La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Proverbes 24:24-25

Afficher le chapitre et les notes   

 24 Celui qui dit au méchant [ceux qui sont encore à pécher] : « Tu es droit », les peuples le maudiront, nations l'auront en horreur ;3 [Celui qui est toujours à pécher est méchant. Les prédicateurs du Christisanisme de Babylone disent à leurs fidèles que mêmes s'ils sont toujours à pécher, ils sont droits parce qu'ils croient en Jésus. Si l'on suit cette logique fallacieuse, alors tous les démons sont justes. Ces fidèles trompés qui se sont fait dire qu'ils étaient justes et fait promettre les cieux alors qu'ils sont toujours captifs du péché maudiront les guides aveugles prédicateurs qui les ont attirés dans le fossé et l'Enfer après la mort. Il y a une droiture imputée qui vient avec la mesure de foi reçue avec les fruits de l'Esprit, qui est donnée en récompense à ceux qui ont crucifié leur mauvais esprit égoïste sur la croix intérieure du renoncement de soi, mais pas avant. Croire en Jésus ce n'est pas la foi qui impute la droiture ; voir la note en bas de page 2 de Romains 3 pour les détails sur la droiture imputée. ]

 25 mais ceux qui reprennent le méchant [ceux qui sont encore à pécher]seront agréables, et une bénédiction de bien viendra sur eux.4

1 Timothée 5:20

Afficher le chapitre et les notes   

 20 Ceux qui pèchent, convaincs-les devant tous, afin que les autres aussi aient de la crainte.2 [Remarquez ! Le péché dans l'Église primitive n'a pas été toléré ; ces commettre des péchés devaient être exposées et réprimandé publiquement, afin que d'autres dans l'assemblage avaient peur de commettre des péchés eux-mêmes et souffrir d'une réprimande publique. Faire vous voyez quelque chose comme ça dans le christianisme aujourd'hui ? NON, parce que le christianisme d'aujourd'hui a piétiné sur la grâce, la transformant en un permis pour l'immoralité, au lieu du processus de l'enseignement de la façon d'arrêter de pécher et de vivre une vie pieuse. Et donc, il n'y a aucune crainte de Dieu au sein du christianisme ; encore la crainte de Dieu est le point de départ absolu de la religion ; sans crainte pour vous motiver à détourner du mal, vous êtes désespérément perdu.]

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.