La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Luc 3:10-14

Afficher le chapitre et les notes   

 10 Et les foules l'interrogèrent, disant : Que faut-il donc que nous fassions ?

 11 Et répondant, il leur dit : Que celui qui a deux tuniques en donne à celui qui n'en a point, et que celui qui a des vivres fasse de même. [Partager de votre surplus avec ceux qui sont dans le besoin des choses nécessaires de la vie.]

 12 Et des publicains vinrent aussi pour être baptisés ; et ils lui dirent : Maître, que faut-il que nous fassions ?

 13 Et il leur dit : Ne percevez rien au delà de ce qui vous est ordonné. [Ne fraudez personne ; soyez honnêtes dans vos transactions ; ne prenez pas avantage de personne.]

 14 Et des gens de guerre l'interrogèrent aussi, disant : Et nous, que faut-il que nous fassions ? Et il leur dit : Ne commettez pas d'extorsions, ni n'accusez faussement personne, et contentez-vous de vos gages.4 [N'opprimez personne ; ne mentez pas ; n'en désirez pas plus ; ne vous plaignez pas.]

Afficher le chapitre et les notes   

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

4 En plaçant les instructions de Jean au sens général, voici le commencement de la repentance pour tout homme qui débute son voyage à la recherche de Dieu, qui est l'unique but de la vie.

     Se repentir : penser différemment ; changer votre pensée, regret d'avoir péché et changer votre conduite. Matt 3:2
     Partager votre exédent avec ceux qui sont dans le besoin des choses essentielles de la vie.
     être honnêtes dans vos transactions, ne jamais exagérer escroquer personne.
     Ne pas opresser les gens, n'effrayer personne, ne pas mentir, ne pas en désirer plus, ne pas se plaindre.
Luc 3:10-14.

Malheureusement Robert Barclay, un écrivain des premiers Quakers, qui avait admis ne pas être parvenu à une perfection permanente, avait choisi de défendre le refus des Quakers à porter des armes, en se basant sur cette traduction erronée « Ne pas violenter les gens. » de la Bible du Roi Jacques (King James). Ceci devint plus tard la base des Quakers pour dire faussement aux autres que toutes les armées avaient tort. Pourtant rappelez-vous, les soldats Romains étaient les gardiens de paix, les policiers. Aussi Jean le Baptiste leur avait dit de faire leur devoir, sans oppresser personne. Ils accomplissaient leur devoir en tant que magistrat, qui portent l'épée contre celui qui fait le mal, pour le bénéfice de celui qui fait le bien. Ils préviennent le comportement criminel. Il est clair qu'il ne voyait rien d'immoral dans le fait de servir en tant que soldat ; s'il avait pensé le contraire, il ne leur aurait pas dit, par des parole incertaines, de changer de travail. Il n'avait certainement aucune difficulté à répondre aux pharisiens : Mais lorsqu'il vit plusieurs des Pharisiens et Sadducéens qui venaient à son baptême, il leur a dit, RACE DE VIPÉRE, qui vous a avertis de fuir la colère qui vient ?

_______________________________________