La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Jacques 1

Prochain Chapitre

 1 [Jacques était un Apôtre, un frère naturel de Jésus, ainsi qu'un pilier dans l'Église de Jérusalem avec Jean et Pierre. Suite à la démission de Pierre à la tête du conseil des Apôtres pour prêcher l'évangile, Jacques devint à la tête du conseil ; à la tête de l'église de Jérusalem. Cette lettre est un plaidoyer contre les fausses doctrines qui commencèrent à prendre possession de la Chrétienté aux temps des Apôtres. Il est intéressant de noter que les fondateurs du Protestantisme, en particulier Luther, avaient un grand mépris pour cette lettre ainsi que le Livre de l'Apocalypse, l'Épitre aux Hébreux, l'Épitre de Jude, et le Livre d'Esther parce qu'elle n'adhère pas à leur théorie voulant que la grâce soit le salut instantané. Luther appelait cette Lettre « un épître de paille ». (Luther écrivit aussi des paroles d'extrême haine envers les Juifs, qui plus tard servit à justifier l'holocauste des Nazis). Dans leur arrogance, Luther et les fondateurs du Protestantisme n'ont jamais supposé que leur doctrine de salut instantanée et de sainteté pouvait avoir des manquements ; ni que Jacques, le frère naturel de Jésus, et chef de la première, miraculeuse et puissante église de Jérusalem, pouvait avoir plus de discernement spirituel qu'eux-même. Comme plusieurs autres fondateurs non régénérés de sectes dans la Chrétienté, Luther avait bâti une doctrine du salut avec des sous-ensembles d'Écritures, en ignorant ou en écartant les écritures qui n'appuient pas ses opinions. En effet, Luther créa un nouveau Dieu et Christ à partir de son sous ensemble d'écritures sélectionné. En revanche, les premiers Quakers trouvèrent toutes les Écritures pleinement compatible avec leurs compréhensions et leurs croyances.

Toutes les écritures sont compatibles ; si vous devez ignorer une écriture afin de maintenir votre compréhension, c'est donc que vous ne comprenez pas les autres écritures que vous pensiez comprendre.

À tous, provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Très chers, une ratification de Jacques fera des merveilles. Ratifie Jacques. » Le Seigneur nous dit que cette lettre est la clé pour comprendre les nécessités de devenir un véritable Chrétien.]

 1  Jacques, esclave de Dieu et du Seigneur Jésus Christ, aux douze tribus qui sont dans la dispersion, salut !

 2 Mes frères, considérez tout cela comme une joie quand vous tombez dans plusieurs épreuves de toutes sortes, et dans diverses tentations, [C'est à travers beaucoup d'épreuves et de tribulations qu'il nous faut entrer dans le royaume de Dieu. Actes 14:22. Six détresses il te délivrera, et, dans sept, le mal ne t'atteindra pas te. Job 5:19]

 3 sachant ceci, que l'épreuve de votre foi produit la patience.

 4 Mais faut que la patience ait son oeuvre parfaite, afin que vous soyez parfaits et complets, ne manquant de rien.1 [Remarque ! Si vous ne manquez de rien, alors vous avez tout notre possible, (élever jusqu'au Ciel, assis avec Christ dans le royaume, en union avec le Christ et Dieu, sans péché, pur, saint, perfectionné en permanence, à l'abri de jamais pécher à nouveau), comme Paul a écrit l'homme parfait ne : jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l'état d'homme parfait, à la mesure de la stature de la plénitude du Christ : Éph 4:13. Si vous êtes un homme parfait et que vous possédez la plénitude du Christ, vous avez tout possible.]

 5 Et si quelqu'un de vous manque de sagesse, qu'il demande à Dieu qui donne à tous libéralement et qui ne fait pas de reproches, et il lui sera donné ;

 6 qu'il demande avec foi, ne doutant nullement ; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et jeté çà et là ;

 7 or que cet homme-là ne pense pas qu'il recevra quoi que ce soit du Seigneur :

 8 il est un homme incertain dans ses pensées, inconstant dans toutes ses voies.

 9 Or que le frère de basse condition se glorifie dans son élévation,

 10 et le riche [frère] dans son abaissement, car il passera comme la fleur de l'herbe.

 11 Car le soleil s'est levé avec sa brûlante chaleur et a séché l'herbe, et sa fleur est tombée, et la grâce de sa forme a péri : ainsi aussi le riche se flétrira dans ses voies.

 12 Bienheureux est l'homme qui endure la tentation, car quand il aura été éprouvé [supporté l'épreuve], il recevra la couronne de vie, qu'Il a promise à ceux qui l'aiment.

 13 Que nul, quand il est tenté, ne dise : Je suis tenté par Dieu ; car Dieu ne peut être tenté par le mal, et lui ne tente personne.

 14 Mais chacun est tenté, étant attiré et amorcé par sa propre convoitise ;

 15 puis la convoitise, ayant conçu, enfante le péché ; et le péché, étant consommé, produit la mort.

 16 Ne vous égarez pas, mes frères bien-aimés :

 17 Tout don parfait et bon est d'en haut, et descend du Père des lumières,2 avec qui il n'y a pas de variation, ni aucune ombre jetée par son retournement. [Lorsque la source de la lumière tourne, il n'y a pas l'ombre d'être vu. Quelle belle manière de dire que Dieu est source de toute bonté, vertu, gentillesse, miséricorde, sagesse, pureté, propreté, gentillesse, contrôle de soi, paix, foi, humilité, amour, joie, connaissance, vie, et lumière.]

 18 De sa propre volonté, il nous a engendrés par la parole de la vérité, pour que nous soyons une sorte de prémices de ses créatures.

 19 Ainsi, mes frères bien-aimés, que tout homme soit prompt à écouter, lent à parler, lent à la colère ;

 20 car la colère de l'homme ne conduit pas à la droiture de Dieu. [Ce verset confirme que la droiture n'est pas instantanément reçue en croyant en Jésus. La droiture doit être visée et poursuivie. 2 Tim 2:22. Notre obéissance à ce que nous entendons le Seigneur nous dire nous conduit à la droiture. Rom 6:16. Nous devos rechercher Sa droiture comme la plus haute priorité dans notre vie. Mat 6:33. Nous devons patiemment attendre, par la foi, à travers l'Esprit, pour l'espérance de la droiture, Gal 5:5, alors que l'Esprit nous réprouve pour nos péchés ; et avec notre obéissance aux commandes que nous entendons, le péché est ôté de nos coeurs. Quand nous avons crucifié notre nature de pécheur égoïste sur la croix intérieure du renoncement de soi, nous devenons droit. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Ne vous méprenez pas ; la colère doit être éliminée por entrer dans le royaume. » ]

 21 C'est pourquoi, rejetant toute saleté et résidu de malice, recevez avec douceur la parole implantée, qui a la puissance de sauver vos âmes.3 [Si humblement vous croyez et obéissez aux paroles que vous entendez Christ vous dire, elles sont implantées dans votre coeur, accomplissant l'écriture : Je mettrai mes lois dans leurs coeurs, et je les écrirai aussi sur leurs entendements (compréhension intérieure). Héb 10:16. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Vous devez obéir chaque la loi établit par l’Esprit. » ]

 22 Mais soyez exécuteurs de la parole, et ne soyez pas auditeurs seulement, vous trompant vous-mêmes. [Jacques dit que si vous faillissez d'obéir à ce que vous entendez qui est parlé par Christ à vous de l'intérieur de votre coeur, vous vous trompez vous-mêmes que l'obéissance n'est pas nécessaire. L'obéissance conduit à la droiture, et l'obéissance conduit au salut ; sans obéissance vous n'allez rien expérimenter.]

 23 Car si quelqu’un est seulement un auditeur de la parole, et non un exécuteur,4 il est semblable à un homme qui considère sa face naturelle dans un miroir ;

 24 car il s'est considéré lui-même et s'en est allé, et aussitôt il a oublié quel il était.

 25 Mais celui qui aura regardé de près dans la loi parfaite, celle de la liberté, et qui aura persévéré, n'étant pas un auditeur oublieux, mais un faiseur d'oeuvre,5 celui-là sera bienheureux dans son faire.

 26  Si quelqu'un pense être religieux, mais qu'il ne tienne pas sa langue en bride [la retenir], il trompe son coeur [en se pensant lui-même religieux], et la religion de cet homme est sans valeur.6

 27 La religion pure et sans tache devant Dieu et le Père, est ceci : De visiter les orphelins et les veuves [et les personnes âgées, qui ne peuvent s'aider elles-mêmes] dans leur besoins, et de se garder soi–même sans tache, loin du monde. [des convoitises de la chair, convoitises de l'oeil, et orgueil de la vie]


Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète lorsque vous tombez dans de multiples procès et des tentations variées ; ... Mais faut que la patience ait son oeuvre parfaite, que vous puissiez être parfaits et complets, ne manquant de rien. Procès, tribulations, et afflictions de la main de Dieu sont nécessaires pour amener un homme à la perfection. Dieu rend un homme humble, permettant à l'adversaire (Satan ainsi que ses anges déchus) de cribler un homme et de le mettre à l'épreuve, tout comme il l'a fait à Pierre et aux disciples.

Car étroite est la porte, et comprimé le chemin qui mène à la vie, et il y en a peu qui le trouvent. Mat 7:14 (Tribulation et souffrance sont la pression ; comme vous vous approchez de la porte, la pression s'intensifie).

Christ donc ayant souffert pour nous dans la chair, vous aussi, armez-vous de cette même pensée car celui qui a souffert dans la chair en a terminé avec le péché, afin de ne plus vivre le reste de son temps dans la chair selon les convoitises des hommes, mais selon la volonté de Dieu. 1 Pi 4:1-2. Tribulation n'est pas un jour difficile au bureau, un accident d'automobile, une mort dans la famille, un divorce, ou une difficulté naturelle ; c'est sans l'ombre d'un doute, imposé surnaturellement.

Jésus dit à Pierre  : Simon (Pierre), voici, Satan a demandé à vous avoir tous pour vous cribler comme le blé. Ils furent tous livrés à Satan pour être éprouvés. Si vous recherchez véritablement Dieu, il sera permis à Satan de venir vous éprouver et vous passer au crible (un processus lent), ainsi que de vous infliger de la souffrance pour éprouver, et développer la patience, la foi et l'amour en vous. vous devez souffrir avec foi que la souffrance est une part de votre croix, mais votre croix sera nullement aussi douloureuse que la croix de Jésus ; votre douleur sera moindre, de loin moindre et ne résultera pas en la mort physique. Rappelez-vous, le Seigneur permet à Satan de vous affliger de façon à châtier et punir tout fils qu'Il accepte. Si vous pensez que vous êtes un fils de Dieu, sans avoir eu à souffrir, ou sans avoir été châtiés, sans avoir été punis, alors vous n'en êtes pas un ; au lieu de cela vous êtes illégitimes  : Car celui que le Seigneur aime, il le châtie, et il fouette tout fils qu'il accepte. Vous endurez le châtiment : Dieu agit envers vous comme envers des fils, car qui est le fils que le père ne discipline pas ? Mais si vous êtes sans le châtiment [correction réprimande et la discipline] auquel tous participent, alors vous êtes des bâtards et non pas des fils. Héb 12:5-8

Ne crains en aucune manière les choses que tu vas souffrir. Voici, le diable va jeter quelques-uns d'entre vous en prison, afin que vous soyez éprouvés : et vous aurez une tribulation de dix jours. Sois fidèle jusqu'à la mort et je te donnerai la couronne de vie. Apoc 2:10

C'est uniquement lorsqu'une personne est assiégée par un ennemi surnaturel envoyé par Dieu, étant démuni, et incapable de se défendre que celle-ci découvre à quel point elle devient si facilement froissée, colérique, impatiente, incertaine [perte de la foi], et insignifiante. C'est sous le poids de l'adversité, qu'un homme découvre combien il est réellement bas, égoïste, une bête colérique. C'est là un processus d'humiliation essentiel. C'est une souffrance indispensable. Un homme doit voir pendant une longue période combien il est bas, à quel point il est égoïste, insignifiant, et combien il est mauvais —  il doit apprendre cela de sorte que jamais il ne l'oublie. Un homme doit être humilié, et c'est impossible pour un homme de s'humilier volontairement lui-même ; ce genre de tentative volontaire qu'une personne entreprend à s'humilier elle-même ne fait qu'accroître son ego. Seule la main de Dieu peut véritablement humilier un homme. Son seul espoir ne doit se reposer que sur la miséricorde de Dieu ; il ne peut y avoir une autre issue. Son seul but doit devenir celui de se débarrasser de son ego, maudit, insignifiant, de sa colère, de son ressentiment ; de sorte que, lorsque tout cela est enlevé de lui, il déteste le mal au point qu'il n'aurait même plus le désir, ne serait-ce, de retomber dans une conduite égoïste. Un homme doit être brisé par Dieu  : Les sacrifices de Dieu sont un esprit brisé ; un coeur brisé et contrit, Ô Dieu, tu ne mépriseras jamais cela ! Psa. 51:17 ; et ensuite, Il l'accepte  : « L'Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu'il m'a oint pour prêcher l'évangile aux pauvres [en esprit] ; il m'a envoyé pour guérir les coeurs brisés [qui pleurent à cause de leur esclavage du péché], pour prêcher la délivrance aux captifs [du péché], et le recouvrement de la vue aux [spirituellement] aveugles ; pour délivrer [libérer] ceux qui sont opprimés [dans l'esclavage du péché]. » Luc 4:18-19, Ésa 61:1

Après avoir passé le test du Seigneur, pour voir s'il va retourner vers le péché, il est enlevé ; alors, le Seigneur dans Sa miséricorde nettoie l'homme et le récompense avec le Sceau du Saint-Esprit, l'acompte sur la récompense finale à venir, une mesure du Saint-Esprit.

Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui est votre culte et service spirituel. Rom 12:1

2 Venant du père des lumières.  Pendant que vous avez la lumière, croyez en [dépendre de, faire confiance à, obéir à], la lumière, afin que vous puissiez devenir les enfants de la lumière. Jean 12:36. Et  : Car vous étiez autrefois ténèbres, mais maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur ; marchez comme des enfants de lumière. Éph 5:8. Et  : Vous êtes tous des fils de la lumière et des fils du jour ; nous ne sommes pas de la nuit ni des ténèbres. 1 Thes 5:5. Et  : Mais si nous marchons dans la lumière, comme lui-même est dans la lumière, nous avons communion les uns avec les autres, et le sang de Jésus Christ son Fils nous purifie de tout péché. 1 Jean 1:7. Lorsque nous commençons à nous attendre silencieusement au Seigneur, nous entendons Sa voix. Si nous persistons à entendre et à l'obéissance de ce que nous avons entendu, Dieu fait en sorte que Sa lumière brille dans nos coeurs. Nous marchons alors dans la lumière de Dieu, comme des enfants de la lumière.

3 implanté — amener à croître ensemble, parties de deux différentes plantes ; comme greffer une branche de prunier à un pêcher. Les deux parties auxquelles cette écriture fait référence sont  : 1) votre coeur, et 2) l'esprit de Christ.

recevez avec douceur la parole implantée, qui a la puissance de sauver vos âmes. Recevoir la Parole de Dieu, parlée de l'intérieur de vos coeurs, se rappeler les paroles entendues, pratiquer chaque enseignement et obéir chaque commandement.

Christ en vous, l’espérance de gloire. Col 1:27
Les paroles que nous l'entendons nous dire sont Esprit et elles nous transmettent la vie de Dieu, Jean 6:63 ;
cette vie de Dieu c'est Christ, Jean 1:5,14:6, de sorte que Christ est formé à l'intérieur de nous, Gal 4:19.
Jusqu'à ce que finalement Christ soit pleinement formé et réellement ressuscité en nous. 2 Cor 4:14, Col 2:11-12,3:1, Éph 2:5-6
Vous voyez alors Christ, la gloire de Dieu, apparaître dans votre coeur et vous êtes témoins qu'Il vous apporte votre salut et la vie éternelle.

Ses paroles parlées que vous entendez et que vous gardez, (pratiquez, obéissez, retenez), sont esprit et elles vous transmettent la vie de Dieu. Les oeuvres de la chair ne profitent de rien ; la lecture de la Bible c'est une oeuvre de la chair. Il n'y a seulement que les paroles entendu, qui ont été prononcées par l'Esprit, qui donneront la vie. Vous pouvez entendre et croître spirituellement en entendant les Paroles de Vie prononcées par le Saint-Esprit dans votre coeur, si vous attendez dans l'humble silence, alors que vous écoutez, veillez, entendez, croyez cela pour être vrai, et qu'ensuite vous obéissez à ce qui vous est dit de faire. Ce sont les paroles que vous entendez venant de Dieu et auxquelles vous obéissez qui crée réellement la nouvelle vie spirituelle à l'intérieur de vous, cette vie c'est Christ, la vie. Ces paroles entendues sont implantées dans votre coeur pour prendre racine pour vous changer pour devenir plus comme Lui, formant Christ en vous ; jusqu'à ce que Christ siot poleinement formé et ressuscité en vous pour être votre vrai Seigneur, gouvernant vos pensées, vos paroles, et vos oeuvres.

Jésus a dit aux apôtres qu'ils étaient lavés par les paroles qu'Il leur avait dit. Jean 15:3. Et Paul nous a dit que l'église des croyants est sanctifiées et lavée avec le lavement de l'eau de la parole pour devenir glorieux, sans tache ni ride, Éph 5:25-27; et celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés sont tous issus d'un seul, Héb 2:11; et ceux qi sont sanctifiés sont pour toujours lavés et rendus parfaits. Héb 10:14. Ainsi, les paroles que nous L'entendons assidûment nous dire à nous nuous amènent à être nettoyés, sanctifiés, en union, et rendus parfaits pour toujours.

4 Être seulement un auditeur de la parole et non un exécuteur de la parole, c'est se faire montrer par le Seigneur certains aspects de notre esclavage du péché, pour ensuite l'ignorer, continuant dans notre ancienne voie. Quand un homme aime ses voies, il ne peut pas entendre les douces tentatives du Seigneur de l'alerter de ses erreurs. Donc il continue allègrement sur le chemin qu'il a choisi qui, à moins qu'il ne finisse par l'abandonner, le conduit à la perdition. Comme Jésus a dit : Mais celui qui a entendu et n'a pas mis en pratique, est semblable à un homme qui a bâti une maison sur la terre, sans fondement ; et le fleuve s'est jeté avec violence contre elle, et aussitôt elle est tombée ; et la ruine de cette maison a été grande. Luc 6:49. Note « auditeurs de la Parole », non lecture de la parole ; Jacques parle au sujet d'entendre la parole qui est dans votre coeur.

5 Celui qui aura regardé de près dans la loi parfaite, celle de la liberté, et qui aura persévéré, n'étant pas un auditeur oublieux, mais un faiseur d'oeuvres. Notez, après avoir regardé, n'oubliez pas ce que vous avez entendu. Jacques utilise une façon de parler, comme regarder dans un miroir ; mais ici vous « regardez » aux enseignements et commandements du Seigneur, vous montrant des choses à propos de vous. En regardant, vous entendez Sa voix, ou parfois vous voyez une vision accompagnée d'une compréhension immédiate et claire de ce qu'Il vous montre à votre sujet et le pourquoi. Si vous vous souvenez de ce qu'Il vous a montré (conservez Ses enseignements), que vous vous repentez et qu'ensuite vous y obéissez, vos oeuvres et actions seront bénies pour devenir libres de l'avidité et de l'orgueil du vieil homme charnel.

6 Si quelqu'un pense être religieux, mais qu'il ne tienne pas sa langue en bride [la retenir], il trompe son coeur [en se pensant lui-même religieux], et la religion de cet homme est sans valeur.

Voici, les navires aussi, qui sont si grands et qui sont poussés par des vents violents, sont dirigés çà et là par un très-petit gouvernail, où que ce soit que le veuille l'impulsion de celui qui les gouverne.
Ainsi aussi la langue est un petit membre et elle se vante de grandes choses. Considérez combien grande la forêt qu'un petit feu allume !
Et la langue est un feu. La langue, un monde d'iniquité, est établie parmi nos membres ; c'est elle qui souille tout le corps, et enflamme tout le cours de la nature, et est enflammée par la géhenne.
Car toute espèce de bêtes sauvages et d'oiseaux, de reptiles et d'animaux marins, se dompte et à été domptée par l'espèce humaine ;
mais pour la langue, aucun des hommes ne peut la dompter : c'est un mal désordonné, plein d'un venin mortel. Jacques 3:4-8
. (Il n'y a que la grâce de Dieu qui puisse dompter la langue de l'homme.)

Même un fou quand il ne parle pas, est réputé sage, et celui qui ferme ses lèvres, est estimé homme de compréhension. Pro 17:28

Le fou met dehors toute sa pensée, mais le sage la retient. Pro 29:11

Dans la multitude des paroles la transgression ne manque pas, mais celui qui retient ses lèvres est sage. Pro 10:19

La mort et la vie sont au pouvoir de la langue, et celui qui l'aime mangera de son fruit. Pro 18:21

Et je vous dis que, de toute parole oiseuse [inefficace] qu'ils auront dite, les hommes rendront compte au jour de jugement ;
car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné. Mat 12:36-37

Car nous errons tous dans beaucoup de choses. Si quelqu'un ne erre pas en paroles, celui-là est un homme parfait. Jacques 3:2
Donc si vous devez être condamnés pour avoir dit des paroles oiseuses, et si vous ne pouvez pas contrôler vos paroles jusqu'à ce que vous soyez parfait,
alors la perfection est manifestement exigée pour être justifié.

Avant que vous soyiez parfaits, vous parlez, et vos paroles viennent de votre pensée charnelle, qui est inimitié avec Dieu ; or, nous devrions tous nous exercer à parler le moins possible. Les messages suivant, provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur, sont pour nous aider à minimiser nos paroles : (les phrases entre parenthèses ne sont pas du Seigneur et ont été ajoutées pour plus de compréhension.)

Ce sera difficile au début, mais cela devient plus facile avec de la pratique. Ne démarrez pas de conversation involontaire avec, Salut, comment va, juste dire bonjour. Utilisez le courrier électronique au lieu d'engager des conersations téléphoniques. Il y aura des moments où il sera absolument nécesssaire pour vous d'initier une communication orale ; faites-les aussi peu que possible. Lorsqu'une question est demandée, répondez si possible par oui ou non ; et si ce n'est pas possible, restez conscient de ce que vous dites alors que vous parlez avec le peu de mots possible. Observez-vous en réaction aux autres qui parlent, et vous réaliserez que vous portez peu d'attention à ce qu'ils disent, et que vous pensez plutôt à ce que vous allez dire ensuite ; malheureusement c'est ce que sont la plupart des conversations — s'écouter soi-même parler.

Dans votre occupation il est souvent nécessaire de communiquer oralement ; certains d'entre vous ont mêmes des emploies dans le soutien téléphonique. Mon conseil est de vous exercer à faire des réponses courtes, et éviter d'essayer d'établir un rapport d'histoire de guerre et de poser des questions inutiles telles que « comment allez-vous aujourd'hui », ou « comment est la météo là-bas », ou « qu'en est-il de l'équipe de football xxx », « qui est votre favori yyy ? » , etc. Net : S'en tenir aux affaires.

Les premiers Quakers pratiquaient le parler avec le peu de mots possible comme William Penn le décrit ci-dessous provenant de son Introduction au Journal de George Fox :

« Ils recommandaient le silence par leur exemple, usant de très peu de paroles en toutes occasions. En affaire, ils étaient de parole  ; et les nombreuses paroles de leurs clients ne pouvaient les tenter ; car ils avaient plus de respect pour la vérité que la coutume, pour l'exemple plutôt que pour le gain. Ils recherchaient la solitude ; mais lorsqu'ils étaient en compagnie, ils ne voulaient ni avoir, ni entendre volontairement des discussions inutiles et illégales. Gardant ainsi leur esprit pur et paisible loin des pensées peu lucratives et des diversions. »

Lorsque juste avant de parler vous pouvez entendre ce que l'Esprit vous commande de dire, les messages suivant provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur s'appliquent :

_______________________________________

Prochain Chapitre