La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
2 Pierre 1:19

Afficher le chapitre et les notes   

 19 Et [comme nous avons entendu la voix de Dieu de la sainte montagne venant des cieux] nous avons la parole prophétique la plus certaine [la parole dans votre coeur], à laquelle vous faites bien d'être attentifs, comme à une lumière qui brille dans un lieu obscur, jusqu'à ce que le jour ait commencé à luire et que l'étoile du matin [Jésus] se soit levée dans vos coeurs,4 [Car comme l'éclair sort de l'orient et apparaît jusqu'à l'occident, ainsi sera la venue du fils de l'homme. Mat 24:27. Moi, je suis la racine et la postérité de David, l'étoile brillante du matin. Apoc 22:16. Et celui qui vaincra, ...je lui donnerai l'étoile du matin. Apoc 2:26-28. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « La Lumière vient de la foi dans la voix. Ma parole est dans votre coeur et dans votre bouche. Écoutez bien à mes paroles ; à eux faire attention. Et à ceux qui obéissent, Il apparaîtra dans vos coeurs comme une magnifique étoile. Quand la lumière se pose, il sera indubitable. » ]

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

4 Et nous avons la parole prophétique rendue plus ferme, à laquelle vous faites bien d'être attentifs, comme à une lumière qui brille dans un lieu obscur, jusqu'à ce que le jour ait commencé à luire et que l'étoile du matin se soit levée dans vos coeurs. Avant que vous puissiez voir Christ dans la lumière, vous devez écouter et obéir à la parole de Dieu, qui vous est adressé de la bouche de Dieu. Lorsque cette lettre a été écrite, l'impression n'avait pas été inventée. Écritures étaient sur ​​des rouleaux manuscrits. Les croyants ne possèdent pas les rouleaux ; rouleaux des Écritures ont été seulement possédaient dans les synagogues. Bibles sont devenus disponibles et abordables pour le public qu'après la Réforme et la propagation de presses d'imprimerie — dans la fin du 16 ème siècle. Ainsi, dans ce verset « la parole prophétique plus ferme que nous avons » est Jésus, la Parole de Dieu, la vie de Dieu, la lumière des tous hommes et la parole dans votre coeur et de la bouche d'obéir, (vous faites bien d'être attentifs).

nous avons la parole prophétique rendue plus ferme

comme à une lumière qui brille dans un lieu obscur

à laquelle vous faites bien d'être attentifs

jusqu'à ce que le jour ait commencé à luire et que l'étoile du matin se soit levée dans vos coeurs.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

Vous pouvez lire continuellement la Bible, et vous ne verrez jamais l'étoile du matin se lever dans vos coeurs ; mais si chaque jour vous écoutez, que vous entendez, et obéissez- le jour paraîtra et l'Étoile du Matin [la lumière] se lèvera dans vos coeurs. Car Dieu qui a dit, « Car c'est le Dieu qui a dit que du sein des ténèbres la lumière resplendît, qui a relui dans nos coeurs pour faire luire la connaissance de la gloire de Dieu dans la face de Christ. » 2 Cor 4:6. Christ est révélé dans vos coeurs ; vous voyez,et vous avez la connaissance de la gloire de Dieu.

Jusqu'à ce que ceci se produise, vous devez obéir à la voix du Seigneur. Mais plutôt, bienheureux sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui la gardent. ! Luc 11:28. Ma mère et mes frères sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui la mettent en pratique. Luc 8:21.
Et il y eut une voix venant de la nuée, disant : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez-le. ! » Luc 9:35.
Ainsi vous devez venir à Jésus, l'écouter en l'humble silence, l'entendre Lui parler à vous et alors obéir à ce qu'Il vous ordonne de faire. Venir, écouter, entendre, obéir.

Méfiez-vous ! Il y a une fausse lumière, qui est un voyage d'agrément, un booster de l'ego, une source de fierté. Le diable peut fournir cette fausse expérience à toute personne qu'il pense qu'il peut tromper. La vraie lumière est décrite par George Fox dans son Journal, quand la lumière a surgi en Lui :

Mais Oh ! C’est alors que je vis mes troubles, mes épreuves, et mes tentations plus clairement que jamais auparavant. Comme la lumière apparut, tout ce qui était hors de la lumière fut révélé : les ténèbres, la mort, les tentations, les injustes et les impies ; tout fut exposé et vu dans la lumière. Après cela, un feu pur apparu en moi ; ensuite, je vis comment Christ agit comme le feu du fondeur, et comme le savon de potasse des foulons. Ensuite, le discernement spirituel me vint ; par lequel je discernai mes propres pensées, les murmures, et les soupirs ; ainsi que ce qui me voilait et qui m’ouvrait. Ce qui ne pouvait demeurer dans la patience, ni supporter le feu, dans la lumière, il se trouve que c'est les gémissements de la chair, qui ne pouvait s'abandonner à la volonté de Dieu. Ce qui m’avait tellement voilé, c’est que je ne pouvais être patient dans les épreuves, les troubles, les angoisses ainsi que les perplexités ; je ne pouvais me résigner à mourir par la croix, par la puissance de Dieu, afin que ce qui est vivant et ravivé puisse le suivre, et que ce qui pourrait embrouiller et voiler de la présence du Christ, dont l’épée de l’esprit retranche, et qui doit mourir, ne puisse pas être garder en vie.

D'autres Quakers premières écrièrent que l'apparition de la lumière était une expérience très désagréable pour eux parce que la lumière exposés le mal en eux très clairement. Cependant, une fois le mal avait été exposé, puis détruit, ils ont apprécié la communion avec le Seigneur et de la paix et de bonheur avec la direction de la lumière dans leur vie.

De même, Paul écrit dans Hébreux 10:32, Mais rappelez dans votre mémoire les jours précédents, dans lesquels, ayant été éclairés, vous avez enduré un grand combat de souffrances.

Mais toutes choses [péchés] qui sont réfutent sont rendues manifestes [révélées] par la lumière, car tout ce qui est révélé est lumière. Éph 5:13

Pour passer en revue, la Parole du Seigneur à l'intérieur a décrit le surgissement de la vraie lumière : « La Lumière nous montre notre image, toute fois fantasque que nous sommes devenus. Quand la lumière se pose, il sera indubitable ; c'est un ego-bouleversante expérience. »

Donc, réaliser la fausse lumière du diable ne fait pas la même chose ; il donne une fausse lumière pour vous convaincre que vous avez fait de grands progrès et sont aptes à enseigner et prêcher. Pour être en sécurité suivre ce conseil : nous devrions ne rien faire mais se repentir jusqu'à ce que nous pouvions faire la distinction entre la voix du Seigneur et la voix de l'ennemi.

Ce verset, 2 Pierre 1:19 et Héb 4:12 sont souvent expliqué dans l'erreur de se référer à la Bible. L'original grec pour parole dans ce (cliquez pour voir) verset  est logon (qui vient de logos) <3056> qui signifie : 1) de discours  ; 1a) une parole, énoncée par la vivante voix, incarne une conception ou une idée ; 1b) ce que quelqu'un a dit. Il est clair que la Bible ne parle pas, mais l'Esprit Saint, l'Esprit de Jésus, parle la parole de la foi au sein de votre coeur.

Ce verset est souvent expliqué de manière erroné pour se référer à la Bible. Au cour du 17e Siècle, le jeune George Whitehead a écrit la controverse :

Le prêtre souleva ici une importante polémique en donnant la priorité aux écritures, à partir du texte dans 2 Pi 1:19 ; «  Et nous avons la parole prophétique la plus certaine, à laquelle vous faites bien d'être attentifs, comme à une lumière qui brille dans un lieu obscur, jusqu'à ce que le jour ait commencé à luire et que l'étoile du matin se soit levée dans vos coeurs », Le prêtre voulait que cette parole des plus certaine puisse s'agir des Écritures des Prophètes, ce dont je fut contraint de m'opposer, en tenant compte d'où et entre quoi consistait la comparaison de la parole des plus certaine ; étant entre la voix qui vint des cieux à Christ sur la montagne - que Pierre Jacques et Jean ont entendu - et la parole, la lumière, ou l'esprit de prophétie, dans les coeurs de ses croyants qui n'ont pas entendu cette magnifique voix venu des cieux, et qui n'étaient pas là non plus, avec Pierre Jacques et Jean dans la montagne quand ils ont entendu cette glorieuse et magnifique voix venue des cieux. Cependant il est certain que cette voix disait vrai, que Christ était le Fils bien aimé de Dieu dont, par cette voix, il leur fut demandé d'entendre. Il n'est pas dit, vous avec aussi une parole plus vrai, mais une parole plus certaine. Elle était plus certain pour ceux qui l'avaient constamment dans leurs coeurs, d'y être attentifs, et qu'elle les guide jusqu'à ce que l'étoile du matin  se soit levée dans leurs coeurs, l'Étoile brillante du matin. Je dis que cette parole, cette lumière, qu'ils avaient dans leurs coeurs, doit être plus certaine pour eux que celle qu'ils n'ont jamais eu ni entendu ; elle fut entendu en particulier et spécialement par trois disciples, non pas par tous les croyants ; mais cette parole intérieure, ou lumière, continue de se manifester principalement à l'intérieur des croyants qui s'attendent à l'apparition du Christ en Esprit.

Le prêtre aurait voulu que cette parole prophétique plus certaine, vers laquelle Pierre les avaient dirigé, puissent être les Écritures des Prophètes, qui avaient prophétisé la venue de Christ, avant Sa venue. À eux je répondrai ; la voix venu de la gloire magnifique qu'ont entendu Pierre Jacques et Jean, quand ils étaient avec Christ sur la montagne, témoignait que Christ est venu, en disant ; « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai trouvé mon plaisir ; Écoutez-Le. » Par conséquent, cette voix et ce témoignage qui leur fut ainsi exprimé, doit être plus certain que les Écrits des prophètes, écrit avant la venu de Christ. Il ne s'agirait pas que d'une petite perversion des paroles de Pierre, de les changer ainsi ; bien que nous avons une voix et un témoignage venant des cieux, que Christ, le Messie est déjà venu, néanmoins vous avez les paroles plus certaines des prophètes, qui vous déclarent et prédisent que le Messie est à venir, et auxquels vous faites bien d'être attentifs jusqu'à ce qu'Il vienne. Ceci nie que Christ soit déjà venu, contrairement au témoignage qui fut donné par le Père du Fils venu des Cieux, à trois de ses témoins fidèles et digne de confiance, Pierre, Jacques et Jean. Et bien que cette voix est sûre et certaine, pour ceux qui l'ont entendu [les trois disciples seulement], pourtant cette Parole, cette lumière de Christ, qui est apparut à plusieurs comme étant la lumière qui brille dans un lieux obscur, même dans les coeurs sombres, est plus certaine pour eux que cette voix ou cette vision qui ont ni vu ni entendu. Cette parole de Lumière sera connu comme étant un guide et une règle vraiment sûre ; elle prophétisera, ouvrira, et montrera les choses à venir, en particulier à ceux qui font bien de prendre le temps d'y être attentif.

Et dans son Journal, George Fox commente aussi cette erreur d'interprétation :

Le matin d'un « Premier jour », je me rendis avec des Amis à une réunion à Nottingham. En arrivant sur le sommet d'une colline d'où l'on voyait la ville, j'aperçus la grande maison à clocher, et le Seigneur me dit : « Tu dois aller là-bas protester contre cette idole, et contre tous les adorateurs qui y sont rassemblés. » Je ne dis rien aux Amis qui m'accompagnaient et j'allai avec eux à la réunion, où la puissance du Seigneur se fit sentir parmi nous ; puis je me dirigeai vers la maison à clocher.

Quand j'y arrivai, l'auditoire me fit l'effet d'un champ en friche dont le prêtre (semblable à un gros bloc de terre) se tenait dans la chaire au-dessus d'eux. Il prit pour texte cette parole de Pierre (2 Épître de Saint Pierre, 1:19) : « Et nous tenons pour d'autant plus certaine la parole des prophètes, à laquelle vous faites bien de prêter attention, comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu'à ce que le jour commence à luire et que l'étoile du matin se lève dans vos coeurs. » Et il dit aux fidèles qu'il s'agissait là des Écritures, que c'est par elles qu'ils se devaient d'éprouver toutes doctrines, toutes religions, toutes opinions. Alors, la puissance du Seigneur fut sur moi, si puissante et si forte que je ne pus la retenir, et je me sentis poussé à m'écrier : « Oh ! non, ce n'est pas par les Écritures ! » et je leur dis par quoi, c'est à dire, le Saint Esprit, c'est de Lui que les hommes de Dieu reçurent les Saintes Écritures par lesquelles les opinions, les religions, ainsi que les jugements devaient être éprouvés ; car Il (le Saint-Esprit) conduit dans toutes vérités, et qu'Il donne la connaissance de la vérité. Les Juifs avaient les Écritures, et cependant ils ont résisté à l'Esprit-Saint et ils ont rejeté le Christ, l'étoile brillante du matin. Ils ont persécuté Christ et ses apôtres, et ils ont prit sur eux d'éprouver leurs doctrines par les Écritures, mais ils se sont égarés dans leurs jugements, et leur examen a été faux, parce qu'ils l'ont fait sans le secours du Saint-Esprit.

_______________________________________