La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
1 Jean 3:7

Afficher le chapitre et les notes   

 7 Enfants, que personne ne vous égare : celui qui pratique la droiture est droit, comme Lui est droit.3 [Jésus parlait seulement, jugeait, et agissait tel que commandé et ordonné par Dieu ; pour pratiquer la droiture nous devons aussi être capable de dire seulement ce que Lui nous ordonne de dire et seulement faire ce qui nous est ordonné de faire par Dieu. Cette habileté vient seulement après que nous ayons crucifié notre esprit égoïste et que le péché ait été détruit par l'Esprit alors que nous portons la croix intérieure du renoncement de soi ; ainsi nous marchons dans le même chemin qu'il a marché et dans le monde tel que Lui était avec perfection, pureté, et sainteté.]

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

3 Enfants, que personne ne vous égare : celui qui pratique la droiture est droit, comme lui est droit. Jésus parlait seulement, jugeait, et agissait tel que commandé et ordonné par Dieu ; pour pratiquer la droiture nous devons aussi être capable de dire seulement ce que Lui nous ordonne de dire et seulement faire ce qui nous est ordonné de faire par Dieu. Cette habileté vient seulement après que nous ayons crucifié notre esprit égoïste et que le péché ait été détruit par l'Esprit alors que nous portons la croix intérieure du renoncement de soi ; ainsi nous marchons dans le même chemin qu'il a marché et dans le monde tel que Lui était avec perfection, pureté, et sainteté.

Jean ici nous avertit. Ne soyez pas trompés en croyant que vous êtes droits ; parce que vous ne l'êtes pas, à moins que vous pratiquiez la droiture tout comme Jésus est droit. Celui qui pratique le péché est du diable, 1 Jean 3:8. N'achetez pas les mensonges des ministres des sectes déficientes, qui mentent à leurs membres en disant qu'ils sont droits parce qu'ils croient, même alors qu'ils sont toujours dans le péché, le péché étant de la méchanceté. Celui qui dit au méchant : Tu es droit, les peuples le maudiront, les peuplades seront indignées contre lui. Pro 24:24. Tous les pasteurs et les ministres seront maudit, ceux qui mentent en disant que en croyant en Jésus, vous êtes justifiés tandis que vous êtes toujours enfermés dans le péché. L'Apôtre Paul instruisit es véritables ministres ainsi : Ceux qui pèchent, convaincs-les devant tous, afin que les autres aussi aient de la crainte. 1 Tim 5:20. Jean nous a aussi écrit dans le Chapitre 2 au sujet de ceux qui allaient séduire les croyants, et qui nous ont dit qu'ils n'avaient pas besoin d'un homme, mais comme la même onction vous enseigne à l'égard de toutes choses, et qu'elle est vraie et n'est pas mensonge. 1 Jean 2:26-27. Il nous avertit encore, de ne laisser aucun homme vous séduire. Il y a une droiture imputée qui vient avec la mesure de foi reçue avec les fruits de l'Esprit, qui est donnée en récompense à ceux qui ont crucifié leur mauvais esprit égoïste sur la croix intérieure du renoncement de soi, mais pas avant. Croire en Jésus ce n'est pas la foi qui impute la droiture ; voir la Note en bas de page 3 de Romains 3 pour les détails sur la droiture imputée.

Ainsi, Jean clarifie ceux qui sont dehors pour séduire et tromper : quiconque essaient de vous dire que vous êtes droits, alors que vous en êtes encore à marcher selon votre propre imagination, par votre propre cerveau (la pensée charnelle), par conséquent toujours à pécher, toujours assujetti à la colère, à la convoitise, au langage vulgaire, au mensonge, à la tricherie, à la convoitise, à la cupidité, à l'envie, etc. Ceux qui égarent mon peuple en disant, « Paix ! » et il n'y a point de paix. ..Parce que vous avez chagriné par la fausseté le coeur du juste, .., et parce que vous avez fortifié les mains du méchant, pour qu'il ne se détournât pas de ses mauvaises voies, en lui promettant [faussement] la vie. Ezé 13:2,10,22. Comme Pierre a aussi averti : ils amorcent par les convoitises de la chair, par leurs impudicités, ceux qui avaient depuis peu échappé à ceux qui vivent dans l'erreur ; leur promettant la liberté, eux qui sont esclaves de la corruption, car on est esclave de celui par qui on est vaincu. 2 Pierre 2:18-19. Cela a une résonance très contemporaine, n'est-ce pas ?

Les soi-disants Chrétiens d'aujourd'hui pensent qu'ils sont juste parce qu'ils « croient en Jésus » ou qu'ils ont été baptisés d'eau ; ce faisant, le christianisme a fait une moquerie de la plus haute priorité de commande du Seigneur dans le Nouveau Testament. Lorsque contemplant ceux qui pensent avoir la droiture de Christ parce qu'ils croient que Jésus est le Fils de Dieu, la Parole du Seigneur à l'intérieur a dit : « Ils jettent la parole "droiture" autour sans aucune compréhension de ce que cela signifie. Ils sont rêveurs sales. » Ils sont souillés parce que leurs coeurs sont souillés avec toutes sortes de péchés qu'ils continuent de commettre au mépris des nombreuses mises en garde et exigences du Seigneur, et ils rêvent qu'ils sont droits.

Qu'est-ce que la droiture ? (la définition de la droiture)

Il est intéressant de voir que droit est définie comme juste en français et en espagnol. Être juste dans ce contexte signifie prendre des décisions qui sont raisonnables et moralement droite. Certainement nous savons que les décisions de Dieu sont moralement droite, même toujours parfaites. Pourquoi ? — parce qu'Il se souvient de chaque pensée, chaque parole, et de tout ce qui a pu arriver à quiconque se tient en face de Lui pour le jugement. Si nous essayons de juger une personne, nous n'avons pas tout le dossier complet pour mesurer s'il y avait des circonstances qui le conduisait, le pressait, ou même le forçait dans la violation que nous essayons de juger. Par exemple, il y avait une étude faite sur les prostitués, (hommes et femmes), dans les rues de San Francisco, et la grande majorité d'entre eux (elles) avaient été violés par un membre de leur famille à un jeune âge. Les enfants qui sont souvent victimes de viol se sentent en quelque sorte partiellement coupable de ce qui leur arrive ; puis ils commencent à croire qu'ils ne sont bons à rien, qu'ils sont uniquement bons qu'à répéter l'erreur avec les autres. Dieu connaîtrait toutes ces circonstances exactement dans leurs moindres détails, y compris les pensées qu'ils ont pu avoir. Il dispose aussi d'un registre de chaque plaidoyer anonyme qu'Il a fait avec chacun de nous tous pour nous débarrasser du mal. Pour qu'Il puisse prendre la décision correcte au sujet d'une personne, mais il est impossible pour nous de faire de même. Il y a un vieux proverbe Amérindien : « ne jamais juger un homme avant d'avoir marcher un mile dans ses mocassins ». Dieu a été avec nous à chaque pas à travers la vie de chaque personne, mais nous, nous n'avons pas fait un seul pas avec elles. Donc, être droit c'est cesser de prendre des décisions venant de nos pensées charnelles, (qui sont inimitié avec Dieu), et seulement faire comme Dieu nous dit de faire, seulement dire ce que Dieu nous dit de dire, et seulement juger comme Dieu nous dit de juger ; alors, et seulement alors nous sommes droit parce que tous ce que nous faisons a été dirigé par le Dieu droit et juste. Lorsqu'on prend des décisions à partir de notre propre pensée charnelle, le mieux que nous pouvons faire c'est prendre une décision moins mauvaise ou moins mal ; seulement, Dieu connaît toujours la meilleur chose à faire ou les meilleures paroles à dire. Jésus parlait, jugeait, et faisait seulement tel qu'Il était commandé et ordonné par Dieu ; pour pratiquer la droiture nous devons aussi être capable de seulement dire ce que nous l'entendons nous ordonner de dire et seulement faire ce qui nous est ordonné par Dieu. Cette habileté vient seulement après que nous ayons crucifié notre esprit égoïste et que le péché ait été détruit par l'Esprit à travers le port de la croix intérieure du renoncement de soi ; Ainsi nous marchons de la même manière qu'il a marché et dans le monde tel que Lui était avec perfection, pureté, et sainteté. Nous devons être restauré à l'image de Dieu que Adam avait perdu dans le jardin d'Éden ; revêtir la nature nouvellement crée [de Christ], qui est crée à l'image de Dieu de véritable droiture et sainteté. Lorsque nous sommes droit, tout ce que nous disons et faisons est juste, équitable, moralement correct, parfait, vrai, saint, vertueux, bon, et pure. Quand nous sommes droits, tout ce que nous disons et tout ce que nous faisons est droit — droiture.

Dire et faire quelque chose qui est droit, être droit, c'est être guidé par Christ la lumière à l'intérieur de nous, qui nous guide avec des paroles à dire et des actions à produire, ces actions honorent et glorifient Dieu et sont notre joie suprême à compléter. Être droit c'est être libéré du péché, ne plus marcher dans les ténèbres de notre pensée charnelle et de notre imagination mauvaise, ne plus accomplir les convoitises et désirs de notre chair, mais de marcher dans la Lumière, servant l'Esprit et lui plaisant.

Livrez-vous.. vos membres à Dieu, comme instruments de droiture. Rom 6:13

Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « Nous allons à Lui, et il fait pleuvoir sur nous Son aide ; bien faire cet exercice de Dieu purifie ceux qui le font. Venez à moi avec l'espoir de parler et d'agir avec droiture. » Dieu fait de nous des instruments propres à sa main, pour nous diriger vers des oeuvres d'amour, pour montrer au monde l'amour de Dieu, pour ébranler les nations, pour tenir la parole de vie et de foi. Les oeuvres de Dieu sont produites par son peuple avec grande joie parce qu'ils savent que leurs paroles et leurs actions sont parfaites et vertueuses, elles donnent du plaisir à Dieu et font progresser la création ; ainsi elles produisent la véritable droiture.

Maintenant vous connaissez la véritable significations des paroles de Jésus : « Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des cieux ; mais [seulement] celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. » Jean 7:21. La volonté du Père pour vous c'est seulement de penser les pensées qu'Il fournit, seulement de dire les paroles qu'Il vous dit de dire, et faire seulement que ce qu'Il vous commande de faire ; et William Penn a écrit dans Sans Croix, Pas de Couronne : « pour adorer Dieu véritablement, c'est de faire sa volonté. »

La référence aux « Enfants » dans le grec de ce verset ne signifie pas enfants de Dieu ni fils de Dieu mais c'est plutôt le terme gentiment adressé par les enseignants aux professeurs : tecknia <5040>.

_______________________________________