La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Jean 8:34

Afficher le chapitre et les notes   

 34 Jésus leur répondit : En vérité, en vérité, je vous dis : Quiconque pratique le péché est esclave du péché.5 [Si vous continuez à pécher, le péché est votre maître, et le Seigneur ne peut pas être votre Seigneur et Maître parce que le Seigneur a dit, vous ne pouvez pas servir deux Maîtres. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Si vous êtes encore à pécher vous appartenez au péché et non à Moi. Ceux qui appartiennent à Christ en ont terminés avec le péché. Souvenez-vous, chaque personne qui pèche, Lui nie comme Seigneur et Maître. » Votre défi est d'être libérés du péché par lui, donc d'être un esclave à la droiture au lieu de cela, ne parlant que les paroles que vous entendez Lui vous dira de parler immédiatement avant de parler et de ne faire que ce qu'Il vous ordonne de le faire. Ne vous trompez pas penser que vous n'êtes pas pécher ; pour jusqu'à ce que vous êtes guidé par la lumière du Seigneur avec chaque parole à parler et chaque action à faire, vous marchez dans les voies du monde, selon le prince de la puissance de l'air [Satan], dans les convoitises de votre chair, accomplissant les volontés de la chair et des pensées de votre entendement ; et qui est marche dans les ténèbres, qui est le péché. Jusqu'à ce que votre imagination et esprit charnel ont été détruites par le Seigneur et remplacé par l'esprit du Christ, vous êtes toujours à pécher.]

Romains 6:16,19

Afficher le chapitre et les notes   

 16 Qu'ainsi n'advienne ! Ne savez-vous pas qu'à quiconque vous vous livrez vous-mêmes comme esclaves pour obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la droiture.5 [L'obéissance conduit à être juste. Sans obéissance, sans écoute ni obéissance à la parole de Dieu dans votre coeur, vous êtes un esclave du péché. Jésus confirme fortement ceci : En vérité, en vérité, je vous dis : Quiconque pratique le péché est esclave du péché. Jean 8:34. Nous, à travers l'Esprit, par la foi, attendons patiemment l’espérance de la droiture Gal 5:5.]

 19 Je parle à la manière des hommes, à cause de la faiblesse de votre chair. Comme jadis vous avez cédé votre corps comme esclaves de l'impureté et de la méchanceté pour la méchanceté, cedez donc maintenant vos membres comme esclaves de la droiture qui résulte en la sainteté.8

Jude 1:4

Afficher le chapitre et les notes   

 4 car certains hommes se sont glissés inaperçu, écrits à ce sujet il y a longtemps, des impies, qui changent la grâce de notre Dieu en illégalité et dissolution, et en un permis pour l'immoralité ; et qui refuse et renient notre seul maître et seigneur, Jésus Christ.2 [Ces hommes ont transféré du sens de la grâce, transféré de la vérité : qu'avec le repentir L'Esprit de Dieu nous commande de nier les convoitises et l'impiété pendant lui nous purifie pour pouvoir pour vivre une vie sobrement et pieuse dans ce monde présenttransféré plutôt au mensonge tordu que la grâce est une licence pour le péché et immoralité que excuse tous les péchés passés, présents et futurs chez les croyants, excusant ainsi les croyants à vivre dans leurs convoitises et leur fierté comme ils veulent sans lois. La fausse église s'est servie du sang de Jésus comme une excuse pour le mal, et par conséquent ils ont profané son sang comme une chose impure ; et aussi ils ont piétiné Jésus et démontré du mépris pour la grâce Héb 10:29. En prétendant que la grâce excuse tous les péchés, ces hommes rejettent et déshonorent Jésus en tant que leur Seigneur et Maître, qui disait, « repentez-vous ou périssez, et ne péchez plus ». Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Souvenez-vous, chaque personne qui pèche Lui nie comme Seigneur et Maître. Êtes-vous en accord avec ceux qui dans leur arrogance ont déclaré que Dieu excuse le mal dans leurs croyants ? Ce n'est pas juste, mais ils ne s'en soucient pas. Ils ont pris la Bible et en ont fait une chose impure utilisée dans le but de justifier leur immersion dans le péché. La nouvelle loi est devenue injustice. Le christianisme n'a aucune idée de qui je suis ou ce que je représente. » Pierre a également identifié ces enseignants faux chrétiens : « car, lorsqu’ils prononcent de grandes paroles enflés de vanité, ils attirent par les convoitises de la chair, par beaucoup d’impudicités, ceux qui venaient juste d’échapper de ceux qui vivent dans l’erreur ; tandis qu’ils leur promettent la liberté, eux-mêmes sont asservis à la corruption ; car l'homme est esclave de celui par qui il est vaincu. » 2 Pierre 2:18-19. Comme Jésus a dit, « En vérité, en vérité, je vous dis : Quiconque pratique le péché est esclave du péché. » Jean 8:34. Car les gages du péché, c'est la mort ; Rom 6:23. Le christianisme a non seulement fait de la grâce une licence pour l'immoralité, mais le christianisme également a causé la conscience de leurs croyants d'être cautérisée comme avec un fer chaud, les laissant indifférent au péché et au mal. Il y a une liberté pour un fils de Dieu crucifié, libre de tout péché, marchant dans l'amour et accomplissant la loi ; mais à moins que vous ayez été libéré de tout péché tandis que sur la terre, vous serez banni du ciel quand vous mourrez.]

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.