La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Philippiens 3

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 Au reste, mes frères, réjouissez-vous dans le Seigneur : vous écrire les mêmes choses n'est pas pénible pour moi, et c'est votre sûreté.

 2 Prenez garde aux chiens [judaïseurs], prenez garde aux mauvais ouvriers, prenez garde à ceux qui mutilent la chair [circoncision] ;

 3 car nous sommes la vraie circoncision, nous qui adorons Dieu dans l'Esprit, et qui nous réjouissons dans le Christ Jésus, et qui n'avons pas confiance en la chair :

 4 bien que moi, j'aie de quoi avoir confiance même dans la chair. Si quelque autre s'imagine pouvoir se confier en la chair, moi davantage :

 5 moi circoncis le huitième jour, de la race d'Israël, de la tribu de Benjamin, Hébreu des Hébreux : quant à la loi, pharisien ;

 6 quant au zèle, persécutant l'assemblée : quant à la droiture qui est par la loi, étant sans reproche.

 7 Mais les choses qui pour moi étaient un gain, je les ai regardées, à cause du Christ, comme une perte.

 8 Et je regarde même aussi toutes choses comme étant une perte, à cause de l'excellence de la connaissance du Christ Jésus, mon Seigneur, à cause duquel j'ai fait la perte de toutes et je les estime comme des ordures, afin que je gagne Christ

 9 et que je sois trouvé en lui ayant non pas ma propre droiture, qui est de la loi, mais celle qui est par la foi en Christ, la droiture qui est de Dieu par la foi ; [La droiture vous est imputée lorsque vous recevez la foi avec le fruit de l'Esprit, contre laquelle il n'y a pas de loi, pour ainsi marcher dans l'amour, en obéissant aux commandes continuelles du Christ ; ceci se produit à la la mort de votre esprit égoïste sur la croix intérieure du renoncement de soi.]

 10 Afin que je puisse le connaître, pour vivre l'expérience de la puissance de sa résurrection, et partager ses souffrances, et même être conforme à Lui dans sa mort, [Paul écrit au sujet de vivre l'expérience de la puissance de Sa résurrection. Si vous voulez régner avec Lui, vous devez souffrir avec Lui ; 2 Tim 2:12. si vous voulez vivre avec Lui, vous devez mourir avec Lui ; 2 Tim 2:11. Et si vous mourrez avec Lui, vous devez être ensevelis avec Lui, Rom 6:4. Et en étant ensevelis avec Lui dans le véritable baptême, vous allez aussi ressusciter avec Lui. Col 2:12, Eph 2:6.]

 11 de manière à arriver à la résurrection d'entre les morts. [Et il vous a amené à la vie, vous qui étiez morts dans vos fautes et dans vos péchés. Éph 2:1. Nous sommes tous dans la condition déchus d'Adam, mort à la vie de Dieu, vivant dans le péché ; jusqu'à ce que nous ayons crucifié le vieil homme, et que nous soyons renouvelés à l'image, à la lumière, à la vie, à la directive, et à la puissance de Dieu.]

 12 Non que j'aie déjà reçu le prix ou que je sois déjà parvenu à la perfection ;1 mais je fais cette chose, cherchant à le saisir, vu aussi que j'ai été saisi par le Christ. [Paul est modeste et conseillé à tous de rester humbles et modestes, sans se vanter de leur position dans le Christ.]

 13 Frères, je ne me considère pas moi-même comme l'ayant saisi ; mais je fais une chose : oubliant ces choses qui sont passées et m'avançant vers ces choses qui sont devant,2 [Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Une fois que vous avez exprimé de la tristesse pour les actes passées, il est superflu de les ramener encore. Oubliez les sentiments d'avoir manqué par le passé. À travers la culpabilité vous pourriez encore vous empêtrer. En oubliant ce qui est derrière, pressez de l'avant. »]

 14 je cours droit au but pour le prix de l'appel céleste de Dieu en Christ Jésus.

 15 Nous tous donc qui sommes parfaits, ayons ce sentiment ;3 et si en quelque chose vous avez un autre sentiment, cela aussi Dieu vous le révélera, [Paul enseigne aux hommes parfaits à être comme lui ; et ensuite, au verset 17 ci-dessous, leur dit d'être imitateurs de lui. Hommes parfaits seulement suivrait et imiter un homme parfait senior — que prouve clairement Paul était parfait.]

 16 cependant, dans les choses auxquelles nous sommes parvenus, marchons dans le même sentier.

 17 Soyez tous ensemble mes imitateurs, frères, et portez vos regards sur ceux qui marchent ainsi suivant le modèle que vous avez en nous.

 18 Car plusieurs marchent, dont je vous ai dit souvent et dont maintenant je le dis même en pleurant, qu'ils sont ennemis de la croix du Christ, [Parce que la chrétienté enseigne qu'il n'est pas nécessaire de prendre la croix pour détruire votre nature pécheresse égoïste à travers la croix intérieure du renoncement de soi-même, ils sont véritablement ennemis de la croix.]

 19 dont la fin est la perdition, dont le dieu est leur ventre [appétits, convoitises] et dont la gloire est dans leur honte, qui ont leurs pensées aux choses terrestres.4

 20 Car notre patrie est dans les cieux, [ayant été transportés là] d'où aussi nous attendons le Seigneur Jésus Christ comme Sauveur,

 21 qui transformera le corps de notre abaissement en la conformité du corps de sa gloire, selon l'opération de ce pouvoir qu'il a de s'assujettir même toutes choses.


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Non que j'aie déjà reçu le prix ou que je sois déjà parvenu à la perfection ;
Beaucoup de personnes pointent ce verset, essayant de prouver que Paul n'était pas parfait ;
ainsi ils peuvent penser que personne ne peut être parfait ; alors ils peuvent justifier le fait de ne rien faire.
Paul a dit : Non pas que je sois déjà parvenu à la perfection, et je ne me considère pas comme l'ayant appréhendé .
Paul dit qu'il ne se repose pas sur ses lauriers. Il ne s'est pas assis confortablement une fois son objectif atteint.
Mais il s'est plutôt empressé afin de gagner Christ. pour le connaître, lui, et la puissance de sa résurrection,
et la communion de ses souffrances, étant rendu conforme à sa mort,
Phil 3:10
Paul ne faisait qu,être humble quand il a dit : Non que je sois déjà parvenu à la perfection.
Non que j'aie déjà reçu le prix ou que je sois déjà parvenu à la perfection ; Phil 3:12
Il n'a pas dit : Je ne suis pas parfait.
Il a dit, Non pas que je sois déjà parvenu à la perfection. Il parle de l'attitude à propos d'être parfait ; il montre l’humilité et modestie, le contraire de se vanter.
provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Modestie : être modeste en toutes choses. »
Ce cas ci est soutenu fortement dans les prochains versets. Lisez la note de bas de page 3 ci-dessous.

2 mais je fais une chose : oubliant ces choses qui sont passées et m'avançant vers ces choses qui sont devant, Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Une fois que vous avez exprimé de la tristesse pour les actes passées, il est superflu de les ramener encore. Oubliez les sentiments d'avoir manqué par le passé. À travers la culpabilité vous pourriez encore vous empêtrer. En oubliant ce qui est derrière, pressez de l'avant. »

Si nous nous vautrons dans notre culpabilité au sujet des péchés passés, nous atteignons le désespoir, perdant toute espérance, rendant cela très facile de retourner dans nos péchés passés. Si nous perdons notre espérance pour entrer dans le désespoir, alors nous n'avons plus la motivation pour chercher la grâce transformatrice du Seigneur, et nous cherchons réconfort ailleurs — les convoitises et plaisirs du monde, ainsi devenant empêtré de nouveau dans le péché.

Le seigneur dévoile seulement le péché que nous ne voulons pas admettre, face, ou ceux dont nous n'avons pas même conscience. Ceux que nous regrettons avoir fait dans le passé, Il ne les ramènera pas même la première fois. Le Seigneur ne passera pas par-dessus nos péchés deux fois. Toutefois, à plusieurs reprises le diable ramènera nos péchés passés, et à plusieurs reprise il laissera entendre que nous avons fait des erreurs qui nous disqualifient ; mais ses accusations sont des mensonges et auxquels il ne faut pas croire parce que la manière du Seigneur est totalement contraire. Pour le Seigneur, le passé c'est le passé, et si nous sommes résolus à être différent, le passé c'est de l'histoire oublié par Lui, et que nous devons nous aussi oublier. Lorsque nous entrons en union avec Lui, Il va asperger son sang dans nos consciences de sorte que nous ne pouvons plus nous rappeler nos péchés passés, rendant possible de se tenir en Sa présence et en celle du Père avec joie et paix, mais sans culpabilité ni tristesse.

Si nous nous laissons être condamnés pour le passé, notre désespoir peut non seulement nous amener à perdre notre espérance, mais aussi nous amener à être réduit à l'apitoiement sur soi. Nous pouvons nous sentir désolés pour nous-mêmes, croyant que nous avons été traités injustement, peut-être même en colère contre Dieu. La défense est évidente : Dieu est parfaitement juste car Il est par définition juste et équitable ; Dieu est pur ; Dieu est amour total ; Dieu ne fait pas d'erreur car Il est parfait ; donc le problème c'est nous, pas Lui. Maintenant nous devons amener à notre pensée qu'Il ne garde pas de compte rendu de nos erreurs auxquelles nous avons fait face une fois, et il se tient près, attendant de nous aider à devenir davantage libres du péché, purs, et saints — mais nous devons mettre de côté ces doutes et sentiments de manquements, renouveler notre espérance du salut, avoir confiance en sa bonté et en sa miséricorde, dépendre de sa puissance infinie, et avancer vers la pureté, la sainteté, la joie, la paix, l'amour, même l'union avec Lui en Sa présence pour toujours.

Quand dans la tristesse, nous nous trouvons à échapper notre croix et tombés dans la poussière ; nous nous tenons debout, enlevons la poussière, ramassons notre croix, et avançons vers la joie éternelle qui nous attend à la fin de notre voyage.

3 Nous tous donc qui sommes parfaits, ayons ce sentiment ; et si en quelque chose vous avez un autre sentiment, cela aussi Dieu vous le révélera. Phil 3:15
Il dit, comme plusieurs d'entre nous qui sommes parfait, ne nous considérons pas de la sorte ; ne vous reposez pas là dessus, en étant satisfait d'avoir tout, mais poursuivez.
Soyez mes imitateurs, étant humble, ne vous glorifiant point ; et si en quelque chose vous avez un autre sentiment, cela aussi Dieu vous le révélera
.

Pourquoi Paul était-il si réticent à l'idée de parler de sa perfection ? Parce que Paul faisait attention de demeurer très humble.
C'est dangereux de ne pas l'être. Cela va même à l'en contre d'un des principes de l'amour : L'amour ne s'enfle pas d'orgueil ! 1 Cor 13:4
Il avertit les frère de ne pas s'enorgueillir sur le fait d'être parfait ni même de prétendre qu'il sont parfaits, mais d'agir comme lui,
et prenez note de ceux qui marchent comme Lui, considéraient qu'il y avaient toujours place pour eux à l'amélioration et à la croissance.
Soyez tous ensemble mes imitateurs, frères, et portez vos regards sur ceux qui marchent ainsi suivant le modèle que vous avez en nous. Phil 3:17
Hommes parfaits seulement suivrait et imiter un homme parfait senior — que prouve clairement Paul était un homme parfait senior, pour servir un modèle et un exemple.

Il a d'autres déclarations sur la prétention : Je me glorifierai d'un tel homme, mais je ne me glorifierai pas de moi-même, si ce n'est dans mes infirmités (mes faiblesses).   
Car quand je voudrais me glorifier, je ne serais pas insensé, car je dirais la vérité ;mais je m'en abstiens, de peur que quelqu'un ne m'estime au-dessus de ce qu'il me voit être ou de ce qu'il a pu entendre dire de moi.
2 Cor 12:5-6.

Cependant, c'est une sagesse que nous prêchons parmi les parfaits, sagesse qui n'est pas de ce siècle, ni des chefs de ce siècle, qui vont être anéantis ; nous prêchons la sagesse de Dieu, mystérieuse et cachée, que Dieu, avant les siècles, avait destinée pour notre gloire, 1 Cor 2:6-7.
Maintenant, si Paul parle de la sagesse des mystères de Dieu à un auditoire d'homme parfaits, nous pouvons alors en conclure que des hommes parfaits ne voudraient pas avoir à écouter un orateur qui n'est pas parfait, et donc, Paul était évidemment parfait, s'adressant ainsi à ceux qui étaient parfaits.

lequel nous annonçons, exhortant tout homme et enseignant tout homme en toute sagesse, afin que nous présentions tout homme parfait en Christ. Col 1:28.
Il est évident qu'un homme qui n'est pas parfait ne peut perfectionner d'autres hommes, ainsi il ne fait aucun doute que Paul était parfait.

Paul affirme même que le but apôtres, prophètes, évangélistes, pasteurs et enseignants est : et Il a désigné [donné des dons par son autorité à ] certains comme apôtres, certains comme prophètes, et certains comme évangélistes, et certains comme pasteurs et enseignants ; pour le perfectionement des saints, pour l'oeuvre du ministère, pour l'édification du corps de Christ ; jusqu'à ce que nous soyons tous parvenus à l'unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l'état d'homme parfait, à la mesure de la stature de la plénitude du Christ : Éphésiens 4:11-13. Paul était un apôtre. Apôtres étaient supérieures de prophètes, ministres, etc , tous chargés de perfectionner les saints. Paul, l'apôtre était au moins, sinon plus, perfectionné que eux qu'il a supervisé.

La première étape de la perfection se produit après que vous avez crucifié vous convoitises et les affections ; et Paul a écrit : « J'ai été crucifié avec Christ ; ce n'est plus moi qui vis, mais Christ qui vit en moi. » Gal 2:20. Dans celui verset, il y a deux preuves de perfection de Paul.

Puis, Paul a écrit aux églises leur disant d'atteindre la perfection et en encourageant leur perfection, (que seul un homme parfait pourrait faire avec crédibilité et en toute bonne conscience) :

C'est pourquoi, laissant les discussions des principes élémentaires du Christ, avançons vers la perfection, ne posant pas de nouveau le fondement de la repentance des oeuvres mortes et de la foi envers Dieu, Héb 6:1

Ayant donc ces promesses, bien-aimés, nettoyons-nous nous-mêmes de toute souillure de la chair et de l'esprit, perfectionnant la sainteté dans la crainte de Dieu. 2 Cor 7:1

Au reste, frères, réjouissez-vous ; soyez parfaits ; soyez consolés ; ayez un même sentiment ; vivez en paix : 2 Cor 13:11

Épaphras qui est des vôtres, esclave du Christ Jésus, vous salue, combattant toujours pour vous par des prières, afin que vous demeuriez parfaits et complets dans toute la volonté de Dieu ; Col 4:12

Car nous nous réjouissons lorsque nous, sous sommes faibles, et que vous, vous êtes puissants : et nous demandons ceci aussi, votre perfectionnement. 2 Cor 13:9

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Clairement, les Écritures montrent que Paul était un homme parfait. »

4 La seule croix que peut comprendre la Chrétienté, est le crucifix qui se trouve sur le mur de la chapelle ou un bijoux en forme de crucifix qu'ils portent sur leur corps pour montrer leur religion. La Chrétienté est inimitié contre la croix de Christ, elle enseigne au monde qu'il n'ont pas à renoncer à leurs convoitises, affections, et plaisirs. Pourtant, Jésus est cité par six fois, nous disant que pour être ses disciples nous devons prendre notre croix à tous les jours et le suivre. Et Paul nous dit que Or ceux qui sont du Christ ont crucifié la chair avec les passions et les convoitises.(la nature pécheresse, convoitises, affections, et plaisirs). Gal 5:24.

Et ceux qui sont dans la chair ne peuvent plaire à Dieu. Rom 8:8
car si vous vivez selon la chair, vous mourrez ; mais si par l' Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez. 8:13
Or ceux qui sont du Christ ont crucifié la chair avec les passions et les convoitises. Gal 5:24.

Puisque la Chrétienté est ennemie de la croix de Christ, qu'elle en rejette sa nécessité, et qu'elle rejette l'absolu nécessité des commandements de Christ ; alors la chrétienté aura pour fin la destruction. C'est ainsi que Jérémie la décrit, comme la fausse église de Babylone est détruite, les ministres et les bergers sont la cible principale des archers :

Et les tués de l'Éternel, en ce jour-là, seront depuis un bout de la terre jusqu'à l'autre bout de la terre. On ne se lamentera pas sur eux, et ils ne seront pas recueillis, et ne seront pas enterrés ; ils seront du fumier sur la face du sol.

 Vous, pasteurs, hurlez et criez ; et vous, les nobles du troupeau, roulez-vous par terre, car vos jours sont accomplis, pour vous tuer ; et je vous disperserai, et vous tomberez comme un vase d'agrément.

Et tout refuge a péri pour les pasteurs, et la délivrance, pour les nobles du troupeau.

Il y aura une voix du cri des pasteurs et un hurlement des nobles du troupeau ; car l'Éternel dévaste leur pâturage,


Rangez-vous en bataille contre Babylone, tout alentour, vous tous qui bandez l'arc ; tirez contre elle, n'épargnez pas les flèches, car elle a péché contre l'Éternel.

Convoquez des archers contre Babylone, tous ceux qui bandent l'arc ! Campez contre elle tout alentour, qu'elle n'ait pas de réchappés ; rendez-lui selon son oeuvre, faites-lui selon tout ce qu'elle a fait ; car elle a été fière contre l'Éternel, contre le Saint d'Israël.

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre