La Croix Manquante pour la Pureté


 

Les Épreuves d'être un Chrétien

—Par George Fox

Dieu a promis à ses véritables fidèles un coeur et un esprit nouveau. Tous ceux de la Chrétienté, et ceux qui professent être chrétien, doivent s'examiner eux-mêmes, et voir s'ils ont un coeur et un esprit nouveau, et voir s'ils sont dans le chemin vivant et nouveau, dans l'ancienne alliance, comme les apôtres et la première Église, aux jours des apôtres des apôtres.

Car les faux apôtres, les ministres et messagers de Satan, et la prostituée, la fausse église et Jézabel, les séducteurs et faux prophètes, les loups en vêtements de brebis, et les chiens, auxquels les apôtres nous disait de prendre garde, et ceux qui possédaient la forme de piété, mais qui en reniaient la puissance ; tous ceux-là peuvent posséder les paroles de la nouvelle alliance.

En inquiétant les véritables agneaux de Dieu, ces faux ministres manifestent un ancien esprit, un coeur ancien, et marchent dans les anciennes voies, en dessous de l'ancienne et de la nouvelle alliance ? Ces personnes peuvent battre les gens dans la forme [coquille de pratiques] des paroles de la nouvelle alliance, et et en faire des fils de la géhenne deux fois plus qu'eux, comme les Juifs.

{Fox dit que d'effrayer les gens dans leurs sectes, en les menaçant avec l'enfer, et puis de les avoir dans une forme de piété sans la perfection, sans la puissance purificatrice, ou dans un culte volontaire contrôlé par la pensée charnelle au lieu du Saint-Esprit, change les convertis en prosélytes bon pour l'enfer deux fois plus que peuvent l'être leurs prédicateurs. Nul ne peut venir à moi, à moins que le Père qui m'a envoyé ne l'attire. Jean 6:44. Et donc lors que des milliers d'évangélistes auto proclamé vont prêcher à quiconque veut entendre, ils dispersent, ils font du tort à la cause du Christ.

Et de quelle manière Dieu attire-t-il une personne ?
Non pas avec la peur. Dieu attire une personne avec une merveilleuse expérience spirituelle d'amour.
Les évangélistes de la peur, serviront la peur dans la prochaine vie.
Ils prononcent des paroles issues de leurs pensées charnelles, qui ne sont pas données par la Saint-Esprit.
Christ ne parlait seulement que les paroles que le Père lui disait de dire, jamais ses propres paroles.
Jésus a dit : « Celui qui parle de par lui-même cherche sa propre gloire,
mais celui qui cherche la gloire de celui qui l'a envoyé,
celui-là est vrai, et il n'y a point d'injustice en lui. » Jean 7:18.

Tout homme qui parle de Dieu ou de Christ sans que ses paroles lui soient spécifiquement fournies par l'Esprit, cherche sa propre gloire,
et il s'estime lui-même plus grand que Christ, car Christ a dit : Le disciple n'est pas au-dessus de son maître, mais tout homme accompli, [rendu parfait, purifié, restauré à l'image spirituel de Dieu, spécifiquement autorisé, et rendu parfait,] sera comme son maître. Luc 6:40.
Les prêcheurs demeurent condamnés parce qu'ils recherchent leurs propre gloire et qu'ils acceptent d'être payés pour leurs paroles sans valeur ; alors même que le fait de charger pour les vraies paroles de vie comme Balaam, qui parla de par l'Esprit de Dieu, est expressément interdit par Pierre et Jésus. En cherchant leur propre gloire, les prêcheurs de la Chrétienté parlent de par leurs propres pensées charnelles, la nature de mort, et ils prêchent leurs vains opinions issus de l'imagination de leur coeur mauvais. }

Et par conséquent, ce qui doit convertir les gens vers Dieu et le Christ, que ce soit les Juifs ou les Gentils, ce doit être la même vie, puissance, esprit, lumière et grâce qui a converti les apôtres et les premiers chrétiens en leur temps, qui les amenés vers une nouvelle vie de justice et de sainteté, oui, et qui les a amenés à avoir leur conduite dans le ciel, comme l'apôtre a dit ; donc cette conduite est au-dessus de la vieille sagesse terrestre et sensuelle, diabolique et impure, blasphèmes et serments corrompus et profanes, prostitution, meurtres et vols, qui sont le fruit de l'ancien esprit, le vieux coeur de pierre, les fabricants d'images, ceux qui jurent, qui sont au-dessus du paiement de dîme, et du temple extérieur.

Et l'apôtre a dit simplement, « ceux qui pratiquent de telles choses ne peuvent entrer dans le Royaume de Dieu ».

Par conséquent, ceux qui sont convertis dans la nouvelle alliance de grâce, lumière et vie sur la noirceur et la mort, ainsi que sa puissance, ont un nouvel esprit et un nouveau coeur, et marchent dans la nouvelle voie vivante, dans la Nouvelle Alliance ; et ceux-ci produisent les fruits de leur conduite dans la parole, la vie et le comportement.

Et encore, les apôtres dirent aux chrétiens de leur temps, qui s'élevaient jusqu'à une forme de piété, et une profession de Christ en paroles, il les prient « de s'examiner eux-mêmes, même s'ils étaient dans la foi ».

Ainsi, tous ceux qui se proclament eux-mêmes chrétiens, devraient maintenant s'examiner eux-mêmes, même s'ils sont dans la foi dont le Christ Jésus en est le chef et le consommateur, que une foi purifie leurs coeurs, et leur donne la victoire, par laquelle ils ont accès à Dieu, foi dans laquelle ils plaisent à Dieu. Car ce n'est pas le fait de professer des paroles de la nouvelle alliance avec le vieux coeur et le vieil esprit, ou de servir Dieu avec les lèvres, qui fait un véritable chrétien ; car le Christ a dit, « Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des cieux ; mais [seulement] celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. » ... Et l'apôtre a simplement dit à l'Église, « mais si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ, celui-là n'est pas de lui ». Et ils ne sont pas de Ses brebis ; car il est peu probable qu'ils entendent Sa voix sans Son Esprit.

Par conséquent, tous ceux qui se proclament chrétiens doivent s'examiner eux-mêmes, malgré qu'ils aient cet Esprit de Christ, et sinon, ils n'appartiennent pas à Christ ; et quel est alors la valeur de votre profession, sans la possession de Son Esprit ? Car vous ne pouvez ni servir ni adorer Dieu correctement, ni connaître les Écritures [adéquatement] , sans l'Esprit de Christ. Et par conséquent, tous vos services ne sont bons à rien, c'est à dire sans l'Esprit de Christ ; car Dieu abhorre ceux qui l'ont servi de leurs lèvres dans l'ancienne alliance, (qui pouvaient en faire une profession), alors que leurs coeurs étaient loin de Lui.

Premièrement : Par conséquent, tous ceux qui se proclament chrétiens doivent s'examiner eux-mêmes, malgré qu'ils soient dans cette seule foi dont les apôtres parlent, dont Jésus-Christ est le chef et le consommateur ; et s'ils ne sont pas dans cette foi, mais qu'ils s'en détournent, ils n'ont ni victoire ni accès vers Dieu, pas plus qu'ils ne peuvent plaire à Dieu. Car c'était l'examen sur lequel l'apôtre a placé les chrétiens à son époque ; et c'est l'examen sur lequel tous les chrétiens doivent être placés maintenant dans ces temps-ci ; car c'est et c'était la foi catholique, universelle, divine, précieuse et sainte, dont ceux qui professent la chrétienté, doivent s'examiner eux-mêmes, malgré qu'ils soient dans celle-ci ou non. Et l'apôtre ne les a pas placés dans cette position à s'examiner eux-mêmes, à savoir s'ils le professent ou non, mais à savoir s'ils étaient à l'intérieur.

{La foi est un voyage. Elle comporte un début et une fin ; l'écoute et l'obéissance à Jésus, c'est lui qui est l' auteur et le consommateur de votre foi. Lorsque vous l'entendez vous parler, Jésus crée votre foi en établissant le fondement de votre foi sur le roc ;

Je vous montrerai à qui est semblable tout homme qui vient à moi, et qui entend mes paroles et les met en pratique [obéi] :il est semblable à un homme qui bâtit une maison, qui a foui et creusé profondément, et a mis un fondement sur le roc : mais une inondation étant survenue, le fleuve s'est jeté avec violence contre cette maison, et il n'a pu l'ébranler, car elle avait été fondée sur le roc. Luc 6:47-48.

Et lorsque vous entendez Jésus vous dire ses paroles, et que vous croyez que c'est Lui, le fondement de votre foi a été fondé sur le roc, un roc si solide que les portes de l'enfer ne peuvent prévaloir contre elles.

Jésus consomme votre foi quand vous le voyez apporter votre salut :

il apparaîtra une seconde fois, non pas pour porter les péchés, mais pour apporter le salut à ceux qui l'attendent. Héb 9:28
Car la grâce de Dieu qui apporte le salut est apparue à tous les hommes, Tit 2:11
attendant la miséricorde de notre seigneur Jésus Christ pour apporter la vie éternelle ; Jude 1:21
recevant la fin de votre foi, le salut des âmes ;1 Pi 1:9

Votre foi doit reposer dans votre expérience de la puissance de Dieu, non pas dans des paroles prononcées par des hommes ou en lisant. La puissance de Dieu est promise pour vous délivrer [vous séparer] de vos péchés, qui est le salut. Vous êtes sauvés à travers la foi, et par la foi vos coeurs sont purifiés ; mais évidemment dans le commencement de la foi, vous n'êtes pas purifiés, vous n'êtes pas non plus sauvés. Vous devez combattre pour la foi, croître dans la foi, bâtir votre foi, grandir dans la foi, perfectionner ce qui est manquant dans votre foi, combattre le bon combat de la foi, jusqu'à la victoire, lorsque votre foi est consommée par le consommateur de votre foi ; la foi est un processus, un voyage d'oeuvres de repentance et d'amour, dont la fin est de voir Christ apporter votre salut, vous amener votre vie éternelle. }

Deuxièmement : Ils doivent s'examiner et s'éprouver eux-mêmes, « à savoir s'ils ont oui ou non l'Esprit de Christ, tous ceux qui professent Christ : Car s'ils n'ont pas l'esprit de Christ (l'apôtre l'a dit en termes clair), ils ne sont pas du Christ. » Donc, l'Apôtre ne dit pas, examinez-vous vous mêmes, pour voir si vous parlez de Christ ; il dit plutôt, « examinez et éprouvez-vous vous mêmes, si vous avez l'esprit de Christ, oui ou non ». Car l'antichrist, et les faux prophètes, et les faux apôtres, et les loups revêtus de vêtement de brebis, peuvent professer Christ, ils ne sont pas du troupeaux de Christ, ni ses brebis. Par conséquent, la chose qui importe le plus est de vous examiner « à savoir si vous avez l'Esprit de Christ ;* et si vous avez l'esprit de Christ, alors vous êtes à Lui ; et si vous n'avez pas l'Esprit de Christ, vous n'êtes alors pas à Lui » ; bien que vous puissiez professer les paroles et le langage de Christ et des apôtres, l'hébreux, le grec ou le latin, votre profession par et dans vos propres esprits, n'est bonne à rien, si vous n'avez pas l'esprit de Jésus-Christ ; « car ceux là ne font pas parti des fidèles de Christ, ceux là sont dépourvus de son Esprit, ils suivent leurs propres esprits, et ne voient rien, comme a dit le prophète. Et tous ceux qui sont baptisés d'un seul esprit dans un seul corps, et qui ont été abreuvés dans un seul esprit, dans lequel ils ont l'union et la fraternité » : tous ceux là ont l'Esprit de Christ.

*{Si vous avez l'Esprit de Christ, il vous conduit ; il vous enseigne, il vous parle, vous l'écoutez, vous obéissez. Il dirige votre vie. Il vous a montré comment vivre justement, sobrement, et pieusement dans ce monde présent. Il a enlevé tous ou presque tous les péchés de votre coeur. Il se peut que vous ne soyez pas encore dans le Royaume, la fin de la grâce, mais vous êtes bien sous sa direction.}

Troisième : L'apôtre a dit aux chrétiens de son temps, « nul ne peut dire "Seigneur Jésus", si ce n'est par l'Esprit Saint ». Maintenant, que tous ceux qui s'appellent chrétiens s'examinent eux-mêmes, malgré qu'ils aient le même Saint-Esprit que les apôtres avaient, qui a procédé du Père et du Fils, et qui ont reçus ceci de la part du Père et du Fils, qui a guidé les saints hommes de Dieu à donner et à apporter les saintes écritures, comme ils étaient déplacés par le Saint-Esprit ; l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité, oui, le même Saint-Esprit qui a déplacé tous les saints hommes de Dieu à produire les Écritures, Saint-Esprit par lequel les saints hommes de Dieu ont pu prévoir la venue de Christ, et ont prophétisés de Lui ; et Saint-Esprit par lequel l'apôtre a vu que le Christ était venu, et avait accompli les prophètes, Saint-Esprit par lequel ils l'ont appelé Seigneur, en justice et en vérité. Et maintenant, si aucun homme ne peut appeler Jésus Seigneur, autrement que par le Saint-Esprit, comme l'apôtre l'enseigne, et le déclare positivement ; alors vous tous qui vous nommez chrétiens, appelant Jésus Seigneur sans ce Saint-Esprit, dans lequel les apôtres étaient, plusieurs de vos enseignants, autant papistes que protestants, disent, « vous n'avez pas le même Saint-Esprit que les apôtres avaient » ; alors il est impossible pour vous qui avez le Saint-Esprit impur de l'appeler Seigneur [de vos pensées, paroles et actes].Et tous ceux qui l'appellent Seigneur, Seigneur, avec leur esprit impur, et non dans le Saint-Esprit, seront considérés comme des ouvriers d'iniquité, et ne pourront entrer dans le Royaume de Dieu ; car envers ceux-ci, Christ dira, « retirez-vous de Moi, car Je ne vous connaît pas ».* Et par conséquent, que tous les Chrétiens s'examinent eux-mêmes, à savoir s'ils ont ce même Saint-Esprit, voyant que nul ne peut l'appeler Seigneur [leur Seigneur dirigeant leurs pensées, paroles et gestes], autrement que par le Saint-Esprit ; et personne ne peut être conduit dans toute la vérité, sauf par le Saint-Esprit ; mais sont conduits en toute fausseté par leur esprit impur, malgré qu'ils puissent faire profession des écritures de la Genèse à l'Apocalypse ; et cette profession des lèvres n'est pas acceptée par le Seigneur, pas plus qu'elle ne l'était parmi les Juifs rétrogrades, sans le Saint-Esprit, qui conduit dans toute la vérité, par lequel ils peuvent appeler Jésus Seigneur, qui accompli tous les types, ombres, figures, la loi et l'Ancienne Alliance.

*{Ne commettez pas la grave erreur de penser que si vous dites : "Jésus est Seigneur," vous êtes sauvé et vous avez le Saint-Esprit. Car nous avons plusieurs déclarations directes du Seigneur nous disant plusieurs l'ayant appelé Seigneur n'entreront pas dans le Royaume des cieux ; seulement ceux qui font la volonté du Père entreront dans le Royaume des cieux. Mat 7:21-27, Luc 6:46-50, Mat 25:11-12, Luc 13:24-27. Nul ne peut appeler Jésus Seigneur (un Seigneur, gouvernant leurs pensées, paroles, et gestes ), à moins de posséder le don du Saint-Esprit que Dieu a donné à ceux qui Lui obéissent, Acte. 5:32 ; qui est entendu et obéi dans la foi.

Sans Jésus pour diriger vos pensées, paroles et actes, Il n'est pas votre Seigneur. En demeurant dans le péché, nous avons alors comme seigneur la nature pécheresse de Satan, ou notre esprit charnel, qui doit mourir sur la croix intérieure du renoncement de soi. Seulement après la mort sur la croix, que l'Esprit de Jésus peut prendre possession de votre coeur pour être votre Seigneur et Maître.

Le fait d'appeler Dieu, Dieu n'en fait pas le Dieu que vous servez. Le fait d'appeler Jésus, Seigneur ne fait pas de Lui votre Seigneur et Maître que vous servez. vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché pour la mort, soit de l'obéissance pour la justice[droiture, vertu]. Rom 6:16. En vérité, en vérité, je vous dis : Quiconque pratique le péché est esclave du péché. Jean 8:34. Vous pouvez l'appeler Seigneur, mais si vous continuez de pécher, vos actions le renient comme Seigneur et Maître.}

Quatrièmement : L'apôtre a dit aux chrétiens dans son temps, examinez et éprouvez-vous vous-mêmes ; de reconnaissez-vous pas que Jésus Christ est en vous ? à moins peut-être que vous ne soyez réprouvés [testés, rejetés, et abandonnés dans le péché] ? Maintenant, c'était le devoir de tous ceux qui se nommaient chrétiens, de s'examiner et de s'éprouver eux-mêmes. Et c'est le devoir de tous ceux qui s'appellent eux-mêmes chrétiens aujourd'hui, de s'examiner et de s'éprouver eux-mêmes, à savoir si Jésus-Christ est en eux [dirigeant leurs vies] et sinon, ils sont réprouvés, selon la doctrine des apôtres.

Et maintenant, pour les chrétiens et leurs enseignants, de dire « qu'ils sont nés de nouveau », et aller prouver la naissance de Christ sans l'appui des Écritures,* de Ses souffrances, de Sa résurrection, etc. et de dire, « ils prouveront ceci par les Écritures ». C'est déjà prouvé par ceux en qui le Christ a été révélé ; et cela a été prêché par eux, et imprimé depuis ; car l'apôtre a dit, « il a plu au Père de révéler le Fils en moi, afin que je puisse Le prêcher ». Et encore il a dit, « et si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi. » L'apôtre a vu alors, que les loups, les faux-apôtres, les messagers de Satan, les faux-prophètes et faux-enseignants, peuvent avoir apparence de piété et parler à propos de Jésus-Christ étant leur Seigneur en paroles, dans leur temps ; et depuis les jours des apôtres, tellement plus font de même. Par conséquent, il a fait en sorte que les véritables chrétiens d'alors s'examinent, s'éprouvent, et se connaissent eux-mêmes, « que Jésus-Christ soit en eux ou non ; car sinon, ils étaient disqualifiés » [réprouvés, ayant été testés, ayant échoué le test et abandonnés au péché]. ** Ainsi il est requis pour tous ceux qui s'appellent eux-mêmes chrétiens maintenant d'en venir à cette preuve, cet examen et cette connaissance, à savoir si jésus-Christ est en eux [les dirigeant], ou non ; et sinon, ils sont réprouvés » ; voyant les loups, les faux-apôtres, les faux-prophètes, et tous ceux qui se dirigent vers la voie de Caïn, Koré et Balaam, les messagers de Satan, et les réprouvés peuvent professer Christ [parlant de Lui comme étant le Seigneur et leur Sauveur, habituellement citant la Bible pour se convaincre eux-mêmes de leur fausse sécurité].

*La grande écriture mal comprise que les gens utilisent pour se tromper eux-mêmes : (citée hors contexte)

Quiconque croit que Jésus est le Christ, est né de Dieu ; .. 1 Jean 1:1-5. « Voyez », ils disent — « l'écriture prouve que je suis né de nouveau parce que je crois que Jésus est le Christ ». Mais regardez les versets qui suivent immédiatement cette partie de verset : 1 Quiconque croit que Jésus est le Christ, est né de Dieu ; et quiconque aime celui qui a engendré, aime aussi celui qui est engendré de lui. 2 Par ceci nous savons que nous aimons les enfants de Dieu, c'est quand nous aimons Dieu si que nous gardons ses commandes ; 3 car c'est ici l'amour de Dieu, que nous gardions ses commandes, et ses commandes ne sont pas pénibles, 4 parce que tout ce qui est né de Dieu est victorieux du monde ; et c'est ici la victoire qui a vaincu le monde, savoir notre foi. 5 Qui est celui qui est victorieux du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ?

Or Jean dit ici : si vous êtes nés de Dieu : 1) vous aimez Dieu, 2) vous aimez vos compagnons croyants, 3) vous gardez les commandements de Dieu [vous êtes obéissant], et 4) vous avez vaincu le monde. Jean nous dit celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu est celui qui est victorieux du monde, en combattant le bon combat de la foi, pour vaincre le péché. Celui qui croit au Fils de Dieu, a le témoignage au dedans de lui-même ;... Celui qui a le Fils a la vie, celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la vie. Jean5:10,12. Avoir le fils, c,est posséder le Fils et le Père dans votre coeur, dans une mesure suffisante pour être votre vrai Seigneur en contrôle de vos pensées, paroles, et gestes. Si vous êtes nés de nouveau, vous le reconnaissez comme étant en contrôle total de vous ; vous n'avez plus besoin de sonder les écritures pour penser que vous avez la vie éternelle.

**Avant que Jésus-Christ soit en vous en tant que votre Seigneur, gouvernant vos pensées, paroles et gestes ; vous êtes premièrement testés, afin de voir si vous êtes obéissant. Si vous n'êtes pas obéissant, vous êtes disqualifiés, vous avez manqué de recevoir son Esprit, et vous êtes abandonnés dans le péché ; vous êtes alors réprouvés. Toutefois, vous pouvez continuer à le rechercher, lui démontrer votre obéissance, et finalement être testé à nouveau.

Par conséquent à quoi bon peut servir leur profession avec les lèvres, à eux et aux réprouvés, Bien qu'ils puissent professer les écritures de la Genèse à l'Apocalypse, et qu'ils puissent parler des apôtres ' prêchant de Lui, la nouvelle alliance ? Car tant que Christ le Fils de Dieu n'est pas connu en eux, ils n'ont pas [la vie en Christ, une nouveauté de vie, une nouvelle créature entière].

Par conséquent, ceci est l'examen et la la preuve par laquelle tous ceux qui se disent eux-mêmes chrétiens devraient passer, « à savoir si Christ, qu'ils professent en paroles, est en eux, oui ou non ; et si non, ils sont réprouvés ». Et alors leur profession des paroles de la nouvelle alliance n'est pas plus reçue par le Seigneur, que l'étaient les Juifs de l'ancienne alliance, qui servaient Dieu avec leurs lèvres, qui étaient réprouvés de l'ancienne alliance, comme ces chrétiens le sont de la nouvelle, ceux qui ne connaissent pas Christ en eux. Par conséquent, que tous ceux qui professent être chrétiens s'examinent eux-mêmes face à toutes ces choses que nous avons mentionné.

Premièrement : À savoir s'ils sont dans cette sainte, divine et précieuse foi catholique, dont Jésus-Christ est l'auteur, et qu'ils ne s'en sont pas éloignés ? Car ils ne s'en sont pas éloignés, ils n'ont pas besoin de nouvelles fois.

Deuxièmement : À savoir s'ils ont l'Esprit de Christ ? Et sinon, ils ne sont pas de Christ.

Troisièmement : S'ils n'ont pas le Saint-Esprit, ils ne peuvent pas appeler Jésus Seigneur [un Seigneur, qui contrôle vos pensées, paroles, et actions], voyant que l'apôtre a dit, « nul ne peut appeler Jésus Seigneur, autrement que par le Saint-Esprit » ; pas plus qu'ils ne peuvent appeler Jésus Seigneur ni être conduit dans toute vérité, s'ils n'ont pas le Saint-Esprit ; pas plus qu'ils n'ont le réconfort du Saint-Esprit, ni qu'ils ne peuvent prier dans le Saint-Esprit, comme le firent les apôtres. Par conséquent, comment est-ce que toutes vos prières, adorations, et services peuvent être accepter, si vous n'avez pas ce Saint-Esprit, et n'avez pas cet esprit, voyant que sans cela vous ne pouvez pas l'appeler Seigneur, et que vous ne lui appartenez pas ?

*Le Saint-Esprit est donné seulement à ceux qui lui obéissent. Actes 5:34.

Quatrièmement : Examinez-vous, et sondez-vous vous-mêmes ; et vous devriez reconnaître que si Jésus-Christ n'est pas en vous vous êtes réprouvés [testés and disqualifiés pour recevoir son Esprit] ? Pensez-vous que Dieu et Christ accepteront la religion, l'adoration, et les prières de quelqu'un qui est réprouvé, qui ne possède pas Son Esprit, et ce Saint-Esprit, et qui a erré loin de la véritable foi, et en qui Christ n'est pas ?

Cinquièmement : Examinez-vous vous-mêmes, à savoir si vous êtes de ceux de la circoncision de l'esprit, qui servez et adorez Dieu dans son esprit et sa vérité, et que vous n'êtes pas de la circoncision de la chair, mais de la circoncision de l'esprit, par laquelle le corps de mort et de péchés de la chair qui sont venus sur l'homme et la femme par la transgression sont retranchés. Car Adam et Ève n'avaient pas ce corps de mort et de péché avant qu'ils ne transgressent le commandement de Dieu. Car si vous êtes de cette circoncision de l'esprit, dans laquelle tous les chrétiens devraient se trouver, et dans laquelle se trouvaient les apôtres, alors le corps de mort et de péchés de la chair seront retranchés par la circoncision de l'esprit ; et alors il ne sera plus question de plaider pour un corps de mort et de péché jusqu'à la tombe, ni d'un purgatoire à leur mort ; s'ils sont de cette circoncision dans l'esprit, qu'ils adorent et servent Dieu dans l'esprit, comme le firent l'apôtre et la véritable Église des premiers temps.

Sixièmement : Examinez-vous vous mêmes, vous tous qui professez vous-mêmes être chrétiens, à savoir si vous pouvez discerner le corps du Seigneur, et si non, vous mangez et buvez la condamnation sur vous-mêmes. Que tous ceux qui se nomment chrétiens s'examinent eux-mêmes, de l'enseignant à l'auditeur, s'ils peuvent discerner le corps du Seigneur ; et ceux qui le discernent, peuvent venir manger sa chair et boire son sang, qu'il a donné pour la vie du monde, qui ne consiste pas en le pain et le vin extérieur ; pas plus qu'ils ne peuvent transformer le pain et le vin et les changer en son corps. Par conséquent, que toute la Chrétienté s'examine, à savoir s'ils discernent le corps du Seigneur ; car ils doivent le discerner avant de manger ce pain céleste, qui leur donne la vie, Jean 6:51,63.

{Discerner le corps du Seigneur c'est reconnaître le véritable groupe de croyants, tous ceux qui sont d'une seule pensée et d'un seul coeur, comme le corps ; ce groupe a une seule foi, et un seul Esprit, et ils sont dans l'unité de l'Esprit, qui est le lien de paix. À partir du 10/09 il n'y a pas un seul corps mature sur terre. Selon la Voix du Seigneur, venant de la voix intérieure, la dernière substance de la véritable foi des Quakers, disparût en 1880. Il y a des personnes isolées, parfois un homme et sa femme, à travers le monde, grandissant quotidiennement en Christ. Quand plusieurs feront la brèche à travers le mur( un briseur, Michée 2:13) il n'y aura pas un grand corps. Toutefois, les maris et les femmes qui cherchent ensembles, font un corps, auxquels Pierre s'adresse : Enfin, soyez tous d'une même pensée, sympathisants, remplis d'amour fraternels, compatissants, humbles,1 Pi 3:8.

Manger le pain céleste c'est d'entendre et de garder [obéir, pratiquer] la parole parlée de Dieu de l'intérieur du coeur. Le Seigneur a dit : C'est l'Esprit qui vivifie ; la chair ne profite de rien : les paroles que moi je vous dis, elles sont esprit et elles sont vie. Jean 6:63. }

Septièmement : Que tous ceux qui se nomment eux-mêmes chrétiens s'examinent eux-mêmes, à savoir s'ils ont expérimenté le baptême du Christ, avec le feu et le Saint-Esprit, qui purifie en profondeur son plancher, et brûle la paille d'un feu inextinguible, qui baptise avec un seul esprit dans un seul corps, et fait tomber la corruption qui s'est élevé par la transgression. Donc Christ est le ministre de ce baptême et de cette circoncision, qui fait tomber le péché et le corps de mort, la paille et la corruption, et qui purifie profondément le plancher, (le coeur de l'homme), et qui brûle la paille d'un feu inextinguible.

Donc ceci est le seul baptême, en un seul corps, avec un seul esprit, par lequel tous peuvent venir boire en ce seul esprit, et non pas dans tous les autres. Et ceux qui sont entrés dans ce baptême de Christ, ne peuvent plaider pour un corps de péché et de mort jusqu'à la tombe, ni pour un purgatoire pour les purger dedans après qu'ils soient mort ; car le baptême de Christ, dont il pourvoit, est suffisant pour purifier profondément le coeur, la pensée, le corps, et l'âme de chaque homme et femme. Car beaucoup voudraient régner avec Christ, mais peu viennent pour être baptiser dans sa mort, et pour boire sa coupe, ce dont ils doivent faire avant qu'ils puissent venir pour régner avec lui. Car l'apôtre a dit, « ceux qui sont du Christ ont crucifié la chair [la nature pécheresse] avec ses passions et ses désirs [convoitises et les affections]. ». Gal 5:24

Par conséquent, que tous ceux qui se professent eux-mêmes chrétiens, examinent à savoir s'ils ont crucifiés leur chair, avec ses désirs et ses convoitises, car l'apôtre a dit aux chrétiens, « Mais qu'il ne m'arrive pas à moi de me glorifier, sinon en la croix de notre Seigneur Jésus Christ, par laquelle le monde m'est crucifié, et moi au monde. »

Alors ceux qui n'ont pas crucifiés la chair, avec ses désirs et ses convoitises n'appartiennent pas à Christ : et par conséquent puissent-ils considérer, à qui ils appartiennent alors, avec leurs chairs, leurs désirs, et leur convoitise non crucifiés, Gal 5:24, 6:4.

Par conséquent que chacun s'éprouve soi-même, ainsi que son oeuvre ; car si un homme croit en lui-même être quelqu'un, alors qu'ils n'est rien, il se séduit lui-même. Le seul fait de dire que vous croyez les paroles des prophètes, de Christ, et des apôtres, et de réclamer un baptême extérieur, ne compte pur rien à moins que vous possédiez le même esprit de Christ qu'avaient les apôtres — si vous êtes de Christ. Vous devez avoir la seule et même foi que celle dans laquelle étaient les apôtres, si vous voulez être agréables à Dieu, et avoir accès à Lui. Vous devez avoir le même Saint-Esprit que celui qu'avaient les apôtres, si vous appelez Jésus Seigneur [et que Lui soit en contrôle total de vous] ; et Christ doit être en vous, si vous n'êtes pas réprouvés. Si vous voulez servir Dieu, et l'adorer, cela doit être en esprit, dans lequel Il retranche le corps de mort, et les péchés de la chair, qui est la circoncision de l'esprit dans la nouvelle alliance.

Et par conséquent, vous qui vous prétendez chrétiens, et qui ne savez pas que « tous ceux qui sont baptisés en Christ Jésus, sont baptisés en sa mort » ? Rom 6:3.Par conséquent, examinez-vous vous-mêmes ; êtes-vous baptisés dans la mort de Christ, et ensevelis avec Christ par le baptême jusqu'à la mort ? Par conséquent, examinez encore, avez-vous été ensevelis avec Christ par le baptême jusqu'à la mort ? C'est une chose qui va plus loin que [d'être trempés dans] l'eau extérieure, qui « comme comme Christ a été ressuscité d'entre les morts par la gloire du Père, ainsi nous aussi nous marchions en nouveauté de vie ». Rom 6:4.

Et maintenant, est-ce qu'un chrétien peut marcher dans la nouveauté de la vie, jusqu'à ce que leur vieil homme et sa vie soient ensevelis par le baptême dans la mort ? Car la totalité de la Chrétienté ne doit-elle pas être enracinée dans la ressemblance de la mort de Christ, si ils sont enracinés dans la ressemblance de Sa résurrection ? Par conséquent, examinez-vous vous-mêmes sur où et comment êtes-vous enracinés. Car vous avez peu de chances d'être enracinés avec Christ dans Sa résurrection, à moins que vous ne soyez enracinés dans Sa mort. Par conséquent, examinez-vous vous-mêmes, afin que vous parveniez à la vertu et la vie de la véritable Chrétienté. Car l'apôtre a dit aux véritables chrétiens, « sachant ceci, que notre vieil homme est crucifié avec Christ », ... Et maintenant, vous tous qui vous professez comme chrétiens, venez, cherchez et examinez, votre vieil homme est-il toujours en vie et non crucifié ? Alors, comment pouvez-vous servir Dieu et Christ en nouveauté de vie ? Car votre vieil homme doit être crucifié, si le nouvel homme est renouvelé, selon l'image de Dieu, ... Et le vieil homme non abattu peut-il être un véritable chrétien dans son ancienne vie, avec sa profession des paroles des prophètes, de Christ, ainsi que des apôtres, de la Genèse à l'Apocalypse ? Non, l'apôtre dit aux chrétiens, « le vieil homme doit être retiré et crucifié ». Alors, il n'est pas un bon chrétien à ce moment ; car c'est le nouvel homme qui est un chrétien, qui marche en nouveauté de vie, et qui sert Dieu dans Sa nouvelle voie vivante, dans Sa nouvelle alliance, et qui possède un nouveau coeur et un nouvel esprit.

De la part de celui qui aime la pureté et la vertu de toute vraie chrétienté, et de tous ceux qui reçoivent Christ et marchent en Lui.

George Fox

Le 28ième du 2ième mois, 1679

Commentaire de l'Éditeur du Site : En plus des extraordinaires preuves citées plus haut de Fox comme étant Chrétien, voici quelques autres tests de la véritable croyance en Christ :

1) Jésus a dit :En ceci mon Père est glorifié, que vous portiez beaucoup de fruit ; et vous serez mes disciples[véritables fidèles]. Jean 15:8. Mais le fruit de l'Esprit est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bienveillance, la bonté, la fidélité, la douceur, la tempérance : contre de telles choses, il n'y a pas de loi. Gal 5:22-23.

2) Jean nous dit : Qui est celui qui est victorieux du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ?, en combattant le bob combat de la foi, pour vaincre le péché. Celui qui croit au Fils de Dieu, a le témoignage au dedans de lui-même » ; 1 Jean 5:10-12. « et celui qui a le fils, a le Père ».

3) Savez-vous que Jésus-Christ vit en vous, régnant sur vos pensées, paroles, et gestes ?

4) Celui qui me suit ne marchera point dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. Jean 8:12. Une confirmation en plus des 3 ci-dessus : vous verrez par la lumière de Dieu, sachant toujours quoi faire, quoi dire- suivant les conseils et les incitations de l'Esprit.

5) Or ceux qui sont du Christ ont crucifié la chair [la nature pécheresse] avec ses passions et ses désirs [convoitises et les affections]. Gal 5:24. Ayant souffert sur la croix, ils ne vivent pas le reste de leur vie terrestre pour les mauvais désirs des hommes, mais pour la volonté de Dieu. 1 Pi 4:1-2.

La raison d'être de ce site internet est de montrer comment être
libéré du péché
en bénéficiant de la puissance transformatrice de Dieu par la croix,
menant à l'union avec Dieu dans son Royaume