La Croix Manquante pour la Pureté


 

UN ÉPÎTRE POUR TOUS LE PEUPLE DE LA TERRE

Montrant l'Ignorance de tous le Monde, tant Croyants qu'Enseignants,
de la Naissance qui doit faire Silence, et de la Naissance qui est de Parler,
qui déclare Dieu ;

et la Différence entre le Silence et Parler,
c'est qu'ils puissent en venir à une Compréhension d'eux-mêmes,
et qu'ils puissent reconnaître que Jésus-Christ, la Lumière du Monde,
est leur Enseignant, ou leur Condamnation :

Montrant aussi que c'était là la Pratique de plusieurs d'Attendre Dieu dans le Silence,
          d'entendre Sa Parole, et Connaître Sa Voix.           
—Par George Fox

Du Vol. 4, Les Oeuvres de George Fox, Livres Doctrinaux I

Tenez-vous tranquilles, et sachez que je suis Dieu. Psaume 46:10

Que toute chair fasse silence devant l'Éternel.
Zach 2:13


Vraiment mon âme attend silencieusement en Dieu ; de lui vient mon salut.
Psa 62:1


L'Éternel est dans le palais de sa sainteté ; que toute la terre fasse silence devant lui !
Hab 2:20


C'est dans la repentance et le repos que vous êtes sauvés ;
dans la tranquillité et dans la confiance sera votre force.

Ésa 30:15


Les paroles que moi je vous dis, elles sont esprit et elles sont vie.
Jean 6:63

Ne te presse point de ta bouche, et que ton coeur ne se hâte point de proférer une parole devant Dieu ;
car Dieu est dans les cieux, et toi sur la terre :
c'est pourquoi, que tes paroles soient peu nombreuses.
Ecc 5:2

On peut cliquer sur le texte en Bleu Pale, ou en caractère gras bleu pale pour voir le texte dans les écritures, ou détails dans les écrits.
Lorsque vous cliquez un verset de la Bible on-line, vous pouvez changer et choisir la version de la Bible que vous préférez.

Venant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

(Note : Dans cet écrit, Fox déclare Bibliquement de manière des plus excellente la nécessité du silence. Molinos déclare de façon similaire les bénéfices de l'effort individuel de l'effort individuel dans son Guide Spirituel, aussi sur ce site. Des portions de ce textes faisant référence aux persécutions vécut par les Premiers Quakers ont été supprimés.)

VOUS n'êtes pas arrivés à reconnaitre le temps pour se taire avant le temps de parler Ecc. 3 ;7 ; mais êtes plutot comme ceux dont Jérémie parle, Jér. 23, usant de vos langues, et disent, le Seigneur a dit, alors que le Seigneur ne vous a même pas parlé. Donc vous n'avez pas appris à garder le silence, avant de parler. Vous êtes comme ceux dont David dans Psa 12 parle ; vous dites que vous avez vos lèvres avec vous, et que vous devez parler. Alors écoutez ce que Ésaïe a dit : « Assieds-toi en silence, et va dans les ténèbres, Fille des Chaldéens ! On ne t'appellera plus la souveraine des royaumes. » [remarquez ici,] La dame des Royaumes doit parvenir au silence, És. 47 ;5. Et vous ne savez pas vous asseoir en silence dans la ville fortifiée, comme dans Jér.8 ;14 ; mais le Seigneur vous placera dans le silence, et vous devez témoigner du silence avant d'en venir à parler. Kir Moab fut réduit au silence, parce qu'il était dans la nuit, És.15. Et vous tous qui êtes de la lignée de Moab devez garder le silence, même si vous aviez un temps pour parler, et pour utiliser vos langues avant que ne soit connut le temps du silence, et la langue du muet pour chanter. En ce jour-là, les chants du palais seront des gémissements, Dit le Seigneur, l'Éternel ; On jettera partout en silence une multitude de cadavres. Amos 8. Que celui qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende : ceux qui connaissent les septs sceaux, connaitrons le silence dans le ciel. Quand il ouvrit le septième sceau, il y eut dans le ciel un silence d'environ une demi-heure ; que celui qui le peux, lise ceci et comprenne, Ap 8:1. Et l'apôtre a dit, « Que la femme écoute l'instruction en silence, avec une entière soumission. Je ne permets pas à la femme d'enseigner, ni de prendre de l'autorité sur l'homme ; mais elle doit demeurer dans le silence », comme disait la Loi, 1 Tim 2:11-12. Quoique le Seigneur a dit, « Je répandrai de mon Esprit sur toute chair ; Vos fils et vos filles prophétiseront », Joel 2, Acts 2 ; et ceux qui sont conduit par l'Esprit ne sont pas sous l'emprise de la Loi. Et soyez prompt à entendre et lent à parler, a dit l'apôtre ; et il parlait des nombreux orateurs futiles et indisciplinés, de ces enseignants qui se trouvent en dehors de la foi, et qui possédaient une forme de piété, de qui il devait se détourner, ceux là qui, à cette époque s'étaient glissés parmi eux, qui devaient se taire. Donc il y a un temps pour parler, et un temps pour garder le silence ; « Que toute chair fasse silence devant l'Éternel ! » Zach 2:13

Citation de George Fox :

« Mais vous tous qui êtes dans votre propre sagesse et dans votre propre raison, vous dites qu'en ce qui vous concerne l'attente silencieuse à Dieu est une famine. Que pour vous cela est une vie étrange d'en venir à faire silence. Vous devez entrer dans un nouveau monde : comment vous devez mourir dans le silence, mourir à la sagesse, mourir à la connaissance, mourir à la raison, mourir à la compréhension.

Ainsi, lorsque que vous en venez à ressentir ce qui vous amène à vous attendre à Dieu, il vous faut mourir aux autres choses[qui résistent au silence et se sent affamé en silence]. C'est ceci [mourir en silence] qui vous amène à sentir la puissance d'une vie sans fin, et vous arriver à la posséder ; en attente silencieuse devant Dieu vous venez pour recevoir la sagesse d'en haut par laquelle toutes choses ont été faites et crées, et cela procure une compréhension et une raison clairement différentes de celles de l'homme terrestre. Cette vie de Dieu en vous est ce qui vous amène à vous attendre à Dieu - et à connaître que Dieu est la vie éternelle. Pour vous, ceci est la Parole du Seigneur Dieu. »

Maintenant voici une naissance, qui est née de la chair ; et cette naissance, qui est née de la chair, va persécuter cette naissance, qui est née de l'esprit. Maintenant venez tous, afin de connaitre cette naissance qui garde le silence ; cette naissance qui est persécuté par ceux qui sont nées de la chair. Voyons voir si vous les prêtres parlez de manière charnelle ou non. Si vous, les enseignants et les croyants de Christ, dites que vous n'êtes pas dans le même esprit qui donna les Écritures, alors vous n'avez pas la même naissance qu'ils avaient ; vous avez donc l'autre naissance, seulement celle qui est charnelle. Donc vous êtes soit dans le temps de garder le silence, comme a parlé Salomon, ou vous êtes de ceux dont Jérémie a parlé : qui utilisez votre langue, alors que le Seigneur ne vous a jamais parlé ; et vous êtes de ceux qui sont prompt à parler plus qu'à entendre, contrairement à la doctrine des apôtres, ceux là ce sont les faux prophètes, ils n'ont pas le même esprit que celui qui se trouve dans les apôtres ; cet esprit dont témoignèrent les Écritures. Par conséquent vous n'avez pas cette naissance ni cet esprit dont ont témoignés les Écritures. Certains en sont venu au temps où ils doivent parler, de sorte que les saints hommes de Dieu parlèrent avant les Écritures, alors qu'ils étaient conduit par le Saint-Esprit. Et ils en vinrent à veiller et à prier, mais les “Le sacrifice des méchants est quelque chose d'abominable aux yeux du Seigneur, et tous ceux qui veillaient pour l'iniquité seront exterminés,” Ésa 29 ; et ont demanda aux apôtres d'attendre, et de se rassembler, ils leur fut recommandés de ne pas s'éloigner de Jérusalem, mais d'attendre ce que le Père avait promis ; et ils reçurent la puissance après la venue du Saint-Esprit, afin qu'ils puissent témoigner de Christ.

Maintenant, il y eut un temps d'attente, voici un temps pour recevoir, voici un temps pour parler : le Saint-Esprit tomba sur eux, de sorte qu'ils parlèrent des choses merveilleuses de Dieu, Actes 2:2-4 ; et c'était ceux-là qui s'étaient rassemblés ensemble d'un même accord. De sorte que là où deux ou trois sont rassemblés au Nom de Christ, Il est là parmi eux ; et Christ recommenda aux assemblés qui s'étaient rassemblés ensembles, d'attendre de recevoir le Saint-Esprit et la puissance, de ne pas s'éloigner, mais d'attendre à Jérusalem la promesse du Père. Donc les saints n'allaient pas n'allaient pas abandonner leur assemblée, mais ils s'exhortaient, réciproquement d'autant plus qu'ils voyaient s'approcher le jour. Héb. 10:25. Et qu'en serait-il si vous deviez voir une assemblée comme celle du temps d'Esdras ? Ils tremblèrent à l'écoute de la parole du Dieu d'Israël, à cause de la transgression de ceux qui avaient été en captivité, et Esdras restait assiset désolé jusqu'à l'offrande du soir. Ceci aurait pu être un étonnement pour vous, Esdras 9.

Et ceux qui en viennent à une véritable attente, le véritable assemblage, ils en viennent à une vraie supplication et prière. Qu'en serait-il si vous voyiez quelques personnes s'asseoir par terre, comme fit Job,  durant sept jours ; sans même prononcer un seul mot entre eux ; ceci tourmenterait l'esprit contraire, ceci vous amènerait à vous questionner, Job 2. Mais je dis, attends-toi au Seigneur, et laissez la honte à ceux qui transgressent ;Attends-toi donc à l'Eternel ! Sois fort ! Affermis ton courage ! Oui, attends-toi à l'Eternel !, Psa 25, et Psa 27. Demeure en silence devant l'Eternel. Attends-toi à lui, ne t'irrite pas devant le succès qu'obtiennent les uns ni devant les ruses que déploient les autres ! Psa 37. Le Seigneur, l'Éternel, essuie les larmes de tous les visages, Il fait disparaître de toute la terre l'opprobre de son peuple ; Car l'Éternel a parlé. C'est l'Éternel, en qui nous avons confiance ; Soyons dans l'allégresse, et réjouissons-nous de son salut !, Ésa 25. Le Seigneur a de la bonté envers celui qui s'attend à Lui, envers l'âme qui le recherche. Et Il est bon pour un homme d'attendre en silence Le secours de l'Éternel. Il est bon pour l'homme De porter le joug dans sa jeunesse. ; Il se tiendra solitaire et silencieux, Parce que l'Éternel le lui impose. Maintenant que ce qui a fait l'iniquité doit venir dans le silence, avant que le reigne et la domination du juste n'arrive, Lam 3:25-28. Aussi la création attend-elle avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu, et eux aussi ils soupirent en eux-mêmes, en attendant l'adoption, la rédemption de leurs corps ; et sont dans cette condition, de sorte aussi l'Esprit les aide dans leur faiblesse, car ils ne savent pas ce qu'il nous convient de demander dans leurs prières. Mais l'Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables ; et celui qui sonde les coeurs connaît quelle est la pensée de l'Esprit, parce que c'est selon Dieu qu'il intercède en faveur des saints. Rom 8 ;26-27. Et Michée cria contre les divinateurs et les enseignants qui prédisaient pour de l'argent, et il a dit qu'il s'attendait au Seigneur, qu'il s'attendait à Dieu pour son salut, et que Dieu l'entendrait.

Le SEIGNEUR est bon pour ceux qui s'attendent à lui, pour l'âme qui le cherche. Lam 3:25

Note ! s'attendre à Lui c'est le chercher Lui. La lecture de la Bible et les services des sectes ce n'est pas chercher Dieu.

Car depuis le commencement du monde, les hommes n'ont pas entendu, ni perçu par l’oreille,
et l’œil n’a pas vu de Dieu hormis toi, qui agit pour celui qui s’attend à lui. Ésa 64:4

Paul cite l'écriture ci-dessus dans 1 Corinthiens : « Ce que l'oeil n'a pas vu, et que l'oreille n'a pas entendu, et qui n'est pas monté au coeur de l'homme, ce que Dieu a préparé pour ceux qui l'aiment. » La différence clé : dans Ésaïe on lis Attend, dans 1 Cor on lit aiment. Or aimer Dieu c'est s'attendre à Lui : nous nous attendons à Lui pour entendre ses paroles qu'il nous enseigne, nous convainc, nous encourage, et nous guide — c'est cela aimer Dieu.

À ceux qui L'attendent patiemment et assidûment, il apparaîtra une seconde fois,
non pas pour porter les péchés, mais pour apporter le salut. Héb 9:28

L'attente assidue et patiente c'est être témoin de Jésus qui vous apporte votre salut ; vous devez porter attention et obéir à ce que vous entendez pour obtenir le salut : Et ayant été rendu parfait, il [Jésus] est devenu l'auteur et la source du salut éternel pour tous ceux qui portent attention et qui lui obéissent, Héb 5:9 ; c'est par la grâce que vous êtes enseignés et changés pour devenir purs. Tit 2:11-14

Venant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

Soyez donc patients, frères jusqu'à l'avènement du Seigneur. Voici, le laboureur attend le précieux fruit de la terre, prenant patience à son égard, jusqu'à ce qu'il ait reçu les pluies de la première et de l'arrière-saison ;Vous aussi, soyez patients, affermissez vos coeurs, car l'avènement du Seigneur est proche. Jacques 5. La fin de toutes choses est proche. Soyez donc sages et sobres, pour vaquer à la prière. 1 Pi 4. Les apôtres travaillaient, veillaient,et jeûnaient.2 Cor 6. Maintenant lisez les trois lignes suivantes. Et heureux ces serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera veillant ! Je vous le dis en vérité, il se ceindra, les fera mettre à table, et s'approchera pour les servir. Heureux l'homme qui m'écoute, Qui veille chaque jour à mes portes, Et qui en garde les poteaux ! Pro 8. Et Christ a dit à Ses disciples ; par conséquent veillez, car vous ne savez à quelle heure votre Seigneur viendra ; et Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure. Mat 25. Christ parlant ici à propos des vierges qui étaient folles et celles qui étaient sages, de celles qui avaient de l'huile dans leurs lampes, et celles qui n'en avaient pas : regardez-donc à vous-mêmes vous qui êtes contraint d'aller en acheter. Et que pensez-vous de ceux auxquels Christ offrit de demeurer là et de veiller avec Lui, et Christ vint et les trouva endormis, et Il dit, vous n'avez donc pu veiller une heure avec moi ? Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation ; Veillez donc, car vous ne savez quand viendra le maître de la maison, ou le soir, ou au milieu de la nuit, ou au chant du coq, ou le matin ;craignez qu'il ne vous trouve endormis, à son arrivée soudaine. Ce que je vous dis, je le dis à tous : Veillez. Marc 13.

Dans Matthieu, Marc, et Luc, Jésus y est enregistré disant que quelques uns se trouvant avec Lui, voilà 2000, verraient sa glorieuse venue dans les nuées avec le Royaume avant qu'ils meurent. Plus tard Paul, Jésus dans Apocalypse, Pierre, Jacques, et Jean, — tous ont dit, bientôt, le temps est proche, un peu de temps, il se tient à la porte. La Chrétienté ignore cette incongruité béante entre ce que la Bible affirme clairement vs. ce qu'ils enseignent via leurs guides aveugles. Son apparition se fait dans les coeurs des croyants individuels qui se sont purifiés eux-mêmes de manière à le voir. Jean 3:2-3. Ce serait un canular assez cruel d'être dans l'attente qu'Il apparaisse, si les 100 générations de croyants passées n'avaient vraiment aucun espoir de Le voir.

Maintenant demandez-vous où se trouvent ceux qui veillent, et qui prient ; ils sont dans la lumière, dans ce qui réduit toute chair au silence, car c'est en veillant que l'on est conduit vers les paroles prononcés dans la lumière. Apprenez-donc à veiller avant que chacun de vous n'ouvre sa bouche, et gardez donc ce silence cela doit être arrêté ; et ce que Christ a dit à l'un, il l'a dit pour tous, veillez. Maintenant tous se trouvant à veiller, tous dans l'attente ; et ici tout hommes parviendront à connaître l'armure contre ce qui voudrait nous éloigner. Timothée veillait en toute circonstance, et les saints devaient veiller et être sobre pour vaquer à la prière, 1 Pi 4:7, 1 Thes 1. Ne dormons donc point comme les autres, mais veillons et soyons sobres. Car ceux qui dorment dorment la nuit, et ceux qui s'enivrent s'enivrent la nuit. Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres, ayant revêtu la cuirasse de la foi et de la charité, et ayant pour casque l'espérance du salut. Les saints devaient veiller, oui et tenir ferme dans la foi, et de même que veiller avec action de grâce, Col 4:2, Persévérez dans la prière, veillez-y avec actions de grâces. Rappelle-toi donc comment tu as reçu et entendu, et garde et repens-toi. Si tu ne veilles pas, je viendrai comme un voleur, et tu ne sauras pas à quelle heure je viendrai sur toi. Ap. 3:3, [Note,] ceux qui ne veillent pas, Christ vient aussi sur eux ; et ceux qui ne veillent pas, sont en dehors de la lumière qui vient de Christ. Veillez donc avec toute la persévérance et la supplication de tous les saints. Les apôtres recommandaient aux saints de veiller, Actes 20, car des loups allaient s'introduire parmi eux ; (mais les apôtres n'ont désirés ni l'argent, ni l'or, ni les vêtements de personne.) ; mais ces loups tenteraient de s'introduire après les jours des apôtres. Et comme les saints craignaient le Seigneur ils se rassemblaient ensembles, et se parlaient l'un l'autre ; et le Seigneur les épargna en ces jours et Il fit d'eux Ses joyaux, tel un homme qui épargne son fils unique qui est à son service. Et l'apôtre a dit, vous édifiant vous-mêmes sur votre très sainte foi, et priant par le Saint Esprit. [Note,] l'édification dans ce qui est saint, dans la sainte foi, et dans la prière du Saint-Esprit. Maintenant il parle de certains : qui récitent de belles paroles, mais qui vivent eux-mêmes dans l'hypocrisie, et qui ont suivit la voie de Caïn et de Balaam, et se sont eux qui doivent connaîte le temps du silence ; car ceux-là ne s'édifie pas parmi les saints, car ce sont des pierres de Babylone. Donc tous ces grands parleurs qui prononcent les paroles issues des Écritures, et non du Saint-Esprit qui les donne, sont hors de cet Esprit dans lequel se trouvent les saints lorsqu'ils prient ; et donc, ceux qui prient en dehors du Saint-Esprit, sont une abomination ; ils doivent se taire. Et ceux qui se trouvent en dehors de la foi, se trouvent à l'extérieur de ce en quoi les saints s'édifient les uns les autres, la sainte foi. C'est dans la sainteté que l'on trouve la victoire ; ce en quoi les saints s'édifient, ce en quoi ils craignent Dieu ; ainsi dans la foi, dans l'unité ; car cela procure la victoire sur l'ennemi et ce qui est impure ; car cela purifie le coeur, et sans ceci l'homme ne peut être agréable à Dieu, ni ne peut-il s'édifier dans l'unité, ni dans la foi qui donne la victoire, dans laquelle se trouve l'unité, ce qui est le don de Dieu par lequel il Lui est agréable. C'est par le Saint-Esprit qu'il prie ; l'écriture fut donnée par le Saint-Esprit. Étienne était un homme remplit du Saint-Esprit. Dans son interrogatoire, lorsqu'il parla au conseil, il leur dit qu'ils avaient résistés au Saint-Esprit, comme avaient fait leurs pères ; et malgré qu'ils professaient les écritures, ils résistaient quand même au Saint-Esprit. Maintenant tous ces gens, qui ont les écritures, et qui résistent au Saint-Esprit, ils résistent à ce qui produit les écritures, et leurs assemblées ainsin que leurs prières sont une abomination, et leurs assemblées se doivent d'être discontinuées.

Et par conséquent vous tous mes amis, qui êtes venu témoigner du Saint-Esprit et de la foi, dans lesquelles se trouvent l'édification et la véritable prière, qui donne victoire sur le monde, qui est le don de Dieu, en lequel vous êtes agréables aux yeux de Dieu, entretenez vos réunions, et réunissez-vous, alors que vous êtes conduits, parlez ; car ils parlaient que lorsqu'ils étaient conduits par le Saint-Esprit, et lorsque l'Esprit leur donnait l'énoncé. Et ils priaient par l'Esprit, et Il venait en aide à leurs infirmités, car ils ne savent pas ce qu'il convient de dire dans leurs prières : mais Celui qui sonde les coeurs, connait les pensées de l'Esprit qui enseigne à prier. Et ici sont reconnu ceux qu sont nés de l'Esprit, que Dieu le Père des esprits entend, ce qui est certes pas la naissance qui est issue de la chair, mais celle qui se trouve persécuté par cette naissance.

Maintenant vous pouvez voir Siméon l'homme juste, Luc 2, qui attendait pour la consolation d'Israël, cela lui avait été révélé, il était venu pour le voir ; et les gens reçurent le Christ avec joie, car ils s'étaient attendu à Lui, Luc 8:40. Maintenant [note,] celui qui ne connait pas le silence ne s'attend pas à Jésus, mais persécute cette naissance : mais la naissance eue lieu, et la lumière a jaillit, ainsi que ce qui est reconnu et vu, et qui doit parler, et ce qui est connu et qui doit garder le silence. Les louanges montent pour toujours vers le Seigneur Dieu, qui exalte la nouvelle naissance de l'esprit, qui se nourrit de l'arbre de vie, se nourrissant de la vie qui est au sein du Seigneur Dieu de la vie, et l'ainé est au service du plus jeune. Le bras de Dieu règne au dessus des ainés sur Son trône et dans Son Royaume, et Dieu a accomplit Sa promesse, et Il continu de l'accomplir ; et le temps pour parler est connut, et le temps pour garder le silence est connut. Maintenant ceux qui ne sont pas parvenu à distinguer chaque naissance et chaque bouche, ne savent pas reconnaitre quand il est temps de garder le silence, et quand il est temps de parler ; ils sont jugés car ils jugent les choses de Dieu, alors qu'ils ne sont pas formés pour juger, comme le sont ceux qui connaissent la paix de Dieu qui surpasse toute compréhension, et qui est inexprimable ; ils connaissent le silence dans la vie et dans l'Esprit de Dieu. Ceci doit être lu parmi les Amis, de sorte qu'ils puissent le distribuer au monde entier. Se qui amène à se pencher sur le monde, le temps, captifs ; là où se trouve l'esprit de discorde et de domination, et la couronne qui s'estompe et qui qui disparait. Alors que surgit la vie qui se trouve en Dieu ; vous donnant la possibilité de sentir la couronne qui est immortelle, de sentir ce qui vous ramènes au commencement, vous laissant voir bien avant l'existance de la plume, de l'encre et du papier, et bien avant l'avènement de l'écriture dans cette vie, ce qui vous laissera voir l'accomplissement de ce qui était écrit.

Et vous qui vous croyez au dessus du monde, vous dont le vin est mélangé avec l'eau, qui êtes vêtu de laine et de lin, qui à travers l'orgueil, l'aisance, et les fausses joies perdez toute sincérité, étant recouvert du voile terrestre. Vivant dans la luxure, un voile de chair se répand sur la femme adultère et prostituée qui a été parmi vous, qui a produit plusieurs enfants, qui s'est efforcée de rejeter l'héritage du Seigneur gaspillé ; ceci n'étant que rosiers et épines qui se sont placées dans la bataille contre le Seigneur, n'étant que feu qui se consume. Le monde entier, maintenant s'achoppe devant la lumière, ayant été vérifiés par elle et convaincu, mais à présent ils s'en sont détournés. ... Et voici la génération des moqueurs, sortit de la vie, et en dehors de la lumière, et chacun luttant pour s'emparer de la maîtrise, de la domination et de l'autorité les uns sur les autres ; mais il n'en sera pas ainsi de vous qui êtes des enfants de la Lumière, qui êtes des disciples de Christ, vous qui n'appartenez pas à ce monde, dont le Royaume n'est pas de ce monde, et qui êtes sortit des conflits, pour entrer dans la paix. Par conséquent que tous les peuples demeurent à l'intérieur de ce qui mène à la paix, loin de la confusion, car Dieu n'est pas l'auteur d'une telle chose ; mais ce sont ceux qui se trouvent en dehors de Sa vie, et qui retiennent la vérité injustement.

Sortez des tumultes..vous qui vous adonnez à vos plaisirs, à vos légèretés, et vos lascivités, qui enflamez tous le cours de la nature, qui ne connait pas la voie de la paix ni la perfection. Vous qui avez les paroles du Christ, des apôtres et des prophètes, ainsi que les écritures de la vérité ; qui les retenez injustement, alors que tous les esprits sont perturbés, et que les éléments arrivent à brûler comme un feu, là où se trouvent toutes les dominations et les recherches de couronnes terrestres, et les exaltations parmi le peuple, et les rassemblements de parties de personnes. Là où se trouvent les multiples voies et les distances entre les gens, les opinions et les sectes. .. Là où commencent les agitations et les feux, les tempêtes et les grandes eaux, et la mer et la terre, le dragon et la bête, et les faux prophètes, qui faisaient des prodiges dans le ciel, qui furent précipités sur la terre, qui ont fait la guerre contre l'Agneau et les saints, mais l'Agneau les a tous vaincu. Ceux qui ont bu à la coupe de la fornication, et celle qui donne la coupe de la fornication, et c'est ce qui éloigne les gens de la vie qui est à l'intérieur d'eux. Ainsi ce sont tous des esprits troublés dans le monde, impatients et fatigués ; car il n'y a personne sur la terre qui parvient à trouver la paix de l'esprit, autre que ceux qui viennent à la lumière, éclairé par Jésus-Christ ; et c'est ainsi que chaque esprit est venu ici afin d'avoir une satisfaction particulière et une tranquilité dans son esprit ; et ici les âmes troublés trouvent le repos en Christ, qui les éclaire. Nul ne peut retenir la vérité injustement, jusqu'à ce que Dieu vienne à le lui révéler ; et qu'ainsi Dieu se révèle en lui, en guidant sa pensée vers Dieu, il parvient à une vie de quiétude et de paix et parvient à maintenir Dieu dans sa connaissance ; et son esprit est calme, et parvient à garder la vérité dans l'intégrité, et sa pensée n'est pas réprouvé. Ceux-là trouveront la miséricorde de Dieu, lorsque leurs pensées seront guidées vers Dieu, et que leurs esprits et leurs pensées seront calmes dans le silence s'attendant à Dieu ; et en une demi heure avoir plus de paix et de satisfaction, qu'ils auront pu avoir durant toute leurs vies de la part de tout autre enseignant du monde. Ici ils parviennent à ressentir ce qui calme leurs pensées à Dieu, et ils trouvent et ressentent la voie de la paix, et ils arrivent à croître dans cette vie d'où proviennent les Écritures ; et ils grandissent dans la même vie que vécurent les saints, et dans le même esprit qui avait guidé leurs pensées vers Dieu le Père des Esprits, par lequel chaque particulier parvient à une satisfaction particulière. Toute cette agitation et cet enseignement dans le monde pour les choses terrestres, les hommes et les peuples se détourneront de cela ; car cela est terrestre, c'est ce qu'il y avait dans la voie de Koré, et la voie de Caïn, et la voie de Balaam, c'est ce que l'ont retrouve aujourd'hui, que les apôtres ont vu venir avant leurs déces.

Donc comme vous venez tous pour être guidés par ce qui est de Dieu en vous, et sentir ce qui est de Dieu en vous guider vos pensées vers Dieu, vous arriverez à la satisfaction ; cele vous conduit hors de ce monde vers cet intérieur, donc loin de toutes ces choses extérieures. La gloire du Seigneur Dieu viendra se révéler en vous. Bien que vous puissiez professer les écritures de vérité dans leurs totalités, si chaque partie de votre être ne parvient pas à ressentir ce qui est de Dieu, ce que Dieu a manifesté en vous, et montré afin de guider vos pensées à Dieu, vous ne pouvez connaître aucune des écritures ; car cela dévoile les paroles à chacun en particulier, et donne à chacun en particulier, une satisfaction particulière, par laquelle chacun vient prier dans l'esprit et chanter dans l'esprit, en rendant gloire à Dieu. Maintenant, il n'y a pas de peuple sur la terre, qui provient de la condition du premier Adam sur la terre, chassé par Dieu dans le péché, et la mort, et l'injustice, vers la condition du second Adam ; mais qui soit venu à la lumière qui éclaire chacun de nous qui vient au monde. Ceux qui, à partir du premier Adam ne parviendront pas à l'état du deuxième Adam, ne parviendront pas au Seigneur du ciel qui est le chemin menant au Père. Ainsi ceux, qui ne sont pas arrivés à la lumière qui éclaire chacun venant au monde, font partie de la première condition ; rejetés par Dieu, de sa justice, de sa sagesse, de la vérité, la lumière, la vie. Car Christ, la lumière qui éclaire chaque homme qui vient au monde, est le chemin menant au Père, la vérité, la vie, la lumière, la sagesse de Dieu, la justice de Dieu, l'espérance de la gloire, et la puissance de Dieu ; la rédemption, le maître et le sauveur, qu éclaire tout homme qui vient au monde, qui est le chemin menant au Père, que tous le monde méprise. Et les enseignements de ces gens est bien loin de la lumière qui éclaire tout homme qui vient au monde, car ils ne reconnaissent pas la lumière, étant hors de la sagesse de Dieu, dans ce qui est diabolique, autant terrestres que sensuels. Tel est la condition rejeté par Dieu ; la sagesse de Dieu nous emmène vers Dieu. Vous tous sur la terre qui reniez la lumière de Christ qui éclaire tout homme qui vient au monde, vous êtes encore dans la transgression du premier Adam ; vous êtes dans vote propre justice. Car toute justice, qui n'est pas dans la lumière, provient de vous. Car Christ la Lumière est la justice de Dieu. Ainsi quiconque qui vient au monde étant éclairé, qui ne perçoit pas la lumière, qui l'éclaire, il ne perçoit pas le prophète de qui Moïse a prophétisé ; alors la lumière le condamne, et il devra être retranché du monde. Et ainsi tous le monde est éloigné de Christ la lumière, de ce qi est de Dieu en eux ; quelques uns dans la présomption et quelque uns dans l'envie, et cela les dévore et les tue. Quelques uns dans la fausse joie de la présomption s'élèvent jusqu'au ciel, et retombent à nouveau sur terre. Ainsi toute leurs pensées sont sans fondement. Ils vont de celle de Dieu en eux, lesquelles ne changent pas et dont la vérité ne change pas, Lui qui sonde et comprend le monde. Ils s'éloignent de la Lumière, celle qui éclaire tout homme qui vient au monde, et quoiqu'ils détestent cela, c'est leur condamnation.

...Tous les gens doivent venir afin connaître Christ votre enseignant, qui a dit, 'apprenez de moi, Je suis la voie qui mène au Père ;' donc la lumière qui éclaire toute personne qui vient dans ce monde, est la voie vivante et nouvelle. Vous qui êtes venu vers la Lumière vous en êtes éclairés et néanmoins, vous êtes venu vers ce qui est nouveau, et vivant, maintenant plus que jamais. Par conséquent, tous les gens peuvent connaître la lumière qui est en vous, brillant dans vos coeurs, afin de faire resplendir la connaissance de Dieu, sur la face de Jésus-Christ ; et tous les gens peuvent venir afin de connaître le trésor céleste qu'il y a à l'intérieur de ces vaisseaux terrestres ; ce que nul ne fait, mais ceux qui viennent à cette lumière par laquelle Christ les a néanmoins éclairés ; et tous les gens viennent pour connaître le second Adam, le Seigneur du ciel, qui est au dessus du premier Adam, qui éclaire tout homme qui vient au monde ; personne ne le connait, si ce n'est celui qui possède la lumière, qui les fait sortir de la condition du premier Adam, hors de la condition terrestre vers la condition céleste ; et tous les gens viennent à connaître la parole de Dieu dans vos coeurs, afin d'y obéïr, et qui sont décidés à la faire. Telle est la parole de la foi prêchée ; les ministres de la lettre peuvent continuer à vous lire la lettre sans vous, et vous dire au sujet de la lettre sans vous, mais ils,(ceux qui renient la lumière) ne peuvent supporter de parler de la parole qui se trouve dans leurs coeur ; car en ressentant la parole de Dieu dans le coeur et y obéïr, vous arrivez à connaître ce dont les prophètes et les apôtres ont témoignés, la parole de vie qui devint chair, qui est Christ en nous. Reconnaissez-le en vous, vous tous peuple de la terre, ainsi vous ne serez point réprouvés, [le péché vie toujours en eux] car si Christ est en vous, le corps est mort à cause du péché, et vous êtes vivant pour la justice. Tous les gens peuvent connaître la nouvelle alliance que Dieu a prophétisés par la bouche de ses prophètes, Et dont Moïse a écrit à ce sujet, et dont les apôtres témoignèrent et apprécièrent ; l'alliance éternelle. Reconnaissant la fin de la première alliance, reconnaissant cette nouvelle alliance qui est éternelle, la nouvelle alliance de Dieu avec Son peuple pour toujours. Sa Loi dans leurs coeurs, afin que vous n'ayez pas à dire aux autres de connaître le Seigneur ; afin que vous puissiez apprécier ce dont parlent les écritures. Et tous les gens peuvent parvenir à connaître la pensée de Christ, (que nul ne peux à moins de venir à la lumière, qu'Il a cependant allumé en eux), de sorte que vous puissiez devenir d'une même pensée, d'un même coeur et d'une même âme. Et tous les gens attendent afin de recevoir l'Esprit de Jésus-Christ, si vous ne l'avez pas, vous n'avez pas part avec Lui. Et tous les gens peuvent vivre dans la puissance de la piété. Car plusieurs peuvent avoir une forme de piété, mais renier la puissance de Dieu, et être contre, lorsqu'il appert en ceux qui déclarent cela. Et ainsi vous viendrez vivre dans l'Évangile.

Et tous les gens, venez à la lumière qui éclaire chaque personne qui vient au monde, de sorte que vous puissiez en arriver à la condition du second Adam, à partir du premier Adam ; pour que vos péchés et transgressions puissent être effacés. Et tous les gens peuvent connaître la sagesse qui vient d'en haut, qui se trouve au dessus de tous ce qui est terrestre, sensuel et démoniaque provenant d'en bas. Nul ne peut reconnaitre ceci, mais uniquement ceux qui reconnaissent la lumière, qui éclaire tout homme qui vient au monde. Et tous le monde peux connaitre Christ en vous, l'espérance de la gloire ; l'espérance de gloire, Christ, qui détruit l'espérance de l'hypocrite ; cette espérance qui purifie, tout comme Lui-même est pur. Maintenant venez afin de connaître cette espérance, Christ en vous, différent de votre propre espérance, cette espérance qui est un mystère. Et vous tous pouvez connaître l'onction qui demeure en vous afin de vous enseigner ; et comme mvous allez de l'avant avec celui qui best en vous, vous pouvez connaître le Père et le Fils. Et nul ne peut connaître l'onction qui demeure en eux, mais seulement ceux qui viennent afin de connaître la lumière, avec laquelle Christ a éclairé tout homme. Et nul ne demeure avec le Fils, mais seulement ceux qui continuent à marcher dans la lumière, avec laquelle Christ les à éclairésl : par conséquent vous tous peuvez connaître l'onction qu'il y a en vous, pour que vous puissiez connaître celui qui vous enseigne afin de continuer à marcher avec le Fils, là où vous n'avez nul besoin d'un homme pour vous enseigner. Car Dieu est venue afin d'amener Son peuple hors des enseignements d'hommes, et pour enseigner son peuple Lui-même, et les enfants du Seigneur seront enseignés par Lui-même ; et ils cesseront d'écouter l'homme, dont le souffle est dans ses narines, et pourront voir leurs forces renouvelées, et connaître la vie du prophète, et la vie par laquelle il est guidé. Et que tous les gens s'éloignent des églises du monde, et qu'ils puissent connaître l'église qui est en Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui en est le pilier et le terrain de vérité, là où il n'y a ni tâche ni blâme, ni rien de semblable, hors de toute contestation et de lutte de ce monde. Venez afin de connaître la puissance de Dieu, là où il n'y a pas de fin ; et oh peuple ! ne vous rendez pas malade avec les soucis de cette vie, ne surchargez pas non plus,vos coeurs avec de fallacieuses richesses, mais gardez à l'esprit la puissance d'une vie sans fin. Et laissez tous ces enseignants qui n'enseignent que des choses terrestres, qui sont comme ceux qui vous gardent sur la terre, et dans le péché, et qui enseignent que les gens doivent vivre dans le péché tandis qu'ils sont sur terre, et rendant ainsi l'alliance de Dieu sans effet. Ceux-là ce sont des ministres de l'injustice, et même dans leurs transgressions, et font que la mort de Christ soit en vain ; et l'unique offrande qui a rendu parfait pour toujours ceux qu sont sanctifiés sans valeur ; et son sang qui nous lave de tous les péchés d'aucun effet. Mais le ministère de la justice qui vous laisse voir l'effet du sang de Jésus qui s'est manifesté, ainsi que l'offrande éternelle, desquelles vous n'avez pas encore reçu les effets. Le ministère de la justice tourne vos pensées vers la lumière, par laquelle Jésus-Christ vos éclaire ; de sorte qu'avec elle vous puissiez voir à l'intérieur de vous-mêmes, et voir Christ quand Il vient ; et avec cela être justifié de tout péchés ; et entrer dans l'unité les uns avec les autres ; et avoir l'amour de Dieu, et la paix de Dieu déversée dans vos coeurs ; et cesser les discordes les uns avec les autres au sujet des paroles et de formes semblables, et argumenter à propos des Écritures ; mais venez là où Dieu se manifeste en vous, de sorte que vous puissiez connaître la vie même qui qui a produit les Écritures. La synagogue, le temple, et le prêtre qui prélève les dîmes doivent être reniés par tous ceux qui témoignent de la venue de Christ, et les seconds sacerdoces, de même que le sabbat des Juifs ; car ceux qui maintiennent ces choses ne sont que des chrétiens nominaux qui enseignent par amour du lucre souillé, et cherchent à escrocquer, et à prédire pour de l'argent, et dominent sous leur conduite, et se tiennent priant dans les synagogues, ayant les meilleures places dans les assemblées, et ils se font appeler maître, par les hommes ; car tous ces prophètes et apôtres criaient contre cela, et ceux qui les gênaient devaient être reniés. Tous le peuple de la terre qui n'est jamais parvenu à la connaissance du vrai Dieu, doit posséder la lumière de Jésus-Christ en chacun eux, cette lumière qui ne fait qu'un en chaque homme, et qui amène tous ceux qui croient en elle à ne faire qu'un.

Tous les enseignants du monde, gens, et professeurs, vous êtes loins du silence, et de la réunion ensemble dans le silence, et de l'attente du Seigneur dans le silence. Vous avez trops de ce cotés charnelles qui parlent en vous, et vous êtes encore trops pleins de mots, qui ne sont pas les vôtres, et qui ne sont pas reconnut pour appartenir aux autres. Car vous êtes en dehors de la vie de ceux, qui connaissent un silence de la chair et une attente du Seigneur dans le silence, pour entendre Sa douce voix, et pour entendre Sa voix derrière eux, disant, 'ceci est le chemin, marchez-y ;' et pour avoir la pensée demeurant sur Dieu, et pour être guidé par Dieu, et pour être conduit par l'Esprit de Dieu dans toute la vérité, quand ils ne prononcent aucune paroles extérieurement. Premièrement, l'esprit guidant alors les paroles de l'esprit, et ainsi l'esprit n'est pas étoufffé dans le fils ni la fille, ni dans la servante ou le serviteur. Les faux enseignants ou les faux prophètes, ainsi que les faux apôtres utilisent leurs langues ; ils ont une forme de piété, mais renient la puissance, pour laquelle ils devraient tout abandonner. Ils sont de ceux qui disent, le Seigneur l'a dit, alors que le Seigneur ne leur a jamais parlé, ni même ne se sont-ils jamais tenue dans son conseil. S'ils se sont tenue dans son conseil, ils auraient du demeurer dans le silence, et attendre devant Dieu ; mais ceux là utilisent leurs langues et disent, le Seigneur l'a dit, alors que le Seigneur ne leur a jamais parlé. Ils n'ont pas été dans le silence, lorsque le Seigneur à dit vous devez demeurer dans le silence. De même que ceux qui ont empruntés la voie de Caïn, de Koré et de Balaam ; ils ont dit de grande choses dans l'hypocrisie, et de plus ils ont promit la liberté, alors qu'ils étaient eux-mêmes sous le joug de la corruption. Ceux-là étaient contre ceux qui s'attendaient à Dieu, et ils auraient du aller dans le silence. Par conséquent maintenant dans cet âge, ceux qui utilisent leur langue et qui disent, le Seigneur l'a dit, alors que le Seigneur ne leur a jamais parlé, ont une forme de piété, mais en renient la puissance, et prononcent de grands discours, mais ils sont eux-mêmes dans l'hypocrisie, et dans la voie de Caïn, de Balaamet de Koré, séparés de l'Esprit qui inspira les Écritures, et aussi de Dieu le Père des esprits, des professeurs et des enseignants. Ils sont offensés et furieux contre ceux qui s'attendent à Dieu en silence dans son conseil, et qui patiemment s'attendent à Lui ; ceux dont les coeurs soupirent après Dieu, alors que jamais un mot n'a été prononcé ; ces âmes affamés de justice, alors que jamais un mot n'a été prononcé ; qui reçoivent force et bénédictions de la part du Seigneur, la vivante miséricorde, les grâces certaines de David. Oui une oreille attentive, de ces âmes qui viennent pour vivre ; voici une attente silencieuse et une vive attente de Dieu, et un silence dans les cieux ; oui et une paix sur la terre, oui, ainsi qu'une bonne volonté est témoigné à l'égard des hommes.

Maintenant ceux qui sont exaltés au delà de leur mesure de l'esprit que Dieu manifeste en eux, d'une telle gloire en expressions, gloire en paroles, et qui les nourrit plus que la vie, et qui aiment beaucoups les paroles et les méthodes, et la curiosité dans le language ; et ce sont ceux-là qui sont offensés par l'attente à Dieu en silence, qui regardent d'une expression hautain, et qui sont davantage imbus d'eux-mêmes que de la vie, qui nourrissent la naissance qui doit être silencieuse, qui est née de la chair, alors qu'il y a un temps pour être silencieux. Ceci est la parole du Seigneur Dieu pour vous tous : de sorte que vous puissiez tous parvenir à ce que Dieu manifeste en vous ; il vous sera donné de voir la naissance qui doit demeurer silencieuse, et vous amener à demeurer dans le silence, et à attendre afin de recevoir les enseignements de Dieu ; alors ce qui est dit, vous pourrez le déclarer de la part du Seigneur au plus haut des Cieux. Caïn était de la première naissance, Ésaü et Ismaël étaient de la première naissance ; maintenant aller raconter que Cain est le meurtrier jaloux d'une réunion de silence et de l'attente de Dieu, alors qu'il était un vagabond de cette partie de Dieu en lui. En étant en dehors de Dieu, il aurait pu tué et assassiné ceux qui étaient dans la vie ; et même si il les avait tués ou même sacrifié, Dieu n'a aucune considération pour ce genre de respect, qui es exclut de la vie de Dieu, donc un vagabond, un meurtrier, qui n'a pas de demeure en Dieu ; même s'il professe les saintes paroles qui déclaraient la vie, qui avait une demeure en Dieu. voici donc la provenance de Caïn ainsi que sa descendance. Alors la vie éternelle ne demeure pas en Lui, il a de l'envie pour ses frères ; et comment peut-il connaitre une attente silencieuse de Dieu éternel, lui qui qui n'a pas en lui la vie éternelle.

Considérez ceci, ..ceci est la parole de Dieu qui est adressée à vous tous ; vous êtes loin de la rencontre silencieuse et de l'attente de Dieu, ou de l'amour de Dieu dans lequel il n'y a point d'envie, ou du corps qui s'édifie dans l'amour. N'allez pas parler à Ésaü d'une rencontre silencieuse, et d'une attente silencieuse de Dieu, lui qui a rejeté son droit d'ainesse, et qui ensuite, en larme voulut le retrouver, là où aucune place ne fut trouvé pour lui ; maintenant parlez du silence à Ésaü, une rencontre silencieuse est une chose étonnante pour Esaü, qui méprise son droit d'ainesse, et qui aurait brandit son épée, et tué son frère Jacob, le seconde née.

Mais une rencontre silencieuse n'est pas chose étrange pour le vertueux Abel, ni pour le deuxième née Jacob, car c'est Dieu qui est l'auteur de leur foi ; et Esaü l'habile chasseur, l'homme profane qui se tient parmi les bêtes ds champs, qui a fait de la terre fertile, une lieu pour les dragons, qui porte l'épée afin de détruire le juste ; dit-lui au sujet de la rencontre silencieuse et de l'attente de Dieu, et il pourchassera jusqu'à la fatigue, jusqu'à ce qu'il s"évanouisse à nouveau, et rejette son droit d'ainesse. Et de même que pour le violent Ismaël, le moqueur ; parlez-lui de la rencontre silencieuse et de l'attente de Dieu, non, cet esprit se gonflera, se moquera et ridiculisera tous ce qui nous emmène au silence dans l'attente de Dieu ; c'est cela qui doit être rejeté. Donc vous pouvez voir en Esaü, Caïn, et Ismaël, vos ancêtres, vos sources, et vos racines, et vous êtes issues des branches de ceux qui sont profanes, qui sont envieux ; et qui ridiculisent et qui se moquent de ceux qui, attendent patiemment dans le silence pour les conseils et les instructions de Dieu, qui est le pourvoyeur de toute bonnes choses. Ainsi alors qu'ils sont conduits par l'Esprit à prier, à la louange, à rendre grâce, à parler par l'Esprit, alors qu'Il donne ses directives, alors qu'il révèle ses choses, et qu'ainsi, Il les guide, et qu'ils reçoivent du père des esprits, et deviennent obéïssant. Toute gloire au Seigneur Dieu du plus haut des cieux et de la terre, qui met en lumière une naissance née de Lui-même, qui connait le Père, et déclare celui qui place la vieille naissance sous le silence. Tous ceux qui parlent de divination comme venant de leurs propres chefs et de leurs coeurs, et qui ne sont que de viles rêveurs, les faux prophètes, les faux enseignants, les faux bergers, les faux apôtres, et les ministres de l'injustice, ainsi que ceux qui prédisent l'avenir pour de l'argent, et qui enseignent par esprit vile de lucre, et qui font le commerce des gens, recherchant des bénéfices pour leur part, en suivant les règles à leurs façons, et qui enseignent pour des rançons, et qui se font appeller "maître" par les hommes, et qui vont prier dans les synagogues, et qui ont les plus importantes places dans les assemblées, ceux contre lesquels Christ, les prophètes, et les apôtres se sont écriés, qui étaient en dehors de l'esprit ; ceux-ci ne peuvent désormais plus supporter les rencontres de silence et les attente à Dieu. Ils sont remplit de paroles, et les volent à leurs voisins ; ces esprits de choses terrestres qui font le commerce du peuple ; et ceux-ci ne sont que des transgresseurs, chacun d'entre eux, car ils ont mit en place ce que les apôtres ont rejetés : les dîmes, et le temple, et la synagogue, et les prêtres. Maintenant ce sont ceux-là qui sont en dehors de la vie, et qui s'offensent devant les rencontres silencieuses, et les attentes de Dieu dans le silence. Car la doctrine des ces enseignements provient de leurs propres traditions, ainsi que leurs préceptes, et leurs commandements, et leurs négligences des commandements de Christ ; en disant au monde d'asperger leurs enfants, et le sacrement, alors qu'il n'y a rien de tel dans les écritures.

Maintenant que celui qui a un psaume, [note,] que celui qui en a un, qu'il le chante, et qu'il le chante dand l'esprit, et avec compréhension. Et maintenant, celui qui chante en esprit, et qui prit en esprit, alors que le Seigneur lui en donne les directives, il est dans cette naissance, dans ce silence de la naissance de la chair. Et ceci est pour tous ceux qui voudraient apprendre l'attente de Dieu dans le silence, et la rencontre silencieuse ; car personne sur terre n'est jamais venu à Dieu, autrement que par cette part de Dieu qui se trouve en eux, la lumière par laquelle Christ les a éclairés ; et c'est ce qui doit guider chacune de nos pensées vers Dieu, et vers l'attente de recevoir de Sa Part l'esprit de Dieu ; et l'esprit nous conduit dans l'attente de Dieu en silence, et à recevoir de Dieu. Comme plusieurs des prophètes et hommes saints, souvent ils s'assoyaient pendant de longs moments dans l'attente de Dieu, et disaient, bénit sont tous ceux qui demeurent fermement en Dieu, ils ont l'assurance d'une paix parfaite. Et, mon âme t'attend devant Dieu ; et le faible héritera des bénédictions ; et tu trouveras plus de force, de vertue, l'eau de la vie, et la miséricorde du Seigneur, et la présence du Siegneur Dieu, alors que tu demeure dans le silence.

Tenez ferme à cette part de Dieu qui est en vous, ce qui vous conduira à Dieu, lorsque tes pensées et imaginations sont silencieuses, et que ton coeur se détourne de ses propres désirs et pensées, de ces gestes et de ses volontés ; lorsque tu demeure à l'écart d tous cela, en t'attendant au Seigneur, ta force s'en trouve renouvelée ; celui qui s'attend au Seigneur, peut sentir la présence de son berger, et ne sera pas dans le besoin. Ce qui est de Dieu au dedans de chacun, c'est ce qui les unit ensembles dans l'attente de Dieu, ce qui les amènent dans l'unité, qui les unit d'un même coeurà Dieu. Alors que cela est en mouvement, cela ne doit pas s'éteindre, lorsque cela se met à prier ou à parler ; car c'est la puissance du Seigneur. C'est le bras du Seigneur, la mouvance, la victoire sur la mort. Et tous les enseignants et les gens de la terre qui ont gardés les gens loins de la lumières qui éclaire tout homme qui vient au monde, ce qui est connu de Dieu est manifeste en eux, ils sont ceux qui ferment les portes du Royaume des Cieux aux hommes, qui n'y vont pas eux-mêmes, ni ne tolèrent que d'autres y entrent. Ce sont ceux-là qui ont enlevés la clé de la connaissance aux gens, afin que ni keux ni les gens ne puissent avoir accès aux écritures, ni dire ce que le prophètes voulaient dire, ou ce que Christ et les apôtres voulaient dire ; mais ils marchandent tous au sujet de la lumière, au sujet de la porte. Car la lumière est la porte, la lumière est la puissance, qui éclaire chaque homme qui vient au monde ; afin que par la lumière tous puissent croire. Celui qui croit, est entré dans Son repos, il en a terminé avec toutes ses oeuvres tout comme Dieu en a terminé avec les Siennes, et il a le témoin en lui. Et celui qui est né de Dieu a vaincu le monde, il ne se hâte pas. Ici il connait une rencontre silencieuse et une attente de Dieu ; et il sait que toute personne sur terre, s'il viennent à la lumière de Jésus-Christ qui les éclaire en eux, leurs couronnes devront être déposées, à Ses pieds, et enlever leur paix de la terre ; et entrer en Christ, (l'alliance de paix de Dieu, de la lumière de Dieu avec les hommes) ; alors toute chair doit faire silence devant le Seigneur ; alors la vie de Dieu vient nous guider.

Et vous tous qui suivez votre propre sagesse, et vos propres raisonnement ; qui vous dit que l'attente de Dieu dans le silence représente pour vous la famine ; que c'est une vie étrange pour vous d'entrer dans le silence, vous devez entrer dans un nouveau monde. Maintenant vous devez mourir dans le silence, to the fleshly à votre sagesse, connaissance, raison, et à votre compréhension qui sont charnelles ; afin que vous puissiez parvenir à ressentir ce qui vous pousse à attendre devant Dieu ; (vous devez mourir aux autres), ce qui vous amène à ressentir la puissance d'une vie sans fin, et à la saisir. Et dans l'attente silencieuse de Dieu, vous venez pour recevoir la sagesse d'en haut, par laquelle toute choses ont été faites ;et cela donne une compréhension et une raison, ce qui nous distingue des bêtes. Et la vie de Dieu en vous, qui nous amène à attendre devant Dieu, vous donnant la vie, vous amène à connaître Dieu ; et de connaître Dieu et Jésus-Christ c'est la vie éternelle. Et ceci est la parole de Dieu pour vous.

George Fox

(Nous avons omis de la lettre originale la condamnation de la pratique répandue de chanter les Psaumes de David, comme s'ils étaient dans les mêmes conditions que David, ce qui est sans pertinence aujourd'hui dû à une pléthore d'hymne qui, depuis ont été composés et qui sont toujours d'usages.)

La raison d'être de ce site internet est de montrer comment être
libéré du péché
en bénéficiant de la puissance transformatrice de Dieu par la croix,
menant à l'union avec Dieu dans son Royaume