La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Romains 7:1-4

Afficher le chapitre et les notes   

 1 Ignorez-vous, frères, (car je parle à gens qui entendent ce que c'est que la loi,) que la loi a autorité sur l'homme aussi longtemps qu'il vit ? [Jusqu'à ce que vous perdiez votre vie en crucifiant votre nature pécheresse et votre esprit charnel, vous êtes encore sous la loi ; jusque-là vous êtes toujours marchez dans la chair restreinte ; jusque-là la loi est votre pédagogue. Jusqu'à ce que Christ remplace votre nature, et l'esprit avec Son afin que votre nature charnelle est morte, vous êtes sous la loi. Quand le Christ contrôle vos pensées, paroles et actes, la loi n'a plus d'autorité pas sur vous parce que les égoïstes « vous » est mort. Même ceux qui ne connaissent pas la loi ont le droit interne sur leurs coeurs par lequel un homme est jugé et a autorité sur lui jusqu'à la mort. La Loi prend fin uniquement lorsque l'esprit égoïste de l'homme a été crucifié sur la croix intérieure du renoncement de soi et lorsque Christ Jésus est ressuscité en Lui pour contrôler totalement ses pensées, paroles et actions avec la Loi de l'Esprit de vie. Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « Jusqu'à ce que vous aviez été témoin de recevoir la foi venant de Christ, vous êtes sous la Loi. Jusqu'à ce que vous aviez été témoin de loi accomplie en vous, vous êtes sous la loi. ».]

 2 Car le femme qui est soumise à un mari, est liée à son mari par la loi, tant qu'il vit ; mais si le mari meurt, elle est déliée de la loi du mari.

 3 Ainsi donc, le mari étant vivant, elle sera appelée adultère si elle est à un autre homme ; mais si le mari meurt, elle est libre de la loi, de sorte qu'elle n'est pas adultère en étant à un autre homme. [Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « La loi est le vôtre d'avoir et de garder jusqu'à la mort sépare. »]

 4 C'est pourquoi, mes frères, vous êtes mort aussi à la loi par le corps vivant du Christ en vous, afin que vous puissiez être marié à un autre, et ressuscité des morts à porter des fruits à Dieu.1 [Paul a écrit aux croyants qui avaient été crucifiés, (et c'est pourquoi ils étaient morts à la Loi), qui avait été ressuscité d'entre les morts avec le Christ, la nouvelle créature en nouveauté de vie. Christ avait apparu dans leur chair et il habité en eux. Ils avaient reçu du Christ le fruit de l'Esprit avec la mesure de la foi qui libère de la loi; ils marchèrent alors, non pas selon la chair, mais selon l’Esprit, comme il a guidé toutes leurs paroles et actes ; ils avaient atteint la première étape de la perfection. Ce verset a été typiquement tordu pour signifier que la mort et la résurrection de Christ ont fait un croyant à mourir à la loi ; mais nous ne mourions pas seulement à la loi par la loi après que nous ayons été crucifiés et le Christ demeure en nous ; lui dans le contrôle total de nous ; lui commandant chaque parole pour parler et chaque acte à faire. Alors que le sacrifice de sang du Christ rendait la loi mosaïque obsolète, la loi intérieure sur le coeur de chaque homme est toujours vivante, jamais annulée, (qui inclut le noyau moral de la loi mosaïque) ; et pour être libéré de la loi, et pour vous d'être exempts de cette loi intérieure, par laquelle tous les hommes seront jugés, vous devez vous soumettre à Dieu condamnant les péchés dans votre chair, avec des commandements que vous entendez en attendant sur Lui ; ces commandements sont établis comme des lois dans votre coeur, dans lequel sont les toutes lois tous vous devez obéir et continuer à obéir jusqu'à ce que vous soyez crucifiés, puis à marcher dans l'amour et la liberté sous aucune loi.]

Afficher le chapitre et les notes   

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 C'est pourquoi, mes frères, vous êtes mort aussi à la loi par le corps vivant du Christ en vous, afin que vous puissiez être marié à un autre, et ressuscité des morts à porter des fruits à Dieu. Ce verset a été généralement mal traduit comme : « C'est pourquoi, mes frères, vous aussi, vous avez été mis à mort à la loi par le corps du Christ, pour être à un autre, à celui qui est ressuscité d'entre les morts, afin que nous portions du fruit pour Dieu. » Le libellé de ce verset dans l'original grec est très ambiguë, laissant la place de nombreuses interprétations différentes ; et puisque les traducteurs n'avaient jamais connu le Christ étant ressuscité en eux, ils ont mal traduit le verset pour être que par la mort et la résurrection du Christ, nous sommes devenus morts à la loi.* Manifestement, ce n'est pas le cas ; sa mort et sa résurrection ne nous ont pas rendus morts à la loi intérieure, aux péchés ou aux oeuvres mortes. Nous devons dépouiller le corps des péchés et tuer notre nature pécheresse par la croix intérieure du renoncement de soi ; alors Christ est ressuscité en nous, et nous produisons des fruits à Dieu. La Loi prend fin uniquement lorsque l'esprit égoïste de l'homme a été crucifié alors que Dieu maîtrise de nos pensées, paroles et actions avec la Loi de l'Esprit de vie. Lorsque le texte d'un verset est vague, les traducteurs de l'imitation de Babylone christianisme toujours choisir la traduction qui prend en charge leurs fausses doctrines, en ignorant tous les versets clairement en conflit avec leurs fausses doctrines ; et la parole du Seigneur à l'intérieur a parlé précisément sur les traducteurs de la Bible : « Ils veulent être un fils ; ils reconnaissent l'Écriture, : "lui qui est né de Dieu ne pèche pas", mais ils continuent allègrement. » Lorsque Jésus est votre vrai Seigneur et Maître, en fait de guider vos pensées, paroles et actes, puis le péché est impossible ; lors et seulement alors, tu es mort à la Loi.

* Alors que le sacrifice de sang du Christ rendait la loi mosaïque obsolète, la loi intérieure sur le coeur de chaque homme est toujours vivante, jamais annulée, (qui inclut le noyau moral de la loi mosaïque) ; et pour être libéré de la loi, qui a la domination sur un homme jusqu'à la mort, vous devez mourir à la loi par la loi décrite par Paul dans ce chapitre. Vous devez vous soumettre à Dieu condamnant les péchés dans votre chair, avec des commandements que vous entendez en attendant sur Lui ; ces commandements sont établis comme des lois dans votre coeur, auxquelles vous devez obéir et continuer à obéir jusqu'à ce que vous soyez crucifiés, libérés de tout péché.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

_______________________________________