La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Luc 18

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 Et il leur dit aussi une parabole, pour montrer qu'ils devaient toujours prier et ne pas se lasser, disant :

 2 Il y avait dans une ville un certain juge qui ne craignait pas Dieu et qui ne respectait pas les hommes ;

 3 et dans cette ville-là il y avait une veuve, et elle alla vers lui, disant : Venge-moi de mon adversaire.

 4 Et il ne le voulut pas pour un temps. Mais après cela, il dit en lui-même : Quoique je ne craigne pas Dieu et que je ne respecte pas les hommes,

 5 néanmoins, parce que cette veuve m'ennuie, je lui ferai justice, de peur que, revenant sans cesse, elle ne me rompe la tête.

 6 Et le Seigneur dit : Écoutez ce que dit le juge inique.

 7 Et Dieu ne ferait-il point justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et il use de patience avant d'intervenir pour eux ?

 8 Je vous dis que bientôt il leur fera justice. Mais quand le fils de l'homme viendra, trouvera-t-il de la foi sur la terre ?

 9 Et il dit aussi cette parabole à quelques-uns qui se confiaient en eux-mêmes comme s'ils étaient justes, et qui tenaient le reste des hommes pour rien :

 10 deux hommes montèrent au temple pour prier, l'un pharisien, et l'autre publicain.

 11 Le pharisien, se tenant à l'écart, priait en lui-même en ces termes : O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes qui sont ravisseurs, injustes, adultères ; où même comme ce publicain.

 12 Je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tout ce que je possède.

 13 Et le publicain, se tenant loin, ne voulait même pas lever les yeux vers le ciel, mais se frappait la poitrine, disant : O Dieu, sois apaisé envers moi, pécheur !

 14 Je vous dis que celui-ci descendit en sa maison justifié plutôt que l'autre ; car quiconque s'élève, sera abaissé ; et celui qui s'abaisse sera élevé.1

 15 Et on lui apporta aussi les petits enfants, afin qu'il les touchât ; et les disciples, le voyant, reprirent ceux qui les apportaient.

 16 Mais Jésus, les ayant appelés, dit : Laissez les petits enfants venir à moi, et ne les en empêchez pas ; car à de tels est le royaume de Dieu. [Nous devons lui aller à comme les petits enfants font confiance à leurs parents, car il est douce, tendre, pur, facile à comprendre, facile à accepter, paisible, complète, moralement correcte, encourageante - jamais de sarcasme, d'amertume, ou de condamnation — jamais de réprimande — jamais incomplète pour vous laisser deviner ce qu'Il voudrait ; au lieu de cela la voix du Seigneur est remplit d'amour - de son Esprit d'Amour- parce qu'Il est Amour. Il vous dira des choses sur vous-mêmes. Il vous encouragera. Il est remplit de bonté. Il vous dira ou montrera des choses au sujet de vous-mêmes ; certaines de ces choses seront laides. Mais puisqu'Il est votre Ami, vous savez qu'Il vous les montre pour votre propre bien. Donc vous veillez et vous écoutez. Et vous ne partez pas en courant ; tenez-vous devant le Fils de l'homme. Et vous vous repentez des choses qu'Il vous montre. Et parfois Il vous donnera des commandements. Vous entendez alors la Parole de Dieu, la Parole Vivante. Et plein d'espoir vous allez obéir à Ses commandements et vous lui démontrerez votre Amour pour Lui en étant obéissant.]

 17 En vérité, je vous dis : Quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant, n'y entrera point.2

 18 Et un des chefs du peuple l'interrogea, disant : Bon maître, que faut-il que j'aie fait pour hériter de la vie éternelle ?

 19 Et Jésus lui dit : Pourquoi m'appelles-tu bon ? Nul n'est bon, sinon un seul, Dieu.3

 20 Tu connais les commandements :4 Ne commets point adultère ; ne tue point ; ne dérobe point ; ne dis point de faux témoignage ; honore ton père et ta mère. [Notez ! Jésus n'a pas dit que vous deviez garder tous les commandements ; Il a énuméré seulement ceux qui constituent le noyau moral de la Loi, qui qui est inclus dans la loi qui est écrite dans le coeur de chaque homme, par laquelle tous les hommes seront jugés par Dieu, et qui n'a jamais été annullée ni cancellée.]

 21 Et il dit : J'ai gardé toutes ces choses dès ma jeunesse.

 22 Et quand Jésus eut entendu cela, il lui dit : Une chose te manque encore : vends tout ce que tu as, et donne aux pauvres,5 et tu auras un trésor dans les cieux ; et viens, suis-moi. [Pour avoir la vie éternelle, (qui est la vie de Dieu ), nous devons suivre les commandes, (qui qui sont inclus dans la loi qui est écrite dans le coeur de tous les hommes, donner aux pauvres, et puis le suivre Lui. Nous Le suivons en nous exposant nous-mêmes pour entendre ses commandes et alors obéir à celles-ci ; nous renonçons à nous-mêmes pour obéir à ses commandes — c'est là la croix que tous les hommes doivent porter jusqu'à la mort de l'ego, jusqu'à la perfection, pour atteindre le salut, pour atteindre la vie éternelle. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Vous devez avoir une dévotion pour la loi qui est dans le coeur de tous les hommes ; vous devez écouter ; et vous devez obéir. » ]

 23 Et lui, ayant entendu ces choses, devint fort triste ; car il était extrêmement riche.

 24 Et Jésus, voyant qu'il était devenu fort triste, dit : Combien il est difficile pour ceux qui ont des richesses d'entrer dans le royaume de Dieu !6

 25 Car il est plus facile qu'un chameau entre par un trou d'aiguille, qu'un riche n'entre dans le royaume de Dieu.

 26 Et ceux qui entendirent cela dirent : Et qui peut-être sauvé ? [Notez ! Jésus vient juste de lier trois événements dans les versets 18-26 qui se produisent tous ensembles : 1) la vie éternelle, 2) le Royaume de Dieu, et 3) être sauvé, qui st le salut. Le salut c'est être affranchi de tout péché, même du désir de péché ; quand vous avez été sauvés, vous êtes traduit dans le Royaume de Dieu pour apprécier la vie éternelle, tandis que sur la terre et pour toujours.]

 27 Et il dit : Les choses qui sont impossibles aux hommes, sont possibles à Dieu.

 28 Pierre dit : Voici, nous avons tout quitté et nous t'avons suivi.

 29 Et il leur dit : En vérité, je vous dis, qu'il n'y a personne qui ait quitté maison, ou parents, ou frères, ou femme, ou enfants, pour l'amour du royaume de Dieu,

 30 qui ne reçoive beaucoup plus en ce temps-ci, et, dans le siècle qui vient, la vie éternelle.

 31 Et prenant à lui les douze, il leur dit : Voici, nous montons à Jérusalem, et toutes les choses qui sont écrites par les prophètes touchant le fils de l'homme seront accomplies :

 32  car il sera livré aux nations ; on se moquera de lui, et on l'injuriera, et on crachera contre lui ;

 33 et après qu'ils l'auront fouetté, ils le mettront à mort ; et le troisième jour il ressuscitera.

 34 Et ils ne comprirent rien de ces choses ; et cette parole leur était cachée, et ils ne comprirent pas les choses qui étaient dites.

 35 Et il arriva, lorsqu'il fut venu dans le voisinage de Jéricho, qu'un aveugle était assis sur le bord du chemin et mendiait.

 36 Et entendant la foule qui passait, il demanda ce que c'était.

 37 Et on lui rapporta que Jésus le Nazaréen passait.

 38 Et il cria, disant : Jésus, Fils de David, aie pitié de moi !

 39 Et ceux qui allaient devant le reprirent afin qu'il se tût ; mais il criait d'autant plus fort : Fils de David ! aie pitié de moi.

 40 Et Jésus, s'étant arrêté, ordonna qu'on le lui amenât ; et comme il s'approchait, il l'interrogea, disant :

 41 Que veux-tu que je te fasse ? Et il dit : Seigneur, que je recouvre la vue.

 42 Jésus lui dit : Recouvre la vue, ta foi t'a guéri.

 43 Et à l'instant il recouvra la vue et le suivit, glorifiant Dieu. Et tout le peuple, voyant cela, donna louange à Dieu.


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Lorsqu'en entrant en prière à l'écoute de Dieu, vous ne pouvez y aller en pensant que vous êtes sauvés et là, réclamer un don ou une réponse a`une prière basée sur le mérite de votre prétendu droiture. Vous devez aller en sachant que vous êtes accablés par votre nature pécheresse, votre égoïsme, espérant que le Seigneur vous révèlera et enlèvera complètement tout cela, vous rendant aptes à être une partie de Lui. Vous devez approcher Dieu en toute humilité.

Dieu n'entend pas les pécheurs, Jean 9:31 ; Dieu n'entend pas les pécheurs qui se complaisent dans leurs péchés, qui ne s'efforcent pas de se repentir et de se détourner de leurs mauvaises voies. Mais si un pécheur va humblement à Dieu, et qu'il lui demande son aide pour devenir libéré du mal, ou même de demander à Dieu de lui montrer s'il y a quelque chose qui se tient entre eux, alors Dieu va certainement entendre et répondre. Car il voudrait que tous nous soyons libéré du péché pour entrer dans son royaume, et pour cette raison Jésus se tient prêt à nous racheter de toute iniquité et nous purifier, pour produire les fruits de l'esprit, ainsi pour apporter la gloire au Père ; car en ceci mon Père est honoré et glorifié, que vous portiez beaucoup de fruit ; et vous montrer que vous êtes vraiment mes disciple [véritables fidèles]. Jean 15:8. Un lecteur de ce site a entendu venant du Seigneur, aussi fort que quelqu'un se tenant près de lui, « J'entend uniquement une prière d'un homme juste et une prière d'un pécheur qui vient pour se repentir. »

Un homme juste a été affranchi du péché ; Toute iniquité est péché, 1 Jean 5:17. Pour être juste, une personne doit pratiquer la droiture comme Jésus practiquait la droiture : Enfants, que personne ne vous égare : celui qui pratique la droiture est droit, comme lui est droit. 1 Jean 3:7. Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « il y a une droiture imputée à la mort » ; la mort de votre esprit égoïste sur la croix intérieure du renoncement à soi-même, quand vous recevez le fruit de l'Esprit, contre lequel il n'y a pas de loi, pour alors marcher dans l'amour, obéissant aux commandes continuelles de Christ. Quand nous possédons la plénitude de Christ, cela met fin ;à l'imputation, et nous serons justes comme Lui est juste.

L'efficace fervente prière d'un homme droit est d'un grand secours. Jacques 5:16. Une prayer efficace est une prière dans laquelle l'Esprit de Dieu fournie les paroles pour prier ; venant de la parole du Seigneur en dedans : « S'ils leur est dit pour quoi prier, ils peuvent être extrêmement efficaces. »

2 Quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant, n'y entrera point. Remarquez ! Vous ne pouvez être agréable à Dieu à moins que vous ayiez crucifiés vos convoitises et affections sur la croix intérieure du renoncement de soi-même. Vous devez être ramenés à l'état d'innocence d'un petit enfant. Vous devez être purifiés, pour être aussi innocent que le jour où vous êtes née. Autrement, vous serez bannit des Cieux. Et, ceci ne peut se produire que par la puissance transformatrice de la grâce de Dieu, pour expier les désirs et l'orgueil de votre coeur par la foi, vous rendant aptes pour la compagnie des Cieux.

3 Pourquoi m'appelles-tu bon ? Nul n'est bon, sinon un seul, Dieu. Jésus ne nie pas qu'il est bon, il corrigea le riche gouverneur parce qu'il l'entendit l'appeler hypocritement Bon Enseignant ou bon Maître, prononcé de manière flatteur, de mauvaise foi, ce qui violait ces enseignements ; Mais vous, ne soyez pas appelés : Rabbi ; car un seul est votre conducteur, le Christ ; et vous, vous êtes tous frères. Puisque Jésus a dit, Moi et le Père, nous sommes un. ; il est évident que Jésus est bon !

4 que ferai-je afin que j'hérite de la vie éternelle ? Jésus se fait demander ce que un homme doit faire pour hériter de la vie éternelle. Notez Jésus n'a pas dit à l'homme, tu as la vie éternelle, parce que tu crois en moi. Mais plutôt, Jésus a dit que pour entrer dans la vie éternelle, (la vie éternelle de Dieu, dirigé et énergizé par l'Esprit de Dieu), vous devez garder les commandements. Et puis il mentionne ceux qu'il doit garder : Tu ne tueras point. Tu ne commettras point adultère. Tu ne voleras point. Tu ne porteras point de faux témoignages. Tu honoreras ton père et ta mère ; et tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il énuméra la loi intérieure sur le coeur de chaque homme, que inclut le noyau moral de la loi mosaïque. Il lui a dit qu'il devait vendre tous ce qu'il possédait, le donner aux pauvres, et le suivre. Alors, ou est le salut instantané en disant une prière, en devenant trempé, en mangeant le pain et buvant le fruit de la vigne ? Non seulement devons-nous garder ses commandements, mais nous devons suivre Jésus. Comment suivons-nous Jésus ? nous l'écoutons en silence et nous lui obéissons alors qu'Il nous enseigne à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines, et comment vivre sobrement, justement, et pieusement, dans le présent siècle ; de sorte qu'il nous rachètera de toute iniquité et qu'il purifiera pour lui-même un peuple acquis, zélé pour les bonnes oeuvres. ; de bonnes oeuvres dirigés par Lui pour Sa gloire. Ces versets devraient fermer la bouche de tous ceux qui disent, « juste le fait de croire à jésus est suffisant ». Il n'y a plus à argumenter autour de cela ; Jésus nous a dit que pour être sauvé, une personne doit garder le coeur moral des commandements, prendre votre croix, et le suivre.

5 Vends tout ce que tu as, et donne aux pauvres. Est-ce que cela veut dire que vous devez vendre absolument tout ce qui vous appartient et donner l'argent aux pauvres ? Vendre votre maison ? Vendre votre voiture ? Vendre vos outils ? Vendre vos vêtements ? Vendre votre ameublement ? Vendre votre commerce ? Vendre vos épargnes retraites ? Non ! Jésus s'adressait à un jeune homme riche, qui était très sûr de lui-même, remplit d'orgueil et de pharisaïsme. Il prétendait garder les commandements depuis sa jeunesse, y compris aimer son prochain comme lui-même, ce qui est impossible à obéir complètement sans la puissance transformatrice de Dieu pour vous débarrasser vous-mêmes de votre nature humaine égoïste sur la croix intérieure du renoncement à soi-même, alors que l'Esprit mortifie votre nature égoïste qui sert votre corps. Ainsi Jésus lui montra ce qui se trouvait toujours entre lui et Dieu- ses biens, qui étaient nombreux. Alors que vous recherchez la grâce transformatrice de Dieu, vous devez venir à Dieu sans qu'il n'y ait aucune réserve dans votre vie ; vous devez tout abandonner pour être son disciple, Luc 14:33. Mais abandonner ou renoncer ne veut pas dire vendre tout. Nous devons faire deux choses à cet égard :

a) Nous devons être prêt à abandonner tout ce qu'Il demande. Il ne doit y avoir rien en réserve dont on ne puisse se séparer. Ces choses que nous devons nous débarrasser dans le but de progressser, le Seigneur nous demandera de nous en défaire. Mais la plupart des choses perdront de l'importance à mesure que nous nous approcheront de Dieu. Venant de la Parole de Dieu à l'intérieur de mon coeur : « Quels que soient les commandements de Dieu, que ce soit de mourir sur la croix, nous obéissons ; qu'importe que l'on soit financièrement à l'étroit, que cela affecte notre réputation, ou que ce soit ruineux. »

b) Nous devons distribuer librement le surplus de nos biens et argent. Nous devons toujours pourvoire aux besoins de notre famille et rencontrer nos obligations ; Le Seigneur veut que nous continuions à bien faire cela. Mais ce que nous avons au-delà de nos besoins, nous avons besoin de le distribuer aux pauvres, que ce soit directement ou par des oeuvres de charités qui assistent tou particulièrement les pauvres. nous devons vendre tous les biens que nous n'avons pas besoin, et en donner le revenu aux pauvres.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Pratiquez des actes de gentillesse au hasard. » Les actes de gentillesse peuvent être à nos conjoints, les enfants, les collègues de travail dans notre profession, les voisins, les étrangers — quiconque a besoin d'un peu d'aide. Remarquerez le terme « au hasard » dans le message précédent. Au hasard est le contraire de systématique, programmé, continu, périodique, etc. Pourquoi ? De sorte que vous ne deviendrez pas si occupés de vos efforts que vous perdez le foyer nécessaire de rechercher Dieu avec tout votre coeur ; et chercher, c'est s'asseoir, attendre, veilier, écouter et obéir. Les actes de gentillesse incluent donner aux pauvres ; donc, avec notre excès, nous répondons en secret avec gentillesse à ceux qui sont dans le besoin qui se présentent devant nous ; et / ou nous pouvons soutenir financièrement les organismes de bienfaisance ; mais nous ne prenons pas une cause qui absorbe notre temps. Jusqu'à ce que Jésus apparaisse dans votre cœur pour vous guider et apporter votre Salut, ignorer tous les messages que l'ordre ou vous encourager à passer un temps loin d'attendre sur le Seigneur.

Nous satisfaisons ces besoins rencontrés au hasard seulement si nous avons des fonds excès de pour les satisfaire; et si possible, nous devrions limiter nos propres dépenses, de sorte que nous ayons des fonds excès de disponibles — en d'autres termes, nous devrions toujours maintenir des économies afin de pouvoir répondre aux besoins que nous rencontrons au hasard. En plus d'être en mesure de répondre aux besoins de gentillesse rencontrés au hasard, le bon sens financier consiste également à maintenir des économies pour répondre aux périodes de chômage et dépenses imprévues nécessaires à notre propre vie ; donc, nous ne donnons pas de fonds du coussin nécessaire. De plus, si nous sommes un propriétaire d'entreprise, nous maintenons également des économies importantes pour que notre entreprise puisse survivre et/ou s'adapter s'il y a un ralentissement de la demande ou une crise qui réduit nos revenus ; nous ne donnons pas de fonds du coussin d'épargne nécessaire.

Finalement, vous devez à plusieurs reprises être désireux de savoir se qui se tient dans le chemin de votre croissance spirituelle, désirer que le Seigneur vous le montre et vous le dise. Lui aussi est désireux de nous à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines, et comment vivre sobrement, dans la droiture et la piété dans ce présent monde, Tit 2:12.

Les archives des nombreux Premiers Quakers, hommes et femmes de ce site, qui sont purifiés, et qui demeurent dans Royaume, avaient des maisons, des chevaux, des chariots, des fermes, des entreprises, etc. Il est clair qu'ils n'avaient pas vendu ce qu'ils possédaient pour devenir pauvres ; mais ils distribuaient aussi aux pauvres et à ceux dans le besoin, en particulier aux compagnons Chrétiens, mais aussi à la population en générale.

6 Combien il est difficile pour ceux qui ont des richesses d'entrer dans le royaume de Dieu ! Alors que devrait faire un homme riche pour entrer au Royaume ? Il doit donner généreusement de son excédent. Il ne peut s'attacher à ses richesses, sans partager avec ceux qui n'ont pas les choses qui sont nécessaires à la vie. Ce qui est mal c'est d'avoir de l'excédent, bien au-delà de ce qu'il vous faut pour vivre, tout en sachant qu'il y a quelque part des gens, qui sont dans le besoin des nécessités de la vie sans même contribuer à leur secours. Peut-être avez-vous besoin de regarder au-delà des frontières de votre propre pays pour trouver ces gens et/ou aumônes avec de véritables besoins. Mais il y a des besoins partout dans le tiers-monde pour contribuer à rendre la vie possible. (Notez ! Gens dans le besoin, n'inclut pas ceux qui refusent de prendre un travail disponible et qui choisissent de solliciter l'aumône, prétendant être dans le besoin.) Lorsque vous fermez vos oreilles et votre coeur aux pauvres, vous avez fermé votre coeur à Dieu. Lorsque vous donnez aux pauvres, vous avez donné à Dieu. Toutes les fois que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous les avez faites. Mat 25:32-45.

Une génération dont les dents sont des épées et les molaires des couteaux, pour dévorer les affligés de dessus la terre, et les nécessiteux d'entre les hommes. Prov 30:14.
Le juste prend connaissance de la cause des pauvres ; le méchant ne comprend aucune connaissance. Prov 29:7.
Qui opprime le pauvre outrage celui qui l'a fait, mais celui qui l'honore use de grâce envers l'indigent. Prov 14:31.
Celui qui ferme son oreille au cri du pauvre, lui aussi criera, et on ne lui répondra pas. Prov 21:13 .

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre