, qui peut tenir ou qui peut tomber dans le jour de l'épreuve de Dieu ?
Alors beaucoup, qui ont été instables,
pourront souhaiter d'avoir gardé leurs secrets en leur sein,
et dans la sagesse de Dieu chercher à tous les restorer, et non disperser ;
comme fait cet esprit qui ne peut porter ni couvrir les faiblesses des uns des autres
qui sont encore dans le désert, où les épreuves sont nombreuses.
J'ai vu un grand danger dans ces choses.
C'est pourquoi prenez garde à cet esprit qui ne peut se supporter les uns les autres,
ou se pardonner les uns les autres ; car, ce qui ne peut pas, sera à découvert plutôt que couvert,
et amène les nuages sur plusieurs, là où il est reçu,
et fait monter le contraire dans plusieurs, et voile ce qui est juste, (cela peut être dans toutes les réunions),
par manque de la sagesse, pour garder un esprit doux,
qui éprouve tous les esprits, et qui donne une vision claire des choses.
Par manque de ceci beaucoup peuvent être rejetés, et pratiquement jamais restorés de nouveau.
C'est pourquoi je dis, atteignez celui qui est mort, et ce qui oeuvre dans cette nature,
et atteignez le témoin en tous ;
ainsi vous vous tiendrez pour Dieu, et Dieu vous bénira dans les jours d'épreuves.

George Fox

138.- Aux prisonniers

Amis,

Vous qui êtes les prisonniers du Seigneur Jésus-Christ dans les liens extérieurs,
qui témoignez de Celui par qui le monde a été fait, de Celui qui est le Roi des saints,
et Auquel vous appartenez, et venez sous Sa domination et Son gouvernement,
vous ne vous appartenez pas ;
mais vous êtes rachetés par Son sang,
qui vous lave et vous rend propres,
et vous justifie, vos corps sont Son temple.
Bien qu'Il vous permet d'être emprisonnés,
toutefois vos corps sont gardés dans sa puissance, et vos esprits aussi ;
vous qui demeurez des témoins pour votre Maître, pour votre roi, pour votre prophète,
pour votre alliance de Lumière, pour votre sagesse de Dieu,
(lui par qui toutes choses furent faites),
car la parole et la puissance, par laquelle toutes choses furent faite et soutenues,
contre les puissances des ténèbres, qui sont hors des ténèbres, hors de la vérité,
qui ne peut pas lier, arrêter ni limiter la puissance illimitée,
qui est au-dessus de cela, et qui le comprend.
Ceux qui sont nés de la parole, et dans la puissance qui soutient toutes choses,
au-dessus de cela, et de la puissance du malin, ont la victoire, et chantent sur les faux prophètes.
Car le diable était le trompeur, qui ne demeurait pas dans la vérité ;
et il y a le faux prophète, qui parle à partir de son propre chef, et non du Seigneur ;
et il y a la bête, qui fait la guerre à l'agneau et à ses saints,
Qui témoignent du témoignage de Jésus, et de la parole de Dieu.
C'est pourquoi concentrez-vous sur la parole de Dieu, vous enfants de la Lumière,
qui êtes dans la Lumière, qui vient de la Parole ;
concentrez-vous sur la parole du Seigneur, qui est comme un marteau, et comme un feu,
et plus coupante qu'une épée à deux tranchants.
Et qui appartenez au Seigneur, vous ne vous appartenez pas ;
mais ceux qui sont dans leurs propres temps, ne voient pas le temps qui est dans les mains du Père ;
leurs temps est toujours, et ils font leurs propres oeuvres,
et non les oeuvres de Dieu, qui faisait le Fils de Dieu.

George Fox

139.

Amis,

Sachez prier dans l'Esprit, et avec la compréhension ;
ainsi vous viendrez à connaître les soupirs et les gémissements qui ne peuvent pas être poussés.
Car ceux qui n'ont pas l'Esprit qui apporta les Écritures, pour les guider,
sont comme étaient les Pharisiens, dans les longues prières, et dans la colère,
et dans le doute, et n'élèvent pas des mains saintes.
Ceci fait une différence entre prier dans l'Esprit,
et les longues prières des Pharisiens, qui dévorent les maisons des veuves.

Et personne ne possède la Lumière alors qu'elle est Jésus,
sauf celui qui possède la lumière avec laquelle Christ l'éclaire.
Et nul ne possède la vérité,
si ce n'est celui qui possède la Lumière qui vient de Christ, la vérité.
Et nul ne vient au Père,
si ce n'est ceux qui possède la Lumière qui vient du Christ, qui conduit à Lui.
Et nul ne possède le Fils,
excepté celui qui possède la Lumière qui vient de Lui.

Car tous en demeurant dans la Lumière qui vient de Jésus, elle conduit hors des guerres,
conduit hors des conflits, conduit hors des occasions de guerre,
et conduit hors de la terre vers Dieu,
hors de l'intelligence terrestre, vers l'intelligence céleste ;
et amène vos pensées à être dans les cieux.

George Fox

140.- Aux Amis, au sujet de collecter leurs souffrances, etc.

Tous les Amis partout,

Qui souffrez pour ne pas payer de dîmes, et qui êtes servis avec des brefs à comparaître à Londres,
prenez des copies de vos brefs et citations à comparaître, afin que vous puissiez les avoir, quand vous paraîtrez,
pour les montrer à la court ;
où vous pourriez être gardés en haut des persécuteurs et des méchants.
Et conservez des copies de toutes vos souffrances pour les dîmes dans chaque comté,
afin que cela puisse être mis sur la tête de ceux qui vous font souffrir.
Et tous les Amis qui souffrez de l'emprisonnement, ou qui avez une amende pour refus de jurer,
conservez une copie de vos souffrances dans tous les comtés,
ainsi que les noms des hommes qui vous ont fait souffrir, pour des dîmes, ou par refus de jurer.
Et tous les Amis qui souffrez par refus de donner de l'argent pour la réparation des maisons à clocher,
gardez des copies de vos souffrances, dans tous les comtés, et par qui.
Et alors que plusieurs sont amenés à souffrir pour ces choses,
ou pour ne pas s'être inclinés à aucune tromperie quelle qu'elle soit,
qu'une copie conforme et clair soit envoyée à Londres.
Et ceux qui sont mus par le Seigneur à aller dans les maisons à clocher,
et qui sont battus, frappés, ou emprisonnés ;
qu'une copie de toutes ces souffrances soit envoyée comme je l'ai dit ci-dessus,
que les choses puissent être mises sur les têtes de ceux qui causent les souffrances.
Et s'il y en a qui sont battus ou blessés en allant aux réunions,
ou qu'il sont frappés ou meurtris dans les réunions, ou pris hors des réunions et emprisonnés ;
que les copies de ces actes soient prises et envoyés, tel que mentionné plus haut,
sous les mains de deux ou trois témoins ; afin que la vérité soit exaltée,
et que la puissance et la vie de Dieu vivent en elle.
Et si Amis vous êtes convoqués par brefs, ou assigné
à comparaître personnellement pour répondre pour les dîmes, laissez-les faire,
de sorte que la vérité puisse tenir au-dessus de la tête des menteurs ;
qu'elle puisse répondre de la vérité en chacun.
Et alors que vous êtes mus, soyez obéissants à la vérité, que rien d'autre ne puisse régner que la vérité.
Ceux qui disent que vous devez comparaître en personne, et que lorsque vous comparaissez,
disent que ce n'est pas ce qu'ils voulaient dire, mais que vous devez comparaître par un avocat ;
ceci n'est pas la vérité, cela est composée d'un mensonge,
et cela doit être jugé par ceux qui demeurent dans la vérité.

Si des Amis sont mus pour écrire à ceux qui causent des souffrances, laissez-les faire ;
néanmoins, que des copies de leurs souffrances soient envoyées tel que dit précédemment.
Et ainsi que ceux qui souffrent pour n'avoir pas ôté leurs chapeaux par motif de conscience,
que des copies de ces choses soient également envoyées.

George Fox

Puisse ceci être envoyé parmi tous les Amis dans tous les comtés de cette nation.

141.- Aux Amis, pour rassembler leurs souffrances et les déposer devant les juges.

Tous les Amis partout,
Qui êtes dans des souffrances, que vous souffrances soient réunies dans tous les comtés,
vous qui avez souffert par la justices, ou les constables, ou les huissiers de justice ;
que vos noms soient placés sur vos souffrances, et un nom ou deux pour témoigner de cela,
et les noms de ceux qui vous ont fait souffrir.
Et après avoir réunis toutes vos souffrances dans tous les comtés,
dans les comtés où viennent les juges, que vos souffrances soient déposées devant eux,
qui sont envoyé de la tête et des têtes de la nation,
(cette nation ou ces nations se doit d,être gouvernée comme une famille,
dans la justice et la vérité, et le jugement, et la droiture.)
Car celui qui est à la tête de la nation, distribue sa responsabilité aux juges ;
car ils sont tous ses serviteurs.
Les juges sortent dans plusieurs comtés, et les comtés sont comme leurs familles ;
et ils assignent leurs responsabilités aux magistrats, shérifs, jury, greffiers, policiers.
Les magistrats et les shérifs des comtés,
doivent veiller sur leurs endroits comme sur leur familles ;
les chefs de police et les autres policiers sur leurs endroits, comme sur leurs familles ;
et le policier de veiller sur sa ville comme sur sa famille.
Les juges donnent les responsabilités à tous en leurs endroits.
Maintenant, ceux-ci qui ne jugent et ne font pas de manière juste,
shérifs, jury, constables qui ne font pas de manière juste, droitement, ou équitablement ;
les souffrances qui sont réunies, courtes et vraies,
et leurs actions qui n'ont pas été justes et droites,
qui amènent les justes à souffrir et la vérité à tomber dans les portails [courts], et dans les rues,
que l'équité ne peut entrer,
(car l'équité ne peut entrer là où la vérité est tombée ;
car c'est la vérité qui laisse entrer l'équité.)
Réunissez toutes vos souffrances dans chaque comté,
vous qui souffrez par la main de l'injuste et de l'impie, et livrez les aux juges
afin qu'ils puissent les voir ; ceux qui peuvent juger de manière juste
et voir ce qui est fait dans les familles à ceux auxquels ils donnent leurs responsabilités,
et ce que les serviteurs de leurs maîtres ont fait, magistrats, shérif, constables.
Et si le juge qui siège à la court ne veut pas juger de façon juste,
ni plaider la cause de l'innocent, ni aider le démunie,
ni briser la mâchoire du méchant qui déchire l'innocent,
(mais qui est léger et vain), Dieu, qui est juste, est prêt à plaider leur cause,
et à juger et rejeter les juges injustes.

Car Celui qui rend des jugements contre les juges,
(et qui soulage les opprimés, et aide les démunis,
et qui fortifie les maisons des faibles et les genoux qui sont faibles,
et donne la droiture à tous ceux qui l'aiment
à ceux dont les intentions sont justes et simples)
donne un vrai jugement agréable à cette part de Lui-même en chacun,
et croise les fins et les intentions de celui qui est en dehors de cela,
et donne un jugement sur l'injuste.
Et qu'une copie de toutes vos souffrances,
qui sont déposées devant les juges dans chaque comté soit gardée et
et envoyé à celui qui est à la tête de la nation,
(qui envoie les juges pour être ses serviteurs),
afin qu'il puisse voir, mesurer, et peser, comment injustement ils ont été jugés,
et ce que ses serviteurs ont fait, qui cause la division dans sa famille ;
et par le manque de jugement qui court dans les rues,
l'équité ne peut pas entrer parce que la vérité est tombée.
Ainsi, ces choses étant remises aux têtes de la nation
de sorte qu'ils puissent sentir et voir que les jugements de Dieu sont justes ;
et qu'ils viendront sur eux s'ils ne jugent pas droitement,
et ne mesure pas droitement, et ne pèsent pas véritablement.
De sorte qu'en chaque circuit et assises
les souffrances de tous les Amis sont étant réunies et envoyées à chaque juge dans son circuit,
une copie des dites souffrances, (qui furent ainsi déposées devant un juge),
peut être par la suite prise et envoyée à la tête de la nation ;
afin que la vérité, la droiture et la justice puissent régner,
et les Amis être clair du sang de tous les hommes.
Que la semence de Dieu puisse régner, elle qui règne par-dessus tous les méchants.

George Fox


142.

Tous mes chers Amis,

Gardez vos têtes au-dessus des eaux et de la mer, dans lesquelles il y a une tempête.
Ne craignez pas le diable, ni tous ses aiguillons, ni ses armes,
ni tous ni tous ses soldats et instruments avec lesquels il maintient dans la ligue ;
mais concentrez-vous sur la puissance de Dieu et la Lumière de Jésus,
et soyez revêtus, et mettez l'armure de lumière, et le casque du salut,
et le plastron de la droiture, le bouclier de la foi,
avec lequel vous avez la victoire, et l'unité, et l'accès à Dieu.
Et demeurez dans la patience et l'amour pour Dieu, et les uns pour les autres ;
car l'agneau doit avoir la victoire sur tout,
les bêtes sauvages des champs ou du désert, qui sont dans la chute loin de Dieu.
Et même si les corne de ces bêtes peuvent être si longues, pourtant l'agneau les vaincra ;
Lui qui a la victoire, et qui vainc, et ôte les péché.
Et l'agneau a la sagesse, et l'agneau a la puissance ;
suivez-Le, alors vous aurez Sa pensée, Sa sagesse, et Sa patience ;
et en cela vous suivez l'esprit de vérité, et vous êtes conduit par Lui
(contre lequel il n'y a pas de loi) dans lequel il y a la paix et la vie,
et la fraternité avec le Fils et le Père, et tous les saints, et leurs paroles.
Par conséquent vivez dans la vérité, et ainsi vous vivez en Christ le chemin, qui vit,
qui était avant que la contre-vérité fut,
cette contre-vérité dans laquelle les nombreux chemins dans le désert se trouvent.
Et en vivant dans la vérité vous vivez dans l'amour et l'unité,
oui, dans ce qui était avant que l'inimitié fut, et l'imperfection ;
dans cette vérité est toute la perfection de l'amour, et la vie, et la lumière
dans cette lumière, vie, et vérité est le chemin vers Dieu,
en qui l'église est, de laquelle Christ est la tête.
Et ceux qui viennent à cette Église, ils viennent en Dieu le Père de notre Seigneur Jésus-Christ.
Et ceux qui viennent à Dieu, doivent venir dans la lumière, la vie, et la vérité.
Et cela est le chemin dans lequel les gens sont renouvelés
en l'image de Dieu de de sainteté et de droiture
encore, dans laquelle Dieu est vu.
Ce chemin est hors des chemins de l'homme,
qui est tombé de l'image de la droiture et de véritable sainteté de Dieu ;
hors de ces chemins dans lesquelles sont tous les itinérants sans but séparés de Dieu, hors de la vie.

George Fox

143.

Tous les Amis et frères,

Vivez dans la noble semence de Dieu, qui a la promesse de la vie,
qui est la pierre d'angle et de faîte, Christ placé au-dessus de tous,
en qui est la vie éternelle et la plénitude pour vous tous, et la vie, la paix, et la sagesse.
Et la semence Christ détruit le diable et ses oeuvres,
cette semence Christ vit pour toujours.
Ressentez et reconnaissez ce qui en vous-mêmes n'aura jamais de fin ;
et ainsi vous connaîtrez ce qui demeure et qui habite
quand le diable et ses oeuvres sont détruites et ne sont plus.
La semence demeure, Christ, la puissance de Dieu, qui va au-delà des pouvoirs du diable.
En Christ est l'unité des saints, qui est éternelle ;
qui amène à l'église qui est en Dieu.
Et aussi, vivez tous dans la puissance du Seigneur Dieu et dans la semence,
qui est au-dessus de tous ce qui n'est pas dans cette pure vie ;
dans laquelle vous tous avez l'unité qui n'a point de fin.
Mon amour est à vous dans la semence, dans laquelle est la vie.

George Fox

144.

Amis,

N'acquérez pas de connaissance dans la partie non sanctifiée et non régénérée.
Car la connaissance non sanctifiée déclarée
ne sera pas entendue ou comprise par ceux pour lesquels elle est déclarée.
Et les paroles provenant de la partie non sanctifiée et non régénérée ne peuvent pas non plus
être senties comme sortant de vous avec joie et vie ;
car la mauvaise part de vous se glorifiera et s'enflera, et se vantera elle-même, et dira,
ceci, je l'ai fait, et cela, je l'ai dit ;
et ne se glorifiera pas dans le Seigneur.
Or, ceci ne satisfait point, et l'esprit en prison n'est pas rafraîchit par ces choses.

George Fox

145.

Amis,

Là où il y a des querelles parmi certains d'entre vous,
concentrez-vous sur la Lumière pour juger et condamner cela.
Qu'avec la Lumière vos pensées puissent être guidées à Christ, là où il n'y a point de conflit,
pour apprendre de Lui, et condamner avec la lumière tout ce qui
voudrait donner au monde un un terrain pour reprocher la vérité, et pour voir votre nudité.
Car celui qui est hors de la Lumière tombera et se confondra lui-même.
Donc, concentrez-vous sur ce qui garde votre paix, et condamne ce qui conduit dans la faiblesse ;
Ce qui laisse dans le préjudice, s'éloigne de la Lumière.
La faiblesse et le préjudice doit être condamné
avec la Lumière et cela conduit à Christ, l'alliance de paix.
Et où il y a querelle qui conduit dans de nombreuses paroles,
ceux-là finiront par périr et se placeront sous la condamnation.
Ceux là doivent faire silence et ce concentrer sur ce qui les condamne ;
afin que la vie en eux puisse se lever, là où il n'y a pas de querelle.
Car là où les esprits des hommes sont élevés, quelque chose agite ce qui devrait être gardé en-dessous ;
prenez garde que cela ne devienne une habitude.
Donc, apprenez le ministère de condamnation en vous-mêmes,
afin que la vie puisse se lever, avant que le ministère dans l'esprit soit connu,

qui prêche la paix par Jésus Christ, où il n'y a pas de querelle.
C'est pourquoi attendez d'apprendre le temps du silence et concentrez-vous sur ce qui vous condamne.

Et tous les Amis, que votre patience et votre modération soient connues de tous les hommes ;
car rien de bien n'est atteint par des différends, parce que cela est hors du Christ et dans la volonté propre au devant,
qui doit être condamnée par la Lumière, (là où est l'unité),
qui vient du Christ, et qui conduit à Christ, l'alliance de vie.
Et prenez garde, tous les Amis,
à ne pas amener son nom à être blasphémé par vous parmi les païens,
mais concentrez-vous et attendez de recevoir l'amour venant de Dieu
qui supporte toute chose, et endure toute chose ;
et aussi venez pour recevoir l'armure de la droiture,
qui éteint tous les dards enflammés de Satan,

que la patience qui supporte et endure toute chose puisse être témoignée.

George Fox

146.- Aux Amis en Irlande.

Amis,

Vous tous, ressentez la puissance du Seigneur Dieu en vous mêmes pour guider vos pensées à Dieu,
et vous donner la domination sur toute faiblesse,
et vous fortifier et vous guérir.
Et ne regardez pas à l'extérieure, mais que chacun de vous en particulier ressente la puissance de Dieu,
et laissez toute votre foi vous tenir en cela ;
ainsi aurez vous l'unité, et en cela vous aurez la domination et la victoire,
et elle vous gardera en ordre.
Dans laquelle vous aurez la vertu, et dans laquelle vous sentirez l'Esprit,
et dans laquelle vous aurez l'unité et le réconfort.
Et soyez humbles et tranquilles dans la vie et la puissance, et non précipité ni impétueux ;
afin que vous puissiez dans la vie et la puissance, répondre à cette part de Dieu en chacun,
qui cris pour la paix et le repos.
Ainsi, demeurez dans l'amour de Dieu, je vous avertis et charge chacun de vous de ceci ;
votre foi se tenant dans ceci et dans la puissance de Dieu,
ainsi vous sentirez la présence du Seigneur Dieu parmi vous.

George Fox

147.- Aux Amis aux Pays de Galles.

Amis,

Vivez dans la sagesse du Seigneur, car c'est cela qui vous préserve purs,
et vivant, et doux, au-dessus de ce qui est en-bas.

Et vivez dans l'accroissement de Dieu, et dans Sa vertu, puissance, et amour,
que par cela vos coeurs puissent être établis et remplis pareillement.
Puisse la justice et la vérité en toute chose être parmi vous,
et Christ Jésus reconnu au milieu de vous comme prophète, prêtre, et roi,
(qui vous a rassemblé en Son nom), pour vous ouvrir et vous révéler, et vous gouverner,
qui est le vivifiant esprit en qui les sacrifices spirituels sont offert.
Par conséquent je dis, connaissez Christ, qui est la substance de tous les types, figures,
et ombres, par qui le monde a été fait,
qui détruit l'inimitié parmi les peuples, et le diable (l'auteur de l'inimitié) ;
En Christ est la vie et la paix.
L'offrande élevée était une figure du Christ l'unique offrande ;
les prêtres, et la loi, et la première alliance,
étaient des figures de l'alliance éternelle, Christ Jésus.
Les serments qui mirent fin aux querelles dans les temps de la Loi et avant,
étaient des préfigurations du Christ, les serments de Dieu, qui jura par Lui-même ;
ces serments dont le Christ Jésus mis fin,
et détruisit le diable, auteur des querelles,
et qui a amené le peuple à ne dire que oui et non,
qui juge les faux serments et mit fin aux vrais.
Car il n'y avait aucun serment commandé avant la chute ;
donc il n'y avait personne pour être dans la restoration et la rédemption par Christ.
Ils voient cette doctrine renouvelée (en mesure) dans l'image de Dieu,
et ils sont venu dans l'obéissance à Christ
et à la doctrine des Apôtres, comme dans les temps primitifs ;
et voient la base de serment parmi les Juifs,
et voient la base de serment qui s'est levé depuis le jours des apôtres,
parmi les apostats à partir des pratiques primitives dans l'église aux temps des apôtres.
Et ils voient que les serments n'avaient pas été donnés à l,homme avant la chute,
et voient qu'ils ne doivent pas être dans la restoration ;
ni qu'ils l'étaient dans les temps primitifs, ni dans le commencement depuis la doctrine du Christ,
qui est le premier et le dernier, qui doit être respecté, et sa doctrine,
qui est la pierre de faîte et la pierre d'angle.
Et maintenant la mariée est Son épouse, montant hors du désert,
où elle a été conduite, et été nourrit par Dieu
en ce temps de culte de la bête, du dragon, de la fausse église, et de la prostituée,
qui s'est levée depuis le jour des apôtres.
Par conséquent, tous marchez dans la lumière de l'agneau, que par Son sang vous puissiez être lavés ;
que par Lui et le témoignage du Seigneur Jésus vous puissiez vaincre.
et réunissez-vous dans la puissance de Dieu, et gardez vos réunions en lui ;
pour que vous et chacun de vous puissiez hériter de la puissance de Dieu,
et aussi venir dans vos propres héritages.
Aussi, vivez dans l'amour, la paix, et dans l'unité, les uns avec les autres ;
car le corps s,édifie lui-même dans l'amour.
Et que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ soit avec vous, amen !
Pour vous enseigner, pour assaisonner et établir vos coeur, et vous apporter votre salut ;
et vivez dans ce qui était avant que l'inimitié fut.

George Fox

148.- Une exhortation à la fervente prière et à la foi immuable,
en temps des
plus grands troubles et des exercices.

Oh mes chers Amis et frères de partout !

Puissent tous vos cris et prières être pour le Seigneur dans la simplicité de cœur,
dans son Esprit et Sa puissance, et en croyant en Dieu par Christ,
pour recevoir la réponse à vos prières et à vos cris.
Car les oreilles du Seigneur sont ouvert aux cris de ses pauvres et de ses affligés.
Ainsi, jour et nuit, que vos cris soient pour Lui, qui prend soin de vous dans toutes vos détresses.
Car dans vos afflictions Christ est affligé.
Et dans toutes vos oppressions Il est opprimé.
Et dans toutes vos emprisonnements, Il est emprisonné.
Et dans toutes vos souffrances, Il souffre.
Et dans toutes vos persécutions, Il est persécuté.
« Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? » a dit Christ.
Et tous les Amis, tenez-vous en dehors des modes vaines du monde dans vos vêtements,
et ne courrez pas après les nouvelles modes que le monde invente et qu'il établit.
Gardez votre habillement sobre, afin que vous puissiez juger les vanités du monde
et son esprit dans ses modes vaines, et montrez un esprit constant dans la vérité et la simplicité.
Et soyez modérés et chastes dans toutes vos familles,
et dans toutes vos emprisonnent gardez le jeûne pour le Seigneur,
qui brise les liens de l'iniquité,
et qui fait croître la santé de chacun.
Et puissiez-vous aussi voir, comment Christ Jésus encourage à prier, Marc 13:33.
« Prenez garde, veillez et priez : et ce que je vous dis, Je le dis à tous, veillez. »

Et dans Luc Chapitre 11 verset 5-13, où Il nous encourage plus loin à prier,
où Christ a dit, « Qui sera celui d'entre vous qui, ayant un ami, aille à lui sur le minuit,
et lui dise : Ami, prête-moi trois pains,
car mon ami est arrivé de voyage chez moi, et je n'ai rien à lui présenter ?
et celui qui est dedans, répondant, dira :
Ne m'importune pas ; la porte est déjà fermée,
et mes enfants sont au lit avec moi ; je ne puis me lever et t'en donner.
Je vous dis que, bien qu'il ne se lève pas et ne lui en donne pas parce qu'il est son ami,
pourtant, à cause de son importunité, il se lèvera et lui en donnera autant qu'il en a besoin.
Et moi, je vous dis : Demandez, et il vous sera donné ;
cherchez, et vous trouverez ;
frappez, et il vous sera ouvert ;
car quiconque demande, reçoit ;
et celui qui cherche, trouve ;
et à celui qui frappe à la porte, on lui ouvrira. »

Et sur ceci Christ encourage à frapper, prier, et chercher.
« Or quel est le père d'entre vous à qui son fils demandera un pain et qui lui donnera une pierre ?
ou aussi, s'il demande un poisson, lui donnera, au lieu d'un poisson, un serpent ?
ou aussi, s'il demande un oeuf, lui donnera un scorpion ?
Si donc vous qui êtes méchants, vous savez donner à vos enfants des choses bonnes,
combien plus le Père qui est du ciel donnera-t-il l'Esprit Saint à ceux qui le lui demandent. »

Et plus loin il encourage à prier. Luc 18:1-8.
Et il leur dit aussi une parabole, pour montrer qu'ils devaient toujours prier et ne pas se lasser,
disant : «Il y avait dans une ville un certain juge qui ne craignait pas Dieu et qui ne respectait pas les hommes ;
et dans cette ville-là il y avait une veuve, et elle alla vers lui, disant :
Venge-moi de mon adversaire. Et il ne le voulut pas pour un temps.
Mais après cela, il dit en lui-même : Quoique je ne craigne pas Dieu et que je ne respecte pas les hommes,
néanmoins, parce que cette veuve m'ennuie, je lui ferai justice,
de peur que, revenant sans cesse, elle ne me rompe la tête. »
Et le Seigneur dit : « Écoutez ce que dit le juge inique.
Et Dieu ne ferait-il point justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit,
et il use de patience avant d'intervenir pour eux ? Je vous dis que bientôt il leur fera justice. »

Retenez ici la promesse de Christ qui ne change pas, mais qui sera accomplie.

Et Christ distingue dans une parabole, un Pharisien, (qui était un prieur publique),
d'un Publicain, qui se tenait loin, et criait pour la miséricorde ;

lui qui était dans la crainte, était plus justifié que le Pharisien,
qui était dans la prière publique.
Aussi, priez dans l'esprit et dans la foi ; n'hésitant en rien ni ne doutant
Et cherchez et veillez dans l'esprit, chacun selon vos mesures que vous avez reçu,
afin d'être préservé en cela ;
et Christ ouvrira la vie pour vous, et l'Esprit vous donnera la compréhension,
et la distinction de l'état de demander, et ne pas recevoir,
et de chercher, et ne pas trouver, et la prière dans l'hésitation et le doute,
qui ne vient pas de l'esprit de Dieu.
Mais ceux-là demandent dans cette nature qui doute, et veulent consommer au gré de leurs convoitises.
Aussi, demandez dans la foi, qui donne la victoire sur le doute, la nature douteuse.
Et quoique vous demandez croyez que cela vous sera donné ; c'est la promesse de Christ.
Jean 14:13-15. Car Christ a dit, « Et quoi que vous demandiez en mon nom,
je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.
Si vous demandez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai.
Si vous m'aimez, vous garderez mes commandes. »

Ainsi, les prières de tout le monde leurs sont assurés pour eux
et leurs demandes valides dans leur obéissance,
et en aimant Christ, et en gardant ses commandements.

George Fox

149.- Aux Amis, pour se connaître les uns les autres dans la Lumière.

Tous les Amis de partout,

Réunissez-vous, et attendez dans la mesure de l'Esprit de Dieu,
qu'avec cela toutes vos pensées puissent être guidées à Dieu, pour recevoir la sagesse venant de Dieu.
Afin que vous puissiez en venir à savoir comment vous pouvez marchez à Lui dans Sa sagesse.
Que cela puisse être justifié de vous, et vous, en cela préservés à Dieu, et être glorifiés.
Et Amis réunissez vous ensembles, et connaissez-vous les uns les autres dans ce qui est éternel,
qui était avant que le monde fut.
Car de vous connaître les uns les autres dans la lettre et la chaire,
vous diffère peu des bêtes des champs ;
car ce qu'ils connaissent, ils le connaissent naturellement.

Mais en vous connaissant tous les uns les autres dans la Lumière qui était avant que le monde fut,
ceci vous diffère des bêtes des champs,
et de la connaissance du monde,

et vous amène à vous connaître les uns les autres dans la semence élue qui était avant que le monde fut.
Et si vous vous détournez de cette Lumière vous devenez étranges ;
et aussi en négligeant les réunions vous devenez froids,
et vos pensées s'enfuient dans la terre et deviennent lasses et paresseuses, et insouciantes, et fatiguées, sottes, et ternes, et les mortes.
Vous pourriez alors parler de choses qui furent une fois ouvertes de la Lumière,
quoique maintenant vous vous en êtes détournés !
mais avec la Lumière dans laquelle est l'unité, tout cela est condamné.
Dans laquelle (lumière) est la fraternité avec le Fils, d'où vient la Lumière,
qui garde dans la vie, qui préserve de la paresse,
et de toutes ces choses déjà mentionnées, qui sont contraires à la Lumière ;
qui s'en détourne, s'en retourne.
C'est pourquoi marchez dans la Lumière,
afin que vous puissiez avoir la fraternité les uns avec les autres.

Je vous charge tous, dans la présence du Dieu Vivant,
qu'aucun de vous ne se revendique lui-même au-dessus de sa propre mesure de lumière ;
si vous le faites vous serez secoués.
Car celui qui court dans la présomption, court aussi dans la réprimande.
Cette réprimande que cet esprit ne prendra pas patiemment, mais qui se lèvera dans la présomption ;
celui-ci doit être condamné par la Lumière, dans Laquelle est l'unité,
qui préserve du désespoir et de la présomption.
Ceux qui s'éloignent de la Lumière, l'ennemi vient en eux,
et l'envie, et le meurtrier se lève à l'intérieur et tue l'homme ;
et aucun de ceux-là n'a la vie éternelle demeurant en lui,
car il s'est détourné de la Lumière
qui vient du Christ Jésus, la vie.
Tous ceux qui demeurent dans la Lumière qui vient du Christ, viennent pour recevoir la vie éternelle.
Et ici l'amour de Dieu est déversé dans le coeur ;
et en demeurant dans l'amour vous demeurez en Dieu,
et de la vie coule l'amour éternel,
cette vie qui vient du Père de la vie, dont l'amour ne change pas.
Et aussi avec la Lumière (vous demeurez en elle qui vous conduit à la vie)
vous arriverez à témoigner de la foi sincère, et de l'humilité sincère,
et de la foi qui oeuvre par amour, qui purifie le coeur ;
en attendant dans la Lumière qui vient du Christ Jésus, celle-ci qui est reçue de Lui.
Car avec la Lumière l'homme se voit lui-même,
elle (la Lumière) vient de Christ, qui est l'auteur et le finisseur de sa foi ;
cette foi lui donne la victoire
sur ce qu'il voit comme étant contraire à la Lumière et à la parole.
Et c'est la seule foi ;
et c'est ici que le premier Adam et le deuxième Adam sont connus et vus.

George Fox

Puisse ceci être lu parmi les Ami de partout.

Commentaires de l'Éditeur de ce site : Les premiers Quakers assemblés à attendre dans l'humble silence pour le Seigneur ; et dans que leur taire charnelle ceux suffisamment mûrs dans l'Esprit adoraient Dieu par son Esprit, que diriger leurs mots silencieux de louange et d'adoration. Les seuls mots audibles ont été ces mots commandes par le Seigneur pour être parlé ; le seul chant a été commandé par le Seigneur. La seule interaction des membres n'était pas dans des mots charnelle audibles, mais était dans l'Esprit, où les membres sont venus à connaître les uns les autres sans paroles ; au lieu de cela par communication silencieuse non-dits dans l'Esprit. Ces réunions étaient souvent assistés avec à la présence visible du Seigneur, (vu et entendu avec les yeux et les oreilles du coeur), il exerça son ministère à tous ; et sa présence grandement tous rafraîchie.

Comme évidence de votre désir pour le Seigneur de vous amener à l'état sans péchés et au Royaume, vous devrez quitter votre secte déficiente. Le fait de continuer à fréquenter votre secte déficiente, est contraire à la vérité et au vrai évangile demandant la repentance. Continuer à voir ces sectes déficientes c'est fraterniser avec des gens qui nient l'espérance de la pureté à travers la repentance, l'union, la sainteté, et le Royaume. Au lieu de la repentance et du pardon, leur Dieu pardonne seulement sans aider ni pouvoir pour plus de repentance pour les aider à changer. Rester, et vous perdrez soit votre paix ou votre intégrité. Si vous restez, vous êtes associés avec des gens qui pensent que le péché c'est OK avec Dieu, aussi longtemps qu'ils sont croyants et qu'ils croient leurs sectes ; s'associer avec des gens qui démontrent que le mal est laissé passé par Dieu ne peut qu'aider à affaiblir votre résolution à vous débarrasser de votre nature pécheresse. Ces gens vous diront constamment : « Nous sommes correctes, et vous êtes correctes car Dieu nous aime tels que nous sommes », même remplis de péché ; mais c'est là une erreur monumentale et tragique. Par votre participation, vous encouragez ces mêmes personnes dans leurs illusions, supportant les fausses doctrines de leurs sectes, et vous vous condamnez ainsi vous-mêmes. Sortez du milieu d'elle, [de la fausse église], mon peuple, afin que vous ne participiez pas à ses péchés et que vous ne receviez pas de ses plaies. Apoc 18:4.

La voix du Seigneur a dit, « Ils doivent se retirer de leurs sectes pour être enseignés. Quittez votre secte non pas dans l'orgueil et le préjudice, mais séparez-vous tranquillement, assez pour voir les fausses ordonnances. » Pour être capable d'entendre les enseignements de Christ, vous devez doucement vous retirer de vos sectes déficientes parce qu'Il ne vous édifiera pas sur de mauvaises fondations. Voir les services de sectes pour plus de détails. Voir aussi Les Écrits d'Isaac Penington pour savoir pourquoi il est nécessaire de sortir de Babylone.

Maintenant ne faites pas l'erreur de rechercher d'autres personnes avec des points de vues semblables afin de fraterniser avec eux. Réalisez que jusqu'à ce que vous, ou quiconque, ayez été crucifiés, vos paroles et les leurs viennent de la pensée charnelle, qui est inimitié contre Dieu et ne peut se soumettre elle-même à Dieu. Rom 8:6-7. Comme a dit le Seigneur, tout ce qui est dit de plus que oui ou non vient du malin, Mat 5:37, l'esprit de Satan en vous et en eux. Si vous et les autres pouvez dire les paroles entendue venues de l'Esprit de Dieu, (seuls paroles que vous entendez immédiatement avant de parler, et seulsparoles que l'on vous dit de parler à haute voix), alors là vous partagez les paroles de Dieu ; mais les personnes immatures partagent les paroles de Satan. Venant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Il est dangereux pour les jeunes de fraterniser ensembles. » Il viendra bientôt un temps où les réunions seront une fois de plus rétablies partout dans le monde, par des individus mûrs, qui demeurent dans le royaume, mais d'ici à ce qu'un leadership ait été rendu parfait et formé, le Seigneur prend Lui-même soin de ses brebis. Ézéchiel 34.

Le danger que courent les jeunes à fraterniser ensembles s'applique aussi à la communication écrite, blogs, commentaires sur les blogs, échanges de courriels, etc. Tout ce que vous lisez venant d'autres, (en particulier ceux qui cherchent toujours et qui ne sont pas autorisés à partager leurs messages adressés spécifiquement pour eux et qui ne sont pas autorisé à partager leurs messages spécifiquement pour eux, encore moins leurs interprétations étendues),  est sujet à fausser gravement votre compréhension. Le fait de partager les communications écrites avant d'avoir été spécifiquement autorisé à faire untel partage, est sujet aux erreurs subtils que vous nous pouvez même pas voir ; et en les partageant, vous amenez la condamnation sur vous.

Lorsqu'un resquilleur entre dans le royaume dans cet âge, plusieurs suivront par vagues successives ; des réunions seront encore une fois mises en place par ces individus qui demeurent dans le royaume partout dans le monde. La quatrième puissance de Dieu pour le salut sera ouverte dans ces réunions : la puissance de la fraternité spirituelle, (laquelle est en plus des trois sources de puissance de Dieu déjà disponibles : 1) puissance dans la véritable espérance et véritable évangile, 2) puissance dans la croix intérieure du renoncement à soi-même, et 3) la& puissance dans le nom de Jésus.)

<haut><<<lettres précédentes>>>>

La raison d'être de ce site internet est de montrer comment être
libéré du péché
en bénéficiant de la puissance transformatrice de Dieu par la croix,
menant à l'union avec Dieu dans son Royaume