La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
1 Jean 3

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 Ce chapitre est merveilleux pour définir la véritable espérance qui sauve, de comment le péché est ôté par le Seigneur, et comment un fils de Dieu ne peut pas pécher. Malheureusement en grec, le temps des verbes de plusieurs de ces chapitres est au temps Aoriste, ne pouvant être proprement interpréter aux temps, présent, passé ni futur dans le sens. Les traducteurs des Bibles, ayant été éduqués dans les doctrines enseignant que l'on est sauvé et est fils de Dieu juste en croyant en Jésus, choisissent les temps des verbes qui supportent leur doctrine erronée, qui qualifient mêmes les démons comme fils de Dieu parce que les démons aussi croient en Jésus et tremblent. Leur choix de temps supportent seulement l'espérance des hypocrites.

Jean lui-même définie ce qu'il faut pour être nés de nouveau comme fils de Dieu dans 1 Jean 5: il garde toutes les commandes de Dieu ; il a vaincu le monde ; il a vu dans son coeur les trois témoins de l'eau, l'esprit, et du sang ; il ne pèche pas ; il a la vie éternelle, Christ dans la pleine mesure intérieure ; et il est un union avec Dieu. Paul nous dit que nous devons continuer à travailler à notre propre salut avec crainte et tremblement de sorte que nous puissions devenir des fils de Dieu. Phil 2:12-15. Or les temps dans ce merveilleux chapitre doivent être traduit de manière à être en accord avec le reste des écritures parce que :

Il est clair que dans ce chapitre Jean s'adresse à ceux qui ne sont pas encore purs, qui n'ont pas encore vu Jésus, et qui ne sont pas encore comme Lui ; mais ils peuvent devenir purs s'ils ont l'espérance de Le voir et d'être comme Lui. Jean cite clairement ceci dans les versets 2 et 3 sans le besoin d'aucun changement de temps :

« ce que nous serons n'est pas encore apparu ; mais nous savons que quand Il est révélé, nous serons semblables à Lui, parce que nous le verrons tel qu'Il est.

Et quiconque a cette espérance en lui, se purifie, comme lui [Jésus] est pur. »

Les temps de quelques verbes dans les versets de ce chapitre pourraient et peuvent, être correctement traduit au présent, passé ou futur. Lorsque les temps sont choisis pour être conformes avec les versets 2 et 3 ci-dessus, (montrées en italique pour les versets 1,2,5 et 8), et pour être conforme aux nombreux versets de la Bible, la puissance, l'espérance, et la beauté de ce chapitre augmente dramatiquement, faisant de cela une inspiration merveilleuse pour l' espérance des véritables chercheurs de Dieu.

1 Voyez de quel amour le Père nous a fait don, en sorte que nous puissions être appelés enfants de Dieu ; et nous le serons. c'est pourquoi le monde ne nous connaît pas, parce qu'il ne l'a pas connu.1 [Quoique nous ne sommes pas encore nés de nouveau fils de Dieu, parce que nous sommes des disciples qui renonçons à nous-mêmes pour nous attendre à Dieu en toute occasion, et parce que nous sommes étrangers aux excès de conversation et de conduite du monde ; pour ceux qui sont dans le monde notre croix intérieure est arôme de mort.]

 2 Bien-aimés, maintenant nous sommes pour être fils de Dieu, et ce que nous serons n'est pas encore apparu ; mais nous savons que quand Il est révélé, nous serons semblables à Lui, parce que nous le verrons tel qu'il est. [Un fils de Dieu est comme Jésus, qui est saint, innocent, pur, séparé des pécheurs, avec aucun péché en lui ; et quand nous le voyons, nous serons comme Lui. Jésus apparaît dans les coeurs des croyants purifiés. Jésus est vu. Jésus est révélé. Lui qui a été caché, Christ en vous, l'espérance de la gloire. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Vous êtes un fils lorsque Jésus apparaît dans votre coeur pour vous guider. » Que vous êtes : saints, innocents, purs, et sans aucun péché.]

 3 Et quiconque a cette espérance en lui, se purifie, comme lui [Jésus] est pur.2 [Quelle espérance ? — L'espérance d'être comme Lui et de voir Jésus apparaître dans vos coeurs c'est l'espérance qui vous sauve et qui vous purifie ; car nous sommes sauvés par l'espérance. Rom 24.Vous devez avoir cette espérance pour que la puissance de Dieu soit libérée pour vous purifier. Car vous pouvez être sûr de cela, aucune personne sexuellement immorale, ou impure, ou cupide, qui est un idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume du Christ et de Dieu. Éph 5:5-6. Bienheureux ceux qui sont purs de coeur, car c'est eux qui verront Dieu ; Mat 5:8. — Christ en vous, l'espérance de la gloire.]

 4 Quiconque commet le péché, commet aussi l'illégalité ; car le péché c'est l'illégalité.

 5 Et vous savez qu'Il apparait pour ôter nos péchés ; et il n'y a point de péché en Lui. [Puisqu'il n'y a pas de péché en Jésus, ainsi il est impossible pour une personne qui pèche toujours d'être en Christ ou d'être une part du corps du Christ ou en union avec Christ. À qui est-ce que Jésus apparaît pour ôter le péché ?—Pour ceux qui s'attendent à Dieu, qui assidûment et patiemment s'assoient dans l'humble silence, à l'écoute de sa voix et de ses paroles, veilles pour ses révélations, entendent ses commandes, et puis Lui obéissent. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Nous allons à Lui, et Il fait pleuvoir Son aide sur nous ; mener à bien, cet exercice de Dieu purifie ceux qui le font. » ]

 6 Quiconque demeure en lui ne pèche pas ; quiconque pèche ne l'a pas vu, et ne l'a pas connu. [Demeurer en Lui, c'est vivre en Lui : être en union avec Lui. Vous ne pouvez pas continuer à pécher et connaître Dieu ou voir Dieu. Le péché inclut : la colère, l'immoralité sexuelle, la convoitise, l'ambition, l'avidité, l'envie, l'orgueil, les partys, la folie, la profanation, le mensonge, la haine, la malhonnêteté, la tricherie, etc. Quand vous êtes libérés de tout péché et purs, vous Le voyez Lui, c'est à dire, vous voyez la gloire de Dieu dans la face du Christ Jésus, la substance et l'image du Dieu invisible. Alors vous Le connaissez réellement. Jusqu'alors : « Vous, vous adorez, vous ne savez quoi. » Jean 4:22.]

 7 Enfants, que personne ne vous égare : celui qui pratique la droiture est droit, comme Lui est droit.3 [Jésus parlait seulement, jugeait, et agissait tel que commandé et ordonné par Dieu ; pour pratiquer la droiture nous devons aussi être capable de dire seulement ce que Lui nous ordonne de dire et seulement faire ce qui nous est ordonné de faire par Dieu. Cette habileté vient seulement après que nous ayons crucifié notre esprit égoïste et que le péché ait été détruit par l'Esprit alors que nous portons la croix intérieure du renoncement de soi ; ainsi nous marchons dans le même chemin qu'il a marché et dans le monde tel que Lui était avec perfection, pureté, et sainteté.]

 8 Celui qui commet le péché est du diable, car dès le commencement le diable pèche. C'est pour ceci que le Fils de Dieu est révélé [en nous], afin qu'il détruise [en nous] les oeuvres [le péché] du diable.4 [Qu'aucun homme ne vous séduise, en disant que vous pouvez quand même pécher et appartenir à Dieu, ; ceux qui pêchent toujours servent le diable. Christ est révélé dans votre chair pour détruire les oeuvres du diable, en condamnant les péchés secrets dans notre coeur, et ainsi détruisant même notre désir de péché. Paul confirme que Jésus détruit les oeuvres du diable dans chaque coeur purifié : « le Dieu de paix brisera bientôt Satan sous vos pieds. » Rom 16:20. ]

 9 Quiconque est né de Dieu ne commet pas le péché, car la semence de Dieu [Christ] demeure en lui, et il ne peut pas pécher, parce qu'il est né de Dieu.5

 10 C'est par cela que sont révélés [différenciés] les enfants de Dieu et les enfants du diable : celui qui ne vit pas dans la droiture n'est pas de Dieu, ni celui qui n'aime pas son frère. [Si vous êtes toujours pécher, vous êtes un enfant du diable, quel que soit votre prêtre guide aveugle ou ministre dit différemment. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Si vous êtes toujours pécher, vous appartenez au péché et pas à moi. »]

 11 Car c'est ici le message que vous avez entendu dès le commencement, savoir que nous nous aimions l'un l'autre,

 12 non comme Caïn était du méchant et tua son frère. Et pour quelle raison le tua-t-il ? Parce que ses oeuvres étaient mauvaises et que celles de son frère étaient justes.

 13 Ne vous étonnez pas, frères, si le monde vous hait.6

 14 Nous, nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie, parce que nous aimons les frères ; celui qui n'aime pas son frère demeure dans la mort.

 15 Quiconque hait son frère a commit un meurtre [dans son coeur], et vous savez qu'aucun meurtrier n'a la vie éternelle demeurant en lui.

 16 Par ceci nous avons connu l'amour, c'est que lui a laissé sa vie pour nous ; et nous, nous devons laisser nos vies pour les frères.

 17 Mais celui qui a les biens de ce monde, et qui voit son frère dans le besoin, et qui lui ferme ses entrailles, comment l'amour de Dieu demeure-t-il en lui ?

 18 Enfants, n'aimons pas de paroles ni de langue, mais en action et en vérité.7[La référence aux « Enfants » dans le grec de ce verset ne signifie pas enfants de Dieu ni fils de Dieu mais c'est plutôt le terme gentiment adressé par les enseignants aux professeurs : tecknia <5040>.]

 19 Et par ceci nous saurons que nous sommes de la vérité, et nous assurerons nos coeurs devant lui ;

 20 -que, si notre coeur nous condamne, Dieu est plus grand que notre coeur et il sait toutes choses.

 21 Bien-aimés, si notre coeur ne nous condamne pas, nous avons de l'assurance envers Dieu ;

 22 et quoi que nous demandions nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et que nous pratiquons les choses qui sont agréables devant lui.

 23 -Et c'est ici son commandement, que nous croyions au nom de son Fils Jésus Christ et que nous nous aimions l'un l'autre, selon qu'il nous en a donné le commandement ;

 24 et celui qui garde ses commandements demeure en lui, et lui en cet homme ; et par ceci nous savons qu'il demeure en nous, savoir par l'Esprit qu'il nous donné.


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Voyez de quel amour le Père nous a fait don, en sorte que nous puissions être appelés enfants de Dieu ; et nous le serons. c'est pourquoi le monde ne nous connaît pas, parce qu'il ne l'a pas connu. Les verbes au conditionnel et au futur dans ce verset sont aux temps variable Aoriste grec et ont en général été traduit au tempos présent plutôt qu'aux temps futur comme ci-dessus. Pourtant, vous ne pouvez pas être un fils de Dieu sans que Jésus soit premièrement apparu en vous, c'est ce que Jean affirme comme étant un événement futur dans le verset suivant :ce que nous serons n'est pas encore apparu ; mais nous savons que quand Il est révélé, nous serons semblables à Lui, parce que nous le verrons tel qu'il est.

Une personne n'est pas un fils jusqu'à ce qu'il ait vaincu le péché, jusqu'à ce qu'il ait crucifié sa convoitise et ses affections sur la croix intérieure du renoncement de soi, jusqu'à ce qu'il ait vaincu le monde, et jusqu'à ce que Dieu gouverne ses pensées, paroles, et actions. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Vous êtes un fils lorsque Jésus apparaît dans votre coeur pour vous guider. »

2 Et quiconque a cette espérance en lui, se purifie, comme lui [Jésus] est pur. L'espérance du véritable évangile est ce qui libère la puissance de Dieu pour vous purifier. L'âme est purifié par l'obéissance à la vérité. Le coeur est purifiée par la foi. Lorsque votre coeur est purifié, vous voyez Dieu : Bienheureux ceux qui sont purs de coeur, car c'est eux qui verront Dieu. Mat 5:8. Votre espérance c'est d'être libéré du péché, de voir Christ se révéler à l'intérieur de vous, et que vous soyez traduit dans le Royaume de Christ, afin d'être en union avec Dieu, afin d'être continuellement dans leur présence, les servant dans la sainteté. Le Mystère des Âges, Christ en vous, l'espérance de la gloire. Car nous avons été sauvés en espérance, Rom 8:24.

Afin que par deux choses immuables (la promesse tenue par serment), dans lesquelles il était impossible que Dieu mentît, nous ayons une ferme consolation, nous qui nous sommes enfuis pour saisir l'espérance proposée, laquelle nous avons comme une ancre de l'âme, sûre et ferme, et qui entre jusqu'au dedans du voile. Hébreux 6:18-19.

Il y a deux étapes de perfection; voir la Note 6 de Galates 5 pour les détails.

3 Enfants, que personne ne vous égare : celui qui pratique la droiture est droit, comme lui est droit. Jésus parlait seulement, jugeait, et agissait tel que commandé et ordonné par Dieu ; pour pratiquer la droiture nous devons aussi être capable de dire seulement ce que Lui nous ordonne de dire et seulement faire ce qui nous est ordonné de faire par Dieu. Cette habileté vient seulement après que nous ayons crucifié notre esprit égoïste et que le péché ait été détruit par l'Esprit alors que nous portons la croix intérieure du renoncement de soi ; ainsi nous marchons dans le même chemin qu'il a marché et dans le monde tel que Lui était avec perfection, pureté, et sainteté.

Jean ici nous avertit. Ne soyez pas trompés en croyant que vous êtes droits ; parce que vous ne l'êtes pas, à moins que vous pratiquiez la droiture tout comme Jésus est droit. Celui qui pratique le péché est du diable, 1 Jean 3:8. N'achetez pas les mensonges des ministres des sectes déficientes, qui mentent à leurs membres en disant qu'ils sont droits parce qu'ils croient, même alors qu'ils sont toujours dans le péché, le péché étant de la méchanceté. Celui qui dit au méchant : Tu es droit, les peuples le maudiront, les peuplades seront indignées contre lui. Pro 24:24. Tous les pasteurs et les ministres seront maudit, ceux qui mentent en disant que en croyant en Jésus, vous êtes justifiés tandis que vous êtes toujours enfermés dans le péché. L'Apôtre Paul instruisit es véritables ministres ainsi : Ceux qui pèchent, convaincs-les devant tous, afin que les autres aussi aient de la crainte. 1 Tim 5:20. Jean nous a aussi écrit dans le Chapitre 2 au sujet de ceux qui allaient séduire les croyants, et qui nous ont dit qu'ils n'avaient pas besoin d'un homme, mais comme la même onction vous enseigne à l'égard de toutes choses, et qu'elle est vraie et n'est pas mensonge. 1 Jean 2:26-27. Il nous avertit encore, de ne laisser aucun homme vous séduire. Il y a une droiture imputée qui vient avec la mesure de foi reçue avec les fruits de l'Esprit, qui est donnée en récompense à ceux qui ont crucifié leur mauvais esprit égoïste sur la croix intérieure du renoncement de soi, mais pas avant. Croire en Jésus ce n'est pas la foi qui impute la droiture ; voir la Note en bas de page 3 de Romains 3 pour les détails sur la droiture imputée.

Ainsi, Jean clarifie ceux qui sont dehors pour séduire et tromper : quiconque essaient de vous dire que vous êtes droits, alors que vous en êtes encore à marcher selon votre propre imagination, par votre propre cerveau (la pensée charnelle), par conséquent toujours à pécher, toujours assujetti à la colère, à la convoitise, au langage vulgaire, au mensonge, à la tricherie, à la convoitise, à la cupidité, à l'envie, etc. Ceux qui égarent mon peuple en disant, « Paix ! » et il n'y a point de paix. ..Parce que vous avez chagriné par la fausseté le coeur du juste, .., et parce que vous avez fortifié les mains du méchant, pour qu'il ne se détournât pas de ses mauvaises voies, en lui promettant [faussement] la vie. Ezé 13:2,10,22. Comme Pierre a aussi averti : ils amorcent par les convoitises de la chair, par leurs impudicités, ceux qui avaient depuis peu échappé à ceux qui vivent dans l'erreur ; leur promettant la liberté, eux qui sont esclaves de la corruption, car on est esclave de celui par qui on est vaincu. 2 Pierre 2:18-19. Cela a une résonance très contemporaine, n'est-ce pas ?

Les soi-disants Chrétiens d'aujourd'hui pensent qu'ils sont juste parce qu'ils « croient en Jésus » ou qu'ils ont été baptisés d'eau ; ce faisant, le christianisme a fait une moquerie de la plus haute priorité de commande du Seigneur dans le Nouveau Testament. Lorsque contemplant ceux qui pensent avoir la droiture de Christ parce qu'ils croient que Jésus est le Fils de Dieu, la Parole du Seigneur à l'intérieur a dit : « Ils jettent la parole "droiture" autour sans aucune compréhension de ce que cela signifie. Ils sont rêveurs sales. » Ils sont souillés parce que leurs coeurs sont souillés avec toutes sortes de péchés qu'ils continuent de commettre au mépris des nombreuses mises en garde et exigences du Seigneur, et ils rêvent qu'ils sont droits.

Qu'est-ce que la droiture ? (la définition de la droiture)

Il est intéressant de voir que droit est définie comme juste en français et en espagnol. Être juste dans ce contexte signifie prendre des décisions qui sont raisonnables et moralement droite. Certainement nous savons que les décisions de Dieu sont moralement droite, même toujours parfaites. Pourquoi ? — parce qu'Il se souvient de chaque pensée, chaque parole, et de tout ce qui a pu arriver à quiconque se tient en face de Lui pour le jugement. Si nous essayons de juger une personne, nous n'avons pas tout le dossier complet pour mesurer s'il y avait des circonstances qui le conduisait, le pressait, ou même le forçait dans la violation que nous essayons de juger. Par exemple, il y avait une étude faite sur les prostitués, (hommes et femmes), dans les rues de San Francisco, et la grande majorité d'entre eux (elles) avaient été violés par un membre de leur famille à un jeune âge. Les enfants qui sont souvent victimes de viol se sentent en quelque sorte partiellement coupable de ce qui leur arrive ; puis ils commencent à croire qu'ils ne sont bons à rien, qu'ils sont uniquement bons qu'à répéter l'erreur avec les autres. Dieu connaîtrait toutes ces circonstances exactement dans leurs moindres détails, y compris les pensées qu'ils ont pu avoir. Il dispose aussi d'un registre de chaque plaidoyer anonyme qu'Il a fait avec chacun de nous tous pour nous débarrasser du mal. Pour qu'Il puisse prendre la décision correcte au sujet d'une personne, mais il est impossible pour nous de faire de même. Il y a un vieux proverbe Amérindien : « ne jamais juger un homme avant d'avoir marcher un mile dans ses mocassins ». Dieu a été avec nous à chaque pas à travers la vie de chaque personne, mais nous, nous n'avons pas fait un seul pas avec elles. Donc, être droit c'est cesser de prendre des décisions venant de nos pensées charnelles, (qui sont inimitié avec Dieu), et seulement faire comme Dieu nous dit de faire, seulement dire ce que Dieu nous dit de dire, et seulement juger comme Dieu nous dit de juger ; alors, et seulement alors nous sommes droit parce que tous ce que nous faisons a été dirigé par le Dieu droit et juste. Lorsqu'on prend des décisions à partir de notre propre pensée charnelle, le mieux que nous pouvons faire c'est prendre une décision moins mauvaise ou moins mal ; seulement, Dieu connaît toujours la meilleur chose à faire ou les meilleures paroles à dire. Jésus parlait, jugeait, et faisait seulement tel qu'Il était commandé et ordonné par Dieu ; pour pratiquer la droiture nous devons aussi être capable de seulement dire ce que nous l'entendons nous ordonner de dire et seulement faire ce qui nous est ordonné par Dieu. Cette habileté vient seulement après que nous ayons crucifié notre esprit égoïste et que le péché ait été détruit par l'Esprit à travers le port de la croix intérieure du renoncement de soi ; Ainsi nous marchons de la même manière qu'il a marché et dans le monde tel que Lui était avec perfection, pureté, et sainteté. Nous devons être restauré à l'image de Dieu que Adam avait perdu dans le jardin d'Éden ; revêtir la nature nouvellement crée [de Christ], qui est crée à l'image de Dieu de véritable droiture et sainteté. Lorsque nous sommes droit, tout ce que nous disons et faisons est juste, équitable, moralement correct, parfait, vrai, saint, vertueux, bon, et pure. Quand nous sommes droits, tout ce que nous disons et tout ce que nous faisons est droit — droiture.

Dire et faire quelque chose qui est droit, être droit, c'est être guidé par Christ la lumière à l'intérieur de nous, qui nous guide avec des paroles à dire et des actions à produire, ces actions honorent et glorifient Dieu et sont notre joie suprême à compléter. Être droit c'est être libéré du péché, ne plus marcher dans les ténèbres de notre pensée charnelle et de notre imagination mauvaise, ne plus accomplir les convoitises et désirs de notre chair, mais de marcher dans la Lumière, servant l'Esprit et lui plaisant.

Livrez-vous.. vos membres à Dieu, comme instruments de droiture. Rom 6:13

Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « Nous allons à Lui, et il fait pleuvoir sur nous Son aide ; bien faire cet exercice de Dieu purifie ceux qui le font. Venez à moi avec l'espoir de parler et d'agir avec droiture. » Dieu fait de nous des instruments propres à sa main, pour nous diriger vers des oeuvres d'amour, pour montrer au monde l'amour de Dieu, pour ébranler les nations, pour tenir la parole de vie et de foi. Les oeuvres de Dieu sont produites par son peuple avec grande joie parce qu'ils savent que leurs paroles et leurs actions sont parfaites et vertueuses, elles donnent du plaisir à Dieu et font progresser la création ; ainsi elles produisent la véritable droiture.

Maintenant vous connaissez la véritable significations des paroles de Jésus : « Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des cieux ; mais [seulement] celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. » Jean 7:21. La volonté du Père pour vous c'est seulement de penser les pensées qu'Il fournit, seulement de dire les paroles qu'Il vous dit de dire, et faire seulement que ce qu'Il vous commande de faire ; et William Penn a écrit dans Sans Croix, Pas de Couronne : « pour adorer Dieu véritablement, c'est de faire sa volonté. »

La référence aux « Enfants » dans le grec de ce verset ne signifie pas enfants de Dieu ni fils de Dieu mais c'est plutôt le terme gentiment adressé par les enseignants aux professeurs : tecknia <5040>.

4 C'est pour ceci que le Fils de Dieu est révélé [en nous], afin qu'il détruisît [en nous] les oeuvres [le péché] du diable. Lui, qui a été caché à l'intérieur,est révélé. Comme Paul a dit : Il a plut à Dieu de révéler son Fils en moi, afin que je puisse le prêcher. Portant toujours partout dans la [notre] chair la même mort [de la croix croix intérieure] du Seigneur Jésus, afin que la vie de Jésus soit aussi révélée dans nos corps. Car nous qui vivons, nous sommes toujours livrés à la mort [crucifiant le vieil homme] pour l'amour de Jésus, afin que la vie de Jésus soit aussi soit révélée dans notre chair mortelle. 2 Cor 4:10-11.

Note ! Dans la source le texte grec de ce verset et le verset 5 ci-dessus, le mot grec pour révéler ou manifeste est efanerwyh <5319> qui est au temps Aoriste <5681><5777>cela peut être au temps passé, présent, ou futur. Le contexte du verset précédent de ce chapitre est Jean relatant comment : 1) avec la véritable espérance nous sommes purifiés, 2) nous devons pratiquer la droiture telle que le faisait Jésus, 3) tout péché est du diable, et 4) si nous sommes nés de nouveau, nous ne pouvons pécher. Ainsi Jean nous dit comment nous sommes purifiés : par l'apparition de Jésus, (verset 5), étant révélé en nous pour détruire dans nos coeurs le péché qui avait été crée par le diable, (verse 8). Paul confirme que Jésus détruit les oeuvres du diable en chacun de nous — un événement individuel pour le croyant purifié : « le Dieu de paix écrasera bientôt Satan sous vos pieds ». Rom 16:20. Malheureusement presque toutes les traductions manquent les merveilleuses promesses parce que les traducteurs ont été trompés par les doctrines de Babylone et n'ont jamais expérimenté Jésus apparaissant dans leurs coeurs, et n'ont jamais témoignés qu'Il détruit le péché dans leurs coeurs. Or ils sont traduit « est révélé » comme au temps passé « a été révélé », en pensant que ce verset confirmait simplement que Jésus était venu sur la terre afin de détruire les oeuvres du diable ; mais bien sûr il ne s'agissait pas d'un événement qui s'est passé une fois, ou alors nous serions parfaits dans un monde parfait. Certains traducteurs supposent que puisque Christ a abolit la loi Mosaïque, il n'y a maintenant plus de péché ; cependant il existe toujours la loi qui est dans le coeur de tout homme, loi par laquelle tous les hommes sont jugés, (cette loi intérieure reflète le coeur moral de la Loi Mosaïque), et la Bible stipule clairement que : 1) ceux qui sont toujours dans le péché qui meurent n'ont aucun héritage dans le royaume de Christ, et 2) tout homme sera jugé sur ses oeuvres et sur ses paroles.

Paul a appelé cette apparition de Jésus dans le coeur comme étant « le mystère qui avait été caché dès les siècles et dès les générations : Christ en vous, l'espérance de la gloire ». Celui qui a été caché à l'intérieur de vous est révélé aux saints purifiés, Christ en vous, Col 1:26-27.

Jésus est capable de détruire le péché et les oeuvres du mal en nous — si nous allons à Lui. Mortifiez [faire mourir]donc vos membres qui sont sur la terre, la fornication, l'impureté, les affections déréglées, la mauvaise convoitise, et la cupidité, qui est de l'idolâtrie ; Col 3:5. Car si vous vivez selon la chair, vous mourrez ; mais si par l'Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez. Rom 8:13. Débarrassez-vous du vieil homme qui contrôle votre conduite, qui se corrompt selon l'illusion de ses convoitises et désirs trompeurs ; et d'être renouvelés dans l'esprit de votre entendement, et d'avoir revêtu le nouvel homme [Christ], créé selon Dieu, en droiture et sainteté de la vérité. Éph 4:22-24. George Fox a écrit au sujet de Christ étant rendu manifeste dans notre chair :

Car Christ est rendu manifeste [révélé] dans la chair, pour condamner le péché dans la chair, pour tous ceux qui témoignent Christ en eux, homme et femme ; Je dis, Christ rendu manifeste dans leur chair ; il condamne le péché qui se trouve dans leur chair ; oui, et met un terme au péché, et à la transgression, et apporte la droiture éternelle à l'intérieur d'eux. Mais il condamne premièrement le péché qui est en eux, l'iniquité qui est dans leur chair, et l'impiété qui est dans leur chair ; le menteur, le blasphémateur, qui est dans leur chair ; l'adultère, le fornicateur, l'idolâtre, et tout le péché, peu importe ce que c'est, il le condamne dans la chair. Or Christ est manifeste dans la chair, pour condamner le péché qui est dans la chair ; celui qui témoigne de Christ condamnant le péché dans la chair, de sorte que par Christ, qui condamne le péché dans la chair, ils puissent devenir droiture de Dieu, et donc de nouvelles personnes pour Dieu [de nouvelles créatures]. mais le péché en étant pas condamnés dans la chair, ils sont issus du serpent, de l'impie, de l'injuste, qui est dans l'adultère loin de la vérité, ils sont les siens. Mais le péché étant condamné dans la chair, Christ est manifeste dans la chair, de sorte qu'ils appartiennent à Christ ; ils appartiennent à Dieu, et ils sont en Christ, qui détruit le mal et ses oeuvres, qui sont en dehors de la vérité. Et ceux-ci connaissent la nouvelle vie, dans lequel Dieu est servi ; et ceux-ci connaissent la nouvelle terre, dans laquelle demeure la droiture ; et ceux-ci connaissent l'ancienne terre, dans laquelle habite l'impiété. Et ceux-ci peuvent produire de nouvelles et de vieilles choses.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « L'Esprit de la Grâce accuse et enlève, tout comme Jésus qui disait "repentez-vous" et soyez guéris. Le Seigneur peut contourner tout dans un homme. Je me tiens avec ceux qui sont libérés du péché. Ceux qui appartiennent à Christ en ont terminés avec le péché. »

5 Quiconque se réclame être né de nouveau, mais qui demeure dans le péché, est répudié par Jean. Jean dit aussi, quiconque ne vit pas pieusement n'est pas de Dieu. Jésus a dit, En vérité, en vérité, je vous dis : Quiconque pratique le péché est esclave du péché. Jean 8:34. Celui qui commet le péché est du diable. 1 Jean 3:8.

6 Ne vous étonnez pas, frères, si le monde vous hait. Jésus a dit : l'heure vient que quiconque vous tuera pensera rendre service à Dieu. Jean 16:2. Jésus parle de personnes religieuses (ceux qui croient qui rendent un service à Dieu) en tuant ses disciples, ceux qu'ils considèrent comme des hérétiques. Les gens du monde, particulièrement les personnes religieuses du monde, haïront et persécuteront quiconque est vraiment née de l'Esprit. Pourquoi cela ? Parce que ceux qui sont nées de l'Esprit diront aux personnes religieuses du monde que leur religion est vaine. Tout comme Jésus l'a dit aux Juifs, et ils l'ont fait mourir. Tout comme les premiers Quakers ont dit aux Presbytériens, Épiscopaliens, Puritains, et aux Baptistes, qui tuèrent plus de 800 des premiers Quakers, dont quatre furent pendu à Boston. Mais Mais, comme alors celui qui était né selon la chair persécutait celui qui était né selon l'Esprit, il en est de même aussi maintenant. Gal 4:29. Tous ceux aussi qui veulent vivre pieusement dans le Christ Jésus, seront persécutés. 2 Tim 3:12. Et alors lorsque ces disciples de Jésus apparaissent à nouveau, ceux qui ont réellement été purifiés, crucifiés, et rendu parfaits, eux aussi seront massivement persécutés une fois de plus par la Chrétienté.

7 Mais celui qui a les biens de ce monde, et qui voit son frère dans le besoin, et qui lui ferme ses entrailles, comment l'amour de Dieu demeure-t-il en lui ?
Enfants, n'aimons pas de paroles ni de langue, mais en action et en vérité.
Et par ceci nous saurons que nous sommes de la vérité, et nous assurerons nos coeurs devant lui ;
1 Jean 3:17-19
.
Jean est totalement en accord avec Jacques qui disait, « la foi sans les oeuvres est morte ». Jacques 2:24.
Il dit que si l'amour de Dieu demeure dans un homme, alors il aura à démontrer des oeuvres d'amour.Nous pourrions paraphraser les paroles de Jean « l'amour sans les oeuvres est mort ».

Non seulement nos oeuvres d'amour doivent s'appliquer à nos frères qui sont en manquent des nécessités de la vie, mais l'évidence de notre amour pour Dieu doit se manifester par plus que des paroles. Nous devons nous efforcer d' entendre Ses paroles : Ses enseignements, Ses conseils, Sa sagesse, et Ses convictions pour nous. Nous devons nous-mêmes nous exposer à entendre Ses commandes, tout comme le père de notre foi, Abraham, s'est exposé lui-même.

Venant de la Parole du seigneur à l'intérieur : « Sans nos promesses l'âme est affligée ; avec elles l'âme s'installe pour un vigilant hommage au Seigneur. »

Un hommage c'est quelque chose que vous faites, dites, ou que bous construisez pour montrez que vous respectez et admirez. Un vigilant hommage c'est de veiller et attendre pour que Sa volonté soit révélée en nous dans ses commandes parlées et dans ses révélations : Bienheureux l'homme qui m'entend, veillant quotidiennement à mes portes, attendant aux poteaux de mes entrées. Car quiconque me trouve, trouve la vie, et obtiendra la faveur de l'Éternel. Pro 8:34-35. Vous avez prié « que Ta volonté soit faite sur la terre comme elle l'est dans le ciel » un millier de fois ; pour que votre prière soit sincère, vous devez chercher Sa volonté.

Comparez les Écritures ci-dessous :

Car depuis le commencement du monde, les hommes n'ont pas entendu, ni perçu par l’oreille, et l’oeil n’a pas vu de Dieu hormis toi, qui agit pour celui qui s’attend à lui. Ésa 64:4.

Ce que l'oeil n'a pas vu, et que l'oreille n'a pas entendu, et qui n'est pas monté au coeur de l'homme, ce que Dieu a préparé pour ceux qui l'aiment. 1 Cor 2:9

La différence clé : dans Ésaïe on lit attend, et dans 1 Cor 2:9 on lit amour. Or le commencement de l'amour pour Dieu c'est s'attendre à Lui : nous nous attendons à Lui pour entendre Ses paroles qui nous enseignent, qui nous convainc, nous encourage, et qui nous guide — c'est cela aimer Dieu. Quand nous L'entendons nous dire Ses commandes à nous, si nus L'aimons, nous lui obéirons :

Si vous m'aimez, vous obéirez à mes commandes. Jean 14:15

Et Jésus répondit et lui dit, « Si un homme m'aime, il gardera mes paroles [m'obéira, pratiquera mes enseignements] ; et mon Père l'aimera, et nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. » Jean 14:23

car c'est ici l'amour de Dieu, que nous gardions [obéissions] ses commandes, et ses commandes ne sont pas pénibles, 1 Jean 5:3

De dire que vous aimez Dieu et ne pas chercher à entendre Sa volonté pour vous, c'est comme le Seigneur a décrit :

Ce peuple-ci m'honore des lèvres, mais leur coeur est fort éloigné de moi. Ésa 29:13, Marc 7:6

Et ils viennent vers toi comme vient un peuple, et ils s'asseyent devant toi comme étant mon peuple ; et ils entendent tes paroles, mais ils ne les pratiquent pas ; car de leur bouche ils disent des choses agréables, mais leur coeur va après leur gain mal honnête. Éze 33:31

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Petits Enfants, n'aimons pas en paroles seulement, mais en actions. »

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre