La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Jude 1:4

Afficher le chapitre et les notes   

 4 car certains hommes se sont glissés inaperçu, écrits à ce sujet il y a longtemps, des impies, qui changent la grâce de notre Dieu en illégalité et dissolution, et en un permis pour l'immoralité ; et qui refuse et renient notre seul maître et seigneur, Jésus Christ.2 [Ces hommes ont transféré du sens de la grâce, transféré de la vérité : qu'avec le repentir L'Esprit de Dieu nous commande de nier les convoitises et l'impiété pendant lui nous purifie pour pouvoir pour vivre une vie sobrement et pieuse dans ce monde présenttransféré plutôt au mensonge tordu que la grâce est une licence pour le péché et immoralité que excuse tous les péchés passés, présents et futurs chez les croyants, excusant ainsi les croyants à vivre dans leurs convoitises et leur fierté comme ils veulent sans lois. La fausse église s'est servie du sang de Jésus comme une excuse pour le mal, et par conséquent ils ont profané son sang comme une chose impure ; et aussi ils ont piétiné Jésus et démontré du mépris pour la grâce Héb 10:29. En prétendant que la grâce excuse tous les péchés, ces hommes rejettent et déshonorent Jésus en tant que leur Seigneur et Maître, qui disait, « repentez-vous ou périssez, et ne péchez plus ». Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Souvenez-vous, chaque personne qui pèche Lui nie comme Seigneur et Maître. Êtes-vous en accord avec ceux qui dans leur arrogance ont déclaré que Dieu excuse le mal dans leurs croyants ? Ce n'est pas juste, mais ils ne s'en soucient pas. Ils ont pris la Bible et en ont fait une chose impure utilisée dans le but de justifier leur immersion dans le péché. La nouvelle loi est devenue injustice. Le christianisme n'a aucune idée de qui je suis ou ce que je représente. » Pierre a également identifié ces enseignants faux chrétiens : « car, lorsqu’ils prononcent de grandes paroles enflés de vanité, ils attirent par les convoitises de la chair, par beaucoup d’impudicités, ceux qui venaient juste d’échapper de ceux qui vivent dans l’erreur ; tandis qu’ils leur promettent la liberté, eux-mêmes sont asservis à la corruption ; car l'homme est esclave de celui par qui il est vaincu. » 2 Pierre 2:18-19. Comme Jésus a dit, « En vérité, en vérité, je vous dis : Quiconque pratique le péché est esclave du péché. » Jean 8:34. Car les gages du péché, c'est la mort ; Rom 6:23. Le christianisme a non seulement fait de la grâce une licence pour l'immoralité, mais le christianisme également a causé la conscience de leurs croyants d'être cautérisée comme avec un fer chaud, les laissant indifférent au péché et au mal. Il y a une liberté pour un fils de Dieu crucifié, libre de tout péché, marchant dans l'amour et accomplissant la loi ; mais à moins que vous ayez été libéré de tout péché tandis que sur la terre, vous serez banni du ciel quand vous mourrez.]

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

2 car certains hommes se sont glissés inaperçu, écrits à ce sujet il y a longtemps, des impies, qui changent la grâce de notre Dieu en illégalité et dissolution, et en un permis pour l'immoralité ; et qui refuse et renient notre seul maître et seigneur, Jésus Christ. Concernant le salut instantané par grâce : provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur, « Ce sont des mensonges tordu, pernicieux, un défaut fatal qui détourne le juste. » La grâce a été tordue en mensonges, provenant d'un processus d'enseignement sur la repentance, menant à la pureté, pour être devenu un permis pour l'immoralité et la continuité dans nos natures pécheresses sans aucune repentance requise. En réclamant la grâce qui excuse tout péché, tous les hommes de ce genre renient Jésus comme leur Seigneur et Maître, qui a dit, « repentez-vous ou périssez, et ne péchez plus ». Jude nous démontre que cette perversion mauvaise de la doctrine a commencé il y a 2000 ans dans la première église. Cela fut écrit il y a longtemps par Moïse quand il a écrit au sujet de Caïn, Balaam, et Coré, les prédécesseurs de ces chrétiens pervers qui changent la grâce en illégalité, en dissolution, ou en permi pour le péché.

Paul nous dit à propos de ceux qui prétendent connaître Dieu, mais qui le renient par leurs vies de pécheurs : Ils professent qu'ils connaissent Dieu ; mais ils le renient par ce qu'ils font, étant abominable, désobéissant, et disqualifiés pour toutes bonnes oeuvres, Tit 1:16; (les bonnes oeuvres ce sont celles que Dieu dirige à un homme pur pour qu'il les produise ). Vous pouvez l'appeler Seigneur, vous pouvez l'appeler Maître, mais comme fit Judas, même l'embrasser ; mais ce n'est pas ce que vous dites qui fait que Jésus est votre Seigneur ou Maître, mais ce sont vos actions — votre obéissance à ses enseignements et commandes. Par vos actes, soit vous le reconnaissez ou le reniez comme votre Seigneur et Maître. Si vous péchez, vous le reniez comme votre Seigneur et Maître. Un Seigneur et Maître gouverne son serviteur, et Jésus ne gouverne pas sur la commission du péché. Jusqu'à ce que vous soyez libérés du péché, Il n'est pas votre Seigneur et Maître. Vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la droiture. 6:16. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Souvenez-vous, chaque personne qui pèche Lui nie comme Seigneur et Maître. Si vous êtes toujours pécher, vous appartenez au péché et pas à moi. »

S'étant infiltrés parmi les Chrétiens infiltrés, ils voudront eux-aussi se prétendre Chrétiens. Bien sur ils voudront dire qu'ils croient en Jésus et en Dieu ; mais ils renient la nécessité de l'onction gouvernante de l'esprit du Christ pour gouverner leurs coeurs. Ils rejettent la nécessité que Jésus soit leur réel Seigneur et Maître, dirigeant parfaitement nos pensées, paroles, et gestes. Judas embrassa Jésus et dit : « Je te salue Maître », et en dépit de ses paroles, ses gestes de trahisons renièrent Jésus en tant que son Seigneur et Maître. La Chrétienté aussi rejette et renie Jésus en enseignant le salut instantané par grâce, alors qu'ils ignorent les enseignements de Jésus, pour ce qui est des exclusions, de ses exigences, et de ses conditions d'admission pour le Salut. Ignorer ses enseignements et ses commandements, c'est rejeter et renier Jésus en tant que Seigneur et Maître. Jésus n'est pas le Seigneur et Maître de ceux qui demeurent dans le péché : alors qu'Il dit, En vérité, en vérité, je vous dis : Quiconque pratique le péché est esclave du péché. Jean 8:3. Si vous êtes encore dans le péché, c'est que vous marchez encore selon le train de ce monde, selon le chef de l'autorité de l'air [Satan], Éph 2:2-3 ; Satan est votre Seigneur.

Ces faux Chrétiens rejettent la nécessité du résultat du chemin étroit faisant que Jésus a le contrôle total sur eux, alors qu'ils professent la fausse doctrine du salut instantané de la voie facile et spacieuse : Christ ayant payé pour tous vos péchés : passés, présents, et futurs ; péchés sans conséquences. Ils renient la nécessité de la repentance, perfection - pureté - et sainteté, toutes rendues possibles en portant la croix intérieure du renoncement de soi-même. Ceux-ci étaient des hommes charnels - de faux ministres non-perfectionnés, non-crucifiés, sans avoir reçu l'Esprit de Dieu par l'obéissance. Il y a 2000 ans, le faux évangile de la grâce fut vendu comme étant le salut ; mais malheureusement aujourd'hui le faux-salut instantané est devenu universel, avec toutes les sectes qui ne sont que des sectes déficientes.

d'une punition combien plus sévère pensez-vous que sera jugé digne celui qui a foulé aux pieds le Fils de Dieu, et qui a estimé profane le sang de l'alliance par lequel il avait été sanctifié, et qui a outragé [méprisé] l'Esprit de grâce ? Héb 10:29.

La fausse église s'est servie du sang de Jésus comme une excuse pour le mal, et par conséquent ils ont profané son sang comme une chose impure ; et aussi ils ont piétiné Jésus et démontré du mépris pour la grâce. Ce qu'il y a de pire c'est qu'ils ont changé l'alliance, dont Ésaïe avait prophétisé qu'en conséquence le Seigneur dévorerait la terre, et qu'il ne resterait que peu d'homme. Ésa 24:5-6 ; ce temps qui approche rapidement, et dans lequel tous ceux qui pèchent seront retirés de la terre, non pas au moyen de l'eau comme au temps de Noé, mais par un fléau.

C'est le Seigneur qui est censé désigner, par un don, ses prédicateurs, enseignants, et évangélistes, dont le l'unique but les le perfectionnement des saints. Éph 4:-11-13.
Aucune personne n'ayant pas été rendue parfaite, ne peut accomplir la fonction du ministère, qui est
le perfectionnement des saints ; n'importe quel enseignant/prédicateur non-rendu parfait est un faux-ministre, n'ayant pas été nommé ni reçu le don de par Dieu. Jésus nous a spécifiquement avertit que les ministres non-rendus parfaits sont des guides aveugles et nous dit de les quitter. Luc 6:39-45, Mat 15:14. Tout ministre, non-rendu parfait, de par ses fausses prédications ou enseignements sans autorisation rejette Jésus comme Seigneur et Maître.

C'est le Seigneur qui est censé envoyer les ouvrier pour travailler à la moisson dans les champs, Mat 9:38, mais de nos jours les ouvriers n'ont pas été désigner pas plus qu'ils n'ont été envoyés par ordre direct. Ils ont été désignés par l'homme, enseignés par l'homme, envoyés par l'homme, et ceux-là n'appartiennent pas à Christ. Au lieu de cela, ce sont des ministres de Satan qui se sont déguisé afin de ressembler à des ministres de la droiture, et de piété, 2 Cor 11:14-15.


Pierre nous a même prévenus d'être prudents avec les lettres de Paul, la source du faux évangile, (qui était Romains et 1 Corinthiens), qui étaient facilement mal-comprises :

Croyez que la patience de notre Seigneur est votre salut, comme notre bien-aimé frère Paul vous l'a aussi écrit ; C'est ce qu'il fait dans toutes les lettres, où il parle de ces choses, dans lesquelles il y a des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens [tordent], comme celui des autres Écritures, pour leur propre ruine.

Vous donc, bien-aimés, qui êtes avertis, mettez-vous sur vos gardes, de peur qu'entraînés par l'égarement des impies, vous ne veniez à déchoir de votre fermeté. 2 Pierre 3:15-17. (Si vous lisez seulement partiellement Romains, vous pouvez facilement mal comprendre la grâce, pensant que vous n'avez rien d'autre à faire qu'avoir la foi en Jésus ; mais si vous regardez à la lettre entière, comme c'était conçu pour être lu, vous savez que vous devez tuer votre nature pécheresse pour être agréable à Dieu. Regardez les versets de Paul dans Romans 8:8, Romans 8:13, Phil 2:12, Galates 5:19-24, 2 Cor 7:1,1 Thes 4:7, 1 Cor 15:34, et je leur ai annoncé de se repentir et de se tourner vers Dieu, en faisant des oeuvres convenables à la repentance. Actes 26:20 si vous avez un quelconque doute.)

Cette doctrine du péché sans culpabilité est la coupe enivrante que sert la prostituée de Babylone et et ceux qui habitent [toutes les nations] sur la terre ont été enivrés du vin de sa fornication », Apoc 17:2 ; Le vin de sa fornication c'est la fausse promesse de vivre dans les convoitises et l'orgueil sans aucune conséquence de la fureur de Dieu. Et et le monde entier s'est enivré à sa coupe et ont suivit cette prostituée qui prétend être l'Épouse de Christ, chevauchant la bête qui a des cornes comme un agneau, (afin de se faire passer pour le Christ).

_______________________________________