La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Genèse 3:5

Afficher le chapitre et les notes   

 5 car Dieu sait qu'au jour où vous en mangerez vos yeux seront ouverts, et vous serez comme Dieu, connaissant le bien et le mal.2

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

2 car Dieu sait qu'au jour où vous en mangerez vos yeux seront ouverts, et vous serez comme Dieu, connaissant le bien et le mal. La tentation originelle était pour l'homme de penser par lui-même, de décider lui-même de ce qui était bien et de ce qui était mal. Ainsi Adam et Éve décidèrent de vouloir être sage comme Dieu, en décidant de ce qui était bien ou mal pour eux-mêmes. Maintenant, jusque là ils ne faisaient que ce que Dieu leur disait de faire. Ils entendaient le bruit de ses pas dans le jardin, ils entendaient sa voix. Ils ne décidaient pas de ce qui était « bon » ou « désirable » pour eux-mêmes- ils faisaient confiance à Dieu pour prendre les décisions. Mais soudainement ils pouvaient décider par eux-mêmes de ce qu'ils voulaient, et de ce qu' ils ne voulaient pas. Ils décidèrent immédiatement qu'ils étaient nus : j'ai eu peur, car je suis nu, et je me suis caché. Gen 3:10. Voyez, ils ont alors commencé à penser par eux-mêmes, recherchant le Numéro Un, qui n'était plus Dieu. Ils en avaient peur. Ils commencèrent à s'inquiéter, à douter, à avoir peur. Ils allaient soi-disant devenir sage comme Dieu, aptes à décider par eux-mêmes de ce qu'ils devaient faire ; ce fut un grand échec. Car c'est le serpent qui devint leur dieu ; l'esprit de Satan usurpa l'Esprit de Dieu dans le coeur d'Adam et Éve. L'esprit de Satan, qui voulait prendre ses propres décisions, voulait être sage, voulait être Dieu.

Et c'est ainsi que l'homme, en espérant devenir comme Dieu, devint seulement comme Satan — un rebelle, un ennemi de Dieu, un esclave du péché, esclave du pouvoir de Satan ; et désormais un homme doit travailler dur pour sa nourriture.

Et ainsi, l'homme continue aujourd'hui, en essayant d'être son propre dieu. L'homme fonctionne par sa propre pensée, il marche d'après les désirs de son coeur ; tout en essayant de faire la paix avec Dieu à l'aide de cérémonies, rituels, lecture des écritures, en assistant à des services de sectes, payant des dîmes, en jeûnant, etc. ; mais encore là, il marche selon l'imagination de son propre coeur. Dieu nous dit que de marcher selon l'imagination de nos propres coeurs c'est pire que d'adorer des idoles de bois ou de pierre :

C'est parce que vos pères m'ont abandonné, dit l'Éternel, et sont allés après d'autres dieux, et les ont servis, et se sont prosternés devant eux, et m'ont abandonné, et n'ont point gardé ma loi ;

et vous, vous avez fait pis encore que vos pères, et vous voilà marchant chacun suivant le penchant obstiné de son mauvais coeur, pour ne pas m'écouter ; Jér 16:11-12.

Chacun de nous faisons partie de la race humaine déchue, marchant avec une pensée et une imagination qui, au lieu d'être à l'image spirituelle de Dieu, est à l'image de Satan et qui est incapable d'être agréable à Dieu. Chacun de nous est un esclave de notre désir d'en vouloir plus (convoitises), orgueil, immoralité sexuelle, colère, plaisirs, passions, etc. ; chacun de nous est un être égoïste, et pécheur. Nous marchons dans les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et des pensées de notre entendement ; et nous sommes par nature des enfants de la colère et l'objet de Son indignation. Nous marchons dans les voies du monde, selon le prince de la puissance de l'air (Satan), qui est l'esprit qui oeuvre maintenant dans les fils de la désobéissance, Éph 2:2-3 ; nous sommes les descendants désobéissants d'Adam le désobéissant.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « La Religion a rejeté le status des hommes » ; toutes les religions du monde ignorent que l'homme est une créature déchue. Au lieu de cela, les religions du monde enseignent que nous pouvons devenir plaisants pour Dieu avec de quelconque rituel, cérémonie, prière, méditation, etc. ; mais rien de cela nous change d'être souillés dans nos pensées et inacceptable pour Dieu et les Cieux. Bien que nous puissions cacher notre colère ; bien que nous puissions éviter de commettre l'adultère ; bien que nous puissions restreindre notre chair de courir ou de faire le mal ; nous ne pouvons pas changer le fait que nous avons de la colère, nous regardons les autres avec convoitise, nous en voulons plus, etc. ; nous sommes une créature égoïste tentant de se complaire soi-même. Seul la puissance de Dieu peut ôter notre nature humaine égoïste. Pour devenir agréables à Dieu ; pour nous débarrasser nous-mêmes de notre coeur souillé ; nous devons être complètement changés par la puissance de Dieu pour recevoir un nouveau coeur, une nouvelle pensée, et un nouvel esprit.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

Cependant, Jésus nous offre une solution. Il est venu afin de restaurer l'homme à l'image spirituelle de Dieu, pour que nous soyons capable de jouir à nouveau de sa fraternité et de sa direction ; cela requiert à l'homme de crucifier, (mortifier, tuer), sa nature pécheresse sur la croix intérieure du renoncement à soi-même. Nul ne peut être undisciple de Jésus à moin de renoncer à soi-même et de prendre sa croix à tous les jours.

Encore, provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

La Chrétienté d'aujourd'hui est un ennemi de la croix, qui enseigne faussement que la croix n'est pas nécessaire, et aussi leurs croyants continuent à pécher et demeurent ainsi dans le péché, Jean 8:34. La seule croix du Christianisme n'est qu'une décoration, suspendue au mur ou parée de bijoux. Comme les Enfants d'Adam, ceux qui sont dans le Christianisme vivaient dans un état de damnation avant qu'ils deviennent des croyants ; ils restent damnés après être devenus des croyants parce qu'ils sont toujours à pécher et esclaves du péchéleur damnation ne sommeille point, demeurant dans la même condition de condamnation qu'Adam, impurs, impies, injustes, injustifiés, non-sanctifiés, non-sauvés.

Le Christianisme laisse les gens vivre dans les convoitises de leur chair, accomplissant les désirs de leur chair et leurs propres pensées, tout comme le reste des hommes ; ils sont abandonnés dans leurs natures pécheresses, marchant selon la chair, dont le but est de satisfaire les choses de la chair ; dans leurs convoitises, désirs, affections, plaisirs, orgueil, colère, vanité, crainte, inquiétude, plans, etc. ; ils sont abandonnés marcher selon les voies de ce monde, selon le prince de la puissance de l'air [Satan], Éph 2:2-3. Car si vous vivez selon la chair [la nature pécheresse], vous mourrez. Rom 8:13. Par le christianisme qui supposément « vous sauve » de vos péchés, vous avez perdu votre chance de trouver la vie supérieure de Dieu : car quiconque voudra sauver sa vie la perdra ; et quiconque perdra sa vie pour l'amour de moi, la trouvera. Mat 16:25. Le but de ce site web est de vous enseigner comment recevoir la puissance transformatrice de Dieu, pour devenir libéré du péché et entrer dans l'union avec Dieu alors que vous êtes traduit dans le Royaume, tandis que sur terre et puis pour toujours.

Jésus est venu pour détruire les oeuvres du diable dans tous les hommes, les laver afin de de les unir de nouveau avec Lui tels qu'ils étaient jadis avant la chute, et même au delà de la condition d'Adam et Éve ; au delà de leurs condition où ils étaient enclin à tomber dans la tentation, à une union avec Christ, à se reposer en étant assis en Christ, rendu parfait et à l'abri pour toujours de la chute dans la tentation.

_______________________________________