La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Romains 8

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ Jésus, qui marchent, non pas selon la chair, mais selon l'Esprit.1 [Marcher selon l'Esprit c'est être conduit par l'Esprit en pensées, paroles et actions. Si vous êtes conduit par l'Esprit, vous n'êtes plus sous la Loi. Gal 5:19. Marcher selon la chair c'est marcher selon votre pensée charnelle et votre coeur mauvais, avant qu'il ait été nettoyé et purifié ; mais avant cela, vous n'êtes pas en Christ Jésus parce que vous marchez toujours selon la chair — dans vos convoitises, désirs, affections, plaisirs, orgueils, colère, vanité, peur, inquiétudes, plans, etc. Pour être dans le nom de Jésus ou en Jésus ou dans la vérité ou en Christ signifie que vous avez été crucifié, sous son contrôle total de vos paroles et les actes. La revendication faussement être en Christ ou la revendication rien faire en son nom est de prendre le nom du Seigneur en vain : faussement, le mensonge, avec prétention.]

 2 Car la loi de l'Esprit de vie dans le Christ Jésus, m'a affranchi de la loi du péché et de la mort ;2 [Quand nous sommes crucifiés, nous éprouvons le Ministère de la Droiture, l'apprentissage de la façon de marcher et de parler avec droiture, la marche par la Lumière de la Vie, avec vos actes et vos paroles ordonnées par l'Esprit. Vous n'êtes pas libres de la loi du péché et de la mort, jusqu'à ce que vous ayez reçu les fruits de l'Esprit, marchant dans l'amour, mort à la loi du péché et de la mort, mort à votre nature de pécheur, ayant été crucifié sur la croix intérieure du renoncement de soi.]

 3 Car ce qui était impossible à la loi, en ce qu'elle était faible par la chair, Dieu, ayant envoyé son propre Fils en ressemblance de chair de péché, et pour le péché, a condamné le péché dans la chair ; [C'est pour ceci que le Fils de Dieu est révélé [en nous], afin qu'il détruise [en nous] les oeuvres [le péché] du diable. 1 Jean 3:8.]

 4 afin que la juste exigence de la loi fût accomplie en nous, qui ne marchons pas selon la chair, mais selon l' Esprit. [Jusqu'à ce que nous sont marchons, pensant, parlant et agissant selon comment l'esprit nous dirige, nous n'avons pas accompli la droiture de la Loi ; et donc nous sommes encore soumis à la loi du péché et la mort. Lorsqu'un homme de Dieu est commandé par Dieu pour ce qu'il doit dire faire, de sorte que chacune de ses actions et paroles sont issues de de l'aimable obéissance à Dieu ; en vérité un tel homme aime le Seigneur ton Dieu de tout son coeur, et de tout son âme, et de toute sa force. Deu 6:4-5 ; un tel homme surpasse grandement la loi, en accomplissant et en établissant la loi. Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « Jusqu'à ce que vous soyez témoin recevoir la foi venant de Christ, vous êtes sous la Loi. Jusqu'à ce que vous aviez été témoin de la loi accomplie en vous, vous êtes sous la loi. ».]

 5 Car ceux qui sont selon la chair ont leurs pensées aux choses de la chair ; mais ceux qui sont selon l' Esprit, aux choses de l'Esprit ;

 6 Car penser charnellement, c'est la mort ; mais penser spirituellement, c'est la vie et la paix ; [Ne faites pas l'erreur de penser que vous pensez spirituellement à moins que le Seigneur ait détruit votre pensée charnelle qu'Il vous ait libéré du péché, et rendu libre de ne plus marcher selon les désirs de votre chair et des pensées de votre propre pensée. Quand vous marchez avec l'Esprit qui vous fournit vos pensées, vos paroles à dire, et vos actions à produire — c'est seulement alors que vous pensez spirituellement, en possédant la pensée de Christ qui est votre guide. Vivre en pensant spirituellement c'est suivre la lumière du Christ alors qu'Il vous guide ; la paix de la pensée spirituelle c'est la tranquillité de la pensée accompagnée d'une assurance indiscutable et d'une confiance pour toujours.]

 7 Parce que la pensée de la chair est inimitié contre Dieu, car elle n'est pas soumise à la loi de Dieu, car aussi elle ne peut pas l'être.3 [et donc la pensée et l'imagination doivent être détruites par la grâce de Dieu, jusqu'à ce que vous ayiez une pensée nouvelle, la pensée de Christ. La croix est pour la pensée charnelle de l'homme, et pour la volonté de l'homme. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Ce qui vit dans l'inimitié doit être détruit. Prendre des décisions c'est vivre dans vos pensées charnelles. Ceux qui s'en remettent à leurs propres cerveaux pleureront et se lamenteront ; il y aura une grande douleur. La pensée de la chair est une chose terrible. Nous oeuvrons avec une pensée maudite de la chair. Vous recevrez un coeur nouveau et une pensée nouvelle. Grandissez dans la pensée de Christ, d'où proviennent toutes bonnes pensées. » Puisque votre pensée ne peut être assujetti à la Loi de Dieu, il est évident qu'elle doit être détruite ; porter la croix détruit votre pensée charnelle. Jusqu'à ce que votre pensée charnelle soit détruite, portez la croix quotidienne, continuez d'obéir à toutes les commandes, et continuez dans la vie à prendre les meilleures décision que vous savez prendre.]

 8 Et ceux qui sont dans la chair ne peuvent plaire à Dieu. [Remarquez ! Si vous vivez pour vos convoitises et plaisirs, si vous marchez selon votre esprit charnel, si vous demeurez sans la guidance continuelle de l'Esprit de Dieu, vous êtes dans la chair. Si vous n'avez pas crucifié la chair sur la croix intérieure du renoncement à soi-même, vous n'appartenez pas à Christ : Or ceux qui sont du Christ ont crucifié la chair avec les passions et les convoitises. [les attachements]. Gal 5:24.]

 9 Or vous n'êtes pas dans la chair, mais dans l'Esprit, si du moins l'Esprit de Dieu habite en vous ; mais si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ [pour qu'Il règne sur Lui en tant que Roi, pour faire Sa volonté], celui-là n'est pas de lui. [Paul a clairement dit dans les versets précédents que si votre nature pécheresse n'a pas été détruite, y compris votre esprit charnel ; que si vous ne marchez plus selon vos convoitises, vos passions et vos plaisirs ; à moins que vous ne passiez pas sous le contrôle de l'Esprit dans la pensée, la parole et l'acte ; alors vous n'êtes pas une partie du Christ — vous n'êtes pas en Christ — vous n'appartenez pas au Christ — jusqu'à maintenant. Vous devez d'abord mortifier votre nature charnelle et pécheresse sur la Croix intérieure du renoncement de soi... ceux qui appartiennent à Christ ont crucifié la chair (la nature pécheresse) avec ses passions et ses désirs (convoitises et les affections). Gal 5:19-24.]

 10 Et si Christ est en vous, le corps est mort à cause du péché, mais l'Esprit est votre vie à cause de la droiture. [Si l'Esprit de Christ demeure à l'intérieur de vous, ainsi les actes du corps, (la chair, la nature pécheresse), a été mortifiée, verset 13, ci-dessous ; ainsi le corps est mort, ses convoitises et passions charnelles ne gouvernent plus votre vie. Mais le juste Esprit du Christ à l'intérieur de vous, qui a été formé alors que vous avez porté la croix intérieure du renoncement de soi, ne meurt pas.]

 11 De plus, si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité le Christ d'entre les morts a également rendu vivant vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous. [Après que notre nature pécheresse charnelle ait été tuée par l'Esprit, rendant le corps mort à ses convoitises et passions, le Seigneur est ressuscité en nous pour être notre véritable Seigneur de sorte que nous sommes une nouvelle créature en nouveauté de vie avec la droiture imputée du Christ. Ceci est à expérimenter tandis que nous sommes sur terre, non à présumer, et non pas pour être compris après la mort de notre corps physique.]

 12 Ainsi donc, frères, nous sommes débiteurs, non pas à la chair pour vivre selon la chair ;

 13 Car si vous vivez selon la chair [la nature pécheresse], vous mourrez ; mais si par l'Esprit vous mortifiez [faites mourir] les actions du corps, vous vivrez.4 [Mortifiez [faire mourir] donc vos membres qui sont sur la terre, la fornication, l'impureté, les affections déréglées, la mauvaise convoitise, et la cupidité, qui est de l'idolâtrie ; Col 3:5. Débarrassez-vous de votre ancienne nature, qui contrôlait votre conduite, qui se corrompt elle-même à travers les convoitises et les désirs qui jaillissent de l'illusion. Éph 4:22]

 14 Car comme tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu, ils sont les fils de Dieu. [Être guidé par l'Esprit de Dieu, c'est à entendre la Parole du Seigneur à l'intérieur (dans votre coeur) ordonnant toutes vos paroles soient dites et que toutes vos oeuvres soient accomplies. Être conduit par l'Esprit c'est marcher dans l'amour, en accomplissant la Loi. Ceci se produit après que vous avez crucifié votre nature pécheresse sur la croix intérieure du renoncement de soi pour alors recevoir les fruits de l'Esprit. Si vous êtes conduit par l'Esprit, vous n'êtes pas sous la Loi. Gal 5:19. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Vous êtes un fils lorsque Jésus apparaît dans votre coeur pour vous guider. Un homme parfait entend ce qu'il faut faire — une période de grande joie. »]

 15 Car vous n'avez pas reçu un esprit de servitude pour être derechef dans la crainte, mais vous avez reçu l'Esprit d'adoption, par lequel nous crions : Abba, Père !

 16 L'Esprit lui-même rend témoignage avec notre esprit, que nous sommes enfants de Dieu ; [George Fox a écrit au sujet de ce témoin par l'Esprit : L'Esprit rend témoignage sur la terre, ce qui les mortifie, ce qui les circoncit, ce qui les conduit dans toute vérité ; dans laquelle l'Esprit est leur vérité, et un lien de paix, qui garde à l'écart ce qui les trouble ; cet Esprit par lequel les croyants sont baptisés dans un seul corps ; amenés hors des nombreux corps ; et aussi par l'Esprit ils sont amenés à la seule tête, qui est Christ Jésus, (quoiqu'il y ait de nombreuses tête dans le monde), l'Esprit par Lequel ils sont sanctifiés, cet Esprit par Lequel ils sont instruits, cet Esprit par Lequel ils adorent Dieu, cet Esprit par Lequel ils sont couverts, cet Esprit par Lequel ils prient, et par cet Esprit ils chantent des louanges à Dieu qui est un esprit, l'Esprit par Lequel ils ont une compréhension, l'Esprit de sagesse et de connaissance, qui est de connaître Dieu et Jésus Christ qu'Il a envoyé, qui est la vie éternelle.]

 17 Et si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers ; héritiers de Dieu, cohéritiers de Christ ; si du moins nous souffrons avec lui,5 afin que nous soyons glorifiés ensembles. [Christ donc ayant souffert pour nous dans la chair, vous aussi, armez-vous de cette même pensée car celui qui a souffert dans la chair en a terminé avec le péché, afin de ne plus vivre le reste de son temps dans la chair selon les convoitises des hommes, mais selon la volonté de Dieu. 1 Pi 4:1-2. Une part de la croix intérieure est la souffrance intérieure, à travers laquelle le Seigneur vous guidera, lorsqu'Il juge votre foi suffisante pour survivre à la tribulation.]

 18 Car j'estime que les souffrances du temps présent ne sont pas dignes d'être comparées avec la gloire qui sera révélée en nous. [Ceux qui prêtent attention et qui obéissent à ce qu'ils entendent alors qu'ils s'attendent patiemment et assidûment à Dieu verront Jésus apparaître pour apporter leur salut. Héb 5:9, Héb 9:28. Quand le Christ qui est notre vie, apparaîtra, alors vous aussi, apparaîtrez avec lui en gloire. Col 3:4. Christ en vous, l'espérance de la gloire. Col 1:27 ]

 19 Car la vive attente de la création attend la révélation des fils de Dieu.

 20 Car la création a été assujettie à la vanité (non de sa volonté, mais à cause de celui qui l'a assujettie),

 21 dans l'espérance que la création elle-même aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour jouir de la liberté de la gloire des enfants de Dieu.

 22 Car nous savons que toute la création ensemble soupire et est en travail jusqu'à maintenant ;

 23 Et non seulement elle, mais nous-mêmes aussi, qui avons les premiers fruits de l'Esprit, nous aussi, nous soupirons en nous-mêmes, attendant l'adoption, qui est la rédemption de notre corps. [Remarque, ils sont en attente de la rédemption. Comment est-ce qu'on attend ? S'attendre à Dieu c'est de assidûment s'asseoir, dans l'humble silence, à l'écoute de sa voix et de ses paroles, veiller pour ses révélations, entendre ses commandes, et puis Lui obéir ; seuls ceux qui lui portent attention et qui Lui obéissent reçoivent le salut éternel, Héb 5:9 ; la rédemption se produit avec la réception de la vie éternelle qui doit être vue, et témoignée.]

 24 Car nous sommes sauvés par l'espérance :6 mais une espérance que l'on voit n'est pas une espérance ; car qui espère donc ce qu'il voit déjà ? [Le salut doit être expérimenté, vu, non pas présumé. Nous espérons ce dont nous n'avons pas encore vu, le salut, (dans le prochain verset), mais nous attendons cela avec patience, de le voir nous être apporter. Dans cette vie-ci nous sommes sauvés en espérant : être enseigné par Dieu, voir Dieu, être libéré du péché, être lavé, purifié, perfectionné, amené à la sainteté, et puis l'union avec Dieu, entrer dans le Royaume, et encore plus. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « L'espérance libère la puissance de Dieu pour vous changer. Il en aucun espoir pour quiconque en dehors de la puissance de Dieu. »]

 25 Mais si nous espérons ce que nous n'avons pas encore vu , nous l'attendons pour cela [le salut] avec endurance patient. [Remarque, Paul leur dit que s'ils n'ont pas encore vu leur salut, ils doivent attendre pour celui-ci avec endurance patient. Ceci est une autre preuve que le salut vient à ceux qui prêtent attention et qui obéissent aux commandes de Dieu et qui s'attendent à Lui patiemment et constamment, Héb 5:9, 9:28. Comment voyons-nous le salut — quand nous voyons Jésus apporte notre salut. Lecture d'être sauvés, ou prédicateurs nous dire que nous sommes sauvés, ou de dire que nous sommes sauvés, n'est pas à voir vos salut. Alors, comment voit-on notre salut ? Quand nous voyons Jésus apporte notre salut dans cette vie présente. Tout comme nous, à travers l'Esprit, par la foi, attendons patiemment l'espérance de la droiture, Gal 5:5 ; nous attendons pour le salut. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Vous devez attendre sur le Seigneur pour recevoir le salut. »]

 26 De même aussi l'Esprit nous est en aide dans notre infirmité ; car nous ne savons pas ce qu'il faut demander comme il convient ; mais l'Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables ;

 27 Et celui [Jésus] qui sonde les coeurs 7 sait qu'elle est la pensée de l'Esprit, car Il [Jésus] intercède pour les saints, selon la volonté de Dieu ;

 28 Mais nous savons que toutes choses travaillent ensemble pour le bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son propos.8

 29 Car ceux qu'il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés 9 à être conformes à l'image de son Fils, pour qu'il soit premier-né dans plusieurs frères.

 30 Et ceux qu'il a prédestinés, il les a aussi appelés ; et ceux qu'il a appelés, il les a aussi justifiés ; et ceux qu'il a justifiés, il les a aussi glorifiés. [Vous qui pensez que vous êtes justifiés parce que vous croyez que Jésus est le Fils de Dieu ; êtes-vous glorifiés ? Avez-vous vécu l'expérience de Jésus déclarant votre nom à Ses frères, au milieu de la congrégation [des Cieux] et vous a-t-Il chanté des louanges ? Psa 22:22. Si oui, alors c'est sûr que vous êtes justifiés. George Fox a écrit : « Celui qui l'a Lui, a la vie, la justification, la sanctification, et la rédemption ;..ils possèdent la droiture, la gloire, la substance, la fin de leur foi, et Christ leur espérance, qui demeure et habite.]

 31 Que dirons-nous donc à ces choses ? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ?

 32 Celui même qui n'a pas épargné son propre Fils, mais qui l'a livré pour nous tous, comment ne nous fera-t-il pas don aussi, librement, de toutes choses avec lui ?

 33 Qui intentera accusation contre des élus de Dieu ?

 34 C'est Dieu qui justifie ; qui est celui qui condamne ? -C'est Christ qui est mort, mais plutôt qui est aussi ressuscité, qui est aussi à la droite de Dieu, qui aussi intercède pour nous ;

 35 Qui est-ce qui nous séparera de l'amour du Christ ? Tribulation, ou détresse, ou persécution, ou famine, ou nudité, ou péril, ou épée ?

 36 Selon qu'il est écrit : « Pour l'amour de toi, nous sommes mis à mort tout le jour ; nous avons été estimés comme des brebis de tuerie. »

 37 Au contraire, dans toutes ces choses, nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés.

 38 Car je suis assuré que ni mort, ni vie, ni anges, ni principautés, ni choses présentes, ni choses à venir,

 39 ni puissances, ni hauteur, ni profondeur, ni aucune autre créature, ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu, qui est dans le Christ Jésus, notre Seigneur.


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont dans le Christ Jésus, qui marchent, non pas selon la chair, mais selon l'Esprit. Notez ! Si vous marchez selon les impulsions de la chair, que vous marchez selon vos pensées charnelles, vous n'êtes pas en Jésus-Christ. Vous ne pouvez être agréables à Dieu en marchant selon les impulsions de la chair. Rom 8:8. Il est pire de marcher dans la vie selon vos propres pensées que d'adorer des idoles, parce que vous vous faites vous-mêmes dieu. Marcher selon vos propres pensées, c'est exactement ce que Satan avait promis à Adam et Ève - qu'ils deviendraient sages comme Dieu et qu'ils connaîtraient ce qu'est le bien et le mal ; qu'ils seraient capables de décider pour eux-mêmes ce qui était bien et ce qui était mal. Leur première décision fut qu'ils étaient nus et que cela était mauvais. Quand vous marchez selon votre propre pensée, vous prenez vos propres décisions, en vous appuyant sur votre rationalisation égoïste- au mieux, ce dont vous pouvez faire c'est prendre la moindre des mauvaises décisions ; sans la directive de Dieu, vous n'avez aucune idée de ce que vous pourriez faire qui soit vraiment bien et qui soit Sa volonté.

Vous ne pouvez demeurer dans la chair, dans le péché, à marcher selon la chair, et être en Christ ; ce sont des conditions qui s'excluent mutuellement. Le fait de croire différemment, laisse supposer que Christ embrasse le péché à l'intérieur de ses membres physiques, laissant supposer qu'il pourrait s'unir en mariage avec un pécheur, pour supposer que la lumière a communion avec les ténèbres et la droiture avec l'iniquité. Or ceux qui sont du Christ ont crucifié la chair avec les passions et les convoitises. Gal 5:24.

Mais quiconque garde sa parole, [obéi aux commandements du Seigneur qui lui sont adressés] en lui l'amour de Dieu est véritablement [rendu parfait]consommé : par cela nous savons que nous sommes en lui. 1 Jean 2:5.
Notez, c'est ça être « en Christ » — avoir l'amour de Dieu rendu parfait en vous. Il y a tant de gens de la Chrétienté qui prétendent être « en Christ » et qui n'ont aucune idée à quel point leur prétention est une abomination parce que le fait de continuer dans le péché et prétendre être une partie de Christ, revient en effet à dire que Christ est une partie du péché ! Les non-croyants, en voyant ces personnes « en Christ » dans le péché et de prétendre faire partie du corps de Christ, associent leurs comportements hypocrites à Jésus lui-même - ils sont devenue une pierre d'achoppement pour les autres qui entendent la vérité au sujet Jésus et l'espérance de Son véritable évangile.

2 car la loi de l'Esprit de vie dans le Christ Jésus, m'a affranchi de la loi du péché et de la mort. Ceci signifie que Paul avait été libéré du Péché. Il n'avait plus en lui le péché oeuvrant pour la mort, au lieu de cela il avait la Loi de l' Esprit de vie oeuvrant la Vie en Lui. Paul nous dit dans le prochain verset qu'il ne marche plus selon les choses de la chair (les convoitises et l'orgueil), mais il marche selon les choses de l'Esprit ; qui consistent à marcher selon la direction et la guidance de l'Esprit. Il ne marche plus selon sa pensée charnelle, mais il marche selon la direction de Dieu. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Il n'y a pas de Loi lorsque vous êtes sous le contrôle total de l'Esprit ; vous marchez dans l'amour, dans l'obéissance tel que commandé — vous ne marchez plus dans la chair restreinte. » Ceci ne peut se faire tant que vous n'avez pas été libérés de l'esclavage du péché, qui est l'évangile que Paul a prêché : pour ouvrir leurs yeux, pour qu'ils se tournent des ténèbres à la lumière, et du pouvoir de Satan à Dieu ; pour qu'ils reçoivent la rémission des péchés et une part avec ceux qui sont sanctifiés par la foi en moi. Actes 26:17-18.

Ne devez rien à personne, si ce n'est de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime les autres a accompli la loi.
En effet, les commandements : Tu ne commettras point d'adultère, tu ne tueras point, tu ne déroberas point, tu ne convoiteras point, et ceux qu'il peut encore y avoir, se résument dans cette parole : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. L'amour ne fait point de mal au prochain : l'amour est donc l'accomplissement de la loi. Rom 13:8-10


Car toute la Loi est accomplie dans une seule parole, dans celle-ci ; Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Gal 5:14

Quand le Seigneur apparaît pour achever votre salut, vous serez remplis et vous marcherez complètement par la Lumière et l'amour de Dieu.

Or les oeuvres de la chair sont manifestes, lesquelles sont la fornication, l'impureté, l'impudicité, l'idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les colères, les intrigues, les divisions,les sectes, les envies, les meurtres, les ivrogneries, les orgies, et les choses semblables à celles-là,
au sujet desquelles je vous déclare d'avance, comme aussi je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront pas du royaume de Dieu.
Ceux qui pratiquent ces choses [l'iniquité] seront bannis des Cieux, et bannis du Royaume des Cieux pour toujours.
Mais le fruit de l'Esprit est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bienveillance, la bonté, la foi, la gentillesse [douceur, humilité], et la maîtrise de soi : contre de telles choses, il n'y a pas de loi. Gal 5:22-23


La Loi fut donnée à la descendance déchue d'Adam, qui avait perdu la vie et la guidance de Dieu ; une fois qu'un homme a été changé par la puissance de Dieu pour marcher dans l'amour tel qu'incité par Dieu, il n'y a plus besoin de Loi et aucune loi ne s'applique. Lorsque vous marchez tels qu'incités par Dieu, vous accomplissez alors la Loi ; vous marchez au delà de la conformité totale à la loi parce que :

3 La pensée charnelle est inimitié contre Dieu, car elle n'est pas soumise à la loi de Dieu, car aussi elle ne peut pas l'être. La pensée charnelle convoite les choses, convoite les gens, vit dans l'orgueil, les mensonges, elle recherche l'honneur des hommes au lieu de celle de Dieu — voulant être son propre Dieu comme Satan avait promi à Adam et Eve. Puisque votre pensée ne peut être assujetti à la Loi de Dieu, il est évident qu'elle doit être détruite. Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : «Ce qui vit dans l'inimitié doit être détruit. » La croix est pour la volonté de l'homme et pour la pensée charnelle de l'homme, qui doivent être reniées, et détruite, de sorte que, à la place, nous disons seulement ce qu'Il nous dit de dire, et travaillons selon Ses ordres. La pensée charnelle doit être détruite par l'Esprit de Dieu pour être remplacée par la pensée de Christ. Quand l'esprit charnel meurt, vous êtes au repos et vous avez la paix.

Marcher selon vos propres décisions c'est encore pire que d'adorer des idoles de pierre ou de bois :

alors tu leur diras : C'est parce que vos pères m'ont abandonné, dit l'Éternel, et sont allés après d'autres dieux, et les ont servis, et se sont prosternés devant eux, et m'ont abandonné, et n'ont point gardé ma loi ; et vous, vous avez fait pis encore que vos pères, car voici, chacun de vous marche suivant l'imagination de son mauvais coeur et mauvaise pensée et par conséquent vous ne m'écoutez pas et ne m'obéissez pas ; Jér 16:11-12. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Chaque homme est son propre roi. »

car l'imagination du coeur de l'homme est mauvaise dès sa jeunesse. Gen 8:21.

J'ai étendu ma main tout le jour vers un peuple rebelle, qui marche dans une voie qui n'est pas bonne, après leurs propres pensées, Ésaïe 65:2

« Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit l'Éternel :car comme les cieux sont élevés au-dessus de la terre, ainsi mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées. » Ésaïe 55:8-9.

Voici donc ce que je dis et témoigne dans le Seigneur, c'est que désormais vous ne devez pas marcher comme marchent les autres Gentils, dans la vanité de leurs pensées, Éph 4:17

Que l'impie abandonne sa voie, et l'homme injuste [abandonne], ses pensées ; Ésa 55:7

Tous le monde est impie et injuste tant que l'Esprit n'a pas détruit leur nature pécheresse sur la croix intérieure du renoncement de soi qui détruit la pensée charnelle égoïste, vaine, ainsi que ses pensées. Le fonctionnement de base de la grâce est de nous enseigner à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines, et comment vivre sobrement, dans la droiture et la piété dans ce présent monde, Tit 2:11-12.

Les pensées de l'injuste sont détestables [infectes, dégoûtantes] pour l'Éternel, mais les paroles de celui qui est pure sont des paroles agréables. Pro 15:26

Personne n'est juste avant d'être purifiés, car nous, à travers l'Esprit, par la foi, attendons patiemment l'espérance de la droiture. Gal 5:5. Nous, attendons patiemment et assidûment dans l'humble silence pour que l'Esprit, par grâce, nous enseigne comment vivre droitement, Tit 2:11-12, et pour que l'Esprit détruise la nature pécheresse, y compris notre pensée charnelle.

L'Éternel connaît les pensées de l'homme, qu'elles ne sont que vanité. Psa 94:11

Mais que votre parole soit : Oui, oui ; non, non ; car ce qui est de plus vient du malin [l'esprit de Satan en vous]. Mat 5:37.

Paul, s'adressant aux croyants crucifiés, a écrit : « Lorsque, dans les temps passés vous marchiez, selon les voies de ce monde, selon le prince de la puissance de l'air [Satan],.. nous aussi avons tous eu notre conduite, dans les temps passés, dans les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et des pensées de notre entendement. » Éph 2:3.

Notez ! Tant que vous n'avez pas tué, (mortifié), la nature pécheresse à l'intérieur de vous sur la croix intérieure du renoncement de soi, vous vous marchez selon les voies du monde et de Satan, accomplissant les désirs de la chair et les pensées de votre entendement, qui doivent tout deux être détruit par le Seigneur.

Si jamais vous vous attendez à faire la volonté de Dieu, vous devez laisser la grâce détruire votre pensée charnelle, qui est inimitié avec Dieu. La pensée charnelle c'est est la pensée du serpent, la pensée de Satan. Or le Dieu de paix brisera bientôt Satan sous vos pieds. Rom 16:20. Christ appelait les Pharisiens : « Serpents, race de vipères ! », Mat 23:33 ; Ils étaient des serpents parce qu'ils étaient contrôlés par leurs pensées charnelles, qui est en inimitié avec Dieu. (Le serpent est un autre nom pour désigner le diable ou Satan.) Mais lorsque Christ écrase vos pensée (la tête de Satan) sous vos pieds, Il détruit l'inimitié qui a son origine dans le Jardin, lorsque le serpent devint le dieu de l'homme. Ainsi, alors que Christ détruit la pensée charnelle et qu'il détruit l'imagination, chaque pensée est emmenée captive à l'obéissance à Christ, 2 Cor 10:5. Par la repentance sur la croix intérieure du renoncement à soi-même, à travers la grâce Dieu nous donne une nouvelle pensée, nouveau coeur, et esprit ; il écrit sa loi dans notre esprit et dans notre coeur, Jér 31:33 ; de sorte que nous avons la pensée de Christ. 1 Cor 2:16 ; de sorte que nous n'accomplissons plus les désirs de la chair ni les pensées de notre entendement. Éph 2:3.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

Un jour alors que j'étais très découragé de ma mauvaise pensée charnelle, j'ai demandé au Seigneur pour quelle raison il m'avait donné un telle pensée ; la réponse du Seigneur me vint très rapidement : « pour ta survivance jusqu'à ce que tu me trouve ».

George Fox écrit comment la charnel pensée, doit être détruite par la grâce :

Cette pensée, qui parle de Dieu, mais qui ne vit pas, ne demeure pas, et qui n'habite pas dans la crainte de Dieu, cette pensée doit souffrir, et passer sous le jugement de Dieu, car la malédiction de Dieu est sur cette pensée ; car cette pensée est terrestre, et provient de la terre, sur laquelle repose la malédiction de Dieu. Et cette pensée peut parler de Dieu, mais elle ne fait pas partie de l'unité avec Dieu, ni de la réjouissance de Dieu dans l'Esprit, et n'a pas acheté la connaissance de Dieu en passant par la mort et la souffrance [de soi] ; mais par ouï-dire de Lui, et par des coutumes et des traditions. Mais la véritable crainte de Dieu détruit la pensée charnelle, qui parle de Lui, mais qui ne vit pas dans la crainte ; et cette pensée qui vit dans la crainte est élevée ;et ceci est un sacrifice acceptable, qui est pur, propre, saint, et sans tache. Alors celui qui connaît Dieu, parle de Lui, celui qui a acheté la véritable connaissance de Lui à travers les souffrances ; et pour lui, il n'y a pas de condamnation, mais joie et paix. Et cette pensée chante de véritables louanges à Dieu, tandis que l'autre, chante en hypocrite ; et par conséquent la malédiction est sur elle. Et cette pensée demeure avec Dieu, tandis que l'autre est à courir après les créatures, en commettant fornication avec d'autres amours ; tout en parlant de Dieu, mais il n'est pas un sujet de Dieu, et il doit passer par la condamnation.

Plus de la Lettre de Fox # 19:

Car tous ce que l'on peut voir d'un oeil charnel, est charnel. Voyez, si vous trouvez dans votre entendement, quelque chose qui soit rendu manifeste, qui soit éternelle, pour guider vos esprits hors de toute ces choses qui sont extérieures, qui se fanent et finissent par périr. Car la croix est pour l'esprit charnel ; votre pensée charnel allant dans les choses charnelles et terrestres, et vos yeux ainsi que vos convoitises vont dans ce qui est terrestre, où se trouvent, légèreté, imprudence, colère, amertume, présomption, ainsi la langue va courir au hasard, et à sa guise ; et celui qui n'a pas le pouvoir de retenir sa langue, sa religion est vaine, et se laisse mener par sa légèreté d'esprit. Mais la lumière qui est en vous, qui vous convainc, vous montrera, lorsque la pensée agira ainsi ; et vous montrera la croix quotidienne, qui doit crucifier cet esprit charnel ; car l'esprit charnel se préoccupe des choses charnelles ; et la croix est là pour la volonté de l'homme, car celle-ci n'entrera jamais...mais l'esprit charnel doit être ôté, et détruit.

La pensée et l'imagination doivent être détruites par la grâce de Dieu, jusqu'à ce que vous ayiez une pensée nouvelle, la pensée de Christ:

Jetez loin de vous toutes vos transgressions dans lesquelles vous vous êtes rebellés, et faites-vous un coeur nouveau, une pensée nouvelle et un esprit nouveau ; car pourquoi mourriez-vous, maison d'Israël ? Ezé 18:31

Car c'est ici l'alliance que j'établirai pour la maison d'Israël après ces jours-là, dit le Seigneur : En mettant mes lois dans leur entendement, je les écrirai aussi sur leurs coeurs, Héb 8:10

Et ne vous conformez pas à ce siècle ; mais soyez transformés par le renouvellement de votre entendement, pour que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, bonne et agréable et parfaite. Rom 12:2

Qu'il y ait donc en vous cette pensée qui a été aussi dans le Christ Jésus, Phil 2:5

car qui a connu la pensée du Seigneur pour qu'il l'instruise ? Mais nous, nous avons la pensée de Christ. 1 Cor 2:16

Donc dans l'humble silence nous nous attendons à Dieu, assidûment et patiemment, de sorte que par Sa grâce reçue, notre mauvaise pensée est remplacée par la pensée de Christ.

4 Car si vous vivez selon la chair[la nature pécheresse], vous mourrez ; mais si par l'Esprit vous mortifiez [faites mourir] les actions du corps, vous vivrez. Paul nous dit comment vivre : faire mourir les actions du corps par l'Esprit. Mortifiez [faire mourir]donc vos membres qui sont sur la terre, la fornication, l'impureté, les affections déréglées, la mauvaise convoitise, et la cupidité, qui est de l'idolâtrie ; Col 3 ;5. Ce que l'Esprit vous montre c'est le péché, et avec vos regrets et votre détermination à vivre différemment, l'Esprit l'enlève de votre coeur. Vous obtenez immédiatement de la force pour changer, qui grandi jusqu'à ce que le péché soit complètement enlevé.

5 et si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers ; héritiers de Dieu, cohéritiers de Christ ; si du moins nous souffrons avec lui, Note ! Vous ne pouvez être un enfant ou héritier de Dieu, à moins de souffrir avec Christ, à moins que vous ne souffriez sur la croix intérieure du renoncement à soi-même. L'Épître aux Hébreux dit la même chose : Si vous n'êtes pas châtiés par Dieu, vous êtes un enfant illégitime. car c'est à cela que vous avez été appelés ; car aussi Christ a souffert pour vous, vous laissant un modèle, afin que vous suiviez ses traces, 1 Pi 2:21. Cette parole est certaine ; car si nous sommes morts avec lui, nous vivrons aussi avec lui ; si nous souffrons, nous régnerons aussi avec lui ; si nous le renions, lui aussi nous reniera. 2 Tim 2:11-12. Christ donc ayant souffert pour nous dans la chair, vous aussi, armez-vous de cette même pensée car celui qui a souffert dans la chair en a terminé avec le péché, afin de ne plus vivre le reste de son temps dans la chair selon les convoitises des hommes, mais [vivre] à la volonté de Dieu. 1 Pi 4:1-2. Une partie de la Croix intérieure est la souffrance intérieure, que le Seigneur vous mènera à travers, quand il juge votre foi suffisante pour survivre à la tribulation.

Du Journal de George Fox :

Vous devez avoir la fraternité avec Christ dans ses souffrances ; 1 Pi 4:12-13
Si vous voulez régner avec lui, vous devez souffrir avec lui ; 2 Tim 2:12
Si vous voulez vivre avec lui, vous devez mourir avec lui ; 2 Tim 2:11
et si vous mourez avec lui, vous devez être enseveli avec lui, Rom 6:4
et étant enseveli avec lui dans le vrai baptême, vous ressuscitez aussi avec lui. Col 2:12

Ce doit être « une venue à l'intérieur de sa mort, une souffrance avec Christ » ; et cela est nécessaire au salut ; et non temporairement, mais continuellement : cela doit être une « mort quotidienne ».

6 Car nous sommes sauvés par l'espérance : le salut ne doit pas être présumé, le salut doit être expérimenté et vu.
Nous sommes sauvés par la grâce qui purifie le coeur et l'âme à travers notre foi en les promesses de Dieu, mais nous devons avoir en elles l'espérance de notre sécurité :

Et de quelle façon démontrons-nous notre espérance ? De s'assoir aux pieds de Jésus et d'écouter sa parole c'est la seule chose requise par tous ceux qui souhaitent expérimenter les promesses de la Bible :

Et il arriva, comme ils étaient en chemin, qu'il entra dans un village. Et une femme nommée Marthe le reçut dans sa maison.
Et elle avait une soeur appelée Marie, qui aussi, s'étant assise aux pieds de Jésus, écoutait sa parole.
mais Marthe était distraite par beaucoup de service. Et étant venue à Jésus, elle dit : Seigneur, ne te soucies-tu pas de ce que ma soeur me laisse toute seule à servir ? Dis-lui donc qu'elle m'aide.
Et Jésus, lui répondant, dit : Marthe, Marthe, tu es en souci et tu te tourmentes de beaucoup de choses,
mais il n'est besoin que d'une seule ; et Marie a choisi la bonne part qui ne lui sera pas ôtée. Luc 10:38-42
.

Jésus ne lisait pas les écritures à Marie, il lui parlait ; nous devons l'entendre nous parler à nous aussi : car les paroles que moi je vous ai dites sont esprit et vie-donnant. Jean 6:63. Nous devons aller à lui. Nous devons nous attendre à Lui, être silencieusement à l'écoute, avec l'humilité d'un pécheur dans le besoin de sa puissance transformatrice – la grâce. Nous devons écouter, entendre, et recevoir avec douceur la parole implantée, qui a la puissance de sauver nos âmes. Jacques 1:21. À tous les jours nous devons attendre, veiller, écouter, entendre, obéir... attendre, veiller, écouter, entendre, obéir..... chercher, écouter, obéir. Nous devons persister jusqu'à la fin, lorsque Christ apporte le salut.

Le fait de s'asseoir en silence, de lutter avec vos pensées pour demeurer à l'écoute, c'est une croix pour votre volonté ; obéir c'est une croix pour votre volonté — rejeter votre volonté, et céder à que ta volonté soit faite ceci est la croix intérieure du renoncement à soi-même. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Peu à peu la volonté du Seigneur, progressera. » Faites ceci, et vous suivez Jésus.

Oui, il aime les peuples ; tous ses saints sont dans ta main, et ils se tiennent à tes pieds ; ils reçoivent tes paroles. Deut 33:3

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « L'espérance libère la puissance de Dieu pour vous changer. Il en aucun espoir pour quiconque en dehors de la puissance de Dieu. » Sans la puissance de Dieu à l'oeuvre en nous, il n'y a pas de victoire, il n'y a pas de réussite. Il y a trois sources qui libère la puissance de Dieu pour vous purifier : 1) la puissance dans le véritable évangile et espoir, 2) puissance dans la croix intérieure du renoncement à soi-même, et 3) la puissance dans le nom de Jésus. Cette puissance de Dieu oeuvre en nous, et nous garde à travers la foi pour le salut, qui consiste à être libéré du péché. La Chrétienté d'aujourd'hui n'a pas la croix et n'a pas la vraie espérance ; et aussi, elle n'a pas la puissance de Dieu, elle n'est plus qu'une forme (coquille vide) de la Chrétienté originale, mais sans la nouvelle vie de la nouvelle créature, sans la sainteté, enveloppée dans le péché, se vantant de leurs imperfections, périssant, dont la fin est la destruction. Car l'homme, sans la puissance de Dieu pour le libérer, son coeur demeure remplit de péché et inacceptable pour Dieu, peu importe ce que ses lèvres peuvent dire dans la forme d'adoration. Car nous devons tous comparaître devant le siège de jugement de Christ, afin que chacun puisse recevoir ce qui lui est dû, selon ce qu'il a fait dans le corps, soit bien, soit mauvais. 2 Cor 5:10.

(Cliquez sur Jean 17 pour plus sur l'Évangile oublié, le véritable espoir, et la véritable foi).

7 L'Esprit sonde toutes choses dans le coeur d'un homme. Jésus a dit : Je suis celui qui sonde les pensées et les coeurs, en vous montrant vos péchés, en vous donnant la motivation pour vous repentir ; qui, lorsque vous vous repentez, l'Esprit alors mortifie (tue, enlève) ce péché dans votre coeur. Faites ceci de manière répétée, et vous deviendrez sans péchés par les suppressions qu'effectue l'Esprit. Et alors que vous voyez l'Esprit ôter les péchés de votre vie, et même les désirs de pécher, ceci devient indéniablement votre première assurance de votre salut à venir, vous permettant de demeurer dans la course jusqu'à la fin. Mortifiez [faire mourir]donc vos membres qui sont sur la terre, la fornication, l'impureté, les affections déréglées, la mauvaise convoitise, et la cupidité, qui est de l'idolâtrie ; Col 3 ;5 ; ceci est également fait par l'Esprit de Dieu : Car si vous vivez d'après la chair, vous allez mourir ; mais si à travers l'esprit mous mortifiez [faire mourir] les désirs du corps, vous allez vivre. Rom 8:13. Ainsi l'Esprit montre à un homme ses péchés et alors Il les détruit.

8 nous savons que toutes choses travaillent ensemble pour le bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son propos. Alors que nous cherchons, le créateur de l'univers veille sur nous, nous protégeant, planifiant pour nous, remuant le monde à notre avantage, et toujours là pour nous. Avec cette assurance, nous savons que tous ce qui se trouve sur notre chemin est pour nous selon Sa volonté ; et que, quoiqu'il arrive, même s'il survient un problème, nous savons qu'il est écrit, nous savons que toutes choses travaillent ensemble pour le bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son propos. Rom 8:28 ; et et parce que nous gardons ses commandements, Il sait que nous l'aimons, Jean 14:23. Alors nous savons que tous ce qui nous arrive a été voulu de Dieu, dans le but de nous aider à grandir, et nous avons une paix qui est basée sur l'amour de Dieu pour nous. Nous pouvons jeter sur Lui tous nos soucis et nos peurs sur Lui parce qu'Il a soin de nous, 1 Pierre 5:7, et dépendre de Lui pour faire concourir toutes choses à notre bien. Nous avons confiance qu'Il travaille pour nous, même lorsque nous ne pouvons pas voir comment cela arrive ; nous savons qu'Il contrôle l'univers en entier, et qu'il est facile pour Lui, d'oeuvrer à ce que nos vies s'unissent à Lui.

Il peut contrôler les petits détails de la vie des hommes sans violer leur libre arbitre et leur confiance de soi. Ceux qui sont choisi par Dieu sont sous sa protection tandis qu'ils complètent leur recherche ; comme il est écrit, « toutes choses travaillent ensemble pour le bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son propos[but] ». Mais Il accorde sa protection seulement à ceux qui le recherchent dans l'amour et ceux qu'Il a appelé ; Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Toutes les autres personnes, destinées à la réconciliation après cette vie, vivent sans protection. » Nous avons le libre arbitre, mais Il peut nous déplacer comme une pièce d'échiquier et ce, sans violer notre libre arbitre, parce que les détails insignifiants qu'Il contrôle, ne violent pas les principes de notre coeur ou notre confiance de soi. Ce n'est pas de faire quelque chose de bien à partir d'une mauvaise situation dont Il n'aurait pas le contrôle ; Il est en contrôle de toute chose autour de ceux qu'Il a appelé selon Son dessein, et qui l'aiment ! Pour quoi ? Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « La terre existe pour les saints. » Sur la terre c'est l'occasion pour quiconque de devenir un avec Dieu pour être on fils, mais pour ceux qui ne sont pas trops motivés, ils ne sont que des obstacles, des épreuves, des pierres de polissage, dans les illlusions de la vie, faisant paraître que chacun choisi toute chose indépendamment, mais comme la Voix du Seigneur a dit : « chaque homme est mis en place par Doei ». L'illusion c'est qu'il n'y a pas de Dieu. L'illusion est que Dieu ne contrôle pas toute chose. L'illusion est que nous sommes tous indépendents, sous auncun contrôle. C'est là une illusion nécessaire* ; nourrir le sol pour permettre à l'amour de se développer sans contrainte. Pour en savoir plus voyez : Pourquoi le Mal est-il Permis.

* La physique quantique a récemment découvert que le monde entier est une illusion ; qu'il n'y a pas de monde matériel comme la science pensait auparavant. Au lieu de cela, les atomes, le pensait être la base bloc de construction de matériel, sont connus pour être composés de minuscules tourbillons d'énergie ; et de l'énergie est considérée être l'esprit. Ceci est en accord avec l'Écriture : toutefois, pour nous, il y a un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et nous pour lui ; et un seul Seigneur, Jésus Christ, par qui toutes les choses sont faites, par et à travers lesquels nous existons. 1 Cor 8:6. Dieu est Lumière. Dieu est un feu dévorant. Dieu est un Esprit. Au-dessous sont d'autres écritures qui montrent la vérité de toutes choses ayant été créé à partir de Dieu et existant au sein de Dieu : (Car tout est énergie, non pas l'illusion de la matière ou de la substance.)

et il a fait d'un seul sang toutes les races des hommes pour habiter sur toute la face de la terre, ayant déterminé les temps ordonnés et les bornes de leur habitation, afin qu'ils cherchent Dieu, et peut-être ils pouvaient le sentir en tâtonnant et le trouver, quoiqu'il ne soit pas loin de chacun de nous ; car en lui nous vivons et nous mouvons et avons notre être, Actes 17:26-28.

Il y a un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tout, et partout, et en nous tous. Éphésiens 4:6

Un homme se cachera-t-il dans quelque cachette où je ne le voie pas ? dit l'Éternel. N'est-ce pas moi qui remplis les cieux et la terre ? dit l'Éternel. Jérémie 23:24

où il n'y a pas Grec et Juif, circoncision et incirconcision, barbare, Scythe, esclave, homme libre ; mais où Christ est tout et en tous. Col 3:11

Lorsque vous êtes engagé à suivre le Seigneur, à L'entendre alors que vous vous attendez à Lui, tout ce qui vous arrive est permi par le Seigneur afin de vous amener à la perfection. Il permettra à ceux qui vous entourent de vous maltraiter afin de vous apprendre à renoncer à la colère, au ressentiment et au désir de vengeance, et à la place, de leur pardonner tout comme il a pardonné à ceux qui l'ont battu et crucifié. Nous devons souffrir avec Lui de manière à régner avec Lui. 2 Tim 2:11-12. Nous devons avoir confiance que tout vient de Lui, cette confiance c'est de la foi ; le juste vivra par la foi, Hab 2:4.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « vie dans la forteresse de la Foi où cela n'a pas d'importance que l'on vous embrasse ou l'on vous frappe avec un bâton de baseball », sachant que tout ce qui m'arrive est totalement sous son contrôle et sous sa direction.* Donc, si je suis touché avec une batte de baseball par quelqu'un, il s'attend à ce que j'apprenne la nécessité de pardonner : ignorer cela, malgré la douleur enduré, la méchanceté de la personne tenant le bâton. Votre vie est une course à obstacle, conçu par Dieu, pour vous afin de ramper à travers, apprenant à pardonner et à aimer malgré la douleur et l'injustice. Cette vie est un camp d'entraînement pour produire le soldat de l'amour, dont l'arme est l'épée de l'Esprit, la parole vivante de Dieu. Quand vous réalisez que c'est Dieu qui a permit, (a permis, mais n'a causé pas), à ces personnes d'être rudes, laids, et douloureux avec vous, vous pouvez facilement leur pardonner parce qu'ils sont seulement un obstacle de ressentiment potentiel, dont l'offense sert à être dépassé, (s'il n'est pas dépassé, à produire la douleur du ressentiment), étant ainsi utilisé par Dieu pour vous aider dans votre progrès spirituel.

* Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Si les gens veulent prendre une mauvaise décision, c'est leur prérogative. »
Donc, ne croyez pas que Dieu a causé quelqu'un autour de vous pour faire quelque chose de mal qui vous affecte.
Dieu protège votre vie afin que vous puissiez être terminé, mais Dieu n'empêche pas ceux qui vous entourent de faire quelque chose mal.

Il n'y a pas de coïncidences. Ces choses qui semble être des coïncidences sont expressément prévues.

9 Avec Dieu il n'y a pas de temps : Ce qui est a déjà été, et ce qui sera a déjà été, et Dieu ramène ce qui est passé. Ecc 3:15. Dieu a connu à l'avance chacun : ceux qui ne se tourneraient pas vers Lui, aussi bien que ceux qui le feraient. Ainsi tous ce qui est sur le point d'arriver dans notre dimension temporelle, s'est déjà produit dans la dimension intemporelle de Dieu ; ainsi Paul peut dire que ceux qu'il a prédestinés, il les a aussi appelés ; et ceux qu'il a appelés, il les a aussi justifiés ; et ceux qu'il a justifiés, il les a aussi glorifiés. Rom 8:29-30. Tout homme dans le monde a sa chance de se tourner vers Dieu parce que l'évangile a été prêché dans chaque homme et pour chaque homme à travers l'histoire ; voir Note de bas de page 4 dans Col 1:23 pour l'explication détaillée de comment cela se produit. Tout homme a son jour de visitation, chaque homme entend la voix anonyme du Seigneur plaidant avec lui afin qu'il se détourne du mal ; et si ces paroles ne sont pas prises en compte, tout homme se souviendra de ces paroles qu'il a ignoré lorsque, au jour du jugement, ces même paroles le jugeront.

Ce qui suit est un petit extrait des écrits détaillés de George Fox qui réfute la doctrine de la prédestination et la doctrine de l'élection et de la réprobation :

Si Dieu a la majeure partie de l'humanité pour l'Enfer, selon votre fausse doctrine, alors pourquoi Dieu a t-il envoyé son Fils ? « Lui qui a tant aimé le monde, qu'Il a donné l'unique Fils qu'Il a engendré dans le monde, afin que quiconque croient en Lui, ne périsse point, mais qu'Il ait la vie éternelle. » Et Christ éclaire tout homme qui vient au monde, par sa lumière qui est la vie en Lui-même, la parole ; et Il disait, « croit en la lumière » ; et Il disait, « celui qui croit est sauvé ; et n'entrera pas dans la condamnation ; et celui qui ne croit pas, est déjà condamné. »...Et Christ envoya ses disciples, en leur donna la puissance, ainsi que Son Saint-Esprit, puis les envoya par toutes les nations, afin de prêcher à toutes les créatures qui sont sous le ciel... Maintenant n'est-ce pas là de joyeuses et d'heureuses nouvelles pour chaque créature sous le ciel, qu'est cet évangile du salut ? Alors où sont donc ces personnes qui sont prédestinés à la condamnation, dont vous parlez ? Car n'est-ce pas parce qu'ils n'ont pas voulu recevoir et croire l'évangile du salut éternel, la bonne et heureuse nouvelle pour chaque créature qui se trouve sous le ciel, qu'ils périssent ? Ils ne sont pas allés dire, comme vous qui êtes dans l'erreur, avez dit et parlés, et pour ensuite aller dire aux nation, que Dieu a prédestiné la plus grande part d'entre eux pour l'enfer et la damnation. Ce n'est pas là l'évangile du salut que les apôtres ont prêchés à chaque créature ; disant, « ceux qui croient, sont sauvés ; et ceux qui ne croient pas sont déjà condamnés. » Donc il est clair que c'est l'incrédulité qui amène la condamnation.
....
Aussi la grâce de Dieu, qui apporte le salut, [Remarquez !, apporte le salut,] cette grâce et cette faveur de Dieu est apparut à tout homme,Tite 2:11[mais n'apporte pas le salut à tous]. Maintenant, si Dieu a prédestiné un certain nombre de personne(comme vous dites et prêchez), pour la réprobation et la damnation, comment ce fait-il que cette grâce et cette faveur est apparu à tous les hommes : et alors comment peut-on dire que, « Christ a goûté la mort de chaque homme ? » Héb 2:9 car n'est-ce pas par l'offense d'Adam et d'Ève, que le péché et la condamnation sont entrés dans le monde, et que le jugement est venu sur tout homme, pour cela tous ont péchés ? et donc par la droiture de Christ le don gratuit est venu sur tous les hommes pour la justification de la vie ; et alors, où est la prédestination des personnes à la condamnation, voyant que tous étions dans la condamnation ? car par la droiture de Christ le don gratuit venu sur tous les hommes pour la justification de la vie. Et aussi, la condamnation et le jugement ne viennent-ils pas, pour ne pas avoir reçu Christ, et cru en Lui ? Et la première condamnation n'est-elle pas venu sur Adam et Ève pour ne pas avoir cru, et désobéi à Dieu ?

Dieu ne désire pas la mort d'un pécheur, mais qu'il puisse se repentir, retourner, et vivre : Ézé 33:11,18:30-32 .... toutes les nations sont bénis en Isaac,et toutes les familles de la terre en Jacob, Gen 26:3-5,28:13-14 ;... Et Jésus parla à ses disciples, disant, « Toute autorité m'a été donnée dans le ciel et sur la terre. ; allez donc, et enseignez à toutes les nations, (non pas à quelques nations, mais à toutes les nations), les baptisant, (c'est à dire, les trempant ou les baptisant), dans le nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, leur enseignant à garder toutes les choses que je vous ai commandées. » Mat 28:20 ....Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et qu'ils viennent à la connaissance de la vérité. 1 Timothée 2:1-4. Nous espérons [avons confiance] dans le Dieu vivant qui est le conservateur[sauveur] de tous les hommes, spécialement des fidèles. 1 Timothée 4:9-10. Car Dieu a renfermé tous [hommes], Juifs et nations, dans la désobéissance, afin de faire miséricorde à tous [les hommes]. Rom 11:32... Christ mourut pour les péchés du monde entier, non seulement pour quelques uns prédestinés. 1 Jean 2:2, Rom 5:18-19, 1 Tim 2:6, Jean 1:29, Héb 2:9.

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre