La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
1 Jean 2:18-19

Afficher le chapitre et les notes   

 18 Petits enfants, c'est la dernière heure ; et comme vous avez entendu que l'antichrist viendra, même maintenant plusieurs antichrists sont venus, par ceci nous savons que c'est la dernière heure : [Un antéchrist est quiconque prêche ou d'enseignement dont les pensées, les paroles et les actes ne sont pas contrôlés par l'onction, qui est Jésus de venir dans la chair de l'homme dans une mesure suffisante pour guider et contrôler les pensées, les paroles et les actes d'un homme — afin d'être le réel, vrai Seigneur d'un homme. Les antichrists étaient des croyants qui les avaient quitté ; venant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « Ils n'avaient pas la patience. » Ambitieux de prêcher ou d'enseigner, à la recherche de leur propre gloire, avide de revenus, pensant toujours leurs propres pensées, ils sont sortis que les plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde. Même il y a 2000 ans, John a écrit même maintenant plusieurs antichrists sont venus ; et Paul a écrit beaucoup prêché pour un gain financier comme insubordonnés vains discoureurs et séducteurs.]

 19 ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n'étaient pas des nôtres ; car s'ils eussent été des nôtres, ils fussent demeurés avec nous ; mais c'est afin qu'ils fussent manifestés comme n'étant aucun d'eux des nôtres.4 [Les antichrists étaient des croyants qui les avaient quittés à prêcher ou enseigner à leurs vaines opinions de leurs esprits charnels et mauvaises imaginations ; venant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « Ils n'avaient pas la patience. » Sans la patience supporter la croix, la souffrance et l'affliction jusqu'à la fin, ils sont sortis comme les nombreux faux prophètes qui sont allés dans le monde, qui essayèrent de séduire les véritables Chrétiens avec leur faux évangile et leur faux Jésus, promettant la liberté sans la nécessité de mortifier la nature pécheresse sur la croix intérieure du renoncement de soi. L'aisance de leur faux évangile est devenu omniprésente, jusqu'à aujourd'hui les Chrétienté ignore les nombreuses exclusions spécifiques de la Bible, ses exigences, et conditions d'admissibilité du salut. Voir le Texte de Penington sur Babylone pour comprendre davantage comment l'esprit de l'antichrist gouverne la Chrétienté.]

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

4 Petits enfants, c'est la dernière heure ; et comme vous avez entendu que l'antichrist viendra, déjà même plusieurs antichrists sont venus, par ceci nous savons que c'est la dernière heure

Notez ! les Antichrists étaient déjà venus lors que Jean était en vie. Notez ! La dernière heure était déjà venue lorsque Jean était vivant, comme Pierre confirma en parlant à la Pentecôte. Les antichrists étaient des Chrétiens qui n'avaient pas la patience de rester sur la croix de manière à mourir à leurs nature égoïste ; au lieu de cela ils voulaient enseigner et prêcher, aussi ils se séparèrent de autres pour former de nouvelles sectes ; comme Jean a dit dans les prochains versets : « Ils sont sortis de nous. »

Entre 1650-1700 le christianisme, (les Baptistes, Épiscopaliens, Presbytériens, et al.), pointaient à cette écriture et prétendaient que les Quakers étaient les antichrists pour apparaître dans les derniers temps, (pourtant 2000 ans plus tard Jean a dit que des antichrists avaient parus, et que c'est la dernière heure ). De plus, le christianisme prétendaient aussi que les Quakers étaient de faux prophètes dans les avertissements de Jésus : « Or gardez-vous des faux prophètes qui viennent à vous en habits de brebis, mais qui au dedans sont des loups voraces. » Mat 7:15. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Les Chrétiens craignaient les premiers Quakers, tout juste comme les Juifs craignaient Jésus. » Pourquoi ? Parce qu'en quelques années, les églises Chrétiennes entières étaient remplies d'auditeurs à l'écoute de prédicateurs répétant les parles de la Bible, pour devenir des auditeurs du Christ dans les réunions silencieuses Quaker. La Chrétienté de l'Angleterre emprisonna plus de cinq milles Quakers ; plus de 869 Quakers sont morts en prison ; d'autres moururent attaqués par des groupes chrétiens durant leurs réunions silencieuses ; et des dizaines de milliers de Quakers virent leurs biens pillés. Ils furent punis pour leur refus de jurer parce que c'est interdit par les commandes de Jésus et de Jacques, pour n'avoir pas enlevé leurs chapeaux en court, voyagé durant le Sabbat, tenu des réunions non en accord avec la liturgie Épiscopale, et refus de payer les dîmes à la secte chrétienne de leur voisinage, (même lorsqu'ils ne participaient pas à leurs réunions). Les croyants de la Bible Puritains d'Amérique ont emprisonnés des Quakers, les ont fouetté brutalement, coupé leurs oreilles, et pendu quatre d'entre eux, y compris une femme. Il fut donné à la bête le pouvoir de vaincre les saints, Apoc 13:7. Pourtant les Quakers n'ont jamais fait de tort à personne, et priaient pour ceux qui les persécutaient, même alors qu'ils mourraient. Est-ce que le brebis tuent les loups ? Non, les loups tuent les brebis ; et donc les loups de la chrétienté ont tués les brebis du Christ tout juste comme Jésus l'a prédit : même l'heure vient que quiconque vous tuera pensera rendre service à Dieu. Jean 16:2. Le christianisme est devenu, et est toujours, la Prostituée de Babylone, ivre du sang des saints, et du sang des martyrs de Jésus.

Quand la véritable église de Christ sort du désert pour être de nouveau vue et entendue, la chrétienté va pointer vers cette écriture et crier « l'antichrist est apparu ». De plus, ils prétendront que l'Esprit du Christ est l'esprit de Satan en vêtement de brebis. Lorsque cela arrivera, rappelez-vous les brebis n'attaquent pas les loups, et les antichrists sont apparus à la fin du temps voilà 2000 ans. Le christianisme c'est Babylone déguisé en christianisme, et la Prostituée de Babylone aura soif du sang des saints encore tel que Penington le décrit habilement dans un extrait de son livre Babylone la Grande :

Cet esprit prostituée sent la venue de l'Esprit du Seigneur ; elle sent que ce sera bientôt sa mort, si elle ne peut le faire paraître odieux, et le supprimer : par conséquent elle chasse cet esprit, elle chasse cette vie et cette puissance que elle-même professe, (particulièrement si celle-ci apparaît dans certains comme étant vigoureuse et forte ) ; elle cherche à avoir l'avantage sur les serviteurs du Dieu vivant, les représentant aux yeux des puissances de ce monde comme des personnes dangereuses et des mauvaises pratiques, inventant toutes sortes de mauvaises rumeurs contre eux, et répandant cela parmi le peuple, de sorte que la vérité ne puisse débuter nulle part sur terre, mais que partout elle soit renversée par la violence de la multitude, ou par l'épée des magistrats offensés. Maintenant quel est le sujet de ce grand bruit et de cette furie ? Pourquoi ceci ; Un Agneau s'est levé en toute innocence ; l'esprit pur et sans défense est apparu sur le terre ; la véritable vie, (qui dévoile l'hypocrisie et les formes mortes et les voies de l'esprit de la prostituée), se profile : par conséquent elle fait un grand tollé : Réveille-toi, peuple ! Réveille-toi ! l'Église est en danger : réveillez-vous, les magistrats ! magistrature et ministère vont tomber, si cet esprit comme un agneau est toléré Non, non : ceux-ci demeureront, mais Babylone tombera, et son mystère de l'iniquité est dévoilé, et sa tromperie de son injustice est rendue manifeste ; la véritable vie et la l'esprit se lèvera et prendra possession des coeurs des gens, et fera d'eux une demeure pur et convenable pour Dieu : e le peuple qui lui sera soumis, sentira cela, et appréciera cela ; même si les marchants de Babylone disent, les hommes ne pourront jamais devenir purs de leur vivant, mais doivent toujours avoir à supporter un corps de péché et de mort. Mais comment pourront-ils revêtir Christ, ceux qui n'ont pas ôtés le corps de péché ? Ceux-là qui sont rois et prêtres pour Dieu ici sur terre, sont-ils ministres dans leurs vêtements souillés ?

Le christianisme persécutera encore la vraie église du Christ ; mais cette fois, Babylone tombera et les saints se répandront sur la terre entière alors que le Seigneur détruit tout le mal de la terre.

ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n'étaient pas des nôtres ; car s'ils eussent été des nôtres, ils fussent demeurés avec nous. Extrait des écrits de George Fox : Les Faux Enseignants et Prédicateurs de la Chrétienté.

Jean dit à propos des antichrists et des faux-prophètes, « Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n'étaient pas des nôtres ; car s'ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous », à savoir, l'Église de Christ ; « mais cela est arrivé afin qu'il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres ». Et donc maintenant, plusieurs d'entre-eux se sont retirés de l'Église de Christ, afin qu'il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres ; mais l'Église de Christ, dans les jours des apôtres et maintenant, ont une onction de Celui qui est saint en eux, qui progresse du Père et du Fils ; et l'Église de Christ n'a besoin d'aucun homme pour lui enseigner, car la même onction leur enseigne ; et comme il leur enseigne, ils continueront dans le Fils et dans le Père, d'où provient l'onction, par laquelle l'Église de Christ connaît toutes choses. Oui, [ils devraient connaître] ceux qui cherchent à les séduire de cette onction. Oui, [ils devraient connaître] les antichrists, les séducteurs et les faux-prophètes qui sortent de l'église, qui ne sont pas de l'Église, même s'ils ont apparence de piété, ayant de beaux discours et de belles paroles, mais reniant la puissance de cela. L'Église de Christ se détourne de ceux-ci, qui connaissent la puissance des mots avec l'onction, et la puissance de Christ qui peut éprouver leurs esprits, qui possède l'esprit de discerner s'ils sont de Dieu, ainsi ils n'ont pas à croire ou suivre chaque esprit, mais éprouvez-les premièrement en ce qu'ils croient et en ce qu'ils suivent. C'était la pratique de l'Église de Christ dans les jours des apôtres, ce qui devrait être la même aujourd'hui dans l'Église de Christ ; l'onction par laquelle ils continuent dans le Père et dans le Fils, comme il a été dit plus tôt, et en « ceci, ils ont une fraternité avec le Père et son fils Jésus-Christ ». Amen.

_______________________________________