La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Romains 6:15-16

Afficher le chapitre et les notes   

 15 Quoi donc ! pécherions-nous, parce que nous ne sommes pas sous la loi, mais sous la grâce ?

 16 Qu'ainsi n'advienne ! Ne savez-vous pas qu'à quiconque vous vous livrez vous-mêmes comme esclaves pour obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la droiture.5 [L'obéissance conduit à être juste. Sans obéissance, sans écoute ni obéissance à la parole de Dieu dans votre coeur, vous êtes un esclave du péché. Jésus confirme fortement ceci : En vérité, en vérité, je vous dis : Quiconque pratique le péché est esclave du péché. Jean 8:34. Nous, à travers l'Esprit, par la foi, attendons patiemment l’espérance de la droiture Gal 5:5.]

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

5 vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la droiture. Obéissez-vous à vos désirs de pécher, ou est-ce que vous obéissez aux commandements de Dieu. Vous êtes soit esclave du péché, ou esclave de Dieu. Jésus a dit : Si vous péchez, vous êtes esclaves du péché. Jean 8:34. Vous avez le contrôle de vos mains et de vos pieds ; vous pouvez vous détourner du mal ; vous pouvez cesser de commettre des gestes d'immoralité sexuel. Vous ne pouvez pas arrêter votre esprit de pécher, vous ne puvez pas controler votre langue du pécher, mais vous pouvez contrôler vos mains et vos pieds ; et vous pouvez apprendre à controler vos yeux, par la pratique qui consiste à regarder au-delà de ce qui vous tente. La crainte de Dieu c'est de se détourner du mal. Si vous ne cessez pas de pécher en retenant vos mains loin du mal, et de courir après le mal avec vos pieds, vous ne recherchez pas Dieu sincèrement- vous avez faillit de vous repentir des bases sous votre contrôle. Le fait d'obéir à ce que vous savez, et dont vous êtes capables, conduit à la droiture. Si vous péchez délibérément, alors que vous pouvez choisir de ne pas le faire, alors vous trahissez votre sincérité à rechercher Dieu ; et vous pouvez vous attendre à recevoir très peu, voir aucune aide, jusqu'à ce que  vous démontriez que vous vous détournez véritablement du mal que dont vous êtes capables.

l'obéissance qui conduit à la droiture. Quelle obéissance ? Au début, l'obéissance au coeur moral de la Loi : ne pas : voler, mentir, convoiter, commettre adultère ; faire auzx autres ce que vous voudriez que l'on fasse pour vous ; honorer votre père et votre mère ; ne pas opresser les autres. Et puis, alors que vous attendez et que vous écoutez le Seigneur, vous obéissez à ce qu'Il vous commande de faire ; ainsi, provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Peu à peu la volonté de Dieu progresse. » Vous continuez d'obéir à ses commandes jusqu'à ce qu'Il vous libère enfin de tous vos péchés, et alors vous êtes justes ; votre obéissance vous a alors amené à devenir juste par Sa grâce. Tant que vous n'avez pas écouté le Saint-Esprit vous enseigner au sujet du péché et de la droiture, vous n'avez aucune idée des péchés que vous commettez, et vous ne savez pas ce qu'est la droiture. L'homme naturel ne peut accepter les choses de Dieu et il ne peut voir la profondeur de la droiture, qui est le péché.

La droiture de Dieu est révélée de foi en foi, Rom 1:17
; foi, révélation, plus de foi, révélation, plus de foi...etc. Personne ne connaît le Fils, si ce n'est le Père ; ni personne ne connaît le Père, si ce n'est le Fils, et celui à qui le Fils voudra le révéler. Mat 11:27. Parce que ce qui peut être connu de Dieu est révélé en eux ; Rom 1:19. Apprendre au sujet de Dieu ce n'est pas de lire au sujet de Dieu, ce n'est pas d'entendre parler au sujet de Dieu, car dieu est connu par révélation dans votre coeur, où vous l'entendez et où vous le voyez vous enseigner au sujet du péché, de la droiture, et de Lui-même. De nos jours les soi-disant-Chrétiens pensent qu'ils sont juste parce qu'ils « croient en Jésus » ou qu'ils ont été baptisés d'eau. Il y a une droiture imputée qui vient avec la mesure de foi reçue avec les fruits de l'Esprit, qui est donnée en récompense à ceux qui ont crucifié leur mauvais esprit égoïste sur la croix intérieure du renoncement de soi, mais pas avant. Croire en Jésus ce n'est pas la foi qui impute la droiture ; voir la note en bas de page 2 de Romains 3 pour les détails sur la droiture imputée.

Jean nous met en garde : Enfants, que personne ne vous égare : celui qui pratique la droiture est juste [droit, vertueux] comme lui est juste [droit, vertueux]. 1 Jean 3:7. Toute iniquité est péché. 1 Jean 5:17. Jésus parlait, jugeait, et faisait seulement tel qu'Il était commandé et ordonné par Dieu ; pour pratiquer la droiture nous devons aussi être capable de seulement dire ce que nous l'entendons nous ordonner de dire et seulement afire ce qui nous est ordonné par Dieu. Cette habileté vient seulement après que nous ayons crucifié notre esprit égoïste et que le péché ait été détruit par l'Esprit à travers le port de la croix intérieure du renoncement de soi ; Ainsi nous marchons de la même manière qu'il a marché et dans le monde tel que Lui était avec perfection, pureté, et sainteté. Nous devons être restauré à l'image deDieu que Adam avait perdu dans le jardin d'Éden ; revêtir la nature nouvellement crée [de Christ], qui est crée à l'image de Dieu de véritable droiture et sainteté. Lorsque nous sommes droit, tout ce que nous disons et faisons est juste, équitable, moralement correct, parfait, vrai, saint, vertueux, bon, et pure. Quand nous sommes droits, tout ce que nous disons et tout ce que nous faisons est droit — droiture.

_______________________________________