La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Romains 12

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à présenter vos corps en sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui est votre culte et service spirituel.1 la conlusion de la mort de votre nature égoïste et pécheresse, nous sommes lavés de l'intérieure par l'eau sainte, nous sommes brûlés avec le baptême du Saint-Esprit de feu, le sang de Jésus est aspergé dans notre consciences, (la porte de notre coeur), et nous offrons l'encens de louange de prière, de joie, et d'actions de grâce pour avoir été libéré des ténèbres de ce monde pour entrer dans le royaume. Ce sont là les événements que vous devez voir, sentir, et expérimenter avant que votre croyance ait donné le salut.]

 2 Et ne vous conformez pas à ce siècle ; mais soyez transformés par le renouvellement de votre entendement, pour que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, bonne et agréable et parfaite.2

 3 Car, par la grâce qui m'a été donnée, je dis à chacun de ceux qui sont parmi vous de ne pas avoir une haute pensée de lui-même, au-dessus de celle qu'il convient d'avoir, mais de penser de manière à avoir de saines pensées, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun.

 4 Car comme dans un seul corps nous avons plusieurs membres, et que tous les membres n'ont pas la même fonction,3

 5 ainsi nous qui sommes plusieurs, sommes un seul corps en Christ, et chacun individuellement membres l'un de l'autre[dans le coeur de chacun].

 6 Or ayant des dons de grâce différents, selon la grâce qui nous a été donnée, soit la prophétie, prophétisons selon la proportion de la foi ;

 7 le service, soyons occupés du service : soit celui qui enseigne, qu'il s'applique à l'enseignement ;

 8 soit celui qui exhorte, à l'exhortation ; -celui qui distribue, qu'il le fasse en simplicité ; celui qui est à la tête, qu'il conduise soigneusement ; celui qui exerce la miséricorde, qu'il le fasse joyeusement.

 9 Que l'amour soit sans hypocrisie ; ayez en horreur le mal, tenez ferme au bien ;

 10 quant à l'amour fraternel, soyez pleins d'affection les uns pour les autres ; quant à l'honneur, étant les premiers à le rendre aux autres ;

 11 quand à l'activité, pas paresseux ; fervents en esprit ; servant le Seigneur ;

 12 vous réjouissant dans l'espérance ; patients dans la tribulation ; persévérants dans la prière :4

 13 subvenant aux nécessités des saints ;

 14 vous appliquant à l'hospitalité. Bénissez ceux qui vous persécutent ;

 15 bénissez et ne maudissez pas. Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent, et pleurez avec ceux qui pleurent ;

 16 ayant, les uns envers les autres, un même sentiment ; ne pensant pas aux choses élevées, mais vous associant aux pauvres. Ne soyez pas prétentieux avec une haute opinion de vous-même ;

 17 ne rendant à personne mal pour mal ; vous proposant ce qui est honnête devant tous les hommes ;

 18 s'il est possible, autant que cela dépend de vous, vivant en paix avec tous les hommes ;5 [ Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur: « Efforcez-vous de vivre en paix avec tous les hommes. »]

 19 ne vous vengeant pas vous-mêmes, bien-aimés ; mais laissez agir la colère, car il est écrit : « A moi la vengeance ; moi je rendrai, dit le Seigneur. »

 20 Si donc ton ennemi a faim, donne-lui à manger ; s'il a soif, donne-lui à boire ; car en faisant cela tu entasseras des charbons de feu sur sa tête ».

 21 Ne sois pas surmonté par le mal, mais surmonte le mal par le bien.


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Paul dit de présenter vos corps comme un sacrifice vivant pour Dieu, ce qui est votre culte et service spirituel. Les sacrifices d'animaux dans l'Ancien Testament représentaient le lavement de l'intérieur, leur était aspergé sur l'autel à l'entrée du tabernacle, et puis brûlés par le feu ; l'encens faisait parti de l'offrande de grain tout auatnt que les chandeliersla conlusion de la mort de votre nature égoïste et pécheresse, nous sommes lavés de l'intérieure par l'eau sainte, nous sommes brûlés avec le baptême du Saint-Esprit de feu, le sang de Jésus est aspergé dans notre consciences, (la porte de notre coeur), et nous offrons l'encens de louange de prière, de joie, et d'actions de grâce pour avoir été libéré des ténèbres de ce monde pour entrer dans le royaume. Ce sont là les événements que vous devez voir, sentir, et expérimenter pour vous, pour être un véritable croyant dans le Fils de Dieu.

Vous devez mettre à mort les convoitises, plaisirs, et dépendances de votre corps ;

Vous devez mettre à mort les désirs et dépendances de votre corps ; comme Paul dit Rom 8:13: car si vous vivez selon la chair, vous mourrez ; mais si par l' Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez. L'Esprit est celui qui sonde votre coeur, vous montrant vos péchés, vous donnant la motivation pour la repentance ; qui, lorsque vous vous repentez, l'Esprit tue et retire alors ce péché de votre coeur. Faites ceci de manière répétée, et vous deviendrez sans péchés par la suppression du péché de l'Esprit. Alors votre corps est une nouvelle outre de vin, prêt pour être habitée par Christ et le Père, qui établissent leurs demeures en ceux qui les aiment et leur obéissent ; qui habitent dans votre corps, le temple du Dieu vivant. Alors votre corps est leur véhicule, comme ils vous le suggèrent, vous guidant et vous stimulant à servir Dieu ainsi que votre camarade en amour - c'est là la véritable adoration, qui devient par le fait même une joie suprême.

2 Paul dit pour prouver ce qu'est la volonté de Dieu pour vous. Ce n'est pas pour être assumé. Pour commencer, la volonté de Dieu est pour vous de crucifier votre nature pécheresse sur la croix intérieure du renoncement de soi, afin que vous puissiez être réunifiés et réconciliés avec Lui à travers Christ, notre Sauveur. Et ceux qui sont dans la chair ne peuvent plaire à Dieu. Vous faites ceci en écoutant et en obéissant à la Parole de Dieu en votre coeur. Donc vous devez tuer votre nature pécheresse, et avoir le Christ ressuscité en vous - alors vous êtes extrêmement plaisant à Dieu. Lorsque vous produisez le fruit de l'Esprit : amour, paix, joie, patience, bonté, foi, etc., alors vous apportez la gloire à Dieu. Donc voici l'opportunité de votre vie - de rendre gloire à Dieu en produisant du fruit : Si vous portez (produisez) beaucoup de fruit, c'est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez Mes disciples [véritables disciples]. Maintenant vous savez que la volonté de Dieu est pour vous. Après que vous ayez été crucifiés par l'Esprit pour produire du fruit et être sous le contrôle complet de l'Esprit, vous serez dirigés par Dieu pour faire des oeuvres pour sa gloire, même énergizés par l'Esprit.

3 Car comme dans un seul corps nous avons plusieurs membres, et que tous les membres n'ont pas la même fonction. Dans le corps de Christ, tout comme notre corps a différentes fonctions, (mains, pieds, oeil, bouche, jambe, estomac, etc.), il y a différents membres dans le corps de Christ. Christ est le roi de tous, et chacun a une position dans le corps de Christ ; mais différentes personnes ont différentes mesures de l'Esprit de Christ ; tous ne sont pas égaux. Un autre grand digne du Seigneur, Isaac Penington, a écrit au sujet de cette inégalité :

Et Amis, vous qui êtes faibles, bénissez Dieu pour celui qui est fort ; vous qui avez besoin d'un pillier pour vous soutenir, bénissez Dieu, d'avoir pouvu à des pilliers dans Sa maison ; et, dans la crainte et la guidansce de Son Esprit, faites usage de ces pilliers ; vous qui êtes fidèles, et qui avez l'habileté de Dieu, dans sa puissance et sa glorieuse présence avec eux, pour aider à soutenir sa bâtisse, tout comme ils avaisnt l'habileté du Seigneur à assembler à Lui. Celui qui méprise celui qui est envoyé, méprise celui qui l'a envoyé ; et celui qui sous estime un don, une fonction, ou une oeuvre, que Dieu a accordé à une personne, méprise la sagesse et la disposition du Donneur. Tous sont-ils pères ? Tous ont-ils vaincu l'ennemi ? tous ont-ils grandit dansla vie ? ous sont-ils des étoiles dans le firmament de la puissance de Dieu ? Dieu nous a t-il fait tous égaux ? N'y a t-il pas différentes étapes, différents degrés, différentes croissance, différentes places, etc. ?

Ainsi, si Dieu a fait une différence, et donné différents degrés de vie, et dons, selon son plaisir ; quel est cette sagesse et cet esprit, qui ne reconnait pas ceci, mais voudrait faire que tous soient égaux ? Oh mes Amis ! Craignez devant le Seigneur ; honorez le Seigneur dans Ses apparitions, et dans les différences qu'Il a fait parmi les enfants des hommes, et parmi Son peuple. Il donna les prophètes d'autrefois, et le reste du peuple n'était pas égal avec lui. Il donna les évangélistes, apôtres, pasteurs, enseignants, etc., et les autres membres des églises n'étaient pas égaux avec eux. Il a donné les Pères et anciens maintenant, et les bébés et jeunes hommes qui ne sont pas égaux avec Lui. Ainsi en est-il, en vérité, venant du Seigneur ; et ce qui est de Dieu en vous, ainsi vous le reconnaîtrez.

Par conséquent, que chacun de vous veille, pour sentir et connaître sa propre place et service dans le corps, et pour être sensible aux dons, places, et services des autres ; en sorte que le Seigneur puisse être honoré en tous, et soit chacun soit possédé et honoré dans le Seigneur, et pas autrement.

William Caton, un jeune ministre Quaker, se lamentait sur sa petite stature en Christ, comparativement à certains Quakers séniors dignes qu'il avait observé, lorsque le Seigneur lui donna cette compréhension classique :

Le Seigneur me montra combien ils avaient beaucoup, n'avaient rien de plus ; et que ceux qui avaient peu, ne manquaient de rien- tout comme il en était pour les Israélites d'autrefois. Car les frères qui étaient sages et éminents, qui avaient reçus beaucoup du Seigneur, noetz qu'il y avait ce plus qui était exigé d'eux ; en sorte que tout ce qu'ils avaient, ils n'avaient rien de plus, que ce qu'ils avaient pour l'emploie dans l'oeuvre et le service de Dieu.

L'une des principales raisons qui fit que la foi Quaker s'est déétériorée en apostasie fut parce que les derniers membres supposèrent qu'ils étaient tout aussi éclairés que George Fox, Edward Burrough, Francis Howgill, George Whitehead, William Penn, Margaret Fox, etc. ; et parce qu'ils avaient des opinions différentes de leurs premiers fondateurs, ils supposèrent que leurs fondateurs avaient tort et que eux avaient raison. Ils croyaient en leur égalité avec ceux qui étaient entrés dans le Royaume de Dieu et qui étaient dignement célestes ; ils supposèrent que leurs discussions au sujet du Royaume étaient juste une manière de parler ou que les fondateurs étaient trompés.

C'est la chair qui est ambitieuse ; l'Esprit est humble. Donc, que devrait être votre désir quand vous devenez un membre du corps de Christ ? D'être tout ce que vous pouvez être, pour Lui ; mais de Lui faire confiance pour connaître exactement quelle position est la meilleure pour vous, soit grande ou petite. La Parole du Seigneur à l'intérieur m'a dit : « Imagine un endroit où il y a une course, et chacun y participe au meilleur de son habileté, mais désirant arriver dernier » ; si vous êtes curieux de ce que cela signifie, voyez la note en bas de page de 1 Cor 9:24.

4 Persévérant dans la prière- mais dans l'Esprit. Les prières de l'esprit charnel sont une abomination pour Dieu. Les prières de l'Esprit, sont des prières contenant des paroles fournies par l'Esprit de Dieu en vous.

priant par toutes sortes de prières et de supplications, en tout temps, dans l'Esprit. Éph 6:18
De même aussi l'Esprit nous est en aide dans notre infirmité ; car nous ne savons pas ce qu'il faut demander comme il convient ; mais l'Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables ; Rom 8:26

Lorsque vous priez vraiment dans l'Esprit, toutes les paroles doivent venir de l'Esprit, comme Isaac Penington le décrit :

« priant par toutes sortes de prières et de supplications, en tout temps, dans l'Esprit ». Éph 6:18. Remarquez : toutes prières et supplicationsdoivent être dans l'Esprit ; oui, cela doit toujours être dans l'Esprit, qui parle dans le coeur à Dieu, et fait l'intercession, ou alors ce n'est pas la prière. Si un homme parle toujours autant par son propre esprit, avec toujours autant de sérieux et d'affection, ce n'est quand même pas une prière, pas une vraie prière, mais c'est seulement dans la mesure où l'Esprit se déplace vers lui, et dans la mesure où l'Esprit le conduit et le guide dans la prière. Si un homme commence à prier sans l'Esprit, ou qu'Il va sans l'Esprit, cela est hors de l'adoration ; cela est dans sa propre volonté, et donc une adoration selon sa propre volonté ; et selon sa propre compréhension, donc une adoration charnelle ; tout cela doit être crucifié, et non suivit en rien sous l'évangile. « car nous sommes la vraie circoncision, nous qui adorons Dieu dans l'Esprit », (voilà les véritables adorateurs, « la circoncision » ; et voici la véritable adoration, « dans l'Esprit » ; et ils n'ont pas de borne ni de limite dans la chair, dans laquelle leur force et leur confiance sont brisées), « et ils n'ont pas confiance en la chair ». Si un homme adresse de lui-même une quelconque adoration de Dieu sans Son Esprit, n'a-t-il pas confiance en la chair ? S'il commence sans la mouvance de Son Esprit, ne commence t-il pas dans la chair ? S'il continu, sans être porté par l'Esprit, ne procède t-il pas dans la confiance et la force de la chair ? Mais l'adoration de l'Esprit se fait dans Sa volonté, et en Son temps, et elle est portée par Sa Lumière et par Sa puissance, et retient la part affectueuse et la compréhension de l'homme, dans lesquelles tous les hommes adorent, et offrent des sacrifices inacceptés, même le boiteux et l'aveugle,* que l'âme de Dieu déteste.

*[Dans l'Ancien Testament, Dieu ne permettait pas au boiteux ni aux aveugles d'approcher de l'autel ; la restriction est une allégorie de la répulsion de Dieu d'être adoré par ceux qui ne peuvent voir par sa lumière ni marcher par son esprit ; l'aveugle et le boiteux spirituel qui prient et adorent à partir de leurs pensées charnelles en adoration volontaire sont une abomination.]

Jusqu'à ce que vous ayez des paroles fournies par l'Esprit, écoutez silencieusement pour Ses enseignements et instructions. Comment pouvez-vous entendre lorsque vous Lui dites ce que vous voulez qu'Il fasse. Car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez. Matthieu 6:7-9.

Tenez-vous tranquilles, et sachez que je suis Dieu. Psaumes 46:10
Que toute chair fasse silence devant l'Éternel, Zach 2:13
C'est en revenant et en vous tenant en repos que vous serez sauvés ; dans la tranquillité et dans la confiance sera votre force. Ésa 30:15
les paroles que moi je vous ai dites sont esprit et sont vie Jean 6:63
Et si vous ne faites pas silence pour écouter, comment pourrez-vous entendre, de manière à ce que vous puissiez parvenir à la Vie ?

5 s'il est possible, autant que cela dépend de vous, vivant en paix avec tous les hommes ; Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Efforcez-vous de vivre en paix avec tous les hommes.« Poursuivez la paix avec tous les hommes, et la sainteté [consécration, sanctification], sans quoi aucun homme ne verra le Seigneur. Héb 12:14. Quelques uns des efforts que vous devez fairepour vivre en paix avec chacun vont comme suit :

  • Pardonnez à tous les offences des autres en :
  • N'argumentez à propos de rien. Marchez loin des arguments.
  • Provenant de la Parole du seigneur à l'intérieur :
  • _______________________________________

    Chapitre Précédent | Prochain Chapitre