La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Matthieu 18

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 En cette heure-là les disciples vinrent à Jésus, disant : Qui donc est le plus grand dans le royaume des cieux ?

 2 Et Jésus, ayant appelé auprès de lui un petit enfant, le plaça au milieu d'eux, et dit :

 3 En vérité, je vous dis : À moins que vous vous retourniez [changer votre conduite] et deveniez comme les petits enfants, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux.1

 4 Quiconque donc s'abaissera comme ce petit enfant, celui-là est le plus grand dans le royaume des cieux ;

 5 et quiconque reçoit un seul petit enfant tel que celui-ci en mon nom, me reçoit.

 6 Et quiconque est une occasion de chute pour un de ces petits qui croient en moi, il serait avantageux pour lui qu'on lui eût pendu au cou une meule d'âne et qu'il eût été noyé dans les profondeurs de la mer.

 7 Malheur au monde à cause des occasions de chute ! car il est nécessaire qu'il arrive des occasions de chute ; mais malheur à cet homme par qui l'occasion de chute arrive.

 8 Et si ta main ou ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-les et jette-les loin de toi : il vaut mieux pour toi d'entrer dans la vie boiteux ou estropié, que d'avoir deux mains ou deux pieds, et d'être jeté dans le feu éternel. [C'est l'un ou l'autre : soit, durant notre vie sur terre nous devons être affranchis de tous les péchés, puis entrer dans le royaume, et être restaurés à la vie de Dieu que Adam a perdu pour tous les hommes ; ou nous devons prendre notre part dans le lac de feu quand nous mourrons.]

 9 Et si ton oeil est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi ; car il vaut mieux pour toi d'entrer dans la vie n'ayant qu'un oeil, que d'avoir deux yeux, et d'être jeté dans la géhenne du feu.2

 10 Prenez garde de ne pas mépriser un de ces petits ; car je vous dis que, dans les cieux, leurs anges voient continuellement la face de mon Père qui est dans les cieux.

 11 Car le fils de l'homme est venu pour sauver ce qui était perdu.

 12 Que vous en semble ? Si un homme a cent brebis, et que l'une d'elles se soit égarée, ne laisse-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf sur les montagnes, pour s'en aller chercher celle qui s'est égarée ?

 13 Et s'il arrive qu'il la trouve, -en vérité, je vous dis qu'il a plus de joie de celle-là que des quatre-vingt-dix-neuf qui ne se sont pas égarées.

 14 Ainsi, ce n'est pas la volonté de votre Père qui est dans les cieux, qu'un seul de ces petits périsse.

 15 Et si ton frère pèche, va, reprends-le, entre toi et lui seul ; s'il t'écoute, tu as gagné ton frère ;

 16 mais s'il ne t'écoute pas, prends avec toi encore une ou deux personnes, afin que par la bouche de deux ou de trois témoins toute parole soit établie.

 17 Et s'il ne veut pas les écouter, dis-le à l'assemblée ; et s'il ne veut pas écouter l'assemblée non plus, qu'il te soit comme un homme des nations et comme un publicain.

 18 En vérité, je vous dis : Tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.

 19 Je vous dis encore que si deux d'entre vous sont d'accord sur la terre pour une chose quelconque, quelle que soit la chose qu'ils demanderont, elle sera faite pour eux par mon Père qui est dans les cieux ;

 20 car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis là au milieu d'eux.3

 21 Alors Pierre, s'approchant de lui, dit : Seigneur, combien de fois mon frère péchera-t-il contre moi, et lui pardonnerai-je ? Sera-ce jusqu'à sept fois ?

 22 Jésus lui dit : Je ne te dis pas jusqu'à sept fois, mais jusqu'à soixante-dix fois sept fois.

 23 C'est pourquoi le royaume des cieux a été fait semblable à un roi qui voulut compter avec ses esclaves.

 24 Et quand il eut commencé à compter, on lui en amena un qui lui devait dix mille talents.

 25 Et comme il n'avait pas de quoi payer, son seigneur ordonna qu'il fût vendu, lui, et sa femme, et ses enfants, et tout ce qu'il avait ; et que le payement fût fait.

 26 L'esclave donc, se jetant à ses pieds, lui rendit hommage, disant : Seigneur, use de patience envers moi, et je te payerai tout.

 27 Et le seigneur de cet esclave-là, touché de compassion, le relâcha et lui remit la dette.

 28 Mais cet esclave, étant sorti, trouva un de ceux qui étaient esclaves avec lui, qui lui devait cent deniers ; et l'ayant saisi, il l'étranglait, disant : Paye, si tu dois quelque chose.

 29 Celui donc qui était esclave avec lui, se jetant à ses pieds, le supplia, disant : Use de patience envers moi, et je te payerai.

 30 Et il ne voulut pas ; mais il s'en alla et le jeta en prison jusqu'à ce qu'il eût payé la dette.

 31 Or ceux qui étaient esclaves avec lui, voyant ce qui était arrivé, furent extrêmement affligés, et s'en vinrent et déclarèrent à leur seigneur tout ce qui s'était passé.

 32 Alors son seigneur, l'ayant appelé auprès de lui, lui dit : Méchant esclave, je t'ai remis toute cette dette, parce que tu m'en as supplié ;

 33 n'aurais-tu pas dû aussi avoir pitié de celui qui est esclave avec toi, comme moi aussi j'ai eu pitié de toi ?

 34 Et son seigneur, étant en colère, le livra aux bourreaux, jusqu'à ce qu'il eût payé tout ce qui lui était dû.

 35 Ainsi aussi mon Père céleste vous fera, si vous ne pardonnez pas de tout votre coeur, chacun à son frère.


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 À moins que vous vous retourniez [changer votre conduite] et deveniez comme les petits enfants, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux. Remarquez ! Vous ne pouvez être agréable à Dieu à moins que vous n'ayiez crucifiés vos convoitises et vos penchants sur la croix intérieure du renoncement de soi. Vous devez être restaurés à l'état de pur innocence d'un petit enfant. Vous devez être purifiés, afin de retrouver l'innocence que vous aviez le jour de votre naissance. Autrement, vous serez bannit des cieux. Et, ceci peut se faire uniquement par la puissance transformatrice de la grâce de Dieu, afin de purger les désires et l'orgueil de votre coeur par la foi, vous rendant convenable pour la compagnie des cieux.

2 Et si ta main ou ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-les et jette-les loin de toi : il vaut mieux pour toi d'entrer dans la vie boiteux ou estropié, que d'avoir deux mains ou deux pieds, et d'être jeté dans le feu éternel. Et si ton oeil est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi ; car il vaut mieux pour toi d'entrer dans la vie n'ayant qu'un oeil, que d'avoir deux yeux, et d'être jeté dans la géhenne du feu. Lorsqu'il parle de couper votre main et votre pied, ou d'arracher votre oeil, Jésus ne vous demande pas de vous mutiler. Il ne fait simplement qu'illustrer à quel point c'est sérieux si vous demeurez dans le péché. Jésus tente désespérément de nous dire que pour entrer dans le Royaume et échapper à l'enfer, le péché doit s'en aller. Il savait que les faux ministres et leur faux évangile promettant la liberté de demeurer dans le péché se lèveraient après son départ. Le changement de notre coeur à travers la croix manquante pour la pureté peux ôter de la main, du pied, et de l'oeil le désire qui nous amène à pécher. Dans Matthieu, Jésus nous donne le même avertissement critique au sujet des péchés de la colère qui nous soumetent au jugement et à la convoitise d'une femme ce qui est adultère. Mat 5:21-30.

Les pécheurs ne peuvent vivre dans les cieux, autrement les cieux seraient l'enfer. Vont au ciel seulement ceux qui ne sont plus pécheurs. Jusqu'à ce que tout péché soit enlevé de votre coeur, jusqu'à ce que vous soyez purifiés ; vous ne pouvez être en compagnie de Dieu – car quelle fraternité a la droiture avec l'iniquité ? Ou quelle communion a la lumière avec les ténèbres ? 2 Cor 6:14. Personne ne désire avoir des enfants qui mentent, ou volent, ou qui soient envieux, ou colériques, ou qui ne sont jamais content, ou ivrognes, ou violent, ou qui abusent des autres, ou qui trichent – ou qui soient obéissant à leur commande. La corruption n'hérite pas de l'incorruptibilité .

Chacun se doit d'être purifié premièrement, et cela ne peut se faire instantanément que se soit sur terre ou dans la prochaine vie. Nous devons apprendre à exécrer et à haïr nos désirs et nos motifs égoïstes avant qu'ils puissent être enlevés de nous pour notre purification ; autrement nous serions de nouveau entrainés dans les mêmes exemples de péchés égocentriques. Tout le monde sera purifié ; que ce soit de manière volontaire dans cette vie en passant par la croix, ou involontairement dans la prochaine vie avec beaucoup plus de douleur, difficulté, et perdition. Pour plus de détails, voyez : Y a-t-il de l'Espoir pour Tous.

3 Je vous dis encore que si deux d'entre vous sont d'accord sur la terre pour une chose quelconque, quelle que soit la chose qu'ils demanderont, elle sera faite pour eux par mon Père qui est dans les cieux ; car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis là au milieu d'eux. Être « en Son nom » c'est vivre en Christ. Vivre en Christ c'est être en union avec Christ, une part de son corps, avec Lui en plein contrôle de toutes vos paroles et gestes. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Celui qui est en mon nom fait partie de mon corps. » Il est très en vogue dans le Christianisme d'aujourd'hui de prétendre être « en Christ » et « en Son nom ». Même les lettres sont fréquemment signées « Vôtre dans le Christ » ou « En son Nom » ; et les prédicateurs des sectes déficientess terminent constamment leurs longues prières pour le spectacle issues de leur pensées charnelles et mauvaises imaginations avec « nous demandons cela en Son nom, (ou "dans le Nom de Jésus"), Amen » ; comme si en disant Son nom cela ferait une différence pour Dieu. Être en Son nom c'est être « en Christ », ce qui est expliqué par Paul et Jean ci-dessous :

C'est pourquoi les prières de ces groupes obtiennent rarement voir jamais de réponse ; personne est en union avec Christ. Si vous êtes en Son nom, vous avez été traduit dans le royaume des cieux, et vous avez reçu une pierre avec un nouveau nom dessus. George Fox rapporte ce que signifie d'avoir Jésus au milieu de vous, faisant fréquemment référence tout au long de Son Journal, tel que :

les gens furent si touchés par la vérité et rafraîchis par la présence puissance du Seigneur, que lorsque la réunion fut terminée, ils ne voulurent pas s'en aller.

Ce fut une réunion vraiment céleste, où la présence du Seigneur se manifesta glorieusement, où les Amis furent délicieusement rafraîchis, la plupart des assistants satisfaits, et beaucoup convaincus.

Étant rempli de la puissance rafraîchissante du Seigneur, je ne souffris pas beaucoup de leurs violences.

Ce soir là J'allai avec lui à Evesham ; et en soirée nous eûmes une grande et précieuse réunion, au cour de laquelle les Amis et les gens furent rafraîchis avec la Parole de vie, et avec la puissance du Seigneur.

Quand, au cours de l'assemblée, la puissance de Dieu eut répandu sur nous ses ondes rafraîchissantes, Dieu m'inspira ensuite d'aller dans la maison à clocher.

Aussi la puissance du seigneur était sur tous, et les Amis furent rafraîchis à l'intérieur. De là j'allai dans un autre village marchand, où le soir nous eûmes une précieuse réunion ; et la fraîche sensation de la présence du Seigneur Dieu se fit doucement sentir parmi nous.

Vivez dans la puissance et la vie du Seigneur, et alors il vous donnera la sagesse ; vous viendrez dans le sentiments de ce qui est pur, par lequel l'âme est rafraîchie.

après la réunion les Amis repartirent en paix, grandement rafraîchis avec la présence du seigneur, et remplis de joie et de bonheur que la puissance du Seigneur leur avait donné une telle domination.

Et tous attendant et marchant dans la Lumière, avec elle vous verrez le Seigneur Jésus parmi vous.

Nous avions fixé une réunion à cinq miles de là, où nous en eûmes une grande à la maison d'un boucher ; et ce fut une réunion bénit. Les gens furent dirigés vers leur Enseignant intérieur, la Grâce de Dieu, qui veut leur apporter le salut ; et plusieurs furent établis sous cet Enseignant. La présence du Seigneur était parmi nous, et nous fûmes rafraîchis en Lui, en qui nous avons oeuvrés et travaillés ; et la réunion était silencieuse.

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre