La Croix Manquante pour la Pureté


 

Le Sophisme de Prendre Quatre Versets
Hors Contexte Avec les Milliers d'Autres



Dieu a tant aimé le monde, qu'il a donné son Fils unique,
afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle.
 
Jean 3:16


On peut cliquer sur le texte en Bleu Pale, ou en caractère gras bleu pale afin de voir le texte dans les écritures, ou détails dans les écrits.
Lorsque vous cliquez un verset de la Bible en ligne, vous pouvez changer et choisir la version de la Bible que vous préférez.

1ère Fausseté : — Afin que quiconque croit en Lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle, Jean 3:16 — Pris hors contexte de ces versets adjacents.

Celui-ci est le verset le plus populairement cité de la Bible, MAIS il est cité hors contexte, à l'écart des autres versets qui l'accompagnent en prenant son sens totalement à l'opposé de la manière dont les gens l'interprète quand il est pris à part. Plusieurs nomment ce verset « une Bible entière à lui-seul ». Malheureusement ils ont tort, ils ignorent les exclusions, les exigences, et les conditions de qualification pour le salut, qui doivent être tous rencontrées par une croyance active et motivée.

Regardons tous les autres versets qui sont associés à ce verset, ce qui changent complètement la fausse l'interprétation traditionnelle :

Jean 3:15  afin que quiconque croit [dépend de, a confiance en, obéit à] en lui ait la vie éternelle [de Dieu].

Même les démons croient que Jésus est le Fils du Dieu très haut, et ils tremblent. Ce n'est pas assez de croire que Jésus est le Fils de Dieu, vous devez vous exposer vous-mêmes pour entendre Ses commandes parlées et assidûment Le croire, témoigné par votre obéissance. Vous pouvez avoir la vie éternelle si vous vous attendez à Dieu patiemment et assidûment dans l'humble silence, croyez les commandes que Jésus vous a dit à vous, lesquelles vous entendez, et alors que vous obéissez à ce qu'Il commande, de sorte que vous finissez par entrer en union avec Lui. Venant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « Quelle est l'évidence de votre croyance ?— une foi opérationnelle. » Nous devons croire assez pour chercher à écouter, entendre, et obéir à la voix de Dieu— et l'évidence de notre foi c'est de produire du fruit de l'esprit,ainsi montrant que nous sommes de véritables croyants de Christ ; et les fruits de l'Esprit sont : l'amour, la joie, la paix, la patience, la bienveillance, la bonté, la foi, la gentillesse [douceur, l'humilité], et la maîtrise de soi. Les branches branches qui ne produisent pas de fruit sont jetées au feu pour y être brûlées. Jean 15:6, Mat 7:19

Jean 3:16 Car Dieu a tant aimé le monde [chaque homme], qu'il a donné son Fils unique [à chaque homme], afin que quiconque croit en [dépend de, a confiance en, obéit à] Lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle.

Ce n'est pas suffisant de croire que Jésus est le Fils de Dieu ; même les démons croient que Jésus est le Fils du Dieu très haut, et ils tremblent. Vous devez croire ce que Jésus, la lumière et parole à l'intérieur de votre coeur, vous montre et vous dit ; croire ce qu'Il vous dit et ce qu'Il vous montre c'est croire en Jésus. Christ est la lumière qui est donnée à tout homme de sorte qu'il puisse croire. Jean 1:1-4,7,9. Croire c'est croire ce que vous l'entendez vous dire ; croire assez pour porter attention et obéir à Jésus, qui est la Parole de Dieu et la Lumière de la Parole dans le coeur de chaque homme qui anonymement vous réprouve, (et tout homme), du péché. Comme les versets qui accompagnent (19,20,21) le disent : « Et ceci est la condamnation, que la Lumière est venue dans le monde (en tout homme), mais les hommes ont aimé les ténèbres plus que la Lumière car leurs actions étaient mauvaises. Car celui qui fait de mauvaises actions (péchés) hait la Lumière (donc hait Christ, qui est la Lumière) et ne vient pas à la Lumière par crainte que ses oeuvres soient exposées et réprouvées. Mais celui qui pratique la vérité vient à la Lumière, de sorte que ses oeuvres puissent être montrées comme ayant été produites (effectuées, formées, commandées, énergisées) à travers Dieu. » Avoir la vie éternelle c'est avoir perdu votre vie charnelle, en ayant assidûment cru et obéit aux commandes que Jésus vous a dit à vous, de sorte que vous entrez en union avec Lui, pour alors obéir à Ses actes ordonnées pour Sa gloire et votre joie.

Jean 3:17 Car Dieu n'a pas envoyé son Fils dans le monde [chaque homme] pour condamner le monde [chaque homme], mais afin que le monde [chaque homme] puisse être sauvé à travers Lui.

Car le Fils d’homme n’est pas venu pour détruire les vies des hommes, mais pour les sauver. Luc 9:56 Être sauvé c'est être affranchi de tout péché ; même le désir de pécher est ôté.

Jean 3:18 Celui qui croit en lui n'est pas condamné, mais celui qui ne croit pas [n'obéi pas, ne compte pas sur lui, n'a pas confiance] est déjà condamné, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.

Ceux qui l'ont reçu dans la Lumière, en croyant en son nom ont le pouvoir devenir enfant de Dieu, Jean 1:12 ; mais une personne doit exercer ce pouvoir en attendant, écoutant, entendant, croyant, et obéissant de manière répété à Christ la parole et la lumière à l'intérieur de votre coeur. Seulement croire que Jésus est le Fils de Dieu ne fait pas échapper à la condamnation ; mêmes les démons croient que Jésus est le Fils du Dieu très haut, et ils tremblent. Si vous êtes toujours dans le péché, vous vivez dans la condamnation qui est venu sur tous les hommes, lorsque Adam est tombé et qu'il a perdu la vie de Dieu. Hors de la condamnation c'est être affranchis de tout péché, dans la fraternité avec le Fils et le Père, et mangeant à l'arbre de vie, avec Jésus comme votre véritable Seigneur, qui vous fourni toutes vos paroles à dire et dirigeant toutes vos actions.

Le Christianisme d'aujourd'hui est un ennemi de la croix, qui enseigne faussement que la croix n'est pas nécessaire, et aussi leurs croyants continuent à pécher et demeurent ainsi dans le péché, Jean 8:34. La seule croix du Christianisme n'est qu'une décoration, suspendue au mur ou parée de bijoux. Le Christianisme laisse les gens vivre dans les convoitises de leur chair, accomplissant les désirs de leur chair et leurs propres pensées, tout comme le reste des hommes ;ils sont abandonnés dans leurs natures pécheresses, marchant selon la chair, dont le but est de satisfaire les choses de la chair ; dans leurs convoitises, désirs, affections, plaisirs, orgueil, colère, vanité, crainte, inquiétude, plans, etc. Car si vous vivez selon la chair [la nature pécheresse], vous mourrez. Rom 8:13.

Jean 3:19 Or c'est ici le condamnation, que la lumière est venue dans le monde [en chaque homme], mais que les hommes ont mieux aimé les ténèbres que la lumière, car leurs oeuvres étaient mauvaises ;

Tous les hommes ont une petite mesure de la Lumière (Christ) qui brille dans l'obscurité à l'intérieur d'eux pour exposer le mal qui est dans leur coeur alors qu'elle plaide avec eux de façon anonyme pour qu'ils se détournent de leur égoïsme, de leurs mauvaises voies ; mais les hommes, aimant leurs mauvaises voies, ignorent les douces supplications de Dieu et demeurent donc dans l'obscurité, commettant le péché, marchant selon leur pensée charnelle et leur imagination mauvaise.Si nous ne gardons pas [mettre en pratique, obéir] ses paroles, lorsque nous mourrons, (au dernier jour), nous nous souviendrons des paroles qu'il aura plaidé avec nous pour que nous nous départissions du mal, et ces paroles nous jugeront, Jean 12:48. Venant de la Parole du seigneur à l'intérieur : « Tous les hommes sont sans excuse ; si j'étais silencieux, ils auraient une excuse. »

Jean 3:20  car quiconque fait des choses mauvaises [des péchés] hait la Lumière [donc hait le Christ qui est la Lumière], et ne vient pas à la Lumière, de peur que ses actes ne soient exposées et réprouvées ;

La véritable Lumière est donnée à chaque homme qui vient au monde afin qu'il puisse croire. Jean 1:9. La lumière luit dans les ténèbres ; et les hommes ne comprennent pas que c'est Christ qui résonne avec eux de façon anonyme, essayant de leur montrer (réprouver) leur méchanceté. Jean 1:5, Éph 5:13. En aimant leur vie égoïste, et haïssant la Lumière (qui est Christ) qui tente de les corriger (réprouver), les hommes mauvais fuient la Lumière (Christ) et ainsi ils demeurent dans la condamnation, en marchant dans les ténèbres, continuant dans le péché, accomplissant les convoitises et désirs de leur chair.

Quiconque continu à faire le mal [pécher] aime les ténèbres, et est condamné — peut importe ce qu'ils pensent croire. Il ne vient pas à la lumière, de peur (par crainte) que ses oeuvres ne soient dévoilés, (jugées). Il veut demeurer dans son style de vie égoïste, sa vie de mal, et donc il rejette et haï la lumière ( qui est Christ). Il aime les ténèbres, là où ses oeuvres ne sont pas exposées comme étant mal, donc il rejette la lumière et déteste la lumière, qui est Christ.

Comme les démons, il peut bien penser que Christ est le Fils de Dieu ; mais parce qu'il aime son style de vie, et déteste la persuasion de la lumière, il s'éloigne de la lumière, dans le confort des ténèbres, où il n'y a aucune désapprobation ; et donc il est condamné. Quoiqu'il dise croire de sa bouche — ses actions trahissent ses paroles. S'il croyait dans la lumière, il obéirait à la lumière. Si il croyait en Christ, il obéirait à Christ. Croire c'est obéir. L'obéissance conduit au salut. L'obéissance conduit à la droiture.

Jean 3:21 mais celui qui pratique la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres puissent être démontrées qu'elles ont été produites [effectuées, formées, commandées, énergisées] à travers Dieu.

Ceux qui ont connu l'élimination du péché dans leurs coeurs par l'Esprit, aiment la lumière et s'empressent de venir à la Lumière pour plus de destruction du péché. Ceux qui ont été libéré du péché, s'empressent de venir à la Lumière pour être dirigés par Dieu à faire des oeuvres d'amour, pour leur joie et à la gloire de Dieu : car nous sommes son ouvrage, ayant été créés dans le Christ Jésus pour les bonnes oeuvres. Éph 2:10. Un homme vient à la Lumière en s'attendant à Dieu en silence, veillant et écoutant dans l'espoir d'être changé par Jésus. Ceux qui viennent à la Lumière, aiment Christ, comme en témoignent leur obéissance à la vérité de ce que la Lumière et Parole leurs révèle ; et ils viennent à voir plus de lumière, qui alors les guides dans toutes paroles et actions.

Mais la personne qui souhaite faire la chose juste, afin de plaire à Dieu, pour se débarrasser du péché — sera d'accord avec la désapprobation du Père pour ce qui est des mauvaises actions, et sera motivé à changer ses voies, (se repentir). Il croit que la lumière vient de Dieu, du Fils de Dieu, et il aime les conseils de la lumières, il obéi aux doux conseils, commandes et plaidoyer de la lumière à lui.

Quand vous regardez à Jean 3:16 en contexte avec ses versets associés, sa signification est totalement changé.

Venant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Il ne suffit pas de croire en Jésus ; nous devons croire ce qu'Il dit et puis agir sur cela. »

Quand vous croyez que Jésus vous parle et puis obéir à Ses commandes, vous suivez Jésus. Suivre Jésus, c'est obéir Ses commandes, qui est de faire la volonté de Dieu tout en niant votre volonté. Pour obéir à Sa volonté est une croix pour votre volonté, qui est de porter la croix, oublié par et disparus du christianisme aujourd'hui. Jusqu'à ce que vous prenez la croix, vous n'êtes pas Son disciple; jusqu'à ce que vous prenez la croix, vous n'êtes pas digne de Lui. Le salut et la vie éternelle ne viennent à ceux qui portent la croix intérieure du renoncement de soi pour crucifier leur esprit égoïste et l'esprit charnel.

La foi que prêchaient les apôtres n'était pas une foi extérieure, mais une foi intérieure. Le but des deux fois est le même, mais les différences sont cruciales pour réaliser les promesses de Dieu. Les deux fois sont les mêmes :

  1. être en accord avec l'histoire dans la Bible que Jésus était le fils de Dieu, né d'une vierge, ressuscité des morts, monté au Ciel, etc. ; c'est là une foi extérieure en la Bible,

  2. Entendre la Parole de Dieu, cette parole est dans votre coeur pour y obéir ceci est la parole de foi que prêchaient les apôtres. Entendre et obéir à Jésus qui vous parle de l'intérieur de votre coeur c'est une foi opérationnelle, une foi intérieure, une foi qui vous est donnée par Jésus Lui-même. Avec une obéissance persistante aux commandes entendues venant de Dieu à l'intérieur de votre coeur, cette foi intérieure justifie ; purifie, rachète, rend juste, sanctifie, et sauve ; pour vous donner paix, joie, et droiture dans l'union et la fraternité avec Christ et le Père — ceci est pour voir et écouter votre bien aimé, vivant une vie sainte qui Lui est agréable.

George Fox a écrit au sujet de cette foi et focus intérieurs nécessaires :

« Le Père est en vous tous, Christ est en vous, et le Royaume des Cieux est en vous ; là, dans vos coeurs, c'est là que vous les trouverez tous. Connaissez-Le là sondant vos coeurs, et trouvez-Le là sondant vos pensées et vos coeurs ; tendez vos oreilles, et prêtez-Lui l'oreille là, à Lui qui rendra à chacun de vous selon vos paroles et oeuvres selon qu'elles sont bonnes ou mauvaises. »

Pour l'entendre parler de vous, vous devez écouter en humble silence, attendant pour Lui de parler. Pensez sur le nom de Jésus, puis écouter, veiller, et attendre. Si vous trouvez que votre esprit vagabonde, en pensez au nom de Jésus et de revenir à écouter, regarder et attendre. Ne soyez pas découragés si vous n'entendez pas durant quelques temps. Même votre attente est tout à votre crédit : Que ta miséricorde, ô Éternel, soit sur nous, en proportion à notre attente et à notre espérance en Toi. Psaumes 33:22. Lorsque vous entendez, vous devez croire que c'est Dieu qui vous parle, croyez ce qu'il vous dit pour être vrai, et alors obéir à ce qu'Il commandes ; ce faire, répétitive avec un dévouement persistante, et vous serez libéré même du désir de pécher, qui est de recevoir le salut.

Venant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

Pour l'entendre vous parler, vous devez marcher dans les pas de la foi comme fit Abraham ; vous devez vous attendre à Dieu, à l'écoute dans l' humble silence, entendre, croire qu'Il est le fils de Dieu vous parlant, croire que ce qu'Il vous dit est la vérité, et puis obéir à tout ce qu'Il vous commande. Faites ceci de façon répétitive avec une persistente dévotion, et il finira par vous rendre parfait, ceci c'est être libéré du désir même de pécher, c'est recevoir le salut.

Celui qui croit, a le témoin au dedans de lui-même, 1 Jean 5:10 ; et le témoin est entendu et obéi, ainsi pour être finalement vu. Lorsque vous prenez la croix chaque jour, à attendre patiemment et Dieu, entendre et obéir à Ses commandes, tu meurs un peu chaque jour, jusqu'à ce que Jésus-Christ est révélé dans votre corps. Vous voyez Jésus apparaître dans votre coeur, et voir Jésus votre apporter salut, ce qui est d'être délivré (libéré) de tout péché.

Croire ce n'est pas le Salut, Comme Paul par dix reprises l'a spécifié :

  1. Maintenant le salut est plus près que lorsque nous avons premièrement cru. Rom 13:11
  2. Continuez à travailler à votre propre salut avec crainte et tremblement. Phil 2:12
  3. Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres, revêtant la cuirasse de la foi et de l'amour, et, pour casque, l'espérance du salut. 1 Thess 5:8
  4. Car le message de la croix est folie pour ceux qui périssent, mais à nous qui sommes en train d'être sauvés elle est la puissance de Dieu. 1 Cor 1:18
    (Alors que vous êtes dans la croix intérieur du renoncement de soi, vous verrez tranquillement le péché disparaître de votre vie jusqu'à ce que vous soyez libérés du péché.)
  5. Car la tristesse qui est selon Dieu opère une repentance qui conduit au salut, 2 Cor 7:10
  6. Et n'attristez pas le Saint Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption. [avènement futur] Éph 4:30
    (Paul s'adresse aux croyants dans l'Église qui n'ont pas encore été rachetés, ce qui est le salut.)
  7. Car nous sommes la bonne odeur de Christ pour Dieu, pour ceux qui sont en train d'être sauvés. 2 Cor 2:15
  8. Car nous sommes devenus participants de Christ, si nous retenons ferme le commencement de notre assurance jusqu'à la fin. Héb 3:14
  9. Car vous avez besoin d'endurance, afin qu’après avoir fait la volonté de Dieu, vous puissiez recevoir la promesse. Héb 10:36
  10. Mais nous désirons que chacun de vous montre la même diligence en réalisant la pleine assurance de l'espérance jusqu'à la fin ; afin que vous ne deveniez pas paresseux, mais que vous suiviez ceux qui, par la foi et par la patience, héritent des promesses. Héb 6:11-12

Et Pierre répète le même message, disant que le salut ce n'est pas juste une question de croire ou de foi, mais plutôt le salut c'est la fin du voyage de la foi obéissante, et requiert la croissance :

qui êtes gardés par la puissance de Dieu par la foi, pour un salut qui est prêt à être révélé au dernier temps ;
en quoi vous vous réjouissez grandement, même si maintenant il faut que pour un peu de temps vous soyez affligés par multiples épreuves,
afin que l'épreuve de votre foi, bien plus précieuse que celle de l'or qui périt, bien qu’il soit éprouvé par le feu, ait pour résultat la louange, la gloire et l’honneur à l'apparition de Jésus-Christ,
quoique vous ne l'ayez pas vu, vous L'aimez ; et, quoique maintenant vous ne le voyiez pas, mais vous croyez en Lui, et vous vous réjouissez d'une joie ineffable et glorieuse,
recevant la fin de votre foi — le salut de vos âmes ; 1 Pi 1:5-9


désirez ardemment, comme des enfants nouveau-nés, le lait pur de la parole, afin que par lui vous puissiez croître pour le salut, 1 Pi 2:2

Jésus a dit à cinq des sept églises de croyants, dans l'Apocalypse, qu'ils étaient perdues, sur la voie de la perdition. Les croyants de Smyrne étaient sur le point d'entrer en tribulations, laquelle Il encouragea. Seule, l'Église de Philadelphie allait bien, parce qu'ils avaient gardé [obéi] sa parole [de l'intérieur de leurs coeurs] avec patience. Notez encore ! Jésus a dit que cinq des sept églises Chrétiennes de croyants étaient sur le chemin de l'Enfer. Une erreur monumentale est survenue il y a 2000 ans, jusqu'à ce jour la fausse église s'est répandu avec une grâce qui est censé être un permis pour continuer dans le péché en autant que vous croyez.

Alors quand est-ce croire résulte dans le salut ? Jésus nous a dit Lui-même : Car c'est ici la volonté de Celui qui m'a envoyé, que quiconque voit le Fils et croit en [dépend de, a confiance en, et obéi à] lui, ait la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour. Jean 6:40. Ainsi votre croyance doit vous conduire à voir Jésus. Quand votre croyance résulte en votre persistante attente de Dieu, dans un humble silence, pour l'entendre, et pour Lui obéir ses paroles que vous L'entendez vous parler vous donne la vie de Dieu ; jusqu'à ce que finalement vous soyez pur et vous voyez Dieu : Bienheureux ceux qui sont purs de coeur, car c'est eux qui verront Dieu, Mat 5:8. Et quiconque a cette espérance en lui, se purifie, comme lui [Jésus] est pur. 1 Jean 3:3.

Le salut, la pureté, la délivrance du péché, se produit lorsque vous faites l'expérience de la grâce de Dieu (Christ) qui vous est apporté, quand Christ détruit l'Esprit égoïste qui est en vous par l'esprit dans sa bouche et par l'éclat de sa venue, alors qu'Il écrase la tête de Satan sous vos pieds. Rom 16:20. Croire c'est obéir ; si vous n'êtes pas obéissant, votre croyance n'est que de l'hypocrisie, vous ne faites que semblant. L'obéissance porte à recevoir le Saint-Esprit. L'obéissance conduit à la justice [droiture]. L'obéissance conduit au salut.

Le faux salut instantané de la Chrétienté à partir d'un appel à l'autel et/ou d'un baptême d'eau est un mensonge colossale dans le but de vous tromper. Lisez les petit caractères du contrat de Dieu : les exclusions, les exigences, et les conditions pour vous qualifier.

Pour plus de détails au sujet de la grâce, voir La Vraie Grâce vs. La Fausse Grâce.

La foi ce n'est pas instantané, c'est un processus de travail qui produit le partage dans la nature divine. Comme Pierre nous l'enseigne : par lesquelles il nous a donné les très-grandes et précieuses promesses, afin que par elles vous participiez de la nature divine, ayant échappé à la corruption qui est dans le monde par la convoitise. (Échapper à la convoitise c'est de n'avoir ni envie ni désirs.)

Pour cette même raison aussi, en joignant tous vos efforts [le maximum possible], pour ajouter à votre foi, la vertu ; et à la vertu, la connaissance ;
et à la connaissance, la maîtrise de soi ; et à la maîtrise de soi, la persévérance, et à la persévérance, la piété ;
et à la piété, la bonté fraternelle, et à la bonté fraternelle, l'amour ;
car, si ces choses sont en vous et y abondent, elles font que vous ne serez pas oisifs ni stériles pour ce qui regarde la connaissance de notre Seigneur Jésus Christ ; 2 Pierre 1:4-8

Il y a une grande différence entre ces deux sortes de croyances : 1) consentir mentalement que Jésus soit le Fils vs. 2) croire les commandes et les avertissement de Jésus — assez pour lui obéir. Il nous commande de rechercher en toute première priorité dans la vie, le Royaume de Dieu et Sa droiture pour être parfait — de tendre l'autre joue de venir à Lui, l'écouter, et lui obéir — de renoncer à vous-mêmes et prendre votre croix à tous les jours et de vous repentir ou périr. Les démons croient que Jésus est le Fils de Dieu, mais ils ne Lui obéissent pas par amour. La Bible Amplifiée( Anglais) nous donne une compréhension plus approfondit : afin que quiconque croit (à confiance en, s'accroche à, s'en remet à) Lui. La foi vient en entendant la parole, qui est dans votre coeur ; la foi c'est d'entendre Jésus (qui est la Parole de Dieu) parler de l'intérieur, et croire que c'est le Seigneur qui vous parle ; c'est cela croire en Jésus. Croire c'est obéir. L'obéissance conduit au salut. L'obéissance conduit à la droiture. Qui est celui qui est victorieux du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu. 1 Jean 5:5

Si réellement vous croyez en Jésus, et que Dieu l'a ressuscité des morts, alors s'il y avait quelqu'un autour pour vous montrer comment devenir agréable aux yeux de Dieu, pour recevoir Sa bénédiction, pour être purifié, libre du péché, juste, pour apprécier sa compagnie et sa guidance, alors vous voudriez probablement faire tout ce qui est nécessaire pour obtenir ces bénédictions. En croyant, vous devriez commencer l'effort d'être sauvé, qui est d'être libéré du péché. Qui est celui qui a triomphé du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ? 1 Jean 5:5. Maintenant, demandez-vous donc en vous-mêmes si vous avez vaincu le monde, parce que Jean vient juste de nous dire, qui est celui qui est victorieux du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu, et être victorieux du monde c'est combattre le bon combat de la foi, pour triompher du péché et de porter du fruit à perfection.

George Fox fut souvent approché par des personnes qui prétendaient être sauvés juste parce qu'ils croyaient en Jésus.
La réponse que Fox leur donnait était : où est donc l'évidence de votre croyance ?
Jésus lui-même a dit que l'évidence de la croyance d'un vrai croyant se trouve dans le fait de produire beaucoup de fruits, Jean 15:8,
Le fruit de l'Esprit c'est l'amour, la joie, la paix, la longanimité, la bienveillance, la bonté, la foi, la gentillesse [douceur, humilité], et la maîtrise de soi.
Cela implique de vous débarrasser de votre nature pécheresse qui comprend : l'adultère, l'immoralité sexuelle, l'impureté, le manque de retenue, l'idolâtrie, la sorcellerie, la haine, les querelles, la jalousie, la rage, l'égoïsme, les divisions, les envies, les meurtres, les ivrogneries, les festivités [faire la fête, partys], et les choses semblables.
Or ceux qui sont à Christ ont crucifié la chair [la nature pécheresse] avec ses passions et ses désirs [convoitises et les affections]. Gal 5:19-24

Tout arbre qui ne produit pas de bon fruit est coupé et jeté au feu. Mat 7:19

Abraham est crédité comme étant le Père de toutes les nations de croyants, parce que la droiture lui fut créditée en raison de sa foi. Mais quelle était l'évidence de la foi d'Abraham ? Il obéit à la Voix de Dieu. Il crut assez pour être obéissant. Vous pensez peut — être : « si j'entend Dieu m'ordonner de faire quelque chose tout comme à Abraham, moi aussi j'obéirais à sa voix ». Mais Abraham marchait dans les pas de la foi ; Venant de la Parole à l'intérieur : « Abraham voulu de lui-même s'exposer aux commandes du Seigneur. » Pour nous exposer nous-mêmes aux commandes de Dieu nous devons nous attendre à Dieu, être silencieusement à l'écoute de Ses commandes pour nous ; et ensuite nous devons obéir à la voix de Dieu.

Venant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Quelle est l'évidence de votre croyance ? — une foi opérationnelle. » C'est la croyance des hypocrites de croire sans avoir une foi opérationnelle qui cherche les commandes parlées de Dieu et d'obéir aux commandes entendues. Croire sans obéir c'est de la fausse croyance. Et donc nous aussi devons croire assez pour chercher à écouter, entendre, et obéir à la voix de Dieu.

« Pendant que vous avez la lumière, croyez en [dépendre de, faire confiance à, obéir à], la lumière, afin que vous puissiez devenir les enfants de la lumière. » Jésus dit ces choses, et s'en allant, il se cacha de devant eux. Jean 12:36. La Lumière (Christ) est donnée à tout homme qui vient au monde, Jean 1:9, afin que par la Lumière, tous les hommes puissent croire, Jean 1:7 ; et qu'en demeurant dans la Lumière et un obéissant à la Lumière, l'homme reçoit le salut et qu'il devienne un enfant de la Lumière, un fils de Dieu. Croire en la lumière c'est accepter ce qu'elle vous montre par révélation comme vrai, et ensuite garder et obéir à ses enseignements ; ceci c'est croire en Jésus parce que Jésus est cette Lumière.

Venant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Prêtez attention à la Lumière afin que vous puissiez être des enfants de la Lumière. »

Notez la différence infinie entre : croire qu'il y a une lumière, vs. Prêter attention, (noter, croire, et obéir), à ce que la Lumière vous montre.

De même il y a une différence infinie entre croire que Jésus est le Fils de Dieu vs. croire et obéir lorsque vous entendez Jésus, le Fils de Dieu, vous parler ou vous montrer. Venant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Vous êtes un fils lorsque Jésus apparaît dans votre coeur pour vous guider. »

Et aussi nous pouvons voir comment un subtil changement dans l'interprétation crée un infini gouffre d'apostasie entre la large voie de la Chrétienté vs. le chemin étroit de la véritable Chrétienté. Mais les hommes s'empressent d'embrasser cette erreur doctrinale, ignorant les nombreuses écritures leur requérant de prendre la croix, en abandonnant tout, perdant votre vie, vous repentir, être nettoyé, être pur comme Lui est pur, être saint comme Lui est saint, être parfait comme le Père est parfait, être juste comme Jésus était juste, soyez miséricordieux comme Lui est miséricordieux, marchez de la même manière que Lui a marché, et soyez dans ce monde présent tel qu'il était, et d'être délivré de tout péché ; car ils aimaient leurs vies et ne voulaient pas abandonner leur mauvaises voies égoïste de la chair.

Verset 21: Segondmais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient manifestées, parce qu'elles sont faites en Dieu.

Un véritable croyant agit selon la vérité, ou se conduit conformément à la vérité — fait ce qui est juste. (Il en a terminé avec le péché, terminé de faire ce qui est mal.) Un croyant sort afin d'entrer dans la lumière, (sans avoir peur) de montrer ce qu'étaient ses actions (ses oeuvres) : faites en Dieu ; ou divinement incité, fait avec l'aide de Dieu, en dépendant de Dieu. Jean 3:21

Maintenant demandez-vous : Combien d'oeuvres, ou de gestes, ai-je fait qui ont été oeuvrés, ou commandés par Dieu et par Son aide ? Combien d'oeuvres ai-je fait qui m'ont été spécifiquement demandés par Dieu, et dont Il m'a aidé à accomplir ? — Non pas combien d'oeuvres avez-vous fait, en espérant plaire à Dieu. Les premières oeuvres pour tous se sont la repentance — avec Dieu qui vous commande, ou vous montre, de quoi vous devez vous repentir, et alors à travers la tristesse, la résolution à faire mieux — la repentance.

Paul : j'ai prêché...qu'ils devaient se repentir et se tourner vers Dieu, et faire des oeuvres consistant à la repentance. Actes 26:20
Jésus a dit, Mais si vous ne vous repentez pas, vous tous périrez aussi. Luc 13:3. La repentance nécessitant des efforts de votre part.
Et, Moi, je reprends et je châtie [réprimande, discipline] tous ceux que j'aime. Aie donc du zèle, et repens-toi. Apoc 3:19
Jésus plus loin a dit, Prenez mon joug sur vous et
apprenez de moi. Mat 11:29
Jésus a dit, Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, et qu'il prenne sa croix chaque jour, et me suive. Luc 9:23
Jésus a dit, Je n'ai pas trouvé tes oeuvres parfaites devant mon Dieu. Apoc 3:2-3. Il veut des oeuvres parfaites, énergisées par la foi.
Écoutez ! Jésus a dit : Luttez pour entrer par la porte étroite ; car beaucoup, je vous le dis, chercheront à entrer, et ne pourront pas.  Luc 13:24
L'évangile de la grâce voudrait vous faire croire qui l'effort n'est pas nécessaire, pourtant Jésus nous a ordonné de nous luttez, (s'exercer avec beaucoup d'effort et d'énergie).
Paul encore : Ils professent de connaître Dieu, mais par leurs oeuvres ils le renient, étant abominables, désobéissants, et disqualifiés pour tout oeuvre bonne. Tite 1:16

Le faux salut instantané de la Chrétienté provenant de l'appel à l'autel et/ou du baptême d'eau est un énorme mensonge servant à vous tromper.

J'ai attendu Ton Salut, Ô ÉTERNEL. Gen 49:18
Mais moi, je regarderai vers l'Éternel, je m'attendrai au Dieu de mon salut ; mon Dieu m'écoutera. Michée 7:7
Il est bon que l'homme espère et attende en silence le salut du SEIGNEUR. Lam 3:26
En Dieu seul mon âme se repose paisiblement ; de lui vient mon salut. Psa 62:1
Et il sera dit en ce jour-là : Voici, c'est ici notre Dieu ; nous l'avons attendu, et il nous sauvera ; c'est ici l'Éternel, nous l'avons attendu. Nous nous égayerons et nous nous réjouirons en son salut ; Ésa 25:9

Attendre, c'est s'asseoir et écouter : Bienheureux l'homme
qui m'entend, veillant quotidiennement à mes portes, attendant aux poteaux de mes entrées ! Pro 8:34, Luc 11:28

Plusieurs seront purifiés et blanchis et éprouvés ; mais les méchants agiront méchamment, et aucun des méchants ne comprendra ; mais les sages comprendront. Dan 12:10
La Chrétienté ne croit pas du tout que la pureté soit possible ; ils ne comprennent pas et donc ils continuent dans le péché [agissent méchamment].
La Chrétienté nie que la croix soit nécessaire, et donc la Chrétienté périt car la message de la croix est folie pour ceux qui périssent ; dont la fin est la perdition, dont le dieu est leur ventre [appétits, convoitises] et dont la gloire est dans leur honte, qui ont leurs pensées aux choses terrestres. 1 Cor 1:18, Phil 3:18-19

Jésus nous a dit que nos coeurs étaient remplis de méchancetés. Jésus nous a dit que nous devons devenir parfaits. Jésus nous a dit que nous devions prendre notre croix du renoncement de soi quotidiennement pour devenir parfaits. Jésus nous a dit que nous devions cesser de pécher ou nous serions jetés en Enfer. Jésus nous a dit que nous devions perdre notre vie égoïste pour trouver la vie avec Dieu. Jésus nous a dit que nous devions tout abandonner pour être son disciple. Jésus nous a dit que nous étions aveugles tant que nous ne sommes pas rendus parfaits par Lui. Alors, croyez-vous à ce que dit Jésus ? Croyez-vous Jésus ? Si c'est le cas, vous allez prendre garde à ses avertissements et vous efforcer d'obéir à ses commandes. Nous vivons dans un état condamné, séparé de la vie et de la lumière de Dieu. Si nous croyons en Jésus et que nous continuons à croire en Jésus, nous prendrons les mesures nécessaires pour être délivrés de notre captivité des liens du péché, qui est d'être sauvés et qui préserve notre âme. si nous ne croyons pas en Jésus, nous demeurons condamnés.

Jésus a rendu cela simple, en disant : « il n'est besoin que d'une seule chose. Marie a choisi la bonne part qui ne lui sera pas ôtée. » — de s'asseoir aux pieds de Jésus et d'écouter Sa parole. Luc 10:39-42
Entendre Sa parole c'est écouter la parole de Dieu dans votre coeur. Rom 10:8,17

C'est une croix pour la volonté de l'homme de s'asseoir en silence, s'efforçant de retenir ses pensées pour ne pas qu'elles vagabondent ; c'est une croix pour la volonté de l'homme d'obéir à ce qui est commandé et enseigné par le Saint-Esprit ; c'est cette croix que vous devez prendre à tous les jours afin de renoncer à vous-mêmes pour alors suivre Jésus. Suivre c'est obéir. Vous ne pouvez pas être son disciple à moins de prendre votre croix à tous les jours et suivre ses ordres. Le salut est reçu uniquement par ceux qui suivent l'agneau peu importe où Il va — qui qui obéissent totalement à la voix du Seigneur, peu importe ce qu'Il commande. Ne vous découragez pas si vous n'entendez rien pendant un certain temps. Même votre attente est à votre crédit : Que ta miséricorde, ô Éternel, soit sur nous, en proportion à notre attente et à notre espérance en Toi. Psaumes 33:22. Car depuis le commencement du monde, les hommes n'ont pas entendu, ni perçu par l’oreille, et l’œil n’a pas vu de Dieu hormis toi, qui agit pour celui qui s’attend à lui.
Ésa 64:4

Quiconque est de la vérité, écoute ma voix. Jean 18:37
Mes brebis écoutent ma voix, et moi je les connais, et elles me suivent, Jean 10:27


Écoutez et obéissez à ma voix, et je serai votre Dieu, et vous serez mon peuple ;
et marchez complètement dans la voie que je vous commande. Jér 7:23


Donc vous pouvez voir que le fait d'écouter Sa voix et de le suivre (lui obéir) est cruciale pour votre futur — cruciale pour obtenir la vie : les paroles que je vous dis sont esprit et elles sont vie. Jean 6:33. Les promesses sont : si vous écoutez et que vous obéissez au Saint-Esprit, il vous enseignera toutes choses, Il vous guidera dans toute vérité, Il vous montrera des choses à venir, et vous connaîtrez toutes choses.

La foi c'est un voyage. Elle a un début et une fin. En premier lieu la foi vous est révélée par Dieu. Gal 3:23. L'écoute et l'obéissance à Jésus, étant l,auteur et le finisseur [le perfectionneur] de notre foi. Héb 12:2. Lorsque vous l'entendez vous parler, Jésus auteur de votre foi en établissant le fondement de votre foi sur le roc solide ;

Celui qui vient à moi, et qui écoute mes paroles et qui les fait [pratique, obéit] : je vous montrerai à qui il est semblable. Il est semblable à un homme qui bâtit une maison, qui a foui et creusé profondément, et a mis un fondement sur le roc : mais une inondation étant survenue, le fleuve s'est jeté avec violence contre cette maison, et il n'a pu l'ébranler, car elle avait été fondée sur le roc. Luc 6:47-48.

Et lorsque vous entendez Jésus vous parler, et que vous croyez que c'est Lui, le fondement de votre foi a alors été établis sur le roc, un roc si solide que même les portes de l'enfer ne peuvent prévaloir contre elle.

Jésus consomme votre foi lorsque vous le voyez vous apporter votre salut :

Il apparaîtra une seconde fois, non pas pour porter les péchés, mais pour apporter le salut à ceux qui sont dans l'expectative et qui l'attendent. Héb 9:28
Car la grâce de Dieu qui apporte le salut... Tit 2:11
attendant la miséricorde de notre seigneur Jésus Christ pour apporter la vie éternelle ; Jude 1:21
recevant la fin de votre foi, le salut des âmes. 1 Pi 1:9

Votre foi doit tenir dans votre expérience de la puissance de Dieu, non en paroles prononcées ou lues par des hommes. La puissance de Dieu est promise pour vous délivrer [vous séparer] de vos péchés, qui est le salut. Vous êtes sauvés par la foi, et par la foi vos coeurs sont purifiés ; mais évidemment au début de votre foi, vous n'êtes pas encore purifiés ni sauvés. Vous devez combattre pour la foi, grandir dans la foi, bâtir votre foi, augmenter dans la foi, perfectionner ce qu'il vous manque dans la foi, combattre le bon combat de la foi, jusqu'à la victoire, lorsque votre foi est finie par le finisseur ; la foi est un processus et un voyage dont la fin, c'est de voir Christ apporter votre salut, vous apporter la vie éternelle.

2e Fausseté : Non Pas Par les Oeuvres, Par la Grâce — Il n'y a Pas d'Oeuvre Qui Soit Nécessaire Pour Aller au Ciel.

Regardez les versets précédents et voyez la façon dont les faux prophètes prennent ces prochains versets hors contexte pour créer ainsi un faux salut : Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi, et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu ; non pas par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie ; Éph 2:8-9

Ce verset est utilisé pour rationaliser le fait de ne rien faire. Non par les oeuvres, mais par grâce — est le cri de ralliement de ceux qui espèrent plus que rien n'est exigé d'eux, plutôt que de dire qu'ils croient en Jésus. Être sauvé, c'est être libéré du péché, être affranchi du péché. Bien sûr nous ne pouvons pas faire ceci par nos propres efforts. La grâce nous enseigne comment vivre sobrement, dans la droiture et la piété dans ce présent monde et alors nous purifie. Tit 2:11-14. Mais nous devons aller à Lui, nous attendre à Lui, l'écouter, et alors lui obéir pour recevoir le salut apporté par la grâce.

Si vraiment vous croyez, vous rechercherez Dieu le but même de votre vie ; vous rechercherez Son Royaume, en vous-mêmes et autour de vous, de même que Sa droiture comme la plus importante priorité de votre vie. Dans ce processus de recherche, vous entendrez premièrement de l'intérieur la vivante Parole de Dieu, Christ vous instruire et vous encourager. Plus tard la Lumière de Dieu en chaque homme, Christ, exposera les péchés dans votre coeur ; et si vous croyez que celui qui vous montre vos péchés c'est Christ, le Christ bien-aimé, vous reconnaîtrez vos péchés et vous serez désolé — vous vous repentirez. Avec une repentance sincère, Christ enlèvera alors de votre coeur le désir de pécher, (une oeuvre commandée par Dieu et assistée par la grâce de Dieu). Cette repentance ainsi que le nettoyage qui en découle est le processus de la purification décrit dans 1 Jean, (cliquez afin de lire). Ceci est un processus répétitif, jusqu'à ce que votre coeur ait été purifié de tout péché, jusqu'à ce que vous soyez purifiés. Ainsi Il peut vous rendre parfait en toute bonne oeuvres pour faire Sa volonté, Héb 13:11 ;  une purification et une perfection pour toujours, résultant d'une union disponible pour tous ceux qui vont à Lui afin de changer. Ceci est l'opération de la véritable grâce, qui n'est pas le salut — plutôt, la grâce apporte le salut en nous enseignant à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines, (la repentance) et comment vivre une vie pieuse dans ce présent monde, et en nous purifiant au fil du temps — tel que décrit par Paul dans l'Épître à Tite 2:11-14:

Car la grâce de Dieu qui apporte le salut est apparue à tous les hommes,
nous enseignant à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines,
et comment vivre sobrement, dans la droiture et la piété dans ce présent monde,
alors que nous recevons l'accomplissement béni de notre espérance, même l’apparition glorieuse du grand Dieu et notre Sauveur Jésus Christ,
qui s'est donné lui-même pour nous, afin qu'il puisse nous racheter de toute iniquité [actes illégaux, péché]
et purifier pour lui-même un peuple qui lui appartienne, zélé pour les bonnes oeuvres. Tite 2:11-14

Votre foi en Jésus et en la grâce de Dieu doit résulter en de bonnes oeuvres animées par la foi et énergisées par la grâce de Dieu.
Dans sa messages aux sept églises, Jésus mentionne à chaque église comment leurs oeuvres sont la clé.
Jésus veut des oeuvres parfaites, énergizées par la foi: « Je n'ai pas trouvé tes oeuvres parfaites devant mon Dieu. » Ap 3:2-3

Jacques a dit, la foi sans les oeuvres est morte en elle-même. Jacques 2:17
De plus Jacques a dit, « Vous voyez que l'homme est justifié par les oeuvres, et non par la foi seulement. » Jacques 2:24
Paul a dit, « continuez à travailler à votre propre salut avec crainte et tremblement ». Philippiens 2:12
Paul a aussi dit, le but de la grâce, résulte en peuple zélé pour les bonnes oeuvres. Tite 2:14
Pierre disait : en toute nation celui qui le craint et qui pratique la droiture est accepté par Lui. Actes 10:35
À nouveau Paul dit : j'ai prêché qu'ils devaient se repentir et se tourner vers Dieu, et faire des oeuvres consistant à la repentance. Actes 26:20
Les Chrétiens ont été crées pour de bonnes oeuvres : car nous sommes son ouvrage, ayant été créés dans le Christ Jésus pour les bonnes oeuvres. Éph 2:10
Encore Paul : Ordonne à ceux qui sont riches dans le présent monde, qu'ils ne soient pas hautains
et qu'ils ne mettent pas leur confiance dans l'incertitude des richesses, mais dans le Dieu qui donne toutes choses richement pour en jouir ; qu'ils fassent du bien ;
pour devenir riches en bonnes oeuvres ; pour être généreux, partageant avec les autres. 1 Tim6:17-18

Gloire et honneur et paix sont à tout homme qui oeuvre bien. Rom 2:10

Après vous être purifiés, devenu pures dans vos coeurs, vous serez commandés par Dieu à faire encore plus d'oeuvre pour Sa gloire, selon Sa volonté. Vous serez dirigés vers une vie des plus vertueuses, et vous aurez un zèle pour les bonnes oeuvres.

La grâce et le salut de Dieu sont fournis afin de créer un peuple zélé pour les bonnes oeuvres :
Que vous puissiez marcher d'une manière digne du Seigneur, lui plaisant en toutes choses, étant fructueux en toute bonne oeuvre. Col 1:10
Encore Paul a dit, « Le but de la grâce.. de purifier un peuple acquis, zélé pour les bonnes oeuvres. » Tite 2:11-14
Paul cite le but de Dieu dans le salut : car nous sommes son ouvrage, ayant été créés dans le Christ Jésus pour les bonnes oeuvres. Éph 2:10
Maintenant le Dieu de paix... Vous rende parfaits en toute bonne oeuvre pour faire sa volonté, faisant en vous ce qui est agréable devant lui, par Jésus Christ. Héb 13:20-21

Mais celui qui pratique la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres puissent être manifestées, parce qu'elles ont été produites à travers Dieu — divinement commandées, faites avec l'aide de Dieu, en dépendant de Lui. Jean 3:21

Maintenant lorsque la lumière apparaîtra au jugement dernier, vous n'aurez n'aurez aucune crainte d'exposer vos oeuvres ; au lieu de cela vous aller entrer dans la Lumière, en sachant que vos faits seront exposés pour avoir été forgés par, ou produit par, ou motivés et assistés par Dieu.

Car quiconque fait des choses mauvaises [des péchés] hait la Lumière, et ne vient pas à la Lumière, de peur que ses actes ne soient exposées et réprouvées. Jean 3:20

Mais, si vous n'avez pas été purifiés dans cette vie avant de mourir, lorsque la lumière de Christ apparaîtra afin de vous juger, vous reculerez dans la peur, en sachant que vous avez pratiqués le mal au cours de votre vie, avec la peur des conséquences à venir sous peu — et ce, même si vous pensez être un Chrétien et que vous l'appelez Seigneur.

Ainsi jusqu'à ce que vous ayez été changés par la grâce, écoutant Ses paroles parlées à vous, obéissant à celles-ci, et ainsi, surveillant Sa lumière, douce et sans reproche, qui vous montre les secrets de votre coeur, [d'ici à ce que vous ayez fait tout cela] vous craindrez la lumière au jugement et vous fuirez la lumière pour aller dans les ténèbres.

3e Fausseté : Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu Le relève d'entre les morts, tu seras sauvé. — en ignorant le sens de confesser et croire dans ton coeur, en plus de le prendre hors contexte.

Le véritable sens de Rom10:9-10 est tordu afin prouver le prétendu salut de la chrétienté , que si tu confesses de ta bouche Jésus comme Seigneur et que tu croies dans ton coeur que Dieu l'a relève d'entre les morts, tu seras sauvé. Car avec le coeur l'homme croit jusqu'à la droiture, et par la bouche la confession est faite jusqu'au salut. Les guides aveugles de la Chrétienté ont totalement mal interprété ce verset, enseignant que si vous dites Jésus est Seigneur et croyez qu'il s'est relevé des morts à Jérusalem, alors vous êtes sauvés ; venant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « Ils pensent être sauvés en faisant un bruit au sujet d'être sauvés. » C'est comme croire que quelques mots magiques prononcées par vous annuleraient totalement les nombreux avertissements d'exclusion, d'exigences, et les conditions d'admissibilité du salut.

Même Adolph Hitler était croyant ; il disait que Jésus était son Seigneur et son Sauveur. Sûrement vous pensez qu'il n'était pas sauvé ? Les milliers de prêtres Catholiques qui ont torturés lentement et assassinés brutalement 9,000,000 personnes accusés de sorcellerie au cours du Moyen — Âge étaient aussi des croyants. Tous étaient baptisés, prenaient la communion, récitaient leurs prières régulièrement, confessaient Jésus comme leur Seigneur, lisaient les écritures, etc. Mais ils n'ont jamais crucifiés leur nature égoïste sur la croix intérieure du renoncement de soi, qui détruit la nature pécheresse, du même que le leurre du péché. Alors ils rationalisent leurs tortures et leurs meurtres de masse tortures comme n'étant pas péché ; leur nature bestiale égoïste participait librement aux tortures et aux exécutions de tous ceux qui avaient une opinion différente de leur religion. Ils péchaient quand même. Mais leurs péchés étaient à grande échelle ; nos péchés sont faciles à ignorer et à justifier, étant indifférents à notre immoralité, à nos impuretés, nos convoitises, nos rages, nos envies, notre jalousie, etc. Vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la droiture. Rom 6:16

Regardons plusieurs autres versets qui sont directement en conflit avec les versets relatifs à croire, pris hors contexte :
Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des cieux ;
mais [seulement] celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.
Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé en ton nom, et n'avons-nous pas chassé des démons en ton nom, et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles en ton nom ?
Et alors je leur déclarerai : Je ne vous ai jamais connus ; retirez-vous de moi, vous qui pratiquez l'iniquité [péché, illégalité, ou méchanceté]. Mat 7:21-23

Il [Jésus] est devenu l'auteur et la source du salut éternel pour tous ceux qui portent attention et qui lui obéissent. Héb 5:9
Car c'est ici la volonté de Celui qui m'a envoyé, que quiconque voit le Fils et croit en [dépend de, a confiance en, et obéi à] lui, ait la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour. Jean 6:40
(
À moins que vous soyez purifiés, vous ne pourrez jamais voir Dieu. Bienheureux ceux qui sont purs de coeur, car c'est eux verront Dieu. Mat 5:8
Quand il apparaîtra, nous serons semblables à Lui, parce que nous le verrons tel qu'il est.
Et quiconque a cette espérance en lui, se purifie, comme lui [Jésus] est pur.1 Jean 3:2-3

(comme lui c'est être saint, pur, parfait — seulement ceux qui sont comme Lui, Le verront.)

Sans la sainteté nul ne verra le Seigneur. Héb 12:14

Quiconque vit, et croit en moi, ne mourra jamais. Jean 11:26 (Pour vivre en Lui il vous faut crucifier votre nature pécheresse sur la croix.)
Les oeuvres de la chair sont manifestes, lesquelles sont l'adultère, l'immoralité sexuelle, l'impureté, le manque de retenue, l'idolâtrie, la sorcellerie, la haine, les querelles, la jalousie, la rage, l'égoïsme, les divisions, les envies, les meurtres, les ivrogneries, les festivités [faire la fête, partys], et les choses semblables à celles-là.
... ceux qui font de telles choses n'hériteront pas du royaume de Dieu. Gal 5:19-21

Car vous pouvez être sûr de cela, aucune personne sexuellement immorale, ou impure, ou cupide, qui est un idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume du Christ et de Dieu.
Que personne ne vous séduise par de vains paroles ; car, c'est à cause de ces choses, la colère de Dieu vient sur ceux qui sont désobéissant. Éph 5:5-6


4e Fausseté : — personne ne peut affirmer que Jésus est Seigneur, s'il n'y est pas conduit par l'Esprit-Saint — cité hors contexte

C'est pourquoi je vous fais savoir que nul homme parlant par l'Esprit de Dieu, n’appelle Jésus maudit ; et que nul homme ne peut dire que Jésus est le Seigneur, sinon par l’Esprit Saint. 1 Cor 12:3

Les faux prophètes vous disent que quiconque dit ces parole soit ; « Jésus est Seigneur », est conduit par le Saint-Esprit.
Mais Jésus contredit cette interprétation en disant : Pourquoi m'appelez-vous : Seigneur, Seigneur, et ne faites-vous pas ce que je dis ? Luc 6:46
et : Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des cieux ; mais [seulement] celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux... retirez-vous de moi, vous qui pratiquez l'iniquité [péché, illégalité, ou méchanceté].Mat 7:21, 23

Alors, quel est la vraie signification de : personne ne peut affirmer que Jésus est Seigneur, mais par l'Esprit-Saint ?
Cela signifie, que nul ne peut dire que Jésus est son Seigneur, dirigeant ses paroles et ses actions comme son Seigneur et Maître, sans le Saint-Esprit. À moins qu'Il dirige vos paroles et vos action, il n'est pas votre Seigneur. À moins de Lui obéir, Il n'est pas votre Seigneur.
Si Jésus est votre Seigneur, alors vous lui obéissez ; vous cherchez sa guidance, vous cherchez ses enseignements, vous recherchez ses commandes qui sont pour vous,
Vous venez à Lui, vous l'écoutez, et alors vous lui obéissez fidèlement.
Écoutez et obéissez à ma voix, et je serai votre Dieu, et vous serez mon peuple ;
et marchez complètement dans la voie que je vous commande, afin que tout soit bien avec vous. Jér 3:23

Même Adolph Hitler appelait Jésus son Seigneur et Sauveur, mais cela n'a certainement rien fait pour lui.

Le fait de dire ces paroles, Jésus est Seigneur, n'indique en rien que vous êtes contrôlés par le Saint-Esprit, ou que vous êtes sauvés.
Jésus a dit, Ésaïe a bien prophétisé de vous, hypocrites ; comme il est écrit : « Ce peuple-ci m'honore des lèvres, mais leur coeur est fort éloigné de moi. » Marc 7:6
Le Saint-Esprit est donné uniquement à ceux qui obéissent au Seigneur. Actes 5:32

Le fait d'appeler Dieu, Dieu ne fait pas de Lui votre Dieu, celui que vous servez. Le fait d'appeler Jésus, Seigneur ne fait pas de Lui votre Seigneur et Maître, celui que vous servez. Vous servez celui auquel vous obéissez : vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la droiture. Rom 6:16. En vérité, en vérité, je vous dis : Quiconque pratique le péché est esclave du péché. Jean 8:34

Plus au sujet de Jean 3:16, cité hors contexte avec les versets qui précèdent :

Examinez le verset, juste avant 'quiconque croit' :
14 Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, ainsi il faut que de fils de l'homme soit élevé,15 afin que quiconque croit [dépend de, a confiance en, obéit à] en lui ait la vie éternelle. 16 Car Dieu a tant aimé le monde [tous les hommes], qu'il a donné son Fils unique [à tous les hommes], afin que quiconque croit en [dépend de, a confiance en, obéit à ] Lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle. 17 Car Dieu n'a pas envoyé son Fils dans le monde [chaque homme] pur condamner le monde, mais afin que le monde [chaque homme] puisse être sauvé à travers Lui.

Le verset 14 fait référence à l'écriture ci-dessous du voyage des Israélites à travers le désert, cherchant la Terre promise :

Et le peuple parla contre Dieu et contre Moïse : Pourquoi nous avez-vous fait monter hors d'Égypte, pour mourir dans le désert ? car il n'y a pas de pain, et il n'y a pas d'eau, et notre âme est dégoûtée de ce pain [manne] misérable[abstrait, insoutenable].
6 Et l'Éternel envoya parmi le peuple les serpents brûlants, et ils mordaient le peuple ; et, de ceux d'Israël, il mourut un grand peuple.
7 Et le peuple vint à Moïse, et dit : Nous avons péché, car nous avons parlé contre l'Éternel et contre toi ; prie l'Éternel qu'il retire de dessus nous les serpents. Et Moïse pria pour le peuple.
8 Et l'Éternel dit à Moïse : Fais-toi un serpent brûlant image, et mets-le sur une perche ; et il arrivera que quiconque sera mordu, et le regardera, vivra.
9 Et Moïse fit un serpent d'airain, et le mit sur une perche ; et il arrivait que lorsqu'un serpent avait mordu un homme, et qu'il regardait le serpent d'airain, il vivait. Nombres 21:4-9

Au cours de leur voyage vers la terre promise, ils murmurèrent, ils péchèrent. Alors le Seigneur envoya les serpents brûlants parmi eux. Le peuple demanda à Moïse de prier le Seigneur afin qu'Il enlève ces serpents. Mais ce n'et pas ce que fit le Seigneur. Il dit à Moïse de fabriquer un serpent d'airain et de le fixer au bout d'une perche, afin que quiconque est mordu puisse le regarder, et qu'il ne meure point. Comprenez, les serpents ne furent pas enlevés ; les gens pouvaient toujours être mordu, alors qu'ils marchaient dans le désert, à la recherche de la terre promise leur salut physique. Ils pouvaient se faire mordre, mais ils ne mourraient pas ; tant et aussi longtemps qu'ils continuaient de regarder le serpent d'airain qui était sur la perche.

Aussi, alors que nous recherchons la terre promise, ( Le Royaume des Cieux qui se trouve à l'intérieur de nous et tout autour de nous, notre principal but dans la vie), nous continuerons de pécher, jusqu'à ce que nous soyons pure. Une partie de ce voyage est souffrance surnaturelle. Nous sommes affligés d'épreuves ardentes et de tribulations. Lorsque arrivent ses tribulations, notre nature pécheresse égoïste sera même fâchée et se plaindra. Comme les Israélites nous croirons avoir été injustement punit avec de l'eau dans l'angoisse et du pain dans la détresse, dont nous exécrons ; alors nous pécherons contre Dieu. Nous serons tentés de tout laisser tomber ; d'abandonner notre voyage. Mais si nous gardons nos yeux spirituels fixés sur l'exemple de la souffrance de Jésus sur la croix, et du prix qu'Il a payé pour nos péchés, nous allons voyager à travers le désert, et non y mourir spirituellement. Et pendant notre recherche, notre passage à travers ce désert spirituel n'est pas que sécheresse et famine, mais cela inclut aussi la souffrance, car pour pouvoir parvenir au Royaume, nous devons participer à Ses souffrances, la fin de notre voyage. Ceci est la croix de Christ, à laquelle nous devons regarder continuellement, afin d'en être conscient dans nos souffrances et de les améliorer. Ainsi, en péchant et en souffrant dans le désert, si nous croyons Jésus, le Fils de Dieu, qui est mort pour nous sur la croix, nous n'allons point périr, mais irons à la mort de notre ego charnel, dans l'union avec Dieu, et entreront dans le Royaume des Cieux, et avec la vie éternelle en tant que Fils de Dieu.


Ne trouvez pas étrange concernant l’épreuve ardente qui est pour vous éprouver,
comme s’il vous arrivait quelque chose d’étrange ;
Mais réjouissez-vous puisque vous participez aux souffrances de Christ ;
afin que lorsque sa gloire sera révélée, vous puissiez aussi être heureux d’une immense joie.

1 Pi 4:12-13

Paul fortifiait les les âmes des disciples,
et les avertissant et les exhortant à demeurer ferme dans la foi,
  et disant que c'est à travers beaucoup d'épreuves et de tribulations qu'il nous faut entrer dans le royaume de Dieu.

Actes 14:22

Car c'est à cela que vous avez été appelés ; car aussi Christ a souffert pour vous,
vous laissant un modèle, afin que vous suiviez ses traces.

1 Pi 2:21


Car si nous sommes morts avec lui, nous vivrons aussi avec lui ;
si nous souffrons, nous régnerons aussi avec lui.

2 Tim 2:11-12


Christ donc ayant souffert pour nous dans la chair,
vous aussi, armez-vous de cette même pensée
car celui qui a souffert dans la chair en a terminé avec le péché,
afin de ne plus vivre le reste de son temps dans la chair selon les convoitises des hommes,
mais selon la volonté de Dieu.

1 Pet 4:1-2


Ceux qui sont à Christ ont
crucifié la chair
[la nature pécheresse]
avec ses passions et ses désirs [convoitises et les affections].

Gal 5:24

Êtes-vous réellement en Christ ?

Jésus nous a dit que plusieurs personnes convaincues d'être Chrétiens, qui l'appellent Seigneur, et qui vont même jusqu'à produire des miracles en son nom, allaient être rejetés par Lui au jour du jugement, parce qu'ils continuent de faire le mal — ils continuent dans le péché — et par conséquent ils sont esclaves du péché. Ils n'étaient manifestement pas en son nom, même s'ils prétendaient agir en son nom. Il n'était manifestement pas le Seigneur de leur pensée, paroles, et actions — même si eux l'appelaient Seigneur.

Plusieurs me diront en ce jour-là : « Seigneur, Seigneur,
n'avons-nous pas prophétisé en ton nom, et n'avons-nous pas chassé des démons en ton nom,
et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles en ton nom ? »
Et alors je leur déclarerai :
« Je ne vous ai jamais connus ; retirez-vous de moi, vous qui pratiquez l'iniquité [péché, illégalité, ou méchanceté]. »
Mat 7:22-23


Quiconque commet le péché, commet aussi l'illégalité, car le péché c'est l'illégalité. 1 Jean 3:4

Jésus répondit, « En vérité, en vérité, je vous dis : Quiconque pratique le péché est esclave du péché. »
Jean 8:34

Lorsque Christ, en union avec vous, contrôle chacune de  vos pensées, paroles, et gestesalors vous faites partie du corps des croyants de Christ — l'épouse de Christ, son église. Chacun des membres de Son corps agi en accord avec la tête, Christ. Chacun des membres du corps de Christ ne peuvent agir indépendamment les uns des autres ; autrement chaque pied s'en ira selon sa propre volonté, chaque main, chaque oeil ne sera pas dirigé par la tête, sans but singulier, sans unité d'esprit, sans que Christ soit en contrôle. Chaque partie du corps de Christ ou de l'église doit être totalement contrôlée par la tête — tout comme les parties du corps physique sont toutes contrôlées par votre tête. Lorsque vous êtes remplit de la plénitude de Dieu, alors (et pas avant cela) Christ est réellement votre Maître, le Seigneur, et le Roi en esprit, parole, et action. Alors et seulement alors, vous êtes en Christ.

Jean explique qui est en Christ : Mais quiconque garde sa parole, [obéi aux commandes du Seigneur qui lui sont parlées] en lui l'amour de Dieu est véritablement rendu parfait ; par cela nous savons que nous sommes en lui. 1 Jean 2:5. Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour est perfectionné en nous. 1 Jean 4:12. Remarquez, ceci c'est être en Christ — avoir l'amour de Christ perfectionné en vous. Paul aussi explique qui est en Christ : Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont dans le Christ Jésus, qui marchent, non pas selon la chair, mais selon l’Esprit, Rom 8:1. Notez ! Si vous marchez selon les impulsions de la chair, que vous marchez selon vos pensées charnelles, vous n'êtes pas en Jésus-Christ. Vous ne pouvez être agréables à Dieu en marchant selon les impulsions de la chair. Rom 8:8. Il est pire de marcher dans la vie selon vos propres pensées que d'adorer des idoles, parce que vous vous faites vous-mêmes dieu. Marcher selon vos propres pensées, c'est exactement ce que Satan avait promis à Adam et Ève — qu'ils deviendraient comme Dieu et qu'ils connaîtraient ce qu'est le bien et le mal ; qu'ils seraient capables de décider pour eux-mêmes ce qui était bien et ce qui était mal. Leur première décision fut qu'ils étaient nus et que cela était mauvais. Quand vous marchez selon votre propre pensée, vous prenez vos propres décisions, en vous appuyant sur votre rationalisation égoïste — au mieux, ce dont vous pouvez faire c'est prendre la moindre des mauvaises décisions ; sans la directive de Dieu, vous n'avez aucune idée de ce que vous pourriez faire qui soit vraiment bien et qui soit Sa volonté. Vous ne pouvez demeurer dans la chair, dans le péché, à marcher selon la chair, et être en Christ ; ce sont des conditions qui s'excluent mutuellement. Le fait de croire différemment, laisse supposer que Christ embrasse le péché à l'intérieur de ses membres physiques, laissant supposer qu'il pourrait s'unir en mariage avec un pécheur, pour supposer que la lumière a communion avec les ténèbres et la droiture avec l'injustice. Toutefois, ceux qui appartiennent à Christ ont crucifiéla chair [la nature pécheresse] avec ses passions et ses désirs [convoitises et les affections]. Gal 5:24

Il y a tellement de personnes dans la Chrétienté qui prétendent être en Christ mais qui n'ont pas idée que leur prétention est une abomination parce qu' ils demeurent dans le péché et se réclame d'être une partie de Christ, en effet cela revient à dire que Christ est une partie du péché ! Le non-croyant, qui voit ces personnes en Christ vivre dans le péché et prétendre être une partie de Christ, associer leur comportement hypocrite avec Jésus Lui-même — ils sont devenu une pierre d'achoppement pour les autres qui entendent la vérité au sujet de Jésus et l'espérance de Son véritable évangile.

Être en Christ est de plus expliqué par Paul. Si quelqu'un est en Christ, c'est une nouvelle créature ; les choses vieilles sont passées ; voici, toutes choses sont faites nouvelles. 2 Cor 5:17. Ce n'est pas le fait de vous imaginer comme étant une nouvelle créature ; c'est d'expérimenter la mort de votre vieille nature et la naissance de votre nouvelle nature ; la mort de la nature pécheresse c'est la vieille qui doit s'en aller. Et la mort de cette vieille nature se trouve seulement en passant par la croix de Christ, en participant aux souffrances de Christ, participant à la mort de Christ, participant à l'ensevelissement de Christ, et en participant à la résurrection de Christ — Ça c'est le Nouveau — tous ce qui est en dehors de cela n'est que de la présomption et de l'imagination, ou de la soi-disant Chrétienté. Venant de la voix du Seigneur : « La nouvelle vie est radicalement différente, comme un homme qui aurait vécu sous terre durant toute sa vie, et qui soudainement remonte sur terre pour voir le soleil, le ciel, les plantes, les animaux, le vent, les étoiles. »

Pour plus de détails au sujet de la souffrance, en tant que partie nécessaire du voyage Chrétien vers le salut, cliquez ici. Car la souffrance de la croix est nécessaire afin d'être purifiés les oeuvres de la chair sont l'adultère, l'immoralité sexuelle, l'impureté, le manque de retenue, l'idolâtrie, la sorcellerie, la haine, les querelles, la jalousie, la rage, l'égoïsme, les divisions, les envies, les meurtres, les ivrogneries, les festivités [faire la fête, partys], et les choses semblables à celles-là, au sujet desquelles je vous déclare d'avance, comme je vous l'ai déjà dit aussi, que ceux qui font de telles choses n'hériteront pas du royaume de Dieu. Gal 5:19-21. Car, vous pouvez être sûr de cela, aucune personne sexuellement immorale, ou impure, ou cupide, qui est un idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume du Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains paroles ; car, à cause de ces choses, la colère de Dieu vient sur ceux qui sont désobéissant. Éph 5:5-6

Celui qui réellement croit, cherche, et se repent, pour éventuellement devenir pur et produire du fruit de l'esprit, qui est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bienveillance, la bonté, la foi, la gentillesse [douceur, humilité], et la maîtrise de soi. Gal 5:22-23

Produisez donc du fruit qui convienne à la repentance. Mat 3:8

En ceci mon Père est glorifié, que vous portiez beaucoup de fruit ;
et vous montrer que vous êtes vraiment mes disciple [véritables fidèles].

Jean 15:8  


Si réellement nous croyons en Jésus, nous allons continuer à le chercher jusqu'à ce que nous soyons purs. La croix de Christ c'est là où nous crucifions notre cupidité et nos affections.

Quiconque a cette espérance en lui,
se purifie, comme lui est pur.

1 Jean 3:2-3

Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne vient pas après moi, ne peut être mon disciple.
Luc 14:27

Ce site web est là pour détruire les faux espoirs crées en prenant une partie des Écritures telle que Jean 3:16 prises hors contexte, tout en ignorant le reste ; et pour vous montrer le véritable espoir. Lorsque vous pouvez saisir ce véritable espoir, la puissance de Dieu pour vous changer est libérée. Le nom de Jésus, la foi dans le vrai évangile, ainsi que la croix du Christ ce sont la puissance de Dieu pour faire de vous entièrement une nouvelle créature. Tous les autres choses ne sont que de la soi-disant Chrétienté, basées faussement sur de la présomption. Le Christianisme a écarté la croix du Christ, manquant de ce fait les promesses de Dieu. Prendre un simple verset, ou une partie des Écritures tout en ignorant l'intégralité des Écritures, est une erreur désastreuse — universel dans le Christianisme ; créant des hypocrites — ceux qui parlent comme étant religieux alors qu'ils marchent dans le péché. Ceux-ci essayent de trouver la perle de grand prix dans une prière du pécheur bon marché et en devenant trempés. Pour sauver vos âmes, vous devez perdre votre vie charnelle, car vous ne pouvez plaire à Dieu dans la chair.

Pour plus d'information au sujet de Lumière, voir Le Mystère de la Lumière.
Pour plus d'information à propos de produire du fruit, voir Un Vrai Disciple Produit Beaucoup de Fruit.
Pour de l'information sur comment recevoir la convainquante Puissance transformatrice de Dieu, voyez Comment Bénéficier De La Puissance Transformatrice De Dieu.
Pour lire au sujet de personnes qui sont parvenu à la pureté sous le contrôle de Dieu, voyez George Fox, William Penn, George Whitehead, Francis Howgill, Edward Burrough, Isaac Penington, Margaret Fox, et Miguel de Molinos.


La raison d'être de ce site internet est de montrer comment être
libéré du péché
en bénéficiant de la puissance transformatrice de Dieu par la croix,
menant à l'union avec Dieu dans son Royaume