La Croix Manquante pour la Pureté


 

Sortir de ce monde

On peut cliquer sur le texte en Bleu Pale, ou en caractère gras bleu pale afin de voir le texte dans les écritures, ou détails dans les écrits.
Lorsque vous cliquez un verset de la Bible en ligne, vous pouvez changer et choisir la version de la Bible que vous préférez.

Prisez Votre Temps et Choisissez-bien la façon dont vous le DÉPENSEZ

Tant et aussi longtemps que nous vivons dans notre nature égoïste, nous sommes indisciplinés et incapable d'être gouvernés, contrôlés, ou conduit par un Seigneur ou un Roi.
Ainsi, si nous voulons Jésus comme notre Seigneur et Roi, nous devons premièrement faire mourir notre égoïsme, notre nature pécheresse par la repentance vers la pureté.
Jésus nous conduit en dehors de ce monde, un pas à la fois, nous montrant ce que nous devons abandonner, et nous montrant comment vivre.
La pureté est le résultat final et alors le retour de Christ dans Sa gloire et de Son Royaume de joie et de paix éternelle.

Jésus est venu afin de détruire le diable et ses oeuvres [péché] en nous.
C'est pour cette raison que le fils de Dieu a été manifesté,
[en nous] afin de détruire les oeuvres du diable. 1 Jean 3:8

N'abandonnez pas le Monde pour une Grotte ou un Monastère

Beaucoup de gens croient que pour dédier leur vie à Dieu il leur faut aller vivre dans un monastère, un couvent, une grotte, ou dans un collège Biblique ou un séminaire d'entraînement. Bien au contraire, de tels gestes anéantira votre progrès spirituel. Il a été dit de vous enlever vous-mêmes du monde, de vous ôter vous-mêmes de cette pierre polis de la tentation. Pour vous retirer de la tentation qui inhibe votre croissance. Nous sommes conseillés ainsi par les Écritures :

Que chacun demeure dans la vocation dans laquelle il était quand il a été appelé. 1 Cor 17:20.
Tant que nous avons une occupation honnête, nous devons la garder, même si nous sommes réveillés par l'appel de Dieu à le chercher.

Que celui qui dérobait ne dérobe plus, mais plutôt qu'il travaille en faisant de ses propres mains ce qui est bon, afin qu'il ait de quoi donner à celui qui est dans le besoin. Éph 4:28

Et à vous appliquer à vivre paisiblement, à faire vos propres affaires et à travailler de vos propres mains, ainsi que nous vous l'avons ordonné, 1 Thés 4:11.

afin que nous puissions mener une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté ; 1 Tim 2:2

La Bible nous appelle à rester hors du monde. D'être dans le monde, mais non pas de ce monde.

Bref, que tous ceux qui jouissent des biens de ce monde vivent comme s'ils n'en jouissaient pas. Car le présent ordre des choses va vers sa fin. 1 Cor 7:31.

Je vous ai écrit dans la lettre, de ne pas avoir de commerce avec des fornicateurs,
pas absolument avec les fornicateurs de ce monde, ou les avares et les ravisseurs, ou les idolâtres, puisqu'ainsi il faudrait que vous sortissiez du monde ;
mais, maintenant, je vous ai écrit que, si quelqu'un appelé frère est fornicateur, ou avare, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, vous n'ayez pas de commerce avec lui, que nous ne mangiez pas même avec un tel homme.
Car qu'ai-je affaire de juger ceux de dehors aussi ? Vous, ne jugez-vous pas ceux qui sont de dedans ? 1 Cor 5:9-12


A vous maintenant, qui dites : Aujourd'hui ou demain nous irons dans telle ou telle ville, et nous y passerons une année, et nous trafiquerons et nous gagnerons,"
vous qui ne savez pas ce qui arrivera le jour de demain ; (car qu'est-ce que votre vie ? car elle n'est qu'une vapeur paraissant pour un peu de temps et puis disparaissant ;)
au lieu de dire : « Si le Seigneur le veut et si nous vivons, nous ferons aussi ceci ou cela. » Jacques 4:13-15


Je ne fais pas la demande que tu les ôtes du monde, mais que tu les gardes du mal.
Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. Jean 17:15-16

William Penn, le fondateur de l'État de la Pennsylvanie a écrit abondamment sur ce sujet dans sa grande oeuvre, Point de Croix, Point de Couronne :

Ce n'est point la vie d'un reclus, la vertu vantée de certains, beaucoup plus considérée, ou une parcelle plus près de la véritable nature de la croix. Car si ce n'est point illégale comme d'autres choses peuvent l'être, ce n'est par contre, pas naturel, la véritable religion n'enseigne point cela. Les véritables couvent et monastère se trouvent à l'intérieur du croyant, où le sol est couvert de péché. Les véritables disciples de Christ transportent cette maison religieuse partout avec eux, ils ne s'exemptent pas des conversations du monde, bien que dans leurs conversations avec le monde, ils se gardent du mal. Le monastère ou couvent est un renoncement de soi paresseux, rouillé et improductif, un fardeau pour les autres afin qu'ils ressentent leur oisiveté ; un désordre religieux, où les gens sont gardés par crainte qu'ils ne fassent quelques diableries à l'étranger ; patience par la force ; renoncement de soi contre leur volonté, plutôt ignorant que vertueux ; et hors de la voie de la tentation, plutôt que d'être contenus en elle. Il n'y a rien à vaincre si jamais tenté. Ce que l'oeil ne voit jamais, le coeur ne peux en mourir d'envie, ni être contrôlé par cela.

La Croix de Christ est d'une toute autre nature ; elle obtient véritablement la victoire sur le monde, et elle vit une vie de pureté face à ses tentations ; ceux qui la portent ne sont pas enchaînés ainsi par crainte qu'ils puissent mordre ; ni mis sous les verrous par crainte qu'ils aillent voler plus loin. Non, ils reçoivent du Christ, leur Capitaine, la puissance pour résister au mal et faire ce qui est bien aux yeux de Dieu. Ils sont transformés à mépriser le monde, et  en aimer ses reproches au-delà de ses louanges. Ils sont amenés à être inoffensifs pour les autres, mais aimer ceux qui les offensent, tandis que eux en retour ils les offensent point. Quel monde aurions-nous si tous, par crainte de transgresser, se confineraient entre quatre murs ! Cela n'est pas requis, car la perfection de la vie Chrétienne s'applique et comprend chaque travail ou échange honnête que l'on trouve parmi les hommes. Un tel isolement draconien n'est pas l'effet du libre Esprit de Christ, mais plutôt d'une humilité volontaire et charnelle ; de pures restrictions de leur propre conception et mise en oeuvre, sans commandement ni raison. Dans tous ce qui est évident ils sont eux-mêmes leurs propres législateurs, établissant leur propre règle, privation, et d'otage, de rigueur forcée, incompatible avec le reste de la création. Car la société possède un grand avantage de la croix, (et cela ne doit pas être détruits par crainte du mal) ; car le péché qui corrompt la société est éliminé par une réprimande régulière et un remarquable exemple de vertu éprouvée. La véritable sainteté ne sors pas les hommes du monde, mais leur permet d'y vivre mieux, et elle excite leurs efforts dans le but d'améliorer le monde ; non pour cacher leur chandelle sous le boisseau, mais pour la mettre sur la table, dans un chandelier. De plus, l'isolation est une invention égoïste ; et l'invention de l'homme ne peux jamais être la véritable croix, il est amenée à tourner l'invention en soumission. Mais encore, cette humeur cherche à s'enfuir d'elle-même, laissant le monde derrière elle, perdu ; les Chrétiens devraient tenir la barre, et guider le vaisseau vers le port ; et non s'échapper, de manière irresponsable, de la poupe du monde, et laisser ceux qui y sont sans pilote, pour être dirigés par la furie des temps mauvais, sur le rocher ou le sable de la ruine. En fait, cette isolation monastique de la vie, si prise par de jeunes gens, est communément utilisée pour couvrir l'oisiveté, ou pour régler des héritages, pour sauver au paresseux les douleurs de la punition, ou la classe supérieure de la disgrâce de la pauvreté. L'un ne travaillera pas et l'autre le méprise. Si assez âgé, une longue vie de culpabilité cherche à fuir vers la superstition d'un refuge, et, après avoir eu sa propre volonté en d'autres choses, finira sa vie dans une religion entêtée pour s'amender envers Dieu.

Mais prendre la croix de Jésus est plus un exercice intérieur. C'est la circonspection et la discipline de l'âme en conformité avec la pensée divine dans le croyant qui est révélée. C'est le corps qui suit l'âme et non l'âme qui suit le corps ? Ceux qui prennent la croix intérieure ne savent-ils pas que rien de ce qui est appliqué extérieurement ne peux empêcher l'âme de la convoitise, ou la pensée d'une infinité d'imaginations perverses ? Les pensées du coeur de l'homme sont mauvaises, et elles se produisent continuellement. Le mal vient de l'intérieur du coeur et non de l'extérieur. Comment alors une application externe peut-elle éliminer une cause interne ; ou comment une restriction sur le corps, peut agir sur un emprisonnement de l'esprit ? L'emprisonnement des pensées de l'esprit est moins réussi où il y a la moindre action, car il y a plus de temps de réflexion ; et si ces pensées ne sont pas guidées par un principe plus élevé, les couvents sont plus malicieux pour le monde que les maisons commerciales. Et tout de même, des retraites périodiques sont aussi excellentes que nécessaires ; les masses et les foules n'étaient pas très fréquentées par les anciens pèlerins saints.

Examine-toi toi-même O homme. Quelle est ta fondation et qui t'y a placé ; par crainte qu'à la fin de ceci, on trouvera que vous vous êtes fiés à une fraude externe pour votre propre âme. Je confesse que je souhaite le salut de mes semblables, ayant trouvé la miséricorde avec mon Père céleste. Je ferais que nuls ne se trompent vers la perdition, spécialement à propos de la religion, où les gens sont plus aptes à prendre tout comme allant de soi, et perdre infiniment par leur propre dignité imaginée et négligence. L'interne et constante droiture de Jésus est plus que toutes les dévotions organisées du pauvre homme superstitieux ; et qui pour être approuvé aux yeux de Dieu, excelle en un quelconque rituel résultant de l'invention des hommes. Et l'âme qui est éveillée et préservée par Son saint pouvoir et Esprit, vit pour Lui dans la voie de Sa sainte institution, et l'adore dans Son propre Esprit, c'est, dans un sens saint, la vie et ce qui en est important : ce qui, par conséquent, est l'adoration évangélique. Je ne sous-estime pas une véritable retraite ; car je n'approuve pas seulement mais admire la solitude. Christ Lui-même était un exemple de cela. Il a aimé et choisi de fréquenter les montagnes, les jardins et les bords de mer. C'est conditionnel à la croissance de la piété, et je porte un profond respect à la vertu qui la recherche et l'utilise ; souhaitant qu'il y en ai plus dans le monde ; mais alors l'on devrait y accéder et en sortir librement, non par la contrainte. Comment une retraite forcée et punitive peut-elle être bénéfique à la pensée, alors qu'elle devrait être un plaisir ? Non, j'ai longuement pensé que c'était là une erreur parmi les ordres monastiques qui n'ont aucune retraite pour ceux qui sont affligés, tentés, solitaires et pour les dévots, où il leur serait possible de s'attendre à Dieu, sans être dérangés, de passer à travers leurs exercices religieux ; et, étant de ce fait fortifiés, qu' ils puissent, avec plus de puissance sur leurs propres esprits, entrer à nouveau dans les affaires nécessaires du monde. Bien que le moins d'inutilités soient le mieux, pour être sûrs. Car les plaisirs divins sont trouvés dans une libre solitude.

Des milliers des Premiers Quakers qui sont parvenus à Christ ressuscité en eux, peu furent appelés à être des évangélistes voyageurs, comme le fut George Fox. La plupart étaient des marchands, des commerçants, des serviteurs, des fermiers, et même plusieurs, des soldats ; principalement de la classe moyenne et de toutes professions. Toutefois, chaque personne avait un rôle dans le Corps de Christ, nommé par l'Esprit de Dieu, afin que chacun serve Dieu dans sa place et position.

Prenez note de Jésus. Lorsqu'Il est venu sur terre, laissant Sa gloire dans les cieux, Il n'a pas choisi une simple personne religieuse pour être Son disciple. Il a choisi des pêcheurs, des collecteurs d'impôts - des gens avec de véritables emplois. Pas des prêtres, vivant des contributions de certains autres. Après la mort de Jésus, il a choisi Paul, le fabriquant de tentes, pour transporter le messages aux Gentils, partiellement parce que cela prendrait un Juifs de haut niveau religieux pour expliquer le détachement des traditions Juives de cérémonies, rituels, ordonnances, sacrifices, nourriture, lavements, etc. - tout ce qui est nécessaire pour s'adresser proprement aux nations des Gentils.

Paul écrit concernant son travail :

Ni n'avons mangé du pain chez personne gratuitement, mais dans la peine et le labeur, travaillant nuit et jour pour n'être à charge à aucun de vous ;
non pas que nous n'en ayons pas le droit, mais afin de nous donner nous-mêmes à vous pour modèle, pour que vous nous imitiez. Car aussi, quand nous étions auprès de vous, nous vous avons enjoint ceci : que si quelqu'un ne veut pas travailler, qu'il ne mange pas non plus.2 Thés 3:8-10


Notice ! Paul dit qu'un prêcheur qui n'a pas un travail de jour ne devrait pas non plus manger.

Les Collèges Bibliques et les Séminaires ne font qu'offrir un apprentissage d'homme ; et l'apprentissage qu' ils offrent est remplit d'erreurs. Nous avons tous besoin d'être enseignés par le Saint-Esprit, en toutes choses, toutes vérités, sans le besoin d' aucun homme pour nous enseigner :

Toutefois, je vous dis la vérité : Il vous est avantageux que moi je m'en aille ; car si je ne m'en vais, le Consolateur ne viendra pas à vous ; mais si je m'en vais, je vous l'enverrai.
Et quand celui-là sera venu, il convaincra le monde de péché, et de justice [droiture, vertu], et de jugement :
de péché, parce qu'ils ne croient pas en moi ;
de justice [droiture, vertu], parce que je m'en vais à mon Père, et que vous ne me voyez plus ;
de jugement, parce que le chef de ce monde est jugé. Jean 16:7-11


Mais quand celui-là, l'Esprit de vérité, sera venu, il vous conduira dans toute la vérité : car il ne parlera pas de par lui-même ; mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses qui vont arriver.
Celui-là me glorifiera ; car il prendra de ce qui est à moi, et vous l'annoncera. Jean 16:13-14


Mais le Consolateur, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera toutes choses 6 et vous rappellera toutes les choses que je vous ai dites. Jean 14:26

Et vous, vous avez l'onction de la part du Saint et vous connaissez toutes choses. 1 Jean 2:20
et, pour vous, l'onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n'avez pas besoin que personne vous enseigne ; mais comme la même onction vous enseigne à l'égard de toutes choses, et qu'elle est vraie et n'est pas mensonge, -et selon qu'elle vous a enseignés, vous demeurerez en lui. 1 Jean 2:27.


C'est l'Esprit qui vivifie ; la chair ne profite de rien : les paroles que moi je vous ai dites sont esprit et sont vie ; Jean 6:63

Donc demeurez à l'écoute du seul Enseignant. S'asseoir aux pieds de Jésus et d'être à l'écoute de Sa parole est la seule choses requise pour tous ceux et celles qui veulent expérimenter les promesses de la Bible :

Et il arriva, comme ils étaient en chemin, qu'il entra dans un village. Et une femme nommée Marthe le reçut dans sa maison.
Et elle avait une soeur appelée Marie, qui aussi, s'étant assise aux pieds de Jésus, écoutait sa parole ;
mais Marthe était distraite par beaucoup de service. Et étant venue à Jésus, elle dit : Seigneur, ne te soucies-tu pas de ce que ma soeur me laisse toute seule à servir ? Dis-lui donc qu'elle m'aide.
Et Jésus, lui répondant, dit : Marthe, Marthe, tu es en souci et tu te tourmentes de beaucoup de choses,
mais il n'est besoin que d'une seule [chose] ; et Marie a choisi la bonne part qui ne lui sera pas ôtée. Luc 10:38-42.

Jésus ne lisait pas les écritures à Marie, il lui parlait ; nous devons, nous aussi, l'écouter nous parler : car les paroles que je vous dis sont esprit et elles sont vie. Jean 6:63. Nous devons aller à Lui. Nous nous attendre à Lui - l'écouter en silence, en ayant l'humilité d'un pécheur dans le besoin de la puissance transformatrice - la grâce. Nous devons écouter, entendre, et recevoir avec douceur la parole implantée, qui a la puissance de sauver vos âmes. Jacques 1:21. Nous devons quotidiennement attendre, veiller, écouter, entendre, obéir... attendre, veiller, écouter, entendre, obéir..... chercher, écouter, obéir. Nous devons persévérer jusqu'à la fin, quand Christ apporte le salut.

Le fait de vous asseoir en silence, luttant avec votre esprit pour écouter, est une croix pour votre volonté ; obéir est une croix pour votre volonté— de renoncer à votre propre volonté, et de céder à que ta volonté soit faitec'est là la croix intérieure du renoncement à soi-même. Faites cela, et vous suivez Jésus.

Oui, il aime les peuples ; tous ses saints sont dans ta main, et ils se tiennent à tes pieds ; ils reçoivent tes paroles. Deut 33:3

Il y a trois sources de la puissance de Dieu qui sont libérées afin de vous changer : 1) la véritable espérance et l'évangile, 2) la croix intérieure du renoncement à soi-même, et 3) la puissance du nom de Jésus. Alors que vous attendez silencieusement et que vous espérez le Seigneur, pensez au Nom de Jésus.

Il n'y a aucun substitut à l'apprentissage venant du Saint-Esprit. Un Collège ou un Séminaire ne peut remplir cette fonction d'enseignant. L'étude de la Bible ne donne pas lieu à l'apprentissage venant du Saint-Esprit. Pour apprendre du saint-Esprit, nous devons nous asseoir dans l'humble silence pour nous attendre à Dieu tandis que nous sommes à l'écoute de Sa voix et veillons pour Ses révélations.

Dans le Monde, mais se Tenant en Dehors du Monde

Le défi ce n'est pas de quitter le monde, mais de demeurer dans le monde, et de se tenir quand même en dehors du monde.

Nous faisons cela 1) en ne nous joignant pas au activités mauvaises du monde, mais 2) en n'insistant point pour que les autres fassent comme nous.

Nous sommes poli avec les gens du monde avec lesquels nous sommes en contact, mais nous ne socialisons pas avec eux.

Nous refusons de prendre part aux actions malhonnêtes, la tromper les autres, oppresser les autres, et critiquer les autres. nous ne rendons pas le mal pour le mal.

Nous faisons pour les autres ce que nous voudrions qu'ils fassent pour nous. Ceci est la règle d'or de l'amour, sur laquelle sont basées toutes les lois de Dieu.

Plaisirs (Passes-Temps) du Monde

Vous ne pouvez être agréable à Dieu en essayant de vivre dans la chair. Rom 8:8. « Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, Dit l'Éternel. Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, Autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, Et mes pensées au-dessus de vos pensées. » Ésaïe 55:8-9

« Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur. » Hébreux 12:14

« Car je ne désire pas la mort de celui qui meurt, dit le Seigneur, l'Éternel. Convertissez-vous donc, et vivez ! » Ézéchiel 18:32

Alors que vous commencerez à renoncer à vos anciennes activités mauvaises et mondaines, les bases de vos amitiés diminueront. Alors que vous renoncerez au langage grossier, aux festivités, aux consommation excessive d'alcool, ripaille, etc.., vos amis deviendrons mal à l'aise et commenceront à s'en prendre à votre engagement pour le bien. Vous n'aurez bientôt plus rien à gagner à socialiser avec eux. Car quelle communion y a-t-il entre la lumière et les ténèbres ? Oui, ils trouve cela étrange que vous ne vous précipitiez pas avec eux dans le même débordement de débauche, et ils vous calomnient. Vos anciens cercles d'amis disparaîtrons nécessairement, autrement ils vous haïront et vous persécuteront ; ou pire, ils vous entraîneront de nouveau dans le monde à rechercher leur satisfaction. Essayez-vous de gagner la satisfaction des hommes ou de Dieu ?

Ne commettez pas l'erreur de supposer que vous êtes censé aimer tout le monde en socialisant avec eux, en pensant que Jésus visitait les pécheurs et les synagogues, et que vous le devez aussi. Vous êtes incapable de démontrer l'amour de Dieu à quiconque tant que vous n'avez pas été purifiés et qu'en vous l'amour de Dieu est véritablement rendu parfait. Tout ce que Jésus disait et faisait était exactement selon ce qu'il lui était ordonné par le Père, et lorsque vous êtes clairement sous le contrôle des ordres et incitations de l'Esprit de Dieu, vous aussi serez envoyés vers les gens du monde, (y compris vers les personnes religieuses du monde), avec des instructions ; mais d'ici là, vous devriez vous retirer des contacts sociaux avec le monde autant que possible. Souvenez-vous, vous ne pouvez rien faire de valeur sans l'assistance du Seigneur, sans : son timing, ses paroles, ses ordres, sa puissance. L'amitié du monde est inimitié contre Dieu. Quiconque donc voudra être ami du monde, se constitue ennemi de Dieu ; soyez polis, mais ne vous joignez pas aux conversations et aux activités du monde. Ceci ne veut pas dire que vous ne serez pas gentil et courtois avec ceux du monde avec lesquels votre occupation vous amène à vous associer ; seulement, vous ne socialiserez pas avec eux, parce que ce serait douloureux et dangereux pour vous. Ne soyez pas séduits : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes moeurs. 1 Cor 15:33.

Jésus a dit : « Ce qui est tombé parmi les épines, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole, s'en vont, et la laissent étouffer par les soucis, les richesses et les plaisirs de la vie, et ils ne portent point de fruit qui vienne à maturité. Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole avec un coeur honnête et bon, la retiennent, et portent du fruit avec persévérance. » Luc 8:14-15

Hormis l'univers des faux évangiles de la Chrétienté d'aujourd'hui, les plaisirs de cette vie sont les plus grands obstacles à comprendre et à surmonter. La plupart des plaisirs ne sont pas mauvais en soi ; le problème réside dans le temps passé à les poursuivre. À mesure que la prospérité de notre société a grandie, des variété de plaisirs ont proliféré. Considérez seulement les nombreuses variétés différentes de chaussures de sport qui sont disponibles, de nos jours sur le marché, au-delà d'une centaine ; il y a cinquante ans il y avait seulement quatre ou de cinq. Il est vraiment difficile pour nous qui en sommes immergé depuis notre enfance, de comprendre combien les plaisirs du monde peuvent nous être nocifs. Il est actuellement difficile de voir combien nous sommes asservis par nos plaisirs, n investissant pensée, temps, et énergie dans leur poursuite. La poursuite des plaisirs c'est l'amour du monde, qui fait concurrence à l'amour de Dieu ; comme quoi, nos plaisirs et nos passions sont nos fausses idoles. Car l'amour du monde, les choses du monde, et les plaisirs du monde sont inimitiés avec Dieu. Comme il est écrit :

N'aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu'un aime le monde, l'amour du Père n'est point en lui ; 1 Jean 2:15

Adultères que vous êtes ! ne savez-vous pas que l'amour du monde est inimitié contre Dieu ? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu. Jacques 4:4

Ceux qui sont à Jésus Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs.   Gal 5:24

Or ceux qui vivent selon la chair ne sauraient plaire à Dieu.  Rom 8:8

Extrait du Journal de George Fox :

"Prenez garde aux plaisirs, et prisez votre temps tandis que vous en avez ; n'allez pas le dépenser dans les plaisirs terrestres. Le moment viendra où alors vous direz ; que vous aviez le temps, quand il sera passé. Par conséquent regardez à l'amour de Dieu maintenant tandis qu'il est encore temps ; car Il vous amène à détester toutes les vanités et les plaisirs mondains. Oh pensez y, le temps est précieux ; craignez Dieu et réjouissez-vous en Celui qui a fait le ciel et la terre.

La parole du Seigneur à vous tous, gens à l'esprit vains et inactifs, qui êtes amoureux des sports, des plaisirs, des exercices insensés, et des récréations, comme vous les appelez ; considérez vos voies, et ce que vous en faites. Était-ce là la fin de votre création ? Dieu a-t-il fait toute chose pour vous, et vous a-t-il fait pour que vous serviez vos convoitises et vos plaisirs ? N'est-ce pas Dieu qui a fait toute chose pour vous, et vous pour Lui-même, dans le but de le craindre et de l'adorer en esprit et en vérité, dans la justice et la sainteté ? Mais où est donc votre service envers Dieu, alors que vos coeurs sont à courir après les convoitises et les plaisirs ? Vous ne pouvez servir Dieu et les plaisirs insensés du monde, comme le bowling, les beuveries, la chasse, et ainsi de suite....

Par conséquent, tandis que vous avez du temps, prisez-le ; car ceci est le jour de votre visitation, et le salut vous est offert. Chacun de vous possédez une lumière qui vient de Christ ; vous faisant voir que vous ne devriez pas mentir, ni faire de mal à personne, ni jurer, ni maudire, ni prendre le nom de Dieu en vain, ni voler. C'est la lumière qui vous fait voir que ces gestes sont mauvais : si vous l'aimez, et venez à elle dans le but de la suivre elle vous conduira à Christ, le seul chemin qui mène au Père, d'où elle est venue ; là où aucune injustice ne peut entrer, ni aucune impiété. Si vous haïssez cette lumière, elle sera votre condamnation ; mais si vous l'aimez, et venez à elle, vous viendrez à Christ ; et elle vous emmènera loin de tous les enseignants du monde et de leurs voies, pour apprendre de Christ, et elle vous préservera de tous les maux de ce monde, et de tous les séducteurs qui s'y trouvent. 

Je suis conduit à vous mettre en garde de ne pas prêter attention à vos propres volontés. Aimez la croix ; ne donnez pas satisfaction à vos propres pensées dans la chair ; mais prisez votre temps tandis que vous en avez, et et menez votre vie en obéissant à ce que vous connaissez déjà, en obéissant à Dieu ; vous ne serez pas condamnés pour ce que vous ne connaissez pas, mais condamnés seulement pour ce que vous connaissez et dont vous n'avez pas voulu obéir. Considérez cela avant qu'il soit trop tard, évaluez-vous vous-mêmes, voyez où vous en êtes, et au service de qui vous êtes. Car si vous blasphémez Dieu, et que vous prenez Son Nom en vain, si vous jurez et mentez, si vous donnez libre cours à vos envies, à la haine, à la convoitise et l'avidité, les plaisirs et la complaisance, ou tout autre vices, soyez assurés que vous servez le diable ; mais si vous craignez le Seigneur et que vous le craignez, vous haïrez toutes ces choses. Celui qui aime Dieu, ne blasphèmera pas Son Nom : mais là où il y a opposition à Dieu et service au diable, cette profession est bien triste et misérable. Oh ! Prisez votre temps, et n'aimez pas ce que Dieu condamne ; le mensonge, la colère, la malice, l'envie, la haine, l'avidité, la convoitise, l'oppression, la gloutonnerie, l'ivrognerie, la vulgarité, et toute injustice, Dieu condamne cela. Considérez-donc, la mauvaise communication corrompt les bonnes manières. Ne soyez pas séduit, Dieu ne se laisse pas ridiculiser par de vaines paroles ; la colère de Dieu est révélée des cieux contre toute impiété. Obéissez-donc tous à Celui qui vous a convaincu de toute ces méchancetés et qui vous dit que vous ne devriez pas faire ce qui est mal : cela vous mènera à la repentance, et vous gardera dans la crainte du Seigneur. Oh ! Regardez à la miséricorde du Seigneur, prisez-la, et ne vous en détournez pas pour aller dans des conduites effrénées. Oh ! Gardez vos yeux fixés sur le Seigneur et non sur les choses du monde !

...la grâce et la vérité sont venue par Jésus-Christ, qui veut les enseigner à renier toute impiété et convoitises mondaines, et à vivre sobrement et pieusement dans le monde présent. Afin que tous, hommes et femmes puissent connaître la grâce de Dieu, qui est apparu à tout homme ; et qui est salutaire,et qui est suffisante à leur apporter le salut. Cette enseignante, la grâce de Dieu, leur enseignera comment vivre, quoi faire, et quoi renier ; elle leurs apportera les paroles en leurs saisons, et établira leurs coeurs."

George Fox

Comme exemple de ces plaisirs et passes-temps mondains, prenons le football. Ayant moi-même été un grand adepte de football, Je ne critique pas ceux pour qui le football est une passion. Mais arrêtons-nous un instant, et voyons le spectacle de 50 - 100,000 personnes criant d'émotions en regardant des hommes s'adonnant à une partie ; et considérez le temps et l'effort dépensé afin de se rendre là-bas et puis ensuite retourner à la maison en plus du temps passé là-bas ; et considérez-en les dépenses ; considérez aussi la passion et l'adrénaline qui est dépensé pour une partie sans conséquence autre que l'orgueil de s'identifier aux gagnants. Lorsque vous prenez cela avec un peu de recul, vous pouvez voir que cela est plutôt frivole.

Extrait de Un Guide pour une Paix véritable :

L'amour de la liberté est l'une des plus dangereuses passions du coeur. Si nous suivons cette propension, au lieu de la véritable liberté, cela nous réduit à l'esclavage. Comme nos passions sont le pires des tyrans, si nous leurs obéissons ne serait-ce que partiellement, nous serons toujours dans de perpétuelles luttes et combats intérieures ; et si nous nous abandonnons entièrement à elles, il est horrible de penser jusqu'à quelles extrêmes elles nous conduiront ; elles tourmenteront le coeur et, tel un torrent, balayera tout devant elles, et encore là ne seront jamais rassasiées. La véritable liberté ne se trouve uniquement qu'en Lui, dont la vérité vous affranchira, et nous fera voir que le fait de le servir c'est régner.

Lorsque nous auront fait mourir notre nature égoïste, nous recevrons l'Esprit de Christ, afin que nous soyons obéissant dans notre amour pour Christ - et notre obéissance est par choix, Dieu ne nous enlève pas notre libre arbitre. L'amour ne cherche point son propre intérêt. Mais notre amour pour Dieu fera de notre obéissance à ses désirs la joie de nos vies.

Comparé à la recherche de Dieu, vous préparant pour votre prochaine vie après cette vie terrestre qui vous affectes pour toujours, et apprendre à vous conduire avec dignité et honneur dans cette vie, la poursuite des plaisirs a une bien pâle signification. Et pourtant, c'est ce que la recherche de Dieu fera pour vous ; Il vous enseignera comment vivre décemment, sobrement, pieusement dans cette vie tout autant que vous préparer pour un maximum de bonheur dans la prochaine vie qui sera sans fin. Choisissez bien la manière dont vous allez dépenser votre temps, car votre vie terrestre a une limite, et l'unique but de votre vie c'est d'avoir la possibilité de trouver Dieu, et ainsi nous préparer pour un maximum de bonheur dans la vie à venir. (Et trouver Dieu, c'est de laisser contrôler vos paroles et vos gestes ; pour faire de Dieu votre souverain Roi et Seigneur, à Son service en toute obéissance, au lieu de servir votre ego, vos intérêts, vos passions, et vos convoitises.)

Cela est dur à croire pour vous, mais la seule raison pour laquelle vous êtes ici, c'est pour trouver Dieu par l'apprentissage des leçons de vie. Tous ce que vous faites, qui vous distrait de ce but, ce doit d'être éternellement regretté, (Je ne parle pas ici de punition éternelle, juste un regret de ne pas avoir mis votre temps au profit de ce qui est éternel). Ce n'est pas que les plaisirs soient mauvais en eux-mêmes, mais c'est la distraction qu'ils représentes ; i.e. toute personne raisonnablement intelligente saura que ce n'est pas mal en soi de jouer au carte, mais le temps dépensé pourrait nous être plus profitable. En quelque sorte nous échappons à la certitude de notre mort à venir, et laissons notre temps nous glisser comme du sable entre les doigts. Nous avons seulement tant de temps à passer ; passez-le comme ce que vous possédez de plus précieux, sagement pour le plus grand retour possible. Les Passes-temps sont les ennemis de vos âmes. Nous ne pouvons jamais prédire la fin de notre vie ici-bas, mais nous savons qu'elle aura une fin. Ainsi ce que dit George Fox : « prisez votre temps et aimez Dieu par dessus toute chose » ; est un conseil. Cherchez votre créateur, recherchez ce qu'il veut pour vous, recherchez ce qu'Il veut que vous évitiez, cherchez pourquoi Il vous a fait, cherchez à être agréable à Celui qui vous a fait, recherchez Sa justice- ce n'est pas facile, mais c'est tout- il n'y a rien d'autre- tout le reste n'est qu'illusion. Rappelez-vous, Il ne vous demande pas d'abandonner tous vos plaisirs et passes-temps ; mais juste assez pour que vous puissiez lui donner une heure de recherche par jour - et alors Il vous amènera plus loin.

Générale

Éternel ! dis-moi quel est le terme de ma vie, Quelle est la mesure de mes jours ; Que je sache combien je suis fragile. Ps 39:5
Détourne-toi du mal, fais le bien, Et possède à jamais ta demeure. Ps 37:27
Ne sois point sage à tes propres yeux, Crains l'ÉTERNEL, et détourne-toi du mal. Pro 3:7
Par la bonté et la fidélité on expie l'iniquité, Et par la crainte de l'Éternel on se détourne du mal. Pro 16:6
Heureux ceux qui ont le coeur pur, car ils verront Dieu ! Matthieu 5:8
Ainsi donc, quiconque d'entre vous ne renonce pas à tout ce qu'il possède ne peut être mon disciple. Luc 14:33

Il y a six choses que hait l'Éternel, Et même sept qu'il a en horreur ; 1 ) Les yeux hautains, 2) la langue menteuse,  3) Les mains qui répandent le sang innocent, 4) Le coeur qui médite des projets iniques, 5) Les pieds qui se hâtent de courir au mal, 6) Le faux témoin qui dit des mensonges 7) Et celui qui excite des querelles entre frères. Pro 6:16-19

Dieu nous rencontre alors que nous sommes immergés dans le péché et nous dit, Paix. Il ne nous condamne pas. Il veut nous aider à nous défaire de nos dépendances et de nos liens. Il est venu afin d'aider les gens qui sont dans le péché à se libérer du pécher. Christ alla dans une ville de la Samarie et alla au puit le la ville où il trouva une femme qui avait été mariée cinq fois, et qui vivait avec un homme qui n'était pas son mari ; ce fut la première personne choisi pour porter Son message au reste de la ville. Il comprend que nous vivons dans le péché. Il ne nous condamne pas pour cela. Il appelle les pécheurs à sortir des ténèbres pour une condition sans péché. Car le monde voudrait avoir un Christ pour les excuser de continuer à vivre dans leurs passions et leurs plaisirs, mais ceux qui s'en remettent à la vérité voudraient avoir un Christ pour les changer et vivre d'une manière qui soit agréables à Dieu, peu importe le prix.

Pour pouvoir être purifié et entre au Royaume des Cieux, nous devons être prêt à abandonner tous ce que nous possédons. Ceci ne veut pas dire devenir indigent ou d'abandonner notre famille sans aucun soutient pour finir comme un vagabond. Un croyant qui ne prend pas soin de sa famille, particulièrement de ceux qui vivent sous son propre toit, est pire qu'un infidèle qui n'a jamais entendu parler de Dieu. Nous devons donner le surplus matériel que nous possédons, (incluant l'argent), et nous devons nous en remettre spirituellement à Lui, nous isolant du monde, incluant la famille ; mais nous demeurons quand-même à nos occupations honnêtes, en ayant soins de nos familles et accomplissant nos devoirs tout en cherchant. Mais nous devons nous tenir prêt à délaisser toutes nos fausses idoles, (peu importe qu'ils soient au même niveau ou plus haut que notre obligation envers Dieu), et nos habitudes de la chair.

Les trois ennemis de Dieu sont : la convoitise de la chair, la convoitise de l'oeil, et l'orgueil de la vie. Nous devons crucifier ceux-ci avec l'aide surnaturelle de la grâce transformatrice de la Lumière. La convoitise de la chair comprend la convoitise des corps, de la nourriture, de la boisson, des drogues, de l'argent, etc. La convoitise des yeux, vouloir posséder quelque chose à cause de sa belle apparence. L'orgueil de la vie c'est être fier de sa propre beauté, de sa force, de sa condition physique, de ce que l'on possède, ou que l'on ne possède pas, (on peut être fier de vivre dans la pauvreté), fier de la cause sociale que vous défendez, d'être un mangeur en bonne santé, de conduire une petite ou une grande voiture, etc ; dans l'accumulation des convoitises se trouvent les racines de l'orgueil. Lorsque nous désirons quelque chose à cause de sa rareté, nous convoitons pour stimuler notre orgueil. La convoitise c'est l'amour du monde, et l'amour du monde est inimitié contre Dieu. La convoitise et la nature pécheresse se doit d'être crucifié. Une fois que nous aurons crucifié nos convoitises, évidemment nous continuerons à manger, à boire, à avoir des choses, etc ; mais nous allons utiliser les choses du monde comme s'ils ne nous appartenaient pas, c'est à dire, en leurs portant très peu d'intérêt si ce n'est qu'en tant que nécessité de la vie, qui doit alors être vécue dans une éternelle joie pour la gloire de Dieu avec action de grâce, au lieu de nos propres intérêts égoïstes.

 À vous dépouiller, en ce qui concerne votre ancienne conduite, du vieil homme qui se corrompt selon les convoitises trompeuses. Éph 4:24. La convoitise est une tromperie, entretenue à l'origine par le diable. Vous convoitez quelque chose parce que vous pensez que c'est bon, (tout comme Ève fut trompée par le diable disant que le fruit de la connaissance la rendrait sage, et qu'il était bon à regarder ), et que cela vous rendra heureux. On nous vend par le biais du bouche à oreille et de la publicité que si nous avions une nouvelle maison, une nouvelle voiture, une nouvelle robe, un nouveau cellulaire, des vacances à Hawaii, un drink, une drogue, un corps, une nourriture particulière, une boisson particulière — si seulement nous avions ceci ou cela nous serions heureux ; mais dès lors que nous l'avons, immédiatement nous focalisons notre attention sur autre chose afin d'obtenir satisfaction. Les barrages incessants de tentations illusoires sont entretenus par l'esprit de Satan ; par leurs promesses mensongères, ils créent des convoitises qui ne sont qu'illusion. Il n'y a aucune satisfaction dans cette vie, jusqu'à ce que vous vous joignez à la vie de Dieu ; Il est l'éternelle satisfaction, la joie et la paix éternelle. Les joies de la terre ne sont que transitoire, mais la joie dans le Royaume est éternelle. Les plaisirs de la terre ne sont pas comblés, et ne font que créer le désir et la faim pour avoir plus. Certaine personnes ne prennent jamais le temps de s'arrêter pour réaliser que quand bien même ils ont beaucoup, ils sont toujours à vouloir en avoir plus, s'attendant à voir le monde le leur apporter ; à ceux-là le Seigneur a dit : malheur à vous qui êtes rassasiés, car vous aurez faim. Luc 6:25. si vous vous contentez dans le fait de ne rechercher que les plaisirs et les choses du monde, vous serez très déçu dans la prochaine vie.

La convoitise qui n'est en fait que de la cupidité et de l'idolâtrie ou de l'insatisfaction face à ce que nous avons, est une autre facette de la convoitise. Mais nous avons cette assurance que si nous nous en remettons à Lui, nos besoins seront comblés par Lui.

Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas : Que mangerons-nous ? que boirons-nous ? de quoi serons-nous vêtus ?
Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin.
Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.
Ne vous inquiétez donc pas du lendemain ; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine. Mat 6:31-35


Que votre conduite ne soit pas guidée par l'amour de l'argent. Contentez-vous de ce que vous avez présentement. Car Dieu Lui-même a dit : Je ne te laisserai pas : non, je ne t'abandonnerai jamais ! Héb 13:5

Ce que Dieu dit concernant l'endettement

Ne devez rien à personne,2 sinon de vous aimer les uns les autres ; Rom 13:8

Celui qui emprunte est serviteur de l'homme qui prête. Prov 22:7

Car l'Éternel, ton Dieu, te bénira, comme il t'a dit ; et tu prêteras sur gage à beaucoup de nations, mais toi tu n'emprunteras pas sur gage ; et tu domineras sur beaucoup de nations, et elles ne domineront pas sur toi.
Deut 15:6
__________________________________

Et, Extrait de George Fox Lettre no. 200:

Et tous, Quels que soit le commerce ou ce à quoi vous êtes appelés, tenez-vous loin des dettes ; ne devez à l'homme rien d'autre que l'amour. N'allez- pas au delà de vos moyens, de peur que cela ne vous apporte des problèmes, et de  la détresse, et un piège ; demeurez humbles et modérés dans tous vos agissements. Car un homme qui veut devenir grand, et qui va au-delà de ses moyens, s'élève lui-même et s'enfonce dans l'endettement, et vie au-delà des moyens des autres hommes ; il est un gaspilleur pour ces hommes et un destructeur. Il n'est pas utile à la création, mais un destructeur de la création et des créatures, et il s'encombre lui-même, et trouble les autres, et il est élevé, celui qui veut paraître quelqu'un ; mais étant loin de l'honnêteté, de ce qui est juste, et bon, il tombe dans la honte. Par conséquent que chacun de vous demeure sous sa propre vigne, (qui connaît la rédemption de la terre), et ne cherchez pas à être grand, et demeurez dans la vérité, la justice, la droiture, et dans la sainteté ; et c'est là que se trouvent les plus grandes bénédictions.

Et que personne, (quel que soit leur vocation), ne coure vers l'endettement, l'usure, et l'extorsion ; car beaucoup de personnes ont été lésées ainsi ; ceux qui ont empruntés de ces gens, qui par cela paraissaient grands, et qui vivaient au-delà de ce qu'ils avaient, et de ce qu'ils semblaient être. Par conséquent que chacun de vous soit vrais et honnêtes, saint et juste, dans ce que vous avez. Ne devez à personne, rien d'autre que l'amour ; et en cela vous sentirez la bénédiction, et serez utile à la création, au service les uns des autres dans l'amour, et non dans l'oppression ni la taxation.

Si vous essayez de respecter tous les commandements qui se trouvent dans la Bible, et même en vous limitant à ceux qui se trouvent dans le Nouveau Testament, vous n'y parviendrez vraiment pas. C'est d'essayer de vivre par la Loi sans l'aide de la grâce divine. Vous étoufferez. Essayez en gardant ces commandements :

aime tes ennemis,
quand quelqu'un te frappe d'un côté du visage, présente-lui l'autre joue,
aime ton prochain comme toi-même,
aime ton Dieu de tous ton coeur, pensée, âme, et force,
sois parfait comme ton Père Céleste est parfait.

Vous ne pouvez aucunement être parfait, vous aurez beau essayer autant de fois que vous voudrez, à moins d'être rendu parfait par Sa grâce. Vous ne pouvez pas aimer votre prochain comme vous-mêmes, à moins d'avoir reçu de Lui le don d'aimer par Sa grâce. Il est impossible de garder les commandement, même ceux du Nouveau Testament, sans être changé avec l'aide de la grâce divine. La grâce est un processus auquel on accède par la croix. Le lavement est un processus. La grâce nous enseigne à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété. Vous devez aller à Christ afin d'apprendre de Lui et afin qu'Il puisse vous montrer ce qu'Il veut que vous changiez. Seulement Il sait comment vous changer, et dans quel ordre effectuer les changements nécessaires- par des commandements personnalisés et la grâce divine pour vous aider. Et alors que vous passez du temps avec Lui dans le silence, vos désirs pour les choses du monde vont se dissiper- de sorte que lorsqu'Il vous dira de cesser certaines choses, cessera avec Son aide et bien fait. Il nous nettoiera, une convoitise ou un penchant à la fois. C'est la repentance ; en regrettant nos péchés ou notre condition, résolu à être meilleur, et à changer nos actions. Il nous donnera uniquement les commandements que nous sommes capables de garder ; et alors que nous progressons, Il nous fortifiera de sorte que nous puissions garder des commandements de plus en plus difficiles. En tant que notre Créateur, Il nous comprend bien au-delà de notre propre compréhension, et Il est uniquement équipé pour contrôler notre nettoyage et notre transformation.

Les plus grands persécuteurs des Quakers étaient les Puritains. Les Puritains marchaient de façon extérieure dans la chair, selon leurs propres interprétation de la Bible, considérant la plus part des choses comme étant péché ; tandis que les Quakers marchaient par l'Esprit dans l'amour, selon la manière dont ils étaient guidés par leur Enseignant intérieur, Christ. Donc le but des puritain était d'éviter le péché, alors que celui des Quakers était d'obéir et d'être agréables à Christ, leur Enseignant et Seigneur intérieur. Ils étaient deux esprits totalement différents : l'un était dur et portait des jugements catégoriques, l'autre aimable et obéissant ; l'un focalisant sur la loi extérieure, l'autre, sur l'amour intérieure et l'obéissance De nos jours nous pouvons voir l'esprit Puritain dans les sectes fondamentalistes. Malgré cela, beaucoup de mondes n'y voyait et n'y voient toujours pas de différence. Par exemple, les Puritains disaient que jouer aux cartes était un péché ; alors que les Quakers disaient que c'était une perte de temps, qui pourrait être mieux dépensé en cherchant à entendre leur Bien aimé.

Même avant que Jésus ne débute Son ministère, Jean le plus grand de tous les prophètes, disait au gens de commencer à se préparer pour le Royaume des Cieux en suivant ces commandements simples qui mènent à la justice :

Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche. Mat 3:2
Donner au pauvre ; partager votre surplus avec ceux qui, dans la vie sont dans le besoin.
Soyez honnêtes dans tous vos agissements, n'exagérant jamais ou se prétendant plus intelligent qu'un autre.
N'oppressez-pas les gens et n'effrayez personne, ne mentez pas, ne demandez pas plus, ne vous plaignez pas. Luc 3:10-14

Ceux qui reçurent dans leur coeur son message de repentance avaient déjà entrés dans le Royaume des Cieux quand Jésus débuta Son ministère. Ce sont seulement les geste du début de la repentance. Ils ne couvrent pas la convoitise, la rage, l'orgueil, couché, l'envie, la jalousie, les penchants, etc.

Chacun de nous avons de différents ensembles de vices et d'habitudes. Nous sommes un peu comme des ognons. Il doit enlever une couche à la fois. Ma première couche est différente de votre première couche. À la fin, nous seront vraiment semblables, mais notre ordre et notre processus pour y parvenir sera différent. La chose qui, pour moi sera la plus difficile à abandonner, pourrait bien être pour vous ce qu'il y a de plus facile. Nous sommes tous différent. Il doit nous mener différemment hors du désert. Nous recevons des commandements différents qui sont taillés pour notre condition ; Il nous rencontre dans l'Égypte pécheresse, et nous fait sortir individuellement à travers le désert vers la terre promise. En attendant, faites de votre mieux"faites pour les autres tout ce que vous voudriez qu'ils fassent pour vous », (non pas comme ils vous ont fait, ou comme vous croyez qu'ils mériteraient que vous leurs fassiez).  Il fera complètement fondre vos désirs envers les plaisirs de ce monde, et ainsi il sera facile de les abandonner. Ceci est fait en habitant, en demeurant avec Lui dans le silence alors que vous êtes à l'écoute de ses enseignements par Sa lumière et Ses paroles pour vous, et en obéissant à ses commandements.

Pour en comprendre plus au sujet de la nécessité d'apprendre dans le silence, voyez les écrits de George Fox sur Pourquoi le Silence ? (dans la barre latérale)

Voyez Comment Bénéficier De La Puissance Transformatrice De Dieu pour plus. (également dans la barre latérale)

Un retrait du monde pour une période de solitude pour être utile pour voir le monde plus clairement comme il est. De la part du Seigneur : « Retirez-vous du monde assez longtemps afin de voir le mépris et la haine qu'il porte. »

Nous devons en arriver au point où nous évitons ce qui est mal pas seulement parce qu'il le faut, mais parce que nous détestons cela. Pour détester quelque chose qui est mal, nous devons être conscient du mal et du dommage que cela nous cause. Il le rend douloureux. Alors nous cessons quelque chose parce que nous voulons éviter la douleur que cela provoque. Chaque fois que nous glissons et que nous retombons dans un penchant, ( une affection ou une convoitise), la douleur empire, jusqu'à ce que finalement nous sortions de cette voie pour ne plus jamais y retomber. Christ nous comprend ; et si nous allons à Lui dans le silence à l'attendre, Il nous aidera à nous débarrasser de nos convoitises, nos affections, et de nos penchants. Les déclencheurs de nos penchants et de nos convoitises ont alors fait un tours à 180 degrés pour devenir les déclencheurs qui nous incitent à les éviter.

Il y a une histoire au sujet de William Penn, le fondateur de la Pennsylvanie, et George Fox, le fondateur des Quakers. Penn venait tout juste de se convertir au véritable évangile et avait approché George Fox, (qui était vraiment opposé à l'idée de prendre les armes), à savoir s'il devait porter son épée. D'après certaines informations, Fox lui aurait dit « porte-le aussi longtemps que tu le peux ». Plus tard, rencontrant Penn sans son épée, il dit, - « William, où est ton épée ?» « Oh », dit Penn, « J'ai suivi ton conseille. Je l'ai porté aussi longtemps que j'ai pu. » Il l'a porta jusqu'à ce que sa conscience, ou Christ lui dit de l'abandonner, et depuis ce temps ils ne l'a plus jamais porté. Ceci est une analogie de certaines choses dans notre vie que nous avons ou que nous faisons ; choses dont nous ne sommes pas certains de savoir si Christ voudrait que nous cessions.  Il désire nous enseigner comment vivre. Il désire nous montrer les choses dont on doit se défaire. Doucement, Il veut nous conduire à Lui ; moins de nous-mêmes, moins de nos habitudes, moins de notre instabilité, moins de nos émotions, et plus de Lui.

Vous devez devenir dévoués à ne dire que la vérité. Même les « tout petits mensonges » deviennent de plus en plus grands parce que le mensonge devient de plus en plus facile. Les mensonges peuvent être une contradiction, exagération, ou une omission de détaille qui pourrait renverser ce que vous venez tout juste de dire. Aucun mensonge n'est acceptable. Si vous glissez et dites un mensonge dans la hâte et l'excitation du moment, retournez vers la personne vers qui vous avez menti et corrigez cela. Plus vous pensez que vous allez perdre en disant la vérité, plus vous allez gagner à votre grande surprise si vous risquez de dire la vérité. C'est une loi spirituelle, tout comme la gravité est une loi naturelle. et tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort. Apoc 21:8. Et Vous avez pour père, le diable,et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui. Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur et le père du mensonge. Jean 8:44. Il est si facile de mentir, le Seigneur nous a instruit à ne répondre que par un simple mot : oui ou non, car tous le reste provient invariablement de l'esprit du malin au dedans de nous ; c'est de cet esprit que nous nous efforçons de nous purifier à partir du processus de purification qui est enseigné sur ce site. Quand vous êtes prêt à tout abandonner, pour pouvoir vous rapprocher de Dieu, vous n'avez plus d'intérêt dans le mensonge ; car l'on ment pour préserver ou pour gagner, que ce soit par orgueil ou pour un gain.

Les premiers Quakers devinrent très prospères dans le commerce et les affaires, parce que le monde désire traiter avec des gens en qui ils peuvent avoir la confiance qu'ils seront honnêtes en toute circonstance. Nous devons être honnêtes, de même qu'avec nos taxes."Celui qui est fidèle dans les moindres choses l'est aussi dans les grandes, et celui qui est injuste dans les moindres choses l'est aussi dans les grandes."Luc 16:10-11.

Vous devez complètement bannir toute pornographie de votre vie ; quelle qu'en soit la source : film, TV, internet, magazines, etc. Toute les voies et gestes d'immoralités sexuels doivent cesser pour pouvoir progresser spirituellement. Il a dit venez vers moi, « celui qui pratique l'adultère, (infidélité envers un, ou une partenaire dévoué(ée) ), ne peut être mon disciple ; mais Je ne juge pas la personne qui cesse ce genre de relation, à moins qu'il ne manque à se repentir. » Évidemment vous ne pouvez arrêter la pensée, mais vous devez joindre tous vos efforts pour cesser les actes d'immoralité sexuels. Les pensées et les convoitises sont des choses qui seront éventuellement ôtées par Christ ; (J'écris cela, en ayant une grande majorité d'enlevés, avec seulement quelques petites étincelles restantes, mais cette étincelle pourrait ce transformer en flamme si je ne mettais pas toute mon attention et mon effort pour éviter les vieilles habitudes et les sources d'intérêts). Paul disait : « Fuyez l'impudicité. Quelque autre péché qu'un homme commette, ce péché est hors du corps ; mais celui qui se livre à l'impudicité pèche contre son propre corps. » 1 Cor 6:18. La première fois que l'évangile de paix a été prêché aux gentils, le Conseils des Apôtres consultèrent avec le Saint-Esprit afin de donner aux gentils un minimum de règles qu'ils devaient suivre. La seule des quatre qui s'applique à la société courante c'est « éviter l'immoralité sexuel ». Ainsi vous pourriez dire que c'est là une des règles qui est nécessaire pour débuter et réussir. Il ajoutera alors d'autre commande qui sont taillées à votre mesure. Cependant, peu importe vous savez que c'est faux, si vous pouvez éviter cela, évitez-le. La vaste majorité des gens qui en sont arrivés à ce site n'en sont pas à leur début de leur voyage spirituel ; ils sont affamés pour en avoir plus et recherchent une façon de satisfaire leur appétit. Quoique vous ayiez déjà abandonnés, maintenez votre abstinence ; n'y retournez pas, en pensant que vous devriez abandonner que ce que Christ vous demande.

Venant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « De nos jours il y a trop peu d'amour dans le monde, et Je regarde avec faveur tout amour entre homme et femme ». Souvenez-vous de la Femme au Puit ? Elle avait eu cinq maris, et vivait avec un autre homme en dehors des liens du mariage. Mais, Christ l'a choisi, l'a enseigné, et l'envoya afin de rendre témoignage et prêcher au reste de la cité. Jean 4:5-30. Donc, il est clair qu'il n'était pas concerné. Elle était de toute évidence dans une relation engagé. La fidélité, c'est ce qui est important, et non pas l'anneau ; et ce n'est pas la cérémonie d'un « prédicateur » ou d'un mariage civil — ni l'un ni l'autre ne possèdent Son autorité. Vous ne pouvez pas être infidèle à un homme et être fidèle à Dieu. Ainsi les adultes qui vivent ensembles en étant engagés dans une relation, ou les gens qui sont divorcés puis remariés, ne vivent pas dans l'immoralité sexuel, du moins pas aux yeux du Seigneur. Vous pouvez être son disciple, si vous vivez ensemble dans une relation engagée, mais être sûr que votre engagement est un engagement non seulement de vous-même, mais aussi votre partenaire, (les deux parties doivent être engagés, pas seulement une). Sachez, lorsque vous avez mûri spirituellement à être capable de parler et d'agir selon à Ses ordres, votre manque d'un mariage reconnu publiquement serait une pierre d'achoppement pour beaucoup de gens, et pour cette raison, vous voudrez probablement éventuellement de supprimer cette pierre d'achoppement pour l'amour de votre prochain. Sachez, lorsque vous avez mûri spirituellement à être capable de parler et d'agir selon à Ses ordres, votre manque d'un mariage reconnu publiquement serait une pierre d'achoppement pour beaucoup de gens, et pour cette raison, vous voudrez probablement éventuellement de supprimer cette pierre d'achoppement pour l'amour de votre prochain. Vous pouvez obtenir officiellement marié tout moment que vous choisissez ou vous pouvez attendre jusqu'à ce que vous l'entendiez Lui vous commandez vous de officialiser votre relation avec un mariage civil aux yeux du monde. Les mariages des premiers Quakers ont eu lieu dans leurs réunions sans anneau et sans un homme officiant, que vous pouvez lire dans la Lettre de George Fox # 264. Quand il y a des réunions de la vraie foi établie de nouveau, les mariages seront effectuées de manière similaire ; jusque-là, peut-être un juge de paix, un juge ou le greffier du comté, (pas un prêtre ou un pasteur), est la meilleure alternative à la formalisation une relation dans un mariage légal.

Concernant le mariage : J'ai reçu du Seigneur le commandement de ne danse avec personne d'autre que ton épouse, ni même de la famille proche quelque soit l'âge. La danse est un rituel d'accouplement, limitez- vous à votre épouse afin d'éviter l'éveil, l'intérêt, et/ou la tentation ; même si vous n'êtes pas intéressé, votre partenaire pourrait bien l'être. Il pourrait y avoir de rares exceptions dans des traditions culturelles, tel que chacun faisant tournoyer l'épouse lors du mariage.

Étant quelque peu reliées à l'immoralité sexuel, la femme doit se vêtir de manière chaste. La robe provocante est un poison pour l'homme ; et si vous vouliez faire aux autres ce que vous voudriez qu'ils vous fassent à vous-mêmes, vous n'exposeriez pas vos corps à la vue des hommes de façon « attrayante » ou « tendance », car en agissant ainsi, vous ne faites qu'attiser leur convoitise impie. Donc, gardez vos hanches, vos tailles et vos poitrines couvert ; gardez vos robes à une longueur décente ; non pas des burkas, mais décentes. Habillez-vous comme si vous le feriez exclusivement pour votre jeune frère ou fils de seize ans ; et ce dans la simplicité, sans étincelle. Ceux d'entre vous qui s'habillent dans le but d'être attrayante, demandez-vous sincèrement quel genre d'homme vous voulez attirer exactement ; un homme pieux ne sera que repoussé par un manque de modestie. Recherchez non pas la beauté que donne une parure extérieure : cheveux habilement tressés, bijoux en or, toilettes élégantes, mais celle qui émane de l'être intérieur : la beauté impérissable d'un esprit doux et paisible, à laquelle Dieu attache un grand prix. 1 Pi 3:3-4

Les premiers Quakers avaient un solide témoignage contre le fait de suivre la mode ; vestimentaire tout particulièrement, en criant contre le rubans, le lacet, et les décorations vestimentaires inutiles. L'Apôtre Paul parlait de femmes qui s'habillaient modérément, sans bijoux, ni coiffures pompeuses. (Le même avis s'applique aux hommes avec des tatoos, bijoux, piercing ou coiffures pompeuses, etc.) Les exemples de suivre la mode c'est d'acheter les dernières tendances et couleurs, et de repousser les vêtements qui sont encore parfaitement bien tout au fond de la garde robe ; de s'habiller ostensiblement avec les designers de vêtements dispendieux et extravagants des plus récentes tendances ; de toujours posséder le cellulaire le plus cool, alors que celui d'avant fonctionnait parfaitement ; de servir le plat qui fait sensation dans le tout dernier magazine culinaire ; cette nouvelle robe pour la réception ; et de posséder plus de vêtements,seulement pour avoir l'air différent à chaque jours. En d'autre mots, n'utilisez pas la création inutilement ou dans le but de nourrir votre orgueil. Il existe une mode pour le domaine vestimentaire, culinaire, sportif, automobile, informatique, de l'habitation, de la bicyclette, des jouets, - quoique ce soit et où que ce soit c'est le plus récent et le plus grand ou le plus cool. Donc comment devrions-nous nous vêtir : simple, pratique, modeste, ce qui est généralement disponible, sans extravagance, sans garniture superflu, raisonnablement - mais selon nos goûts, cela étant la liberté Chrétienne.

Concernant la mode, il y a des sectes au sein du Christianisme qui se glorifient de la mode des siècles précédents. Ceux qui font démonstration de religion et de conformité, Margaret Fox, la Mère des Quakers, a écrit à maintes reprises, des lettres dénonçant de telles démonstrations de religions et de conformité. La façon correcte et objective c'est de se vêtir sobrement, et non de manière sombre et à l'ancienne. Car même George Fox, le fondateur des Quaker,  envoya à son épouse en guise de présents des tissus « écarlates » - une nouvelle choquante pour certains, mais la couleur ce n'est pas un péché. Ne faisons pas de démonstration de piété aux hommes, nous ne ferions que répéter l'erreur des Pharisiens, qui portaient de longues robes (ce qui est toujours le cas des ministres Pharisaïques d'aujourd'hui, héritiers de l'hypocrisie) afin d'avoir l'air remplies de piété ; toutes leurs oeuvres ils les font afin d'être vu par les hommes. Porter des croix c'est aussi une démonstration de piété. Au lieu d'une démonstration extérieure, laissez votre bonté avec la modération dans vos conversations et votre habillement être votre « badge » de religion.

Comme avec la plupart des règles de Dieu, elles nous sont données avec amour afin que nous les suivions pour notre propre bien. Et puissions-nous les suivre, et être plus heureux et prospères dans la vie. Bon nombre d'entre nous doivent apprendre la vérité de cette déclaration par la manière forte, en subissant les conséquences dans cette vie normale de briser les règles, sans même en considérer les conséquences spirituelles.

Je vais vous dire la chose que le Seigneur m'a dit d'abandonner (qui furent pour moi les plus difficiles et qui perdurèrent ) , mais ne vous en faite pas si cela ne fait aucun sens pour vous. Pendant des années j'ai hésité et récidivé à les abandonner telles que cela m'était commandé, avec peu de progrès. Finalement, j'ai complètement abandonné tous cela, par contre j'ai augmenté mon temps d'attente dans le silence de façon drastique, et mon progrès spirituel fut presque immédiat. Si cela est approprié, au bon moment Il vous guidera gentiment au travers de ces choses, de sorte que vous serez heureux de les avoir laissées tombées et saurez que c'est le temps approprié pour vous :

1) La télévision, les jeux, et presque tous les films. La Télé, parce que c'est remplie d'immoralité sexuelle, de violence, de langage vulgaire ; dans les programmes, les pubs, les comédies, etc. Et même le canal Disney en est coupable à l'occasion. Parfois nous n'avions aucune Télé dans la maison. Nous avons une Télé, mais elle est rangée, disponible pour avoir la possibilité futur de visionner nos productions de DVD. Nous n'avons pas le câble depuis les 26 dernières années.

2) Les sports. en ce qui me concerne il m'a toujours été difficile d'être présent aux événements sportifs, c'était beaucoup plus facile de les regarder à la télévision. Le football professionnel est l'une des dernières choses à laquelle Il m'a demandé de renoncer. Ça ne me manque pas. L'adrénaline gaspillée était remarquable. Mon temps est plutôt consacré à Le chercher. Des années plus tard la Parole du Seigneur m'a dit pourquoi j'étais commandé d'abandonner le football : « la raison pour laquelle je suis opposé au football est que cela encourage les joueurs à injurier ceux de l'équipe adverse ; Le football prend des petits garçons, et les tourne en animaux. » George Fox décrit le fait d'être un amateur criant dans un événement de sport comme étant : « Ceux-ci dans leurs sports hurlent et et crient comme des ânes sauvages. Ils sont comme les bêtes et les animaux des champs lorsqu'ils sont mis en pâture, meuglant lorsqu'ils sont pleins. »

3) J'étais un accroc aux nouvelles, suivre les évènements mondains, en particulier la politique, ou les nouvelles en générale. Nous ne recevons aucun journal. Je ne surveille pas les nouvelles du soir à la Télé. Ça ne me manque pas. Alors je suis devenu accros aux nouvelles sur les sites internets. Je pouvais regarder les nouvelles sur les sites internet quinze fois par jour au travail durant les pauses, en répondant au téléphone. Le Seigneur m'a demandé pendant des années d'abandonner cela. J'essayais et je faillissais, je réessayais et faillissais à nouveau. Finalement j'ai abandonné cela. Et ça ne me manque pas. Le monde peut très bien continuer sans moi étant informé de toutes ces choses pour lesquelles je ne peut rien y faire. Je n'ai qu'à prendre soins de mes affaires, tandis que les autres s'occupent du monde sans que j'ai à m'en préoccuper. J'étais le seul perdant. Les nouvelles ne sont que souci et bavardages. L'inquiétude c'est simplement quelque chose servant à occuper l'esprit et à gonfler votre orgueil.

De la Lettre 391 de Fox « Et gardez dehors l'esprit des Athéniens » [Actes 17:21 ] , qui passent leur temps qu'à dire ou à écouter des nouvelles, dont le monde en est rempli.

Les journaux ont besoins de détruire 500,000 arbres chaque fois pour le Journal du Dimanche. Curieusement les organisations environnementales ignorent le gaspillage complet de la terre dans le but de servir ce plaisir inutile. Il n'y a aucune statistique de disponible afin de calculer l'impact des journaux libres. Ce n'est qu'une raison de plus pour ignorer les nouvelles.

Voici une annonce courante pour les nouvelles par téléphones cellulaires : Stars, films, artistes―creusez dans toute la saleté que vous voulez.
Peu importe combien tendance vous êtes, il n'y a aucun bénéfice à rechercher la saleté. Les nouvelles ce sont de mauvaises nouvelles. Les bonnes nouvelles ne se vendent pas bien dans le monde.

4) Toutefois connexe, étaient ma tendance à répéter les inquiétudes ( et les « nouvelles de l'actualité » qui sont toujours mauvaises et qui nous causent parfois de l'inquiétude ) des gens qui m'entourent. Inquiétudes au sujet du terrorisme, des tremblements de terre, des politiciens corrompus, des politiciens non-corrompus, des guerres, de la température, du déficit commerciale, la dette nationale, etc. Non seulement je gardais mon esprit dans l'agitation, (ce qui est l'opposé de la paix et de la confiance en Dieu qu'Il prend soin de nous), l'inquiétude à propos du monde, Je passais mes inquiétudes aux autres. PAS BON !

5) L'un des derniers commandements qui m'a été donné fut de ne pas prendre part à « aucun parti politique ». Il m'avait préparé pour cela en me disant précédemment « Je guéris la droite et la gauche », et « d'amasser la tolérance ». J'ai compris qu'Il me voulais apolitique- sans opinions. Il veut tendre la main à tous ceux du spectre politique entier ; et si j'avais un quelconque parti prit, J'offense ceux qui n'ont pas la même opinion. Alors, J'ai changé mon enregistrement pour indépendant. Je ne supporte aucun candidat ni aucun parti avec mes fonds ou mes efforts. Mon temps est passé à regarder vers l'intérieur. J'en suis plus heureux. Maintenant je me concentre dans l'amour pour chacun, sans égard à leur allégeance politique ; et je suis heureux de ne pas être une pierre d'achoppement pour quiconque a des opinions différentes de celles que j'avais auparavant. Et mes opinions politiques sont mortes ;Je suppose que si j'essayais, Je pourrais m'attaquer à nouveau à quelques problèmes, mais cela ne me manque aucunement.

Certainement nous devons joindre tous nos efforts dans le but d'abandonner les pratiques illégales : mensonge, fraude, ivrognerie, serments, voler, railler, l'immoralité sexuel, etc.

Mais dans notre culture nous sommes immergés dans des passes-temps légaux ; sports, Télé, films, naviguer sur le net, DVD, musique, concerts, théâtre, courses, culturisme, shopping, blogs, jeux vidéo, etc. Alors par quoi  commençons-nous ? Vous ne pouvez pas tout abandonner immédiatement, car vous serez une coquille vide. Ce que vous abandonnez vous devez le faire en étant guidé par Lui, une étape à la fois, avec Lui qui fait grandir votre faim pour Lui pas à pas sur la voie.
Tite 2:11-14 dit : la grâce nous enseigne à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines- et a vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété. Il y a certaines choses dont vous devez vous détourner de toutes vos forces, en particulier celles qui mènent à l'immoralité sexuelle. Le penchant pour la pornographie est le mal de cet âge et peu importe où il apparaît, cela doit être éliminé : magazines, calendriers, livres, Télé, films, en naviguant sur le net, etc. Si vous êtes intoxiqués par la pornographie sur internet, au moins enlevez ces sites de vos Favoris. En faire plus d'un clic pour l'échec ; débarrassez-vous de vos cartes de crédits- tous ce qui peut bloquer votre tendance à la dépravation.

Mais pour les passes-temps non nocifs : sachez qu'éventuellement ils devront probablement disparaître, mais attendez que le Seigneur vous amène à les délaisser, quand il vous donne la force de vous y conformer et une plus grande faim pour Lui afin de remplir le vide laissé en abandonnant ces choses. Ainsi que le Seigneur m'a dit : « Je ne veut pas que les gens abandonnent tout sur le champ, sans mon recours pour les guider et les remplir le long du chemin, ou bien ils finiront en coquille vide. »

Concernant les sports, les exercices physiques dans le but de vous tenir en santé et ne devrait pas être classé parmi les passe-temps, pour autant que ce ne soit pas une obsession de gagner ou par fierté d'apparence.

Les passes temps ne sont pas nuisibles sauf s'il est pénible de les abandonner. Mais même si les passes temps ne sont pas important pour vous, pour les autres ils sont une complaisance majeure dans leur vie. Ainsi, vous pouvez décider, ou bien il peut vous être demandé de vous abstenir d'y participer soit pour : 1) éviter l'apparence de vouloir les encourager, étant ainsi un bon exemple au yeux de ceux qui se complaisent dans le mal, et pour 2) ne pas offenser ceux des autres convictions religieuses, qui croient qui sont sans péché -ce qui les empêchent d'entendre la vérité alors que vous la pratiquez. Les deux cas illustre bien l'exemple d'être le gardien de votre frère.


Il y a une autre forme de dépendance : les droits, et législations. Nos gouvernements ont légiféré et imaginé un un ensemble de droits, et de législations : le droit de dire quoi que ce soit, le droit à une pension, le droit aux soin de santé, le droit de se livrer à l'immoralité sexuelle, le droit à l'avortement, le droit de ne pas être discriminé, etc. Si la pensée d'avoir à vous séparer de certain droit vous dérange, alors c'est que vous en êtes dépendant. La manière du Seigneur n'est pas d'insister sur notre propre manière, ni de s'enfuir vers les tribunaux pour la protection, ni de s'enfuir dans les rues pour protester ; il nous faut accepter toute chose comme venant de la main du Seigneur, car Il est en parfait contrôle de tous les événements de ceux qui ont fait de Lui leur première priorité dans la vie.

L'un des objectifs de ce site web est de vous donner beaucoup de matériel de lecture, pour vous aider à dépenser votre temps de manière profitable.

Il y a toute une sous-culture de la musique disant que le bien et le mal n'existe pas ; cette musique démoniaque exalte la destruction du bien vs. le mal et promettent de gazer « les chiens de Judaïstes » qui déclarent leurs pratiques comme étant diaboliques. Les « ranters » aux temps de George Fox croyaient que tout les plaisirs, (beuverie, adultère, incluant la fornication ) étaient sans péchés s'ils étaient pratiqués dans la foi ; bien sur cela est absurde. L'une de mes connaissance Hindou m'avait dit"il n'y a pas de bien ou de mal ; « qu'il était tellement compétent dans le mal, que cela était bien ». Ceci est une rationalisation ridicule du mal.

Puisque le fait d'argumenter avec les gens n'est pas utile au développement de la paix, une fois que vous êtes engagés, vous allez devoir vous retirer des sectes déficientes qui ne prêchent pas la repentance et tous ce qui va avec. « C'est pourquoi, Sortez du milieu d'eux, et séparez-vous, dit le Seigneur ; ne touchez pas à ce qui est impur, et je vous accueillerai. » 2 Cor. 6:17. Sortez du milieu d'elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n'ayez point de part à ses fléaux. Apoc. 18:4. Si vous restiez, vous trouveriez cela douloureux d'entendre leur mauvaise représentation du message de Christ et leur idolâtrie des écritures en tant que leur parole, leur règle, leur guide, leur enseignant, leur juge, leurs outil à discerner les esprits. Mais n'essayez pas de les corriger ; vous allez seulement vous blesser vous-mêmes et non les convaincres. Ceux qui ne peuvent pas entendre, ne peuvent pas entendre. Attendez jusqu'à cela vous soit demandé par Lui quand parler aux autres. Lorsque vous êtes pleinement accomplit, et s'Il vous dit de prêcher, la puissance de Dieu vous dirigera et enchaînera vos auditeurs de sorte qu'ils seront forcés d'entendre. Vous devrez quitter tout en douceur votre secte déficiente afin d'être capable d'entendre les enseignements de Christ car Il ne vous établira pas par dessus une fausse fondation. (Voyez les Services des Sectes pour plus de détails.)

Si vous vous êtes engagés envers Dieu, à chercher Sa volonté sur une base quotidienne, avec un temps dédié à garder le silence et être à l'écoute, Il vous guidera et vous protégera. Vos problèmes disparaîtrons. Quoiqu'il puisse vous arriver, ce sera pour votre bien, même si pour vous, ça ne semble pas en être le cas à ce moment. Rien ne vous fera de tort. Il vous donnera le repos. Vous aurez la protection des cieux. Donc il n'y a pas à s'inquiéter pour quoique ce soit. Faites de votre mieux, et déchargez-vous sur lui de tous vos soucis. Laissez-le faire l'oeuvre. Voyez Comment Bénéficier De La Puissance Transformatrice De Dieu pour plus de détails.

Ne prenez pas sa protection comme une raison de vouloir participer à des activités dangereuses. Souvenez-vous Christ lui-même fut tenté de se jeter du haut d'un temple, avec l'assurance que des anges l'attraperait ; Il répliqua, « tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu ». De la voix du Seigneur comme un avertissement à tous : l'ivrognerie peu vous amener tellement bas, au point de vous tuer vous-même.
L'ivrognerie peut provenir des drogues ou de l'alcool.

Nous ne sommes pas des médecins et donc nous ne pouvons pas donner de conseil médical. Ce que je peux vous dire est que, si nous sentons que nous avons besoin de corriger un problème physique, nous allons vers le conseiller médical approprié pour régler notre problème. Au cours des 8 dernières années, ma femme a eu besoin de deux opérations ; le Seigneur nous a dit d'aller de l'avant avec cela, et cela a eu beaucoup de succès. J'ai eu une guérison complète de maux de dos avec deux visites d'ajustements par un chiropraticien hautement recommandé. Quoi qu'il en soit, nous minimisons nos visites médicales en ce que nous n'y allons pas pour des visites de routine ou tests de laboratoire, et nous faisons nettoyer nos dents une fois par année, ce nettoyage est une limite recommandé par le Seigneur. Dans le cas où Il nous dit de faire différemment, nous allons évidemment obéir. Nous attendons avec intérêt la santé et le bonheur du Royaume, où le Seigneur est notre seul docteur ; quoi qu'il en soit, nous n'avons pas encore ce privilège.

de la Lettre 77 de George Fox

Amis,

Dans la mesure de la vie de Dieu attendez,
afin de guider vos esprits vers le Père de la vie, là où il n'y a n'y ombre n'y changement.
Alors que vous progressez, vous devez connaître un changement et un enlèvement de ce qui changera,
avec ce qui ne changera pas ;
pour cela, prenez soins de guider toutes vos pensées, que personne ne se retrouve nue.
Car ceux qui sont trouvés nus, se retrouve dans ce qui bientôt a une fin, et qui change,
et qui cause l'aveuglement.
Et par conséquent tout ceci est la parole de Dieu pour vous : dans la mesure de la vie d'attente,
que cela puisse joindre vos coeurs au Père de la vie,
que vêtements et justice vous tous puissiez recevoir,
et parvenir à sentir votre force ravivée par le Dieu de toute force,
pour chacun d'entre vous selon votre mesure, et le voir montrer Sa miséricorde.
Et ainsi vivre dans la paix, qui provient du Dieu de toute paix,
qui brise Satan sous vos pieds, qui a régné.
Alors ici l'amour de Dieu viendra se déverser dans vos coeurs,
cet amour qui ne fait qu'un, et qui ne change pas ;
à l'intérieur il demeure, et grandit et abonde,
pour que sur tous ce qui est contraire au Seigneur de la vie, qui détruit la mort,
vous puissiez régner chacun sur votre propre coeur, et sur les convoitises, et les vils affections,
et sur vos anciennes conversation infectes, sur votre disposition, et votre nature, et vos désir.

De sorte que vous puissiez connaître une condition sainte,
par celui qui fait toute chose nouvelle, et passer les choses anciennes ;
et ce qui ne change pas, ce qui est ravivée, cette pensée,
afin de guider toutes vos pensées vers le Dieu vivant, d'où provient la lumière, la vie, et la puissance.
Alors en cela le Seigneur vous préserve,
afin que pour Lui vous puissiez être d'un doux parfum ;
de sorte que ce qui est corruptible, et qui se corrompt,
ce qui grandira en loque, et qui viendra à se déchirer,
et mourra de lui-même, qui se fanera, s'éteindra, et empestera dans les narines de Dieu,
est ce qui est contraire à la mesure de la vie de Dieu,
et se trouve par la lumière condamné.
Par conséquent attendez, (Je vous avertis tous dans la présence du Dieu vivant),
dans la mesure de la vie de Dieu, en elle afin de croître dans l'amour, dans la vertu et dans l'immortalité,
dans ce qui ne s'éteint point, qui joint et unit vos coeurs ensembles ;
et que tous ce qui est contraire à la lumière soit condamné.
Car ce qui tache, est en dehors du Royaume de Dieu,
et vu par la lumière, et condamné ;
cette lumière dans laquelle marche les enfants de Dieu,
et dans laquelle ils ne font qu'un, ensembles avec le Fils de Dieu, qui est la source de cette Lumière.
Et, mes chers Amis, conservez vos réunions,
et vous sentirez la semence de Dieu au milieu de vous tous,
bien qu'aucune parole n'a été prononcé parmi vous.
Mais soyez fidèles, pour que vous puissiez répondre que de Dieu en chacun.
Et ne négligez pas vos talents,
mais soyez fidèles dans la puissance et la vie de Dieu, que vous avez reçu.
Et demeurez dans la vie, la puissance et l'amour de Dieu,les uns avec les autres.

George Fox

Encore du Journal de George Fox :

Oui, ils disent, nous sommes Chrétiens ; que disent les gens sérieux, ils sont hors de la vie de Christ, hors du commandement de l'apôtre, et en dehors de l'ornement des saints. De les voir dans les tendances de ce monde déjà mentionnées, un groupe d'entre eux jouant au bowling, ou aux tables, ou au jeu de palets, ou chacun prenant son cheval, avec des bandes de rubans sur leurs têtes, comme un cavalier à lui tout seul, peut être aussi avec un anneau à son oreille, et alors va courser à cheval pour abîmer les créatures ; Oh ! bien sûr ce sont des gentlemans, ce sont des gentlemans bien élevés, ce sont de braves camarades, ils doivent avoir leur récréations ; car tous les plaisirs sont légales. Ceux-ci dans leurs sports crient et crient comme des ânes. Ils sont comme le bétail ou les bêtes quand ils sont mis aux pâtures, meuglant lorsqu'ils sont remplis. Ceci est la gloire de ceux mentionnés ci-dessus ; mais c'est dans la chair, non dans le Seigneur. Ce sont de mauvais Chrétiens se vautrant avec les créatures, et alors la chair s'en réjouis. Ce sont là des jeunes hommes et des jeune femmes mal élevés, qui se laissent transporter par les vanités de leurs pensées dans leurs propres inventions, orgueil, arrogance, convoitises, gloutonnerie, malpropreté. Ils mangent et boivent, et se lèvent pour aller s'amuser. Ceci est la génération qui n'est pas agréable à Dieu ; car leurs yeux sont remplie d'adultère, ne pouvant s'empêcher de faire le mal. Ceux là sont ceux qui vivent des plaisirs sur terre ; ceux là sont ceux qui sont sont mort alors qu'ils sont en vie ; qui ne se glorifient pas dans le Seigneur, mais dans la chair : ils sont de ceux qui sont en dehors de la vie d'où provient les écritures, qui vivent dans les tendances et les vanités de ce monde, hors du décor de la vérité dans le décor du diable, (qui se trouve en dehors de la vérité), non pas dans le décor de l'Esprit tendre et paisible du Seigneur, le Seigneur de grand prix. Mais cet ornement et ce décor n'est pas placé par ceux qui se décorent eux-mêmes, et qui ont l'ornement de celui qui est en dehors de la vérité. Et cela n'est pas accepté par le Seigneur ce qui est accepté à leurs yeux.

et

Venez, vous qui êtes bénies du Seigneur, et réjouissez-vous ensembles ; demeurez dans l'unité de l'Esprit. Triomphez du monde ! Soyez remplis de joie dans le Seigneur ; régnant sur le monde, et au dessus de tous ce qui attire loin du Seigneur ; que dans la clarté, la justice, la pureté, et la joie, vous puissiez être gardez pour le Seigneur. Oh entendez ! Oh entendez l'appel du Seigneur ! Sortez de ce monde, et restez en dehors à jamais ! Venez chanter ensemble, vous qui êtes justes, le chant du Seigneur, le chant de l'agneau ; que nul ne peut apprendre, si ce n'est ceux qui sont rachetés de la terre, et du monde.

George Fox

Le Plaisir de Corriger les Méchancetés du Monde
( une forme subtile de plaisir prétentieux)

L'action sociale est une autre forme de religion. Vous prenez la prétentions d'être du « bon côté » des choses. Vous vous sentez justes, mais ce que vous ressentez n'est en réalité qu'une monté de l'estime de soi, une croissance dans la chair. Les activités mondaines ça ne compte pour rien. Quoique vous fassiez dans la chair cela n'est pas agréable à Dieu.

La Bible nous appelle à demeurer en dehors de ce monde. Soyez dans le monde, mais ne soyez pas des leurs. Votre focus devrait être vers l'intérieur, non extérieur. Vous pouvez passer vos journées sur cette terre à corriger le"mal » ou bien vous pouvez rechercher la volonté de Dieu ; jusqu'à ce que vous soyez sous Son contrôle et capable de comprendre Ses instructions et les porter par Sa puissance. Tout comme il fut demandé aux disciples par Jésus de « rester à Jérusalem pour attendre la puissance qui vient d'en haut », vous êtes appelés à vous tourner vers l'intérieur et rechercher la Jérusalem céleste, cherchant la lumière qui vous transforme en un vaisseaux équipé de sa puissance et approprié pour Son service. (Des 650,00 Quakers,un très petit pourcentage étaient prédicateurs ; pour la plupart de classe moyenne propriétaires de fabrique, travailleurs, soldats, fermiers, etc. ; mais tous avaient une fonction dans le corps de Christ, avec leur vie qui brillaient d'exemples de vertu Chrétienne.)

Le retrait de votre participation dans le monde n'est pas un parjure à votre « bonté », c'est un engagement à rechercher sa volonté sans compétitions extérieures. Nous ne sommes pas inactifs lorsque nous le cherchons dans le silence ; nous sommes appelés à exprimer notre foi dans par des gestes d'amour ; en donnant à ceux qui sont dans le besoins, en rendant visite aux veuves, en assistant les orphelins, par des gestes de bonté envers les autres, en encourageant les autres par des gestes d'amour, et en évitant nous-mêmes les mauvaises conduites et les mauvaises conversations. (Les gestes d'amour n'incluent pas les protestations, les activités politiques, les campagnes, les promotions de quelconque institutions, etc.) Un bon soldat ne s'implique pas dans les affaires civils. Tout action charnel dans le but de corriger le mal qu'il y a dans le monde, peut importe combien la raison peut vous sembler sainte ; à moins que vous n'ayez été spécifiquement dirigé d'en haut, toute action ne fera que retarder ou de freiner votre progrès spirituel-- quoique puisse en être la raison : esclavage, le droit des femmes, la protection de l'environnement, la prévention de la cruauté envers les animaux, les campagnes anti-drogues, l'alcoolisme, l'abus fait aux enfants, la mondialisation, l'avortement, la guerre, etc.

Nous sommes appelés à nous centrer sur les trésors célestes, à nous tourner vers l'intérieur à la recherche de la lumière, à focaliser sur ce qui est beau, noble, digne de respect, véritable, et bon. Si nous passons nos énergies et notre temps à corriger le mal, nous manquons l'opportunité d'être changé intérieurement. Après que nous soyons changés, alors nous pouvons travailler ensembles avec Dieu à la cause de Son choix ; et il y en aura des causes, mais ce sera seulement Lui qui commandera nos activités - SA VOLONTÉ, et non la nôtre.

Si vous pensez que vous êtes « appelés » à faire quelque chose, Je vous demande : Où dans la Bible est -il parlé d'être « appelé », comme vous dites ? Appelé c'est être convoqué ou nommé. La Bible n'a pas une seule référence pour « appelé » comme quelque chose que Dieu vous exigerait de faire, excepté de venir vers Lui. Quand Il veut que vous fassiez quelque chose, il vous en donne le commandement et vous l'ordonne ; non pas une sensation, un désir, un fardeaux, une porte qui s'ouvre, une attirance, ou un « appel ». Ce mot est lâché un peu partout par quelques sectes dans le but de justifier n'importe qui ayant tendance à ressentir le besoin de faire n'importe quoi, comme étant « appelé ». Quand tu es conduit par Dieu à faire quelque chose, Il te dit exactement quoi faire et quand le faire.

Peut importe combien vos actions charnellement sociales vous font sentir saint, ils ne font que gonfler votre orgueil- nous éloignant davantage de la volonté de Dieu.

Un « appelle » est particulièrement employé par les prêcheurs, qui ont « entendu l'appel ». Le fait d'être touché par Dieu, ou d'avoir une expérience spirituelle, ce n'est pas là Son appel à devenir prédicateur ; c'est un appel à Le chercher : Il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus. Trop, beaucoup trop de personnes interprètent un touché par Dieu pour vouloir dire qu'Il veut que nous travaillons pour Lui dans un travail non séculier ; ceci n'est pas vrai. Il veut que nous restions là où nous sommes, en faisant le moins de changement possible dans nos vies, afin que nous puissions l'entendre plus aisément alors que nous nous efforçons de taire nos pensées pour écouter Ses enseignements et commandements. Et si nous commençons à prêcher ou à enseigner avant d'être perfectionnés et directement commandés, notre progrès spirituel est stoppé sec.

En tant que Chrétiens, il nous est dit que le monde pour nous est mort, alors nous n'avons pas besoins de rester avec ses problèmes. Lorsque nous entrons dans le Royaume des Cieux, qui est dans d'une autre dimension, le monde, tel qu'on le voit, n'est plus ; nous voyons à partir d'une autre dimension, et ce même si nos corps sont toujours sur terre. Le Royaume des Cieux est tout autour de nous et au dedans de nous ; c'est une autre dimension de réalité. Tous ce que nous voyons maintenant ne sera plus à nos yeux. (Les physiciens nous disent qu'il y a de nombreuses autres dimensions que les trois + le temps que l'on peu voir.)

Ainsi, nous sommes appelés à sortir du monde et se tourner vers l'intérieur ; pour arrêter de penser aux choses du monde et de penser aux choses célestes ; pour donner aux pauvres et bâtir des trésors dans les cieux. Nous devons focaliser sur Christ et focaliser sur aimer notre prochain. En étant gentil envers notre voisin. Pardonnant à notre voisin. Aimant notre voisin. En aimant tous le monde au travail ; ils sont également nos voisins. En aimant chaque personne avec lesquelles nous sommes en contact, parce qu'ils ont tous la lumière de Christ en eux et nous aimons Christ lorsque nous les aimons. Nous sommes appelés à poursuivre la paix avec tous les hommes. Si nous protestons, nous ne poursuivons pas la paix avec tous les hommes. Héb 4:12, 2 Tim 2:22. Nous sommes appelés à être apolitiques- n'ayant aucune opinion politique. Nous sommes appelés à ne pas mettre notre foi, nos espérances, nos ressources, ou nos efforts dan aucune puissance mondaine, aucune personne, ni aucune cause. Ceci ne veut pas dire que nous sommes endurcit face aux problèmes du monde ; car nous savons qu'en mourant à nous-mêmes, et en devenant des soldats sous les ordres qui viennent de Christ avec Sa puissance pour nous aider- alors nous pouvons être plus efficace qu'une centaine de vies passée sans la direction et la puissance de Dieu.

De simples Règles pour débuter

Au delà de votre recherche à travers la méditation, voici les règles de départ, si vous suivez cela, vous ferez bien.

Considérez les déclarations de George Fox ci-dessous concernant les activités mondaines :

En considérant la hâte qu'il y avait dans les nations, il vint sur moi à la fin de la réunion d'écrire quelques lignes aux Amis, pour tous les avertir de se tenir en dehors de l'esprit de ce monde, dans lequel réside les inquiétudes, et de demeurer dans la paisible vérité ; comme suit :

CHÈRES AMIS ET FRÈRES,

Qui avez été appelés par le Seigneur en Christ Jésus,
votre vie et votre salut, en lequel vous avez le repos et la paix avec Dieu ;
le Seigneur par Sa toute puissance qui est au dessus de tous, vous a préservés et supportés jusqu'à ce jour,
pour être un peuple saint et particulier pour Lui-même,
de sorte que par Son esprit et Sa puissance Éternel vous puissiez tous être gardés hors de ce monde,
car dans ce monde règne l'inquiétude.
En ce grand jour du Seigneur Tout-Puissant,
Il fait trembler le ciel et la terre des professions extérieures,
leurs éléments sont dans une telle chaleur, leur soleil et leur lune se sont obscurcit, les étoiles tombes,
et les montagnes et les collines tremblent et s'écroulent,
comme ce fut le cas parmi les Juifs aux jours de l'apparition de Christ.
Par conséquent, cher amis, et frères, demeurez dans la semence, Christ Jésus,
le Rocher la Fondation, qui ne peut être ébranlé
;
afin que vous puissiez voir avec la lumière et l'Esprit de Christ,
que vous êtes fixés tout comme les étoiles dans le firmament de la puissance de Dieu ;
et dans Sa puissance et lumière vous verrez par delà tous les étoiles errantes,
les nuées sans eaux, et les arbres sans fruits.

Tous ce qui peut être ébranlé sera ébranlé,
tout comme ceux qui errent dans le firmament de la puissance de Dieu.


Chers Amis et frères, vous qui êtes rachetés de la mort et de la chute d'Adam,
par Christ, le second Adam, en Lui vous avez la vie, le repos, et la paix ;
car Christ a dit, « en moi vous aurez la paix, mais dans le monde troublé ».
Et l'apôtre disait, « ceux qui croient sont entrés en leur repos », Christ,
qui a vaincu le monde, brisé la tête du serpent, détruit le diable et ses oeuvres,
et accomplit les types, figures, et ombres de l'Ancien Testament, et les Prophètes.
En qui les promesses sont oui et amen ;
Lui qui est le premier et le dernier, le commencement et la fin, l'éternel repos.
Ainsi demeurez et marchez en Christ, votre repos, à tous ceux qui l'on reçu.

Chers amis et frères,
quelque soient les agitations et les troubles, les tumultes ou les outrages,
les querelles et les discordes, qui se lèvent dans le monde,

demeurez en dehors ;

ne soyez pas concernés par eux ;
mais gardez la puissance du Seigneur et la paisible vérité, qui est au delà de toute ces choses ;
cette puissance dans laquelle vous cherchez la paix et le bien pour tous les hommes.
Vivez dans l'amour que Dieu a déversé dans vos coeurs à travers Christ Jésus ;
dans cet amour rien ne peut vous séparer de Dieu et de Christ,
ni les souffrances extérieures, les persécutions, ni aucune chose extérieure qui se trouve en dessous ni en dehors ;
ni gêner ou briser la fraternité céleste dans la lumière, l'évangile, et l'esprit de Christ,
ni votre communion dans le Saint-Esprit, qui provient du Père et du Fils,
qui vous conduit à la vérité.
Dans ce Saint-Esprit, en qui se trouve votre sainte communion,
qui provient du Père et du Fils,
vous avez la communion avec le Père et le Fils, ainsi que les uns avec les autres.
C'est ce qui relie et qui rejoint l'église de Christ ou le corps ensembles à Lui, la tête spirituelle et céleste, et dans l'unité de Son esprit,
qui est le lien de la paix
à toutes ses églises, et membres vivants,
en qui ils ont l'éternel repos et la paix en Christ, et avec le Dieu éternel,
qui doit être béni et loué à jamais, Amen !

Chers amis et frères,
demeurez en Christ la vigne, de sorte que vous puissiez produire du fruit à la gloire de Dieu.
Alors que chacun de vous avez reçu Christ, marchez en Lui, Lui qui n'est pas de ce monde de méchanceté ;
de sorte que vous soyez préservés des vaines tendances et des coutumes de ce monde
qui satisfait les convoitises des yeux, la convoitise de la chair, et l'orgueil de la vie,
qui ne proviennent pas du Père, mais du monde qui n'est que de passage.

Quiconque se joint à ce qui ne vient pas du Père, ou qui encourage cela,
éloigne sa pensée de Dieu le Père et du Seigneur Jésus-Christ.

Par conséquent laissez Christ régner dans vos coeurs,
afin que vos pensées, vos âmes, et vos esprit puissent demeurer en dehors des vanités de ce monde dans leurs mondes, voies, et actions,
pour que vous soyez un peuple mis à part, zélés pour de bonnes oeuvres,
servant le Seigneur par Jésus-Christ, pour la louange et la gloire de Dieu ;
que par la parole de Sa grâce vos paroles puissent être gracieuses,
et que dans vos vies et vos conversations vous puissiez ainsi montrer la justice, la sainteté, et la piété,
afin que Dieu Tout Puissant soit glorifié en vous tous, et à travers vous tous,
Lui qui est au dessus de tous, béni et loué à jamais. Amen.     

George Fox
Londres, le 11ième jour du 4ième mois, 1685

La raison d'être de ce site internet est de montrer comment être 
libéré du péché
en bénéficiant de la puissance transformatrice de Dieu
qui conduit à l'union avec Dieu dans son Royaume