La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Romains 2

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 Vous penseriez que ce seul chapitre instillerait assez de doute pour faire taire ceux qui courent en nous disant qu'il n'y a pas de péché et qu'il n'y a pas de loi pour ceux qui croient en Jésus. il déclare très clairement qu'un homme doit se repentir ; que s'il commet le mal, ou qu'il désobéi à la vérité, ou qu'il désobéi à la droiture, que cet homme souffrira l'affliction, la détresse, la colère de Dieu, l'indignation de Dieu ; et que tous les hommes sont jugés d'après leurs oeuvres ; Et Dieu n'a aucune partialité pour aucun homme. Celui-ci décrit le vrai, l'équitable, le juste, le saint Dieu des jugements justes, impartial — non pas le dieu de la chrétienté qui soi-disant démontre de la partialité, excusant les croyants privilégiés qui croient en Jésus, tandis qu'ils condamnent les autres. Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « Êtes-vous d'accord avec tous ceux qui, dans leur arrogance ont déclaré que Dieu excuse le mal dans les croyants ? Cela n'est pas juste, mais ils ne s'en soucient pas. Par leur affichage évident du péché, Les Chrétiens ont amené mon nom à être blasphémé parmi le peuple. Ces gens ne me représentent plus ; ils ont causé une grande indignation. »

Les derniers chapitres et versets de l'Épître aux Romains que la chrétienté maintien, comme leur soi-disant christianisme, n'entrent pas en conflit avec les versets de ce chapitre ; mais l'interprétation qu'en fait la chrétienté de ceux-ci, entre complètement en conflit avec ce chapitre. Toutes les Écritures sont compatible, et si vous devez ignorer certaines Écritures pour en croire une en particulier, alors votre croyance est erronée. Mais si la chrétienté admettait qu'ils ne peuvent pas résoudre tous les versets dans in Bible, alors ils admettraient qu' ils sont des guides aveugles, conduisant leurs milliards de fidèles dans le fossé. Ces versets mal interprétés de l'Épître aux Romains sont expliqués, (voir le commentaire et la note en bas de page pour chaque verset en question), comment ils sont compatible avec ce chapitre. Mais premièrement lisez ce chapitre attentivement ; il s'agit de la simple ligne que Paul a tracé dans le sable, définissant le péché et ses conséquences pour tous les hommes, avant de discuter de certains sujets vraiment complexes, sur le salut, le péché, la foi, et la loi. Paul a écrit aux Chrétiens vraiment mûrs qui avaient déjà été libérés du péché, dont les coeurs avaient été circoncis, et qui étaient dans l'attente pour l'union finale avec Christ, afin qu'ils soient sanctifiés et rendu parfaits pour toujours, protégés pour ne plus jamais retomber dans le péché.

Aux Chrétiens qui lisez le chapitre ci-dessous, entendez, portez attention, ouvrez votre coeur à la vérité ; ne soyez pas comme ceux décrits par Ézéchiel : Et voici, tu es pour eux comme un très joli chant de quelqu'un qui a une agréable voix, et qui joue bien d'un instrument ; car ils entendent tes paroles, mais ils ne les mettent pas en pratique [ils n'obéissent pas]. Ézé 33:32

 1 C'est pourquoi tu es inexcusable, ô homme, qui que tu sois qui juges ; car en ce que tu juges autrui, tu te condamnes toi-même, puisque toi qui juges, tu commets les mêmes choses.1

 2 Or nous savons que le jugement de Dieu est selon la vérité contre ceux qui commettent de telles choses.

 3 Et penses-tu, ô homme qui juges ceux qui commettent de telles choses et qui les pratiques, que tu échapperas au jugement de Dieu ?

 4 Ou méprises-tu les richesses de sa bonté, et de sa patience, et de sa longue attente, ne connaissant pas que la bonté de Dieu te pousse à la repentance ? [Attention ! Jésus a dit deux fois : Repentez-vous ou périssez ! Luc 13:3,13:5. Se détourner du mal c'est la base pour chercher Dieu ; le péché c'est la transgression de la juste Loi de Dieu dans le coeur de tout homme : aimer votre prochain comme vous-mêmes ; ne pas voler ; ne pas commettre adultère ; ne pas mentir ; ne pas convoiter ; ne pas commettre de meurtre ; et honorer votre père et votre mère ; faire pour les autres ce que vous voudriez qu'ils fassent pour vous. Si vous attendez, veillez, et que vous L'écoutez, la grâce vous enseignera ce à quoi renoncer, comment vivre une vie pieuse, et puis elle ôtera même de votre coeur le désir de pécher. Pour lire les nombreux versets de la Bible qui parlent de repentance cliquez ici. ]

 5 Mais, selon ta dureté et selon ton coeur sans repentance, tu amasses pour toi-même la colère dans le jour de la colère et de la révélation du juste jugement de Dieu, [Attention ! Tout homme a un jour de visitation de l'Esprit de Dieu, plaidant gentiment avec lui pour qu'il change ses voies. Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j'ai dite, celle-là le jugera au dernier jour. Jean 12:48. La pénalité pour ne pas se repentir est la colère de Dieu. Mais si vous portez attention et obéissez à ses paroles, il répand plus de paroles et de son Esprit sur vous. Actes 5:32, Pro 1:23,33.]

 6 qui rendra à chaque homme selon ses oeuvres : [ Chaque homme c'est chaque homme, y compris ceux qui croient en Jésus ; chaque homme est jugé selon ses paroles et ses oeuvres, qu'elles soient bonnes ou mauvaises. Mat 16:27,12:36-37, Rom 2:6,14-16 ,Jér 17:10, 2 Cor 5:10, Pro 24:12, Apoc 2:23,20:13. Il n'y a pas de laissé passé pour échapper au jugement impartial, équitable, juste, parfait, pur, et droit de Dieu. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Sans obéissance vous n'avez rien ; désolé, la carte joker n'existe pas dans le camp. Aucun homme qui répète le péché est promu ou excusé. » L'espérance nous motive à nous exposer nous-mêmes aux commandes de Dieu ; nous sommes sauvés à travers la foi, qui est la croyance en ce que nous entendons ; l'évidence de la foi c'est l'obéissance en ce qui est entendu ; l'évidence de l'obéissance ce sont les oeuvres telles que commandées ; nous sommes jugés, non sur la foi, mais sur les oeuvres ou les actes.]

 7 à ceux qui, en persévérant dans les bonnes oeuvres,2 cherchent la gloire et l'honneur et l'incorruptibilité, Il donnera la vie éternelle ; [Rappelez-vous de ce verset. De manière à protéger leurs soi-disant christianisme, la chrétienté a délibérément ignoré ce verset ; ils ignorent la distinction entre les oeuvres de la Loi et les bonnes oeuvres. Les oeuvres de la Loi ne comptent pas. Les oeuvres de la Loi ce sont :les offrandes de céréales, offrande d'agneaux, offrande de taureaux, lavements, ne pas manger certaines nourritures, la circoncision, la dîme, les sabbats, la célébration des jours, festins, etc. ; ce sont les oeuvres mortes de la loi, décidées quand elle doivent être faites par la pensée charnelle et la volonté de l'homme. Les bonnes oeuvres ce sont les oeuvres d'amour pour Dieu et pour votre prochain, commençant avec la repentance du mal, qui est l'amour de la vérité.]

 8 mais ceux qui sont égoïstement ambitieux et qui n'obéissent pas à la vérité, mais obéissent à l'injustice, ceux là reçoivent la colère et l'indignation, [Prenez encore note ! Le fait de ne pas obéir à la vérité c'est pécher. Obéir à l'injustice c'est péché. C'est en obéissant à la vérité, que votre âme est purifiée. 1 Pi 1:22. Il y a toujours le péché. Il y a toujours l'obéissance qui conduit à la droiture. Rom 6:16. Il y a toujours la colère de Dieu qui vient sur le désobéissant ; cette colère se manifeste non seulement dans la prochaine vie, mais elle est aussi une condamnation continue dans cette vie parce que ceux qui pèchent demeurent dans l'état déchu et maudit d'Adam, manquant d'être réuni avec Dieu avec la lumière de vie de Dieu, toujours ôtés, ne pouvant pas manger de l'arbre de vie qui, lorsque le péché dans un homme a été crucifié, est encore apprécié par lui. L'indignation et la colère sont la fureur de Dieu qui viennent sur les pécheurs, en particulier les pécheurs qui pensent que Jésus est leur excuse pour continuer à pécher.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

 9 Affliction et détresse sur toute âme d'homme qui fait le mal [pèche], du Juif premièrement, et aussi du Gentil [Nations] ; [Prenez encore note ! Il y a toujours le mal. Le péché existe toujours. La loi définie le péché et le mal, donc il y a toujours la loi. Chaque homme a la Loi morale écrite dans leurs coeurs, par laquelle Dieu jugera tous les hommes pareillement, Rom 2:6 ci-dessus, Rom 2:8-16 ci-dessous ; Dieu ne montre aucune partialité à aucun homme. Rom 2:11 ci-dessous. Chaque homme qui continu à pécher recevra la fureur, l'indignation, la colère, la détresse, et l'affliction venant de Dieu ; chaque homme y compris ceux qui croient en Jésus. Chaque homme sera jugé selon ses oeuvres (verset 6 ci-dessus), qu'elles soient bonnes ou mauvaises ! Jésus n'est pas votre laissez-passer pour sortir de l'enfer. Réveillez-vous, vous qui vous nommez chrétiens ; vous avez été totalement trompés par de vicieux loups en vêtements de brebis, ceux contre lesquels Jésus et Paul nous ont mis en garde.]

 10 mais gloire et honneur et paix sont à tout homme qui oeuvre bien,3 au Juif premièrement, et aussi au Gentil (Nations) ; [De manière à protéger leur soi-disant christianisme, La chrétienté ignore délibérément ce verset ainsi que plusieurs autres ; ils ignorent la distinction entre les oeuvres de la loi et les bonnes oeuvres, énergisées et motivées par la foi obéissante ; ces oeuvres sont essentielles. Les oeuvres de la loi ne comptent pas. Les oeuvres de la Loi ne comptent pas. Les oeuvres de la Loi ce sont : les offrandes de céréales, offrande d'agneaux, offrande de taureaux, lavements, ne pas manger certaines nourritures, la circoncision, la dîme, les sabbats, la célébration des jours, festins, etc. ; ce sont les oeuvres mortes de la loi, décidées quand elle doivent être faites par la pensée charnelle et la volonté de l'homme. Les bonnes oeuvres sont des oeuvres d'aimer l'obéissance à ce que Dieu vous ordonne ne font. La première des oeuvres, vous serez commandés à faire sont des oeuvres de la repentance ; lorsque vous avez terminé, vos oeuvres montrent la justice et de l'amour de Dieu pour le monde.]

 11 car il n'y a pas d'acception de personnes auprès de Dieu. [Il n'y a aucune partialité pour aucun homme pour aucune raison auprès de Dieu ; tous les hommes sont jugés par leurs oeuvres.]

 12 Car tous ceux [les non-Juifs] qui pèchent* sans loi, périront aussi sans loi ; et tous ceux [les Juifs] qui pèchent sous la loi, seront jugés par la loi [Paul nous dit que nous devons devenir libres du péché avant notre mort, ou nous allons périr ; devenir libre du péché c'est l'évangile de Jésus-Christ — aller dans toutes les nations et prêcher la repentance avec la libération de l'esclavage (la rémission) du péché. Paul écrits aux chrétiens vraiment très mûrs qui sont à Rome. Paul dit aux Chrétiens que s'ils pèchent, ils périront. Tous ceux qui pèchent, (qui continuent à pécher), périront - tous signifie tous, même ceux qui croient en Jésus. La seule manière dont vous puissiez échapper aux conséquences du péché est en suivant les commandements moraux de la loi, en renonçant à vous-mêmes, et en ramassant votre croix pour suivre Jésus à tous les jours. Si vous faites cela, nous ne périrez pas ; mais vous aurez plutôt la Vie de Dieu qui est sans commencement ni fin, et vous deviendrez libres du péché pour entrer dans le Royaume de Dieu pour être en union avec Dieu, tandis que vous êtes sur terre et puis pour toujours.

* Dans le grec original de ce verset, le mot « pécher » était au temps de conjugaison Aoriste grec, (un temps indéterminé), et il était traduit incorrectement ainsi « qui ont péché », sauf dans la New International Version (en anglais). Si tous ceux qui ont péché périssent, alors tous le monde péris, ce qui n'est pas le cas parce que ceux qui deviennent libres du péché de leur vivant sur terre, entrent dans le Royaume pour recevoir la vie éternelle en union avec Dieu comme un fils de Dieu, ce qui est de bonnes nouvelles, celles que Jésus-Christ est venu annoncer.]

 13 car ce ne sont pas les auditeurs de la loi qui sont justifiés devant Dieu ; mais ce sont ceux qui accomplissent la loi [qui sont obéissants] qui seront justifiés ; [Paul nous dit à tous que si nous ne sommes pas obéissant à la Loi, nous ne seront pas acceptable pour Dieu ; mêmes les Gentils, (non-Juifs), sans la loi de Moïse, seront jugés par leur obéissance à la Loi morale écrite dans les coeurs et consciences de chaque homme. Ils seront jugés par leurs comptes rendus gardés dans leur conscience de leurs pensées, qui les accusent ou les excusent.]

 14 car quand les Gentils qui n'ont point de loi, font [obéissent] par instinct les choses contenues dans la loi, ces hommes qui n'ont pas la loi, sont une loi pour eux-mêmes,

 15 et elles montrent l'oeuvre de la loi, écrite dans leurs coeurs, leur conscience rendant en même temps témoignage, et leurs pensées s'accusant entre elles, ou aussi s'excusant.4 [La loi sur le coeur de tout homme nous fait nous sentir mal lorsque nous mentons ou que nous volons. Cette loi inclut la loi morale extérieure : ne pas voler, ne pas mentir, ne pas convoiter, ne pas tuer, ne pas commettre adultère, (et toute immoralité sexuelle), honorer vos parents, faire pour les autres ce que vous voudriez qu'ils fassent pour vous, etc. Les lois morales de la loi intérieure dépassent les lois morales extérieures (mosaïque), car, comme Jésus l'a dit, il est venu pour accomplir la loi ; et alors il nous a dit comment il devait être renforcé, lequel la loi intérieure accomplit. Cette loi intérieure renforcée peut être comprise ont été violés quand vous démontrez un fruit de la chair, qui comprend : les mauvaises pensées, les adultères, les fornications, les meurtres, les vols, la convoitise, la méchanceté, la fraude, le manque de retenue, l'envie, les blasphèmes, l'orgueil, la folie, impureté, cupidité, le manque de retenue, l'idolâtrie, la sorcellerie, la haine, les disputes, la jalousie, la rage, l'égoïsme, les divisions, les festivités (faire la fête, les partys), colère, ivrognerie, fierté, vulgarité, vantardise, impudeur, propos insensés, flatterie, immoralité, etc. Quelconque l'un tout de ces fruits disqualifie un homme du ciel. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Vous ne pouvez pas contourner les commandements moraux et être chrétien. Vous devez avoir une dévotion pour la loi qui est dans le coeur de tout homme ; vous devez écouter ; et vous devez obéir. Soyez sur vos gardes en tout temps pour être sûr que vos paroles ne reflètent pas les fruits de la chair. »]

 16 Ceci paraîtra au jour auquel Dieu jugera les secrets des coeurs des hommes par Jésus-Christ, selon mon évangile.

 17 Or si toi, tu portes le nom de Juif, et que tu te reposes entièrement sur la loi, et que tu te glorifies en Dieu,

 18 et que tu connaisses la volonté, et que tu saches discerner les choses excellentes, étant instruit par la loi,

 19 et que tu croies que tu es conducteur d'aveugles, lumière de ceux qui sont dans les ténèbres,

 20 instructeur des hommes dépourvus d'intelligence, maître de petits enfants, ayant la formule de la connaissance et de la vérité dans la loi ;

 21 toi donc qui enseignes les autres, ne t'enseignes-tu pas toi-même ? Toi qui prêches qu'on ne doit pas dérober, dérobes-tu ?

 22 Toi qui dis qu'on ne doit pas commettre adultère, commets-tu adultère ? Toi qui as en abomination les idoles, commets-tu des sacrilèges ?

 23 Toi qui te glorifies en la loi, déshonores-tu Dieu par la transgression de la loi ?

 24 Car le nom de Dieu est blasphémé à cause de vous parmi les nations, comme il est écrit.

 25 Car en effet la circoncision est profitable si tu accomplis la loi ; mais si tu es transgresseur de la loi, ta circoncision est devenue incirconcision.

 26 Si donc l'incirconcision garde les exigences de la loi, son incirconcision ne sera-t-elle pas comptée pour circoncision ;

 27 et l'incirconcision qui l'est par nature, en accomplissant la loi, ne te jugera-t-elle pas, toi qui, dans la lettre et la circoncision, es transgresseur de la loi ?

 28 Car celui-là n'est pas Juif qui l'est au dehors, et celle-là n'est pas la circoncision qui l'est au dehors dans la chair ;

 29 mais celui-là est Juif qui l'est au dedans, et la circoncision est celle du coeur, par l'Esprit,5 non pas par la lettre ; et la louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu. [L'Esprit circoncit votre coeur, retranchant les péchés alors que vous vous attendez à Dieu pour recevoir sa grâce qui accuse le péché et puis qui enlève le péché, purifiant un peuple particulier zélé pour les bonnes oeuvres. Lire au sujet du péché dans la Bible n'enlève pas le désir pour le péché de votre coeur ; seul l'Esprit fait cela.]


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Ne juge pas, pour ne pas être jugé. Ceci ne veut pas dire que vous ne pouvez pas juger de ce qu'est un mauvais comportement vs. un bon comportement ; ceci ne veut pas dire que vous ne pouvez pas juger une doctrine qui est dans l'erreur vs. une doctrine saine. Ceci signifie que vous n'êtes pas sensé critiquer quelqu'un d'autre en particulier parce que votre critique passe un jugement sur quelqu'un d'autre. Ceci ne signifie pas que vous ne devez pas écrire ou parler de quelque chose qui soit généralement faux, d'un mensonge, d'une erreur, ou du péché ; cela signifie seulement que vous ne devez pas critiquer quelqu'un en particulier. Lorsque vous possédez en vous suffisamment de l'Esprit de Dieu, il se pourrait que vous puissiez être incités par des paroles venant de Dieu à passer un jugement sur une personne en particulier ; mais à ce moment là ce ne serait pas vous qui jugeriez, ce serait Dieu. Tout comme Jésus ne jugeait pas Lui-même : Je ne puis rien faire, moi, de moi-même ; je juge selon ce que j'entends, Jean 5:30... les choses que je parle, je parle tout comme le Père me dit parler. Jean 12:49-50... Le Fils ne peut rien faire de lui-même, à moins qu'il ne voie faire une chose au Père, car quelque chose que celui-ci fasse, cela, le Fils aussi de même le fait. Jean 5:19.

La raison pour laquelle vous ne pouvez pas critiquer les autres c'est parce que chaque homme a un enchevêtrement de problèmes, et seul le Seigneur sait quel problème il doit traiter avec un homme et dans quel ordre. Il se peut que vous puissiez voir un problème qui est apparent, mais vous ne pouvez voir les nombreux autres qui ne le sont pas ; il est probable qu'il y ait d'autres problèmes qui nécessitent d'être abordés et dont ont doit se repentir premièrement, avant que le problème que vous voyez puisse être traité. Seul le Seigneur sait dans quel ordre il faut aborder ces problèmes dans chaque hommes, et il n'y a que le Seigneur qui peut donner à un homme la force de changer. Alors, tant que vous n'êtes pas poussés par l'Esprit de Dieu pour savoir exactement quoi dire, et quand le dire, et jusqu'à ce que l'Esprit du Seigneur soit prêt à transmettre la force à cet homme, toute critique est totalement inefficace. Lorsque vous critiquez les autres vous ne faites qu'endurcir leur coeur à l'écoute des véritables jugements de Dieu, et de ce fait vous encourez la condamnation proportionnellement aux problèmes que vous causez. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Ne jamais critiquer un individu ou une organisation, peu importe que les critiques puissent être méritées. »

Vous devez prêter une attention particulière à ne pas juger une personne étrangère à l'Église ; par Paul : Qui es-tu, toi qui juges un serviteur d'autrui ? S'il se tient debout, ou s'il tombe, cela regarde son maître. Mais il se tiendra debout, car le Seigneur a le pouvoir de l'affermir. Rom 14:4. Mais ceux qui font partie de l'Église, vous êtes censés ne pas vous associer avec ceux qui démontrent un dérèglement continue : mais, maintenant, je vous ai écrit que, si quelqu'un appelé frère est fornicateur, ou avare, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, vous n'ayez pas de commerce avec lui, que nous ne mangiez pas même avec un tel homme. 1 Cor 5:11. Et le Seigneur nous dit comment on doit traiter avec une personne dans l'église qui pèche : ils sont censés être avertis par un, puis avertis par deux ou trois, puis censurés par tous le corps de croyants, - et s'ils faillissent à se repentir de leurs erreurs, ils sont censés être exclus et bannit, Mat 18:15-17.

2 Donc ici, Paul nous dit que la persévérance dans les bonnes oeuvres est nécessaire. L'erreur d'interprétation de la lettre de Paul est la source du faux évangile du salut instantané par « Grâce ». Évidemment qu'en bout de ligne nous sommes sauvés par la Grâce — mais non pas instantanément en disant des formes de prière ou en se mouillant. Vous devez crucifier votre nature égoïste sur la croix intérieure du renoncement à soi-même, comme Paul a fait pour obtenir le salut. Les Oeuvre sans la Foi sont faites sans être commandées par Dieu pour être faites ; ce sont des oeuvres mortes faites dans la volonté de l'homme ; et elles ne comptent pour rien. Vous ne pouvez pas être justifiés sans la foi en Christ, qui éclaire tout homme qui vient au monde. Mais la foi sans les oeuvres ne compte aussi pour rien. Vous ne pouvez pas seulement dire « Je crois » et vivre dans votre nature pécheresse sans obéissance. Les oeuvres d'amour énergisées par la foi sont estimées et requises par Dieu. Pierre met en garde que des personnes interprétaient mal les lettres de Paul voilà 2000 ans et qu'ils les tordaient pour leur propre destruction, et il leur dit de ne pas se laisser entraîner par l'erreur des pervers, 2 Pierre 3:15-18. L'erreur des pervers, qui tordent les lettres de Paul dans le but de justifier leur méchanceté par une grâce présumé. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Abraham s'exposa lui-même volontairement aux commandes de Dieu ». Donc, nous aussi devons nous attendre à Dieu, veiller, et silencieusement écouter Ses commandes qu'Il a pour nous. L'espérance nous motive à nous exposer nous-mêmes aux commandes de Dieu ; nous sommes sauvés à travers la foi, qui est la croyance en ce que nous entendons ; l'évidence de la foi c'est l'obéissance en ce qui est entendu ; l'évidence de l'obéissance ce sont les oeuvres telles que commandées ; nous sommes jugés, non sur la foi, mais sur les oeuvres ou les actes.

3 Mais gloire et honneur et paix à tout homme qui oeuvre bien. Les oeuvres sont nécessaires ; oeuvrer en faisant le bien. Combien d'oeuvres ? Autant que l'Esprit de Dieu vous commande d'en faire. Comment recevez-vous les commandes de l'Esprit-de Dieu ? En Écoutant dans le silence, l'humilité, la patience, dans l'attente que le Seigneur vous enseigne, vous commande- et alors croire que cela vient de Lui, et lui obéir. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Abraham s'exposa lui-même volontairement aux commandes de Dieu. » Donc, nous aussi devons nous attendre à Dieu, veiller, et silencieusement écouter Ses commandes qu'Il a pour nous, et puis nous devons agir à celles-ci ; c'est ça une foi opérationnelle.

4 car quand les Gentils qui n'ont point de loi, font [obéissent] par instinct les choses contenues dans la loi, ces hommes qui n'ont pas la loi, sont une loi pour eux-mêmes et elles montrent l'oeuvre de la loi, écrite dans leurs coeurs, leur conscience rendant en même temps témoignage, et leurs pensées s'accusant entre elles, ou aussi s'excusant, Cette loi est écrite dans le coeur de chaque homme. Elle nous fait nous sentir mal lorsque nous mentons ou que nous volons. Cette loi inclut les lois morales extérieure : faire pour les autres ce que vous voudriez qu'ils fassent pour vous, ne pas voler, ne pas mentir, ne pas convoiter, ne pas tuer, ne pas commettre adultère, (et toute immoralité sexuelle), honorer vos parents, t'aimer votre prochain comme vous-mêmes, faire pour les autres ce que vous voudriez qu'ils fassent pour vous, etc. Tout homme sera jugé selon cette Loi ; nul n'est dispensé de cette loi pour aucune raison, et elle n'a jamais été annulée. Même ceux qui se trouve à l'extérieur de la Loi seront jugés par la Loi morale dans leurs coeurs, lequel les accuse lorsqu'ils mentent, volent, haïssent, trichent, etc. Ignorez-vous, frères, (car je parle à gens qui entendent ce que c'est que la loi,) que la loi a autorité sur l'homme aussi longtemps qu'il vit ? Romains 7:1. Tous les pécheurs sans la Loi vont périr. Vous la Chrétienté, réveillez-vous ; le péché et les cieux s'excluent mutuellement. L'obéissance à la Loi morale est une exigence préalable pour pouvoir recevoir la guidance du Saint-Esprit, qui n'est donnée qu'à ceux qui sont obéissant. Actes 5:32.

Paul ne fait pas référence aux oeuvres de la Loi, comme les sacrifices d'animaux, la dîme, les festivités, ou ne pas travailler le jour du Sabbat — ces choses ne comptent pas, ce sont des oeuvres charnelles. Paul fait référence au code morale de la Loi : aimer son prochain, aimer Dieu, ne pas voler, ne pas mentir, ne pas convoiter, ne pas commettre l'adultère, (et toute immoralité sexuelle), faire pour les autres ce que vous voudriez qu'ils fassent pour vous, etc. — on se doit d'obéir à celles-ci pour avoir espoir de progresser spirituellement. Notez ! La Loi morale ce ne sont pas les oeuvres de la Loi dont parle Paul : non pas sur le principe des oeuvres, afin que personne ne se glorifie.

Jésus a dit : « Ne pensez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes : je ne suis pas venu pour abolir, mais pour accomplir ; car, en vérité, je vous dis : Jusqu'à ce que le ciel et la terre passent, un seul iota ou un seul trait de lettre ne passera point de la loi, que tout ne soit accompli. » Matthieu 5:17-18. Dans les versets qui suivent immédiatement, Jésus nous donne des exemples de la façon dont Il renforce la loi afin qu'elle soit remplie, même dépassé :

Il est clair que Jésus a défini une loi beaucoup plus forte ; clairement Jésus insiste pour que nous dépassions la droiture de l'observation de la loi mosaïque.

Alors que le sacrifice de sang du Christ rendait la loi mosaïque obsolète, la loi intérieure sur le coeur de chaque homme est toujours vivante, jamais annulée, (qui inclut le noyau moral de la loi mosaïque) ; et pour être libéré de la loi, qui a la domination sur un homme jusqu'à la mort, vous devez mourir à la loi par la loi décrite par Paul dans Rom 7:1,4-6,9. Vous devez vous soumettre à Dieu condamnant les péchés dans votre chair, avec des commandements que vous entendez en attendant sur Lui ; ces commandements sont établis comme des lois dans votre coeur, auxquelles vous devez obéir et continuer à obéir jusqu'à ce que vous soyez crucifiés, libérés de tout péché.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

Un disciple crucifié produit le fruit de l'esprit, qui accompli la Loi alors qu'Il marche dans l'amour. Le ciel et la terre passent et s'en vont alors que le disciple est totalement contrôlé par l'Esprit de Christ et et qu'Il est traduit dans le Royaume des cieux à l'intérieur de Lui-même. La Loi fut appliquée à l'homme déchu, qui a perdu la vie et la guidance de Dieu par la chute d'Adam dans le jardin d'Éden ; aucune loi s'applique à un homme qui a été restauré à l'image spirituelle de Dieu.

George Fox a écrit de la fin de la loi mosaïque :

Le Christ est venu de ne pas enfreindre la loi ; l'apôtre dit que la loi était bonne à sa place et il l'établit elle ; mais l'apôtre dit que le sabbat était une ombre, mais le corps était le Christ ; et il leur apporte à la loi dans le coeur, dans l'esprit ; et il l'a établi. ... Christ est la fin de la loi à tout le monde qui croit, dans chaque iota ou un seul trait de lettre de celui-ci ; et les signes et les ombres qui ont été pris en charge par la loi, Christ est la fin de ; encore la vie de la loi, le pouvoir, reste. Bien que l'évolution vers l'extérieur des ombres et des choses, finir, le corps est ce qui finit tous les signes et les ombres.

La vie et la puissance de la loi reste parce que la loi survit comme la loi qui est écrite dans le coeur.

Je prend plaisir à faire Ta volonté, ô mon Dieu ; oui, ta loi est au dedans de mon coeur. Psaumes 4:8

William Dewsbury explique en outre la loi sur le coeur :

Par conséquent, tous ceux qui désirent connaître le seul vrai Dieu et Jésus-Christ, celui qu'Il a envoyé, tournez vos pensées vers l'intérieur, et examinez vos coeurs, sondez et éprouvez vos voies par la lumière avec laquelle Christ Jésus vous a éclairé à l'intérieur, qui vous montre que vos péchés dans vos coeurs, que cette fierté et cette convoitise, les mensonges et les serments, la dissimulation et les tricheries, les conversations vaines et inutiles, les folles plaisanteries ainsi que l'incrédulité sont tous des péchés. Ces choses dont vous savez qui sont péchés en votre propre conscience, par la juste loi de Dieu dans le coeur, qui vous réprimande pour cela dans le secret.

La loi intérieure sur le coeur de tout homme inclut  le noyau moral de la loi mosaïque : ne pas voler, ne pas mentir, ne pas convoiter, ne pas tuer, ne pas commettre adultère, (et toute immoralité sexuelle), honorer vos parents, faire pour les autres ce que vous voudriez qu'ils fassent pour vous, etc. Les lois morales de la loi intérieure dépassent les lois morales extérieures (mosaïque), car, comme Jésus l'a dit, il est venu pour accomplir la loi ; et alors il nous a dit comment il devait être renforcé, lequel la loi intérieure accomplit. Cette loi intérieure renforcée peut être comprise ont été violés quand vous démontrez un fruit de la chair, qui comprend : les mauvaises pensées, les adultères, les fornications, les meurtres, les vols, la convoitise, la méchanceté, la fraude, le manque de retenue, l'envie, les blasphèmes, l'orgueil, la folie, impureté, cupidité, le manque de retenue, l'idolâtrie, la sorcellerie, la haine, les disputes, la jalousie, la rage, l'égoïsme, les divisions, les festivités (faire la fête, les partys), colère, ivrognerie, fierté, vulgarité, vantardise, impudeur, propos insensés, flatterie, immoralité, etc. Quelconque l'un tout de ces fruits disqualifie un homme du ciel. Un homme qui est innocent de tous ces fruits de la chair est en pleine conformité avec les exigences rigides de salut écrites dans les scritptures : nous devons être justes (vertueux), comme Lui est juste (vertueux), 1 Jean 3:7 ; nous devons être parfait comme notre Père Céleste est parfait, Mat 5:48 ; nous devons être miséricordieux comme lui est miséricordieux, Luc 6:36 ; nous devons devenir pur tout comme Lui est pur, 1 Jean 3:2-3 ; mais comme celui qui vous appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, 1 Pi 1:15 ; Aussi nous marchons comme Lui a marché, 1 Jean 2:6 ; et tel qu'il est, tels sommes-nous dans ce monde, 1 Jean 4:17.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Soyez sur vos gardes en tout temps pour être sûr que vos paroles ne reflètent pas les fruits de la chair. »

Jésus frappe dans le coeur de tout homme ; il plaide silencieusement de manière anonyme pour que nous nous départissions de nos mauvaises voies égoïstes. Si nous ne gardons pas [mettre en pratique, obéir] ses paroles, lorsque nous mourrons, (au dernier jour), nous nous souviendrons des paroles qu'il aura plaidé avec nous pour que nous nous départissions du mal, et ces paroles nous jugeront.

Margaret Fox a répliqué fortement aux ministres et enseignants de corruption de son temps, qui enseignaient que toute la Loi de Dieu était annulée et remplacée uniquement par croire en Jésus.

Vous, qui êtes dans vos appréhensions charnelles de Dieu, qui êtes dans le monde sans Dieu. Vous êtes vivant sans la loi, et n'êtes pas encore venus à connaître la loi, et êtes morts dans les péchés et trépassés. Vous, qui vivez dans le plaisirs, êtes morts quoique en vie. Vous vivez dans le péché et donc, êtes libre de la droiture. La Loi qui est sainte, juste, et bonne, vous coupera en pièces. Vous n'êtes pas encore venu à connaître la loi, ni ce qui est légal, ce par quoi tous passent avant d'en venir à connaître la liberté des fils de Dieu - cette loi coupe toutes vos appréhensions charnelles de Dieu. Oh vous, blasphémateurs, dites-vous qu'il n'y a pas une telle chose comme légitime et illégitime, piété ou impiété ? Voudriez-vous anéantir les Écritures et rendre nul la juste loi de Dieu qui s'empare du transgresseur ? Souhaitez-vous piétiner le sang de l'alliance nouvelle et le considérer comme une chose impie ? Oh, le jour de la engeance vient sur vous. Le Seigneur Dieu s'est revêtu de la vengeance contre vous et tous ceux qui sont comme vous. vous qui êtes assis à la table des démons êtes exclus de la liberté des fils de Dieu et ne connaissez pas la condition par laquelle Paul est passé. Quand vous connaîtrez cela, ce sera la mort et la destruction pour vous. Ceci vous le témoignerez éternellement, avant que vous puissiez venir à connaître le Dieu vivant.

5 Ici Paul nous dit que nous devons expérimenter la circoncision du coeur, accomplit par le Saint-Esprit, non pas en lisant au sujet de Jésus et de Ses commandements, mais en demeurant dans l'esprit afin de recevoir sa Grâce transformatrice. Ceci se produit en écoutant silencieusement, en entendant, et en obéissant aux enseignements et aux commandements entendu de l'intérieur de votre coeur. Car si vous vivez selon la chair, vous mourrez ; mais si par l'Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez. Rom 8:13. Encore, Faites donc mourir les membres qui sont sur la terre, l'impudicité, l'impureté, les passions, les mauvais désirs, et la cupidité, qui est une idolâtrie. Col 3:5. Encore, Par la bonté et par la vérité, propitiation est faite pour l'iniquité, Pro 16:6. Et ôtez le vieux levain, afin que vous soyez une nouvelle pâte, 1 Cor 5:7. Vous devez aller à Lui. Vous devez vous attendre à Lui - l'écouter silencieusement, avec l'humilité d'un pécheur qui a besoin de son pouvoir qui vous transforme — la Grâce. Attendre, veiller, écouter, entendre, obéir... attendre, veiller, écouter, entendre, obéir..... chercher, écouter, obéir. Vous devez persévérer jusqu'à la fin, quand Christ apporte le salut.

Isaac Penington parle de l'expérience de la circoncision de son coeur dans son écrit, La Sainte Vérité Défendue :

car nous sommes la vraie circoncision, nous qui adorons Dieu dans l'Esprit, et qui nous réjouissons dans le Christ Jésus, et qui n'avons pas confiance en la chair » : C'est une chose précieuse de témoigner de cette écriture accomplie dans le coeur ; pour expérimenter cela, qui intérieurement circoncit, qui retranche le prépuce du coeur, qui se trouve au-dessus et qui le voile, jusqu'à ce qu'il soit retranché par l'apparition intérieure de la vie et de la puissance du Seigneur Jésus-Christ intérieurement révélé. Puis lorsque ceci est fait, Je peux véritablement et sensiblement dire, Je suis un Juif intérieur. Comment cela ? Comment cela est-il prouvé ? Pourquoi, Je suis intérieurement circoncit. J'ai senti ce qui intérieurement circoncit le coeur, et j'ai supporté la douleur intérieure, et la coupe et je suis circoncit par cela. Ce qui se tenait entre moi et le Seigneur est retranché, le voile a été enlevé, mon cou raide et ma nature rebelle à Dieu sont enlevées, le mur de séparation est intérieurement brisé, et maintenant Je suis en véritable unité de l'Esprit et communion avec mon Dieu, même avec le Père, et le Fils, dans ce seul Saint-Esprit par lequel ils sont un.

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre