La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Galates 5

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 Christ nous a placés dans la liberté en nous affranchissant ; tenez-vous donc fermes, et ne soyez pas de nouveau retenus sous un joug de servitude.

 2 Voici, moi Paul, je vous dis que si vous êtes circoncis, Christ ne vous profitera de rien ;

 3 et je proteste de nouveau à tout homme circoncis [après avoir cru en Christ], qu'il est tenu d'accomplir toute la loi.

 4 Quiconque d'entre vous tente d'être justifié par la Loi est déchu de la grâce, et Christ est devenu d'aucun bénéfice pour vous.

 5 Car nous, à travers l'Esprit, par la foi, attendons patiemment l'espérance de la droiture.1 [La foi vient avec la réception des fruits de l'Esprit. Gal 5:22-23 en bas. Seulement lorsque vous avez produit du fruit, en marchant dans l'amour, accomplissant la Loi, alors vous avez la droiture imputée ; et ainsi aucune loi ne s'applique à vous. Gal 5:23 en bas. Plus tard, quand vous êtes nées de nouveau pour devenir une nouvelle créature qui est en union avec Christ et le Père, alors vous possédez la droiture de Dieu ; qui est ainsi la fin de l'imputation et de la croyance. Voir la note 3 en bas de page de1 Jean 3 pour la définition de la droiture.]

 6 Car en Jésus-Christ, ni la circoncision, ni l'incirconcision n'habilite quoi que ce soit, mais la foi à cause de l'amour opère avec le pouvoir. [Quelle foi à cause de l'amour ?—la foi est d'entendre la parole de Dieu qui vous est parlée et d'obéir ensuite parce que vous aimez Dieu ; obéir à Dieu est à aimer Dieu. Quand vous obéissez à ce que Dieu vous ordonne de faire, vous obtenez le pouvoir de le faire. Les oeuvres aimantes d'obéissance aux commandes de Dieu sont la foi opérant avec le pouvoir de Dieu ; alors Paul est d'accord avec Jacques, qui a écrit, « la foi sans les oeuvres est morte », Jacques 2:20-24. Jean a écrit : « Mais celui qui pratiquant la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres puissent être démontrées qu'elles ont été produites [initié et ordonné] à travers Dieu. Jean 3:21 ; ces oeuvres sont les seules oeuvres qui survivent au passage par le feu, à travers lequel tout homme doit passer. Les premières oeuvres d'amour pour Dieu sont : 1) d'attendre dans l'humble silence alors que vous écoutez et veillez pour Ses commandes, et 2) alors obéir à Ses commandes parlées que vous entendez pour vous repentir des péchés qu'Il révèle dans votre coeur. Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur, « Quelle est l'évidence de votre croyance ? — une foi opérationnelle. La foi est d'entendre la Parole de Dieu et d'obéir. Si vous m'aimez, vous m'obéirez. Celui qui ne m'aime pas n'obéi pas à mes commandes. »]

 7 Vous couriez bien, qui est-ce qui vous a arrêtés pour que vous n'obéissiez pas à la vérité ?

 8 La persuasion ne vient pas de celui[Dieu] qui vous appelle.

 9 Un peu de levain [rituel charnel]fait lever la pâte tout entière.

 10 J'ai confiance à votre égard par le Seigneur, que vous n'aurez point d'autre sentiment ; mais celui qui vous trouble, quel qu'il soit, en portera le jugement.

 11 Mais moi, frères, si je prêche encore la circoncision, pourquoi suis-je encore persécuté ? Alors le scandale de la croix2 est anéanti. [La prédication de la nécessité de la croix pour le salut offense à tel point que Paul fut persécuté pour l'avoir prêché. Lorsque les premiers Quakers ont prêché la croix, les Épiscopaliens, Presbytériens, Baptistes, et Puritains, les ont emprisonné, ont saisie leurs propriétés, et les ont tués. La chrétienté rejettent l'insistance de Jésus sur le prérequis de porter la croix pour le salut pour faire mourir leurs esprit pécheurs égoïstes ; et ils sont grandement offensés quand on leur dit que la croyance des faits historiques au sujet de Jésus et du baptême d'eau n'est pas suffisante pour le salut.]

 12 Je voudrais que ceux qui vous bouleversent se retranchassent même.

 13 Car vous, frères, vous avez été appelés à la liberté ; seulement n'usez pas de la liberté comme d'une occasion pour la chair, mais, par amour, servez-vous l'un l'autre ;

 14 car toute la loi est accomplie dans un seul commandement, dans celui-ci : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

 15 Mais si vous vous mordez et vous dévorez l'un l'autre, prenez garde que vous ne soyez consumés l'un par l'autre.

 16 Mais je dis : Marchez par l'Esprit, et vous n'accomplirez point la convoitise de la chair.

 17 Car la chair convoite contre l'Esprit, et l'Esprit contre la chair ; et ces choses sont opposées l'une à l'autre, afin que vous ne pratiquiez pas les choses que vous souhaitiez. [La chair avec ses convoitises et orgueil se font la guerre contre votre âme, la loi intérieure de Dieu dans votre coeur et l'esprit de Dieu. Cette guerre doit être gagnée par vous à la victoire, à vaincre du péché, du monde et du diable — pour vous d'atteindre la liberté du péché et le salut. Cela ne peut se produire que si vous ne faites pas les choses que vous souhaitiez ; vous devez crucifier vos convoitises et désirs charnels pour alors être guidés en pensées, paroles, et et actions par Dieu. Vous devez être conduit par l'Esprit, faisant Sa volonté, pas votre volonté ; l'homme de chair, votre esprit charnel et votre volonté doivent mourir sur la croix intérieure du renoncement de soi.]

 18 Mais si vous êtes conduis par l'Esprit, vous n'êtes pas sous la loi.3 [Être conduit par l'Esprit, c'est obéir à ce que vous voyez et entendre la Parole de l'intérieur de votre coeur vous ordonne de faire et de parler ; lorsque vous êtes totalement à pied par les commandes de l'Dsprit, la foi est arrivé. Gal 3:25. D'ici à ce que ce don de foi par révélation soit arrivé, la loi intérieure sur le coeur de chaque homme, qui inclut le noyau moral de la loi mosaïque, est votre pédagogue, Gal 3:24-25. Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « Jusqu'à ce que vous aviez été témoin de recevoir la foi venant de Christ, vous êtes sous la Loi. Jusqu'à ce que vous aviez été témoin de la loi accomplie en vous, vous êtes sous la loi. » Notez les Versets 19-24 ci-dessous. Lorsque vous suivez les premiers ordres du Seigneur pour vous repentir de vos mauvais comportements, (ce qui entraîne Sa destruction de votre désir de pécher), votre confiance que vous atteindrez toutes les promesses de l'Évangile augmente considérablement.]

 19 Or les oeuvres de la chair sont manifestes, lesquelles sont l'adultère, l'immoralité sexuelle, l'impureté, le manque de retenue, [Les oeuvres de la chair sont péché, et les gages du péché, c'est la mort. Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : «Le péché conséquence-libre n'existe pas ; les conséquences sont vraiment sidérant. Il y a une guerre que vous devez gagner : le péché doit être vaincu ; les convoitises charnelles se font la guerre contre votre âme. »]

 20 l'idolâtrie [la convoitise], la sorcellerie, la haine, les disputes, la jalousie, la rage, l'égoïsme, les divisions,

 21  les envies, les meurtres, les ivrogneries, les festivités [faire la fête, les partys], et les choses semblables à celles-là, au sujet desquelles je vous déclare d'avance, comme je vous l'ai déjà dit aussi, que ceux qui font de telles choses n'hériteront pas du royaume de Dieu.4 [Tous les hommes faire des oeuvres de la chair parce que leurs coeurs sont souillées jusqu'à ce qu'ils aient été crucifié sur la croix intérieure du renoncement de soi ; et en aucun cas il entrera dedans les Cieux tout ce qui est souillé. Apoc 21:27.]

 22 Mais le fruit de l'Esprit est l'amour, la joie, la paix (quiétude et de tranquillité pour toujours), la patience (y compris delonganimité, la fermeté et la persévérance), la bienveillance (y compris la moralité et de l'intégrité), la bonté, la foi, [Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur, « Jusqu'à ce que vous aviez été témoin de recevoir la foi venant de Christ, vous êtes sous la Loi. » Jusqu'à ce que vous êtes conduis par l'Esprit, vous n'êtes pas sous la loi, Gal 5:18 ; lorsque vous recevez ce fruit, vous êtes alors conduits par l'Esprit. Ces branches sans fruit sont jetées au feu.]

 23  la gentillesse (y compris douceur, humilité), et la maîtrise de soi (maîtrise des appétits sensuels, les passions et les désirs) : contre de telles choses, il n'y a pas de loi.5 [Une fois que vous avez produit le fruit de l'esprit, vous marchez dans l'amour obéissant aux commandes de Dieu, en accomplissant la Loi ; et la Loi avec tous ses « fait » et « ne fait pas » ne s'applique plus parce que vous suivez en continuité, et en temps réel les commandes de l'esprit de Dieu, tout comme Jésus fit sur la terre, démontrant « que ta volonté soit faite ». La réception des fruits de l'Esprit ne doit pas être imaginée ou présumé, cela doit être témoigné. ]

 24 Or ceux qui appartiennent à Christ ont crucifié la chair [la nature pécheresse] avec ses passions et ses désirs [convoitises et les affections].6 [Après que votre nature pécheresse ait été mise à mort sur la croix intérieure du renoncement de soi, vous appartenez à Christ, alors que vous marchez dans l'amour, en suivant l'Esprit, en accomplissant la Loi ; et puis vous recevez une droiture imputée. Ayant souffert sur la croix, vous ne vivez plus le reste de votre temps dans les convoitises, mais vous vivez pour la volonté de Dieu, 1 Pi 4:1-2 ; ce qui est d'être, par obéissance, conduit et guidé par l'Esprit en pensées, paroles, et actions. Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « Le but de ce site est pour vous enseigner à comment porter votre croix. »]

 25 Si nous vivons par l'Esprit, marchons aussi par l'Esprit. [car nous marchons par la foi, non par la vue. 2 Cor 5:7]

 26 Ne soyons pas désireux de vaine gloire, en nous provoquant les uns les autres et en nous portant envie les uns aux autres.


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Ici Paul parle d'une espérance de droiture à laquelle on doit s'attendre patiemment à travers l'Esprit dans la foi.

Il n'y a pas de droiture instantané parce que parce que vous êtes en accord avec l'histoire et croyez à ce que dit la Bible. Voir la définition de droiture dans la note en bas de page 2 de 1 John 3.

Il y a une droiture imputée qui vient avec la mesure de foi reçue avec les fruits de l'Esprit, qui est donnée en récompense à ceux qui ont crucifié leur mauvais esprit égoïste sur la croix intérieure du renoncement de soi, mais pas avant. Croire en Jésus ce n'est pas la foi qui impute la droiture ; voir la note en bas de page 2 de Romains 3 pour les détails sur la droiture imputée.

Jean nous met en garde : Enfants, que personne ne vous égare : celui qui pratique la droiture est juste [droit, vertueux] comme lui est juste [droit, vertueux]. 1 Jean 3:7. Toute iniquité est péché. 1 Jean 5:17. Jésus parlait, jugeait, et faisait seulement tel qu'Il était commandé et ordonné par Dieu ; pour pratiquer la droiture nous devons aussi être capable de seulement dire ce que nous l'entendons nous ordonner de dire et seulement faire ce qui nous est ordonné par Dieu. Cette habileté vient seulement après que nous ayons crucifié notre esprit égoïste et que le péché ait été détruit par l'Esprit à travers le port de la croix intérieure du renoncement de soi ; Ainsi nous marchons de la même manière qu'il a marché et dans le monde tel que Lui était avec perfection, pureté, et sainteté. Nous devons être restauré à l'image de Dieu que Adam avait perdu dans le jardin d'Éden ; revêtir la nature nouvellement crée [de Christ], qui est crée à l'image de Dieu de véritable droiture et sainteté. Lorsque nous sommes droit, tout ce que nous disons et faisons est juste, équitable, moralement correct, parfait, vrai, saint, vertueux, bon, et pure. Quand nous sommes droits, tout ce que nous disons et tout ce que nous faisons est droit — droiture.

Paul parle de la fin de la droiture imputée, avec la possession de Christ et de Sa droiture, qui vient avec le fait d'être né de nouveau en union avec Christ, Lui alors étant notre Roi dirigeant qui gouverne nos pensées, paroles, et notre conduite. Ceci est la droiture dans la nouvelle créature, la résurrection de vous avec Christ dans le croyant purifié. Et Paul a définie la foi pour être l'obéissance à la conduite de l'Esprit la conduite de l'Esprit, cette foi vient avec le fruit de l'Esprit, (verset 22), ce fruit vient à ceux qui ont crucifiés leurs natures pécheresses. Voir aussi les notes en bas de pages pour Gal 3:24-25. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

La droiture vous est imputée lorsque vous recevez la foi avec le fruit de l'Esprit, contre laquelle il n'y a pas de loi, pour ainsi marcher dans l'amour, en obéissant aux commandes continuelles du Christ ; ceci se produit à la la mort de votre esprit égoïste sur la croix intérieure du renoncement de soi. Lorsque vous possédez la plénitude de Christ, cela termine l'imputation, et vous êtes justes comme Lui est juste. D'ici là nous, à travers l'Esprit, attendons pour l'espérance de la droiture par la foi, Gal. 5:5. Nous attendons en entendant le Seigneur nous parler à partir de l'intérieur de notre coeur et croyons ce qu'Il dit. Nous exerçons notre foi pour porter la croix intérieure du renoncement de soi, qui est d'obéir aux commandes que nous entendons de Dieu qui nous parle à nous alors que nous attendons, veillons, et écoutons en silence pour ses directions, enseignements, commandes, encouragements, convictions, et la destruction du péché dans nos coeurs.

2 le scandale de la croix. Quel scandale ? Car nous sommes la bonne odeur de Christ pour Dieu, à l'égard de ceux qui sont sauvés et à l'égard de ceux qui périssent :  aux uns une odeur de mort pour la mort, et aux autres une odeur de vie pour la vie. 2 Cor 2:15-16. Car la parole de la croix est folie pour ceux qui périssent, mais à nous qui obtenons le salut elle est la puissance de Dieu. 1 Cor 1:18.

La Chrétienté nie le fait que la croix soit nécessaire. La Chrétienté prétend que le fait de croire que la croix puisse être nécessaire c'est nier que Jésus ait sauvé tous les croyants par Sa mort. Même si la mort de Christ a payé pour les péchés de tous les hommes, le fait que nous portions notre croix ce n'est pas dans le but de payer la pénalité pour nos péchés ; Christ a déjà payé pour cela. Nous souffrons, de sorte que notre esprit égoïste puisse mourir sur la croix intérieure pour en avoir terminé avec le péché, et alors par la grâce de Dieu, nous recevons le salut, le baptême du Saint-Esprit, l'union avec Dieu, et l'entrée dans le Royaume des Cieux, pour y être pour toujours.

Donc parce que la Chrétienté rejette le fait que la croix est nécessaire, dont Jésus a dit au moins cinq fois qu'elle était absolument nécessaire, alors la Chrétienté se meurt car la parole de la croix est folie pour ceux qui périssent. 1 Cor 1:18. Pour la Chrétienté, la croix a un arôme de mort. 2 Cor 2:15-16. Mais la croix c'est la puissance de Dieu pour être libéré du péché, pour être affranchi du péché pour toujours, un lavement et une perfection pour toujours.

3 Si vous êtes conduits par l'Esprit [Notez ! Si vous êtes conduits par l'Esprit], vous n'êtes pas sous la loi. Mais jusqu'à ce que vous soyez conduit par l'Esprit, la loi intérieure, (que loi intérieure inclut le noyau moral de la loi mosaïque), est votre pédagogue. Jusqu'à ce que vous soyez conduit par (soyez obéissant à) l'Esprit, vous devez être instruit par la Loi — la portion morale de la Loi qui reflète la loi intérieure dans le coeur de chaque homme. Cette loi nous accuse lorsque nous volons, mentons, etc. Cette loi morale extérieure fait résonner nos imperfections, nous motivant à rechercher la grâce de Dieu pour être changé — nous motivant à rechercher le conseil, les enseignements, les commandes et la conduite de l'Esprit. La loi morale extérieure nous guide vers l'Esprit, nous guide vers Christ.

Les prochains versets montrent que vous devez vous débarrasser vous-mêmes des péchés de la chair (19-21), ce qui se fait en crucifiant votre mauvais esprit égoïste sur la croix intérieure du renoncement de soi (24) ; pour ainsi recevoir de Christ les fruits de l'Esprit, y compris la foi(22-23). Alors, et seulement alors, serez-vous libres de la loi qui est votre pédagogue ; car vous marchez dans l'amour, l'amour de Dieu ayant été rendu parfait en vous.

4 Paul dévoile les petits caractères de l'Alliance, identifiant les exclusions de « simplement croire en Jésus et d'être sauvé ». l'adultère, l'immoralité sexuelle, l'impureté, le manque de retenue, idolâtrie [la convoitise], la sorcellerie, la haine, les querelles, la jalousie, la rage, l'égoïsme, les divisions, les envies, les meurtres, les ivrogneries, les festivités [faire la fête, les partys], et les choses semblables à celles-là, au sujet desquelles je vous déclare d'avance, comme je vous l'ai déjà dit aussi, que ceux qui font de telles choses n'hériteront pas du royaume de Dieu. Paul nous mets en garde aussi, Car vous pouvez être sûr de cela, aucune personne sexuellement immorale, ou impure, ou cupide, qui est un idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume du Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vaines paroles ; car, à cause de ces choses, la colère de Dieu vient sur ceux qui sont désobéissant. Éph 5:5-6. Et Jésus nous dit : Car c'est du dedans, c'est du coeur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l'orgueil, la folie. Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l'homme. Marc 7:21-23. Quiconque, possédant une de ces méchancetés, même ceux qui se disent Chrétiens, sera banni des cieux. Si des gens ayant ce genre de comportement égoïste étaient autorisés au ciel, le ciel serait aussi mauvais que la Terre. Seuls les anciens pécheurs vont au ciel. Il n'existe pas une chose telle que, le pécheur sauvé et qui pèche toujours ; un pécheur sauvé, est un oxymoron. Regardez Jésus ; y-a-t-il un quelconque péché en Lui ? Vous attendez-vous à ce qu'Il unisse Son corps en mariage avec un peuple méchant qui pèche toujours ? Je vous assure que, seule l'Épouse aimable et pure s'unira à Lui.

5 Mais le fruit de l'Esprit est l'amour, la joie, la paix (quiétude et de tranquillité pour toujours), la patience (y compris de longues souffrances, la fermeté et la persévérance), la bienveillance (y compris la moralité et de l'intégrité), la bonté, la foi, la gentillesse (y compris douceur, humilité), et la maîtrise de soi (maîtrise des appétits sensuels, les passions et les désirs) : contre de telles choses, il n'y a pas de loi. Pour recevoir le fruit de l'Esprit, vous devez avoir mortifiés et crucifié votre nature pécheresse sur la croix intérieure du renoncement de soi. Jusqu'à ce que vous ayez produit les fruits de l'Esprit, il y a la loi ; d'ici à ce que vous ayez les fruits, vous n'êtes pas libérés de la loi. Produire du fruit est la marque des véritables fidèles de Christ ; la marque du véritable disciple. Pour produire du fruit, vous devez demeurer [rester, vivre] dans la Parole et la Lumière de Christ, et Christ doit demeurer en vous. Lorsque vous produisez beaucoup de fruits, vous apportez la gloire au Père. Jusqu'à ce que vous produisiez du fruit, vous êtes sujets à être précipités dans les flammes de l'enfer. Jusqu'à ce que vous ayez produit du fruit de l'esprit, vous devez obéir à la loi interne sur le coeur de chaque homme, qui inclut le noyau moral de la loi extérieure, comme complété par toutes les commandes que vous recevez directement du Seigneur. Après que votre esprit égoïste ait été crucifié sur la croix intérieure du renoncement à soi-même, alors toutes vos pensées, paroles et actions sont commandées par Dieu ; et vous n'êtes plus assujetti à la Loi. Venant de la Parole du Seigneur intérieure : «Il n'y a pas de Loi lorsque vous êtes sous le contrôle total de l'Esprit ; vous marchez dans l'amour, dans l'obéissance tel que commandé — vous ne marchez plus dans la chair restreinte. »

La réception de ce niveau de foi à l'intérieur de la réception du fruit de l'Esprit est :

Cette foi n'est pas la foi que tous le monde présument avoir en croyant en Jésus.

6 La croix manquante qui mène au fruit, qui mène à la pureté, qui mène au salut, qui mène à l'union, qui mène au Royaume — pour posséder n'importe lequel de ces choses, vous devez premièrement avoir crucifié votre chair (nature pécheresse, envies, affections,) sur la croix intérieure du renoncement à soi-même.

Or ceux qui vivent selon la chair ne sauraient plaire à Dieu. Rom 8:8
Si vous vivez selon la chair, vous mourrez ; mais si par l'Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez. 8:13
Ceux qui appartiennent à Jésus Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. Gal 5:24.

Jusqu'à ce que vous ayez tué la nature pécheresse en vous, vous bien sûr allez continuer à pécher. Comme a dit Jésus, En vérité, en vérité, je vous dis : Quiconque pratique le péché est esclave du péché. Jean 8:34. Et si vous mourrez alors que vous péchez encore, vous n'avez pas d'héritage dans le Royaume de Dieu ; au lieu de cela vous serez bannis des Cieux pour apprendre au sujet du mal en vous, la manière forte avec beaucoup moins de récompense que celle qui vient en dépouillant du corps les péchés de la chair par la circoncision effectuée par Christ de notre vivant sur terre.

Notez, que vous n'appartenez pas à Christ jusqu'à ce que vous ayez crucifié votre nature pécheresse sur la croix intérieure du renoncement de soi. Vous n'êtes pas en Christ jusqu'à ce que vous ayez crucifié votre nature pécheresse sur la croix intérieure du renoncement de soi. Vous n'êtes pas l'une de ses brebis jusqu'à ce que vous ayez crucifié votre nature pécheresse sur la croix intérieure du renoncement de soi. Vous n'avez pas le salut jusqu'à ce que vous ayez crucifié votre nature pécheresse sur la croix intérieure du renoncement de soi.

Il y a deux étapes de perfection, que Fox et Crisp ont tout deux décrit.

Basé sur les Écritures et les écrits des premiers Quakers, nous pouvons séparer les nombreuses descriptions de maturité spirituelle en deux étapes :

Les Deux Étapes de la Perfection
État ou Occurrence

Après la Crucifixion

(1e Étape de Perfection)

La « Fin »

(2nd Étape de Perfection)

Liberté hors du péché*
 
Fruit de l'Esprit
 
Droiture imputée
 
Saint*
 
Pureté*
 
Voir le Seigneur *
 
Sainteté*
 
Renouvelé à l'image de Dieu*
 
Paix avec Dieu*
 
Liberté hors de la Loi
 
Marcher dans la Lumière
 
Marcher dans l'Esprit
 
Adorer en Esprit et en Vérité
 
Capable de faire la plupart des oeuvres du Seigneur
 
Véritable Fraternité *
 
Perfection Impermanente*
 
Recevez l'onction
 
Sais toutes choses. Tout voir.
 
l'Entrée dans le Royaume
 
Fils de Dieu**
 
Mortification
 
Hériter la substance Substance — Christ
 
Droiture
(sans être imputée)
 
Vie Éternelle de Dieu
 
Perfection Permanente
 
Sanctification
 
Rédemption
 
Justification
 
Né de Nouveau
 
Protéger pour ne plus jamais pécher
 
L'Union
 
S'asseoir en Christ dans le Repos
 
la Gloire
 

* Ces occurences était aussi réalisables dans l'Ancienne Alliance [Ancien Testament].

** Malgré l'Ancien Testament se référant à des fils de Dieu, (si peu), puisque celui qui est né de nouveau est protégé et ne peut pas pécher, la nouvelle alliance fils est radicalement différent que les fils de l'Ancien Testament référencés.

Selon la Parole du seigneur à l'intérieur, la première étape n'est pas même une ombre de ce que vous allez hériter dans la seconde étape.

Après avoir reçu la crucifixion de votre nature égoïste et diabolique, (la première étape de perfection), vous devez continuer de veiller, (contre les tentations), alors que vous marchez selon la conduite du Seigneur parce qu'en manquant de veiller vous pouvez tomber dans la tentation, comme Ève est tombé.

Lorsque George Fox fut élevé à cette première étape, il fut immédiatement tenté de pratiquer la médecine comme il le relate dans son Journal :

Maintenant, j'arrivai en esprit, à travers l'épée flamboyante, dans le paradis de Dieu. Toutes choses étaient nouvelles, et toute la création avait une autre odeur, différente d'auparavant, au-delà de ce que les mots peuvent exprimer.  Je ne connaissais rien à part la pureté, l'innocence et la droiture, étant renouvelé à l'image de Dieu par Christ Jésus. De sorte que j'en arrivais à l'état d'Adam, comme il était avant sa chute.  La création m'était ouverte ; et il me fut montré comment chaque chose avait reçu un nom, correspondant chacun à leur nature et vertu. Je me demandais si je devais pratiquer la médecine pour le bien de l'humanité, voyant que la nature et les vertus des créatures m'étaient ouvertes par le Seigneur.

Il fut tenté de pratiquer la médecine selon ses propres désirs ; sa pensée charnelle se tenait encore là, pas encore détruite. Ceux d'entre nous qui atteignons la première étape de perfection seront également sévèrement tentés ; mais nous pouvons minimiser notre risque de tomber si nous nous rappelons de : 1) continuer à obéir à toutes les commandes que vous avez reçus au passé et 2) rejeter tout ce que nous voulons faire, ne faisant seulement que ce qui nous est ordonné de faire par le Seigneur. Au cas où nous tombons, nous pouvons toujours choisir de nous repentir alors que nous marchons dans la lumière et que le sang de Jésus nous lave de tous nos péchés. Les fois moins nous tombons, le plus tôt nous atteignent la deuxième étape qui hérite de la substance, Christ.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Beaucoup tombèrent et a commis une erreur de la vraie foi. Lorsque le fruit garrot, j'enlève la protection. »

Je soumets les avertissements supplémentaires suivantes pour éviter de tomber dans le péché à ce stade, (leçons tirées de l'échec triste de James Naylor) :

Préoccupé par le risque de perte dans la première étape de la perfection, la Parole du Seigneur à l'intérieur dit, "parler lentement, pour toujours votre paix." Auparavant, il a dit :

La mort du début de Quaker, James Naylor, semble être l'exemple classique de protection étant retirée en raison de désobéissance volontaire après avoir atteint le premier stade de la perfection. James Naylor était un éminent prédicateur début Quaker qui avait apparemment atteint le premier stade de la perfection. Cependant, il a malheureusement laissé tomber sa vigilance et a refusé la commande écrite de la Société Quaker et des avertissements, (écrit et oral), de George Fox de se dissocier avec un groupe d'admirateurs serviles qui étaient hors de la vérité. En écrivant Fox l'a averti en citant la Parole du Seigneur qu'il était « volontairement et obstinément contre la vérité ». Peu de temps après, Naylor a précipité un grand scandale, ce qui a entraîné en sa souffrance sévère et son emprisonnement ; alors qu'il rentrait chez lui, il a été battu, volé, laissé ligoté et nu dans un champ, trouvé par une personne autre et emmené dans un Quaker médecin où il est décédé un jour plus tard à l'âge de 42 ans.

Comme je passais en revue l'échec de James Naylor dans mon esprit, j'ai entendu la Parole du Seigneur à l'intérieur en disant : « renversante désobéissance délibérée ». Si vous êtes conscient de la façon dont éminent James Naylor a été parmi les premiers Quakers, il est en effet renversante ce qu'il a fait et continue de le faire sur une période de temps significative.

Avant que George Fox était entré dans la deuxième étape de la perfection et le royaume, durant environ trois années il fut envoyé en missions spécifiques et limitées par le Seigneur. Mais il ne faisait que ce qui lui était spécifiquement dit de faire, exactement quand il lui était dit de le faire ; il retournait ensuite à sa résidence et continuait à s'attendre au Seigneur. De plus, il était suffisamment perfectionné qu'il était capable de prêcher, de débat et prier avec des paroles fournies par le Saint-Esprit ; ses paroles étaient si puissantes que les églises mêmes étaient ébranlées quand il priait à l'intérieur d'elles. ainsi l'enseignement ou la prédication limitées peuvent être instruits par le Seigneur avant que vous soyez totalement perfectionnés ; mais prenez garde de ne faire que ce qu'il vous dit de faire, rien de plus, rien de moins ; puis revenez à la maison pour continuer à vous attendre au Seigneur pour qu'Il vous transmette plus de son Esprit par ses paroles que vous l'entendez vous dire.

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre