La Croix Manquante pour la Pureté


 

f

Comment S'Attendre à Dieu
et Bénéficier de Sa Puissance Purificatrice

Le Seigneur est bon pour ceux qui s'attendent à lui, pour l'âme qui le cherche.
Lam 3:25


Oui, il aime les peuples ; tous tes saints sont dans ta puissance,
et ils sont assis à tes pieds ; chacun recevant tes paroles.
Deu 33:3


Jésus a dit :
« Il n'est besoin que d'une seule chose ;
et Marie a choisi la bonne part qui ne lui sera pas ôtée » —
de s'asseoir aux pieds de Jésus et d'écouter Sa parole.
Luc 10:39-42


Les paroles que je vous dis sont esprit et elles sont vie.
Jean 6:63


Vous pouvez cliquer sur le texte en Bleu Pale, ou en caractère gras bleu pale pour voir le texte dans les écritures, ou les détails dans les écritures.


Télécharger ci-dessous la page

Table des Matières

L'attend sur Dieu

« Nous allons à Lui, et il fait pleuvoir sur nous Son aide ; bien faire cet exercice de Dieu purifie ceux qui le font. » Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur

La grâce et la vérité viennent par Jésus-Christ, Jean 1:17, qui a goûté la mort pour tous les hommes, Héb 2:9. Jésus a rendu la grâce de Dieu purificatrice du coeur et de l'âme disponible pour tous, mais nous devons accéder à cette puissante grâce en allant à Dieu pour recevoir ses enseignements, convictions, et la puissante élimination du péché de nos coeurs. Nous accédons à la puissance de Dieu par la grâce en nous attendant à Lui. Le salut, qui est d'être libéré de tout péché, vient à ceux qui s'attendent à Lui.

Sans la puissance de Dieu à l'oeuvre en nous, il n'y a pas de victoire, il n'y a pas de réussite. Il y a trois sources qui libère la puissance de Dieu afin de vous purifier : 1) la puissance dans le véritable évangile et espoir, 2) puissance dans la croix intérieure du renoncement à soi-même, et 3) la puissance dans le nom de Jésus. Cette puissance de Dieu oeuvre en nous, et nous garde à travers la foi pour le salut, qui consiste à être libéré du péché. La Chrétienté d'aujourd'hui n'a pas la croix et n'a pas la véritable espérance ; et aussi, elle n'a pas la puissance de Dieu, elle n'est plus qu'une forme (coquille vide) de la Chrétienté originale, mais sans la nouvelle vie de la nouvelle créature, sans la sainteté, enveloppée dans le péché, se vantant de leurs imperfections, périssant, dont la fin est la destruction. Car l'homme, sans la puissance de Dieu pour le libérer, son coeur demeure remplit de péché et inacceptable pour Dieu, peu importe ce que ses lèvres peuvent dire dans la forme d'adoration. La puissance de Dieu, la croix intérieure du renoncement de soi, débute en s'attendant au Seigneur, avec l'espérance de l'évangile : la liberté du péché, l'entrée dans le Royaume de Dieu tandis que l'on est sur terre, et l'union avec Christ et Dieu.

S'attendre à Lui c'est de assidûment s'asseoir dans l'humble silence, écouter pour sa voix et ses paroles, veiller pour ses révélations, entendre ses commandes, et puis Lui obéir. Il y a des références à l'attente de Dieu à travers toute la Bible, tant dans l'Ancien Testament que le Nouveau Testament. L'attends sur Dieu est la manière dont que ceux de la première Église et les premiers Quakers réalisaient les promesses du véritable évangile : pour être être libéré de l'esclavage du péché, pour entrer dans le Royaume de Dieu, et pour être en union avec Christ et Dieu.

Ci-dessous se trouvent quelques unes des nombreuses Écritures dans les Anciens et Nouveau Testaments qui parlent pour le bénéfice de l'attente :

Que ta miséricorde, ô Éternel, soit sur nous, en proportion à notre attente et à notre espérance en Toi. Psaume 33:22

Attends-toi à l'Éternel ; fortifie-toi, et que ton coeur soit ferme : oui, attends-toi à l'Éternel. Psaume 27:14

mais ceux qui s'attendent à l'Éternel renouvelleront leur force ; ils s'élèveront avec des ailes, comme des aigles ; Ésaïe 40:31

Bienheureux l'homme qui m'entend, veillant quotidiennement à mes portes, attendant aux poteaux de mes entrées !
Car quiconque me trouve, trouve la vie, et obtiendra la faveur de l'Éternel ; Prov 8:34-35


Voici, c'est ici notre Dieu ; nous nous sommes attendus à Lui, et il nous sauvera ; c'est ici l'Éternel,
nous nous sommes attendus à Lui. Nous serons heureux et nous réjouirons en son salut ; Ésa 25:9


Vraiment mon âme s'attend silencieusement à Dieu ; de lui vient mon salut. Psaume 62:1

Attends-toi à l'Éternel ; fortifie-toi, et que ton coeur soit ferme : oui, attends-toi à l'Éternel. Psaume 27:14

...ceux qui s'attendent à l'Éternel, ceux-la posséderont le pays. Psaume 37:9

Et toi, retourne à ton Dieu, garde la piété et le jugement, et attends-toi à ton Dieu continuellement. Osée 12:6

Le SEIGNEUR est bon pour ceux qui s'attendent à lui, pour l'âme qui le cherche.Lam 3:25

Note ! s'attendre à Lui c'est le chercher Lui. La lecture de la Bible et les services des sectes ce n'est pas chercher Dieu.

Car depuis le commencement du monde, les hommes n'ont pas entendu, ni perçu par l’oreille,
et l’œil n’a pas vu de Dieu hormis toi, qui agit pour celui qui s’attend à lui. Ésa 64:4

Paul cite l'écriture ci-dessus dans 1 Corinthiens : « Ce que l'oeil n'a pas vu, et que l'oreille n'a pas entendu, et qui n'est pas monté au coeur de l'homme, ce que Dieu a préparé pour ceux qui l'aiment. » La différence clé : dans Ésaïe on lis Attend, dans 1 Cor on lit aiment. Or aimer Dieu c'est s'attendre à Lui : nous nous attendons à Lui pour entendre ses paroles qu'il nous enseigne, nous convainc, nous encourage, et nous guide — c'est cela aimer Dieu.

À ceux qui L'attendent patiemment et assidûment, il apparaîtra une seconde fois,
non pas pour porter les péchés, mais pour apporter le salut. Héb 9:28

L'attente assidue et patiente c'est être témoin de Jésus qui vous apporte votre salut ; vous devez porter attention et obéir à ce que vous entendez pour obtenir le salut : Et ayant été rendu parfait, il [Jésus] est devenu l'auteur et la source du salut éternel pour tous ceux qui portent attention et qui lui obéissent, Héb 5:9 ; c'est par la grâce que vous êtes enseignés et changés pour devenir purs. Tit 2:11-14. Mais si nous espérons ce que nous n'ont pas encore vu, nous l'attendons pour cela [le salut] avec endurance patienct, Rom 8:25.

S'attendre à Dieu donne accès à la puissance de l'Esprit qui détruira la nature pécheresse à l'intérieur de nous, par notre obéissance à la croix intérieure du renoncement de soi. S'attendre à Dieu c'est comment répondre à Jésus qui nous dit, « venez à moi » ; ce qui est dit plusieurs fois dans les Écritures. Cliquez pour les voir toutes, en voici plusieurs ci-dessous :

Celui qui vient à moi, et qui écoute mes paroles parlées et qui les fait [pratique, obéit] : je vous montrerai à qui il est semblable.
Il est semblable à un homme qui bâtit une maison, et creusa profondément, et posa la fondation solidement bâti sur un roc ;
et quand l'inondation est montée, le torrent a frappé avec violence contre cette maison, mais il n'a pu l'ébranler, parce qu'elle était fondée sur un roc.
Mais celui qui a entendu et n'a pas mis mes paroles en pratique, est semblable à un homme qui a bâti une maison sur la terre, sans fondement ;
et le fleuve s'est jeté avec violence contre elle, et aussitôt elle est tombée ; et la ruine de cette maison a été grande. Luc 6:46-50


Venez à moi, .. Prenez mon joug sur vous et apprenez de moi, Mat 11:28-29

Laissez les petits enfants venir à moi, et ne les en empêchez pas ; car à de tels est le royaume de Dieu. Luc 18:16

Nous devons aller à Lui comme de petits enfants, en confiance, avec humilité ; avec foi pour écouter en silence, et dans la foi pour obéir à ce que nous entendons.
Quiconque s'élève sera abaissé ; et celui qui s'abaisse sera élevé. Luc 18:14

Et Jésus leur dit : Moi, je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim ; et celui qui croit en moi n'aura jamais soif. Jean 6:35

Jésus a dit : Travaillez, non point pour la nourriture qui périt, mais pour la nourriture qui demeure jusque dans la vie éternelle, laquelle le fils de l'homme vous donnera. Je suis le pain de vie, le pain du ciel. Car c'est l'Esprit qui donne vie ; la chair ne profite de rien : les paroles que moi je vous ai dites sont esprit et sont vie.

Tout ce que le Père me donne (me confie) viendra à moi ;
et je ne mettrai point dehors celui qui vient à moi ; Jean 6:37


Nul ne peut venir à moi, à moins que le Père qui m'a envoyé ne l'attire
et lui donne la faim pour venir à moi ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. Jean 6:44

Et en la dernière journée, la grande journée de la fête, Jésus se tint là et cria, disant :
« Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi, et qu'il boive. » Jean 7:37

Jésus nous a dit que s'asseoir à ses pieds et entendre ses paroles étaient : 1) la bonne part, 2) la seule chose nécessaire, et 3) cela ne serait pas ôtée :

il entra dans un village. Et une femme nommée Marthe le reçut dans sa maison.
Et elle avait une soeur appelée Marie, qui aussi, s'étant assise aux pieds de Jésus, écoutait sa parole ;
mais Marthe était distraite par beaucoup de service. Et étant venue à Jésus, elle dit : Seigneur, ne te soucies-tu pas de ce que ma soeur me laisse toute seule à servir ? Dis-lui donc qu'elle m'aide.
Et Jésus, lui répondant, dit : Marthe, Marthe, tu es en souci et tu te tourmentes de beaucoup de choses,
mais il n'est besoin que d'une seule chose. Marie a choisi la bonne part qui ne lui sera pas ôtée.
Luc 10:38-42


Oui, il aime les peuples ; tous tes saints sont dans ta puissance, et ils sont assis à tes pieds ; chacun recevant tes paroles. Deut 33:3

La bonne part et seule chose nécessaire, (s'asseoir aux pieds de Jésus et entendre Sa parole), n'est ôtée. Le fait de s'asseoir et d'être à l'écoute de Dieu, est une oeuvre d'amour pour Dieu ; et ces oeuvres survivront en passant par le feu que tous doivent endurer.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

Nous allons à Dieu, nous nous attendons à Dieu, nous écoutons Dieu, nous veillons pour Dieu, nous espérons pour L'entendre, lorsque nous L'entendons, nous Lui obéissons ; nous sommes centrés sur Dieu seulement. nous dépendons de la grâce de Dieu seulement, mais nous devons nous exposer nous-mêmes à ses commandes, en nous attendant à Lui. Il ne s'agit pas ici de faire vous-mêmes votre propre religion ou méditation. Humblement s'asseoir en silence tandis que nous attendons et veillons pour les enseignements de Dieu diffère radicalement des méditations, dans lesquelles il vous faut ignorer toutes les pensées et toutes le voix, sans la moindre obéissance requise à ce que vous entendez ; mais à moins que vous obéissiez aux convictions et commandes complètes que vous entendez et comprenez, il n'y a pas de progrès spirituel. L'obéissance est la croix ; l'obéissance consiste à renoncer à vos propres volontés et obéir à la volonté de Dieu alors qu'il vous commande. Et la récompense pour nos efforts n'est pas seulement d'être libérés des liens du péché pour avoir paix, joie, et droiture dans le Royaume des Cieux tandis que nous sommes encore sur terre, mais après la purification : l'union avec Dieu et Christ ; pour être en fraternité avec Christ, le Père, les anges, et les esprits des hommes et femmes qui dans le passé ont été rendus parfaits ; la fraternité dans l'Esprit avec les compagnons croyants ; et chacun de nous ayant une occupation et une fonction dans le Corps de Christ et Son gouvernement sur la terre pour le reste de nos vies ici. Le Saint-Esprit, ou Consolateur ou Esprit de Vérité vous enseignera au sujet du péché et de la droiture, vous conduira dans toute vérité, et vous enseignera toutes choses — si vous vous attendez à Dieu dans l'humble silence, tandis que vous écoutez, veillez, entendez ses paroles parlées, et que vous obéissez à ses commandes.


Si je ne m'en vais, le Consolateur ne viendra pas à voue ; mais si je m'en vais, je vous l'enverrai.
Et quand il sera venu, il prouvera le monde erroné [réprimandera] de péché, et de la droiture et du jugement :
de péché, parce qu'ils ne croient pas en moi ;
de droiture, parce que je m'en vais à mon Père, et que vous ne me voyez plue ;
de jugement, parce que le chef de ce monde est jugé. Jean 16:7-11

Mais quand celui-là, l'Esprit de vérité, sera venu, il vous conduira dans toute la vérité :
...et il vous annoncera les choses qui vont arriver...Jean 16:13-14


mais le Consolateur, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom,
lui, vous enseignera toutes choses. Jean 14:26

Par la grâce l'Esprit :

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « L'Esprit de la Grâce accuse et enlève, tout comme Jésus qui disait repentez-vous et soyez guéris. Je me tiens avec ceux qui sont libérés du péché. Ceux qui appartiennent à Christ en ont terminés avec le péché. »

Pourquoi Chercher Dieu, en S'attendant à Lui, pour L'Entendre, et Lui Obéir ?

Jésus nous a dit de faire de la recherche du Royaume et de la droiture de Dieu notre première priorité dans la vie. Mat 6:33. Les récompenses de chercher Dieu comprennent :

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Il y aura des pleurs et des grincements de dents en dehors de ceux qui obéissent au Seigneur. »

La Foi Intérieure

Nous ne diminuons en aucun cas la vie physique et le sacrifice du Christ, qui a rendu possible la pureté et l'union avec Lui ; les bénéfices de cette vie terrestre sont détaillés dans la page Pourquoi la Lumière. Une crainte commune parmi les gens des sectes déficientes est que toute méditation cherche à nous rendre nous-mêmes Dieu panthéiste, regardant à l'intérieur plutôt que de regarder à l'extérieur de Dieu. Quoi qu'il en soit la crainte est sans fondement ; Paul confirme Christ à l'intérieur, Celui que nous voulons entendre, voir, connaître, et suivre :

Ne reconnaissez-vous pas que Jésus-Christ est en vous ? 2 Cor 13:5

Christ en vous, l'espérance de la gloire. Cols 1:27

J'habiterai en eux, et j'y marcherai en eux, et je serai leur Dieu, et eux seront mon peuple. 2 Cor 6:16

Sorte que le Christ habite, par la foi, dans vos coeurs. Éph 3:17

Toutes choses furent faites par elle, et pas une seule chose, de ce qui a été fait, ne fut faite sans elle. [elle (la parole) c'est Jésus.]
En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.
Celui-ci vint pour rendre témoignage, pour rendre témoignage de la lumière, afin que tous puissent croire en elle [la Lumière, Christ].
Celui-ci n'était pas cette lumière, mais pour rendre témoignage de la lumière :
Que la véritable lumière [Christ] était celle qui éclaire tout homme qui vient au monde.[Christ est en tout homme.]
Jean 1:4,7-9


personne ne connaît qui est le Fils, si ce n'est le Père ; ni qui est le Père, si ce n'est le Fils,
et celui à qui le Fils voudra le révéler. Luc 10:22
Parce que ce qui peut être connu de Dieu est révélé en eux ; car Dieu le leur a montré. Rom 1:19

Ci-dessus ne sont que quelques unes des nombreuses écritures références prises dans la page web, Le Mystère — Christ en Vous.

La foi que prêchaient les apôtres n'était pas une foi extérieure, mais une foi intérieure. Le but des deux fois est le même, mais les différences sont cruciales pour réaliser les promesses de Dieu. Les deux fois sont les mêmes :

  1. être en accord avec l'histoire dans la Bible que Jésus était le fils de Dieu, né d'une vierge, ressuscité des morts, monté au Ciel, etc. ; c'est là une foi extérieure en la Bible,

  2. Entendre la Parole de Dieu, cette parole est dans votre coeur pour y obéir ceci est la parole de foi que prêchaient les apôtres. Entendre et obéir à Jésus qui vous parle de l'intérieur de votre coeur c'est une foi opérationnelle, une foi intérieure, une foi qui vous est donnée par Jésus Lui-même. Avec une obéissance persistante aux commandes entendues venant de Dieu à l'intérieur de votre coeur, cette foi intérieure justifie ; purifie, rachète, rend juste, sanctifie, et sauve ; pour vous donner paix, joie, et droiture dans l'union et la fraternité avec Christ et le Père — ceci est pour voir et écouter votre bien aimé, vivant une vie sainte qui Lui est agréable.

George Fox a écrit au sujet de cette foi et focus intérieurs nécessaires :

« Le Père est en vous tous, Christ est en vous, et le Royaume des Cieux est en vous ; là, dans vos coeurs, c'est là que vous les trouverez tous. Sachez qu'Il est là sondant vos coeurs, et trouvez-le là éprouvant vos pensées et vos coeurs ; tendez vos oreilles, et prêtez-Lui l'oreille là, Il rendra à chacun selon vos paroles et vos oeuvres selon qu'elles soient bonnes ou mauvaises. »

Plus au sujet d'Attendre, Veiller, et être à l'Écoute de Dieu.

Le coeur du message de ce site provient des deux enseignements de Jésus ci-dessous :

Celui qui vient à moi, et qui écoute mes paroles et qui les fait [pratique, obéit] :..
Il est semblable à un homme qui bâtit une maison, qui a foui et creusé profondément, et a mis un fondement sur le roc. Luc 6:47-8

Il ne peut être plus clair ! Il a dit : venez à Lui, écoutez Ses Paroles, et obéissez. En faisant ainsi, vous recevez Christ.

Si quelqu'un m'aime, il gardera ma paroles [il m'obéira, pratiquera mes enseignements], et mon Père l'aimera ; et nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. Jean 14:22-3

Venez, Écoutez, et obéissez à ce que vous entendez (la repentance), soyez aimés du Père, et alors Lui et Jésus viennent à vous avec le Royaume des Cieux.

Il y a plusieurs écritures qui vous parlent de la valeur d'être à l'écoute de la parole du Seigneur dans votre coeur pour obéir ; en voici quelques unes ci-dessous :

Écoutez et obéissez à ma voix, et je serai votre Dieu, et vous serez mon peuple ;
et marchez dans toute la voie que je vous commande, Jér 7:23


Jésus a dit : mais il n'est besoin que d'une seule chose.
et Marie a choisi la bonne part qui ne lui sera pas ôtée —
De s'asseoir au pieds de Jésus et d'écouter sa parole.
Luc 10:39-42
Écouter sa parole c'est entendre la parole de Dieu dans votre coeur. Rom 10:8,17

Quiconque est de la vérité, écoute ma voix. Jean 18:37
Mes brebis écoutent ma voix, et moi je les connais, et elles me suivent, Jean 10:27

Il y a une longue page web d'écritures qui parle des bénéfices dans l'écoutes de la voix de Dieu et des terribles conséquences de ne pas écouter ni obéir à Sa voix.

Et lorsque vous L'entendez vous parler, vous devez Lui obéir afin de faire des progrès. (Cliquez pour voir les nombreuses Écritures au sujet de l'obéissance au Seigneur.)

Donc vous pouvez voir que le fait d'écouter Sa voix et de le suivre (lui obéir) est cruciale pour votre futur— cruciale pour obtenir la vie : les paroles que je vous dis sont esprit et elles sont vie. Jean 6:33. Les promesses sont : si vous écoutez et que vous obéissez au Saint-Esprit, il vous enseignera toutes choses, Il vous guidera dans toute vérité, Il vous montrera des choses à venir, et vous connaîtrez toutes choses.

C'est une croix pour la volonté de l'homme de s'asseoir en silence, s'efforçant de retenir ses pensées pour ne pas qu'elles vagabondent ; c'est une croix pour la volonté de l'homme d'obéir à ce qui est commandé et enseigné par le Saint-Esprit ; c'est cette croix que vous devez prendre à tous les jours afin de renoncer à vous-mêmes pour alors suivre Jésus. Suivre c'est obéir. Vous ne pouvez pas être son disciple à moins de prendre votre croix à tous les jours et suivre ses ordres. Le salut est reçu uniquement par ceux qui suivent l'agneau peu importe où Il va — qui qui obéissent totalement à la voix du Seigneur, peu importe ce qu'Il commande. Ne vous découragez pas si vous n'entendez rien pendant un certain temps. Même votre attente est à votre crédit : Que ta [miséricorde]bonté, ô Éternel ! soit sur nous, selon que nous nous sommes attendus à toi. Psaumes 33:22. Et jamais on n'a entendu, jamais on n'a ouï de l'oreille, jamais l'oeil n'a vu, hors toi, ô Dieu, ce que Dieu a préparé pour celui qui s'attend à lui. Esaïe 64:4

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « S'asseoir dans l'humble silence, pour s'attendre au Seigneur c'est porter sa croix au lieu de réfléchir à comment vous pourriez plaire aux autres. » Remarquez, le Seigneur parle d'humble silence. Votre silence montre votre respect pour Dieu et votre humilité en L'approchant ; vous ne pouvez pas aller à Dieu comme on vous l'a enseigné dans la Chrétienté avec audace dans la salle du trône présentant vos pétitions. Vous devez être confiant de sa miséricorde et de sa grâce, oui ; mais n'allez pas avec audace, vous sentant digne. Ci-dessous sont les Écritures qui expliquent l'humble silence requis.

Tenez-vous tranquilles, et sachez que je suis Dieu. Psaume 46:10

Que toute chair fasse silence devant l'Éternel
. Zach 2:13

Vraiment mon âme attend silencieusement en Dieu ; de lui vient mon salut. Psa 62:1

L'Éternel est dans le palais de sa sainteté ; que toute la terre fasse silence devant lui ! Hab 2:20

C'est dans la repentance et le repos que vous êtes sauvée ; dans la tranquillité et dans la confiance sera votre force. Ésa 30:15

Les paroles que moi je vous dis, elles sont esprit et elles sont vie. Jean 6:63

Ne te presse point de ta bouche, et que ton coeur ne se hâte point de proférer une parole devant Dieu ; car Dieu est dans les cieux, et toi sur la terre : c'est pourquoi, que tes paroles soient peu nombreuses. Ecc 5:2

Citation de George Fox :

« Mais vous tous qui êtes dans votre propre sagesse et dans votre propre raison, vous dites qu'en ce qui vous concerne l'attente silencieuse à Dieu est une famine. Que pour vous cela est une vie étrange d'en venir à faire silence. Vous devez entrer dans un nouveau monde : comment vous devez mourir dans le silence, mourir à la sagesse, mourir à la connaissance, mourir à la raison, mourir à la compréhension.

Ainsi, lorsque que vous en venez à ressentir ce qui vous amène à vous attendre à Dieu, il vous faut mourir aux autres choses[qui résistent au silence et se sent affamé en silence]. C'est ceci [mourir en silence] qui vous amène à sentir la puissance d'une vie sans fin, et vous arriver à la posséder ; en attente silencieuse devant Dieu vous venez pour recevoir la sagesse d'en haut par laquelle toutes choses ont été faites et crées, et cela procure une compréhension et une raison clairement différentes de celles de l'homme terrestre. Cette vie de Dieu en vous est ce qui vous amène à vous attendre à Dieu — et à connaître que Dieu est la vie éternelle. Pour vous, ceci est la Parole du Seigneur Dieu. »

Pour en comprendre plus sur la nécessité d'apprendre en silence, voir : George Fox, son étonnante justification et l'exigence Biblique Pourquoi le Silence ?

Jésus est venu afin de détruire le diable et ses oeuvres, le péché en nous — si nous allons à lui.
C'est pour ceci que le Fils de Dieu est révélé [en nous], afin qu'il détruise [en nous] les oeuvres [le péché] du diable. 1 Jean 3:8

Donc, attendre, veiller, écouter, entendre, obéir... attendre, veiller, écouter, entendre, obéir... chercher, écouter, obéir
. Persévérez, et Christ vous conduira à travers la repentance vers l'union et le Royaume de Dieu.
et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent diligemment. Héb 11:6
(Avec diligence — dans la version anglaise King James — ce qui veut dire continuellement, s'attendant et s'efforçant d'atteindre un but ; laborieux ; persévérant.)
Mes brebis écoutent ma voix, et moi je les connais, et elles me suivent [ils obéissent]. Jean 10:27
Recevez avec douceur la parole implantée, qui a la puissance de sauver vos âmes. Jac 1:21

« Si ceux qui entendent veulent obéir, leur progression sera immédiat. » (Provenant la Parole du Seigneur à l'intérieur)

Comment est que l'attente de Dieu a-t-il pu avoir été perdu pour le Christianisme ? Tout comme la pureté, la perfection, la sainteté, la propreté, le péché, la mortification de vos péchés dans votre corps, la crucifixion de la nature pécheresse, la droiture, la foi, la grâce, etc., furet tous perdus par le Christianisme. L'Attente est devenu attendre pour une réponse à vos prières (demandes ) et attendre pour une seule apparition physique de Jésus pour juger la terre entière. Pourtant le Nouveau Testament est remplis de références à la deuxième apparition de Jésus étant alors, non pas des milliers d'années plus tard. Dans Matthieu, Marc, et Luc, Jésus y est enregistré disant que quelques uns se trouvant avec Lui, voilà 2000, verraient sa glorieuse venue dans les nuées avec le Royaume avant qu'ils meurent. Plus tard Paul, Jésus dans Apocalypse, Pierre, Jacques, et Jean, — tous ont dit, bientôt, le temps est proche, un peu de temps, il se tient à la porte. La Chrétienté ignore cette incongruité béante entre ce que la Bible affirme clairement vs. ce qu'ils enseignent via leurs guides aveugles. Son apparition se fait dans les coeurs des croyants individuels qui se sont purifiés eux-mêmes de manière à le voir. 1 Jean 3:2-3. Ce serait un canular assez cruel d'être dans l'attente qu'Il apparaisse, si les 100 générations de croyants passées n'avaient vraiment aucun espoir de Le voir. (Il y a une page web complète sur ce site dévouée à sa seconde apparition : La Seconde Apparition de Jésus est À l'Intérieur des Croyants Purifiés. )

Chaque message de révélation que nous recevons bâti notre foi, ce qui nous motive à passer plus de temps à nous attendre à Dieu. La miraculeuse et graduelle libération du péché nous motive aussi à passer plus de temps avec Lui. Lorsque nous continuons dans Ses enseignements, parole, et lumière, notre nature pécheresse est crucifiée avec ses promesses suivantes réalisées :

Ceci est l'opportunité de votre vie, de donner gloire et honneur au Père en produisant du fruit. Les fruits de l'Esprit sont l'amour, la joie, la paix, la patience, la bienveillance, la bonté, la foi, la gentillesse [ douceur, humilité], et la maîtrise de soi. Contre ces choses il n'y a pas de Loi. Gal 5:22-24. Quand vous avez produit du fruit de l'Esprit, vous marchez dans l'amour obéissante aux commandes de Dieu, accomplissant la Loi ; et vous appartenez à Christ.

Si vous continuez à attendre, veiller, et écouter Jésus, qui est la parole et la lumière dans vos coeurs, vous êtes un vrai disciple, qui produira le fruit de l'Esprit, et qui sera guidé dans toute vérité, et ainsi deviendrez libérés de tout péché .

Jésus a dit, Alors les justes [ceux qui sont justes et en règle avec Dieu] resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Que celui qui a des oreilles [pour entendre] soit à l'écoute, et qu'il contemple, discerne, et comprenne en entendant. Mat 13:43.

La croyance dans le véritable évangile, et en la croix pour réaliser la promesse, libère la Puissance de Dieu pour vous purifier et vous faire devenir un avec Lui.

Jésus a dit : Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Qui a des oreilles soit à l'écoute, et qu'il contemple, discerne, et comprenne en entendant. Mat 13:43

L'extrait suivant provenant des Lettres de l'un des notables premiers Quakers, William Dewsbury, est un écrit exceptionnel qui décrit le travail de l'Esprit pour enseigner, convaincre, et conduire au salut, pendant l'attente du Seigneur dans le silence ; il rapporte en particulier le processus dans un langage scripturairement précis :

Toute personne qui désire connaître le Dieu vivant, laissez derrière le temps suffisamment passé à suivre les hommes qui vous ont trompés et laissez les ; et tournez-vous vers le véritable Prophète, duquel Moïse, le serviteur du Seigneur a déclaré, le Seigneur ton Dieu, te suscitera du milieu de toi, Deut 18:15, Son serviteur élu et choisi, afin de relever les tribus de Jacob Et ramener les restes d'Israël : Il l'a établit pour être la lumière des nations, Pour porter Son salut jusqu'aux extrémités de la terre. Ésaïe le Prophète a aussi déclaré, Le Seigneur élèvera, pour ouvrir la fontaine de la vie et le salut à tous ceux qui ont soif, Ésa 55:1-3, et qui maintenant lui rend témoignage, qui écoute ses conseils, Il les appelle, « Vous tous qui avez soif, venez aux eaux, Même celui qui n'a pas d'argent ! Venez, achetez et mangez, Venez, achetez du vin et du lait, sans argent, sans rien payer ! Pourquoi pesez-vous de l'argent pour ce qui ne nourrit pas ? Pourquoi travaillez-vous pour ce qui ne rassasie pas ? Écoutez-moi donc, et vous mangerez ce qui est bon, Et votre âme se délectera de mets succulents. Prêtez l'oreille, et venez à moi, Écoutez, et votre âme vivra : Je traiterai avec vous une alliance éternelle, Pour rendre durables mes faveurs envers David. » Tous les gens, ne regardent plus en avant ; les heureuses nouvelles de l'Évangile du salut éternel est entendu à l'intérieur, en ce jour la miséricorde du Seigneur, dans lesquelles son peuple est enseigné par Lui-même, comme le fut déclaré par le prophète Ésaïe 54:13, et qui est maintenant témoigné par tous les enfants de la Lumière, dont les pensées sont tournées vers l'intérieur dans l'attente du Seigneur et de Ses enseignements, afin de les établir dans l'alliance de la paix et de la vie, qu'Il exécute selon sa promesse, qu'Il a déclaré par Son serviteur le Prophète Jérémie à tous ceux qui s'attendent à Lui ; à savoir, « Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, Après ces jours-là, dit l'Éternel : Je mettrai ma loi au dedans d'eux, Je l'écrirai dans leur coeur ; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple. Celui-ci n'enseignera plus son prochain, Ni celui-là son frère, en disant : Connaissez l'Éternel ! Car tous me connaîtront, Depuis le plus petit jusqu'au plus grand, dit l'Éternel ; Car je pardonnerai leur iniquité, Et je ne me souviendrai plus de leur péché. »

Par conséquent, tous ceux qui désirent connaître le seul vrai Dieu et Jésus-Christ, celui qu'Il a envoyé, tournez vos pensées vers l'intérieur, et examinez vos coeurs, sondez et éprouvez vos voies par la lumière avec laquelle Christ Jésus vous a éclairé à l'intérieur, qui vous montre que vos péchés dans vos coeurs, que cette fierté et cette convoitise, les mensonges et les serments, la dissimulation et les tricheries, les conversations vaines et inutiles, les folles plaisanteries ainsi que l'incrédulité sont tous des péchés. Ces choses dont vous savez qui sont péchés en votre propre conscience, par la juste loi de Dieu dans le coeur, qui vous réprimande pour cela dans le secret. C'est là votre enseignant, Lui, l'Esprit du Seigneur à l'intérieur de vous : qui, dans ce jour puissant de son pouvoir, a déversé sur toute chair selon Sa promesse déclaré par le Prophète Joël 2:28-29, et qui est maintenant témoin par ses fils et par ses filles, qui marchent dans la Lumière, et qui sont conduit et guidés par Son Esprit qui est au dedans d'eux, qui maintient la conscience vide d'offense envers Dieu et envers l'homme. Écoutez tous, diligemment le conseil du Seigneur, la Lumière qui témoigne pour Dieu dans la conscience ; abandonnez-vous afin d'être guidé par elle ; alors vous n'aurez plus besoin d'être instruis par les hommes, et celui qui t'enseigne ne sera plus caché, mais tes yeux verront celui qui t'enseigne ; Tes oreilles entendront derrière toi la voix qui dira : « Voici le chemin, marchez-y ! Car vous iriez à droite, ou vous iriez à gauch », comme ce fut déclaré par le prophète, Ésaïe 30:20-21, ce qui est maintenant témoigné :— et c'est là la parole du Dieu vivant qui est à l'intérieur de vous, qui a fait monter en vous le désir d'aller vers Dieu. Chaque personne en qui ce désir est monté, est en attente dans la lumière et dans la puissance intérieure, qui a fait monter le désir ; et alors le Seigneur vous fortifiera, et vous donnera le pouvoir de l'attendre dans la voie de ses jugements, jusqu'à ce que la pensée charnelle mondaine et sensuelle, qui vous a amené de vous délecter dans les convoitises et les plaisirs, et dans les réjouissances crées en dessous de Dieu, soit retranché et tué par la parole de Dieu à l'intérieur qui est plus tranchante qu'une épée quelconque à deux tranchants, pour faire mourir le premier homme, qui est de la terre, terrestre ; et alors vous venez pour témoigner d'un être 'celui que l'Éternel tuera.' La sentence de mort aura passé sur le premier homme, qui vous a éloigné de Dieu, et de toute force, sagesse, et justice que vous aviez en Lui ; et dans le pouvoir de l'Esprit, vous serez amené, dans le vrai sens de la pauvreté de vos esprits, à être affamé et assoiffé de justice de Dieu en Christ-Jésus, pour le priser et l'aimer, et pour vous juger, renoncer à vous -mêmes avec sa lumière, et en cela attendre sa puissance afin de vous guider dans chaque parole et chaque oeuvre.

William Dewsbury

L'environnement pour le Succès

Vous devez retourner à votre premier amour, la façon dont vous vous sentiez la première fois lorsque vous avez été touché par le Seigneur— enflammé. Rallumez ce feu. Cherchez de tout votre coeur. Détestez les mauvaises pensée, les mots vulgaires, et d'être les esclaves de vos plaisirs ; ce sont vos ennemis. Au début vous ne pouvez pas arrêter totalement votre esprit de pécher pour votre esprit est charnel et l'esprit charnel est inimitié contre Dieu, (qui esprit est crucifié sur la croix et remplacé par l'esprit du Christ). Au début vous ne pouvez pas arrêter totalement votre langue de pécher, (quel contrôle total est livré avec perfection). Toutefois, vous pouvez contrôler vos pieds et vos mains ; et vous pouvez apprendre à contrôler vos yeux, en vous exerçant à regarder ailleurs de ce qui vous tente. La crainte de Dieu c'est de vous détourner du mal. Si vous ne cessez pas de pécher en amenant vos mains à commettre le mal, et en courant vers le mal avec vos pieds, c'est que vous ne cherchez pas Dieu sincèrement— vous avez manqué de vous repentir des bases qui sont sous votre contrôle. De nous détourner du mal avec nos meilleurs efforts, est un prérequis pour chercher Dieu sincèrement et son salut. L'obéissance à ce que vous comprenez, et à ce que vous êtes capables, conduit à la droiture. Si vous péchez délibérément, alors que vous pouviez choisir de ne pas le faire, alors vous trahissez votre sincérité à rechercher Dieu ; et vous pouvez vous attendre à recevoir peu ou pas d'aide, jusqu'à ce que vous montriez que vous vous détournez du mal dont vous êtes capable de détourner. Consacrez-vous à vous débarrasser de vos péchés une fois pour toutes, à travers la grâce de Dieu qui vous sauvera complètement de vos péchés. Fixez votre but sur devenir agréable à Dieu. Cherchez la direction de Dieu dans votre vie, confiant que votre vie sera alors vécu pleinement avec les meilleurs résultats possibles.

Il m'a dit plusieurs fois durant mon voyage de « rechercher continuellement la Paix ». Il a également dit à toute personne que pour avoir le succès totale : « Votre motif doit être noble et pur ». Ça ne peut pas être pour la recherche d'un profit financier, d'une plus puissante personnalité, de puissance, d'une position religieuse, de dons spirituels *, d'argent ou de prestige. Toutes ces choses sont enracinées dans l'ego de la chair, mortifiées par l'Esprit au cours de l'attente pour Dieu. Votre approche pour l'Attente doit être humble désireux de renoncer à toute requête ; ardent à crucifier vos convoitises et vos attachements ; désirant vous repentir du mal dévoilé dans votre coeur ; et rempli d'espoir de recevoir ses Paroles, sa Lumière, son Esprit et la paix en retour. Sans cette Motivation, vous ne recevrez que peu, s'il n'y a pas d'aide. Si vous approchez l'Attente, avec certaines réserves à propos de quelque chose que dans votre vie vous avez égoïstement l'intention de retenir, peu importe ce qui est demandé, vous entendrez peu. Si vous approchez l'Attente, en recherchant des réponses spécifiques au questions que vous avez, Mais tout en essayant d'en établir l'agenda, rarement vous pourrez entendre.

*Ne recherchez pas les dons, cherchez le Donateur. Lorsque votre coeur désir un don, le diable est apte à vous fournir un don de contrefaçon avec son pouvoir. Recevoir un don avant que vous puissiez dire toutes les paroles provenant de l'Esprit, telles que vous les entendez, avant que vos pensées soient contrôlées par Lui, avant que vos oeuvres soient dirigées par Lui, avant que vous puissiez prêcher l'évangile avec les paroles provenant de Lui ; un tel don en est un qui favorise les mensonges de Babylone, un faux salut, et les faux Chrétiens. Mais si vous cherchez le Donateur, vous serez comblé de dons provenant du véritable Dieu. William Penn a dit, « Ceux qui recherche la puissance, sont ceux qui ne reçoivent pas Christ dans ses convictions sur l'âme, et par conséquent, ils manqueront toujours de puissance ; mais ceux qui recherchent Ses convictions [qu'Il vous révèle vos péchés dans votre coeur, et qu'Il les détruise], reçoivent la puissance, comme ceux d'autrefois, pour devenir les enfants de Dieu, à travers la pure obéissance de la foi. »

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

Si vous êtes sérieux dans votre recherche de Dieu, vous devez faire tous les efforts pour être honnête : ne pas mentir, ni tromper, ne pas exagérer, ne pas omettre de détails qui peuvent changer vos déclarations. si vous glissez sur le moment, ce qui arrive même en essayant de bien faire, retournez vers la personne et corrigez votre erreur ; et tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort. Apoc 21:8, lorsque vous êtes disposé à tout abandonner, afin que vous puissiez être plus près de Dieu, vous n'avez plus à mentir à propos de rien ; car on ment pour gagner ou préserver soit nos biens ou notre orgueil.

Ceci n'est pas un 100 mètres à toute vitesse ; ce n'est ni un marathon de 100 kilomètres. Un commandement qui, pour moi, est particulièrement approprié en ce début de votre voyage : « Ne méprisez pas les petits commencements. »

Compter les coûts Avant de Commencer

Rechercher l'union avec Dieu ce n'est pas toujours agréable, spécialement la crucifixion de soi. Jésus nous a dit qu'avant de commencer : premièrement s'asseoir et calculer le coût. Si il a les moyen suffisant de se rendre à terme. Autrement, lorsqu'il place les fondations et qu'il est incapable de les compléter, tout ceux qui le regardent commenceront à se moquer, et à le huer. Disant, cet homme a commencé à bâtir, mais ne fût pas capable de finir. Lorsque vous êtes un chercheur véritable de Dieu, reniant vos mauvaises activités passées dans le monde, (y compris les sectes déficientes), les bases de vos amitiés diminueront. Comme vous reniez le langage frauduleux, les festivités, les beûveries, etc., vos amis et familles deviendront inconfortables et commenceront à attaquer vos engagements envers la bonté. Si vous et votre conjoint ont assisté à une secte de déficit, votre conjoint peut devenir votre pire ennemi, vous laissez ou en menaçant de vous quitter. Votre famille s'habituera à vous attaquer ; ils seront vos ennemis et sont l'épée dont Jésus a parlé. Il nous dit de ne pas commencer, à moins d'être engagé à aller jusqu'au bout, incluant la mort par la souffrance et par la tribulation. Cet engagement provenant d'un profond appétit, d'une faim affermit par Dieu pour vous amener à Lui. Il y en a beaucoup trop qui, se nommant eux-mêmes 'chrétiens,' n'ont jamais même commencé, encore moins terminé, à bâtir leur temple jusqu'à l'achèvement dans leurs coeurs. Mais nous pouvons vraiment témoigner, étant passés par beaucoup de souffrances et de tribulations, la douleur n'est rien comparé à la récompense de connaître Dieu. Car Dieu nous a crées pour être aimé de Lui et pour que nous puissions l'aimer. Il est pure, propre, saint, juste, miséricordieux, véritable, fidèle, paisible, rempli de joie, et abondant d'amour pour nous, attendant ardemment l'opportunité de démontrer son amour envers nous. Mais pour être en sa présence et recevoir son amour, nous devons être changés afin de devenir pur à même de recevoir son Esprit avec mesure — notre outre ne pouvant contenir le vin nouveau — nous devons le laisser nous préparer une nouvelle outre— afin de pouvoir posséder et apprécier le vin supérieur. De la Parole du Seigneur à l'intérieur, « Faites lui confiance. Il vous conduira et veillera sur vous continuellement. Il ne vous abandonnera jamais. »

Christ donc ayant souffert pour nous dans la chair, vous aussi, armez-vous de cette même pensée car celui qui a souffert dans la chair en a terminé avec le péché, afin de ne plus vivre le reste de son temps dans la chair selon les convoitises des hommes, mais selon la volonté de Dieu. 1 Pi 4:1-2. La tribulation ce n'est pas une journée difficile au bureau, une voiture en panne, ou quel qu'autres problèmes naturels ; c'est clairement et surnaturellement imposée.

Car c'est à cela que vous avez été appelée ; car aussi Christ a souffert pour vous, vous laissant un modèle, afin que vous suiviez ses traces. 1 Pi 2:21 (Il y a plus au sujet de la tribulation plus loin dans cette page.)

Le Seigneur m'a dit que « en comparaison aux nations appauvris du tiers monde, très peu de gens dans le monde occidental prospère et industrialisé seront d'accord pour sacrifier complètement leur façon de vivre égoïste ». Ne sacrifiez pas votre bonheur éternel pour les plaisirs passagers de votre style de vie, peu importe combien cela peut sembler bien. Rappelez-vous, l'orgueil de la vie résulte des accumulations de convoitises. L'orgueil de la vie est le problème majeur des pays industrialisée ; nous imaginons que nous tenons le monde par la queue. La prétention est l'erreur spirituelle majeure ; nous imaginons que nous pouvons plaire à Dieu sans la crucifixion à mort de l'esprit égoïste.

Un avertissement
provenant du Seigneur !


« Vous devez distribuer
généreusement. »

Sa promesse était : si vous recherchez, comme priorité première pour vous le Royaume des Cieux et Sa Justice, tous vos autres besoins seront comblés. Nous pouvons témoigner de la vérité de sa promesse, que tandis que notre priorité première est de chercher le Seigneur, Il a pourvu à tout nos besoins bien au delà de nos espérances. Plutôt que d'accumuler, votre geste serait de donner votre surplus ; car il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir. Vous devez développer l'habitude réfléchi de donner. Quand vous voyez un besoin qui peut être comblé par votre excédent, comblez-le. Simplement réagir à ce qui est devant vous, ou bien vous pouvez donner aux oeuvres de charités, celles que vous préférez. En donnant vous pratiquez ce que vous recherchez l'amour et la mort de l'ego ; mais donnez en secret, ne recevez aucune reconnaissance des hommes. Seul votre Père qui est dans les cieux sait, et votre trésor sera éternel.

Et souvenez-vous, c'est l'amour de l'argent qui est la racine de tout mal, non pas l'argent. Le riche et le pauvre peuvent aimer l'argent. Le riche ou le pauvre peut avoir un petit égard pour l'argent. Rappelez-vous, il est écrit, donne au pauvre, et je te le rendrai. Et, Dieu aime celui qui donne joyeusement. La facilité de donner vient avec la pratique. Débutez lentement et bâtissez alors que vous sentez monter le plaisir de donner. Si vous ne pouvez faire ceci maintenant, attendez jusqu'à ce qu'Il vous montre la racine de votre problème dans votre coeur et qu'Il l'enlève.

Bien sur, toute personne qui en est capable devraient avoir un emploie, et ainsi être au service de la création ; tout travail honnête est honorable, ce qui inclut les mères demeurant à la maison. Nous ne pouvons nous permettre d'être paresseux, de ne pas travailler, vivre au crochet du gouvernement ou autres charités. Le paresseux est le proche parent du destructeur.

Tant que votre travail sera honnête, demeurez où vous êtes. Plus vous faites de changement dans votre vie, plus vous devenez troublés et moins vous pouvez l'entendre Lui, parce que votre esprit lutte à toute vitesse pour s'adapter à vos nouvelles circonstances. Ne changez pas d'emploi, de ville, pays, ou maison à moins que ce soit nécessaire. Faites le moins de changement possible dans votre vie mondaine. Désirer plus de choses, au delà des nécessités de la vie c'est de la convoitise : Si nous avons de la nourriture et des vêtements, soyons content. 1 Tim 6:8. Vous êtes censés rechercher Dieu comme votre première priorité, même plus que la nourriture et les vêtements ; si vous faites cela, il vous promet que vous n'en manquerez pas. Mat 6:33. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Ne soyez pas de ceux qui s'établissent pour de l'or. »

Pour les personnes célibataires : Si vous désirez sincèrement rechercher Dieu, vous ne pouvez pas être à la recherche d'un mari ou d'une femme en même temps, parce que cela vous éloigne de votre but premier. Il n'y a rien de mal dans le mariage, mais vous ne pouvez tout abandonner, tout en saisissant plus ; vous ne pouvez perdre votre vie naturelle, tout en essayant de l'élargir en même temps. Lorsque vous atteignez les conseils clairs de la voix de Dieu, Si il est mieux pour vous que vous soyez mariés, Il vous le dira clairement, Il vous dira qui et quand vous marier ; rappelez-vous, Dieu détruisit le monde entier par l'eau parce que les fils de Dieu se mariaient, en dehors de la foi, à des personnes auxquelles ils étaient attirés physiquement. Avant que vous ne débutiez, comptez les coûts. Si vous avez entendu l'appel, ne soyez pas comme ceux qui disaient qu'ils étaient trop occupés avec : une nouvelle épouse, leur affaires, leur ferme, ou bien à ensevelir leurs parents. Longtemps après que George Fox soit parvenu à l'union et entré au paradis, sans le désir de sa part, Il lui fût dit par le Seigneur d'épouser Margaret Fell, aussi une éminente Quaker.

Quand quelqu'un devient convaincu de la véritable espérance, le vrai évangile et le seul chemin ; et quand ils quittent leur secte de déficit, plusieurs de leurs conjoints ont menacé de quitter, quelques même quitter. La plupart des conjoints à surmonter leur opposition et ont même entendu parler à partir du Seigneur que leur conjoint est correctement cherche de Lui. Le Seigneur n'a aucun désir de détruire un mariage, de sorte que le conflit s'installe généralement vers le bas ; mais c'est une douloureuse épreuve au moins.La maxime du monde dans la négociation est : le parti qui a peur de perdre une négociation est la partie qui perd. Calculez la dépense et être prêt à renoncer à tout de votre ancienne vie.

Alors que vous commencerez à renoncer à vos anciennes activités mauvaises et mondaines, les bases de vos amitiés diminueront. Alors que vous renoncerez au langage grossier, aux festivités, aux consommation excessive d'alcool, ripailler, etc., vos amis deviendrons mal à l'aise et commenceront à s'en prendre à votre engagement pour le bien. Vous n'aurez bientôt plus rien à gagner à socialiser avec eux. Car quelle communion y a-t-il entre la lumière et les ténèbres ? Oui, ils trouve cela étrange que vous ne vous précipitiez pas avec eux dans le même débordement de débauche, et ils vous calomnient. Vos anciens cercles d'amis disparaîtrons nécessairement, autrement ils vous haïront et vous persécuteront ; ou pire, ils vous entraîneront de nouveau dans le monde à rechercher leur satisfaction. Essayez-vous de gagner la satisfaction des hommes ou de Dieu ?

Ne commettez pas l'erreur de supposer que vous êtes censé aimer tout le monde en socialisant avec eux, en pensant que Jésus visitait les pécheurs et les synagogues, et que vous le devez aussi. Vous êtes incapable de démontrer l'amour de Dieu à quiconque tant que vous n'avez pas été purifiés et qu'en, vous l'amour de Dieu est véritablement rendu parfait. Tout ce que Jésus disait et faisait était exactement selon ce qu'il lui était ordonné par le Père, et lorsque vous êtes clairement sous le contrôle des ordres et commandes de l'Esprit de Dieu, vous aussi serez envoyés vers les gens du monde, (y compris vers les personnes religieuses du monde), avec des instructions ; mais d'ici là, vous devriez vous retirer des contacts sociaux avec le monde autant que possible. Souvenez-vous, vous ne pouvez rien faire de valeur sans l'assistance du Seigneur, sans : son timing, ses paroles, ses ordres, sa puissance. L'amitié du monde est inimitié contre Dieu. Quiconque donc voudra être ami du monde, se constitue ennemi de Dieu ; soyez polis, mais ne vous joignez pas aux conversations et aux activités du monde. Ceci ne veut pas dire que vous ne serez pas gentil et courtois avec ceux du monde avec lesquels votre occupation vous amène à vous associer ; seulement, vous ne socialiserez pas avec eux, parce que ce serait douloureux et dangereux pour vous. Ne soyez pas séduits : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes moeurs. 1 Cor 15:33.

Si vous prêchez ou enseignez la religion sans avoir été expressément autorisé, envoyé et ordonné les paroles exacts pour parler du Christ, à progresser spirituellement, vous devez arrêter. Toute parole que vous prêchez ou enseignez qui n'est pas totalement correcte amène la condamnation sur vous, et tant que vous ne serez pas perfectionnés et autorisés vos enseignements ne seront pas vrais. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

Paroles de l'Esprit sont entendues tel qu'ordonné juste avant d'ouvrir notre bouche pour parler ; nous ne sommes pas d'ajouter l'un de nos propres mots à tout moment lorsqu'il est envoyé de parler à d'autres. Ne parlez même pas de Dieu ou de Christ jusqu'à ce que vous soyez autorisés par Lui. Voir Aux Enseignants et Prédicateurs Religieux du Monde pour plus.

Efforcez-vous de vivre une vie paisible et tranquille. Recherchez la paix avec tous les hommes. Le moins de conversations, c'est mieux. Le moins de temps avec la radio, la télé, les films, les livres, les magazines, les journaux, à naviguer sur le web ; c'est mieux. Les jeux vidéo à caractères violent et/ou sexuel devraient être abandonnés. En ce qui concerne le dernier passe-temps de notre société, les réseaux sociaux : la Parole du Seigneur a dit à l'intérieur, « FaceBook est bavardage ; soyez fâchés contre les ragots » ; et ceci s'applique aussi à Twitter, aux blogs, etc., (il y a plusieurs lecteurs de ce site qui se sont fait dire de quitter Facebook). Peu importe la conversation dans laquelle vous vous trouvez, essayez de parler au sujet de l'amour et de la famille. Encouragez et félicitez les activités nobles et les bonnes actions qui font surface dans les conversations. De même que complimentez les autres pour des actes de gentillesse et de politesse, réprimant la colère. Ne vous joignez pas aux conversations inutiles, évitant l'impureté et le bavardage vaniteux (impie), car ils feront accroître votre impiété. Si la conversation devient blasphématoire, quitter immédiatement ; épargnez vos oreilles, votre voix, et votre esprit.

Une retraite hors du monde pour un temps de solitude peut être utile pour voir le monde plus clairement telle qu'il est. Provenant du Seigneur : « Retirez-vous du monde assez longtemps afin d'y voir son manque d'égard ainsi que sa haine. Chaque homme devrait se retirer dans sa propre maison jusqu'à ce que les fondations du monde soient détruites. » Même fermer la télé pour quelques semaines enlèvera partiellement l'insensibilité au mal que votre coeur a développé. La cessation de vos plaisirs et poursuites dans le monde pour quelques jours d'intense attente aux Seigneur ; donnez-Lui chaque minute que vous pouvez jusqu'à ce qu'Il transperce votre coeur afin de vous montrer la haine, la vanité, l'injustice, la cupidité, le mensonge, la corruption et l'obsession sexuelle du monde.

Les passes temps ne sont pas nuisibles sauf s'il est pénible de les abandonner. Si vous êtes obsédés par certains passes temps, tout comme les adolescents sont obsédés par les jeux vidéo, laissez-les tomber afin de progresser spirituellement. Mais même si pour vous les passes temps ne sont pas important, pour les autres ils peuvent être un péché mignon important dans leur vie. Ainsi, vous pouvez décider, ou alors cela peut vous être demandé de vous en abstenir soit pour : 1) éviter l'apparence de vouloir les encourager, devenant ainsi un bon exemple au yeux de ceux qui se complaisent dans le mal, et pour 2) ne pas offenser ceux des autres convictions religieuses, qui croient qui sont sans péché — ce qui les empêchent d'entendre la vérité alors que vous les pratiquez. Les deux cas illustre bien l'exemple d'être le gardien de votre frère.

Voyez Sortir de ce Monde pour plus au sujet de ce qu'il vous faut faire pour réussir.

De simples Règles pour débuter

Au delà de votre recherche à travers l'Attente, voici les règles de départ, si vous suivez cela, vous ferez bien.

Certainement nous devons joindre tous nos efforts afin d'abandonner les pratiques illégales : mensonge, tricherie, serment, vol, injures, immoralité sexuel, etc.

Mais dans notre culture nous sommes immergés dans des passes-temps légaux ; sports, Télé, films, naviguer sur le net, DVD, musique, concerts, théâtre, courses, culturisme, shopping, blogs, etc. Alors par quoi commençons-nous ? Vous ne pouvez pas tout abandonner immédiatement, car vous serez une coquille vide. Ce que vous abandonnez vous devez le faire en étant guidé par Lui, une étape à la fois, avec Lui qui fait grandir votre faim pour Lui pas à pas sur la voie. Tite 2:11-14 dit : la grâce nous enseigne à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines— et a vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la droiture et la piété. Il y a certaines choses dont vous devez vous détourner de toutes vos forces, en particulier celles qui mènent à l'immoralité sexuelle. La dépendance à la pornographie est la maladie de cet âge et peu importe où cela figure, cela doit être éliminé : magazines, calendriers, livres, Télé, films, jeux vidéo, navigation sur le net, etc. Si vous êtes accrocs à la pornographie sur le web, enlevez au moins ces sites de la liste de vos Favoris. Rendez plus difficile l'accès à plus d'un clique pour vous en décourager; débarrassez-vous de vos cartes de crédits— tous ce qui peut bloquer votre facilité à la perversion ; si nécessaire débarrassez-vous de votre connexion à internet ou même de votre ordinateur.

Étroitement lié à la pornographie, est l'auto-érotisme, en particulier chez les hommes, mais non limité uniquement aux hommes. Beaucoup de gens ont été enseignées par l'éducation laïque qu'il n'y a rien de mal avec l'auto-érotisme, allant même jusqu'à affirmer que cela est sain. Ils ont tort, car lorsque vous consentez à ce péché dans votre imagination, cela nuit à l'esprit, ce qui vous endommage certainement. Avant que vous soyez purifiés par le Seigneur, vous n'avez pas le contrôle total de votre bouche et peu de contrôle sur vos pensée ; mais vous avez le contrôle de vos mains et de vos pieds. Ainsi, vous pouvez empêcher vos mains de saisir le mal et vos pieds de courir vers le mal. En plus, en tant que croyant vous avez la grâce de Dieu pour vous aider à résister à la tentation. Se débarrasser de toutes sources de pornographie est une condition préalable, tel que discuté ci-dessus. Ensuite, faites un effort afin de garder votre esprit concentré sur Jésus, votre espérance de perfection, votre espérance du royaume, votre espérance d'union ; car si vous gardez votre esprit concentré sur Lui, il vous gardera de ces tentations. Si vous oubliez, et que vous vous retrouvez à ressentir ressentir le besoin de vous livrer aux plaisirs du monde, faites appel à la grâce de Dieu ; priez et assoyez-vous sur vos mains jusqu'à ce que vous sentez la tentation s'apaiser. Plus vous résistez à cette tentation, plus facile ce sera la prochaine fois ; avec le temps cela disparaîtra de votre vie. Ne faites pas l'erreur de croire que vous devez ne rien faire jusqu'à ce que Jésus descende et vienne vous libérer ; vous devez faire vous-mêmes tous les efforts pour vous détourner du mal, mais vous devez aussi dépendre de Lui comme cela est décrit dans les phrases précédentes. Renoncer à vous-mêmes est fondamental pour la croix. Voir le sermon de Stephen Crisp, Le Sacrifice Acceptable, pour plus au sujet de la puissance de Dieu pour vous protéger.

Il y a une autre forme de dépendance : les droits, et législations. Nos gouvernements ont légiféré et imaginé un un ensemble de droits, et de législations : le droit de dire quoi que ce soit, le droit à une pension, le droit aux soin de santé, le droit de se livrer à l'immoralité sexuelle, le droit à l'avortement, le droit de ne pas être discriminé, etc. Si la pensée d'avoir à vous séparer de certain droit vous dérange, alors c'est que vous en êtes dépendant. La manière du Seigneur n'est pas d'insister sur notre propre manière, ni de s'enfuir vers les tribunaux pour la protection, ni de s'enfuir dans les rues pour protester ; il nous faut accepter toute chose comme venant de la main du Seigneur, car Il est en parfait contrôle de tous les événements de ceux qui ont fait de Lui leur première priorité dans la vie.

Mais pour les passes-temps non nocifs : sachez qu'éventuellement ils devront disparaître, mais attendez que le Seigneur vous entraîne dans leur abandon, quand il vous donne la force de vous soumettre et une plus grande faim pour Lui, pour qu'il remplisse en vous le vide qu'a laissé l'abandon de ces choses. Ainsi que le Seigneur m'a dit : « Je ne veut pas que les gens abandonnent tout sur le champ, sans mon recours pour les guider et les remplir le long du chemin, ou bien ils finiront en coquille vide. Chacun devrait devrait mettre de côté ce qu'ils font pour la cause de a droiture. »

Concernant les sports, exercices du corps qui vous garde en santé est important et ne doit pas être considéré comme un passe-temps, à condition que vous ne soyez pas obsédés par le fait de gagner ou de la fierté de votre apparence.

Extrait de Un Guide Pour une Véritable Paix :

L'amour de la liberté est l'une des passions du coeur les plus dangereuses. Si nous suivons cette propension, à la place d'une véritable liberté, cela nous réduit à l'esclavage. Comme nos passions sont nos pires tyrans, si nous leurs obéissons n'est-ce que partiellement, nous devrons être dans de perpétuels luttes et combat intérieurs ; et si nous nous abandonnons entièrement à elles, c'est terrible de penser à quelles extrémités elles nous conduirons ; elles tourmenteront le coeur, et, tels un torrent, balayer tout devant elles, et ne toujours pas être satisfaites. La véritable liberté c'est de toujours se trouver en Lui, dont la vérité nous affranchira, et que le fait d'être à Son service c'est de régner.

Lorsque notre nature égoïste est morte, nous recevrons l'Esprit de Christ, ainsi nous seront obéissant dans notre amour pour Dieu— et notre obéissance est par choix, Dieu ne nous enlève pas notre libre choix. L'amour n'insiste jamais pour ses propres intérêts. Mais notre amour pour Dieu fera de notre obéissance à ses désirs la joie de notre vie.

N'essayez pas de forcer les autres membres de votre famille à faire comme vous. Si cela les intéresses, très bien. Si votre épouse ou votre mari viens avec vous, c'est encore mieux ; vous avez le meilleure de la fraternité. Ne faites aucune pressions à personne. Dès qu'ils voient votre changement ; dès qu'ils voient votre paix ; il se peut qu'ils veuillent suivre. Quelques soit les ordres que vous recevez, ils sont pour vous seul ; ne prétendez pas avoir l'obligation de les mettre en vigueur aux membres de votre famille.

N'approchez pas de l'attente de Dieu avec des questions auxquelles vous voudriez qu'Il réponde. Quand vous aurez besoin de connaître quelque chose, Il vous l'enseignera. Laissez-Le régler l'agenda pour que ce soit Lui qui vous enseigne, autrement vous serez déçu qu'Il n'ait pas répondu à vos questions. Il sait ce que vous avez besoin de savoir, et quand vous avez besoin de le savoir.

Méfiez-vous de ceux qui posent des questions d'importance mineure. Si on vous pose des questions inutiles, évitez d'y répondre. Évitez les controverses insensées, et ne vous laissez pas entraîner dans des arguments, spécialement en matière de religion. 2 Tim 2:23-24. Si vous avez des réserves au sujet des écritures, cette personne ne doit pas prêcher, enseigner, ou parler d'elle ; gardez plutôt le silence, en vous attendant au seigneur pour qu'Il vous donne la connaissance requise quand vous en avez besoin. Faites confiance à votre Enseignant pour vous apporter la connaissance quand vous en avez besoin ; mais vous devez faire confiance à Son jugement, non pas votre curiosité intellectuelle qui cherche à se gonfler de connaissance. Rappelez-vous, à plusieurs des premiers Quakers il leur furent montrés les détails et les mystères des écritures par Christ alors qu'ils entrèrent dans le Paradis, le Royaume de Dieu. Fox déclara qu'il avait une petite connaissance avant d'être instruit personnellement par Christ après qu'il fut entré dans Son Royaume. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Je vous ouvrirai la Bible. » Alors recherchez le Royaume en tant que votre plus haute priorité ; vous n'avez pas besoin de comprendre chaque nuance de l'écriture pour arriver à votre but. Utilisez les écritures pour l'espoir ; et jusqu'à ce que vous soyez instruit par le Saint-Esprit, utilisez les écritures pour comprendre ce qu'est le péché, pour vous aider à l'éviter autant que possible.

Un enseignement CLÉ que nous avons reçu de LUI alors que nous attendions : accorder (céder votre volonté) aux autres — nos enfants, nos maris, nos femmes, nos amis. Le fait de pratiquer cela peu vous mener à un progrès spirituel significatif. Vous devriez faire ainsi dans tous les cas, sauf si c'est immoral, dangereux, ou de conséquence majeure. Ça devrait être particulièrement facile pour les épouses soumises à leurs époux et aux enfants obéissant à leurs parents. Nous qui sommes les siens, sommes chargés de nous placer nous-mêmes derniers. Chacun devrais accorder les souhaits des autres, car en faisant cela, vous faites mourir votre désir égoïste, qui voudrait passer avant tout. Au lieu de cela, nous le plaçons Lui et Ses voies en premiers. L'Amour ne cherche point son intérêt. 1 Cor 13:5

Et ceux qui disent, que nous préconisons le salut par les oeuvres, par l'écoute et la repentance, Je dis, allez vers la Lumière et laissez-Le vous montrer ce qu'il y a dans votre coeur ; alors vous saurez à quel point vous avez toujours besoin de la Grâce. Seulement Dieu peut nous changer — nous sommes impuissants dans notre lamentable condition charnelle— mais seulement la grâce de Dieu peux nous libérer de notre condition. C'est par grâce, et seulement par la grâce à travers notre foi en Christ que nous sommes sauvée ; mais sauvé, veut dire mourir dans notre chair et vivre pour Christ— non par imputation, mais en réalité. Vous devez partager ses souffrances, mourir chaque jours, être enseveli dans le baptême de la mort, et de l'avoir, Lui, ressuscité en vous. La croix est le commencement. La croix ce n'est pas les oeuvres, c'est seulement l'obéissance, et à ceux qui s'y opposent : Leur fin sera la perdition ; ils ont pour dieu leur ventre [convoitises et attachements].

Véritable Fraternité

Comme évidence de votre désir pour le Seigneur de vous amener à l'état sans péchés et au Royaume, vous devrez quitter votre secte déficiente. Le fait de continuer à fréquenter votre secte déficiente, est contraire à la vérité et au vrai évangile demandant la repentance. Continuer à voir ces sectes déficientes c'est fraterniser avec des gens qui nient l'espérance de la pureté à travers la repentance, l'union, la sainteté, et le Royaume. Au lieu de la repentance et du pardon, leur Dieu pardonne seulement sans aider ni pouvoir pour plus de repentance pour les aider à changer. Rester, et vous perdrez soit votre paix ou votre intégrité. Si vous restez, vous êtes associés avec des gens qui pensent que le péché c'est OK avec Dieu, aussi longtemps qu'ils sont croyants et qu'ils croient leurs sectes ; s'associer avec des gens qui démontrent que le mal est laissé passé par Dieu ne peut qu'aider à affaiblir votre résolution à vous débarrasser de votre nature pécheresse. Ces gens vous diront constamment : « Nous sommes correctes, et vous êtes correctes car Dieu nous aime tels que nous sommes », même remplis de péché ; mais c'est là une erreur monumentale et tragique. Par votre participation, vous encouragez ces mêmes personnes dans leurs illusions, supportant les fausses doctrines de leurs sectes, et vous vous condamnez ainsi vous-mêmes. Sortez du milieu d'elle, [de la fausse église], mon peuple, afin que vous ne participiez pas à ses péchés et que vous ne receviez pas de ses plaies. Apoc 18:4.

La Parole du Seigneur à l'intérieur a dit, « Ils doivent se retirer de leurs sectes pour être enseignés. Quittez votre secte non pas dans l'orgueil et le préjudice, mais séparez-vous tranquillement, assez pour voir les fausses ordonnances. » Pour être capable d'entendre les enseignements de Christ, vous devez doucement vous retirer de vos sectes déficientes parce qu'Il ne vous édifiera pas sur de mauvaises fondations. Voir les services de sectes pour plus de détails. Voir aussi Les Écrits d'Isaac Penington pour savoir pourquoi il est nécessaire de sortir de Babylone.

Maintenant ne faites pas l'erreur de rechercher d'autres personnes avec des points de vues semblables afin de fraterniser avec eux. Ceux qui aspirent à la fraternité dans la chair avec d'autres demandeurs sont vraiment seulement voulant parler à d'autres, ce qui est dans effet enseignement et qui augmente votre fierté comme vous parlez. Réalisez que jusqu'à ce que vous, ou quiconque, ayez été crucifiés, vos paroles et les leurs viennent de la pensée charnelle, qui est inimitié contre Dieu et ne peut se soumettre elle-même à Dieu. Rom 8:6-7. Comme a dit le Seigneur, tout ce qui est dit de plus que oui ou non vient du malin, Mat 5:37, l'esprit de Satan en vous et en eux. Si vous et les autres pouvez dire les paroles entendue venues de l'Esprit de Dieu, (seuls paroles que vous entendez immédiatement avant de parler, et seulsparoles que l'on vous dit de parler à haute voix), alors là vous partagez les paroles de Dieu ; mais les personnes immatures partagent les paroles de Satan. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Il est dangereux pour les jeunes de fraterniser ensembles. » Il viendra bientôt un temps où les réunions seront une fois de plus rétablies partout dans le monde, par des individus mûrs, qui demeurent dans le royaume, mais d'ici à ce qu'un leadership ait été rendu parfait et formé, le Seigneur prend Lui-même soin de ses brebis. Ézéchiel 34. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Rester envers vous-mêmes. »

Le moins de conversation que vous avez, plus votre esprit peut être calmé. Le plus vous écouter et lire sur des sujets sauf votre espérance, plus votre esprit sera encombré. Évitez toute conversation inutile, l'écoute des autres, surfant sur le web pour des nouvelles ou des sujets d'intérêt et toute socialisation.

Plus vous vous rapprochez, maintien envers vous-mêmes devient plus critique. Dans son voyage spirituel George Fox a déménagé de ville en ville pour être un étranger à ceux autour de lui et de décourager d'autres parlant avec lui ; il avait peur d'être entraînés dans des conversations avec des personnes - à partir du silence de son esprit à une conversation mondain.

Ma femme et je continue d'attendre le Seigneur séparément ; et le Seigneur nous a dit que dans une bonne journée notre conversation devrait se limiter à un ou deux mots

Le danger que courent les jeunes à fraterniser ensembles s'applique aussi à la communication écrite, blogs, commentaires sur les blogs, échanges de courriels, etc. Tout ce que vous lisez venant d'autres, (en particulier ceux qui cherchent toujours et qui ne sont pas autorisés à partager leurs messages adressés spécifiquement pour eux et qui ne sont pas autorisé à partager leurs messages spécifiquement pour eux, encore moins leurs interprétations étendues), est sujet à fausser gravement votre compréhension. Le fait de partager les communications écrites avant d'avoir été spécifiquement autorisé à faire untel partage, est sujet aux erreurs subtils que vous nous pouvez même pas voir ; et en les partageant, vous amenez la condamnation sur vous.

Les premiers Quakers assemblés à attendre dans l'humble silence ; pour le Seigneur ; et dans que leur taire charnelle ceux suffisamment mûrs dans l'Esprit adoraient Dieu par son Esprit, que diriger leurs mots silencieux de louange et d'adoration. Les seuls mots audibles ont été ces mots commandes par le Seigneur pour être parlé ; le seul chant a été commandé par le Seigneur. La seule interaction des membres n'était pas dans des mots charnelle audibles, mais était dans l'Esprit, où les membres sont venus à connaître les uns les autres sans paroles ; au lieu de cela par communication silencieuse non-dits dans l'Esprit. Ces réunions étaient souvent assistés avec à la présence visible du Seigneur, (vu et entendu avec les yeux et les oreilles du coeur), il exerça son ministère à tous ; et sa présence grandement tous rafraîchie.

George Fox a parlé davantage de al véritable fraternité dans dans l'extrait ci-dessous de la Lettre 149, (une fraternité dans l'Esprit à laquelle Jean a aussi fait référence : Mais si nous marchons dans la lumière, comme lui-même est dans la lumière, nous avons communion les uns avec les autres, et le sang de Jésus Christ son Fils nous purifie de tout péché. 1 Jean 1:7.)

À tous les Amis de partout,

Rassemblez-vous ensemble, et dans la mesure de l'attente de l'Esprit de Dieu,
qu'avec cela toutes vos pensées puissent être guidées vers le Seigneur, pour recevoir la sagesse venant de Dieu.
Afin que vous puissiez tous venir pour connaître comment vous pouvez marcher vers Lui dans Sa sagesse.
Pour que cela puisse être justifié de vous, et qu'en cela vous puissiez être gardé pour Dieu, et qu'Il en soit glorifié.
Et Amis rassemblez vous ensemble, et faites connaissance les uns les autres de ce qui est éternel,
de ce qui était bien avant que le monde ne fut.
Car se connaître les uns les autres seulement en lettre et en chair,
vous différencie quelque peu des animaux des champs ;
car ce qu'ils connaissent ils le connaissent naturellement.
Mais tous faire connaissance les uns les autres dans la lumière qui était avant que le monde ne fut,
cela vous différencie des bêtes des champs,
et de la connaissance mondaine,
et vous amène à vous connaître les uns les autres dans la semence élu qui était avant que le monde ne fut.

Certaines personnes veulent la compagnie humaine. Peu de personnes cherchent Dieu seulement, chérissant Sa parole, ses enseignements, son amour, ses convictions, et ses encouragements, cependant maigre peut être le pain du ciel venu des cieux lorsqu'il est comparé avec Babylone et sa TV sans borne, ses livres, sa radio, sa musique, et ses réunions. Jusqu'à ce que vous êtes spécifiquement commandé par le Seigneur pour rencontrer avec les autres, rester envers vous-mêmes.

Techniques

J'ai entendu de plusieurs personnes qui parce qu'elles ne peuvent taire leurs pensées, cessent rapidement d'essayer, pensant qu'elles peuvent lire la Bible ou regarder les chaînes télévisées chrétiennes et faire mieux. Au début, tout le monde a de la difficulté à taire ses pensée ; même après des années d'attente, J'ai fréquemment eu de la difficulté. S'attendre à Dieu ne doit pas être une tentative occasionnelle, la vie de votre âme dépend de votre persistance et de votre patience. Continuez d'essayer et Il finira par taire vos pensée ; il se peut que vous luttiez durant une heure ou plus, mais soudainement vous expérimentez le silence. Utilisez le site web pour saisir la véritable espérance du salut, de la pureté, du royaume et de l'unité ; puis passez 90% de votre temps à l,attente de Dieu et 10% à la lecture de la Bible ou du site web pour maintenir votre espérance et votre motivation.

Vous essayez seulement de rester calme de sorte que vous puissiez entendre la voix calme et paisible. Chaque pensée est au nom de Jésus. Ceci n'est pas un mantra que l'on répète. Lorsque vous vous retrouvez égarés dans vos pensées, repensez à son nom et alors essayez d'être silencieux. Penser au Nom de Jésus est l'accès à la puissance :

Oui, dans le chemin de tes jugements, ô Éternel, nous t'avons attendu ; le désir de notre âme est après ton nom et après ton souvenir. Ésa 26:8

Un livre de souvenir a été écrit devant lui pour ceux qui craignent l'Éternel, et pour ceux qui méditent sur son nom. Mal 3:16

Tu garderas dans une paix parfaite l'esprit qui est demeuré sur toi, car il a confiance en toi. Ésa 26:3

Mon âme est rassasiée comme de moelle et de graisse, et ma bouche te louera avec des lèvres qui chantent de joie quand je me souviens de toi sur mon lit, je médite de toi durant les veilles de la nuit. Psa 63:5-6

non seulement vous êtes à l'écoute de cette petite voix tranquille à l'intérieur, mais surveillez aussi, même en regardant vos paupières fermées, en restant conscient de votre vue. Chaque fois que vous vous trouvez égarés dans vos pensées, retournez penser à Son Nom, mais ne le répétez pas encore et encore. La tranquillité est la clé. Son Nom donne accès à la puissance et fixe votre esprit en attente, vous amenant à entendre ses paroles ou voir ses compréhensions. Vous pouvez utiliser différentes techniques d'Attente ; seulement rappelez vous de ramener vos pensées au nom de Jésus-Christ. Vous devez écouter et obéir à toutes les commandes que vous entendez, à condition qu'elles soient entières, cela va de soi, et qu'elles soient morales. Lorsque vous recevez un telle commande, arrêtez-vous et écrivez-là, et puis continuez à écouter. Les autres formes de méditation vous enseignent à ignorer toutes pensées — c'est là exactement le contraire de ce que vous devez faire — écouter et obéir.

Alors ceux qui craignent l'Éternel ont parlé l'un à l'autre,
et l'Éternel a été attentif et a entendu,
et un livre de souvenir a été écrit devant lui pour ceux qui craignent l'Éternel,
et pour ceux qui méditent sur son nom. Malachie 3

Je veut partager avec vous des leçons que nous avons appris pendant des années d'attente. J'attend les yeux fermés. J'en connais d'autres qui attendent les yeux ouvert. L'avantage avec les yeux fermés c'est que l'esprit n'est pas distrait par ce qu'il voit ; le désavantage est que c'est facile de s'endormir. George Fox marchait toute la nuit seul ; le fait de marcher pouvait le garder éveillé tout en écoutant et recevant les compréhensions et les commandes du Seigneur.

Le Sommeil doit être Réduit

Le sommeil est contre-productif pour entendre la voix de Dieu. Ceci est difficile à accepter et à croire parce que toute notre vie on nous a enseigné à avoir beaucoup de sommeil. Moins vous avez de sommeil, plus vous allez entendre. Pendant des années George Fox marchait toute la nuit pour rester réveiller, et ses révélations qu'il recevait parlaient pour elles-mêmes alors que vous lisez ses oeuvres. Paul dormait peu. Le Seigneur vous réveillera aux petites heures du matin, et ce sera de plus en plus tôt ; C'est là Son appel pour vous à vous lever et à vous attendre à Lui. Si vous persistez à retourner vous coucher, vous aurez des attaques de cauchemars. Levez-vous et allez vous asseoir dans votre chaise. Si vous tombez endormis sur votre chaise, lorsque vous vous réveillez, soyez attentifs car c'est alors que fréquemment vous entendez. Ne retournez pas au lit ; demeurez assis et vous entendrez plus. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Ne jamais craindre la perte de sommeil. » Alors que vous progressez, le Seigneur va graduellement vous réveillez de plus en plus tôt, et votre capacité à tolérer le sommeil réduit va aussi augmenter graduellement.

IL s'agit d'une très grosse croix pour la volonté de votre pensée charnelle, qui cherche désespérément, dû à une habitude de vie, à vouloir rester dans le lit et dormir. Pendant des années, Il a essayé de me lever au milieu de la nuit ; j'étais résistant et stupide, aussi ma progression était lente. J'ai remarqué lorsque j'ai voyagé outremer, et que j'avais un peu de fatigue, j'entendais des messages. Maintenant, j'ai 3 heures de sommeil au lit — étant réveillé. Jusqu'à ce que je me suis habitué à l'horaire, il pouvait clairement me demander de me lever quand quand j'étais réveillé. J'en arrivais à un point, dans mon attente, où je m'endormais au bout de quelques minutes, constamment. Même beaucoup de sommeil ne remédiait pas à ce problème. Ce qui fonctionnait, c'était de ronger l'ongle de mon pouce jusqu'au bout de mes doigts ; cette douleur (et non blessure) me gardait éveillé. Souvenez vous Il a dit, le Royaume des Cieux est saisi par des hommes plein de force— faisant un maximum d'effort. Si vous n'êtes que légèrement fatigué, louez-le, quand c'est fait pleinement, ça peut vous quitter au point d'être suffisamment réveillé pour continuer votre silence. Le café est trop turbulent pour moi, pour mon estomac et mes émotions ; mais le thé (Tazo Awake English Breakfast), pilules du basilic sacré et pilules de la L-théanine m'aident à rester éveillé sans effets secondaires négatifs, (la L-théanine calme les effets de la caféine tandis que le basilic sacré favorise la concentration.) Quoi que ce soit qui fonctionne pour vous. Voici plusieurs écritures ci-dessous qui supporte fortement le besoin de moins de sommeil :

Ne permets pas à tes yeux de dormir, ni à tes paupières de sommeiller.
dégage-toi, comme la gazelle, de la main du chasseur, et comme l'oiseau, de la main de l'oiseleur.
Va vers la fourmi, paresseux ; regarde ses voies, et sois sage ;
Elle qui n'a ni chef, ni surveillant, ni gouverneur,
elle prépare en été son pain, elle amasse pendant la moisson sa nourriture.
Jusqu'à quand, paresseux, resteras-tu couché ? Quand te lèveras-tu de ton sommeil ?
Un peu de sommeil, un peu d'assoupissement, un peu croiser les mains pour dormir.
et ta pauvreté viendra comme un voyageur [rôdeur], et ton dénuement comme un homme armé. Pro 6:4-11

J'ai passé près du champ de l'homme paresseux et près de la vigne [spirituelle]de l'homme dépourvu de sens,
et voici, tout y était monté en chardons, les orties en avaient couvert la surface, et sa clôture de pierres était démolie.
Et je regardai, j'y appliquai mon coeur ; je vis, et je reçus instruction.
Un peu de sommeil, un peu d'assoupissement, un peu croiser les mains pour dormir ;
et ta pauvreté viendra comme un voleur [sans avertir], et ton dénuement comme [comme dérobé par]un homme armé. Pro 24:30-34

N'aime pas le sommeil, de peur que tu ne deviennes pauvre ; ouvre tes yeux, et rassasie-toi de pain [spirituel]. Pro 20:13
(Jésus est le Pain du Ciel, la Parole de Dieu, entendue de l'intérieur — c'est là un conseil fort, d'avoir le moins de sommeil possible.)

Et il vient vers les disciples, et il les trouve dormant ; et il dit à Pierre : Ainsi, vous n'avez pas pu veiller une heure avec moi ? Matthieu 26:40

Prenez garde, veillez et priez ; car vous ne savez pas quand ce temps sera. Marc 13:33


Bienheureux sont ces serviteurs que le seigneur quand il viendra, trouvera viendra ; en vérité, je vous dis qu’il se ceindra lui-même, et les fera mettre à table, et s’avancera pour les servir. Et s’il arrive à la seconde veille ou à la troisième veille, et qu’il les trouve ainsi, [viendra] bénis sont ces serviteurs-là. ! Luc 12:37-38

Veillez donc, et priez en tout temps, afin que vous soyez estimés dignes d'échapper à toutes ces choses qui doivent arriver, et de vous tenir devant le fils de l'homme. Luc 21:36

Ainsi donc ne dormons pas, comme les autres, mais veillons et soyons sobres. 1 Thess 5:6

Mais la fin de toutes choses s'est approchée ; soyez donc sobres et veillez pour prier. 1 Pi 4:7

Souviens-toi donc comment tu as reçu et entendu, et garde, et repens-toi.1 Si donc tu ne veilles pas, je viendrai sur toi comme un voleur, et tu ne sauras point à quelle heure je viendrai sur toi. Apocalypse 3:3

Réveille-toi, toi qui dors, et relève-toi d'entre les morts, et le Christ te donnera la Lumière. Éphésiens 5:14

Voici, je viens comme un voleur. Bienheureux celui qui reste éveillé et qui veille. Apocalypse 16:15

Bienheureux l'homme qui m'entend, veillant quotidiennement à mes portes, attendant aux poteaux de mes entrées ! Car quiconque me trouve, trouve la vie, et obtiendra la faveur de l'Éternel. Prov 8:34-35

Je me souviens de toi sur mon lit, je médite de toi durant les veilles de la nuit. Psaume 63:6

Une Habitude Quotidienne

Le Seigneur récemment m'a dit, « beaucoup de gens disent, "Je n'ai pas le temps." Je ne vous demande pas de laisser tomber ce que vous faites pour venir attendre. » Il ne s'est jamais interposé dans ce que j'ai eu à faire dans ma vie ; Il sait que nous sommes occupé avec notre travail, enfants, maison, activités communautaires, etc. Il vous demande seulement de prendre un peu de temps pour Lui.

Vous ne pouvez pas être son disciple à moins que vous preniez votre croix à tous les jours et suiviez ses ordres.

C'est probablement mieux de prendre un temps tôt le matin ; quand c'est silencieux, avant que les activités journalières tourbillonnent dans votre tête. Levez vous une heure plutôt que prévu ; utilisez les fins de semaines pour une recherche plus intense, et faites des congés des journées saintes, en passant la journée entière ou autant que possible dans le silence dans l'attente du Seigneur. Si vous êtes occupés, le fait de prendre un moment dans la soirée, bien souvent, ne sera pas possible dû aux problèmes de la journée, des exigences ou bien que vous êtes trop épuisés. D'autres sont capables de s'attendre à Dieu régulièrement la nuit ; ma femme est comme ça, elle peut attendre la nuit durant plusieurs heures. Peu importe le temps que vous choisissez, ne manquez pas d'être à l'écoute quotidiennement. Il est préférable de s'attendre au Seigneur sur une chaise sans appuie-têtes. Assis bien droit, vous êtes moins enclin à tomber endormi, malgré que c'est encore possible ; et Il peut plus facilement vous réveiller, parce que le sommeil ne sera pas aussi profond que si vous étiez étendu dans votre lit. Si vous essayez de pratiquer l'attente dans votre lit, appuyé sur des oreillers, c'est beaucoup trop facile de partir furtivement voir se retrouver en position couché.

Il arrive que lorsque je m'assois pour débuter mon Attente, de savoir à l'instant même qu'Il est en train de me parler à propos de quelque chose me concernant ; Je ressent cela profondément en moi ; c'est une infusion. Il n'y a aucune parole, mais le message est comprit en paroles. Un jour, comme j'étais assis, Je me senti vraiment coupable à propos de quelque chose que j'avais fait récemment ; tandis que j'étais assis là, étonné par cette soudaine et inattendu culpabilité venue de nulle part, j'entendis Sa voix me dire, « considère toi coupable ». Pendant que tu pense à ce que tu ressens et ce que tu sais, tu peu mettre cela en paroles et en pensées. C'est habituellement une conviction de quelque chose dont Il veut que vous vous repentiez, que si vous admettez et vous vous repentez, vous serez grandement avantagé. S'il s'agit de quelque chose de mal que vous avez fait, vous sentez la honte et la culpabilité. S'il s'agit d'un commandement ou d'une directive, vous sentez un fort désir de faire cette chose.

Taire la Pensée

Il y a plusieurs choses que j'ai appris pour aider à taire la pensée, de sorte que vous pouvez entendre plus facilement :

  • Commencez en pensant au nom de Jésus (mais pas encore et encore). Si votre chaise possède des accoudoirs, reposez vos coudes sur les accoudoirs, et joignez vos mains ensembles comme pour prier, puis reposez-les dans un léger contact avec votre bouche, votre menton, ou votre nez.

  • Forcez-vous à sourire et maintenez le sourire. Sourire va chasser les soucis, ce qui est 90 % de pensées. Un sourire libère des endorphines et la sérotonine, ce qui rend plus facile pour se détendre et laisser tomber pensées. Quand vous vous trouvez sombré dans un flux de soucis, ou coincé dans l'examen de l'horreur de vos péchés passés, (après avoir une fois avoué regret sur ​​eux), un sourire forcé va briser ces schémas de pensée, qui vous permet de recentrer votre esprit à attendre, regarder et écouter pour que le Seigneur parle.

  • Fermez votre bouche et respirez par votre nez pour autant qu'il soit dégagé. La respiration par la bouche rend les pensées plus faciles ; cela m'a été enseigné par le Seigneur. Cela est vrai pour l'attente et aussi pour les activités courantes.

  • Non seulement écoutez, mais veillez — veillez la lumière sur vos paupières fermée ; ou si vous attendez avec les yeux ouverts, restez concentrés sur un objet fixe devant vous. Si ils sont fermés, dirigez vos yeux vers la droite en haut. Continuez à veillant ce qui est à vos yeux, cependant peu, et qui va garder votre esprit taira. En veillant, vous gardez votre esprit immobile, et l'écoute est naturelle avec un esprit calme. Votre esprit est occupé à veillant et ne peut donc pas penser.

  • Respirez lentement et profondément. Une respiration lente rend la pensée plus difficile. Tandis inspirant lentement et profondément, concentrez-vous sur la partie supérieure droite de votre tête ; et tandis expirant lentement, concentrez-vous sur la lumière en haut à droite de votre tête (angle de 45 ° vers le haut). Chaque fois que vous expirez, veillez plus loin vers la droite, (mais sans vous tordre la tête).

  • Après avoir expiré l'air de vos poumons, sans inhaler immédiatement, retenez votre respiration pendant quelques secondes. Vous sentirez une pression dans votre tête ; ne vous y opposez pas, s'accrocher à dessus et lorsque vous inspirez de nouveau, retenez cette pression, car elle peut vous aider à maintenir le silence de votre esprit. Avec la pratique, vous pouvez maintenir cette pression tout au long de votre temps d'attente.

  • Soyez prêt à rejeter les pensées et les visions que le diable lance au hasard pour faire errer votre esprit ; rejeter les pensées avant d'être perdu dans la pensée est difficile, mais cela devient plus facile avec la pratique.

  • Pour commencer, (ou recommencer quand vous êtes perdu dans vos pensées), expirez profondément, en vous arrêtant quelques secondes pour attraper la pression. Sourire. Inspirez profondément, en sentant la partie supérieure droite de votre tête. Puis expirez à nouveau tandis veillant le haut à droite de votre tête.

  • Attendre de cette façon peut devenir reposant.

Selon la Parole du Seigneur à l'intérieur, ce qui précède est la clé pour que Christ soit formé en vous.

Commencez par penser au nom de Jésus. comme vous progressez et devenez plus conscient de Christ en vous, vous pouvez changez pour penser à Christ en vous, (par George Fox). Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « À toutes les fois que vous revenez [vos pensées] à moi, le Père le sait. »

Quiconque marche dans les ténèbres et n'a pas de lumière, qu'il se confie dans le nom de l'Éternel et s'appuie sur son Dieu. Ésa 50:10

Le nom de l'Éternel est une forte tour ; le juste y court et s'y trouve en une haute retraite. Pro 18:10

Tu garderas dans une paix parfaite l'esprit qui est demeuré sur toi, car il a confiance en toi. Ésa 26:3

Ne vous découragez pas si vous trouvez cela difficile de taire la pensée ; tous le monde peut le faire. Vos efforts sont remarqués et appréciée ; ils finiront par être récompensés par la grâce du Seigneur pour vous aider à taire la pensée. Rappelez-vous, même votre attente est à votre crédit : Que ta miséricorde, ô Éternel, soit sur nous, en proportion à notre attente et à notre espérance en Toi. Psaume 33:22. Car depuis le commencement du monde, les hommes n'ont pas entendu, ni perçu par l’oreille, et l’œil n’a pas vu de Dieu hormis toi, qui agit pour celui qui s’attend à lui. Ésa 64:4.

Vous remarquerez par la suite que vous avez une pensée et alors vous formez les paroles pour l'exprimer dans votre esprit. Votre pensée a déjà été entendu ; vous gaspillez vos efforts à essayer de les exprimer. Gardez seulement le silence, sans former de mots pour exprimer les sensations ou les pensées qui émergent, et vous aurez franchi une étape majeure. N'essayez pas de former des mots dans votre esprit, même si votre pensée est mauvaise, laissez la simplement aller.

Un problème courant, votre esprit s'imagine prêcher aux autres, citant les écritures pour appuyer la prédication. Certains pensent même que cela est inspiré de Dieu, mais il s'agit seulement de votre pensée charnelle jugeant les autres et perdant votre temps d'attente. Peu importe que cela vous fait vous sentir bien, peu importe que cela vous fait vous sentir juste, cessez cela, et allez dans le silence du mieux que vous pouvez ; ne gaspillez pas votre temps d'écoute et de veille.

Le Jeûne

Un jeûne occasionnel et moins de sommeil affaibli le corps et par conséquent fortifie l'Esprit. Je boit de l'eau lorsque je jeûne ; ne pas boire d'eau durant plus de 3 jours est extrêmement difficile et peut être dangereux. Il y a des records de personnes vraiment avancées spirituellement qui étaient capable de tenir sans eau durant plus de trois jours ; Jésus et Moïse jeûnèrent sans eau. Si vous buvez de l'eau, assurez-vous d'ajouter au moins 1/2 cuillère à thé de sel de mer par jour, ou votre élimination de liquide épuisera le sel de votre corps, vous causant une dangereuse déshydratation. Un jeûne au jus n'est pas vraiment un jeûne ; c'est une diète. Les Musulmans font des jeûnes de jour seulement, manger le soir, ce n'est pas un jeûne. Un jeûne consiste à ne pas prendre aucune nourriture durant une certaine période de temps. George Fox et plusieurs des premiers Quakers jeûnaient fréquemment. Paul jeûnait. Jésus jeûnait. Moïse jeûnait. Cela est difficile, mais utile. Vous pouvez vouloir que le Seigneur vous dise « Ne mange pas. » Si vous voulez jeûner, jeûnez. si vous voulez attendre d'en avoir l'ordre, attendez. J'ai fait les deux. Jeûner par obéissance à l'ordre du Seigneur est plus facile à supporter parce que ce n'est pas vous qui décidez quand cesser ; si cela était votre décision de jeûner, alors il est trop facile de décider quand arrêter quand cela devient trop difficile ; mais si c'est le Seigneur qui vous dit de jeûner[clairement compris, sans remplir les blancs, sans présumer], vous devez alors attendre qu'il vous donne la permission d'arrêter.

Sécheresse

Bien souvent le fait de s'asseoir et ne rien voir ou entendre fait parti du processus, la sécheresse. Pendant longtemps, j'ai reçu un message par mois. Vous ferez probablement mieux. Vous aurez aussi de l'encouragement. Cela arrive juste au bon moment. Il est en train de développer votre patience. Et aussi votre foi ;Il parle exactement au bon moment. Il sait ce qui est mieux. Ne tentez pas de le seconder. Il est toujours là. Il ne vous abandonnera jamais ; c'est une promesse scripturaire. Les longs moments passé à ne rien entendre c'est d'être dans le désert spirituel. Une fois Il m'a dit « continue à ramper à travers le désert ». Ne pensez pas que le processus n'est pas en marche ; sachez qu'il l'est. Lisez Jean, Pierre, Psaumes, et George Fox afin de garder votre espérance. Vous trouverez vos préférés. Quoique puisse bâtir votre espérance, lisez-le.

Au début de votre attente de Dieu, Il se peut que vous soyez dans l'attente du Seigneur plusieurs fois avant d'entendre Sa voix, mais votre attente est sur le point d'être récompensé. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Lorsque dans l'attente, même si vous n'entendez pas pendant quelques temps, ce sera pour votre bénéfice ; sachez qu'Il est à l'oeuvre profondément à l'intérieur de vous. » Ma première erreur fut de m'attendre à sa guidance quant à quel ministère il voulait que j'aspire et où aller pour cela ; des questions auxquelles il ne pouvaient y avoir de réponses, plutôt que de simplement m'asseoir pour être enseigné sur Lui et sur moi-même selon ce que Lui, mon créateur avait décidé de ce que j'avait besoin de savoir.

J'ai entendu au sujet de ceux qui entendent immédiatement. J'ai entendu au sujet d'autre qui n'ont pas entendu pendant des mois — mais quand ils entendent, ils sont exaltés de tout leur être. Vous n'entendez pas une voix au sens littérale dans vos oreilles ; c'est plutôt comme une pensée en vous, mais accompagnés d'une voix. Il débutera avec des déclarations encourageantes et gentilles. Il vous montrera les choses à venir, ou vous montrera Sa puissance, par révélation ; cela vous aide à croire et à identifier que c'est le Fils de Dieu, qui vous parle. Plus tard Il commencera à vous accuser de vos problèmes, par vision avec une compréhension immédiate et claire, mais avec une façon douce et fraternelle, qui vous attriste de sa vérité et vous motive à devenir différente ; et si vous persistez dans votre détermination, vous serez changés par Lui pour être différents.

D'ordinaire, vous n'entendez pas venant de Dieu, ou n' obtenez pas sa guidance rapidement. Votre sincérité à renoncer à vous en remettre à vous-mêmes, et à placer tous vos espoirs sur Lui n'est pas une tentative désinvolte, mais plutôt un effort dévoué. Il se peut que cela prenne des mois avant que vous entendiez, mais vous allez entendre — si vous persistez. La persistance, l'engagement, et le fait de vous en remettre entièrement à Dieu sont là ce qui importe le plus.

Liste des Difficultés d'Audition

En outre, voici une liste de vérification, juste pour être certain que vous n'êtes pas retenu par une ou plusieurs choses :

  • Vous devez vouloir être propre à entendre ; vous avez à vouloir être nettoyé ;dans toute pensée, parole et action. Vous devez vouloir le Seigneur pour exposer tous les péchés dans votre cœur et de les détruire ; dans le cas contraire, vous n'allez pas entendre. Une fois de plus, provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :


  • Laissez le Seigneur décide de ce que vous devez entendre ou être informé, pas vous. Si vous y allez sans questions vous attendez d'une réponse, sans une expérience que vous devez avoir ; si votre objectif est de se contenter de ce que le Seigneur veut pour vous ; vous pourrez finir par entendre régulièrement. (Mais ne vous attendez pas à entende chaque fois que vous l'attendez, il y a plusieurs fois de sécheresse lorsque vous n'entendez rien.) Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Vous entendrez lui si vous allez sans ordre du jour préréglé. »

  • Soyez certain que vous n'avez pas désobéi à l'une de ses commandes qui était complète et claire de cesser une chose que vous faites, ne voulant pas la cesser et ainsi, vous convainquant vous-mêmes qu'il s'agissait de votre imagination ; pour que la Parole du Seigneur à l'intérieur dit : « Ceux qui n'écoutent pas avec attention ma commande n'entendront pas ma voix. »

  • Soyez certain que vous que vous ne faites délibérément pas quelque chose de mal, que vous savez que vous ne devriez pas faire, et que vous êtes capable de cesser.

  • Assurez-vous de ne rien retenir en réserve que dont vous ne pourriez vous séparer si cela vous est demandé.

  • Soyez certain que vous n'avez pas l'habitude de désobéir à une commande que vous avez entendu de Lui, pensant que cela n'est pas important ; pour que la Parole du Seigneur à l'intérieur dit : « Ceux qui ont refusé d'obéir ont été shuntés de côté. »

  • Veillez à ce que vous n'êtes pas désobéissance à un ordre que vous avez entendu parler de lui, parce que vos amis ou votre famille pourrait désapprouver. Vous ne pouvez pas avoir peur de censure ou de la désapprobation de votre famille et vos amis ; vous devez vouloir l'approbation du Seigneur beaucoup plus que l'approbation des hommes.

  • Soyez certain que vous ne cherchez que Sa volonté pour vous, non pas une augmentation de pouvoir, de prestige, d'argent, de votre condition, etc. ; en d'autres mots que vous cherchez Sa droiture et Son royaume comme votre plus haute priorité dans la vie.

  • Soyez certain de ne pas vous retourner et d'aller vous recoucher au milieu de la nuit lorsque vous êtes réveillés par Lui.

  • Soyez bien sûr que vous cherchez en toute humilité, conscient de Son infinie sagesse, pouvoir, connaissance, et pureté — bien au-delà de tout homme. Si vous allez à Dieu, en pensant que vous êtes sauvés et spécial, que vous avez des privilèges, vous n'entendrez pas — ce n'est pas de l'humilité. Vous devez aller à Lui en tant que pécheur qui n'est pas sauvé, qui désespère de se débarrasser du péché, désespère de faire la chose juste, désespère d'être agréable à Dieu— à tout prix — mais en faisant confiance à sa bonté et à sa miséricorde.

  • Soyez certain de ne plus aller aux services de votre secte déficiente, aux études Bibliques, groupe de prière, etc. Si vous participez à les sectes de déficit : 1) vous soutenir et promouvoir ceux qui comptent le sang de Jésus pour être une licence pour le péché, pour le mal et les ténèbres ; 2) vous niez le vrai Christ, tout en soutenant les antéchrists ; 3) vous montrez mépris et malgré pour la grâce ; 4) vous vous moquez de Dieu par lui attribuant à accepter au paradis ceux plongés dans le péché parce qu'ils croient ; et 5) vous êtes celui qui a connu la volonté du Seigneur, mais n'a pas réussi à le suivre.

  • Assurez-vous de ne pas prêchez, de ne pas témoigner, et que vous n'enseignez pas aux autres, jusqu'à ce qu'il vous soit clairement demandé de le faire, qu'il vous soit dit quand le faire et et vous pouvez entendre de Lui chaque parole on parle immédiatement avant de parler. Comprenez, que si vous violez cela, l'opposition peut devenir très actif à imiter la voix du Seigneur et vous menant à beaucoup plus d'erreurs, avec accompagnement de condamnation pour les dommages spirituels que vous causez à vos auditeurs, cependant involontaire.

  • Assurez-vous que vous ne tournez pas le dos à ceux dont les besoins nécessaire de la vie ne sont pas comblés, et auxquels vous pourriez apporter votre aide par le surplus de vos ressources. Vous devez donner généreusement, aux individus ou organismes de bienfaisance venant en aide aux pauvres. Or je dis ceci : « Celui qui sème chichement moissonnera aussi chichement, et celui qui sème libéralement moissonnera aussi libéralement. Que chacun fasse selon qu'il se l'est proposé dans son coeur, non à regret, ou par contrainte, car Dieu aime celui qui donne joyeusement. Mais Dieu est puissant pour faire abonder toute grâce envers vous, afin qu'ayant toujours en toutes choses tout ce qui suffit, vous abondiez pour toute bonne oeuvre, elon qu'il est écrit : "Il a répandu, il a donné aux pauvres, sa droiture demeure éternellement." » 2 Cor 9:6-9. Un avertissement provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur ! « Vous devez distribuer généreusement. »

  • Assurez-vous que vous ne continuez pas dans une habitude visiblement immorale sans joindre tous vos efforts afin de cesser cela.

Maintenant, quelques suggestions :

  • Lorsque vous vous réveillez, attendez environ une minute ou deux avant de vous lever ou de planifier votre journée. Essayez alors d'être à l'écoute d'un message, qui peut apparaître comme une pensée, sauf qu'elle n'a pas de suite pour s'appuyer— elle est complètement hors du sujet auquel vous pourriez être en train de penser.

  • Lorsque vous vous attendez à Dieu, même si vous pensez, le Seigneur peut superposer ses pensées et paroles par-dessus les vôtres. Vous pouvez vous trouver à voyager dans votre train de pensée, (que vous pouvez retracer vers l'arrière et voir comment une pensée conduit à une autre), et soudainement il y a une pensée complètement différente qui survient, qui n'a pas de suite ou de train. Souventefois c'est le Seigneur qui communique avec vous.

  • S'il vous arrive de vous réveiller la nuit, et que vous vous sentez assez réveillés, levez-vous et essayez de vous attendre au Seigneur.

  • Ne vous inquiétez pas si vous somnolez. Restez assis et vous vous réveillerez, souvent plusieurs fois.
    Lorsque que vous vous réveillez, la plupart du temps c'est à ce moment que vous entendrez.

  • Finalement, essayez d'augmenter votre temps. Comme m'a dit le Seigneur une fois : « Si la voiture ne va nulle part, appuie sur l'accélérateur. »

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Entendre et obéir c'est difficile. Seulement ceux qui veulent être nettoyés peuvent entendre. Les gens paniquent sur ​​elle de ne pas être évident que le Seigneur est à l'œuvre en eux. Lorsque dans l'attente, même si vous n'entendez pas pendant quelques temps, ce sera pour votre bénéfice ; sachez qu'Il est à l'oeuvre profondément à l'intérieur de vous. » Le progrès n'est pas évident à court terme. Le progrès est petit à petit, souvent indiscernable, mais au fil du temps, vous regarder en arrière et voir vos changements. Peu à peu, chaque parole prononcée de Lui vous entendez est greffée dans votre cœur et à vous transmet la vie de Dieu de vous faire un peu plus pur.

Reconnaître Sa Voix

La Voix viendra avant la Lumière. Mais vous pouvez avoir des visions, comme de petits rêves immédiatement accompagnés de la compréhension. Cela est aussi l'oeuvre de la lumière à l'intérieur de vous. Ce que vous entendez ne s'aligne pas toujours avec les Écritures. Vous l'entendrez vous dire des choses au sujet de vous-mêmes. Vous entendrez des compliments. Vous entendrez des convictions. Mais quel que soit ce que vous entendez, ne sera jamais contraire aux écritures. Vous pouvez entendre de quatre manières :

  1. Une pensée sans voix, ou sans vision. Mais la pensée n'est évidemment pas la vôtre parce qu'elle n'a pas de train pour la tracer à rebours. La pensée est aussi immédiatement comprise.
  2. Une pensée accompagnée d'une voix (mais pas une voix physique — mais plus comme un ton et une qualité à la pensée exprimée — comme le souvenir d'avoir entendu quelqu'un parlant avec des inflexions, un ton, une fréquence, etc.)
  3. Une compréhension avec une vision, cette compréhension est immédiate et clair — aucune voix ne l'accompagne généralement.
  4. Une compréhension qui est comme d'être complètement immergé ou entouré avec des paroles non entendues, mais très fortes, et que vous-mêmes pouvez aisément exprimer en paroles. Celle-ci est rare et merveilleux.

Ci-dessous illustre comment vos propres pensées peuvent être retracées en revenant en arrière, pour prouver si une telle pensée est réellement vôtre ou si elle a été introduite à partir du domaine spirituel :

Supposons que j'ai une pensée à propos de l'Italie. maintenant je commence à la retracer en revenant en arrière. La pensée d'avant était une pizza. Et avant cela : la nourriture préférée des hommes. Et avant cela : de la crème glacée. Et avant cela : la nourriture favorite des femmes. Et avant cela : ce que ma femme et moi allions manger pour souper. Et avant cela, etc.

À la fin de cette séquence, supposons que j'entend ou que j'ai une pensée : « Tes besoins vont être comblés, à condition que tu restes sur le sentier.» Puisque cela est totalement désynchronisé par rapport au train de pensées précédent, de toute évidence cette pensée est originaire du domaine spirituel. C'est la voix du Seigneur parce qu'elle est paisible, facilement acceptée, douce, pleine d'espérance, de miséricorde, compréhensible — c'est la sagesse d'en haut :

Mais la sagesse d'en haut est premièrement pure, ensuite paisible, modérée, traitable, pleine de miséricorde et de bons fruits, sans partialité, sans hypocrisie. Jacques 3:17.

Mais si vous entendez, « tu as un sérieux problème » ; cela provient d'en bas parce que cela n'identifie même pas le problème ; donc, ce n'est pas pur et étant incomplet, ce n'est pas compréhensible ou facilement accepté .

Cela prend du temps, de la pratique, et de la patience pour apprendre à reconnaître la voix du Seigneur. Ses paroles sont toujours bienveillantes, gentilles, paisibles, facilement acceptée, sans sarcasme, sans amertume, sans condamnation, sans rudesse, pur, claire, humble, merveilleuses. Il n'y a jamais de paroles émotionnelles, il n'y a jamais d'émotion dans Sa voix ; ses paroles sont simples, sans sarcasme, sans humour, facilement acceptées, toujours aimables, fermes, toujours morales, ne contredisant jamais les Écritures, immédiatement comprises, factuelles, sages, faciles à comprendre, facilement acceptées, jamais de réprimande, et Il ne vous laisse jamais à vous-mêmes pour deviner leurs significations. Les nombreuses voix de l'ennemi sont généralement émotives, sarcastiques, incomplètes, culpabilisantes, dures, amers, de peur. L'ennemi utilise plusieurs voix : la vôtre, celle de vos amis, de vos proches, des dignitaires, etc. Vous finirez par l'entendre. Et une fois que vous commencez à entendre, vous entendrez de plus en plus. Il a une voix douce. Parfois, vous n'entendrez pas sa voix, vous allez soudainement connaître quelque chose. George Fox appelle cela une 'ouverture.' Une 'ouverture' peut s'exprimer en paroles, mais c'est un sentiment qui infuse votre être en entier, comme un sentiment qui vous entoure ou vous immerge dans la compréhension immédiate.

Il vous dira des choses à propos de Lui-même. Il vous encouragera. Il est la bonté même. Il vous dira, vous montrera des choses à propos de vous-même ; Quelques unes seront des choses laides. Mais maintenant qu'Il es votre ami, vous savez qu'Il vous montre cela pour votre propre bien. Alors vous écoutez et vous veillez. Et vous ne fuyez pas ; tenez-vous devant le Fils de l'Homme. Et vous vous repentez de ce qu'Il vous montre. Et quelque fois Il vous donne des Commandes. Vous entendez la Parole de Dieu, la Parole vivante. Et plein d'espoir vous obéissez à ses commandes et Lui montrez que vous l'aimez en étant obéissant. Ayez un crayon et un papier à votre porté quand vous vous attendez au Seigneur. Arrêtez et écrivez ceux que vous recevez. Gardez un carnet de note des commandement et compréhension reçu. Il nous a dit, « Pourquoi devrai-je vous enseigner si vous ne notez pas ce que je vous dis ? » Alors retournez tout droit dans l'attente. Révisez-les périodiquement, et gardez la repentance. Vous commencerez à changer ; Pas aussi vite que vous le voulez, mais vous changerez. Vous deviendrez plus patient, moins facilement colérique, gentil, plus stable, plus centré dans la vie. Vos désir pour les choses du monde commenceront à se dissiper. Tandis que vous suivez ces commandements, votre progrès accélérera. Quand vous voyez vos changements, toujours conscient de vos manquements en diminution, vous saurez, avec gratitude, qu'il est en train de vous changer par la grâce — et ça marche ! Votre foi s'amplifie, parce que vous entendez la Parole de Dieu et vous devenez plus sur de ce en quoi vous espérez et plus certain de Christ faisant les changements en vous, même si Lui, vous ne le voyez pas encore.

Ne Comptez pas sur Les Rêves

Une erreur commune de beaucoup de gens, c'est d'essayer d'interpréter les rêves. George Fox a écrit à propos de rêves dans son Journal :

En allant à un autre endroit, je rencontrai des gens qui se fiaient trop sur les rêves pour les guider spirituellement. Je leur dis qu'à moins qu'ils puissent distinguer entre le rêve et le rêve, il seraients tous ensemble dans la confusion, car il y a trois sortes de rêves : une multitude de choses peuvent parfois amener les rêves ; et il y a les murmures de Satan dans l'homme durant la nuit ; et il y a Dieu qui parle à l'homme dans les rêves. Ces gens arrêtèrent de se fier sur leurs rêves et finalement, devinrent Amis.

Si Dieu vous parle dans un rêve, il sera absolument clair, sans l'ombre d'un doute ce qu'il vous dit. Tout rêve qui vous oblige à interpréter les événements, doit être ignoré ; ces rêves sont délibérément donné par Satan pour vous tenter à les interpréter, il en sachant que vous aurez probablement interpréter d'une façon de justifier la satisfaction de vos désirs ou de fierté. La chose même s'applique aux visions reçues à quand vous attendez le Seigneur ; si le sens n'est pas totalement claire, si elle ne fait pas de bon sens, si ce n'est pas moral, si elle n'est pas facilement reçu, de l'ignorer. Et soyez très attention à ne pas croire tout ce que quelqu'un a rêvé Voici les Écritures qui soutiennent ignorant votre et d'autres rêves.

Avis ! Le Seigneur a comparé rêves pour êtrela paille, mais sa parole comme le froment. Ne comptez pas sur les rêves dans le moins.

Lorsque vous avez des rêves, dans lequel vous adonner à la colère, la violence, le sexe, etc, ne vous inquiétez pas pour eux ou essayer de les analyser ; juste regretter que vous êtes encore si faible que vous soumettez à ces indulgences dans vos rêves et l'espoir de devenir plus résistant aux tentations, même dans les rêves. Cette résistance viendra comme que vous écoutez, entendez, et obéissez plus à devenir plus pur. Peu à peu, chaque parole prononcé de Lui vous entendez est greffée dans votre cœur et transmet la vie de Dieu à vous de vous faire un peu plus pur.

Prendre en note vos messages

Tenir un carnet des commandes et compréhensions reçues. Écrivez uniquement les paroles que vous entendez. La tentation est de prendre un message de quatre mots venant du Seigneur et commencer à écrire des paragraphes sur ce qu'Il veut dire exactement, souvent en déformant le message original. Si vous insistez sur le fait d'écrire un essaie sur une simple phrase entendue venant du Seigneur, ne l'écrivez pas sur la même feuille, ou carnet, parce qu'il est beaucoup trop facile de perdre le sens du message original, même de perdre le message. Les messages que vous recevez venant du Seigneur sont comme un casse-tête ; chaque parties vont ensembles avec d'autres messages, passée ou futur. De sorte que vous pouvez voir que l'image qui est jointe au portrait, protège l'intégrité de chaque message.

Souviens-toi donc ce que tu as reçu et entendu, et tient ferme, et repens-toi. Apoc 3:3. En revoyant périodiquement vos messages de sorte qu'elles demeurent fraîches dans votre esprit, et aussi vous n'oublierez pas ces messages de repentance que vous entendez.

Ne partagez pas vos messages avec les autres à moins que vous soyez spécifiquement instruit de le faire. Les messages que vous entendez sont pour vous, et personne d'autres. Le seigneur vous permettra souvent de partager les messages avec ceux qui sont dans votre famille intime si eux aussi sont dans l'attente du Seigneur et Le cherchent comme étant leur plus haute priorité de leur vie. À partager des messages avec d'autres personnes il y a danger que votre orgueil grandisse, de ce fait vous causant du tort ; et d'ici à ce que vous soyez autorisés par le Seigneur, il y a un important risque de partager un message qui ne vient pas du Seigneur, mais de l'ennemi.

Le Seigneur Veille sur Nous

N'attendez pas de la part du Seigneur une réponse spécifique pour l'un de vos problème ici bas ; il connaît vos problèmes et vous guidera si nécessaire, ou bien il réglera le problème sans même que vous puissiez reconnaître son travail. Ne perdez pas votre temps d'attente à essayer de recevoir des réponses à des questions spécifiques de votre vie. Continuez dans la vie en prenant les meilleures décisions au mieux de votre connaissance, et tout ira bien.

Pendant que nous le cherchons, le Créateur de l'univers veille sur nous, nous protégeant, projetant pour nous, de déplacer le monde pour notre bénéfice, et il est toujours là pour nous. Avec cette assurance, nous savons que tous ce qui nous arrive l'est pour nous selon sa volonté ; et peu importe ce qui arrive, même si cela semble être un problème à ce moment, nous savons qu'il est écrit, nous savons que toutes choses travaillent ensemble pour le bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son propos ; et parce que nous gardons ces commandes, il sait que nous l'aimons. Ainsi nous savons que tout ce qui nous arrive a été voulut par Dieu, pour nous faire grandir, et nous avons une paix qui est basée sur l'amour de Dieu pour nous. Nous pouvons rejeter toute nos craintes et nos peurs sur Lui, et dépendre de Lui afin que toute chose puisse concourir à notre bien. Nous sommes confiant qu'Il travaille pour nous, même quand on ne peut voir comment c'est arrivé ; nous savons qu'Il contrôle l'univers en entier, et de travailler à unir nos vie à la sienne, cela est sans effort pour Lui.

Il peut contrôler les petits détails de la vie des hommes sans violer leur libre arbitre et leur confiance de soi. Ceux qui sont choisi par Dieu sont sous sa protection tandis qu'ils complètent leur recherche ; mais Il accorde sa protection seulement à ceux qui le recherchent dans l'amour et ceux qu'Il a appelé ; provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Toutes les autres personnes, destinées à la réconciliation après cette vie, vivent sans protection. » Nous avons le libre arbitre, mais Il peut nous déplacer comme une pièce d'échiquier et ce, sans violer notre libre arbitre, parce que les détails insignifiants qu'Il contrôle, ne violent pas les principes de notre coeur ou notre confiance de soi ; des choix qui respectent les principes de notre coeur, (quelque mal qu'ils soient) et affectent notre confiance en soi sont faites indépendamment par nous ; et le Seigneur ne change pas ces décisions pour n’importe qui.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Si les gens veulent prendre une mauvaise décision, c'est leur prérogative. »

Donc, ne croyez pas que Dieu a causé quelqu'un autour de vous pour faire quelque chose de mal qui vous affecte. Dieu protège votre vie afin que vous puissiez être terminé, mais Dieu n'empêche pas ceux qui vous entourent de faire quelque chose mal.

Ne prenez pas sa protection comme une raison de vouloir participer à des activités dangereuses. Souvenez-vous Christ lui-même fut tenté de se jeter du haut d'un temple, avec l'assurance que des anges l'attraperait ; Il répliqua, 'tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu.' De la voix du Seigneur comme un avertissement à tous : l'ivrognerie peu vous amener tellement bas, au point de vous tuer vous-même. L'ivrognerie peut provenir des drogues ou de l'alcool.

Il doit nous montrer chaque problème que nous avons, plusieurs sont cachés, et puis nous conduire(en déplaçant le monde autour de nous si nécessaire) pour ressentir la souffrance de nos problèmes — si grande souffrance que lorsque nous sommes tentés, au lieu de déclencher le manquement, cela devient le déclencheur de la réussite. Plus vite vous comprendrez que tout ce qui vous arrive est arrangé, plus vite vous serez en paix ; i. e., plus vite vous accepterez la terrible façon dont les gens vous traites plus vite vous apprendrez à pardonner. Cette vie est une illusion. Dieu est de loin plus puissant et Il travaille autour de vous bien plus que ne vous pouvez l'imaginer. Pour ceux qu'il aime et appelle, Il contrôle tout ce qui est autour d'eux. (Cet arrangement de circonstance survient seulement pour ceux qu'Il aime et appelle.) Et si vous avez une profonde faim, Il vous aime et vous a appelé. Cette faim c'est la sienne. C'est sa manière de vous amener à Lui. Alors vous serez affamés et affligés, et affamés et affligés Mais éventuellement vous serez comblés and soulagés. Cela fonctionne. Faites Lui confiance. Il est votre Créateur. Il est en vous. Il vous connaît beaucoup mieux que vous-mêmes. Il vous changera pour que vous soyez comme Lui, vous conduisant à la pureté et alors à l'union avec Lui dans le Royaume intérieure, où vous marchez dans la Lumière de Dieu.

Il m'a dit, « vie dans la forteresse de la Foi où cela n'a pas d'importance que l'on vous embrasse ou l'on vous frappe avec un bâton de baseball », sachant que tout ce qui m'arrive est totalement sous son contrôle et sous sa direction. Donc, si je suis touché avec une batte de baseball par quelqu'un, il s'attend à ce que j'apprenne la nécessité de pardonner : l'ignorer, malgré la douleur enduré, la méchanceté de la personne tenant la batte. Votre vie est une course à obstacle, conçu par Dieu, pour vous afin de ramper à travers, apprenant à pardonner et à aimer malgré la douleur et l'injustice. Cette vie est un camp d'entraînement pour produire le soldat de l'amour, dont l'arme est l'épée de l'Esprit, la parole vivante de Dieu. Quand vous réalisez que c'est Dieu qui a permis, (a permis, mais n'a causé pas), à ces personnes d'être rudes, laids, et douloureux avec vous, vous pouvez facilement leur pardonner parce qu'ils sont seulement un obstacle de ressentiment potentiel, dont l'offense sert à être dépassé, (s'il n'est pas dépassé, à produire la douleur du ressentiment), étant ainsi utilisé par Dieu pour vous aider dans votre progrès spirituel.

Ne prenez pas le fait que Dieu veille sur vous comme une justification pour vous endetter, pensant que Dieu vous cautionnera et qu'il veut que vous appréciez la vie d'emprunt d'argent ; car il est écrit, « ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres ». Si votre orgueil vous amène dans toutes sortes de problème,Il vous laissera tomber dedans, pour vous humilier ;car il est écrit, « quand vient l'orgueil, la honte vient aussi ». Mais, si vous restez humble, c'est son amour pour vous qui est toujours à l'oeuvre vous disciplinant ; continuez de le chercher en ajoutant la confiance d'avoir été discipliné.

Et pendant que nous le cherchons, nous avons Sa promesse d'être rétablis et d'être rassurés, Il nous murmure ces paroles d'encouragements tandis que nous le cherchons en silence, nous avons ces commandements nous consolant ainsi d'être sous ses ordres, nous avons sa discipline pour nous rappeler qu'Il nous aime et ne nous laissera pas faillir, et nous avons les changements qu'Il fait en nous comme preuve, aussi longtemps que nous demeurons avec Lui et le cherchons dans la solitude.

Ministère de Condamnation

Conviction

Or jusqu'à ce que vous ayez été purifiés, jusqu'à ce que vous ayez crucifiés la nature pécheresse, jusqu'à ce que l'amour de Dieu ait été perfectionné en vous, l'Esprit de Dieu, par grâce vous enseigne à renoncer à l'impiété et aux convoitises du monde. Tit 2:11-12. L'Esprit de Dieu sonde votre coeur et vous montre les péchés secrets à l'intérieur, condamnant les péchés, et vous chargeant avec elles.

(et même une épée transpercera ta propre âme), en sorte que les pensées de plusieurs coeurs soient révélées. Luc 2:35

Moi, l'Éternel, je sonde le coeur, j'éprouve les reins, Jér 17:10


c'est moi qui sonde les reins et les coeurs ; Apoc 2:23

Et celui [Jésus] qui sonde les coeurs Rom 8:27

Tu as mis devant toi nos iniquités, et nos fautes cachées dans la lumière de ton visage. Psa 90:8

Mais toutes choses qui sont réprouvées [péchés] sont rendues manifestes [révélées] par la lumière. Car ce qui révèle est lumière. Éph 5:13

Ainsi ne jugez rien avant le temps, jusqu'à ce que le Seigneur vienne, qui aussi mettra en lumière les choses cachées des ténèbres, et qui exposera les motifs de vos coeurs ; 1 Cor 4:5

Car la parole de Dieu est vive [vivante] et puissante [active], et plus tranchante qu'aucune épée à deux tranchants, et atteignant jusqu'à la division de l'âme et de l'esprit, des jointures et des moelles ; et elle discerne et juge les pensées et les intentions du coeur. Héb 4:12

Tu as fait ces choses-là, et j'ai gardé le silence ; tu as estimé que j'étais véritablement comme toi ; mais je t'en reprendrai, et je te les mettrai devant les yeux. Psa 50:21

Lorsque vous allez vers le Maître intérieur, vous vous verrez complètement intoxiqués au sex, tout comme je me vis moi-même. Je pouvais voir comment tout ce que je faisais dans la vie devait augmenter mon prestige, ma puissance, mon influence, mon image, mon apparence, etc. Tout cela dans l'espoir de me rendre plus attrayant vis à vis du sexe opposé ; même mes investissements servaient dans l'espoir de paraître plus attrayant. Jusqu'à ce que cela me soit montré, Je n'y aurais pas cru.

Fox appelait tout ce processus de conviction, le Ministère de la Condamnation, qui en lui-même est glorieux : Car si le ministère de la condamnation est glorieux, combien plus le ministère de la droiture abonde-t-il en gloire ! 2 Cor 3:9. Le Seigneur condamne le péché en vous, mais Il ne vous condamne pas ; Il ne vous fait jamais de reproche, Il ne vous condamne jamais, Il n'est jamais dur avec vous lorsqu'Il vous communique. Il condamne uniquement le péché : les oeuvres du diable en vous. Christ est révélé dans notre chair pour détruire les oeuvres du diable (le péché) en nous. 1 Jean 1:8. George Fox a écrit au sujet de Christ étant rendu révélé dans notre chair :

Car Christ est rendu manifeste [révélé] dans la chair, pour condamner le péché dans la chair, à tous ceux qui témoignent Christ en eux, homme et femme ; Je dis, Christ est rendu manifeste dans leur chair ; il condamne le péché qui se trouve dans leur chair ; oui, et Il met fin au péché, et à la transgression, et Il apporte la droiture éternelle à l'intérieur d'eux. Mais, en premier lieu, il condamne le péché qui est dans leur chair, l'injustice qui est dans leur chair, et l'impiété qui est dans leur chair ; le menteur, le blasphémateur qui est dans leur chair ; l'adultère, le fornicateur, l'idolâtre, et tout le péché, peu importe ce que c'est, Il le condamne dans la chair. Or Christ est manifeste dans la chair pour condamner le péché qui est dans la chair ; celui qui témoigne de Christ condamnant le péché dans la chair, de sorte que par Christ qui condamne le péché dans la chair, ils puissent devenir la droiture de Dieu, et donc de nouvelles personnes pour Dieu [de nouvelles créatures]. Mais le péché en n'étant pas condamnés dans la chair, ils sont issus du serpent, de l'impie, de l'injuste qui est adultéré loin de la vérité, ils sont les siens. Mais le péché étant condamné dans la chair, Christ est manifeste dans la chair, de sorte qu'ils sont à Christ ; ils appartiennent à Dieu, et ils sont en Christ qui détruit le mal, et ses oeuvres qui sont en dehors de la vérité. Et ceux-ci connaissent la nouvelle vie, dans lequel Dieu est servi ; et ceux-ci connaissent la nouvelle terre, dans laquelle demeure la droiture ; et ceux-ci connaissent l'ancienne terre, dans laquelle habite l'impiété. Et ceux-ci peuvent produire de nouvelles et de vieilles choses.

De croire celui qui condamne être l'accusateur de l'impardonnable parce que vous fuirez plutôt que de vous tenir et vous centrer sur la Lumière qui vous montre votre condition ; restez tranquilles et centrez-vous sur la Lumière celle qui vous montre votre condition, et finalement la force viendra, et vous serez différent, désormais plus fort à cet endroit. Mais si vous fuyez, vous pouvez faire demi tour, et ne plus fuir ; vous avez autant de chances que vous en prendrez. Quand la lumière vous montre un problème, ce n'est jamais d'une manière reproché ; c'est doux, immédiatement reconnaissable, mais honteux — une honte comme quand un ami ou un aimable père vous pointe une faute que vous ne vouliez pas qu'ils sachent — mais non dur ou critique — doux, facilement accepté, produisant de la tristesse et du regret de votre part. Après vous être purifié, vous bénéficiez du Ministère de la Vie et de la Droiture, mais jusque là, vous devez être sous le Ministère de la Condamnation en passant par la croix. Si le ministère de la condamnation à été glorieux, combien plus le ministère de la justice abonde-t-il en gloire ! 2 Cor 3:9

Si vous faites des erreurs ou commettez des péchés pendant que vous le cherchez, (et vous en ferez), simplement, regrettez-les, décidez de faire mieux, et oubliez-les. Apprendre, c'est la raison pourquoi nous sommes ici. Vos erreurs vous enseignent. Oubliez le fait de commettre un péché impardonnable ; faisant référence aux gens voyant les miracles de Christ et les attribuant aux démons—comment pouvaient-t-ils même penser qu'Il avait un démon ? C'est un péché impardonnable, le fait de rejeter le Saint-Esprit disant que c'est un démon ; pour faire durer votre erreur. Oui, Est-ce possible même aujourd'hui de penser que le Saint-Esprit puisse être un démon, spécialement en attente du Seigneur ; vous pouvez vous méprendre sur la conviction du Saint-Esprit comme l'accusateur des frères, et de prétendre que vous êtes déjà un frère, ce qui n'est pas le cas jusqu'à ce que vous ayez été purifié et fait un par Christ.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

Beaucoup ont été enseignés que parce qu'ils croient en Jésus ils sont en Christ, et par conséquent ils ne devraient pas être sujet à aucune condamnation, en se basant sur l'Écriture : Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ Jésus, qui marchent, non pas selon la chair, mais selon l’Esprit. Rom 8:1

Marcher selon l'Esprit c'est être conduit par l'Esprit en pensées, paroles, et actions. Si vous êtes conduit par l'Esprit, vous n'êtes pas sous la Loi. Gal 5:18. Marcher selon la chair c'est marcher selon votre pensées charnelle et votre coeur mauvais, avant qu'il ait été nettoyé et purifié ; d'ici là vous n'êtes pas en Christ Jésus parce que vous marchez encore selon la chair — dans vos convoitises, désirs, affections, plaisirs, orgueils, colère, vanité, peur, inquiétudes, plans, etc.

Pour être en Christ, vous devez en avoir complètement terminé avec le péché. (Cliquez ici pour voir les Écritures qui prouvent cela).

Les péchés secrets vs. Les péchés évidents

Quand votre péché vous est montré, (comme dans une vision avec compréhension), Il est clair que c'est la Lumière qui vous révèle un péché ou une habitude pécheresse dont vous n'aviez pas conscience jusqu'ici ; la lumière nous montre les péchés secrets de notre coeur. Ces péchés secrets sont pour la plupart montrés au début de la marche d'une personne.

Il y a des années que la Lumière m'a montré un péché, mais depuis j'ai reçu d'innombrables commandes parlées me disant de me repentir de quelque chose que je peux aisément comprendre et accepter dans l'immédiat — il n'y a aucune surprise lorsqu'Il parle de quelque chose que je sois cesser.

Les surprises, (les péchés secrets dont vous n'avez pas connaissance), sont ceux que nous montre la lumière car elles sont reçues sans choc, sans doute, ni déni. Les commandes parlées que nous recevons ou reconnaissons peuvent venir durant la journée, quoique la vaste majorité vient durant l'attente. Alors que nous progressons, nous pouvons plus fréquemment marcher et entendre en même temps.

Il reste probablement encore plusieurs péchés secrets dans mon coeur à être révélée ; et quand je suis prêt à les voir, je suis certain qu'Il va me les révéler. Certains ne seront révélés qu'aux quelques dernières minutes de notre voyage quand l'homme de péché est révélé, ce qui sera probablement un choc de voir l'étendue du mal qui régnait sur nous dans le passé, mais qui vit toujours jusqu'à ce qu'Il le détruise complètement.

Enlèvement du Péché

L'Esprit par grâce non seulement nous montre à l'homme le péché, avec la repentance de la part de l'homme, l'Esprit alors enlève le péché de son coeur :

Celui à qui il fût donné de voir ses propres péchés, et qui s'en est préoccupé, il lui sera montré son propre salut ; car celui qui montre à l'homme ses péché, est le même que celui qui les enlève. George Fox

En qui aussi vous êtes circoncis d'une circoncision faite sans main, en dépouillant du corps les péchés de la chair par la circoncision effectuée par Christ. Col 2:11

mais celui-là est Juif qui l'est au dedans, et la circoncision est celle du coeur, par l'Esprit,5 non pas par la lettre ; et la louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu. Rom 2:29

Car si vous vivez selon la chair [la nature pécheresse], vous mourrez ; mais si par l'Esprit vous mortifiez [faites mourir] les actions du corps, vous vivrez. Rom 8:13

Celui qui pratique le péché est du diable, car dès le commencement le diable pèche. C'est pour ceci que le Fils de Dieu est révélé [en nous], afin qu'il détruise [en nous] les oeuvres [le péché] du diable. 1 Jean 3:8

Provenant de la Parole du `Seigneur à l'intérieur :

Quand vous êtes dans l'attente de Dieu, et que vous voyez quelque chose de laid à propos de vous même par la Lumière, ne vous éloignez pas ; réalisez qu'Il est la Lumière vous montrant votre condition, et Il fait cela pour vous aider à être débarrassé de cela et à devenir une meilleur personne ; et que Christ mourut pour vous donc ne vous affolez pas. Ne prenez pas de pensée au sujet de confesser ce qui vous est montré, et ne pensez pas à tout ce que vous perdrez, ou à vous éloigner de la lumière, au lieu de cela demeurez centré sur la Lumière qui vous montre votre condition. Et alors, juste au moment où vous ne vous y attendez pas, la force viendra ; et peu importe ce qui vous a été montré, vous aurez de la force pour être différent d'alors. Vous ne verrez peut-être pas la Lumière. Mais vous verrez ce que la Lumière vous montre. C'est tout ce qu'il vous faut. Si vous ne pouvez voir la Lumière, concentrez vous simplement sur le fait que la Lumière vous montre votre condition. Il m'a dit, « Si une vision ou une compréhension vous rend triste, regardez à la croix. » C'est ce que George Fox appelle le premier pas vers la paix ; il dit aussi que cette opération, la repentance dans la Lumière, « c'est la croix ».

Quand une mauvaise pratique ou désir dans votre coeur vous est montré par la lumière, il se peut que vous pensiez que vous avez besoin de vous excuser ou de confesser le péché qui vous est montré ; mais cela ne fera que vous faire sortir de la Lumière et empêcher votre progression. Le fait que vous ne niez pas ce que vous voyez comme étant vrai est suffisant, et le Seigneur sait que vous croyez ce qu'il vous montre comme étant vrai sans que vous preniez le temps de confesser ; votre consentement sera remarqué par lui sans qu'une seule pensée ne soit formée en parole. Ensuite, il peut compléter son désir de vous transmettre la force de changer votre comportement à partir de ce qu'il vous a montré. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Mes vrais amis ne prenez aucune pensée de confessional ; ne prenez pas le temps lorsque vous obtenez une vue claire. »

Le Seigneur m'a dit : « Il n'y a point de mal que je n'ai déjà eu dans mes mains et devant mes yeux. »
Ainsi quand tu te regarde toi-même, ne va pas croire que tu es la personne la plus méchante qui ait vécu ; tu ne l'es pas.
Lorsque tu vois l'étendu de ta méchanceté, comme Il dit : « tous le monde pense de lui-même qu'il est le pire pécheur à avoir existé ».

Voici comment tuer mortifiez [faire mourir] donc les actions du corps qui sont de la vie terrestre, la fornication, l'impureté, les affections déréglées, la mauvaise convoitise de la chair, et la cupidité, qui est de l'idolâtrie Col 3:5

Tiré du journal de George Fox :

Ceci est la parole du Seigneur Dieu adressée à vous tous ; ce que la Lumière rend manifeste et met à découvert comme, les distractions, les confusions ; ne regardez pas à la tentation, confusion, corruption ; mais à la Lumière qui les révèle et les rend manifeste ; et qu'avec cette même Lumière vous puissiez vous élever au dessus, afin de recevoir la puissance pour vous tenir contre eux. La même Lumière celle qui vous laisse voir le péché et la transgression, vous laissera voir l'alliance de Dieu, laquelle efface le péché et la transgression, et donne la victoire et l'autorité sur eux, et mène à l'alliance avec Dieu. Car en parcourant le péché, la corruption, et la distraction, vous êtes avalés par ceux-ci ; mais en regardant à la Lumière, celle qui les découvrent, vous verrez au delà de ceux-ci. Elle donnera la victoire, et vous trouverez grâce et force ; voilà la première étape vers la paix. Cela amènera le salut ; et par cela vous pouvez voir le commencement, et la « Gloire qui était avec le Père avant que le monde commence » ; et qu'il connut la semence de Dieu ; qui est l'héritier de la promesse de Dieu, et du monde qui n'a point de fin ; et lequel écrase la tête du serpent, qui empêche les gens de venir à Dieu. Afin que vous puissiez sentir la puissance d'une vie sans fin, la puissance de Dieu qui est immortel, elle emmène l'âme immortel là haut vers le Dieu immortel, en lui est la réjouissance. Alors dans le nom et la puissance du Seigneur Jésus-Christ, Dieu tout puissant fortifiez vous.

Lorsque vous écoutez la voix et obéissez aux commandes, entendues ou comprises de la Lumière, vous reconnaissez Cet enseignant en vous comme étant Christ ; vous avez reçu et reconnu Christ. Tout comme lorsque Christ demanda à Pierre, « qui dites-vous que je suis » ? et il dit : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. » Mat. 16:15-18. Christ dit, Sur ce roc, Je bâtirai mon église — le roc solide, comprenant que celui qui te parle est le Fils de Dieu, les portes de l'enfer ne peuvent prévaloir contre elle.

Celui qui vient à moi, et qui écoute mes paroles et qui les fait [pratique, obéit] : je vous montrerai à qui il est semblable. Il est semblable à un homme qui bâtit une maison, qui a foui et creusé profondément, et a mis un fondement sur le roc : mais une inondation étant survenue, le fleuve s'est jeté avec violence contre cette maison, et il n'a pu l'ébranler, car elle avait été fondée sur le roc. Luc 6:47-8
Il bâti son Église sur une solide fondation de roc. Il se bâti Lui même en vous sur une solide fondation de roc.

Et si vous venez à Lui, l'écoutez, et obéissez à ce qu'Il vous dit, vous aurez une fondation qui vous emmène au delà des portes de l'enfer avec ses tempêtes et ses tribulations. Et quand vous recevez la Lumière la persécutions s'intensifie, comme ce fut le cas avec George Fox ; ses tentations et son opposition amplifiaient de façon dramatique. Rappelez dans votre mémoire les jours précédents, dans lesquels, ayant été éclairés, vous avez enduré un grand combat de souffrances. Héb 10:32

Provenant de la Parole du seigneur à l'intérieur : « Ce que tu as vaincu, lorsque tu y retourne, est plus difficile la deuxième fois à vaincre. » Si vous recevez une commande venant du Seigneur de vous repentir de quelque chose, ou si vous êtes condamnés dans la Lumière pour quelque chose que vous aviez fait, ne désobéissez pas à cette commande et n'ignorez pas cette conviction. Avoir vaincu cela, c'est l'avoir cessé avec l'aide du seigneur, qui vient lorsqu'Il vous ordonne de faire quelque chose ou lorsque Sa lumière vous accuse de quelque chose, et vous obéissez continuellement jusqu'à ce que vous l'ayez vaincu totalement. Ainsi vous auriez reçu une aide surnaturelle, et si vous décidez de revenir pour pour tester comment on se sent en retournant dans le péché que vous aviez vaincu, il est plus difficile de vaincre à nouveau ce péché.

Ne confondez pas ce que vous avez surmonté dans l'obéissance à ce que vous avez été condamné et/ou commandé de vous repentir versus. ce que vous avez décidé de vous détourné de par vous-mêmes. Nos propres efforts charnels faillissent souvent, et vous ne désobéissez pas au Seigneur à moins qu'Il vous commande de cesser une chose. Or, si vous décidez par vous-mêmes de cesser quelque chose, alors vous n'avez pas reçu son ordre et n'avez pas eu son aide. Puisque vous n'aviez pas Son aide, vous n'avez pas vaincu cela, vous vous êtes seulement abstenu de cela, et cela vous laisse à lutter pour ne pas répéter cela. Ces efforts sont louables et vous devriez faire de votre mieux pour vous abstenir de tout mal ; mais si vous retombez, vous ne devriez pas ressentir qu'Il vous désapprouve parce qu'Il ne vous a pas commandé d'arrêter. Vous devriez vous sentir mal d'être tellement faible que vous ne pouvez même pas arrêter de faire quelque chose, mais ce devrait être votre motivation pour aller à Lui avec de la tristesse pour votre faiblesse mais de l'espoir que Son changement vous rendra suffisamment fort pour vaincre cela. Pire encore, si vous avez cessé avec succès un péché particulier, (par exemple le péché A), après avoir entendu le commandement du Seigneur que vous faites, ne laissez pas un échec de vos efforts charnel de cesser le péché B devenir une excuse pour se livrer à sin A nouveau.

Même vos pensées doivent mourir

Lorsque l'homme a décidé de se nourrir à partir de l'arbre de la connaissance afin de pouvoir, tout comme Dieu, juger le bien et le mal, il devint un esprit égoïste rejeté de l'image, de la guidance, et de la présence de Dieu. Chacun de nous prenons nos propres décisions avec nos pensées pour ce qui est bon pour nous et ce qui ne l'est pas. Tous nous prenons différentes décisions basées sur ce que nous croyons vouloir. Différentes personnes ont différentes normes de conduites et de comportements. Nous sommes des créatures égoïstes cherchant toute sortes de manières pour accroître nos plaisirs et notre confort ; nous sommes comme des bêtes à l'affût, guettant le prochain repas. Le Saint-Esprit doit nous montrer combien nous sommes captifs (adonné) de nos convoitises, de nos plaisirs, de nos habitudes, de notre colère, de notre fierté, et de notre propre gratification – et combien ce comportement égocentrique est au dépens des autres qui nous entourent. La Parole et la Lumière nous montrent les défauts de notre coeur, un à la fois, en exposant, vannant, analysant et jugeant chacune des pensées et intentions du coeur. Avec notre regret et notre peine pour les conditions exposées par le Saint-Esprit, nous recevons l'aide du Saint-Esprit afin de changer. Cette conviction de même que cette condamnation de notre nature bestiale est le Ministère de la Condamnation. Lorsque nous avons été suffisamment purgés et purifiés de notre nature de pêcheur égoïste, alors nous recevons le Ministère de la vie ou l'esprit additionnel de Christ ; jusqu'à ce que finalement nous soyons ramenés à l'image, à la guidance, et à la présence de Dieu.

Alors premièrement apprenez le Ministère de la condamnation en vous-même,
afin que la vie puisse se lever, avant que le ministère de l'esprit soit connu
lequel prêche la paix par Jésus-Christ, là où il n'y a pas de conflit.
Cependant attendez pour connaître le moment de silence et prêtez attention à ce qui vous condamne.
George Fox Lettre 145.

Lettre 58: Les enseignants extérieurs exaltent la pensée charnel, mais l'enseignant intérieur le détruit.

Parce que la pensée de la chair est inimitié contre Dieu, car elle n'est pas soumise à la loi de Dieu, car aussi elle ne peut pas l'être. Rom 8:7. La pensée charnelle convoite les choses, convoite les gens, vit dans l'orgueil, les mensonges, elle recherche l'honneur des hommes au lieu de celle de Dieu — voulant être son propre Dieu comme Satan avait promi à Adam et Eve. Puisque votre pensée ne peut être assujetti à la Loi de Dieu, il est évident qu'elle doit être détruite. Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : «Ce qui vit dans l'inimitié doit être détruit. » La croix est pour la volonté de l'homme et pour la pensée charnelle de l'homme, qui doivent être reniées, et détruite, de sorte que, à la place, nous disons seulement ce qu'Il nous dit de dire, et travaillons selon Ses ordres. La pensée charnelle doit être détruite par l'Esprit de Dieu pour être remplacée par la pensée de Christ.

George Fox écrit comment la charnel pensée, doit être détruite par la grâce :

Cette pensée, qui parle de Dieu, mais qui ne vit pas, ne demeure pas, et qui n'habite pas dans la crainte de Dieu, cette pensée doit souffrir, et passer sous le jugement de Dieu, car la malédiction de Dieu est sur cette pensée ; car cette pensée est terrestre, et provient de la terre, sur laquelle repose la malédiction de Dieu. Et cette pensée peut parler de Dieu, mais elle ne fait pas partie de l'unité avec Dieu, ni de la réjouissance de Dieu dans l'Esprit, et n'a pas acheté la connaissance de Dieu en passant par la mort et la souffrance [de soi] ; mais par ouï-dire de Lui, et par des coutumes et des traditions.

Mais la véritable crainte de Dieu détruit la pensée charnelle, qui parle de Lui, mais qui ne vit pas dans la crainte ; et cette pensée qui vit dans la crainte est élevée ;et ceci est un sacrifice acceptable, qui est pur, propre, saint, et sans tache. Alors celui qui connaît Dieu, parle de Lui, celui qui a acheté la véritable connaissance de Lui à travers les souffrances ; et pour lui, il n'y a pas de condamnation, mais joie et paix. Et cette pensée chante de véritables louanges à Dieu, tandis que l'autre, chante en hypocrite ; et par conséquent la malédiction est sur elle. Et cette pensée demeure avec Dieu, tandis que l'autre est à courir après les créatures, en commettant fornication avec d'autres amours ; tout en parlant de Dieu, mais il n'est pas un sujet de Dieu, et il doit passer par la condamnation.

La pensée et l'imagination doivent être détruites par la grâce de Dieu, jusqu'à ce que vous ayiez une pensée nouvelle, la pensée de Christ:

Jetez loin de vous toutes vos transgressions dans lesquelles vous vous êtes rebellés, et faites-vous un coeur nouveau, une pensée nouvelle et un esprit nouveau ; car pourquoi mourriez-vous, maison d'Israël ? Ezé 18:31

Car c'est ici l'alliance que j'établirai pour la maison d'Israël après ces jours-là, dit le Seigneur : En mettant mes lois dans leur entendement, je les écrirai aussi sur leurs coeurs, Héb 8:10

Et ne vous conformez pas à ce siècle ; mais soyez transformés par le renouvellement de votre entendement, pour que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, bonne et agréable et parfaite. Rom 12:2

Qu'il y ait donc en vous cette pensée qui a été aussi dans le Christ Jésus, Phil 2:5

car qui a connu la pensée du Seigneur pour qu'il l'instruise ? Mais nous, nous avons la pensée de Christ. 1 Cor 2:16

Tiré de la Lettre 245 de George Fox

Et tandis que vos oreilles sont attentives à la voix du Seigneur, qui parle du haut des cieux,
la bouche de l'iniquité en vous est stoppée, le trône de l'iniquité en vous est jeté par terre ;
c'est l'esprit et le pouvoir de la méchanceté, là où est assis l'iniquité ;
et les salles de l'imagerie en vous sont jetés par terre,
là où se trouvent toute les pensées et l'imagination.

Car l'imagination du coeur de l'homme est mauvaise dès sa jeunesse. Gen 8:21

Le coeur est trompeur par-dessus tout, et désespérément méchant ; qui le connaît ? Jérémie 17:9

L'Éternel connaît les pensées des hommes, qu'elles ne sont que vanité. Psa 94:11

Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit l'Éternel : car comme les cieux sont élevés au-dessus de la terre, ainsi mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées. Ésa 55:8-9

J'ai étendu ma main tout le jour vers un peuple rebelle, qui marche dans une voie qui n'est pas bonne, après leurs propres pensées. Ésa 65:2

Paul, s'adressant aux croyants crucifiés, a écrit : « parmi lesquels, nous aussi avons tous eu notre conduite, dans les temps passés, dans les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et des pensées de notre entendement ; » Éph 2:3

Que l'impie abandonne sa voie, et l'homme injuste[abandonne], ses pensées, et qu'il retourne à l'Éternel, et il aura compassion de lui, et à notre Dieu, car il pardonne abondamment. Ésaïe 55:7

Tous le monde est impie et injuste jusqu'à ce que l'Esprit ait détruit leurs natures pécheresses sur la croix intérieure du renoncement de soi, qui détruit la pensée charnelle égoïste et vaine, avec ses pensées. L'opération de base de la grâce est de nous enseigner à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines, et comment vivre sobrement, dans la droiture et la piété dans ce présent monde. Tit 2:11-12.

Les pensées de l'injuste sont une abomination (détestable, dégoûtantes) pour l'Éternel, mais les paroles de celui qui est pure sont des paroles agréables. Pro 15:26

Nul n'est juste avant d'être purifié, car nous, à travers l'Esprit, par la foi, attendons patiemment l’espérance de la droiture. Gal 5:5. Nous, assidûment et patiemment, attendons dans l'humble silence pour que l'Esprit de la grâce nous enseigne comment vivre sobrement, Tit 2:11-12, et pour que l'Esprit détruise notre nature pécheresse, y compris notre pensée charnelle.

Extrait du Journal de George Fox :

Le Seigneur montre à l'homme les pensées de celui-ci, et dévoile toute choses secrètes se trouvant dans l'homme. Et l'homme peut ainsi voir ses mauvaises pensées, son esprit vagabond, et ses imaginations futiles, et ainsi s'efforcer à les maîtriser, et garder son esprit pur ; mais il ne peut les surmonter, ni garder sa pensée dans le Seigneur. Dans cet état et cette condition soumise à l'Esprit du Seigneur qui leur montre, et qui les amènera à s'attendre au Seigneur ; et celui qui les a dévoilé les détruira. Par conséquent demeurez dans la foi du Seigneur Jésus-Christ, (Lui qui est le véritable auteur de la véritable foi), occupez vous de Lui ; car Il dévoilera la racine des désirs, des mauvaises pensées, et des imaginations futiles ; et la manière dont elles sont engendrés, conçut, et reproduit ; et comment elles sont ainsi amenés, et comment chacun des mauvais membres oeuvre. Il dévoilera chaque principes de leur nature et racine.

Rejetant nos propres décisions et toute barrière qui s'élève contre la sagesse de Dieu, et amenant toute pensée captive à l'obéissance du Christ. 2 Cor 10:5. De sorte que nous avons la pensée de Christ. 1 Cor 2:16. À vous dépouiller, en ce qui concerne votre ancienne conduite, du vieil homme qui se corrompt selon les convoitises trompeuses, Et à être renouvelés dans l'esprit de votre entendement, et que vous revêtiez la nature nouvellement crée [de Christ], qui est créé à l'image de Dieu, de véritable justice [droiture, vertu] et sainteté. Éph 4:22-24. Cela ne veut pas dire continuer à penser avec de nouvelles règles que nous avons apprit dans la Bible. Non ; car l'affection de la chair qui est inimitié contre Dieu, doit être détruite pour que nous ne pensions plus par nous-mêmes. Mais en tant que nouvelle créature, nous comptons sur les conseilles que nous recevons de Dieu, tout comme Christ alors qu'Il marchait sur terre ; comme Il disait :

J'ai beaucoup de choses à dire et à juger de vous ; mais celui qui m'a envoyé est vrai, et je dis au monde seulement les choses que j'ai ouïes de lui. Jean 8:26

Car moi, je n'ai pas parlé de moi-même ; mais le Père qui m'a envoyé, lui-même m'a commandé ce que je devais dire et comment j'avais à parler ;
et je sais que [obéir à] son commandement est la vie éternelle.
Les choses donc que moi je dis, je les dis comme le Père m'a dit. Jean 12:49-50

Le Fils ne peut rien faire de lui-même, [par sa propre volonté]
mais il fait seulement ce qu'il voie que le Père fait,
car quelque soit la chose que celui-ci [le Père] fasse, cela, le Fils aussi de même le fait. Jean 5:19

Je ne puis rien faire, moi, de moi-même ; je juge selon ce que j'entends [les paroles de jugement du Père],
et mon jugement est juste ; car je ne cherche pas ma volonté,
mais la volonté de celui qui m'a envoyé. Jean 5:30
.

Celui qui parle de par lui-même cherche sa propre gloire ; mais celui qui cherche la gloire de celui qui l'a envoyé, celui-là est vrai, et il n'y a point d'injustice en lui. Jean 7:18

Donc, même Christ ne prenait pas ses propres décisions. Remarquez, Jésus a dit qu'Il accomplissait uniquement la volonté du Père, et non sa propre volonté. Dans Mat. 7:21, Jésus a dit :Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des cieux ; mais [seulement] celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Donc ici Jésus nous dit ce qui est nécessaire pour aller au ciel — de ne rien faire par nous-mêmes, de ne dire seulement ce que nous avons entendu le Père nous demander de dire, de ne faire uniquement ce que le Père nous montre de faire, de juger uniquement comme cela nous est montré par le Père. Ainsi, nous ne devons pas penser pour nous-mêmes, nous devons uniquement suivre les directives du Père. Nous devons faire mourir notre pensée charnelle à un point tel que nos paroles et nos actions proviennent des directives de l'Esprit de Dieu. Ceci est l'obéissance ultime — le fait de penser, de parler, et d'agir selon les suggestions de Dieu. Vous avez probablement priés le Notre-Père des milliers de fois, en disant « que ta volonté soit faite, comme dans le ciel, aussi sur la terre », sans la moindre idée de comment cela pourrait être fait. Maintenant vous savez ce qu'il faut — et cela ne s'accomplit pas facilement — simplement avec l'engagement de chercher le Royaume de Dieu comme votre première priorité, avec persévérance, et en obéissant à chaque commandement que vous entendez.

Si Christ ne faisait rien excepté ce que le Père lui incitait à faire, comment pouvons-nous croire qu'il est possible que nous puissions agir indépendamment, alors que nous bien loin d'égaler le Christ ? Nous aussi nous devons faire mourir notre nature charnel à un point tel que nos paroles et nos actions proviennent des directives de l'Esprit de Dieu. Peut-être commencez-vous maintenant à voir la sagesse de ne pas même parler de Christ ou de Dieu, à moins que le Saint-Esprit ne nous aura pas ordonné précisément ce que vous devrez dire, à qui le dire, et quand le dire.

Si quelque homme parle, qu'il parle avec les paroles [oracles] de Dieu ; si quelqu'un exerce un ministère, qu'il le fasse avec la compétence que Dieu lui donne, afin qu'en toutes choses Dieu soit glorifié par Jésus Christ, à qui sont louange et domination aux siècles des siècles ! Amen.1 Pierre 4:11

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

« Patiemment nous attendons pour les instructions de Dieu. Celui qui est pieux s'attend à mes instructions pour beaucoup de choses que Je viendrai faire. Dieu, sauve-nous des dires de notre bouche. Une parole dite venant de l'Esprit requiert que vous entendiez ce que l'Esprit vous dit. Toutes et seulement les paroles venant de Lui doivent être dites ; le but est d'empêcher quiconque de sortir sans autorité, ce qui vous pouvez voir crée des problèmes. Concernant ceux qui courent en avant : ils sont abandonnés avec de cruels, coups durs. Ceux qui prennent des mesures dirigées sauveront leur vie et celles des autres. S'il leur est dit ce pour quoi prier, ils peuvent être extrêmement efficaces ; à prier tel qu'entendu — l'attente juste. Maître suivant. Que chacun entende ce que dit l'Esprit ; vous faites ceci. Quand vous parlez des paroles de vous-même, ce n'est pas grave ce que vous dites ; vous les dites avec au mauvais esprit, et ils n'atteignent pas le cœur de vos auditeurs. Vous faites comme Dieu a dirigé et seulement cela ; nous faisons comme Il nous dit. Concernant ceux qui courent en avant : ils sont abandonnés avec de cruels, coups durs. Dieu, sauve-nous des dires de notre bouche. Écoutez mon conseil ; Il n'épargnera pas le troupeau. Servir sans entendre c'est mettre votre vie en danger. »

C'est une chose que d'être entraîné dans une conversation au sujet de Dieu ou Jésus avec des amis ou des associés, (ce qui est à éviter); mais ils est une très grave erreur de parler délibérément à d'autres au sujet de Dieu ou Jésus, qui est dangereux pour votre vie.

....... (et en ce qui concerne une conversation normale, la Parole du Seigneur à l'intérieur a parlé ces messages.)

« Tout bavardage est une abomination. La conversation doit être tellement restreinte que vous êtes ostracisés. Que votre oui soit oui et votre non soit non. Parlez seulement ce qui vous a été dit de dire. Lorsque parlés, ne soyez pas grossiers ; vous pouvez répondre, mais que vos paroles soient aussi courtes que possible. Évitez les folles conversations. Évitez les folles controverses. Faites attention à ce que vous dites ; soyez bref. Que vos paroles soient peu nombreuses, assaisonnées avec la grâce. »

Le Seigneur a même déclaré que marcher selon l'imagination de notre propre coeur est encore pire que d'adorer des idoles de bois ou de pierres :

C'est parce que vos pères m'ont abandonné, dit l'Éternel, et sont allés après d'autres dieux, et les ont servis, et se sont prosternés devant eux, et m'ont abandonné, et n'ont point gardé ma loi ;
et vous, vous avez fait pis encore que vos pères, car voici, chacun de vous marche suivant l’imagination de son mauvais cœur et mauvaise pensée et par conséquent vous ne m'écoutez pas et ne m'obéissez pas ; Jér 16:11-12
.

Pourquoi est-ce que de marcher selon vos propre pensées et imagination est pire que d'adorer des idoles de pierre ? Parce que vous vous faites vous-mêmes Dieu, décidant par vous-mêmes de ce qui est bon ou mauvais, tout comme le Satan avait promit à Ève :« vous serez comme Dieu, connaissant le bien et le mal ». Gen 3:5

Paul décrit l'esprit de désobéissance comme : accomplissant les volontés de la chair et des pensées de notre entendement. Éph 2:3
Paul nous met en garde : Voici donc ce que je dis et témoigne dans le Seigneur, c'est que désormais vous ne marchiez plus comme le reste des nations marche, dans la vanité de leurs pensées. Éph 4:17.

Provenant de la Parole à l'Intérieure :

C'est pourquoi je vous dis : Ne soyez pas en souci pour votre vie, de ce que vous mangerez et de ce que vous boirez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus : la vie n'est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ?
Ne vous inquiétez donc pas, et ne dites pas : Que mangerons-nous ? ou que boirons-nous ? ou de quoi serons-nous vêtus ?
Ne soyez donc pas en souci pour le lendemain, car le lendemain sera en souci de lui-même : à chaque jour suffit sa peine. Mat 6:25,31,34
.

George Fox, décrivait le Sabbat du repos Chrétien comme étant le repos en Jésus-Christ, en disant : « ne pensez pas par vos propres pensées, car en Christ nous sommes au-dessus de cette nature là où se trouvent les pensées, cette nature [ayant été] enlevée par Christ. Ainsi, vous ne devriez pas penser par vos propres pensées, produire vos propres oeuvres [ou] prononcer vos propres mots. » Rendues à la maturité spirituelle, nos pensées, nos paroles, et nos oeuvres doivent venir de la conduite de Dieu.

Richard Farnsworth, un autre grand premier Quaker, écrivit plus au sujet de comment le fait de supprimer vos propre pensées est une part de la croix :

Vivez non pas en paroles, mais ayez à l'esprit que le pouvoir des paroles pour des paroles qui sortent d'une pensée légère et vaine, détruit le simple, et attire vos pensées à l'extérieur, au-delà de la croix, pour vivre en paroles ; et vous formerez quelque chose dans vos esprits pour vous y reposer, et alors l'esprit charnel sera gardé en vie ; mais restez dans la croix. La puissance c'est la croix de la part charnelle en tous ; et les paroles qui proviennent de la vie s'en retournent a vie, et élevez ce qui est pur dans les uns les autres ; et ainsi vous aurez ce qui est pur dans les uns les autres. Étant guidés par la pure lumière en vous, cela traversera ce qui voudrait former toute chose en vous ; et se tenant dans le conseil du Seigneur, cela traversera et crucifiera ce qui voudrait consulter la raison et la sagesse humaine. Or, vous serez amené dans un discernement pour savourer la vérité à partir de l'erreur, en vous-mêmes, et aussi dans les uns les autres, et pour savourer les paroles de chacun au centre à partir duquel elles se lèvent. En vous tenant dans le conseil du Seigneur, et en restant dans la croix, le vieil homme est quotidiennement amené en jugement ; et ce qui est terrestre, charnel, et brut, sera retranché en vous ; et il y aura aussi un sentier pour que la pure semence s'élève en vous, afin que le Seigneur puisse être glorifié par chacun de vous.

Un homme sage a dit un jour, « Toute pensée est manque de foi. » Toute pensée qui est souci ou projet pour l'avenir, est quand même souci ; et le souci est un manque de foi. Comme disait le Seigneur, Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie ? Mat 6:27

L'homme, qui à l'origine suivait son Créateur dans un fidèle amour, devint un rebelle pour décider de sa propre voie, prenant la pensée, jugeant ce qui est bon ou mauvais pour lui-même. Lorsque l'homme est rétabli à l'image de Dieu, il cesse de prendre ses propres pensées et décisions ; au lieu de cela, il retourne à l'obéissance respectueuse et bien-aimée de son Créateur, de Lui et de l'univers. Une part de cette restauration consiste à détruire la pensée rebelle, égoïste, et pharisaïque. Ceci pour la plupart, est un long processus. Et alors que la pensée est détruite, la guidance du Seigneur comble le vide. Alors que vos attentes s'approfondissent dans le silence, vous ressentirez parfois une paix sereine, une tranquillité d'esprit ; et alors, rappelez-vous que la promesse est pour une paix qui demeure pour toujours — une tranquillité et une sécurité — la récolte de la justice. C'est seulement lorsque vous goûtez à cette paix que vous pouvez commencer à comprendre que vous avez vécu sous cette condamnation durant toute votre vie passée ; c'est comme si des coups de marteau qui tout au long de votre vie vous avaient cognés la tête, mais jusqu'à ce qu'ils s'arrêtent, vous ne pouviez savoir que cela pouvait être différent.

En récapitulant : Lorsque nous auront fait mourir notre nature égoïste, nous recevrons l'Esprit de Christ, afin que nous soyons obéissant dans notre amour pour Christ, et notre obéissance est par choix, Dieu ne nous enlève pas notre libre arbitre. L'amour ne cherche point son propre intérêt. Mais notre amour pour Dieu fera de notre obéissance à ses désirs la joie de nos vies.

Fox, Lettre 60 — Aux Amis, pour demeurer dans la crainte du Seigneur.

Chacun en particulier, portez attention à ce qui est pure de Dieu en vous,
pour vous guider vers Dieu, et vous garder dans la crainte du Seigneur,
que vous puissiez recevoir un rafraîchissement provenant de Dieu seul en vous,
et grandir de par l'homme intérieur,
nourri et fortifié avec ce qui est immortel.
Et délectez-vous de ce qu'il vous montre la tromperie de vos coeurs,
et jugez ce qui est contraire à Dieu,
et soyez obéissant à ce qui est pure ;
alors vous verrez le Seigneur Dieu présent avec vous, un aide quotidien,
sa main qui toujours vous rappelle à l'ordre,
et comme un berger protégeant toujours des chiens ces brebis,
qu'il nourri dans de vert pâturages, et les abreuvant dans sa céleste source de miséricorde

qui les rends tous fertiles.
On n'entendra plus les cris de besoins et de pauvreté au pays de la vie,
mais la joie, l'allégresse, et l'abondance.
L'âme fatiguée, qui s'est couché dans le fossé et dans la boue,
et qui vécu dans les nuages de tentation, et crié son besoin du Seigneur,
criera sa pleine rédemption, et dira, Dieu est notre Roi,
Il rempli le ciel et la terre,
et la voix de notre Roi est entendu dans notre pays.
Portez-vous bien dans le Seigneur !
ET que le Seigneur Dieu Tout Puissant vous garde et vous préserve dans Sa puissance.

George Fox

Et cette croix est supportée en privé, loin de toute assemblée de croyants.

Car les corps des animaux dont le sang est porté, pour le péché, dans les lieux saints, par le souverain sacrificateur, sont brûlés hors du camp. C'est pourquoi aussi Jésus, afin qu'il sanctifiât le peuple par son propre sang, a souffert hors de la porte. Ainsi donc, sortons vers lui hors du camp, portant son opprobre. Héb 13:11-13

Aperçu de l'apaiser l'esprit

Ce qui suit est un enseignement du Seigneur pour expliquer comment nous finirons par être aidés par lui pour calmer nos esprits en permanence.

Le 18/01/14, j'ai entendu la Parole du Seigneur à l'intérieur disons : « Comme vous, je suis très optimiste. Il y aura un moment où vous sentez votre esprit verrouillé. »

Immédiatement après ce message que j'ai entendue provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Ensuite, vous verrez l'erreur que beaucoup d'autres faire ; alors que péché ne peut pas profiter de votre faim. »

J'ai pensé que cela pourrait se produire plusieurs jours ou semaines après. Mais dans une minute, je me suis soudain senti très chaleureux, sécurisé et confiant — tout à fait positive, il m'a capturé et je me sentais « verrouillé ». Puis j'ai pensé, "attendez une minute, qu'en est-il ceci et cela," mais ensuite j'ai compris que ceux-ci pensées étaient seules soucis, donc j'ai les rejetés.

La Parole du Seigneur à l'intérieur puis il dit
: « Il doit être dénié. » Il fait allusion aux doutes et les inquiétudes qui doivent être déniés.

J'étais alors retour à l'optimisme chaud. Soudain, j'ai entendu une autre voix dit : « Eh bien, je vais te le jure et être endigué, » (qui était une expression que j'avais souvent entendue dans ma jeunesse quand quelque chose s'est passé très peu probable). J'ai entendu la même expression encore. Ensuite, j'ai entendu cela même autre voix qui disait : « Faites ceci; faites ceci. » J'ai compris que c'était une tentation d'être obéissant aveuglément, mais c'était un péché évident pour être nié, donc je n'ai pas obéi. C'était ce qu'il faisait allusion à « l'erreur que beaucoup d'autres font : » être tellement faim pour lui qu'ils ont abandonné leur vigilance et obéissaient un tentant commande vocale au péché.

Puis retour à réchauffer l'optimisme et la confiance de nouveau, et j'entends immédiatement la Parole du Seigneur à l'intérieur disons : « C'est la terre que le Seigneur a fait. C'est la façon d'être suprêmement confiant et entrer dans le royaume : rejeter toutes les pensées avec un manque de spécificité. »

La terre que le Seigneur a fait est plein de chaleur, la confiance et l'optimisme, l'inverse est inquiétudes et doute. Nous devons donc rejeter toutes les pensées qui ne dirigent pas que nous fassions quelque chose de moral et spécifique, nous devons rejeter tous les doutes et les soucis, en s'appuyant uniquement sur les ordres de Lui qui ne violent pas nos compréhensions et les commandes relatives a péché.

Ce qui précède est un microcosme de ce que nous ferons l'expérience que nous approchons du royaume. Je suis impatient de nouveau être « retenu » chaud, l'optimisme positif, confiant — j'espère que la prochaine fois est pour toujours.

Le Doute

C'est facile parfois de se sentir triste pour nous-même, à cause d'une sécheresse prolongée ou bien dû à un manquement de notre part. l'apitoiement sur soi est nuisible à notre progrès ; peu importe combien vous pouvez vous sentir justifiés de vous plaindre, c'est seulement un doute déguisé de Christ travaillant pour vous quand vous ne pouvez voir le résultat ; doutez du doute. J'avais l'habitude de perdre mon temps à me plaindre, Il a dit, « chose certaine, ceci doit arrêter ».

Refusez d'entretenir des pensées qui dénigrent ou diminuent vos progrès, de sorte que lorsque les tribulations viendront, vous ne serez pas accablés par l'amertume. Rejetez toute pensée négative. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Exercez-vous à être pur, ainsi vous serez prêts pour les tribulations. » Lorsque l'attente de Dieu, il ya parfois quelque chose en nous qui laisse échapper des mots horribles, souvent contre Dieu. Il semble se produire chaque fois que nous permettons à nos esprits de tomber dans les moindres doutes sur nos progrès, en soucis sur nos échecs, ou lorsque nous nous enfonçons dans l'apitoiement sur soi. Il glisse ses mots entre nos pensées, sonnant comme nous avons cru; et parce que pourtant il souvent ne suit pas un train de nos propres pensées, nous sommes laissés dans le doute si nous avons effectivement pensé ou pas. Cependant, quand il arrive, il est très pénibles et peut être paralysante à nos efforts immédiats. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Chaque homme a une créature qui crie. » Ce n'est pas vous, c'est l'esprit maléfique qui tente délibérément de vous décourager. Rejeter toutes les pensées négatives, les doutes et l'apitoiement sur soi ; regrette que votre pensée négative a donné lieu à son énonciation, alors ignorer, et revenir à votre attente de Dieu.

Le Seigneur m'a enseigné une technique pour arrêter les pensées négatives sévères, pour arrêter même le désespoir sévère ; et en dépît de sa simplicité, ça marche vraiment — et ça marche à chaque fois ! Efforcez-vous de sourire ; si vous faite ceci, votre déprime disparaîtra en une minute. Je pense qu'il est quasi impossible d'avoir des pensée négatives lorsque vous faites ceci. Oui, je sais, cela semble trop beau pour être vrai, mais cela fonctionne réellement que ce soit en s'attendant au Seigneur ou au cours de toute autre activité de la journée. De plus, le Seigneur m'a dit, « continuez de sourire jusqu'à ce que vous soyez dans le royaume ».

Il y a une autre technique qu'il m'a enseigné pour chassé les inquiétudes. Dans une épreuve où je m,inquiétais plutôt que d'attendre en silence, je l'ai entendu plusieurs fois dire : « exercice ». En response j'augmentais mes exercices quotidiens. Il répétait : « exercice ». Finalement j'ai réalisé qu'il voulait que je fasse, , de l'exercice ; alors j'ai arrêté d'attendre, fait quelques exercices très fatiguants, et suis revenu m'attendre à Lui. À ma grande surprise ma pensée était libre de toute inquiétude ; Je me sentais très positif au sujet du futur, et au lieu d'avoir des soucis terrifiants, j'avis un coeur plein d'amour pour Dieu. Aussi vous pouvez essayer vous-mêmes cela la prochaine fois que vous êtes inquiet et incapable de tranquiliser votre pensée ; et si jamais vous l'entendez vous dire « exercice », vous saurez qu'Il veut que vous fassiez immédiatement de l'exercice.

Les doutes viendront. Il avait dit à mon épouse lorsque les doutes se lèvent de rejeter la pensée. N'entretenez pas les doutes. N'écrivez pas les doutes. n'en parlez pas à haute voix. Ne l'appelez pas votre ami celui qui cherche à vous faire douter. Tout cela ne fera que fortifier vos doutes Il m'a dit, « Par la suite la Lumière détruira tout doute. » Un homme sage m'a dit, « doutez de votre doute ». Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis et inquiétudes. Le doute est à l'opposé de la foi, alors vous pouvez logiquement détruire le doute en doutant des doutes. Sachez que c'est seulement votre pensée, qui est hostile à Dieu. Un sage venu de l'Est écrivit, « arrêtez de penser parce que toutes pensées n'est que tracas, l'opposé de la Foi ». Jésus à dit, « Qui de vous par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie ? » George Fox écrivit : « Ne doutez point, ne faiblissez point, ne questionnez point. »

Le diable essayera de vous faire douter que les commandements de Christ proviennent vraiment de Christ, en espérant vous faire désobéir à Christ. Ne doutez point. Rappelez-vous, le diable ne vous donnera pas le commandement de vous détourner du mal ; cela ne servirait pas son but. Ne doutez de vos convictions et votre compréhension, ils ne proviennent pas du mal.

George Fox a aussi énoncé le défi à travers le voyage de l'accomplissement de votre salut : marcher sur la palissade entre la présomption et le désespoir. La ligne est mince, il est facile de tomber dans l'une ou l'autre des direction. La présomption c'est de croire que vous l'avez fait, et de relaxer après une persistante recherche. Le désespoir c'est de croire que jamais vous s'y parviendrez ; que c'est trop difficile ; que vous êtes trop méchant ; ou quelconque autres doutes. Les deux sont faux. Lorsque vous vous retrouvez par terre sur l'un des deux cotés, remontez là haut, continuez votre marche. Souvenez-vous, c'est Dieu qui est le chef d'orchestre ; il est infaillible. Et rappelez-vous, vous devez persévérer tout en continuant de Le chercher chaque jours, et en augmentant la fréquence autant que vous le pouvez. Faites ceci, et vous resterez sur la palissade marchant jusqu'à ce que vous arriviez à la maison.

Jusqu'à ce que nous arrêtions de réfléchir, on nous dit : Toutes les choses qui sont vraies, toutes les choses qui sont vénérables, toutes les choses qui sont justes, toutes les choses qui sont pures, toutes les choses qui sont aimables, toutes les choses qui sont de bonne renommée, s'il y a quelque vertu et quelque louange, que ces choses occupent vos pensées. Philippiens 4:8

L'opposition vous amènera la tentation de désespérer sur des erreurs que vous avez fait. Résistez !

Comme Paul a dit : je fais une chose : oubliant ces choses qui sont passées et m'avançant vers ces choses qui sont devant, je cours droit au but pour le prix de l'appel céleste de Dieu en Christ Jésus. Phil 3:13-14. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

  • Une fois que vous avez exprimé de la tristesse sur le passé, il est superflu de ramener cela de nouveau.
  • Oubliez les sentiments des manquements passés.
  • À travers la culpabilité vous pouvez encore devenir empêtrés.
  • Oubliant ce qui est derrière, nous pressons de l'avant.

Si nous nous vautrons dans la culpabilité des péchés passés, nous allons atteindre le désespoir, perdant tout espoir, rendant très facile de retomber dans nos anciennes manières de péché. Si nous perdons notre espoir et que nous entrons dans le désespoir, alors nous n'avons plus la motivation de chercher la grâce transformatrice du Seigneur, et nous cherchons le réconfort ailleurs — les convoitises et les plaisirs du monde, devenant ainsi empêtrés à nouveau dans le péché.

Le Seigneur expose seulement ces péchés dont nous sommes réticents à admettre, en face, ou ceux dont nous n'avons même pas conscience. Ceux que nous regrettons avoir fait dans le passé, Il ne nous les ramènera pas même la première fois. Le Seigneur n'ira jamais deux fois sur nos péché. Toutefois, le diable ramènera nos péchés de manière répété, et il invoquera à plusieurs reprises que nous avons fait des erreurs qui nous disqualifient ; mais ses accusations sont des mensonges et on ne doit pas les croire parce que la manière du Seigneur est totalement à l'opposé. Pour le Seigneur, le passé c'est le passé, et si nous sommes résolus à être différent, le passé c'est de l'histoire oubliée par Lui, et qui doit être oubliée par nous aussi. Lorsque nous entrons en union avec Lui, Il va asperger son sang dans nos consciences de sorte que nous ne pourrons plus nous souvenir de nos péchés passés, rendant cela possible de se tenir en présence de Lui et du Père avec joie et paix, mais sans culpabilité ni tristesse.

Si nous nous laissons nous-même condamner pour le passé, notre désespoir peut non seulement nous amener à perdre notre espérance, mais aussi nous réduire à nous apitoyer sur nous-mêmes. Nous pouvons nous sentir désolés pour nous-mêmes, en croyant que nous avons été traités injustement, peut-être même être fâché contre Dieu. La défense est évidente : Dieu est parfaitement juste, car Il est par définition juste et équitable ; Dieu est pur ; Dieu est totalement amour ; Dieu ne fait pas d'erreur car Il est amour ; donc le problème c'est nous, pas Lui. Maintenant il nous faut amener à notre pensée qu'Il ne garde pas souvenir de nos fautes passées auxquelles nous avons une fois fait face, et qu'Il se tient là, attendant de nous aider à devenir libres du péché, purs, et saints — mais nous devons laisser tomber ces doutes et sentiments de manquements, renouveler notre espérance du salut, nous en remettre à sa bonté et à sa miséricorde, dépendre de Sa puissance infinie, et presser de l'avant pour la pureté, la sainteté, la joie, la paix, l'amour, même l'union avec Lui en Sa présence pour toujours.

Lorsque, dans la tristesse, nous nous retrouvons à avoir échappé notre croix et tombés dans la poussière ; nous nous relevons, ôtons de nous la poussière, ramassons notre croix, et pressons de l'avant vers la joie éternelle qui nous attend à la fin de notre voyage.

L'Opposition (éprouvant le processus de purification)

En Attente, les paroles et les visions du Seigneur sont toujours douces, clairs, morales, aimables, et compréhensibles. Jamais Il ne fera une déclaration vous obligeant à essayez de vous figurer de quoi Il parle ; ses communications sont facilement compréhensibles. Si vous recevez un message vous obligeant à vous figurer quoi que ce soit, ça ne vient pas de Lui, (i. e. un message tel que : 'il y a un gros problème entre nous ' ne me dit pas ce qu'est le problème — alors si j'écoute cela, Je deviendrai craintif car presque tout pourrait être un gros problème — ce n'est pas de cette façon que le Seigneur enseigne. Il est toujours spécifique, clair, aimable, et facilement compréhensible). Ses communications viennent avec une compréhension immédiate. Il ne pose jamais de questions, (à moins de vous en donner la réponse dans la même phrase), parce que cela vous amène à faire votre propre conclusion qui pourrait être fausse. Tout ce qui vient de Lui sera aussi moral qu'éprouvé avec l'écriture venant de la Bible. Il a dit, « Pour reconnaître que la Bible est digne de confiance, tous mes grands hommes connaissait les écritures. » Il m'a dit, « Si tu ne comprend pas clairement quelque chose, ne fait rien et attend pour une compréhension plus clair » ; et ne t'en fais pas à propos d'un message embrouillé et de ce qu'il veut dire, ça ne vient pas du Seigneur. Il m'a aussi dit, « fait seulement ce que je te dis clairement de faire et quand le faire ».

Je ne veux effrayer personne, mais dès que le Seigneur vous aura préparé, un ennemi paraîtra. L'ennemi qui ne veut pas que vous écoutiez le Seigneur et qui essayera de vous embrouiller, de vous décourager, de vous mettre hors du chemin, jouant avec vos faiblesses, prétendant être Jésus, citant l'écriture, et être généralement une nuisance à vos efforts ; et plus tard ils vous soumettront à la Tribulation. L'ennemi ce sont les anges déchus, les démons. Ils sont assujetti au contrôle par l'Esprit de Dieu. Leur travail est de ramener vos convoitises et votre orgueil à la surface pour que vous puissiez choisir d'éviter le mal. C'est un temps d'épreuve difficile, mais dont la récompense pour son accomplissement est tellement plus grande que que les efforts requis. Soyez sobres, veillez : votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant, rôde autour de vous, cherchant qui il pourra dévorer.

Les Tentations

Tiré du Journal de George Fox :

Les tentations grandirent de plus en plus, et j’étais presque tenté de renoncer à mon espérance et d’arrêter. Et quand Satan ne pouvait réussir contre moi de cette façon, il plaça des trappes et des embûches devant moi pour m’entraîner à commettre quelque péché, par lequel il pourrait prendre l’avantage pour m'amener à la dépression ou à la défaite. J’avais environ vingt ans lorsque ces exercices vinrent sur moi, et pendant quelques années j'ai continué dans cette condition de grand trouble, et j'aurait été très content de m’en débarrasser.

Quand j'était dans un état profond, sous un silence complet, je ne pouvais croire que je pourrais un jour triompher ; mes troubles, mes peines, et mes tentations étaient si intenses, que je devrais laisser tomber toute espérance, et sombrer dans le désespoir, et c'était très tentant.

Pourtant, je subissais de grandes tentations et mes souffrances intérieures étaient lourdes à porter ; mais je ne trouvais personne pour parler de ma condition, excepté le Seigneur seul, vers qui je criais nuit et jour.

Le Seigneur me montra que la nature de ces choses qui étaient destructrices dans le monde extérieur étaient aussi dans le coeur et l’esprit des hommes méchants : Les natures de chiens, porcs, vipères, Sodome, Égypte, pharaon, Caïn, Ismaël, Ésaïe, etc. Les natures de ceux-ci je les voyais à l'intérieur, même si les gens regardent l'extérieur. Je criais au Seigneur disant : Pourquoi dois-je être dans cette condition, voyant que je n’ai jamais eu d’attachement à commettre ces maux. Et le Seigneur répondit : C’était nécessaire d’avoir un sens de toutes conditions, sinon, de quelle façon pourrais-je parler de ces conditions ?

Alors, je pouvais dire que j’avais été à Babylone, Sodome, Égypte, et la tombe ; mais par le pouvoir éternel de Dieu, j’en étais sorti, avait été élevé au-dessus, par son pouvoir dans le pouvoir du Christ.

L'ennemi raisonnera avec vous pour faire quelque chose de faux, comme par exemple ton réelle besoin c'est plus ce qui te fait envie ; des logiques tordues, comme la femme Jézabel dans l'église de Thyatire d'Apocalypse qui, d'une certaine façon, persuadait les autres membres que le sex adultère avec elle c'était correcte ; probablement pour quelque lamentable raison tordue comme afin de purifier l'église ou la transporter vers la pureté ou 'la guérison par l'extase sexuel. Ou, si vous avez une convoitise pour l'alcool ou autre drogues, vous serez tenté de croire que peut importe en autant que ça vous donne des ailes pour vous amener plus près de Dieu. Ils utilise aussi la logique qu'une certaine habitude doit vous rendre vraiment malade avant qu'elle puisse être éliminée ; que vous avez encore plus besoin de passer par l'expérience de tomber dans une habitude afin de pouvoir vous en repentir. Ne riez pas, nous avons tous nos points faibles, et l'ennemi les connaît. Ce sont des anges déchus. Ils ont tout de même une certaine puissance. Ils peuvent lire dans votre esprit. * Ils savent ce qu'il y a dans votre coeur en écoutant vos pensées. Ils attirent vos convoitises et votre orgueil. Ce sont vos convoitises et votre orgueil qui vous tentent, et non Dieu qui permet que vous soyez tenté. Ils sont les agents qui amènent à la surface vos tentations afin que vous puissiez choisir d'éviter le mal. Ils persisteront dans leurs charmes face à vos désirs et votre orgueil, jusqu'à ce que vous choisissez, sans réserve de votre esprit, de fuir le mal ; ceci est le test.

*Parmi les trois hommes qui visitèrent Abraham, au moins deux étaient des anges ; ces mêmes deux hommes furent envoyés pour détruire Sodome. Dans Job, le SEIGNEUR a dit à Satan, « Voici, tout ce qu'il a est en ta main, seulement tu n'étendras pas ta main sur lui. » Satan quitta et le feu de Dieu est tombé du ciel, et brûla les brebis, et les serviteurs, et les consuma ; et un grand vent est venu de delà le désert et a donné contre les quatre coins de la maison, et elle est tombée sur les jeunes gens et ils sont morts. Ne sous estimez pas la puissance des anges déchue ; lire les pensées est la moindre de leurs capacités ; pourtant celui qui est en vous [Christ] est plus grand que celui qui est dans le monde.

A part vous tenter pour faire quelque chose de mal, les voix de l'autre côté sont différents en esprit : ils sont généralement sarcastiques, amer, accusateur, accablant, dur, vous laissant sans comprendre de quoi ils parlent ; tandis que la voix du Seigneur est douce, tendre, pur, facilement compréhensible, facilement acceptée, paisible, complète, moralement correcte, encourageante—pas même un soupçon de sarcasme, d'amertume, ou de condamnation, jamais incomplète, ne vous laissant jamais à vous demander ce qu'il veut ; par contre ses Paroles sont remplit d'amour en elles-mêmes, de Son Esprit d'Amour car Il est Amour. Aussi Sa voix sera toujours la même.

L'autre côté peut intensifier les sentiments sexuels à un niveau tel que vous n'avez jamais expérimenté dans votre vie, et ils font cela à un moment pour vous faire croire que vous avez un attrait irrésistible pour une personne ou que vous avez un irrésistible besoin ; que vous devriez écouter vos sentiments, vous pourriez déshonorer votre corps dans le péché. Ils peuvent faire monter la chaleur. En occupant simplement vos pensées avec vos convoitises, (ils entendent vos pensées), ou juste en touchant quelqu'un, vous leurs donnez la permission d'intensifier les sensations de votre corps ; mais vous n'avez pas à vous soumettre à ces sensations. C'est une association de sensation servant à déclencher une habituelle réponse du passé ; mais malgré ces irrésistibles sentiments occasionnels, cela peut aussi bien se passer, sans tomber dans la tentation. C'est difficile de résister, mais pas impossible. Comme il est écrit, aucune tentation n'est trop grande pour qu'il n'y ait pas de façon de la vaincre.

COMPRENEZ BIEN CECI : Lorsque vous recherchez, et que vous faites une erreur alors que vous croyez faire ce que Dieu veut que vous fassiez, vous êtes automatiquement pardonnée ; vous avez fait l'erreur dans la foi ; cela n'était pas intentionnel ; alors oubliez cela, et continuez, peu importe combien cela peut paraître horrible. NE regardez PAS en arrière. Christ vous a couvert. Cela ne compte pas. Si vous faillissez, vous n'êtes pas perdu, seulement retardé. Dans ce cas, seulement regretter, ressentir votre faiblesse/penchant, demander de l'aide, et continuer à Le chercher.

S'il y a une chose qu'Il a rendu clair en moi c'est : « celui qui pratique l'adultère ne peut être mon disciple ; mais je ne juge pas celui qui sort d'une telle relation, à moins qu'ils manquent de se repentir » ; donc cela doit stopper avant que vous puissiez faire quelque progrès. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « De nos jours il y a trop peu d'amour dans le monde, et Je regarde avec faveur tout amour entre homme et femme ». Souvenez-vous de la Femme au Puit ? Elle avait eu cinq maris, et vivait avec un autre homme en dehors des liens du mariage. Mais, Christ l'a choisi, l'a enseigné, et l'envoya afin de rendre témoignage et prêcher au reste de la cité. Jean 4:5-30. Donc, il est clair qu'il n'était pas concerné. Elle était de toute évidence dans une relation engagé. La fidélité, c'est ce qui est important, et non pas l'anneau ; et ce n'est pas la cérémonie d'un « prédicateur » ou d'un mariage civil — ni l'un ni l'autre ne possèdent Son autorité. Vous ne pouvez pas être infidèle à un homme et être fidèle à Dieu. Ainsi les adultes qui vivent ensembles en étant engagés dans une relation, ou les gens qui sont divorcés puis remariés, ne vivent pas dans l'immoralité sexuel, du moins pas aux yeux du Seigneur. Vous pouvez être son disciple, si vous vivez ensemble dans une relation engagée, mais être sûr que votre engagement est un engagement non seulement de vous-même, mais aussi votre partenaire, (les deux parties doivent être engagés, pas seulement une). Sachez, lorsque vous avez mûri spirituellement à être capable de parler et d'agir selon à Ses ordres, votre manque d'un mariage reconnu publiquement serait une pierre d'achoppement pour beaucoup de gens, et pour cette raison, vous voudrez probablement éventuellement de supprimer cette pierre d'achoppement pour l'amour de votre prochain. Sachez, lorsque vous avez mûri spirituellement à être capable de parler et d'agir selon à Ses ordres, votre manque d'un mariage reconnu publiquement serait une pierre d'achoppement pour beaucoup de gens, et pour cette raison, vous voudrez probablement éventuellement de supprimer cette pierre d'achoppement pour l'amour de votre prochain. Vous pouvez obtenir officiellement marié tout moment que vous choisissez ou vous pouvez attendre jusqu'à ce que vous l'entendiez Lui vous commandez vous de officialiser votre relation avec un mariage civil aux yeux du monde. Les mariages des premiers Quakers ont eu lieu dans leurs réunions sans anneau et sans un homme officiant, que vous pouvez lire dans la Lettre de George Fox # 264. Quand il y a des réunions de la vraie foi établie de nouveau, les mariages seront effectuées de manière similaire ; jusque-là, peut-être un juge de paix, un juge ou le greffier du comté, (pas un prêtre ou un pasteur), est la meilleure alternative à la formalisation une relation dans un mariage légal.

L'ennemi peuvent aussi contrôler les autres autour de vous au point d'être déraisonnables au-delà de votre expérience, sévèrement tenté de vous fâcher et de vous enrager ; mais rappelez-vous que cela est permit par Dieu dans le but de vous aider à grandir dans le pardon et l'amour. Ils peuvent faire monter la chaleur. Lorsque vous pouvez accepter que le mal qui vous est fait par les autres, à pour but de vous faire grandir en leur pardonnant, vous avez alors fait un pas de géant.

Comme disait George Fox, « Peut importe quel est votre faiblesse, le diable viendra à vous (sous le déguisement d'une autre personne), pour vous offrir tout ce que vous voulez. » Des gens que vous n'avez pas vu depuis des années se montrent soudainement, vous offrant de renouveler l'amitié, distraction de votre attention à chercher Dieu et tentation de vos désirs, penchants, et addictions.

Reconnaissez que ces tentations peuvent vous aider a devenir fort. Chaque fois que vous dites non, vous vous fortifiez. Moi, et plusieurs personnes que je connais, pouvons nous rappeler que pendant la période où nous ne cherchions pas Dieu, nous avions décidé de nous marier et fait la demande ; immédiatement après, dans les minutes qui suivirent, une chose vraiment très étrange se produisit. Une vieille flamme que je n'avais pas revu depuis de nombreuses années, apparut soudainement en face de moi, dans la file d'attente, tandis que j'attendais pour payer la note du restaurant. Un autre connaissance relate comment il a fait sa demande, et qu'alors il prit l' ascenseur, là où soudainement deux femmes commencèrent à lui porter attention, allant même jusqu'à lui caresser le torse avec leurs mains ; alors qu'il n'avait jamais vécu une telle attention auparavant. Ces deux incidents étaient plus que de simple coïncidence. Cela fût conçu pour renforcer notre résolution à nous marier, au moment ou nous étions le plus apte à résister aux distractions. Donc vous pouvez voir les tentations soit comme quelque chose qui contribue à votre chute, ou bien qui renforce votre fibre morale, tout dépendant de votre manière d'y répondre. Comme le maître potier qui continue à mouler l'argile, vous amenant éventuellement à Lui.

Chaque parole que vous entendez le Seigneur vous dire est Esprit et vous transmet la vie de Dieu, alors que les paroles que vous L'entendez dire sont implantées dans votre coeur. Ces paroles sont la vie de Dieu, et la vie de Dieu c'est Christ ; donc chaque parole que vous entendez augmente Christ en vous ; chaque parole que vous entendez vous purifient un peu plus. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Chaque parole entendue nous amène plus près d'être protégés. » Vous finissez par avoir tant de paroles implantées dans votre coeur que Christ peut vous protéger lorsque vous êtes sujet à la tentation. Ceci peut se produire longtemps avant que vous ayez atteint la perfection. Le Seigneur m'a dit : « la tentation doit devenir un non-événement ». Bien que je ne sois pas encore parfait, J'ai vécu l'expérience de ce qui avait l'habitude d'être de sévères tentations devenir des non-événements. Le Seigneur avait mis sur mon chemin quelques femmes canons, ce qui dans mon passé n'aurait pas été chose difficile pour moi de lorgner ou de flirter avec elles ; mais nous avons simplement parlé brièvement, et je suis parti. En regardant en arrière je vis que je n'avais même pas remarqué leur beauté physique ; il n'y avait eu aucune tentation ; J'avais été radicalement changé par la grâce du Seigneur. Cela fut bien sûr très encourageant et me remplit d'espoir, et je partage les détails avec vous pour vous donner espoir que avec l'attente patiente et assidu au Seigneur dans une silencieuse humilité, vous aussi entendrez assez les paroles pour qu'elles soient implantées dans notre coeur, de sorte que ce qui avait été de difficiles tentations, deviennent non-événements ; les tentations disparaîtront. Or, plus vous passez du temps dans l'attente du Seigneur, plus vite vous deviendrez libres. Ceux d'entre vous qui gisez dans la boue, ceci est votre solution.

La convoitise des choses, des gens, et des plaisirs est une illusion. Il n'y a aucune satisfaction qui dure. Vous voulez une chose, vous l'obtenez, et immédiatement vous commencez à désirer une autre chose. C'est l'école de la terre, apprenant le vide dans la convoitise pour la possession des plaisirs, de la puissance, de la richesse, etc., jusqu'à ce que nous décidions de regarder au delà de ce qui est visible pour trouver le bonheur. Peut-être pouvez-vous relater les fausses joies de Noël, après avoir développé les cadeaux, après le grand repas, après que l'on ait arrêté la musique — combien de fois vous êtes-vous senti déprimé, vidé, presque désespéré à cause d'une autre situation, êtes allés marcher, faire une promenade, visiter quelqu'un, prendre un verre, n'importe quoi pour remplir le vide que vous pouvez rarement identifier. Car la joie mondaine est transitoire, alors que la sainte joie est permanente.

Extrait de la Lettre 245 de George Fox

Que chacun de vous écoute Sa voix, venant des cieux, qui nous parle.
Qui secoue la terre, et non seulement la terre, mais aussi les cieux.
Le ciel importe la joie : dont toute les fausse joies,
les excitation de joies, ou les joies exaltés, et les joies de vaines gloires, et les joies dans le monde,
provenant de toute choses ou créatures extérieurs, et homme ou femme ;
Sa voix qui parle venant du ciel secoue la terre et les cieux ;
et ceux-ci doivent être secoués et enlevés, tous deux, le ciel et la terre ;
avant il semblait que cela ne pouvait jamais être secoué,
le noble, la semence royale, élue et précieux, avant le commencement du monde.
Étant héritiers de Lui, venu afin d'hériter de Lui ;
en Lui vous connaîtrez ce qui ne peut être secoué,
et que là est la vraie joie, en celui qui est d'éternité en éternité,
qui est le commencement et la fin ;
ici il n'y a pas de quelconque monté d'excitation ni de profond désespoir.

Le manquement doit vous rendre tellement malade, que de concevoir un possible manquement dans votre esprit vous dégoûtes ; tellement, que votre désir d'envisager le mal est accablé par votre revirement contre le manquement. Graduellement, pendant un long moment, la réponse associative passe près de se déclencher pour participer, se déclencher pour fuir. C'est comme l'or qui est épuré. Il est chauffé par le feu jusqu'à ce que l'impuretés remonte à la surface ; elle est enlevé. L'or est chauffé encore pour faire remonter plus d'impuretés en surface ; que l'on enlève..... encore, encore. Jusqu'à ce que finalement, il ne reste plus que de l'or pur. La purification.

Quand vous réalisez que vos pensées sont lues, et quand vous réalisez que vous êtes surveillée ; ça peut être quelque peu effrayant. Il y a de quoi se sentir comme un poisson rouge dans un bocal, étant surveillé. Christ une fois m'a dit, « ce que l'homme craint le plus c'est d'être ridiculisé en publique ». C'est ce qui nous arrive : être ridiculisés par un publique que les autres n'entendent pas. C'est difficile. Cela viole notre retraite— notre retraite privée. C'est facile d'avoir du ressentiment. Résonnez avec vous-même. Comprenez que cela fait parti du processus. Vous vous sentez condamné, mais Christ ne vous condamne pas ; Il permet cela comme faisant du processus de purification. Il en résulte ultimement d'une purification et d'une plus grande confiance en Christ. C'est humiliant. Vous réalisez combien vous êtes souillés à quel point vous êtes insignifiant. La discipline peut devenir un confort pour vous, sachant que vous êtes dans la cocotte minute, dans laquelle peut de gens ont le privilège d'expérimenter. (Même quand je marcherais par la vallée de l'ombre de la mort, je ne craindrai aucun mal ; car tu es avec moi : ta houlette et ton bâton, ce sont eux qui me consolent.) Oui, même la douleur de la houlette et du bâton peut être rassurante : L'âme rassasiée foule aux pieds les rayons de miel, mais pour l'âme affamée [qui recherche], tout ce qui est amer [tribulation et châtiment ] est doux. Il continuera à vous donner des message et des mots d'encouragements durant le processus afin que vous ne vous sentiez pas seul et abandonné. Beaucoup de Psaumes parle à propos d'être entouré de puissant hommes, comme des abeilles, avec de brûlants aiguillons, des pièges, des paroles méchantes, etc. voir les Psaumes 17, 18, 23, 25, 31, 35, 38, 43, 44, 56, 64, 66, 71, 86, 88, 118, 120, 139, 141 ; qui sont certaines parmi les nombreuses qui font références à ces adversaires surnaturels.

Par votre persévérance ferme et patiente vous accédez à la véritable vie de vos âmes. Et quand vous verrez Jérusalem environnée d'armées, sachez alors que sa désolation est proche. Luc 21:19-21 [fuyez à Christ, le rocher, et ayez confiance en Lui ; le fléau finira par passer]

Les Déceptions

Il y a aussi beaucoup de voix de tromperie qui sont entendues pendant le silence. Parfois ce sera les voix de vos parents et amis. Parfois ce sera votre voix. Souvenez-vous, quand ils ont tentés Jésus, ils ont tordu le sens des écritures pour essayer de le persuader. Ils en feront de même pour vous, mais cela n'aura pas de sens. Si vous suivez votre compréhension de base du bien et du mal et les définitions scripturaires sur la moralité, vous ferez bien. Quelques autres points à retenir :

1) Jésus ne pose pas de questions ; ça c'est le rôle du tentateur, au commencement dans le jardin avec Ève lorsqu'il la questionna, « Dieu a-t-il réellement dit, "vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin" ? » George Fox nous rappelle ceci dans sa Lettre 212:

Ne doutez point, ne faiblissez point, ne questionnez point ;
car Ève fut séduite par le serpent, l'interrogateur ;

par conséquent demeurez avec Lui dans la Puissance de Dieu, en cela est le règne.
Et n'acceptez aucune croyance venant du serpent, ni aucune nourriture venant de lui,
mais gardez votre jeûne loin de ce qui est dans la déchéance ;
mais pour ce que le Seigneur apporte,
manger la nourriture de l'accusateur et du tentateur, cela nourri l'incrédulité.
Et par conséquent gardez votre jeûne pour le Seigneur,
et nourrissez-vous de ce qui provient du ciel, de ce en quoi il y a la vie ;
et de ce qui fortifie la foi dans laquelle il y a la victoire.

Une question appelle à la conclusion. Jésus, notre Enseignant, nous donnes les compréhensions et les directives, aucunes questions sans réponses.

2) Ne tombez pas pour eux en utilisant votre amour pour Lui : Ferais-tu 'ceci' pour moi ? – quand 'ceci' est quelque chose de scripturairement faux. Je connais une personne qui eut une vision douloureuse de Jésus tombant par terre pendant qu'il transportait sa croix, et ayant beaucoup de peine à essayer de se relever et poursuivre sa marche ; et alors elle entendit une voix dire, ferait-tu du xxx afin de m'aider ? – lui demander de faire du xxx, ce qui était moralement faux. Voyez-vous jusqu'où ils iront pour vous séduire ? Faux c'est faux. Ils on lu dans ses pensées et on su qu'il y avait quelque chose en elle qui voulait faire une chose comme celle là, donc ils ont essayé de l'y amener. Rappelez-vous, Jésus n'est pas passé à la modernité. Il ne change pas avec le temps ou avec les valeurs morales de la société. Il est le même hier, aujourd'hui,et demain. Faux c'est aussi faux – hier, aujourd'hui, et demain.

3) Les déceptions communes basées sur des écritures tordues sont :

  • depuis que j'ai la foi en Christ, je suis libéré de la loi du péché mortel, et le péché ne m'est plus imputé.
  • depuis que je suis sauvé par grâce, j'ai la droiture de Christ, sans péchés, et libre de vivre comme il me plaît.
  • depuis que j'ai été sauvé, quoique je fasse rien ne m'enlèvera de la faveur de Dieu.
  • depuis que je suis sauvé par grâce, tout les oeuvres que je fais, incluant la repentance, me placera sous la loi du péché et de la mort.
  • depuis que je suis dans la lumière, qui est le retour de Christ. j'ai réussi. il n'y a plus rien à recevoir, (pas vrai).
  • depuis que tout ce qui n'est pas fait dans la foi est péché, alors tout ce qui est fait dans la foi est péché.
  • depuis que tout est pur pour ceux qui sont pur plus rien n'est mal pour celui qui est pur – le péché est seulement dans l'oeil du spectateur.
  • depuis que l'amour couvre une multitude de péché, tout ce que je fais avec amour n'est plus compté comme un péché.
  • depuis que Dieu créa et dit que cela était bon, toute drogue que j'utilise est bon et n'est pas péché.

Si dessus c'est tout faux. Quiconque pratique l'immoralité sexuel, l'impureté, la débauche, l'idolâtrie, haine, le mensonge, la discorde, la jalousie, les accès de rages, les ambitions égocentriques, les dissensions, les envies, les meurtres, l'ivrognerie, les festivités [faire la fête, partys], et les choses semblables à celles-là, au sujet desquelles je vous déclare d'avance, comme aussi je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront pas du royaume de Dieu. Faux c'est faux. Quand vous êtes vraiment née de Dieu, vous ne ferez aucune de ces actions des ténèbres citées ci-dessus.

4) Ils charmeront votre fierté en vous amenant la tentation d'enseigner ou de prêcher ou de témoigner avant qu'Il vous ait clairement dit quoi faire et quand le faire ou avant que vous ayez les paroles parlées avec l'aide de l'Esprit Saint. Ne faites pas cela ! C'est un test pour voir si vous, tout comme Nimrod, allez courir en avant de votre guide, au lieu de le suivre. Vous ne voulez pas l'entendre vous dire, « qui a demandé cela de vos mains ». Rappelez-vous de ne réponde qu'à une pleine directive comme, quoi faire et quand le faire, et bien sur ce doit être moralement correcte. Jusqu'à ce que vous soyez autorisés, n'utilisez même pas les mots Jésus ou Dieu, (à moins que vous soyez en fraternité avec d'autres gens dans la foi) ; car c'est d'utiliser le nom du Seigneur en vain. Enseigner avant qu'Il vous ait clairement dit d'enseigner, cela ralentira votre progrès ; c'est pourquoi tous les milliers d'enseignants et de prédicateurs, qui ont été touchés par Son Esprit, ne progressent jamais vers l'union, et au Royaume. Quiconque en se nommant lui même un 'Chrétien' sans être sous le contrôle de Christ en parole et en action est écarté, il est une pierre d'achoppement.

* La fraternité ne peut prendre place tant que vous n'avez pas eu de paroles fournies par l'Esprit, vous disant quoi dire.

La plus grande tentation sera de corriger les gens des' sectes déficientes' qui professent un fort amour pour Dieu, à travers la foi dans la Bible. Comme George Fox a dit, « n'essayez pas d'éduquer le sage ». Christ a dit, « Il n'est pas venu afin d'appeler le juste, mais le pécheur. » Il a dit aussi, « si vous dites que vous pouvez voir, alors votre péché demeure ». Vous voulez les aider à voir leurs erreurs ; mais attendez— attendez jusqu'à ce que vous ayez la Puissance de Dieu marchant devant vous, vous montrant ou aller et enchaînant votre auditeur afin qu'ils puisse écouter. Quelques uns vont tout de même rejeter la vérité ; Mais ils auront au moins entendu vos paroles de vérités, clairement parlées par Son Esprit. Extrait de la Lettre 48 de George Fox

Et encore, Je vous charge tous dans la présence du Dieu vivant,
de ne pas permettre à votre esprit d'aller disputer avec eux qui ne sont pas issue de la vérité,
de ce qui n'est pas la vérité, (La pensée de ceux qui n'a pas été détruite est hors de la vérité)
car tout les deux doivent être condamnés par la vérité.
Car la même pensée se vantera et s'élèvera, (les paroles parlées venant de la pensée charnelle proviennent de l'orgueil et de la vanité)
celle qui est hors vérité, et qui parvient à la compréhension de certaines choses,
bien que ne vivant pas dans la vérité, mais y est exclut, et n'y entrera pas ; (vous devez cesser pour être capable d'entrer dans le royaume)
mais elle est mûre pour la condamnation. (de telles paroles accumulent la condamnation sur celui qui parle et dispersent les auditeurs )
Et ainsi pour vous tous, ceci est le conseil du Seigneur Dieu de puissance et de paix,
et que dans cette paix vous puissiez être gardés afin d'attendre pour l'Esprit de grâce, de sagesse, et de compréhension. (quand vous pouvez dire les paroles de l'Esprit )

Il y a trois façons dont vous pouvez enseigner ou prêcher dans l'erreur, en cours d'exécution en avant de votre guide.

  1. pour être involontairement entraîné dans une conversation au sujet de Dieu ou Jésus avec des amis ou des associés, (qui est regrettable et ne doivent pas être répété).

  2. pour être trompés à penser que le Seigneur vous ordonne de travailler pour lui, quand il est vraiment le diable, qui se traduira par des retards importants à votre progression ; voir Les Déceptions.

  3. de parler délibérément à d'autres au sujet de Dieu ou Jésus, qui est dangereux pour votre vie. Il y a quelques exceptions énumérées ci-dessous :

    • parler à un conjoint intéressé,

    • un parent s'acquittant de leur responsabilité d'enseigner la morale à leurs enfants ; voir Quoi enseigner à vos enfants.

    • répondant à des questions de la famille immédiate, en particulier les réponses courtoises aux questions des parents. S'ils ont encore des questions sincères, après avoir répondu brièvement à quelques questions, ils devraient être dirigés vers le site Web pour plus de réponses.

    Cependant, celui qui se rapproche avec les questions pas sincères, qui veulent faire valoir, vous devriez refuser la discussion, en disant : « Je ne suis pas autorisé à enseigner, si vous êtes intéressé, allez sur le site Web. » Un argument volonté vous nuire ; et vous ne devriez pas donner ce qui est saint aux chiens, ni ne jetez vos perles devant les pourceaux, de peur qu'ils ne les foulent à leurs pieds, et que, se retournant, ils ne vous déchirent.

Le monde est son jardin. Il est celui qui détient le plan. Jusqu'à ce que vous soyez totalement sous son contrôle, vous ne pouvez pas l'aider, vous allez seulement disperser. Il m'avait dit : « Que personne ne pense que que nous ne voyons pas et n'entendons pas tout. » Il a toutes les pensées, les paroles, et les gestes de tous les hommes dans sa conscience. C'est son combat. Attendez jusqu'à ce que vous soyez complètement entraînés ; alors faites uniquement et précisément ce qu'Il vous dit de faire et faites-le quand Il vous dit de le faire.

5) De plus ils vous tenteront en insinuant des choses que vous devriez faire, afin que vous soyez tentés de croire que c'est le Seigneur qui vous éprouve pour voir si vous êtes disposés à faire un saut par la foi. Vous recevrez des requêtes vous demandant de faire certaine chose, qui sont incomplètes, vous laissant encore une fois avec des vides à remplir, à essayer de figurer exactement ce qui vous a été demandé de faire. Ce n'est pas de cette façon que le Seigneur demande ; Sa requête sera clair comme exactement quoi faire et exactement quand le faire. Et si vous recevez des instructions pour faire quelque chose qui n'a pas de bon sens pour vous, ne le faites pas, attendez. Si cela vient du Seigneur, Il clarifiera cela afin que ce soit parfaitement sensé ; si non laissez, oubliez cela.

6) Vous aurez d'innombrables visions venant de l'autre côté. Les visions viennent rapidement lorsque vous tombez endormi. Habituellement ce ne sont pas celles de Christ. N'essayez pas d'être trop confortable car il est facile de s'endormir ; mais par contre si vous tombez endormi, c'est que vous en avez probablement besoins. S'ils ne peuvent arriver à vous convaincre de suivre la vague de vision, ils essaieront de garder votre cerveau occupé à les analyser. Quelques unes de vos visions seront crues. Alors la meilleure chose à faire c'est immédiatement de les ignorer. Si elles n'ont aucun sens dans l'immédiat, jetez-les au loin ; ne gaspillez pas une seconde à essayer de les comprendre. DANS LE DÉSERT NOUS DEVENONS TELLEMENT DESSÉCHÉS, QUE NOUS DÉSESPÉRONS POUR AVOIR DE L'EAU. BUVEZ AVEC PRÉCAUTION, rappelez-vous de l'armée de Gédéon, (ils buvaient tout en restant en état d'alerte vis à vis l'ennemi ). Si vous analysez une vision, vous perdez probablement votre temps, mais le véritable risque pour vous est d'en conclure que Dieu souhaite que vous fassiez quelque chose de faux, ce qui, bien sur, n'a jamais été sa volonté. Les visions du Seigneur viennent avec une compréhension immédiate, ne requérant aucune analyse ; elles s'adressent directement à une condition dans votre coeur dont vous avez la compréhension et la connaissance immédiate. Ignorez les instructions écrites que vous lisez dans une vision ; vous ne pouvez entendre l'esprit des paroles lorsque vous les lisez, et c'est une façon pour l'ennemi de vous tromper avec ce genre de paroles écrites qui camoufle la détection de leurs esprits habituelles sarcastiques, dur, critique, derrière les paroles. Les Paroles de Christ sont toujours entendu dans un esprit d'amour, de bienveillance, de gentillesse, de douceur, rassurantes, de certitude, facilement comprises, facilement acceptées, jamais incomplètes pour vous laisser dans le doute, ne questionnant jamais, et jamais soudainement contradictoire au fil des compréhensions précédentes. Ignorez immédiatement les instructions écrites.

Quelques unes de vos visions ou quelques uns de vos rêves vous montreront ce qui vous arrivera dans un futur proche ; pour montrer que celui qui vous parle est un prophète. Mais ne faites aucun effort afin d'accomplir quoi que ce soit que vous pensez qui est sur le point d'arriver.

La voix de l'opposition peut être impossible de distinguer la voix du Seigneur. L'ennemi fera semblant être le Seigneur, toujours tentant vous de faire quelque chose de mal que vous voulez faire, ou vous tentera de faire quelque chose que vous avez été dit de ne pas le faire. Quand l'ennemi réussit en tentant de vous, alors les messages que vous recevez deviennent 90 % de l'ennemi, avec le Seigneur seulement doucement et très rarement répétant son mises en garde et les ordonnances qui sont contraires à ce que vous faites ; mais parce que vous avez tant de messages de l'ennemi que vous encouragez à continuer dans la mauvaise voie, il est très facile de penser que les messages du Seigneur sont de l'ennemi. L'ennemi parle aussi avec des messages qui ne sont évidemment pas du Seigneur, mais qui critiquent ou se plaignent de ce que vous faites mal, en plus de vous convaincre que vous avez raison.

Habituellement, une personne est convaincue par l'ennemi qu'ils servent le Seigneur dans tout ce qu'ils sont tentés de le faire avant, ils ont été suffisamment changé pour lui servir correctement. Pensez aux millions de ministres et d'enseignants de Babylone qui enseignent des erreurs doctrinales flagrantes tout en écoutant des messages qu'ils pensent être du Seigneur, mais que les guident eux et leurs auditeurs sur le chemin de la destruction. Supposons que vous pensez que vous avez reçu un don de guérison, un don des miracles, l'autorisation d'enseigner, etc. ; ou supposez que vous pensez que vous avez été envoyé pour avertir quelqu'un ; mais vous n'êtes pas capable de parler des mots de son Esprit ce que vous entendez immédiatement avant de parler. Maintenant, vous effectuez votre acte pour le Seigneur, mais toutes les paroles prononcées viennent de votre esprit charnel ; ton acte ne servirait pas le Seigneur, parce que vos mots seraient de la nature de la mort et n'atteindrions pas les cœurs de vos auditeurs. Jusqu'à ce que votre esprit charnel ait été suffisamment détruit pour que vous ayez seulement des paroles de l'Esprit que vous entendez immédiatement avant de parler, vous n'êtes pas apte à servir le Seigneur en faisant quoi que ce soit pour lui ; c'est un test simple, que vous pouvez utiliser pour vous défendre d'être tenté avant d'être correctement équipé pour servir. Rappelez-vous l'enseignement par la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Quand vous parlez des paroles de vous-même, ce n'est pas grave ce que vous dites ; vous les dites avec au mauvais esprit, et ils n'atteignent pas le coeur de vos auditeurs. » Alors, supposons que vous êtes dit aller à quelqu'un et les avertir de ce qu'ils font ; sauf quand vous arrivez, vous êtes suffisamment dans son esprit, (comme George Fox a écrit à propos de parler un enseignement précédent : « Soyez sûr que la lumière est en place »), d'entendre les mots exacts et seulement à parler, même en répétant des mots de lui que vous avez entendu au sera parlé avec le mauvais esprit ; ne le fais pas.

J'ai demandé au Seigneur pourquoi il n'est pas plus ferme à corriger ceux d'entre nous qui avons été trompés et qui empruntent un mauvais chemin ; la réponse que j'ai reçue était : « le remède est pire que la maladie » . Apparemment, nous sommes laissés à découvrir lentement nos propres erreurs avec seulement ses rappels très doux et peu fréquents parce que Sa correction ferme serait plus préjudiciable à notre progrès éventuel. Si vous avez été trompé et parti dans le mauvais sens pendant un certain temps, il est très facile de devenir amer ou offensé que vous n'avez pas été corrigé ; ne le faites pas. Souvenez-vous que le Seigneur est pur, parfait, gentil, sage et est amour Lui-même ; et tout ce qu'il fait ou ne fait pas est à votre avantage ultime. S'il nous corrigeait fermement, notre confiance souffrirait un coup trop sérieux, ou peut-être tomberions-nous seulement dans un schéma plus subtil pour nous tenter à l'avenir.

J'ai été dupé plusieurs fois, souffrant de très longs retards dans mes progrès. Les lignes directrices ci-dessous sont tirées de l'expérience de mes échecs. Les directives sont pour vous protéger d'être trompé. Ne violez aucune des directives ci-dessous, confiant que vous êtes une exception parce que vous pensez que le Seigneur vous a dit de le faire.

  1. Ignorez toutes visions qui ne sont pas accompagnées d'une compréhension clair et immédiate. Ne tentez pas de deviner leurs significations.

  2. Si vous recevez un message partielle, n'essayez pas de combler les lacunes ou de compléter de votre mieux par des suppositions. Si le message est important pour vous, vous aller l'entendre complètement plus tard. N'ayez pas d'inquiétude, Il répétera tous ce qui a de l'importance.

  3. Comprenez que tout être spirituels, incluant les démons, peuvent lire vos pensées. comment ils adaptent leurs tentations précisément à vos désirs. Ils peuvent entendre vos résonnements, ils peuvent entendre vos doutes, et ainsi ils réagissent pour prendre avantage de même un petit doute dans le mur de votre détermination.

  4. Comprenez que Dieu permet aux démons de nous tenter à suivre nos propres convoitises, afin des ramener à la surface, afin de soit les rejeter et croître ; ou tomber dedans et en souffrir, et par la suite se repentir— avec une perte de temps.

  5. Ne vous soumettez pas à aucune instruction qui se définie clairement comme un péché dans la Bible. Peu importe combien logique pourrait sembler le raisonnement poussant à enfreindre la loi morale, ne le faite pas. Comprenez que Jésus est le même hier, aujourd'hui, et pour toujours – donc la piété est la même, donc le péché est le même— rien n'a changé, qui soit définie dans la Bible. Jésus ne s'est pas modernisé, ajustant les morales aux pensées conventionnelles. La société change, mais pas Jésus. Le péché demeure le péché, et jamais Il conduira vers quelque chose que la Bible interdit.

  6. N'allez jamais croire la logique que si vous vous rabaissez vous-mêmes, vous démontrez votre modestie et votre bonne volonté à accepter les fonctions misérables. Le Seigneur ne vous demandera jamais de vous rabaisser à faire des actions immorales et répulsives. Il affichera votre manque d'humilité et, anéantira votre fierté, et produira en vous une véritable humilité ; mais jamais à travers le rabaissement ou l'immoralité.

  7. Si vous recevez un changement dans les directives, qui enfreint vos précédentes compréhensions, vous devez ignorer la nouvelle directive ; si c'est le Seigneur qui parle, Il vous amènera à comprendre, étape par étape, pourquoi chaque revirement qu'Il fait est complètement logique. Jusqu'à ce que vous ayez été conduit par le raisonnement étape par étape, ignorez toute directive qui enfreint les précédents commandements ou les compréhensions. Vous recevrez beaucoup de messages qui violent une compréhension antérieure ou ordre du Seigneur et parce qu'elle vous permet de faire quelque chose que vous voulez vraiment faire, vous pouvez facilement être trompé ; ne pas être.

  8. De même que, si vous obtenez une commande de quitter ce que vous faisiez, une commande avec une nouvelle direction dans votre vie naturelle, sauf si fondement il y a de de commandes précédentes qui a expliqué la logique et la nécessité de votre changement de direction, ignorez cela. Par exemple, supposons que vous recevez une commande d'acheter quelque chose, aller quelque part, aller voir quelqu'un, déménager dans un autre endroit, changer de travail, etc., sans que vous ayez été préalablement préparés à comprendre la nécessité d'un tel changement, ignorez-le.

  9. Comprenez que chaque directive que vous recevez, qui pour vous n'a aucun sens, doit être ignorée.

  10. Ne tenez pas compte de visions comprenant des messages écrits. Le Seigneur parle d'une voix perceptible, ou avec un savoir de connaissance qui est perçu immédiatement— sans communication écrite ou de paroles qui apparaissent en vision.

  11. Ne tenez pas compte d'une instruction d'aller quelque part, faire quelque chose (à l'exception de se repentir), ou dire quelque chose à quelqu'un — sauf s'il vous est dit exactement quoi faire, quand le faire quand le faire et donné les mots pour parler immédiatement avant de parler. Si cela est important, ce sera rendu totalement clair.

  12. Comprenez, vous serez tentés de prêcher, d'enseigner, ou de témoigner longtemps avant que vous ayez été purifiés — ne tombez pas dans cela. Jusqu'à ce que vous puissiez entendre en temps réel afin que vous puissiez parler uniquement des mots entendus par l'Esprit, vous n'êtes pas prêt à prêcher. On vous dit souvent d'appeler quelqu'un au téléphone, ou de les voir, ou d'aller dans un certain endroit ; à moins que vous ayez des mots de lui, (et seulement des mots de lui), pour parler, ce n'est qu'une tentation d'utiliser vos propres mots lorsque vous vous conformez.

  13. Vous serez également tenté de voyager, de déménager dans une autre ville, etc. Restez fixés. On doit m'avoir dit une centaine de fois de déménager dans plusieurs villes, ou d'aller travailler dans plusieurs villes – mais jamais, sans aucune raison claire — ou n'ayant de sens. Ces tentations ont tous rapport avec l'orgueil, pour vous faire croire que vous êtes spécialement équipés pour faire quelque chose pour le Seigneur, bien longtemps avant que vous n'ayez été purifiés et que vous ayez reçu une croissance majeure en son Esprit.

  14. Ne jamais vous soumettre à quelque commandement qui requiert que vous vous endettiez. Ne devez rien à personne, si ce n'est de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime les autres a accompli la loi. Rom 13:8

  15. Ignorez toute instruction que vous entendez qui soit grossier, amère, sarcastique, avec un langage cru, de manière à plaisanter, etc.

  16. Une répétition : Le Seigneur expose seulement ces péchés dont nous sommes réticents à admettre, en face, ou ceux dont nous n'avons même pas conscience. Ceux que nous regrettons avoir fait dans le passé, Il ne nous les ramènera pas même la première fois. Le Seigneur n'ira jamais deux fois sur nos péché.

  17. Les apparences de miracles, (les prodiges mensongers), dont il est question dans la prochaine sections, n'annulent pas ces mises en gardes. Elles sont seulement destinés à vous brouiller pour que vous pensiez que Dieu vous demande de faire quelque chose de faux.

  18. Lorsque vous recevez un commandement qui a du sens, qui est moral, compris, vous rappelant peut-être quelque chose que vous avez lu dans la Bible, c'est alors le temps de joindre tous vos efforts pour obéir au mieux de votre habileté. L'opposition essayera de vous faire douter que vous puissiez entendre réellement cela de la part de Dieu, ou que vous entendez cela correctement. Ne doutez d'aucun commandement moral qui concerne votre conduite/ou votre entretien, obéissez y.

  19. Ne posez pas de questions, en vous attendant à un oui ou à un non comme réponse venant de Dieu. Il ne répond pas ainsi, mais les démons aiment jouer à ce jeux ; ou alors c'est votre propre esprit qui forgera une réponse. Dieu enseigne avec la compréhension ; Il n'enseigne pas en répondant par oui ou non.

  20. Comprenez que, quoique puisse être votre dépendance, quelqu'un sortira de nulle part pour vous offrir plus. N'allez pas croire que c'est Dieu qui vous récompense en vous donnant congé de droiture, c'est là juste une tentation qui doit être rejeter. Vous pouvez marcher et tomber sur quelque chose à laquelle vous avez déjà eu une dépendance, qui se retrouve littéralement sur votre route— ne prenez pas cela comme un don du Seigneur – c'est seulement une tentation à être rejeter, vous rendant ainsi plus fort.

  21. On vous dira plusieurs mensonges : que vous êtes parfaits ; que vous êtes irréprochables ; que vous êtes purs ; que vous êtes prêtes à prêcher. Comme la Voix du Seigneur à l'intérieur a dit : « quand tu seras parfait, ce sera abondamment clair ».

  22. Vous entendrez plusieurs paroles au sujet de guerres et de désastres, jamais complet, sans jamais d'instructions quant à quoi faire pour s'y préparer ; juste des rumeurs pour vous inquiéter et vous amener à vous angoisser — ou pire, pour vous éloigner de votre confiance dans le Seigneur pour vous guider. Rappelez-vous ses messages construit, un ajouté au message précédent ; tout message valide exigeant une action de votre part aura toujours un fondement substantiel des messages précédents.

  23. L'attente différée rend le coeur malade, mais le désir qui arrive est un arbre de vie. Pro 13:13. Le Royaume en est un de patiente endurance. Car ceux qui Le recherchent comme leur première priorité dans la vie, s'attendant à Dieu en augmentant la fréquence et la durée, vous serez sujet à plusieurs mensonges au sujet de certains événements de votre vie spirituelle et/ou la vie physique changera ; ignorez tous les messages qui définissent certains moments pour vos espoirs d'événements. Ces mensonges qui viennent de Satan, lorsqu'ils sont dévoilés comme étant des mensonges, anéantissent nos espoirs et rendent nos coeur malades. Le Seigneur doit briser nos coeurs avant qu'Il puisse créer le nouveau coeur ; le seigneur doit détruire notre amour de nous-mêmes, nous soumettant à la honte et à la perte avant qu'Il enracine et fonde le véritable amour dans nos coeurs ; Il tourne les mensonges de Satan en un moyen de briser nos coeurs et notre amour de nous-mêmes. Ceci est très pénible pour le moins que l'on puisse dire, mais au fil du temps, la détresse diminue de plus en plus. Quand le désir vient, en particulier pour le Royaume, alors nous oublions la douleur de l'enfantement et célébrons l'enfant. En cette voie nous apprenons la patience et augmentons dans la foi, comme la Parole du Seigneur qui dit : « c'est ce dont il s'agit ». Malgré la douleur intense du voyage, tout est bien qui finit bien. Comme m'a dit la Parole du Seigneur : « Soyez comme la première Église, qui pour une joie inexprimable a persévéré jusqu'à la fin. »

  24. Si vous receviez un message comme, « parles-leur de l'évangile », cela ne vient pas de lui ; ce genre de message vous encourage à parler par votre pensée charnelle avec vos propres paroles, qui est la nature de mort.

Provenant la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Il y a de nombreux pièges et collets en cours du chemin. » Le diable travaille toujours très fort pour vous attirer dans l'un de ses pièges ; et si tu tombes pour un de ses projets tentants, il espère que tu vas être découragé et abandonner ton cherchant de Dieu. Il peut entendre toutes vos pensées, alors il sait ce que vous voulez ; et il adapte ses leurres et ses pièges pour faire appel à vos envies. Presque toujours ses tentations sont quelque chose que le Seigneur vous a ordonné de ne pas faire, ou que vous savez est mal. Le diable imite la voix du Saint-Esprit et émet des instructions très détaillées et complexes pendant une longue période, ce qui vous fait penser que c'est le Seigneur qui vous ordonne de procéder et que la tentation est une exception pour vos besoins spéciaux.

Prédication / enseignement non guidé, les régimes d'investissement et les achats majeurs nécessitant une dette sont courants.

Il y a une voix du Seigneur comme un tonnerre sur les eaux décrit dans plusieurs passages de l'Ancien Testament. Ceci est radicalement différent de la petite voix tranquille que nous entendons de l'intérieur de nos coeurs venant du Saint-Esprit. Le Saint-Esprit, (qui est dans le nom de Jésus), est  envoyé par le Père à nous ; de sorte que le Saint-Esprit nous parle avec des paroles de Jésus et devrait nous croire  que nous entendons de la part du Fils de Dieu. Mais jusqu'à ce que nous pouvions vraiment entendre la voix du Seigneur, nous ne savons pas avec certitude qu'il est le Seigneur qui nous parle. Provenant la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Vous aurez toujours des doutes jusqu'à ce que vous entendiez Sa voix. » Vous entendrez sa voix pour la première fois au jugement dernier, et vous saurez alors sa voix. Jusque-là, nous devons être sur nos gardes pour ne pas être trompés par l'ennemi, faisant semblant d'être le Seigneur qui nous parle. Sur les conseils d'Edward Burrough, (cliquez pour lire), un géant dans les débuts Quakers, nous devrions ne rien faire mais se repentir jusqu'à ce que nous pouvions faire la distinction entre la voix du Seigneur et la voix de l'ennemi ; et William Penn a écrit : « Bien que c'est le devoir de tous de marcher dans la lumière, et de l'attendre, que par elle ils puissent être instruit sur le chemin de la vie et du salut, malgré tout c'est seulement ceux qui sont actuellement conduit* par elle [la lumière], qui peuvent vraiment discerner entre les faux esprits et Le Véritable. »

*  Pour être guidé ou dirigé par la lumière, la lumière doit tout surgir dans votre cour comme une magnifique étoile, afin que vous êtes montré tout à voir et raconta tout à dire ; le surgissement facilement reconnaissable de la lumière vient de la foi dans la voix.

Après le jugement définitif, nous serons en mesure de distinguer la voix du Seigneur et la voix de l'opposition, (voir la note en bas de page de Gal 3:24) ; mais en attendant, être très prudent d'observer les avertissements susmentionné pour éviter d'être trompé par l'opposition. Ne vous mettez pas en colère face à l'opposition ; c'est ce que voudrait le diable. Car lorsque vous êtes en colère, vous êtes alors tombés dans ses voies. Au-lieu de la colère, votre meilleure arme c'est de les ignorer complètement sans réagir, c'est ce qu'ils détestent, car cela les rends inefficaces.

Ne soyez pas trompés par les gens qui ont le Pouvoir mais pas la Vérité

Le pouvoir sans la vérité c'est ainsi que la fausse église de Babylone a été établit. Ne soyez pas séduit par le pouvoir accompagné par des mensonges. À moins que le pouvoir soit accompagné du véritable évangile, ( la liberté même du désir de péché, l'union avec Christ et Dieu, et la traduction dans le Royaume de Dieu alors que toujours sur terre ), à travers la repentance sur la croix intérieure du renoncement de soi qui résulte en le fait que Jésus apparaît dans votre coeur pour détruire tout péché, un tel pouvoir est du diable et n'est pas de Dieu.

Il y a beaucoup de ministères Chrétiens de guérisons avec de grandes démonstrations, à grande pompe, avec de grandes paroles de vanité, et des services forts et rauques, on ne peut pas en dire autant ; vous les reconnaîtrez par les fruits qui leur manque de toute évidence : le contrôle de soi, la paix, la gentillesse, l'humilité, etc. Ne jamais accepter aucune démonstration de pouvoir comme venant nécessairement de Dieu. Souvenez-vous de Jannès et Jambrès, les magiciens égyptiens, qui jetèrent par terre leurs bâtons qui se changèrent en serpents, et qui changèrent l'eau de l'Égypte en sang. Les faiseurs de miracles de la Chrétienté, qui prêchent le faux évangile de la grâce instantané comme un permis pour excuser la continuité du péché, dérivé du pouvoir de Satan. Quoi qu'il en soit, le pouvoir de Satan n'est pas limité aux faux ministres Chrétiens ; il aussi démontré souvent dans les autres religions.

Il est écrit trois fois que le Seigneur nous a mis en garde au sujet des faux prophètes chrétiens, (ministres, évangélistes, enseignants), qui produisent des miracles :

Et dans Apocalypse, ont nous dit que les esprits de démons produiraient des miracles. Apoc 16:14 ; et les démons produisent des miracles à travers les hommes qui se donnent en spectacles comme étant religieux.

Smith Wigglesworth, il y a plusieurs années, (encore hautement apprécié par les pentecôtistes), a eu un ministère de guérison de la foi où il a frappé é les gens dans l'estomac pour les guérir, en disant qu'il était en train de frappait le diable en eux, pas eux; un homme qu'il a frappé est alors mort, mais bien sûr, le ministre l'a ressuscité d'entre les morts; vous les connaîtrez par leurs fruits ; et la violence n'est pas un fruit de l'esprit, mais la douceur est. Un télévangelist actuel, qui est largement acclamé et salué par la direction du mouvement pentecôtiste, guérit en frappant les gens, coups de pied des gens, et claquant des gens sur le front, comme il chancela autour comme un ivrogne criant son message.

William Branham était un prédicateur qui a effectué de grands miracles, est mort dans un accident de voiture en 1967, a encore de nombreux adeptes dévoués aujourd'hui et a été grandement salué par les dirigeants pentecôtistes et charismatiques comme Kenneth Hagin, Oral Roberts et Benny Hinn — tout à cause de son possibilité d'accomplir des miracles. Branham a eu beaucoup de prophéties, reçues des anges, y compris que les États-Unis seraient détruits et Jésus reviendrait en 1977. Branham était misogyne, enseignant un message très négatif sur les femmes en général, tout en prétendant qu'Eve avait eu des relations sexuelles avec le Serpent dans le Jardin d'Eden, ce qui a entraîné la naissance de Caïn et que les descendants de Caïn sont des réprouvés, des scientifiques et des personnes instruites d'aujourd'hui. Sa doctrine est totalement fausse parce que :

  1. elle contredit sérieusement l'Ecriture, « Et l'homme connut Eve sa femme ; et elle conçut, et enfanta Caïn », Gen 4:1
  2. les descendants de Caïn furent anéantis pendant le déluge de Noé (Gen 6-9)
  3. selon la parole du Seigneur à l'intérieur : « les démons n'ont pas de rapports sexuels avec les êtres humains », (et ni les serpents d'ailleurs).

Pourtant, parce que Branham avait tant de guérisons à travers le monde, certains de ses disciples visitent sa tombe chaque Pâques, s'attendant à ce qu'il soit ressuscité.

Le pouvoir de Satan est démontré souvent dans les autres religions. Je peux témoigner d'une expérience personnelle traumatisante avec un jeune homme que j'ai rencontré alors qu'il mendiait dans les rues. Cet individu disait que cette nuit là il n'avait aucun endroit où dormir, alors je l'ai invité à ma maison, où je fut témoin de plusieurs démonstrations de pouvoirs surnaturelles. Il avait participé dans Hare Krishna, Hindoue, etc., et avait adopté un nom hindoue. Il croyait qu'il n'y avait pas de différence entre le bien et le mal. Et bien que je ne l'avais jamais rencontré auparavant, il raconta des détails spécifiques et personnels de ma vie que même ma femme ne connaissait pas. Lorsque je l'ai laissé à l'étage pour écouter de la musique, il fouilla dans ma quarantaine et plus de CDs et m'en apporta deux, qu'il tendit vers moi et me dit précisément lequel de mes fils m'avait donné quel CD en cadeau et m'a reproché de ne les avoir jamais fait jouer, ce qui était aussi vrai. Il avait aussi ramassé trois items là où étaient rangés les CDs et m'a dit que c'étaient les faveurs provenant du mariage de mon plus jeune fils et que je devrais les afficher fièrement pour honorer le mariage de mon plus jeune fils plutôt que de les ranger hors de vue ; à nouveau il était correct quant à leurs origines. Il y eu aussi d'autres événements surnaturels qui se passèrent avec lui. Il suggéra que Dieu m'avait crée pour le plaisir et que je devrais me livrer tous mes désirs, y compris l'adultère ; (ceci se passa avant que je fus libéré de la convoitises des femme.) Quand le matin est finalement arrivé, je lui ai dit qu'il devait s'en aller, et nous sommes montés dans notre voiture qui était très fiable. Je démarre la voiture, et le moteur s'arrête au bout de deux secondes. Je tourne à nouveau la clé, et le moteur s'arrête encore. J'ai regardé dans le rétroviseur et il était assis directement au milieu du siège arrière, regardant la clé de contact et priant si ardemment que son visage avait tourné d'un rouge le plus vif que j'avais pu voir sur un homme. Je saisis la clé et avec force la tourna et la tint avec une grande détermination ; cette fois le moteur démarra et a tenu bon, ce qui nous a permit la sortie de cet individu.

Bien que les faux prophètes de Babylone soient très difficiles à discerner, les élus ne sont pas trompés, parce que leur amour de la vérité l'emporte sur les impressionnantes démonstrations de pouvoir accompagnées par des mensonges. Il y a une page Web, Comment identifier un guide aveugle ou un faux prophète, pour vous aider à distinguer un véritable prédicateur / enseignant d'un faux prédicateur / enseignant.

Prodiges Mensongers

Soyez conscient, plus tard comme vous arrivez plus près, vous serez exposés à plusieurs « prodiges mensongers » ; 2 Thess 2:9 Ce sont des signes pour vous séduire, et vous amener à croire qu'ils sont de Dieu. C'est scripturaire. Ils sont là pour vous tester pour voir si vous êtes engagé pour la vérité. Ne considérez pas les signes ci-dessous comme une liste exhaustive.

a) s'attendre à des manifestations surnaturels de bruits, des sons d'éclatements, des visions, des clignotement de lumières électriques, etc.
(les visions peuvent être écrites et représentées sur des moquettes, des visions sur les murs, ils peuvent distordre vos yeux afin de voir des visions dans la nature,Quelqu'un peut avoir des visions de démons en train de vous accabler, et même ridiculisant votre foi — si ce n'est visuellement, définitivement de manière audible)

b) s'attendre à leurs applications au niveau des sensations corporels : chaleur, froid, gelé, peau brûlante, douleur, piqûres, eau, feu, dard, vibrations, grouillant sur vous, sonnerie soudaines dans les oreilles, le coeur qui sursaute, le coeur qui s'emballe, des éternuements. Ceux-ci peuvent tomber sur plusieurs parties de votre corps, souvent sur les parties privées. « Prenez par dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin ». Éphésiens 6:16

Souffrance — Tribulation (plus tard dans le processus de discipline, et la plus difficile partie de la croix !)

Lorsqu'il vous considère prêt, vous entrez en tribulation. Ceci fait partie de la croix, pour détruire la nature pécheresse en vous à travers la souffrance.
Ceci produit la patience, le pardon, la foi, la tolérance, la confiance, l'humilité, et même l'espoir ; car même la douleur peut être rassurante de son amour :
« Même quand je marcherais par la vallée de l'ombre de la mort, je ne craindrai aucun mal ; car tu es avec moi : ta houlette et ton bâton, ce sont eux qui me consolent ».

Mais étroite est la porte, et resserré le chemin qui mène à la vie, et peu nombreux sont ceux qui le trouvent. Mat 7:14
(La tribulation et la souffrance sont la pression ; alors que vous approchez la porte, la pression s'intensifie).

Ainsi donc, puisque Christ a souffert dans son corps, armez-vous aussi de la même pensée. En effet, celui qui a souffert dans son corps a rompu avec le péché, afin de ne plus vivre, le temps qui lui reste à passer dans son corps, selon les passions humaines, mais selon la volonté de Dieu. 1 Pierre 4:1-2. Une tribulation ce n'est pas une journée difficile au bureau, une voiture brisée, quelqu'un qui vole quelque chose de vous, vous êtes arrêté pour enfreindre la Loi, une mortalité dans la famille, un divorce, ou quelques difficultés naturelles ; C'est immanquablement, surnaturellement imposé. Certains d'entre vous imputent à tort les événements naturelles telles que la perte des clés de voiture comme étant une tribulation surnaturellement imposée, ces souffrances sont très banales comparativement à la véritable tribulation.

Pour que cette souffrance soit effective, vous devez réaliser trois choses :

1) C'est surnaturellement imposé. Ce n'est pas une maladie naturelle, comme une maladie cardiaque ou un cancer.* Cela ne peut être guérit. Rien que vous ne puissiez faire ne peut l'arrêter.

* Quelles que soient les maladies naturelles que vous contractez en cherchant, (qui ne sont pas imposées par la volonté du Seigneur), vous ne mourrez pas d'eux pendant que vous complétez votre voyage spirituel, vous fournissez continuer à attendre sur le Seigneur et Lui obéir complètement, (comme la première priorité dans votre vie), confirmé par le message de la parole du Seigneur à l'intérieur à ce sujet spécifique : « Vous serez protégé. » Comment vous répondez aux maladies naturelles est entre vous et le Seigneur ; au fil des ans, ma femme et moi avons répondu à nos conditions médicales avec des médicaments appropriés, des suppléments et des chirurgies, (chirurgies avec le go du Seigneur).

2) Malgré les afflictions surnaturellement imposée de votre corps, il n'en résulte d'aucune blessure — à l'exception de votre nature spirituelle égoïste.

3) Il est agréable à Dieu que vous passiez par la souffrance parce que vous abandonnez votre vie pour Lui — le seul vrai sacrifice.

Je réalise que c'est extrêmement étrange et étranger à la plupart des lecteurs. Mais souvenez-vous, Jésus a dit à Pierre : Simon, Simon, voici, Satan a demandé à vous avoir tous pour vous cribler comme le blé ;. Ils furent tous retournés à Satan pour y être testés. Il sera permis à Satan de vous tester et de vous tamiser, (un processus lent), et de vous infliger une souffrance afin de vous tester, pour être éprouver, et que l'amour puisse se développer en vous. Lorsque vous pouvez supporter avec foi, que la souffrance est votre croix, mais aucunement plus douloureux que la croix de Jésus ; votre douleur est de loin, beaucoup plus faible.

Lorsque vous le cherchez comme votre première priorité dans la vie, acceptez tout ce qui vous arrive comme étant selon la volonté de Dieu, même la souffrance ; bien que comme il a dit, « Je ne suis pas le pourvoyeur du mal. » Comme avec Job pour notre exemple, Il permet notre tribulation et nos épreuves pour faire avancer notre patience et notre perfection, mais Il ne nous les apporte pas. Il a dit, « Je ne conseille ni ne collabore avec le mal » ; Il leur donne des commandes fermes pour ne pas qu'ils dépassent certaines limites de leurs afflictions. Ne soyez pas scandalisés par les souffrances et les afflictions qui vous tombent dessus. En leurs temps, les souffrances aussi passeront alors que vous faites de votre mieux pour vous asseoir et attendre.

Sachant que les mêmes souffrances s'accomplissent dans tous vos frères qui sont dans le monde. 1Pi 5:9.Car j'estime que les souffrances du temps présent ne sont pas dignes d'être comparées avec la gloire qui sera révélée en nous. Rom 8:18. Christ en vous l'espérance de la gloire. Col 1:27

Ne crains en aucune manière les choses que tu vas souffrir. Voici, le diable va jeter quelques-uns d'entre vous en prison, afin que vous soyez éprouvés : et vous aurez une tribulation de dix jours. Sois fidèle jusqu'à la mort et je te donnerai la couronne de vie. Apoc 2:10

Dieu est fréquemment accusé de créer le mal en ayant crée le diable. Voici ce que dit George Fox dans son Journal :

Les Ranters argumentaient que Dieu avait crée le diable. Je démentis cela, et leur dit, « Je suis venu dans la Puissance de Dieu, la semence de Christ, qui était bien avant que le diable fût, et écrase sa tête ; il devint le diable en sortant de la vérité ; et ainsi devint un meurtrier et un destructeur. Ainsi je leur montrai, que Dieu n'avait pas fait de lui le diable ; car Dieu est un Dieu de vérité, et qu'Il a fait toutes choses bonnes, et qu'Il les bénit ; mais Dieu n'a pas béni le diable. Et le diable est mauvais et fût un menteur et un meurtrier dès le commencement, et parla de la part de lui-même, mais non de la part de Dieu.* »

* Note bien ! Le diable parla de la part de lui-même, mais non de la part de Dieu. Si quelqu'un veut faire sa volonté, il connaîtra de la doctrine si elle est de Dieu, ou si moi je parle de par moi-même. Celui qui parle de par lui-même cherche sa propre gloire ; mais celui qui cherche la gloire de celui qui l'a envoyé, celui-là est vrai, et il n'y a point d'injustice en lui. Jean 7:17-18. Avant vous enseigner ou prêchez, vous devez d'abord être envoyées et puis entendez Dieu chaque parole à dire avant de parler ; autrement, vous êtes comme le diable, parlant de lui-même et non de Dieu.

Le diable se rebella contre Dieu. Mon épouse eut une vision comme ce qui arriva par la suite. Jésus se tenait devant Satan. Jésus tendit sa main, pleine de poussière et dit, « Vois-tu cette poussière Satan ? Je vais rendre cette poussière plus grande que toi, et il n'y a rien que tu puisse faire contre cela. » La poussière c'est nous. Il a formé l'homme à partir de la Terre. Il déjoue les efforts de Satan, à nous défaire, en utilisant sa méchanceté pour produire du bien ; pour produire des fils de Dieu qui soit plus grand que le plus puissant des anges déchus Satan. Vous entrez maintenant dans le processus par lequel le mal est utilisé afin de produire un fils de Dieu, fait à partir de la poussière, mais cloné avec l'Esprit de Dieu.

Dans actes. 14:22-23, Paul fortifiant les âmes des disciples, les exhortant à persévérer dans la foi, et les avertissant que c'est par beaucoup d'afflictions qu'il nous faut entrer dans le royaume de Dieu. D'où pensez-vous que ces tribulations viendrons ? non pas de nos camarades, du moins pas dans cette ère de tolérance religieuse. La tribulation devra être surnaturelle ; diverses souffrance et difficultés, venues d'en haut, déversées sur vous. Ce sont là les troubles des sept sceaux, (voir les notes en bas de page de Apoc 5:1). Voir les Références à la Tribulation dans les Écritures, pour comprendre davantage comment la tribulation est une partie de la croix qui doit être expérimentée par chaque génération.

Rappelez-vous Jésus a dit :

Quiconque cherchera à sauver sa vie, la perdra ; et quiconque la perdra la gagnera.
Je vous dis qu'en cette nuit-là deux seront sur un même lit, l'un sera pris et l'autre laissé ;
deux femmes moudront ensemble, l'une sera prise et l'autre laissée ;
deux seront aux champs, l'un sera pris et l'autre laissé.
Et répondant, ils lui disent : Où, Seigneur ? Et il leur dit : Là où est le corps, là aussi s'assembleront les vautours. Luc 17:33-37

Dans ce qui précède, les disciples ont assumé le corps a été pris et ils ont demandé il a été pris ; ainsi, la réponse de Christ était sur le corps, approfondissant le mystère du retour ou de l'apparence ou de la révélation du Christ ; mais le corps n'est pas pris n'importe où. Le Seigneur apparaît, (est vu, est révélé), dans un croyant purifié, se joint à l'âme du croyant purifié et élève leur esprit/âme jointe au ciel ; mais le corps reste sur la terre et le corps est rendu vivant avec le Christ vivant, pas le vieillard de la chair, qui est mort. Le corps est pareil, mais c'est une créature entièrement nouvelle avec le Christ qui régit chaque pensée, parole et acte. Le corps a été crucifié et est mort par la tribulation, par la souffrance, par l'obéissance au Seigneur qui condamne les péchés dans la chair du croyant (le ministère de la Condamnation) ; et les démons (vautours, oiseaux immonde et exécrable) se rassemblent autour de tous ces vrais chercheurs — Et les démons (vautours, oiseaux immonde et exécrable) se rassemblent autour de tous ces vrais chercheurs ; les démons étant la source de plusieurs souffrances surnaturelles, des épreuves et des tribulations. Donc, ne prenez pas panique pour ensuite fuir, en essayant de sauver votre vie. Ayez confiance en Dieu. Il est le rémunérateur de ceux qui activement le cherchent diligemment. Mais le Père châtie chaque fils qu'Il accepte, car cela est nécessaire à leur purification. Et Il utilise les vautours ou les aigles, les vautours célestes, les anges déchus, les démons, pour faire le travail.

Premièrement reconnaissez qu'ils sont restreint par l'Esprit de Dieu. Ils n'iront pas réellement jusqu'à vous blesser ou faire quelque chose qui soit de totalement bizarre ; Je sais que cela est absolument vrai par expérience. L'ange de l'Éternel campe autour de ceux qui le craignent, et les délivre. Psaume 34:7 Et celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde.

Le Livre de Job documente aussi ses persécutions et il est également disponible avec commentaire afin que vous le lisiez pour votre réconfort.

Premièrement, Avant la Souffrance : Ils essayeront de vous amener à faire quelque chose de faux ; comme d'avoir une pensée, et que, exactement au même instant il vous soit donné un signe. Ils veulent que vous pensiez que c'est Dieu vous donne ce signe afin que vous fassiez quelque chose de faux. Ne mordez pas à cela. Faux c'est faux et ce n'est jamais de Dieu. Lorsqu'ils laissent tomber cela, Sachant que vous reconnaissez de qui provient ce signe, ils utiliseront le même signe pour juger chacune de de vos pensées et vous condamner à chaque fois que vous avez une mauvaise pensée, par leurs signes, (habituellement quelque chose fait à votre corps ou des bruits d'éclatements). Ou, ils useront d'un 'signe' pour essayer de vous inhiber à faire quelque chose de bien ; ils mentent, et change autour, juste pour vous garder confus ; vous n'avez qu'à les ignorer. Scripturairement, c'est « l'accusateur des frères ». Apoc. 12:10 N'ayez pas de rancune. La colère et le ressentiment ne feront que vous ralentir. Rappelez-vous, Dieu ne vous condamne pas pour ces pensées ; Il sait que vous en aurez tant que ce ne sera pas terminé. Même si à maintes reprises vous vous fâchez contre Dieu, Il comprend et vous pardonne, pourvu que vous continuiez à le regretter aussi. Et Il est celui qui est responsable de votre progrès, alors faites Lui confiance afin de maintenir sa paix, sa miséricorde, et sa grâce à voue ; Il ne les retire jamais. Soyez heureux vous êtes arrivés là où peu se sont rendu avant vous. Cette surveillance de vos pensées et condamnations continueront longtemps ; mais ne soyez pas découragés, ils disparaîtront éventuellement. Le plus tôt vous pouvez les ignorer, le plus tôt ils se retireront de vous, du moins temporairement.

Après que vous ayez identifiés un type de signe comme étant venu du mal, un nouveau type de signe essaie de vous séduire, et puis un autre, etc. Comparés aux miracles de Dieu, ceux-ci sont des ruses bon marchés. Ne vous faites pas avoir. Ignorez-les. C'est difficile car vous êtes tellement affamés pour Dieu, et vous voudrez tellement que ces signes et prodiges viennent de Dieu. Il ne communique pas sa manière. C'est votre fierté qui joue contre vous ici ; votre fierté veut croire que Dieu a finalement commencé à faire des miracles à votre avantage et veut se hâter à observer les directives, les allusions, ou associations qui les accompagnent.

Ensuite, La Souffrance : Quand ces signes surnaturels deviennent douloureux, et ils le deviendront, tôt ou tard, réjouissez-vous d'avoir été trouvés digne pour la discipline et la persécution, car vous embrassez les souffrances de Christ.

Bien-aimés, ne trouvez pas étrange le feu ardent qui est au milieu de vous, qui est venu sur vous pour votre épreuve, comme s’il vous arrivait quelque chose d’étrange ; mais, en tant que vous avez part aux souffrances de Christ, réjouissez-vous, afin qu'aussi, à la révélation de sa gloire, vous vous réjouissiez avec transport. 1 Pierre 4:12-13. Les mêmes souffrances sont éprouvées par tous vos frères qui sont dans le monde. 1 Pi 5:9

Car j'estime que les souffrances du temps présent ne sont pas dignes d'être comparées avec la gloire qui sera révélée en nous. Rom 8:18

Mes frères, considérez tout cela comme une joie quand vous tombez dans plusieurs épreuves de toutes sortes, et dans diverses tentations, sachant ceci, que l'épreuve de votre foi produit la patience. Mais faut que la patience ait son oeuvre parfaite, afin que vous soyez parfaits et accomplis, ne manquant de rien. Jac 1:2-4

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

Ce sera un choc. Même en ayant lu ceci à l'avance, ce sera un choc. Vous serez fâché, rempli de doutes, désespéré de partir, et peut-être même amer. Il n'y a aucune place où aller. Ils vous suivront peut importe où vous irez. Vous penserez que vous avez été puni pour quelque chose de mal que vous auriez pu faire. Vous serez incapable d'imaginer que Dieu puisse permettre que vous soyez soumis à cela. Mais, finalement, vous devez avoir confiance en Dieu. Vous devez vous rappeler que c'est Lui qui est le responsable, non pas vous.

Bienheureux ceux qui sont persécutés à cause de la justice[droiture, vertu], car c'est à eux qu'est le royaume des cieux. Mat 5:10

Après que la souffrance ait commencé, durant mes sessions de silence, j'avais de terribles pensées et des mots qui me vint en tête. Des pensées aussi mauvaises que vous puissiez imaginer. C'est facile de devenir amer. Quelquefois c'était tellement douloureux de réaliser que ce genre de truc puisse être en moi, que j'étais dans l'agonie. Reconnaissez, qu'il y a une guerre qui se poursuit en vous. L'Esprit de Christ est en conflit contre votre esprit, l'esprit de Satan. Cet esprit en vous sera éventuellement mis à mort par Christ à son retour en vous, mais jusque là, cet esprit maudira probablement et jettera le blâme sur Dieu. Ce sera comme si c'était vos propre pensée ; ce sera très affligeant ; vous croirez être impardonnable. Le fait que cela puisse vous affliger prouve que ces pensées ne sont pas de vous ; elles font partie de la guerre — nation contre nation. Continuez de regretter votre condition et sachez que Christ ne vous condamne pas ; Il va gagner la guerre ; c'est Sa guerre. Souvenez-vous que Son sang a payé pour votre état pitoyable, et Il vous rachètera à la fin. Je doute que vous puissiez faire les nombreuses et douloureuses erreurs que j'ai fait en cherchant. Mais, Il m'a toujours pardonné, m'a toujours encouragé, et Il m'a toujours donné plus. Dans le temps, la grâce a détruit la vaste, vaste majorité de ces pensées dans ma tête ; mais cela a demandé de la patience, et du travail.

Lorsque tant de disciples ont abandonné Christ après que celui-ci a dit que, pour avoir la vie éternelle ils devaient manger sa chair et boire son sang ; le Seigneur demanda aux douze, « Et vous, ne voulez-vous pas aussi vous en aller ? » Simon Pierre lui répondit, « Seigneur à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle. Et nous avons cru et nous avons connu que tu es [le Christ] le Saint de Dieu. » C'est la question : vous vous êtes donnés à Dieu et en êtes arrivés à souffrir ; Où aller à part ça ? Retourner dans notre ancienne vie de péchés et de plaisirs ? À nos sectes déficientes impies ? Non, désormais, c'est une horrible pensée. Alors, vous vous attachez (ceignez vos reins) et courez vers l'appel retentissant de Dieu avec la confiance et la foi qu'Il sait ce qu'Il fait, même si vous ne le comprenez pas pleinement. C'est la croix. C'est difficile ; mais comparé à Sa croix, c'est un pique-nique.

Un homme doit premièrement être brisé par Dieu, avant d'être honoré. C'est seulement lorsqu'une personne est assiégée par un ennemi surnaturel, envoyé par Dieu, qu'il se trouve impuissant à lutter contre cela, que la personne découvre à quel point elle éprouve si facilement du ressentiment, de la colère, qu'elle est impatiente, remplie de doute [perd la foi], et impie. Sous le poids de l'adversité, un homme découvre en réalité, quelle bête infâme, égoïste, et colérique il est. C'est là un processus d'humiliation qui est nécessaire. C'est une souffrance nécessaire. Un homme doit voir durant un temps significatif à quel point il est bas à quel point il est égoïste, combien il est impie, combien il est mauvais — et il doit apprendre cela de sorte que jamais il ne puisse l'oublier. Un homme doit être humilié, et il est impossible à un homme de s'humilier volontairement lui-même ; tout genre de tentative à vouloir s'humilier soi-même ne fait qu'accroître l'orgueil d'un homme. Seule la main de Dieu peut vraiment humilier un homme. Son seul espoir doit reposer dans la miséricorde de Dieu ; il ne peut y avoir aucune autre issue. Son unique objectif doit devenir de se débarrasser de son moi égoïste, blasphémateur, impie, haineux, plein de ressentiment ; lorsque cela est finalement enlevé de lui, il hait tellement le mal, qu'il ne voudrait jamais plus ne serait-ce considérer le fait de retourner en arrière dans ces anciennes habitudes égocentriques.

Un homme doit être brisé par Dieu :

Le coeur joyeux égaie le visage, mais par le chagrin du coeur l'esprit est abattu. Pro 15:13

Avant d'être brisé, le coeur de l'homme s'élève, et et l’humilité précède l’honneur. Pro 18:12

L'opprobre m'a brisé le coeur, et je suis accablé ; et j'ai attendu que quelqu'un eût compassion de moi, mais il n'y a eu personne,... et des consolateurs, mais je n'en ai pas trouvé. Psa 69:20

Toutes ces choses, ma main les a faites, et toutes ces choses ont été, dit l'Éternel. Mais c'est à celui-ci que je regarderai [favorablement] : celui qui est humble, qui a l’esprit contrit et qui tremble à ma parole. Ésaïe 66:2

Les sacrifices de Dieu sont un esprit brisé, O Dieu ! tu ne mépriseras pas un coeur brisé et humilié. Psa 51:17

Et Dieu a fait défaillir mon coeur, et le Tout-puissant m'a frappé de terreur ; Job 23:16

et ensuite Il l'accepte un homme:

L'Éternel est près de ceux qui ont le coeur brisé, et il sauve ceux qui ont un esprit contrit. Psa 34:18

C'est lui qui guérit ceux qui ont le coeur brisé, et qui bande leurs plaies ; Psa 147:3

L'Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu'il m'a oint pour prêcher l'évangile aux pauvres ; il m'a envoyé pour guérir les coeurs brisés, pour prêcher la délivrance aux captifs [du péché], et le recouvrement de la vue aux aveugles ; pour libérer[affranchir] ceux qui sont oppressés [dans l'esclavage du péché]. Luc 4:18, Ésaïe 61:1.

Car ainsi dit celui qui est haut élevé et exalté, qui habite l'éternité, et duquel le nom est le Saint : J'habite le lieu haut élevé et saint, et avec celui qui est abattu et d'un esprit contrit, pour revivifier l'esprit de ceux qui sont contrits, et pour revivifier le coeur de ceux qui sont abattus. Ésaïe 57:15

Donc considérer la souffrance comme nécessaire pour réaliser votre espoir:

Christ donc ayant souffert pour nous dans la chair, vous aussi, armez-vous de cette même pensée car celui qui a souffert dans la chair en a terminé avec le péché, afin de ne plus vivre le reste de son temps dans la chair selon les convoitises des hommes, mais selon la volonté de Dieu. 1 Pierre 4:1-2

(Voici une explication de la façon dont la souffrance vous aide à devenir débarrasser du péché:

Quand Adam est tombé dans le jardin, (il avait mangé de l'arbre de la connaissance du bien et du mal), il a commencé à penser lui-même, de décider ce qui est bon et mauvais ; au lieu de compter sur la direction de Dieu, Adam a commencé à compter sur son propre esprit, de décider pour lui-même ce qui était bon et mauvais. Dès lors, les pensées et les décisions de l'esprit et l'imagination des hommes diriges leur vie; mais l'imagination de l'homme est mal et l'esprit charnel de l'homme est inimitié contre Dieu et incapable de se soumettre à la loi de Dieu, Rom 8:7, et ils doivent donc être détruit par crucifixion sur la croix intérieure du renoncement de soi et renouvelé pour devenir l'esprit de Christ.

Quand Dieu permet la douleur et la souffrance à appliquer aux de nous, nos esprits charnels crient BAD ! Notre impulsion est d'être offensé et reculer loin de lui. Cependant, si nous avons été préparés par le Seigneur à attendre la douleur et la souffrance comme faisant partie de la façon de se débarrasser du péché, alors dans la foi, nous nions notre esprit. Nous nous soumettons à la volonté de Dieu dans la foi ; de cette manière nous vivons par la foi, plutôt que de notre propre volonté égoïste : « le juste vivra par la foi » , Gal 3:11. Plus nous vivons par la foi, le moins grand que nous vivons par notre nature pécheresse; jusqu'à ce que, enfin, la nature pécheresse est mort et nous vivons totalement par la foi.

Dans des circonstances normales soumission à la volonté de Dieu devient alors très facile. Notre foi a été testé et nous sommes prouvés digne de confiance en restant fidèle à lui en toutes circonstances, qui est nécessaire pour être qualifié pour recevoir le vrai trésor.)

Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à présenter vos corps en sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui est votre culte et service spirituel. Rom 12:1

Si nous souffrons, nous régnerons aussi avec lui. 2 Tim 2:12

Et tous ceux aussi qui veulent vivre pieusement dans le Christ Jésus, seront persécutés. 2 Tim3:12

Car celui que le Seigneur aime, il le discipline, et il fouette tout fils qu'il accepte. Vous endurez des peines comme discipline : Dieu agit envers vous comme envers des fils, car qui est le fils que le père ne discipline pas ? Mais si vous êtes sans la discipline à laquelle tous participent, alors vous êtes des bâtards et non pas des fils. Héb 12:6-8

La douleur d'une blessure nettoie le mal, et les meurtrissures purgent les profondeurs des entrailles [y compris le coeur] de l'homme. Prov 20:30.

Dans 1 Pierre 1:5-7 Il dit : [vous] qui êtes gardés par la puissance de Dieu par la foi, pour un salut qui est prêt à être révélé au dernier temps ; en quoi vous vous réjouissez, tout en étant affligés maintenant pour un peu de temps par diverses tentations, si cela est nécessaire, afin que l'épreuve de votre foi, bien plus précieuse que celle de l'or qui périt et qui toutefois est éprouvé par le feu, soit trouvée tourner à louange, et à gloire, et à honneur, dans la révélation de Jésus Christ.

Si quelqu'un souffre comme chrétien, qu'il n'en ait pas honte, mais qu'il glorifie Dieu en ce nom. Car le temps est venu de commencer le jugement par la maison de Dieu ; mais s'il commence premièrement par nous, quelle sera la fin de ceux qui n'obéissent pas à l'évangile de Dieu ? Et si le juste peut à peine être sauvé, où paraîtra l'impie et le pécheur ? Ceux donc aussi qui souffrent selon la volonté de Dieu, remettent leurs âmes en faisant le bien, à un fidèle créateur. 1 Pierre 4:16-19.

Pour plus d'Écritures, documentant comment la tribulation s'applique à la croix pour toutes les générations, voir Références d'Écriture pour la Tribulation.

Or aucune discipline, pour le présent, ne semble être un sujet de joie, mais de tristesse ; mais plus tard, elle rend le fruit paisible de la justice à ceux qui sont exercés par elle. Héb 12:11

En ceci mon Père est glorifié, que vous portiez beaucoup de fruit ; et vous montrer que vous mes disciples [véritables fidèles]. Jean 15:8
Le fruit de l'Esprit est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bienveillance, la bonté, la foi, la gentillesse [douceur, humilité], et la maîtrise de soi. Gal 5:22-3

Les fléchettes ardentes ennuient, mais pas la douleur sévère. Les fléchettes ont frappées ma femme et moi pendant des années, quelquefois quand nous pensions à quelque chose de mal, mais ça ne ce limitait pas toujours à cela : quelquefois juste pour nous aggraver.

Ma souffrance intense a duré plusieurs mois. Personne ne pouvait voir ce qui ce passait. C'était privé. Je pouvais tout de même fonctionner dans ma vie pendant que cela ce produisait. C'était très, très ennuyant ; non pas une douleur sévère, mais constante et très déprimante. J'étais bouleversé ; soit que je ne comprenais pas ou que je ne m'attendais pas à cela. J'étais affligé dans mes parties intimes, j'appris plus tard que c'était là une expérience qu'avait vécu David et référé aussi par Jérémie, Ésaïe, et le livre des Lamentations. Au lieu de me réjouir, je pensais avoir été trahi ; je n'aurais pas pu réagir plus mal. Mais, vous ferez mieux. Prévenir c'est prémunir ; attendez-vous à souffrir. Réjouissez-vous que vous puissiez être trouvés digne. C'est nécessaire pour le développement de la foi, de la patience, l'indulgence, et l'amour. La condamnation avec mépris, mais aussi cette douleur ennuyante qui dura plusieurs années.

Leur but est de vous purifier, vous montrer vos faiblesses et vous éprouver pour voir si vous êtes engagés dans la vérité. Quand le Seigneur vous fait confiance, Il vous donnera plus de son Saint-Esprit. (Voir la Foi et la Liberté pour la joie de ce qui arrive en attendant l'union). Cette persécution peut survenir dans un climat d'intenses souffrances et d'essai pour voir si vous êtes vraiment engagés à ne pas rechercher le mal Mais nous tous devons être testés. Pierre fut testé. Vous serez testés. J'ai été testé sans avoir beaucoup de connaissance, et je suis tombé ; mais parce que je croyais stupidement que je faisais la volonté de Dieu, J'ai été pardonné. Et éventuellement, J'ai été encore testé. La dernière fois je suis passé ; car dans la Voie Sainte, Ceux qui la suivront, même les insensés, ne pourront s'égarer. Ésa 35:8. Il m'a fait don de son Esprit assez pour construire ce site web sous Sa supervision ; il utilise mes échecs pour vous aider, et c'est pour moi un grand honneur et un privilège de faire ainsi.

Chaque avertissement que je vous ai donné résulte de ce que j'ai appris d'eux avec au moins un échec partiel. En dépit du fait que je sois tombé dans beaucoup trop de pièges venant de l'autre côté, Il ne m'a jamais failli ; Je revenais toujours, et Il restait toujours avec moi. Le Seigneur ne vous quittera jamais, Si vous demeurez liés à Lui. Même si vous errez au loin, comme une brebis perdu, Le Bon Berger viendra, vous prendra, et vous ramènera pour être avec Lui.

Car j'estime que les souffrances du temps présent ne sont pas dignes d'être comparées avec la gloire qui sera révélée en nous. Ces souffrances sont la plus difficile partie de la croix, mais encore là, ta houlette et ton bâton me rassure.

Fortifiez-vous et soyez fermes, ne les craignez pas, et ne soyez point épouvantés devant eux ; car c'est l'Éternel, ton Dieu, qui marche avec toi ; il ne vous manquera pas et il ne t'abandonnera pas. Deut 31:6

« Voici, la main de l'Éternel n'est pas trop courte pour sauver, ni son oreille trop dure pour entendre. » Ésaïe 59:1

Ne crains point, car je suis avec toi ; ne sois pas inquiet, car moi je suis ton Dieu. Je te fortifierai ; oui, je t'aiderai ; oui, je te soutiendrai par la droite main de ma justice. Ésaïe 41:10


LA RÉCOMPENSE PROVISOIRE


Or ceux qui sont à Christ ont crucifié la chair[la nature pécheresse] avec ses passions et ses désirs [convoitises et les affections]. Gal 5:24

Sachant ceci, que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que notre corps de péché fût détruit, pour que nous ne servions plus le péché. Rom 6:6

Lorsque vous avez supportés un certain temps la crucifixion et passés le (les) test(s), Christ vous donnera plus de son Esprit, Oh ! Joyeux jour ! Afin que nous, qui avons premièrement fait confiance dans le Christ, soyons à la louange de sa gloire : en qui vous aussi vous avez fait confiance, après que vous ayez entendu la parole de la vérité, l'évangile de votre salut ; en qui aussi après que vous ayez cru, vous avez été scellés du Saint Esprit de la promesse. Éph 1:12-13 ; si du moins vous l'avez entendu et avez été instruits en lui, conformément à la vérité qui est en Jésus. Éph 4:21. C'est d'entendre la bonne nouvelle de notre salut à venir et de recevoir le Saint-Esprit tel que promis. Et n'attristez pas le Saint Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption. Éph 4:30. Qui aussi nous a scellés, et nous a donné les arrhes [prémices] de l'Esprit dans nos coeurs. 2 Cor 1:22. Rappelez-vous ! Le Saint-Esprit est donné seulement à ceux qui lui obéissent, Actes 5:32.

Vous saurez, hors de tout doute après une épreuve intensive, Il m'a dit la bonne nouvelle, « tu es maintenant en Christ », et « il y a une porte ouverte devant toi que personne ne peut fermer ». Le monde sera différent à vos yeux. Vous verrez Christ en toute chose. Tout sera merveilleux. Vous verrez Christ dans tous les gens. Vous aimerez chacun d'eux comme vous aimez Christ. À cause de cet amour reçu, vous n'aurez plus peur de Dieu, seulement peur de l'attrister. Il n'y a pas de peur dans l'amour, mais l'amour parfait chasse la peur, car la peur c'est la crainte du châtiment ; et celui qui a peur n'a pas été rendu parfait dans l'amour. 1 Jean 4:18. Vous avez une complète confiance et foi en Dieu pour vous amener à vous unir avec Lui en son Royaume. Votre foi sera certaine de ce en quoi vous espérez et certain de ce que vous ne voyez pas. Cette compréhension vous donne la paix.

Vous serez tenté de penser que vous avez maintenant tout, alors gardez à l'esprit ce qui est évidence du royaume :

Un rêve ou une vision d'être dans le royaume ne doit pas avoir été traduit dans le royaume.

Les messages précédents provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur ce qui concerne à celui-ci sont:

Le royaume de Dieu est justice (droiture), et paix, et joie dans l'Ésprit Saint. Rom 14:17. Le royaume de Dieu n'est pas pas en parole, mais en puissance. 1 Cor 4:20. Nous connaissons des détails supplémentaires comme ci-dessous:

Le diable essaie de nous tromper en pensant que nous sommes arrivés dans le royaume ; pour nous convaincre, il fournit même des sensations surnaturelles.* Ces mensonges sont conçus pour causer votre mort, soit par la prédication / l'enseignement avant que vous y soyez autorisé et envoyé, ou en relâchant vos efforts pour progresser. Cependant, si nous voyons encore la terre comme avant, si notre vue et notre conscience ne sont pas dans le ciel, si nous ne voyons pas tout et ne savons tout, si nous sommes encore soumis aux émotions de la chair, si nous n'avons pas l'orientation continue du Seigneur dans ce qu'il faut faire et dire, si nous utilisons encore notre cerveau pour prendre des décisions, etc ; alors, nous ne sommes pas encore là et nous devons continuer nos meilleurs efforts pour chercher le Royaume et Sa justice.

* Le diable essaie de nous faire croire que nous sommes arrivés dans le royaume ; Pour nous convaincre, il fournit même des sensations surnaturelles du corps.* Ses mensonges sont conçus pour nous faire mourir ; Soit par la prédication / l'enseignement avant d'être autorisés et envoyés, soit par la détente de nos efforts pour progresser. Cependant, si nous voyons encore la terre comme avant, si notre vue et notre conscience ne sont pas dans le ciel, si nous ne voyons pas tout et ne savons tout, si nous sommes encore soumis aux émotions de la chair, si nous n'avons pas le guidage continue du Seigneur dans ce qu'il faut faire et dire, si nous utilisons encore notre cerveau pour prendre des décisions, etc. ; Alors, nous ne sommes pas encore là et nous devons continuer nos meilleurs efforts pour chercher le Royaume et Sa droiture.

* J'écris d'après une expérience, il y a des années, quand on m'a dit que j'étais dans le royaume, en Christ, irréprochable, un fils de Dieu, etc. Et ensuite de rencontrer, deux phénomènes surnaturels (parmi les nombreux possibles) :

  1. J'ai vu tout en apparence nettement plus lumineux, de sorte que même un mur sale blanc semblait être brillamment blanc sans saleté ou des taches ; Et de conduire la nuit était de voir toutes les lumières colorées différentes de signes, le contrôle de la circulation et les lumières de la rue comme un arbre de Noël magnifique.

  2. Lorsque je me suis levé d'assis sur une chaise, il y avait une circulation d'air sous moi, qui semblait me soulever de la chaise avec beaucoup moins d'efforts que d'habitude.

Je suis rapidement devenu peu suspecte de celui-ci entièrement à cause du petits accès de colère, de petits épisodes de péché, de désirs sexuels pour femmes attirantes et les hauts et les bas émotionnels ; et puis j'ai entendu la Parole du Seigneur à l'intérieur dire : « ce n'est qu'un autre prodige mensonger. » Ces prodiges mensongers arrêté.

Le Seigneur m'a depuis dit que quand je serai parfait, cela sera clair, « ce sera abondamment clair ». Et l'entrée dans la nouvelle vie du Royaume est tellement différente, Il a dit, « La nouvelle vie est aussi radicalement différente, comme un homme qui a vécu sous la terre durant toute sa vie, qui soudainement revient sur terre pour voir le soleil, le ciel, les plantes, les animaux, le vent, les étoiles. » Chers lecteurs, ne laissez pas une vision ou une voix vous convaincre que vous êtes parfait ou que vous êtes entrés dans le royaume, parce que le Seigneur a aussi dit, « ceux qui se sont imaginés dans le Royaume seront jetés dehors ».

Il y a beaucoup plus, et vous devez demeurer dans la lumière encore plus pendant que vous continuez, à exhiber votre amour en donnant aux autres par votre puissante foi grandissante. Ne vous en faites pas, vous aurez des penchants-faites simplement avec. Continuez à Le chercher. Le Seigneur nous a dit, « plusieurs sont tellement heureux d'arriver à cette étape-ci ; ils pensent que tout est merveilleux, et relaxent. plusieurs meurent ici ». Prenez garde. Suivez les ordres. Gardez vos lampes remplis d'huile ; habitez dans la Lumière. Vous y êtes à 90%. Ce n'est plus vous qui péchez,mais le péché qui demeure en vous, et il ira en diminuant chaque jour. Il sortira de vous pour une période de sécheresse. Cette sécheresse nous enseigne à marcher dans l'amour, la foi, et la vérité. Son Esprit ne nous quitte jamais, mais par contre ses paroles réconfortantes, nous quittes pour un peu de temps ; Il nous laisse marcher sans nous tenir la main, pour voir si nous pouvons lui rester fidèles, rester étrangers à notre ancienne vie de convoitise, et continuer en s'efforçant à rentrer dans le Royaume. Rappelez-vous, à moins d'avoir littéralement couru dans ses bras, vous n'avez pas reçu la perle de grand prix. Quoique la porte ouverte ait été placé devant nous, celle que personne ne peut fermer, nous devons quand même continuer à nous efforcer de passer la porte du Royaume.

Mais, rendu à cette étape-ci vous êtes définitivement conduit par l'Esprit, et vous avez maintenant ces deux assurances pour votre salut : 1) avec l'aide de l'Esprit, d'avoir fait mourir cette nature pécheresse,et 2) avoir terminé cette grande charge de souffrance, de discipline, châtier par Dieu. Alors vous avez une grande paix, sachant que l'accomplissement de votre salut est assuré avec l'arrivé du Royaume.

Ceci est le moment où le Maître intérieur détruit votre esprit charnel ; cet esprit irritable, tourmenté, douteur, et perfide. Et comme cet esprit est détruit, Il bâtit le votre et la foi et la confiance, ce qui en résulte d'une grande paix ; une paix au delà de toute compréhension. Mais ceci n'est pas la récompense final. Il vous prépare à survivre à la prochaine étape.

Et si le juste peut à peine être sauvé, où paraîtra l'impie et le pécheur ? 1 Pi 4:18

Le Royaume, le Retour de Christ, et l'Accomplissement du Salut

Ceux qui sont crucifiés et purifiés pour devenir juste (droit), font l'expérience du Jour du Seigneur, qui est pour eux le baptême du feu, le baptême de la mort. Le Seigneur apparaît, il vient et il apporte le salut ; mais d'abord il doit littéralement brûler tout le péché restant en eux, les arrachant du feu à la dernière minute; ils sont à peine sauvés.

Lui vous baptisera de l'Esprit Saint et de feu.
Il a son van dans sa main,
et il nettoiera entièrement son aire et assemblera son froment dans le grenier ;
mais il brûlera la balle au feu inextinguible. Mat 3:11-12

Le Seigneur sépare le blé de la balle, ce qui est précieux de ce qui est vil. Le blé ce sont les paroles de vie qu'il vous a dit, ces paroles sont implantées dans votre coeur pour former Christ à l'intérieur ; la paille c'est votre nature égoïste et charnelle de ses convoitises, affections, et orgueil, qui après la séparation est ensuite brûlé jusqu'à l'oubli par le feu dévorant et les flammes éternelles de Jésus, la pure parole de vie, qui est un feu. Ceci est le baptême de mort, pour ensuite être ressuscité avec Christ en tant que nouvelle créature.

Gentil lecteur, ne pensez pas que ce baptême de mort est étrange parce que : 1) le Seigneur nous a dit plusieurs fois que nous devons perdre notre vie pour sauver notre vie ; 2) le baptême de la mort et l'enterrement subséquent est énoncé plusieurs fois dans les Écritures ; et 3) nous sommes appelés à présenter nos corps en sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui est notre culte et service spirituel, Rom 12:1. Le Seigneur vous préparera pour ce jour par vous apprenant comment garder votre esprit tranquille et vous donnant la confiance de votre entrée éventuelle le Royaume. Il veut que nos esprits soient tranquilles par habitude et pleins de confiance.

Chacun passe par le feu au grand et redoutable jour du Seigneur. Le soleil aura été obscurcit par l'éclat de Lumière de Sa venue, mais alors vous êtes immergés dans le feu ; à la dernière seconde, avant que vous soyez totalement consumés par le feu, dans la peur et l'espoir vous en appelez au Nom du Seigneur, et Il vous arrache du feu. Réalisez, soyez conscient que la lumière brillante apparaissant en vous n'est pas à votre détriment, c'est le début de votre entrée dans le royaume, qui commence par la lumière exposant le mal et jugeant le mal qui reste en vous. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « La Lumière nous montre notre image, toute fois fantasque que nous sommes devenus. Quand la lumière se pose, il sera indubitable ; c'est un ego-bouleversante expérience. »

Nous devons s'approcher du jugement avec confiance et audace — sans tomber sur notre face en pleurant et en suppliant pour le pardon — et il ne veut pas que nous reculions dans la crainte. Nous devons se tenir dans une attente joyeuse et confiante — même si nous contemplonsson sa effrayante et terrible présence. Et comme nous sommes entourés par le feu, au lieu de courir, nous appelons à Lui pour nous sauver ; et donc Il sauve nous qui se sont purifiés et préparés pour son apparition. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Je dévorerai ceux qui ne suivent pas, et arracherai les justes du feu."

Ma parole n'est-elle pas comme un feu, dit l'Éternel, et comme un marteau qui brise le roc ? Jér 23:29

Car aussi notre Dieu est un feu consumant. Héb 12:29

Mais qui supportera le jour de sa venue, et qui subsistera lorsqu'il apparaîtra ?
Car il est comme un feu d'affineur, et comme la potasse des foulons.
Et il s'assiéra comme celui qui affine et purifie l'argent ; et il purifiera les fils de Lévi [les Sacrificateurs],
et les affinera comme l'or et comme l'argent, et ils apporteront à l'Éternel une offrande en justice. Mal 3:2-3

C'est le Jour du Seigneur, avec le jugement final; dans lequel le Seigneur finit la destruction du péché en vous par le feu ; où tu meurs et où tu es enterré ; mais vous êtes alors rapidement ressuscité avec Christ en tant que nouvelle créature, un fils de Dieu et traduit dans le royaume ; e'est l'achèvement de votre salut. Cependant, même pour les juste qui ont espéré et attendu le Salut, ce jour commence sans joie et paix. L'éclat de la lumière expose tout le mal qui reste en vous, ce qui cause votre tristesse et votre chagrin ; mais celui chagrin peut être contrôlé si vous vous concentrez sur la lumière qui vous montre vos péchés restants, sans vous soucier de ce que vous pourriez perdre ; et le plus important, n'oubliez jamais que ce jour se terminera avec une grande joie, la paix, le salut, en voyant le Seigneur, en entendant sa voix pour la première fois et en entrant dans le royaume. Si vous trouvez votre esprit noyé dans le chagrin, revenez à la réalité que cette journée est pour votre succès ; et revenez à être tranquille dans votre esprit.

Dans ce jour de jugement, vous pouvez être montré d'autres péchés vous avez oubliés ; en outre, vous écouterez toutes vos paroles oisifs (non édifiantes) que vous avez prononcés au cours de votre vie, sur lesquels vous ne devez pas vous attarder ; au lieu de cela, concentrez-vous avec Merci sur la façon dont vous êtes différents maintenant, et sera pour toujours — beaucoup plus pur. Restez confiant que tout cela est dans Son contrôle pour votre suprême avantage.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « La fin est un jugement compréhensif et une libération du péché. Toute l'aide de la parole testée ne peut surpasser celle du jugement. »

Toute l'aide (la grâce) que nous recevons en entendant du Seigneur, en acceptant et alors en obéissant — la somme totale de toute cette aide, (qui est incroyable pour la plupart des gens), ne se compare pas avec l'aide (la grâce) au changement que nous recevons au jugement. Au jugement, la tête de Satan est écrasée, le péché résiduel est brûlé par l,éclat de Sa venue, notre coeur est complètement circoncit, la purification est complète — et ainsi nous recevons le fruit de l'Esprit, qui nous libère des lois qui nous avaient été données, et laisse notre coeur entendre, voir, et sentir l'Esprit continuellement — de sorte que nous marchons dans l'amour, en accord aux commandes continuelles de l'Esprit, en étant énergizés par l'Esprit — nous cessons nos propres oeuvres, notre pensée (esprit) est complètement détruite et cesse d'opérer, alors que nous recevons un coeur, une pensée (esprit), et un Esprit nouveaux.

Le Seigneur veut que ceux qui ont voyagés jusqu'à la fin de la grâce, de s'approcher de son jugement avec hardiesse et confiance, soutenus par les merveilleuses opérations purificatrices de Sa grâce déjà reçus, et certains d'une aide encore plus grande à recevoir au jugement final.

Même les juste (droit) qui sont arrachés au feu et à peine sauvés, avant qu'ils éprouvent la joie et le contentement, connaissent la terreur du Jour du Seigneur en eux-mêmes ; comme en témoigne par, (à partir de son expérience réelle), le premiére-Quaker Francis Howgill, qui a vécu au royaume :

Ceux qui n'ont pas encore vu, en eux-mêmes, ce jour de la vengeance du Seigneur, n'ont jamais vu le jour du salut. Le prophète s'écriait : « Qui peux supporter le jour de Sa venu, et qui pourra tenir lorsqu'Il viendra ? » Et nombreux furent témoins du redoutable jour du Seigneur, qui parut en eux, là où toute paix avait été cachée de leurs yeux : et tous ceux qui ne sont jamais venu pour voir ce jour de joie et d'allégresse, connurent premièrement la terreur et le terrible jour du Seigneur en eux-mêmes. De plus l'apôtre disait : « Connaissant donc la crainte du Seigneur, nous cherchons à convaincre les hommes. »

Provenant la Parole du Seigneur à l'intérieur : « D'abord la terreur, puis le suspect. » Le suspect est « l'homme de péché est révélé, le fils de perdition ; qui s'oppose et s'élève contre tout ce qui est appelé Dieu ou qui est un objet de vénération, en sorte que lui-même s'assiéra au temple de Dieu [dans votre coeur], se présentant lui-même comme étant Dieu. » 2 Thes 2:3-4. Ceci fait référence au le mauvais esprit en vous, l'homme de péché, étant révélé. Chaque homme commence avec l'Esprit de Satan semé dans son coeur. Cet esprit égoïste doit être crucifié avant que Christ puisse régner. Avant que le Christ ne soit révélé, l'homme de péché est révélé, vous montrant toutes formes de méchanceté sur terre (c'est à dire en vous) ; c'est l'abomination de la désolation, se tenant dans le temple de votre coeur où il ne devrait pas être. Mais c'est la fin de votre être charnel, comme Christ vient alors et extermine l'esprit résiduel de Satan en vous par l'éclat de Sa venue, par Son souffle et la splendeur de Sa venue, par l'écrasement de la tête de Satan sous votre talon. Provenant la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Lorsque vous verrez l'abomination de la désolation, ne craignez rien ; tenez votre terre ; je viendrai dans les cinq minutes pour le faire périr. »

Puis, comme Francis Howgill continue, le jour devient grande joie.

« L'apparition de Dieu, qui est la vie éternelle, en son jour, dans son incommensurable lumière, est une immense joie,ainsi qu'une source de réjouissance pour celui qui est vertueux. Car Il est une lumière éternelle pour son peuple, et dans sa lumière ils viennent pour voir Sa lumière. Il révèle les mystères secrets de son Royaume à l'intérieur de ceux qui voient apparaître son jour dans leurs coeurs, qui rend toute chose manifeste, même les secrets du Seigneur et son trésor caché, ainsi que ses richesses durables, qui ne rouillent jamais ni ne se détériorent, mais qui sont fraîches et conservent leur image et leur impression pure. Par cette lumière, tous les justes dans l'attente de l'apparition de Dieu, en viennent à le voir. Comme il est écrit ; " Voyez, c'est notre Dieu, en qui nous espérions, il nous a délivrés. Oui, c'est en l'Eternel que nous avons placé notre espérance. Maintenant, jubilons et réjouissons-nous puisqu'il nous a sauvés. "Vient-Il vraiment Celui que vous avez attendu ? Oui, Il vient, " et Il a sa récompense avec Lui " ; et ceux qui Le voient, trouvent leur contentement en Lui et en Sa récompense. Et quel est Sa récompense ? Joie, allégresse, sérénité, l'assurance de l'amour de Dieu scellé dans le coeur par le pur Esprit du Seigneur, les flots de la Vie s'écoulant continuellement des grandes profondeurs, qui rafraîchi et garde frais dans les plus grandes extrémités et l'ardeur de la tentation ; et ceci est apprécié par ceux qui ont attendu et qui attendent encore cela ; même dans le corps ils portent le témoignage de Lui et de Sa venue. »

William Dewsbury, un autre premier-Quaker, qui a vécu dans le royaume, a également laissé un témoignage sur la terreur dans le Jour du Seigneur :

« Je fus immolé et baptisé, et placé comme un petit enfant sous Ses châtiments célestes ; aussitôt que mon âme fut amenée à cela, en mon humiliation, Oh ! alors, le terrible jugement fut enlevé, et le Livre de vie me fut ouvert, et le Seigneur me parla confortablement, " Je t'ai aimé d'un amour éternel " ; et je suis devenu un Chrétien à travers un jours de vengeance, et de chaleur tel une fournaise ; et l'arrogance et la fierté de l'homme en moi diminua. »

Sachez que vous allez mourir dans ce processus et réjouissez-vous de l'aboutissement de tous vos efforts pour arriver à ce moment. Parce que nous détestons notre vie, nous n'avons pas peur de perdre notre vie ; car quand nous perdons notre vie, nous sauvons notre vie, la vie nouvelle, la vie éternelle de Dieu. Soyez heureux que le Seigneur élimine complètement les pensées et cet esprit qui habitent dans le mal; hâte que ce soit la fin complète de votre vieil individu. L'homme de chair meurt, mais l'homme nouveau est ressuscité.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

Le corps meurt dans ce baptême de mort, mais le croyant est ressuscité avec Christ et traduit dans le royaume de Dieu. Bien que ressuscité avec Christ pour vivre dans les cieux, vous marcherez encore sur la terre comme une nouvelle créature montrant la puissance et l'amour de Dieu au monde, à votre grande joie et au plaisir, à l'honneur et à la gloire de Dieu.

L'extrait suivant de La Nécessité d'une Vie Sainte par Stephen Crisp a plus d'informations sur le baptême du feu et la résurrection du croyant avec Christ :

« Il n'y a pas d'autre moyen d'obtenir ce baptême, autrement qu'en sombrant dans ce qui vous fera mourir, ce qui vous tuera. Mais il y a une telle évolution pour pouvoir changer sa vie, ils font tellement de torsions et de jumelages de gens pour sauver leurs vies, qu'en bout de ligne ils la perdent. Mais personne ne peut trouver la vie éternelle, sauf ceux qui sont prêt à s'abandonner à la mort, et à se soumettre à ce baptême- qui est, par le Saint-Esprit et par le feu. Seulement ceux-là parviennent à la vie ; ils parviennent à la résurrection. Car vous n'avez jamais connu personne qui sont passés par cette mort et qui sont ressuscités ; il est impossible pour la mort de retenir quiconque a été ensevelit dans ce baptême,* tout comme il était impossible de retenir Christ, alors qu'il était dans la tombe. La puissance qui ramena le Christ notre Seigneur de la mort, est cette même puissance qui nous vivifie, tandis que nous demeurons dans ce corps mortel, après que nous ayons soutenu cette mort et cette crucifixion. »

(* Ta résurrection est très rapide ; et ton enterrement n'est pas dans ce monde physique.)

Les messages qui s'appliquent à ce jour du la Parole du Seigneur à l'intérieur sont :

Tous les autres seront complètement pris par surprise lors de Sa terrible apparition après leur mort. Il est si pur et saint, ils sauront immédiatement qu'ils sont désespérément mauvais. Il les fera céder à la panique et perdre toute raison — seulement une crainte incontrolable et sauvage. Voir la description de Howgill sur ce qui arrivera à ceux qui sont encore dans le péché à leur mort.

Voici ce que Jésus est venu prêcher : Repentez-vous, car le Royaume des Cieux est à votre porté. Regardez toutes ces paraboles. La plupart traite du Royaume des Cieux. Ceci c'est la perle cachée ; elle n'est pas cachée dans les écritures, mais cachée dans la compréhensions quant à ce que cela signifie. Avant que le Christ ne soit révélé, l'homme du péché est révélé, vous montrant tous le genre de mal qu'il y a sur terre ; c'est l'abomination de la désolation, se trouvant dans le temple de votre coeur, là où il ne devrait pas. Mais c'est la fin de votre ego charnel, comme Christ vient et tue l'esprit résiduel de Satan en vous par la clarté de sa venue, par son souffle, et la splendeur de sa venue, en écrasant la tête de Satan sous son talon. Le jugement final. Le vrai baptême du Saint-Esprit dans la mort de Christ. Le partage de Sa mort. Le partage de Sa résurrection. Jésus est ressuscité en vous pour être votre vrai Seigneur. 2 Cor 4:14,Col 2:11-12,3:1, Éph 2:6, Rom 8:11.

Du Journal de George Fox :

Vous devez avoir la fraternité avec Christ dans ses souffrances ; 1 Pi 4:12-13
Si vous voulez régner avec lui, vous devez souffrir avec lui ; 2 Tim 2:12
Si vous voulez vivre avec lui, vous devez mourir avec lui ; 2 Tim 2:11
et si vous mourez avec lui, vous devez être enseveli avec lui, Rom 6:4
et étant enseveli avec lui dans le vrai baptême, vous ressuscitez aussi avec lui. Col 2:11-12

George Fox Extrait du Journal Cambridge :

Si vous attendez dans ce qui est pure en vous, vous allez trouver et voir, parce que Dieu vous a donné une mesure de son Esprit, par lequel vous pouvez comprendre des choses et voir les duperies. Maintenant lorsque la pensée quitte cette pure mesure, qui vous fait voir les duperies, la simplicité est prise au piège, et Dieu n'est alors plus dans vos pensées ; à la place, le fils de la perdition assied en vous, dans le temple de Dieu, là où il ne devrait pas être. Avec la naissance du Seigneur[en vous], ce fils de perdition est découvert, et avec la clarté du Seigneur qu vient[en vous], il est consumé ; cet homme de péché est révélé[en vous], et ainsi rendrez-vous témoignage des écritures accomplies. Mais vous devez attendre dans ce qui est pur, qui vous montrera quand votre pensée s'en va dans la désobéissance, plaçant les prêtres de Baal (extérieur) devant Dieu, et qui amène les distractions dans l'esprit ou il y a une hésitation entre deux(vous et Dieu) ; car tous les ennuis sont au dehors dans le monde, mais Christ a dit ; « en moi vous aurez une paix parfaite » Attendez en Christ et voyez-le en vous-mêmes, (c'est là où vous attendez pour sa manifestation). Restez centrés à l'intérieur, (cherchez continuellement Christ en vous-mêmes ), ne suivez pas les cris disant voyez Christ est ici et voyez Christ est là pour que vous perdiez votre temps à le chercher à l'extérieur, vous aurez la paix pendant un court instant. Vous allez témoigner de Christ plus tard, qui est la substance des prophètes et des apôtres. Les Écritures vous sont montrées à l'intérieur de vous (par Christ) afin de vous guider vers le Père, Le Seigneur Dieu du ciel et de la terre. En attendant que l'Esprit du Seigneur à l'intérieur de vous guide vos pensées, vous trouverez vos forces renouvelés quotidiennement par un seul Esprit qui amène les Écritures. Il n'y a pas de confusion, mais seulement la paix parfaite. Cet Esprit baptise dans un seul corps, et cet Esprit est l'unité des saints, qui bien qu'absent de corps malgré tout présent en esprit, tous étant abreuvés d'un seul Esprit. Cet Esprit circoncit et enlève de vous ce corps de péché, et vous êtes sanctifiés à travers votre obéissance à l'Esprit. Vous en viendrez à témoigner des Écritures de façon pur et clair, telles ils sont, sans aucun mélange[d'interprétations d'homme], telles que les saints hommes les possédaient et les ont distribués. C'est ainsi que les saints hommes les possèdent et qu'ils les distribuent encore et témoignent encore d'elles.

Ceci est le retour de Christ pour vous, apportant Son Royaume et Son salut. C'est de voir votre sauveur, voir Dieu. Il en résulte d'avoir Jésus ressuscité en vous, (de nos jours le terme employé serait, un clonage spirituel), et d'avoir Son glorieux Royaume établi en vous. Le monde telle que vous le voyez est fini. Il s'en est allé. Vous ne le reverrez plus. Vous sautez dans une autre dimension, et marchez par la Lumière de Dieu, et non par celle du soleil ou de la lune. C'est Lui et le Père en communion avec vous. Vous êtes non seulement ramenés à l'image de Dieu, comme le furent à l'origine Adam et Ève, mais vous êtes élevés au-dessus de leur condition, au-dessus de la tentation. Nous nous assoyons en Christ pour entrer dans le repos ; de vous reposer de vous battre contre vos ennemis, comme Israël est entré dans le repos après voir combattu et nettoyé le pays des ennemis païens alentour ; seulement, vos ennemis sont spirituels : convoitise, rage, orgueil, égoïsme, envie, avidité, passion, jalousie, mensonge, tricherie, vol, immoralité sexuel, langage vulgaire, et mauvaises pensées, etc. Le salut consiste à être libéré du péché et être protégé du mal, sanctifié de nos ennemis du péché ; pour ne plus jamais retomber dans la tentation.

De nous accorder,
étant libérés de la main de nos ennemis, de le servir sans crainte,
en sainteté et en justice [droiture, vertu] devant lui, tous nos jours. Luc 1:74-5

Vous allez entrer dans le repos, cesser vos propres oeuvres, pour marcher dans l'Esprit, sous la puissance et les incitations du Père, à travers Christ, celui avec qui vous êtes unis ; la pure église, sanctifiée, lavée par l'eau de la parole, au repas des noces. C'est cela d'avoir Christ en tant que votre Roi pour toujours. C'est d'être un prêtre pour Dieu pour toujours et d'être à ces cotés tandis que vous l'adorez. C'est de l'adorer, Lui, en esprit et en vérité. C'est d'aimer Dieu et d'être aimé de Lui. C'est d'être enlevé au Paradis, tout en résidant sur terre — faire un pas dans une autre dimension de vision, perception et conscience. Étant sanctifié, séparé, protégé. C'est la joie et la paix éternelle. C'est le prix de la création ; vous êtes la couronne de gloire de Dieu. Ceci est le pas ultime dans la création. C'est la raison pour laquelle le monde fût crée. Ceci c'est le but de la vie. C'est plus que ce que vous avez pu espérés, et vous serez accablés par encore plus. C'est de vaincre le mal. C'est gagner la guerre. C'est devenir un avec Christ et le Père. C'est devenir son agent sur terre, un soldat directement sous son commandement, étant conduit par Lui et Sa puissance. Ce n'est désormais plus vous qui vivez, mais Christ en vous. Vous avez perdu votre vie mais trouvé La VIE.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :
« Il y a un trésor d'expériences derrière une porte verrouillée ;
personne ne sait ce qui est réside devant eux.
Vous êtes ressuscité à une nouvelle vie, pas seulement une imitation.
Il est un avec nous et toujours présent.
»

Mais selon qu'il est écrit : « Ce que l'oeil n'a pas vu, et que l'oreille n'a pas entendu,
et qui n'est pas monté au coeur de l'homme,
ce que Dieu a préparé pour ceux qui l'aiment. » 1 Cor 2:9


Tu me feras connaître le chemin de la vie ;
ta face est un rassasiement de joie,
il y a des plaisirs à ta droite pour toujours
. Psaumes 16:11

Qui nous a délivrés du pouvoir des ténèbres,
et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour. Col 1:13


Il y a 2000 ans, Jésus dit : En vérité, je vous dis :
Il y en a quelques-uns de ceux qui sont ici présents,
qui ne goûteront point la mort jusqu'à ce qu'ils aient vu
le fils de l'homme venant dans son royaume.

Mat 16:27-8
, Marc 9:1, Luc 9:26-7