La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Galates 5:5

Afficher le chapitre et les notes   

 5 Car nous, à travers l'Esprit, par la foi, attendons patiemment l’espérance de la droiture.1 [La foi vient avec la réception des fruits de l'Esprit. Gal 5:22-23 en bas. Seulement lorsque vous avez produit du fruit, en marchant dans l'amour, accomplissant la Loi, alors vous avez la droiture imputée ; et ainsi aucune loi ne s'applique à vous. Gal 5:23 en bas. Plus tard, quand vous êtes nées de nouveau pour devenir une nouvelle créature qui est en union avec Christ et le Père, alors vous possédez la droiture de Dieu ; qui est ainsi la fin de l'imputation et de la croyance. Voir la note 3 en bas de page de1 Jean 3 pour la définition de la droiture.]

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Ici Paul parle d'une espérance de droiture à laquelle on doit s'attendre patiemment à travers l'Esprit dans la foi.

Il n'y a pas de droiture instantané parce que parce que vous êtes en accord avec l'histoire et croyez à ce que dit la Bible. Voir la définition de droiture dans la note en bas de page 2 de 1 John 3.

Il y a une droiture imputée qui vient avec la mesure de foi reçue avec les fruits de l'Esprit, qui est donnée en récompense à ceux qui ont crucifié leur mauvais esprit égoïste sur la croix intérieure du renoncement de soi, mais pas avant. Croire en Jésus ce n'est pas la foi qui impute la droiture ; voir la note en bas de page 2 de Romains 3 pour les détails sur la droiture imputée.

Jean nous met en garde : Enfants, que personne ne vous égare : celui qui pratique la droiture est juste [droit, vertueux] comme lui est juste [droit, vertueux]. 1 Jean 3:7. Toute iniquité est péché. 1 Jean 5:17. Jésus parlait, jugeait, et faisait seulement tel qu'Il était commandé et ordonné par Dieu ; pour pratiquer la droiture nous devons aussi être capable de seulement dire ce que nous l'entendons nous ordonner de dire et seulement faire ce qui nous est ordonné par Dieu. Cette habileté vient seulement après que nous ayons crucifié notre esprit égoïste et que le péché ait été détruit par l'Esprit à travers le port de la croix intérieure du renoncement de soi ; Ainsi nous marchons de la même manière qu'il a marché et dans le monde tel que Lui était avec perfection, pureté, et sainteté. Nous devons être restauré à l'image de Dieu que Adam avait perdu dans le jardin d'Éden ; revêtir la nature nouvellement crée [de Christ], qui est crée à l'image de Dieu de véritable droiture et sainteté. Lorsque nous sommes droit, tout ce que nous disons et faisons est juste, équitable, moralement correct, parfait, vrai, saint, vertueux, bon, et pure. Quand nous sommes droits, tout ce que nous disons et tout ce que nous faisons est droit — droiture.

Paul parle de la fin de la droiture imputée, avec la possession de Christ et de Sa droiture, qui vient avec le fait d'être né de nouveau en union avec Christ, Lui alors étant notre Roi dirigeant qui gouverne nos pensées, paroles, et notre conduite. Ceci est la droiture dans la nouvelle créature, la résurrection de vous avec Christ dans le croyant purifié. Et Paul a définie la foi pour être l'obéissance à la conduite de l'Esprit la conduite de l'Esprit, cette foi vient avec le fruit de l'Esprit, (verset 22), ce fruit vient à ceux qui ont crucifiés leurs natures pécheresses. Voir aussi les notes en bas de pages pour Gal 3:24-25. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

La droiture vous est imputée lorsque vous recevez la foi avec le fruit de l'Esprit, contre laquelle il n'y a pas de loi, pour ainsi marcher dans l'amour, en obéissant aux commandes continuelles du Christ ; ceci se produit à la la mort de votre esprit égoïste sur la croix intérieure du renoncement de soi. Lorsque vous possédez la plénitude de Christ, cela termine l'imputation, et vous êtes justes comme Lui est juste. D'ici là nous, à travers l'Esprit, attendons pour l'espérance de la droiture par la foi, Gal. 5:5. Nous attendons en entendant le Seigneur nous parler à partir de l'intérieur de notre coeur et croyons ce qu'Il dit. Nous exerçons notre foi pour porter la croix intérieure du renoncement de soi, qui est d'obéir aux commandes que nous entendons de Dieu qui nous parle à nous alors que nous attendons, veillons, et écoutons en silence pour ses directions, enseignements, commandes, encouragements, convictions, et la destruction du péché dans nos coeurs.

_______________________________________