La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Éphésiens 6

Chapitre Précédent

 1 Enfants, obéissez à vos parents dans le Seigneur, car cela est juste.

 2 « Honore ton père et ta mère » , (c'est le premier commandement avec promesse,)

 3 « afin que tu prospères et que tu vives longtemps sur la terre » .

 4 Et vous, pères, ne provoquez pas vos enfants, mais élevez-les dans la discipline et sous les avertissements du Seigneur.

 5 Esclaves, obéissez à vos maîtres selon la chair avec crainte et tremblement, en simplicité de coeur,

 6 comme à Christ, ne servant pas sous leurs yeux seulement, comme voulant plaire aux hommes, mais comme esclaves de Christ, faisant de coeur la volonté de Dieu,

 7 servant joyeusement, comme asservis au Seigneur et non pas aux hommes,

 8 sachant que chacun, soit esclave, soit homme libre, quelque bien qu'il fasse, le recevra du Seigneur.

 9 Et vous, maîtres, faites-en de même envers eux, renonçant aux menaces, sachant que et leur maître et le vôtre est dans les cieux, et qu'il n'y a pas d'acception de personnes auprès de lui.

 10 Au reste, mes frères, fortifiez-vous dans le Seigneur et dans la puissance de sa force ;

 11 revêtez-vous de l'armure complète de Dieu, afin que vous puissiez tenir ferme contre les artifices du diable :

 12 car notre lutte n'est pas contre le sang et la chair, mais contre les principautés, contre les autorités, contre les dominateurs de ces ténèbres, contre la puissance spirituelle de méchanceté qui est dans les lieux célestes.

 13 C'est pourquoi prenez l'armure complète de Dieu, afin que, au mauvais jour, vous puissiez résister, et, après avoir tout surmonté, tenir ferme.

 14 Tenez donc ferme, ayant ceint vos reins de la vérité, et ayant revêtu la cuirasse de la justice,

 15 et ayant chaussé vos pieds de la préparation de l'évangile de paix ;

 16 par-dessus tout, prenant le bouclier de la foi par lequel vous pourrez éteindre tous les dards enflammés du méchant.

 17 Prenez aussi le casque du salut, et l'épée de l'Esprit, qui est la parole de Dieu ; [la parole de foi dans votre coeur et votre bouche]

 18 priant en tout temps avec toute prière et supplications dans l'Esprit1, et veillant à cela avec toute persévérance et des supplications pour tous les saints, [Fais-nous savoir ce que nous lui dirons ! Nous ne savons préparer des paroles, à cause de nos ténèbres. Job 37:19. Si vous croyez ce que vous avez entendu le Seigneur vous dire de prier, alors vous recevrez ce que vous demandez dans la prière, commeJohn affirme attentivement : « Et c'est ici la confiance que nous avons en lui, que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute ; et si nous savons qu'il nous écoute, quoi que ce soit que nous demandions, nous savons que nous avons les choses que nous lui avons demandées. » 1 Jean 5:14-15. Sauf si vous avez crucifié votre nature pécheresse, pour recevoir son Esprit en quantité suffisante pour révéler sa volonté, vous ne savez pas quelle est Sa volonté pour vous. Ceci est la raison pour laquelle la grande majorité des prières, fait dans les esprits charnel de les croyants non purifiées, ne sont jamais répondu. Quand nous pouvons faire sa volonté, nous entendons ce qu'il faut prier de lui ; et nous savons pour sûr que ces prières sont entendues et seront accordées. Un vrai chrétien est crucifié et purifié par la grâce de Dieu, capable de faire la volonté de Dieu sur la terre comme elle est faite au ciel ; qui est le seul but d'un vrai chrétien : de prier, de parler et d'agir comme Dieu l'ordonne ; afin d'apporter du plaisir, l'honneur et la gloire à Dieu. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Priez seulement comme on vous dit. » ]

 19 et priez pour moi, afin que l'énonciation [de la parole de Dieu] me soit donné [par l'Esprit] quand je commence à parler2 — pour faire connaître en toute confiance le mystère de l'Évangile,

 20 pour lequel je suis un ambassadeur lié de chaînes, afin que j'use de hardiesse en lui, comme je dois parler.

 21 Mais afin que vous aussi vous sachiez ce qui me concerne, comment je me trouve, Tychique, le bien-aimé frère et fidèle serviteur dans le Seigneur, vous fera tout savoir :

 22 je l'ai envoyé vers vous tout exprès, afin que vous connaissiez l'état de nos affaires, et qu'il console vos coeurs.

 23 Paix aux frères, et amour, avec la foi, de la part de Dieu le Père et du Seigneur Jésus Christ !

 24 Que la grâce soit avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus Christ en pureté !3


Chapitre Précédent

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 priant en tout temps avec toute prière et supplications dans l'Esprit. Priant en tout temps avec toute prière dans l'Espritmais seulement dans l'Esprit. Les prières provenant de votre pensée charnelle sont une abomination pour Dieu. Les Prières provenant de l'Esprit, sont des prières avec des paroles insufflées par l'Esprit de Dieu à l'intérieur de vous. De même aussi l'Esprit nous est en aide dans notre infirmité ; car nous ne savons pas ce qu'il faut demander comme il convient ; mais l'Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables ; Rom 8:26. Fais-nous savoir ce que nous lui dirons ! Nous ne savons préparer des paroles, à cause de nos ténèbres. Job 37:19. Un vrai chrétien est crucifié et purifié par la grâce de Dieu, capable de faire la volonté de Dieu sur la terre comme elle est faite au ciel ; qui est le seul but d'un vrai chrétien : de prier, de parler et d'agir comme Dieu l'ordonne ; afin d'apporter du plaisir, l'honneur et la gloire à Dieu. Lorsque vous priez vraiment dans l'Esprit, toutes les paroles doivent venir de l'Esprit, comme Isaac Penington le décrit :

« priant par toutes sortes de prières et de supplications, en tout temps, dans l'Esprit ». Éph 6:18. Remarquez : toutes prières et supplicationsdoivent être dans l'Esprit ; oui, cela doit toujours être dans l'Esprit, qui parle dans le coeur à Dieu, et fait l'intercession, ou alors ce n'est pas la prière. Si un homme parle toujours autant par son propre esprit, avec toujours autant de sérieux et d'affection, ce n'est quand même pas une prière, pas une vraie prière, mais c'est seulement dans la mesure où l'Esprit se déplace vers lui, et dans la mesure où l'Esprit le conduit et le guide dans la prière. Si un homme commence à prier sans l'Esprit, ou qu'Il va sans l'Esprit, cela est hors de l'adoration ; cela est dans sa propre volonté, et donc une adoration selon sa propre volonté ; et selon sa propre compréhension, donc une adoration charnelle ; tout cela doit être crucifié, et non suivit en rien sous l'évangile. « car nous sommes la vraie circoncision, nous qui adorons Dieu dans l'Esprit » , (voilà les véritables adorateurs, « la circoncision » ; et voici la véritable adoration, « dans l'Esprit » ; et ils n'ont pas de borne ni de limite dans la chair, dans laquelle leur force et leur confiance sont brisées), « et ils n'ont pas confiance en la chair ». Si un homme adresse de lui-même une quelconque adoration de Dieu sans Son Esprit, n'a-t-il pas confiance en la chair ? S'il commence sans la mouvance de Son Esprit, ne commence t-il pas dans la chair ? S'il continu, sans être porté par l'Esprit, ne procède t-il pas dans la confiance et la force de la chair ? Mais l'adoration de l'Esprit se fait dans Sa volonté, et en Son temps, et elle est portée par Sa Lumière et par Sa puissance, et retient la part affectueuse et la compréhension de l'homme, dans lesquelles tous les hommes adorent, et offrent des sacrifices inacceptés, même le boiteux et l'aveugle,* que l'âme de Dieu déteste.

*[Dans l'Ancien Testament, Dieu ne permettait pas au boiteux ni aux aveugles d'approcher de l'autel ; la restriction est une allégorie de la répulsion de Dieu d'être adoré par ceux qui ne peuvent voir par sa lumière ni marcher par son esprit ; l'aveugle et le boiteux spirituel qui prient et adorent à partir de leurs pensées charnelles en adoration volontaire sont une abomination.]

George Fox aussi écrit silence nécessaire dans son Épître pour Tous les Peuples de la Terre.

L'édification dans ce qui est saint, dans la sainte foi, et dans la prière du Saint-Esprit. Maintenant il parle de certains : qui récitent de belles paroles, mais qui vivent eux-mêmes dans l'hypocrisie, et qui ont suivit la voie de Caïn et de Balaam, et se sont eux qui doivent connaîte le temps du silence ; car ceux-là ne s'édifie pas parmi les saints, car ce sont des pierres de Babylone. Donc tous ces grands parleurs qui prononcent les paroles issues des Écritures, et non du Saint-Esprit qui les donne, sont hors de cet Esprit dans lequel se trouvent les saints lorsqu'ils prient ; et donc, ceux qui prient en dehors du Saint-Esprit, sont une abomination ; ils doivent se taire.

Il y a une exception : entendu venant du Seigneur par un lecteur de ce site, aussi fort que quelqu'un se tenant près de lui, et il est l'Écriture pour le prouver : « J'entend uniquement une prière d'un homme juste et une prière d'un pécheur qui vient pour se repentir. » Dieu n'entend pas les pécheurs, Jean 9:31 ; Dieu n'entend pas les pécheurs qui se complaisent dans leurs péchés, qui ne s'efforcent pas de se repentir et de se détourner de leurs mauvaises voies. Mais si un pécheur va humblement à Dieu, et qu'il lui demande son aide pour devenir libéré du mal, ou même de demander à Dieu de lui montrer s'il y a quelque chose qui se tient entre eux, alors Dieu va certainement entendre et répondre. Car il voudrait que tous nous soyons libéré du péché pour entrer dans son royaume, et pour cette raison Jésus se tient prêt à nous racheter de toute iniquité et nous purifier, pour produire les fruits de l'esprit, ainsi pour apporter la gloire au Père ; car en ceci mon Père est honoré et glorifié, que vous portiez beaucoup de fruit ; et vous montrer que vous êtes vraiment mes disciple [véritables fidèles]. Jean 15:8.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « S'il leur est dit ce pour quoi prier, ils peuvent être extrêmement efficaces ; à prier tel qu'entendu — l'attente juste. Priez seulement comme on vous dit. »

Jusqu'à ce que vous pouviez entendre ce que le Seigneur désire que vous priiez, assis et attendre dans l'humble silence, plein d'espoir de finalement devenir droit, capables de prier, la louange, l'adoration, de parler et d'agir parfaitement, selon la volonté de Dieu, qui apporte le plaisir, l'honneur et gloire à Dieu.

Pourquoi les prières de votre pensée de la chair une abomination ? Parce que la pensée de la chair fait semblant d'être humble et choisit les mots qu'il croit bon son, soumis et respectueux ; mais le Seigneur a entendu toutes tes pensées, y compris vos doutes, vos ressentiments plus de votre être dans un mauvais état, vos jugements de son iniquité enversvous et même vos accusations portées contre lui. Donc, quand vous priez, vous tentez de vous présenter comme fidèle, humble, docile et affectueux ; depuis qu'est feint, il est un mensonge et une abomination ; (plus vous devenez conscient de vos pensées, plus vous verrez la vérité dans cette déclaration).

Ce peuple-ci m'honore des lèvres, mais leur coeur est fort éloigné de moi ; Marc 7:6, Esaïe 29:13

Voilà pourquoi vous pouvez montrer la vraie humilité seulement avec silence. Il sait tout ce que vous avez jamais pensé, tout ce que vous voulez, tout ce que vous souhaitez ; et vous perdez votre temps avec des mots insincères. Depuis Paul nous a dit que nos pensées charnelles sont inimitée contre Dieu et ne peuvent pas être soumis à la loi de Dieu, alors il est tout à fait compréhensible que les prières de votre pensée charnelle sont impudents et repoussante à Dieu.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : «  Au mieux vos pensées sont un vain sifflement ; » et un sifflement est l'esprit du serpent (Satan), parlant en vous. Plusieurs Écritures se réfèrent à des hommes non purifiés comme des serpents ; et le Christ doit écraser la tête du serpent en vous, qui était la promesse à Eve quand elle est tombée. Les pensées de l'injuste sont détestables (faute, dégoûtant) à l'Éternel, mais les paroles de la pure sont paroles agréables. Pro 15:26. Lorsque vous avez été purifiés, vos paroles seront fournis par l'Esprit et être agréable pour vous et le Seigneur.

Jusqu'à ce que vous ayez des paroles insufflées par l'Esprit, écoutez en silence pour  pour recevoir Ses enseignements et Ses instructions. Comment pouvez-vous entendre quand vous lui dites ce que vous voulez qu'Il fasse. Votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez. Matthieu 6:7-9.

S'asseoir en silence pour s'attendre au Seigneur c'est porter notre croix - au lieu de réfléchir à la manière de plaire aux autres. - La Voix du Seigneur.

Tenez-vous tranquilles, et sachez que je suis Dieu : Psaumes 46:10.
Que toute chair fasse silence devant l'Éternel, Zach 2:13.
C'est en revenant et en vous tenant en repos que vous serez sauvés ; dans la tranquillité et dans la confiance sera votre force. Ésa 30:15.
les paroles que moi je vous ai dites sont esprit et sont vie Jean 6:63.

Mais certains pourraient demander : « Peut-on prier La Prière du Seigneur avant que nous puissions prier dans l'Esprit ? » Dans Sans Croix, Pas de Couronne, William Penn a adressée la prière du Seigneur avec l'extrait ci-dessous :

De même couac et Christ enseigna ses disciples à prier, ils étaient auparavant disciples à quelques degrés ; et non pas des hommes mondains, dans les prières sont en abomination à Dieu. Et le fait qu'il les enseigna ainsi, n'est pas une raison pour que chaque personne récite cette prière ; comme on le pratique aujourd'hui, avec trop de superstition et de présomption ; soit qu'on puisse le dire, ou non, avec le même coeur et dans les mêmes dispositions que les pauvres disciples faisaient en ce temps-là. Mais plutôt, que comme ils ne doivent pas alors dire leurs propres prières, mais la sienne ; aussi à présent ne devons-nous pas dire les nôtres, mais la sienne, c'est-à-dire, celle qui nous met en état de dire, tout comme il mettait alors en état de dire celles- là.

Si nous ne devons pas préméditer ce que nous dirons, quand nous comparaîtrons devant des princes mondains ; parce qu'il nous sera donné alors ce que nous aurons à dire, et que « ce ne sera pas nous qui parlerons, mais l'esprit de notre père céleste qui parlera en nous » (Mat 10:19-20); beaucoup moins est-il nécessaire d'employer notre habileté, ou d'étudier des formulaires de parole, pour approcher du grand Prince de prince, du Roi des rois, Seigneur des seigneurs. Car, selon le commandement de Christ, nous ne devons pas le faire par rapport à sa grandeur ; et nous n'en avons pas besoin, si c'est à cause de l'affinité que nous avons avec lui, en qualité d'enfant. Il nous aidera ; il est notre Père ; c'est-à-dire si nous sommes en effet Ses enfants. Ainsi non seulement la bouche du corps, mais aussi celle de l'âme est fermée jusqu'à ce que Dieu l'ouvre ; et alors il se plaît d'en entendre le langage. En quoi l'accord ne doit jamais aller avant l'âme. Son arrêt est ouverte à de telles supplications, et son esprit intercède fortement pour ce qui les offrent.

On peut demander, quel est le moyen d'obtenir cette préparation ?

Je réponds, en s'attendant à Dieu patiemment, néanmoins avec soin et attention. « Seigneur », dit le psalmiste, « tu exauces les voeux des débonnaires ; tu affermis leur coeur; tu prêtes l'oreille » (Psaumes 10:17); et, la Sagesse dit, « La préparation du coeur dans l'homme vient du Seigneur » (Pro 16:1). Ici il ne faut pas que tu penses de propres pensées, ni que tu dises tes propres paroles ; (ce qui est en vérité le silence de la Sainte-Croix) mais que tu sois retiré de toute les imaginations confuses qui sont sujettes à venir en foule et d'accabler l'âme dans ses saintes retraites. Tu ne dois pas penser que tu vaincras le tout-puissant par le discours le plus grave, et mis dans la phrase la plus énergique. Non, non : un gémissement, un soupir d'une âme navrée, d'un coeur pénétré de vrais remords, une sincère et pieuse douleur, qui est l'ouvrage de l'esprit de Dieu, excellent par dessus et prévaut auprès de Dieu. Tiens-toi donc en silence et tranquille dans ton âme. Attends que tu sentes quelque chose de divin pour te préparer et te disposer à adorer Dieu véritablement, et d'une manière qui lui soit agréable. Ainsi chargeant sur toi la croix, et fermant les portes et les entrées de l'âme, à tout ce qui pourrait t'interrompre dans cette assiduité à Dieu ; quelque agréable qu'en soit l'objet en toi-même, et quelque légitime, auquel cas nécessaire qu'il pût être dans un autre temps. Le pouvoir du tout-puissant ouvrira le passage, son esprit opérera et préparera le coeur ; afin qu'ils puissent offrir un sacrifice acceptable. C'est lui qui découvre à l'âme ses besoins et qui les lui fait sentir ; et lorsqu'elle crie à lui, c'est lui seul qui y pourvoit. Les prières qui ne viennent pas de ce sentiment et de cette préparation sont des formes artificielles ; elles ne sont pas de vraies prières. Car les hommes pris selon leurs désirs aveugles, et non pas selon la volonté de Dieu ; et son oreille leur est fermée, mais « pour les malheureux opprimés et pour les pauvres qui gémissent », Dieu a dit, « Je me lèverai » (Psaume 12:5) ; c'est-à-dire pour, les pauvres en esprit, pour l'âme qui est dans la nécessité ; pour ceux qui connaissent le besoin qu'ils on de son assistance, et qui sont prêts d'être accablés, et qui demande à grands cris le libérateur ; qui n'ont personne pour les aider, il n'est personne au ciel que Lui, et personne sur la terre qu'on puisse Lui comparer; « Il délivrera », a dit David, « l'indigent qui crie, et le pauvre, et celui qui n'a point d'aide. Il affranchira leur âme de l'oppression et de la violence, et leur sang aura du prix à ses yeux » (Psaumes 72:12-14). « Ce pauvre homme », dit-il, « a crié, et l'Éternel l'a entendu, et l'a sauvé de toutes ses détresses. L'ange de l'Éternel campe autour de ceux qui le craignent, et il les arrache au danger » (Psaumes 34:6-8), et alors il invite tous les hommes à venir goûter combien le Seigneur est bon; oui, « il bénira ceux qui Le craignent, tant les petits et les grands » (Psaume 115:13).

2 et priez pour moi, afin que l'énonciation [de la parole de Dieu] me soit donné [par l'Esprit] quand je commence à parler. Énonciation est l'Esprit qui parle dans un croyant spirituellement mûrs, qui sont les mots que vous pouvez entendre, qui vous dire exactement quoi dire immédiatement avant de parler. Paul a écrit de sa détermination à ne rien penser pour qu'il puisse parler seulement ce que l'Esprit donnait pour énonciation : car je n'ai pas jugé bon de savoir quoi que ce soit parmi vous, sinon Jésus Christ, et Jésus Christ crucifié. 1 Cor 2:2. Puis sa prédication n'ont pas été en paroles persuasives de sagesse, mais en démonstration de l'Esprit et de puissance, 1 Cor 2:4; parler non pas avec les paroles qu’enseigne la sagesse humaine, mais en paroles enseignées de l'Esprit, 1 Cor 2:13.

Croyants matures ont une unité de l'Esprit et parlent d'une seule bouche. Dans le JOURNAL de la vie de que fidèle serviteur et ministre de l'Évangile de Jésus CHRIST, WILLIAM CATON, Will Caton a écrit à propos de recevoir les mots pour parler juste immédiatement avant de parler :

Je mets courage, au nom du Seigneur, et ayant foi en lui, qui était en son pouvoir, je renoncé à ma volonté, et je suis allé dans l'obéissance à sa motion. Quand je suis arrivé à la place, voici, les consultations qui, avant j'avais eu, avaient disparu, et la crainte de l'homme était parti de moi, et la force et le courage et l'audace et énoncé m'ont été donnés, de sorte que je suis devenu par celui qui m'a fortifié, un homme puissant, plutôt que comme un jouvenceau, même face à des congrégations.

Je travaillais beaucoup en allant à Steeple-maisons, de sorte qu'il ya rarement passé un premier jour de la semaine, mais j'étais à l'une ou l'autre, et j'étais également souvent sur ​​les marchés, où j'ai été ému de déclarer la vérité éternelle de Dieu, qui par sa miséricorde infinie, j'étais devenu son témoin. Bien que quand je suis allé à des endroits comme mentionné précédemment, je savais que rarement ce que je dirais que je suis là, mais voici quand je devais parler, je n'ai jamais manqué de mots ou l'expression de déclarer ce que le Seigneur m'avait donné à publier. Au contraire, j'ai souvent eu la plénitude de mots de lui à ma grande admiration.

Les paroles que vous prononcez doivent être entendus à partir de l'énoncé de l'Esprit dans le même moment, les avoir entendues provenant de l'Esprit de Dieu au exact moment avant parler les paroles, non pas des paroles que vous avez entendu des mois avant, ou des semaines avant, ou une heure avant. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

3 Il y a un semblant d'amour pour Christ parmi ses croyants ; Christ a dit Ce peuple m'honore des lèvres, mais le coeur est fort éloigné de moi. Marc 7:6. Comment est-ce que Christ sait que vous l'aimez ? Christ disait Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole... Celui qui ne m'aime pas ne garde pas mes paroles. Jean 14:23-24. Mais quiconque garde sa parole, -en lui l'amour de Dieu est véritablement consommé : par cela nous savons que nous sommes en lui. 1 Jean 2:5. Si vous aimez Christ, vous lu obéirez. Si vous aimez Christ vous allez le rechercher, aller à Lui, l'écouter en silence, avec humilité, entendre et obéir. Alors Il vous montrera vos péchés dans vos coeurs, et puis Il les fera périr - de même que le désir de péché.

_______________________________________

Chapitre Précédent