La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Actes 15

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 Et quelques-uns, étant descendus de Judée, enseignaient les frères disant : Si vous n'avez pas été circoncis selon l'usage de Moïse, vous ne pouvez être sauvés.

 2 Une contestation s'étant donc élevée et une grande dispute, entre Paul et Barnabas et eux, ils résolurent que Paul et Barnabas et quelques autres d'entre eux monteraient à Jérusalem vers les apôtres et les anciens pour cette question.

 3 Eux donc, ayant été accompagnés par l'assemblée, traversèrent la Phénicie et la Samarie, racontant la conversion des nations ; et ils causèrent une grande joie à tous les frères.1

 4 Et étant arrivés à Jérusalem, ils furent reçus par l'assemblée et les apôtres et les anciens ; et ils racontèrent toutes les choses que Dieu avait faites avec eux.

 5 Et quelques-uns de la secte des pharisiens, qui avaient cru, s'élevèrent disant qu'il faut les circoncire et leur enjoindre de garder la loi de Moïse.

 6 Et les apôtres et les anciens s'assemblèrent pour examiner cette affaire.

 7 Et une grande discussion ayant eu lieu, Pierre se leva et leur dit : Hommes frères, vous savez vous-mêmes que, dès les jours anciens, Dieu m'a choisi entre vous, afin que par ma bouche les nations ouïssent la parole de l'évangile, et qu'elles crussent.

 8 Et Dieu qui connaît les coeurs, leur a rendu témoignage, leur ayant donné l'Esprit Saint comme à nous-mêmes ;

 9 et il n'a fait aucune différence entre nous et eux, ayant purifié leurs coeurs par la foi.2 [Peu à peu, chaque parole prononcée de Lui vous entendez est greffée dans votre coeur et à vous transmet la vie de Dieu de vous faire un peu plus pur.]

 10 Maintenant donc, pourquoi tentez-vous Dieu, en mettant sur le cou des disciples un joug que ni nos pères ni nous n'avons pu porter ?

 11 Mais nous croyons être sauvés par la grâce du Seigneur Jésus, de la même manière qu'eux aussi.

 12 Et toute la multitude se tut ; et ils écoutaient Barnabas et Paul qui racontaient quels miracles et quels prodiges Dieu avait faits par leur moyen parmi les nations.

 13 Et après qu'ils se furent tus, Jacques répondit, disant : Hommes frères, écoutez-moi :

 14 Siméon a raconté comment Dieu a premièrement visité les nations pour en tirer un peuple pour son nom.

 15 Et avec cela s'accordent les paroles des prophètes, selon qu'il est écrit :

 16 ces choses, je retournerai et je réédifierai le tabernacle de David, qui est tombé, et je réédifierai ses ruines et je le relèverai,

 17 en sorte que le résidu des hommes recherche le *Seigneur, et toutes les nations sur lesquelles mon nom est réclamé,

 18 dit le *Seigneur, qui fait ces choses » connues de tout temps.

 19 C'est pourquoi moi, je suis d'avis de ne pas inquiéter ceux des nations qui se tournent vers Dieu,

 20 mais de leur écrire qu'ils s'abstiennent des souillures des idoles, et de la fornication, et de ce qui est étouffé, et du sang ;

 21 car Moïse, dès les générations anciennes, a dans chaque ville ceux qui le prêchent, étant lu dans les synagogues chaque sabbat.

 22 Alors il sembla bon aux apôtres et aux anciens, avec toute l'assemblée, de choisir parmi eux des hommes, et de les envoyer à Antioche avec Paul et Barnabas : savoir Judas appelé Barsabbas, et Silas, hommes d'entre ceux qui tenaient la première place parmi les frères.

 23 Et ils écrivirent par leur main en ces termes : Les apôtres et les anciens et les frères, aux frères d'entre les nations qui sont à Antioche et en Syrie et en Cilicie : Salut !

 24 Comme nous avons ouï dire que quelques-uns qui sont sortis d'entre nous, vous ont troublés par des discours, bouleversant vos âmes, disant qu'il faut être circoncis et garder la loi, (auxquels nous n'avons donné aucun ordre,)

 25 il nous a semblé bon, étant tous d'accord, de choisir parmi nous des hommes et de les envoyer vers vous avec nos bien-aimés Barnabas et Paul,

 26 hommes qui ont exposé leurs vies pour le nom de notre Seigneur Jésus Christ.

 27 avons donc envoyé Judas et Silas, qui vous annonceront de bouche les mêmes choses.

 28 Car il a semblé bon au Saint Esprit et à nous de ne mettre sur vous aucun autre fardeau que ces choses-ci qui sont nécessaires :

 29 qu'on s'abstienne des choses sacrifiées aux idoles, et du sang, et de ce qui est étouffé, et de l'immoralité sexuelle.3 Si vous vous gardez de ces choses, vous ferez bien. Portez-vous bien. [Seule l'immoralité sexuelle s'applique toujours à notre culture moderne. La Parole du Seigneur à l'intérieur a parlé à l'immoralité sexuelle étant le survivant règle qui s'applique aux chrétiens d'aujourd'hui qui sont de commencer le voyage des ténèbres vers un état sans péché. Ainsi vous pouvez dire, s'abstenir de l'immoralité sexuelle c'est la grande règle que vous devez suivre. Et encore, la plupart de ceux qui se nomment eux-mêmes Chrétiens des spectacles de télévision et des DVD qui font la promotion de l'immoralité sexuelle, lisent des livres et des magazines qui célèbrent l'immoralité sexuelle, visitent des sites web porno, et pire.]

 30 Eux donc ayant été congédiés, vinrent à Antioche, et ayant assemblé la multitude, ils remirent la lettre.

 31 Et l'ayant lue, ils se réjouirent de la consolation.

 32 Et Judas et Silas qui eux aussi étaient prophètes, exhortèrent les frères par plusieurs discours et les fortifièrent.

 33 Et après avoir séjourné là quelque temps, ils furent renvoyés en paix par les frères vers ceux qui les avaient envoyés.

 34 

 35 Et Paul et Barnabas séjournèrent à Antioche, enseignant et annonçant, avec plusieurs autres aussi, la parole du Seigneur.

 36 Et quelques jours après, Paul dit à Barnabas : Retournons maintenant visiter les frères par toutes les villes où nous avons annoncé la parole du Seigneur, pour voir comment ils vont.

 37 Et Barnabas se proposait de prendre avec eux Jean aussi, appelé Marc.

 38 Mais Paul trouvait bon de ne pas prendre avec eux un homme qui les avait abandonnés dès la Pamphylie et qui n'était pas allé à l'oeuvre avec eux.

 39 Il y eut donc entre eux de l'irritation, en sorte qu'ils se séparèrent l'un de l'autre, et que Barnabas, prenant Marc, fit voile pour Chypre.

 40 Mais Paul, ayant fait choix pour lui de Silas, partit, après avoir été recommandé à la grâce du Seigneur par les frères.

 41 Et il parcourait la Syrie et la Cilicie, fortifiant les assemblées.


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 la conversion des nations ; et ils causèrent une grande joie à tous les frères. La conversion dont il est parlé ici est d'être convaincu que le Dieu d'Israël et son fils Jésus-Christ est le seul vrai Dieu, étant les manifestations du même esprit. Ces Nations croient tous ensembles en des dieux différents, et de les voir ainsi tourner leur attention vers le seul vrai Dieu et de recevoir Sa faveur d'être attiré, était une cause de joie pour les Juifs Chrétiens. Ceux qui étaient convertis dans leurs croyances étaient devenus convaincus, mais ils n'avaient pas été sauvés, n'avaient pas été affranchis du péché, n'étaient pas nés de nouveau — rien de la sorte car même les démons croient dans le seul vrai Dieu et que Jésus est le Fils de Dieu. En entendant Pierre prêcher les paroles qui étaient fournies par le Saint-Esprit, leurs coeurs étaient vivifiés : rendus vivants pour alors recevoir un mini baptême du Saint-Esprit, ce qui était l'équivalent d'avoir été appelé à travers une expérience spirituelle qui leur donna l'évidence de la validité du seul vrai Dieu et une faim pour plus de Lui à travers Son Fils Jésus Christ ; ils étaient attirés pour voir le Père, pour voir Jésus à l'intérieur de leurs coeurs.

Ils étaient simplement au début de leur voyage sur le chemin du salut, de l'union, et du royaume. Ils étaient comme ceux ajouté à l'église de Jérusalem qui allaient être sauvés, à condition qui restaient dans la course jusqu'à la fin à travers l'attente de Dieu et l'obéissance aux paroles parlées de l'Esprit de Christ à l'intérieur de leurs coeurs. Malheureusement lorsque le Christianisme est devenu Babylone, (peu après que Jean l'ait prophétisé), la conversion pris un nouveau sens : le faux salut atteint par la croyance en Jésus et/ou par le baptême d'eau. Dans plusieurs cas, ceux qui étaient convertis par les prêtres espagnols et les soldat qui les accompagnaient, étaient forcés à l'esclavage, au service des missions espagnoles.

Le mot conversion fut tordu en l'une des nombreuses doctrines faites de mains d'homme et fables qui les rendaient plus facile à penser que lorsque vous mourriez vous pouviez aller au ciel juste parce que vous croyiez en Jésus ou que vous aviez été baptisé d'eau. Les marchants de Babylone pointent à Matthieu 18:3, « En vérité, je vous dis : À moins que vous vous retourniez [changer votre conduite] et deveniez comme les petits enfants, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux. » verset dans lequel peu de Bible ont traduit « vous retourniez » comme « converti » malgré que le grec cite clairement vous retourniez or changez votre conduite. La description qualifie que « à moins que vous changiez et que vous deveniez comme des petits enfants, vous n'entrerez aps dans le Royaume des Cieux » ; ce qui signifie qu'il vous faut revenir à l'innocence comme de petits enfants et libres du péché pour entrer aux Cieux. Tout homme est souillé jusqu'à ce que Son coeur ait été nettoyé, lavé à l'intérieur et à l'extérieur avec de l'eau sainte pur, et purifiée à travers la croix intérieure du renoncement de soi qui crucifie la nature pécheresse de l'homme. Joindre une secte, dire que vous croyez que Jésus est le Fils de Dieu, dire quelque prière, être baptisés dans l'eau, manger le pain et boire le jus de la vigne ou du vin, ne fait rien pour changer la souillure d'un homme ; et donc demeure non qualifié pour entrer dansle royaume des cieux.

La fausse doctrine de la conversion passe outre les nombreuses exclusions, exigences, et conditions d'admissibilités pour le salut — les petits caractères du contrat que les vendeurs baratineurs, (prédicateurs non-appelés, non enseignés par le Saint-Esprit, non autorisés, non rendus parfaits, non envoyés, qui ne parlent pas les paroles du Saint-Esprit), dissimulent avec des paroles douces et des discours habiles qui séduisent les coeurs des simples. Ces mêmes vendeurs aux paroles habiles, (prêcheurs), disent alors à leurs convertis qu'ils sont sauvés de l'enfer, les laissant toujours dans leurs péchés, alors deux fois plus aptes à l'enfer que les prédicateurs vendeurs, Mat 23:15. Ceux-ci laissent les convertis vivant dans la convoitise de leur chair, accomplissant les désirs de leur chair et des pensées de leurs esprits, tout juste comme le reste des hommes, marchant selon la chair, dont le but est de satisfaire les choses de la chair : leurs convoitises, leurs désirs, affections, plaisirs, orgueil, colère, vanité, peur, inquiétudes, plans, etc. Les prédicateurs vendeurs ne pensent pas même qu'il y ait quelque chose au-delà d'être convertis sauf l'étude des écritures. Ils sont ennemis de la croix, enseignant faussement que la croix n'est pas nécessaire ; et alors leurs convertis continuent de pécher et ainsi demeurent esclaves du péché, Jean 8:34, condamnés à être bannis du ciel quand ils meurent.

Les premiers Quakers ont décrit cette étape de commencement dans le voyage vers le salut comme étant convaincus. Être convaincu signifiait être certain du véritable évangile et le chemin de la croix requis pour le salut, mais non pour avoir reçu le salut. Tous ces nouveaux convaincus des premiers Quakers furent auparavant de fidèles lecteurs de la Bible, professaient que Jésus était le Fils de Dieu, avaient été baptisés, assistaient aux services de sectes, etc. ; mais ils étaient tous toujours captifs du péché, et ils savaient qu'il devait y avoir une manière de devenir libre même du désir de pécher. Quand ils entendent la manière de la croix proclamée pour devenir pur, pour devenir libre du péché, leurs coeurs portent témoignage pour cette vérité ; aussi ils se joignent avec les autres en cherchant à devenir libres du péché, en attendant dans l'humble silence pour entendre venant de l'Enseignant intérieur, de Lui obéir, et de recevoir sa grâce transformatrice qui leur enseigne à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines, et comment vivre sobrement, droitement, et pieusement dans leur monde alors ; pour être rachetés de toutes iniquités et purifiés — et pour ainsi avoir un zèle pour les bonnes oeuvres qui sont énergisées et commandées par Dieu. Ce processus, de persuasion de la pureté, exige d'eux de continuer à travailler à leur salut au fil du temps avec crainte et tremblement. Parce qu'ils tremblaient devant l'Esprit de Dieu qui oeuvraient sur leurs coeurs, leurs montrant leurs péchés, en les convainquant de leurs secrets dans leurs coeurs, ils tremblaient — ou en Anglais quaked — ainsi ils furent connus comme étant les Quakers.

Les Quakers nouvellement convaincus, tout en appréciant le nom de Quaker, n'étaient pas autorisés à participer au processus de décision des assemblées Quaker jusqu'à ce que l'apostasie fut entrée dans leurs rangs. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Vers 1880 toute la substance de la foi Quaker avait disparu. »

Tout homme commence dans une noirceur spirituelle, marchant dans l'obscurité, sans la guidance de la Lumière de Dieu. La lumière brille dans les ténèbres, exposant nos péchés. Après l'obéissante repentance et après plusieurs révélations en entendant sa Parole dans vos coeurs, Dieu fait briller sa lumière dans les ténèbres pour nous donner la lumière de la connaissance de la gloire de Dieu dans la face du Christ-Jésus. George Fox dans son texte « Concernant la Lumière » , écrit que ceux qui sont véritablement convertis voient la gloire de Dieu dans la face du Christ Jésus, faisant une distinction beaucoup plus élevé de convertis vs non converti :

La véritable Lumière qui illumine tous les hommes qui viennent au monde, cette lumière qui brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne la connaissent pas.

Maintenant remarquez, elle est là. Quoi ? Brille-t-elle dans les ténèbres, et les ténèbres ne la comprennent pourtant pas ? N'est-ce pas la condition dans laquelle le monde ne l'a pas connu, ainsi que les Pharisiens qui ne l'ont pas connu, malgré que le Royaume des Cieux était en eux, Luc 17:21. Et la lumière brilla dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont pas comprise ; voici l'état de non converti. Ainsi il vint vers les siens, et les siens ne l'ont pas reçu ; la lumière brille dans l'obscurité, et l'obscurité ne la comprend pas. Car vous étiez autrefois ténèbres dit l'Apôtre, Éph 5:8, mais maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière. Maintenant remarquez, il fut un temps de d'obscurité, mais maintenant ils étaient lumière dans le Seigneur. Maintenant ici il y avait les convertis ainsi que les non-convertis. Ceux-ci ne devaient avoir rien de commun avec les oeuvres infructueuses des ténèbres. La Lumière Brille dans les ténèbres, bien que les ténèbres ne l'ont pas comprises, et vous étiez parfois dans les ténèbres, et la lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont pas comprises ; cela définie l'état non-converti, et l'état converti.

Car Dieu, qui commanda à la lumière de briller du sein des ténèbres, a brillé dans nos coeurs, pour donner la Lumière de la connaissance de la gloire de Dieu dans la face de Jésus Christ. Maintenant remarquez, ici se trouve la lumière qui brille hors des ténèbres. Dieu a commandé qu'elle brille du sein des ténèbres. Quoi ? N'était-elle pas là avant ? Maintenant elle est sortie ; avant elle était dans les ténèbres, la lumière a brillé dans les ténèbres, et Dieu a commandé qu'elle brille hors des ténèbres, et avant vous étiez dans les ténèbres, mais la Lumière vient-elle du Seigneur, cette Lumière qui brille dans le coeur, donne la lumière de la connaissance de la gloire de Dieu ; c'est ici l'état de converti. Maintenant, tandis que la lumière brille dans les ténèbres, et que les ténèbres ne l'ont pas comprises, il y a l'état de non-converti, 2 Cor 4:4-6, Jean 1:5.

Les apôtres ont été envoyés pour tourner les gens des ténèbres à la Lumière, de la puissance de Satan à Dieu. Maintenant ceci était l'état pour leur prêcher alors qu'ils étaient dans les ténèbres, alors que le dieu de ce monde avait aveuglé leurs yeux. Ils prêchaient afin que la lumière du glorieux évangile du Christ puisse briller en eux. Notez, briller en eux. Par conséquent le dieu de ce siècle a aveuglé l'intelligence, et aux yeux de ceux-ci, l'Évangile est cachée. Car les ténèbres ne peuvent comprendre la lumière, tandis que le dieu de ce monde a aveuglé vos pensées. Par conséquent, l'Apôtre fut envoyé pour les ramener des ténèbres à la lumière, la lumière brille dans les ténèbres. Ainsi le dieu de ce monde les a aveuglés, à moins que la lumière de la glorieuse Évangile ne brille ne eux. Maintenant, où elle brille dans le coeur, elle donne la connaissance de la gloire de Dieu, où elle se présente. Et où elle brille dans les ténèbres, et que les ténèbres ne la comprenne pas, c'est le dieu de ce monde qui a aveuglé leurs pensées, et pour ceux-ci l'Évangile est cachée, ce qui est la puissance de Dieu ; et la lumière de la glorieuse Évangile n'est pas comprise, qui est l'image de Dieu ; et elle ne brille pas en eux, pour leur donner la lumière de la connaissance de Dieu. Maintenant comme ils sont tournés vers la lumière, l'oeil commence à s'ouvrir, et des ténèbres ils sortent ; ceux-ci viennent de la puissance de Satan, le dieu de ce monde qui les a aveuglés, dont la lumière de la glorieuse Évangile brille en eux, pour leur donner la lumière de la connaissance de la gloire de Dieu. Pour ceux-ci, l'Évangile n'est pas cachée, par la manifestation de la Vérité nous nous recommandons à toute conscience d'homme devant Dieu. Maintenant voici l'état de ne pas être tourné des ténèbres vers la lumière, et leur oeil n'est pas ouvert ; alors le dieu de ce monde les a aveuglés. Ceux-ci sont dans un état de non-converti. Aux non-convertis, l'Évangile est cachée, malgré que la lumière brille dans les ténèbres, et le dieu de ce monde aveugle leurs pensées. Ainsi c'est le temps où ceux qui sont ténèbres ne sont pas encore sortis de la noirceur, et la noirceur ne comprend pas la lumière. Maintenant, où Dieu a commandé à la lumière de sortir des ténèbres ; (notez, hors des ténèbres), certains en viennent à sortir des ténèbres vers la lumière, certains sont témoins d'une conversion, et l'image de Dieu brille en eux.

2 Notez ! Purifiez vos coeurs par la foi ! Foi, assez pour aller à Christ en toute humilité, à l'écoute silencieusement, entendre, et obéir — de manière répétée jusqu'à ce que vous voyiez Christ paraître à l'intérieur de vous, vous apportant votre salut. Paul parle de la foi comme : étant obéissant à la conduite de l'Esprit. Voir Notes en bas de pages 3 et 4 de Gal 3:24-25. Une telle foi peut définitivement purifier le coeur. Peu à peu, chaque parole prononcé de Lui vous entendez est greffée dans votre coeur et transmet la vie de Dieu à vous de vous faire un peu plus pur.

3 qu'on s'abstienne des choses sacrifiées aux idoles, et du sang, et de ce qui est étouffé, et de l'immoralité sexuelle. Seule l'immoralité sexuelle s'applique toujours à notre culture moderne. « Choses sacrifiées aux idoles » se sont produites dans les rituels religieux païens « Du sang » moyens le sang potable, qui était commun dans les ritues religieux païens ; bien que rare, cette pratique existe encore dans certaines cultures et a des connotations religieuses. « De ce qui est étouffé » était aussi une pratique de sacrifices religieux païens. La Parole du Seigneur à l'intérieur a parlé à l'immoralité sexuelle étant le survivant règle qui s'applique aux chrétiens d'aujourd'hui qui sont de commencer le voyage des ténèbres vers un état sans péché. Les autres pratiques n'existent plus, du moins dans la culture moderne de l'Ouest. Ainsi vous pouvez dire, s'abstenir de l'immoralité sexuelle c'est la grande règle que vous devez suivre. Et encore, la plupart de ceux qui se nomment eux-mêmes Chrétiens des spectacles de télévision et des DVD qui font la promotion de l'immoralité sexuelle, lisent des livres et des magazines qui célèbrent l'immoralité sexuelle, visitent des sites web porno, et pire.

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre