La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Matthieu 15:9

Afficher le chapitre et les notes   

 9 mais ils m'honorent en vain, enseignant comme doctrines des commandements d'hommes. » 2 [Dieu est un Esprit, et ceux qui l’adorent, doivent l’adorer en esprit et en vérité. Jean 4:23-24. La véritable adoration doit être dans Son Esprit pour adorer ; ce doit être la vérité de la vie qu'Il produit dans votre coeur, cette vie est la lumière, cette lumière est l'onction, qui est véritable et qui n'est point mensonge — la vérité intérieure ; d'être dans la vérité est d'être en union avec Jésus qui est la vérité. Donc l'adoration qui vient de votre pensée charnelle (qui est inimitié contre Dieu), que ce soit, parler à partir du désir de votre pensée, prier selon votre propre pensée, réciter un enseignement antérieur, ou des chants provenant de votre propre pensée, ou des lectures de la Bible sans direction — tout cela est contraire à une adoration en esprit et en vérité et une abomination pour le Seigneur. L'Apôtre Paul de même que les premiers Quakers appelèrent de telles adorations, adoration volontaire : adoration selon l'homme de la propre volonté et pensée. Adoration dans Esprit et en Vérité est l'adoration avec des paroles fournis par l'Esprit de Dieu à quelqu'un qui est aussi dans la vérité, (en Jésus, traduit dans le royaume, en sa présence); tout autre culte est de l'idolâtrie et de l'abomination, y compris tous les soi-disant sacrements. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Le christianisme n'a aucune idée de qui je suis ou ce que je représente. Il n'y a pas une église dans le monde que Christ a spécifiquement mis en place ; aucune des églises reflètent le vrai christianisme. Le péché dans les croyants est intolérable. Quand ils prient, ils ne prient pas Dieu ; ils prient leurs consciences collectives. » Is prient une image, qu'ils ont créé d'après les écritures qu'ils pensent sont valides et leur opinion de ce que ceux écritures signifient ; créant ainsi une image imaginé de Dieu selon leur consciences collectives. Ils adorent en vain, et prennent ainsi son nom en vain.]

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

2 mais ils m'adorent en vain, enseignant comme doctrines, des commandements d'hommes. Le culte d'adoration de la Chrétienté aujourd'hui est une invention de l'homme comme, le baptême d'enfant non scripturaire, le jus de la vigne et le pain, le « Crédo des Apôtres », l'offrande, la bénédiction, les sermons, la prière du pécheur, les appels à l'autel, la confirmation, la lecture de la Bible, les prières des prédicateurs, les chants, s'agenouiller, s'incliner devant la croix, faire le signe de croix, tous les soi-disant sacrements, etc. Toutes ces choses sont des inventions d'homme, des formes d'adoration non prescrites par les Écritures. En outre le fait de corrompre l'adoration telle que décrit dans la Bible, la Chrétienté ne reconnait pas même les comportements qui disqualifient ses membres ; La Chrétienté a perdu la vision de ce qu'est le péché, appelant le mal ce qui est bien, le bien ce qui est mal, remplacant la lumière par les ténèbres ; La Chrétienté dit paix, paix, alors qu'il n,y a pas de paix ; La Chrétienté dit aux pécheurs qui marchent selon l'imagination de leur mauvais coeur, « vous êtes justes parce que vous appartenez à notre secte, il ne vous arrivera aucun mal ». Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « La Chrétienté a éventré les enseignements de Jésus et ont fait de la Bible une excuse pour demeurer imergés dans leurs péchés. » La Chrétienté ignore les exclusions, exigences, et les conditions d'admissibilité de la Bible. La Chrétienté dit à ses fidèles que la loi est morte ; à l'exception bien sûr qu'ils prétendent que vous devez tout de même leur apporter la dîme de votre argent. La Chrétienté ne comprend pas la repentance, la croix, le repos, la lumière, le salut, ni la parole ; ils périssent par manque de connaissance. La Chrétienté a changé l'alliance faisant du sang de Jésus une chose impure qu'ils utilisent pour excuser le péché dans leurs membres. La rétribution pour ce mépris de la grâce est imminente.

Dans ses écrit, Sans Croix, Pas de Couronne, William Penn a résumé l'adoration vain du christianisme par rapport à la véritable adoration : « Ils essaient quelquesfois de L'apaiser par leur adoration et leur dévotion formaliste et charnelle, mais c'est en vain, car pour adorer Dieu véritablement, c'est de faire sa volonté, laquelle ils transgressent. »

Dieu est un Esprit : et ceux qui l'adorent doivent l'adorer en esprit et en vérité. Jean 4:23-24. Donc l'adoration qui vient de votre pensée charnelle (qui est inimitié contre Dieu), que ce soit, parler à partir du désir de votre pensée, prier selon votre propre pensée, réciter un enseignement antérieur, ou des chants provenant de votre propre pensée, ou des lectures de la Bible sans direction- tout cela est contraire à une adoration en esprit et en vérité et une abomination pour le Seigneur, y compris tous les soi-disant sacrements.

La parole du Seigneur à l'intérieur a décrit l'adoration programmée des sectes comme étant « un théatre ! » Pensez à cela, et vous pouvez voir que l'adoration venant de la propre volonté de l'homme n'est rien d'autre qu'une performance de scène — planifiée, répétée, accompagnée de beaucoup de musique, souvent même guidée par un programme imprimé — tout comme un jeu de scène. La seule chose qui manque est une intermission pour vendre des casse-croûte et des boissons.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Le christianisme n'a aucune idée de qui je suis ou ce que je représente. Il n'y a pas une église dans le monde que Christ a spécifiquement mis en place ; aucune des églises reflètent le vrai christianisme. Le péché dans les croyants est intolérable. Quand ils prient, ils ne prient pas Dieu ; ils prient leurs consciences collectives. » Is prient une image, qu'ils ont créé d'après les écritures qu'ils pensent sont valides et leur opinion de ce que ceux écritures signifient ; créant ainsi une image imaginé de Dieu selon leur consciences collectives. Qui ils font réellement imaginer ? Ils imaginent un dieu qui excuse et ignore le péché continue de croyants jusqu'à la mort ; et selon William Penn : « et la divinité qu'ils servent véritablement est le dieu du monde le grand seigneur des convoitises » , qui est Satan.

Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « Êtes-vous d'accord avec tous ceux qui, dans leur arrogance ont déclaré que Dieu excuse le mal dans les croyants ? Cela n'est pas juste, mais ils ne s'en soucient pas. Par leur affichage évident du péché, Les Chrétiens ont amené mon nom à être blasphémé parmi le peuple. Ces gens ne me représentent plus ; ils ont causé une grande indignation. »

_______________________________________