Notre Pain Quotidien, Jésus, le Pain de Vie


On peut cliquer sur le texte en Bleu Pale, ou en caractère gras bleu pale afin de voir le texte dans les écritures, ou détails dans les écrits.
Lorsque vous cliquez un verset de la Bible en ligne, vous pouvez changer et choisir la version de la Bible que vous préférez.

(Jean 6:27-63 commence:)
« Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais [travaillez plutôt] pour la nourriture celle qui subsiste pour la vie éternelle. »

Quelles sont les oeuvres que vous devez faire qui endurent à la vie éternelle?—pour s'exposer patiemment et assidûment à entendre Christ à vous parler ses commandes et ses enseignements, en vous asseyant, en attendant sur Dieu, en écoutant, en veillant, en entendant, en croyant et en obéissant ; c'est la seule chose nécessaire et les seuls travaux qui survivent au feu que tout le monde doit traverser. Cela fait partie de la Croix que vous devez porter quotidiennement; à nier votre propre volonté, et obéir à la volonté de Dieu à la place.


Ils lui dirent donc : « Que ferons-nous pour faire les oeuvres de Dieu ? »

Faire les oeuvres de Dieu, c'est à écouter Dieu et obéir à ce qu'il commande, comme Jésus seulement jugé comme on lui a dit de juger, il n'a prononcé que les paroles qu'on lui a dites de parler et il n'a fait que ce que le Père lui a montré de faire ; tout ce que Jésus a fait était exactement selon la volonté de Dieu. Jésus a fait sa volonté sur la terre comme il est fait dans le ciel par les anges ; et c'est ce que nous devons faire pour travailler les oeuvres de Dieu, qui est de travailler la droiture comme Jésus a travaillé la droiture.

Jésus répondit et leur dit : « C'est ici l'oeuvre de Dieu, que vous croyiez [compter sur, faire confiance et obéir] en celui qu'il a envoyé. »

Les guides aveugles du christianisme pointent vers ces versets et disent: « Voyez, pas de travail est requis pour le Salut ; tout ce que vous avez à faire est de croire. » Cependant, seulement pour croire que Jésus est le fils de Dieu n'est pas un oeuvre ou même un léger effort. Jésus nous a avertis que nous devons s'efforcer, (qui est de travailler fort), « Efforcez-vous pour entrer par la porte étroite ; car beaucoup, je vous le dis, chercheront à entrer et ne pourront pas. » Luc 13:24. Jésus les voulait et veut que nous croyions et agissions dans l'obéissance à ce qu'il enseignait : si vous ne vous repentez pas, vous tous périrez, Luc 13:3,5 ; ne pèche plus, Jean 8:11,5:14 ; Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il se renonce soi-même, et qu'il prenne sa croix, et me suive, Mat 16:24 ; car quiconque voudra sauver sa vie la perdra ; et quiconque perdra sa vie pour l'amour de moi, la trouvera, Mat 16:25 ; Ainsi donc, quiconque d'entre vous ne renonce pas à tout ce qu'il a, ne peut être mon disciple. Luc 14:33 ; Soyez donc miséricordieux, comme aussi votre Père est miséricordieux, Luc 6:36 ; Vous, soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait. Mat 5:48. Cliquez ici pour voir la liste complète de Ses commandes. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Jésus n'est pas mort pour que vous puissiez continuer à pécher. Il nous a dit ce n'est pas assez de croire en Dieu, nous devons croire que ce qu'Il dit est vrai. Il ne suffit pas de croire en Jésus ; nous devons croire ce qu'Il dit et puis agir sur cela. Êtes-vous en accord avec ceux qui dans leur arrogance ont déclaré que Dieu excuse le mal dans leurs croyants ? Ce n'est pas juste, mais ils ne s'en soucient pas. Dieu est juste (droit) de toute mesure. Écoutez ma voix et je serai votre berger. »

Si la seule chose que quelqu'un doit faire pour avoir la vie éternelle et le salut est de croire que Jésus est le fils de Dieu, alors ses disciples l'auraient quitté et rentré à la maison bien avant les trois ans qu'ils ont passés avec lui nuit et jour, dormaient sur le sol ; ils savaient qu'il était le Fils de Dieu, mais Pierre a dit que la vie éternelle est venue en écoutant ses paroles : « Tu as paroles de la vie éternelle ; et nous, nous croyons et nous savons que toi, tu es le Saint de Dieu. » Jean 6:68. Il est dépourvu de bon sens de penser que tout ce que vous avez à faire est de croire que Jésus est le fils de Dieu. Une telle croyance est à ignorer que chaque homme doit quotidiennement se renier et porter la Croix pour suivre (obéir) Jésus ; c'est à ignorer que vous devez vous perdre la vie pour sauver votre vie; c'est à ignorer toutes les Écritures qui énoncent spécifiquement les exclusions, les exigences et les conditions de qualification du salut; c'est à ignorer que tout homme sera jugé sur ses oeuvres et ses paroles. Même les démons croient que Jésus est le Fils du Dieu Très-Haut et ils tremblent dans la crainte de leur destin ultime.

Si vous croyez en lui, vous lui obéirez. Sans obéissance, la croyance est la lèvre-service de l'hypocrite. Si vous ne croyez pas assez pour suivre les commandes que Jésus nous a laissé dans les Écritures, vous ne croyez pas en Jésus. Si vous croyez ses commandes alors vous devez suivre ses priorités : 1) cherchez premièrement le royaume de Dieu et sa droiture, Mat 6:31-33 ; et puis 2) faites "la seule chose nécessaire" pour vous asseoir aux pieds de Christ et entendre ses paroles qu'il vous parle, Luc 10: 39-42, ce qui fait partie de prendre la croix. Vous devez vous exposer à entendre Christ à vous parler ses commandes et ses enseignements, en vous asseyant, en attendant sur Dieu, en écoutant, en veillant, en entendant, en croyant et en obéissant ; c'est la seule chose nécessaire et les seuls travaux qui survivent au feu que tout le monde doit traverser.

Le Christ est la Parole de Dieu, et la Lumière est la lumière de la Parole, laquelle Parole et Lumière est Christ.
Dieu nous a envoyé le Christ comme la Parole et la Lumière en chacun de nous ;
Il nous a donné tout le Saint-Esprit de Dieu pour bénéficier à tous ; et la grâce a apparue à tous les hommes.
Donc, vous n'avez pas besoin d'aucun homme pour vous enseigner parce que la même onction vous enseigne toutes choses et est la vérité.
Le Christ est en chacun de nous, attendant patiemment de nous enseigner toutes choses..
Pour être un vrai croyant, nous devons écouter le Christ en nous et le recevoir comme le Fils de Dieu qui est nous enseigne.
Nous recevons Christ en obéissant à ce que nous l'entendons nous dire de faire, (ses commandes à nous repentir),
et ce qu'il nous montre par sa lumière qui est notre condition et comment nous devons nous améliorer.
Nous entendons Sa Parole Vivante et voyons notre condition par Sa Lumière.

Ils lui dirent donc : Quel miracle fais-tu donc, toi, afin que nous le voyions, et que nous te croyions. Quelle oeuvre [miracle] fais-tu ?
Nos pères ont mangé la manne au désert, ainsi qu'il est écrit : « Il leur a donné à manger du pain venant du ciel. »
Jésus donc leur dit : En vérité, en vérité, je vous dis : Moïse ne vous a pas donné le pain qui vient du ciel, mais mon Père vous donne le véritable pain qui vient du ciel.
Car le pain de Dieu est celui qui descend du ciel, et qui donne la vie au monde [tous les hommes].

Ils lui dirent donc : Seigneur, donne-nous toujours ce pain-là.
Et Jésus leur dit : Moi, je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim ;

et celui qui croit en moi n'aura jamais soif.
Mais je vous ai dit qu'aussi vous m'avez vu, et vous ne croyez pas.
Tout ce que le Père me donne viendra à moi ; et je ne mettrai point dehors celui qui vient à moi ;

Et à lui venir est : avec son nom à l'esprit, s'asseoir dans un silence humble tout en l'attendant patiemment et assidûment pour parler, comme vous écoutez, veillez, entendez, croyez ce que vous entendez de Lui, puis obéissez à ce qu'Il commande.
Celui qui vient à moi, et qui écoute mes paroles parlées et qui les fait [pratique, obéit]...[Écoute Sa voix] : je vous montrerai à qui il est semblable.
Il est semblable à un homme qui bâtit une maison, et creusa profondément, et posa la fondation solidement bâti sur un roc. Luc 6:47-48

En supposant vous l'avez réellement entendu et avez été instruits par lui, comme la vérité est en Jésus. Éph 4:21.
Prenez garde à ce que vous entendez : de la mesure dont vous mesurerez il vous sera mesuré ; et à vous qui entendez, d'autres seront donnés. Marc 4:24-25

car je suis descendu du ciel, non pour faire ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé.
Et cela est la volonté du Père qui m'a envoyé, que je ne perde rien de tout ce qu'il m'a donné,
mais que je le ressuscite au dernier jour.
Et cela est la volonté de Celui qui m'a envoyé,
que quiconque voit le Fils et croit en [dépend de, a confiance en, et obéi à] lui, ait la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour.

Vous lui voyez après avoir été baptisé du feu dans le baptême de la mort, le dernier jour de votre nature pécheresse, la vieille vie de la chair qui est crucifiée et est morte. Vous perdez votre vie pour sauver votre vie, la vie de Dieu en vous. Vous lui voyez quand il vient, apportant votre salut, pour vous élever à la nouvelle vie d'une nouvelle créature, puis pour entrer dans le royaume avec la vie éternelle.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

Que devez-vous faire pour obtenir un coeur pur et vie éternelle ? Jésus nous dit comment : ce n'est pas en lisant la Bible, ce n'est pas à aller dans un bâtiment et écouter quelqu'un à parler, ce n'est pas à demander à Dieu ce que vous voulez. Vous devez Lui allant. Vous devez attendre sur Lui — écoutez dans le silence humble, avec l'humilité d'un pécheur qui a besoin de son pouvoir changeant — Grâce. Donc, attendre, veiller, écouter, entendre, obéir... attendre, veiller, écouter, entendre, obéir..... chercher, écouter, obéir. Vous devez persévérer jusqu'à la fin, lorsque vous voyez le Christ apporte votre salut. Et de là vous chercherez l'Éternel, ton Dieu ; et tu le trouveras Lui, si tu le cherches de tout ton coeur et de toute ton âme. Deut 4:29

Juifs donc murmuraient contre lui, parce qu'il avait dit : « Moi, je suis le pain descendu du ciel » ;
et ils disaient : « N'est-ce pas ici Jésus, le fils de Joseph, duquel nous connaissons le père et la mère ? Comment donc celui-ci dit-il : " Je suis descendu du ciel ? " »
Par suite Jésus répondit et leur dit: « Ne murmurez pas et ne grognez pas entre vous.
Nul ne peut venir à moi, à moins que le Père qui m'a envoyé ne l'attire et lui donne la faim pour venir à moi ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour.
Il est écrit dans les prophètes : " Et ils seront tous enseignés de Dieu. " »

(Dieu enseignera personnellement chacun de nous, dans cette vie ou dans la vie suivante (l'enfer).
Apprendre dans cette vie est plus facile ; et le résultat est bien meilleur.)
« Quiconque donc a entendu et qui a appris du Père vient à moi.
Non pas que quelqu'un ait vu le Père, sinon celui qui est de Dieu ; celui-là a vu le Père.
En vérité, en vérité, je vous dis : Celui qui croit en moi, [dépend de moi et m'obéi], a la vie éternelle.
Moi, je suis le pain de vie.
Vos pères ont mangé la manne au désert, et sont morts ;
c'est ici le pain qui descend du ciel, afin que quelqu'un en mange et ne meure pas.
Moi, je suis le pain vivant qui descend du ciel :
si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement ; or le pain aussi que moi je donnerai, c'est ma chair, laquelle moi je donnerai pour la vie du monde. »

Il ne parle pas seulement aux Juifs il y a 2000 ans, mais à nous aussi. Son pain descend toujours du ciel.
Ses paroles que nous l'entendons à nous parler sont du pain. Les paroles que je vous dis sont esprit et vie-donnant. Jean 6:63
L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. Mat 4:4
Donne-nous aujourd'hui le pain qu'il nous faut [quotidien], Mat 6:11les paroles que Jésus nous parle.

Les Juifs disputaient donc entre eux, disant : « Comment celui-ci peut-il nous donner sa chair à manger ? »
Jésus donc leur dit : « En vérité, en vérité, je vous dis : Si vous ne mangez la chair du fils de l'homme et ne buvez son sang, vous n'avez pas la vie en vous-mêmes.
Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle, et moi, je le ressusciterai au dernier jour.
Car ma chair est en vérité un aliment, et mon sang est en vérité un breuvage.
Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure [continuellement]en moi et moi en lui.
Comme le Père qui est vivant m'a envoyé, et que moi, je vis à cause du Père,
de même celui qui me mangera, celui-là aussi vivra à cause de moi.

.....
C'est l'Esprit qui donne vie ; la chair ne profite de rien.
Les paroles que je vous dis sont esprit et vie-donnant.

Les paroles que vous entendez sont le pain de vie, le pain du ciel.
Les paroles sont la vie, sa vie, car Christ est la vie ; les paroles sont sa chair et son sang.
Chaque parole que vous entendez de l'Esprit est la vie de Jésus,
(sa chair et son sang), qui est greffée dans votre coeur.

(Jean 6:27-63 finit)

En récapitulation :

Le Christ a déclaré : Moi, je suis le pain de vie.
C'est ici le pain qui est descendu du ciel, non pas comme les pères mangèrent et moururent : celui qui mangera ce pain vivra éternellement.
Jean 6:48,58

Christ se termine par :C'est l'Esprit qui donne vie ; la chair ne profite de rien.
Les paroles que je vous dis sont esprit et vie-donnant
. Jean 6:63

quelle vie de Dieu est Christ, Jean 1:5,14:6, afin que Christ soit formé en vous. Gal 4:19.
Jusqu'à ce que finalement Christ soit pleinement formé et réellement ressuscité en vous. 2 Cor 4:14,Col 2:11-12,3:1,Éph 2:5-6,Rom 6:13.
Comme Paul a dit : Ce n'est plus moi qui vis, mais Christ qui vit en moi.
Vous voyez alors le Christ, la gloire de Dieu, apparaître dans votre coeur ; et vous Lui voyez apporter votre salut et votre vie éternelle.

De toute évidence, ses paroles, que nous devons travailler à entendre, (en attendant et en écoutant dans le silence humble), sont le pain quotidien que nous devons manger, par écoutant, entendant et obéissant (repentant), Luc 6:47-48.

Les paroles que vous entendez sont le pain de vie, le pain du ciel. Les paroles sont sa chair et son sang. Chaque parole que vous entendez de l'Esprit est la vie de Jésus, (sa chair et son sang), qui est greffée dans votre coeur, formant le Christ en vous ; jusqu'à ce que Christ soit pleinement formé et ressuscité en vous pour être votre vrai Seigneur, dirigeant vos pensées, vos paroles et vos actes. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Christ est réellement ressuscité dans chaque personne qui vient à Lui, et qui Lui obéit de manière répétitive. Avec une obéissance persistante et fidèle, vous aussi serez ressuscités. »

Peut-être que vous pouvez voir comment le rite de la « communion » a été substitué à la vraie communion — un dialogue du Christ à vous ; un dialogue de ses paroles à vous que vous conservez, vous mangez, afin que ses paroles parlés soient greffées dans votre coeur, lequel ensuite demeurer en vous et ensuite vous contrôler. Plus de paroles, plus de contrôle. Voir la page Web sur Les Sacrements, qui montre comment la communion ou l'Eucharistie est enracinée dans un sacrifice religieux païen.
(Nous sommes censés nous souvenir de Christ chaque fois que nous mangeons et buvons, jusqu'à son retour dans nous, pas le jus de raisin et des gaufrettes dans un service de secte.)

Dans Luc 13:23-28, Jésus dit qu'il bannira du ciel ceux qui pensent qu'ils ont droit au ciel parce qu'ils ont soi-disant mangé et bu avec lui, ce qui prouve que les rites de la communion et de l'Eucharistie sont sans valeur.

Et le vrai Souper du Seigneur est révélé dans Apocalypse 3:20:

« Voici, je me tiens à la porte et je frappe : si quelqu'un entend ma voix et qu'il ouvre la porte, j'entrerai chez lui et je souperai avec lui, et lui avec moi. » Apoc 3:23

La porte est le coeur de chaque homme ; frapper c'est lorsqu'Il plaide anonymement, en douceur, avec vous pour que vous vous éloigniez du mal. Ouvrir la porte c'est croire sa plaidoirie comme étant vraie et vous repentir du mal qu'il expose, changeant votre conduite de manière appropriée.

Premiers Quaker Stephen Crisp, qui a habité dans le royaume, a parlé du souper que le Seigneur a promis :

« Si un homme ouvre son coeur et reçoit le Christ quand il vient, alors vous trouverez une telle altération chez cet homme, que la même tentation, qui a prévalu sur lui dans la semaine dernière, ne le fera pas maintenant ; bien qu'il soit aussi faible que l'eau et aussi enclin à la corruption et à l'iniquité qu'auparavant, mais maintenant qu'il a une foi engendrée en lui, que la grâce de Dieu le défendra, il se tient à l'écart des pièges du diable. Or, cet homme ayant confiance dans cette grâce jusqu'à ce que son péché et son iniquité soient purifies, il est maintenant temps de répandre la table ; maintenant il y a un coeur est pur ; et l'invité céleste est venu et les friandises du royaume lui sont apportées pour sa nourriture. Maintenant, dit à Christ, j'entrerai et je souperai avec lui ; et mon Père viendra aussi et nous souperons avec lui et lui avec nous. Cela n'arrive jamais à personne tant que la table et le coeur sont immondes; car la table doit être propre et le diable et le péché jetés ; et alors le Seigneur confirmera et ratifiera et scellera l'alliance ; de sorte que voici un sceau avec un témoin. Quand un homme a ce témoignage de l'amour de Dieu, que Dieu est réconcilié avec lui en Christ, alors Christ viendra et il amènera son Père et ils souperont avec lui ; et c'est ce qui donnera entière satisfaction à une telle âme. »

Alors, souvenez-vous, le Seigneur nous a dit : « Travaillez, non pour la nourriture qui périt,
mais [travaillez plutôt] pour la nourriture celle qui subsiste pour la vie éternelle. »

Tous les soi-disant sacrements sont l'invention par l'homme d'un salut facile, ritualisé, auto-accompli, qui pourrait difficilement être décrit comme la porte étroite à laquelle nous devons nous efforcer d'entrer, et que peu trouveront pour beaucoup embrassent la manière large et facile conduit à la destruction.
À efforcer est d'exercer beaucoup d'effort ou d'énergie; peu argumenteraient qu'être mouillé avec de l'eau, ou manger du pain et boire du vin, est de travailler (efforcer) avec beaucoup d'effort ou d'énergie. Il forme plutôt un salut imaginaire sans effort, seulement rituel. J'inclurais que dire la « prière du pécheur » (disons les mots magiques) est qu'une autre invention superstitieuse des évangélistes auto-proclamés, qui sont désireux d'obtenir leur crédit imaginé pour « sauver » des âmes.

Celui qui vient à moi, et qui écoute mes paroles et qui les fait [pratique, obéit] : je vous montrerai à qui il est semblable. Il est semblable à un homme qui bâtit une maison, et creusé profondément, et posa la fondation bâti sur le roc : et quand l'inondation est montée, le torrent a frappé avec violence contre cette maison, mais il n'a pu l'ébranler, parce qu'elle était fondée sur un roc. Luc 6:47-48

Il ne peut être plus clair ! Il a dit : venez à Lui, écoutez Ses Paroles, et obéissez.
Pour les faire, c'est de les pratiquer et d'obéir ; et quand vous leur obéissez, vous avez reçu le Christ par l'identification et l'obéissance.
De cette fondation sûre, il construit la vraie foi et l'espérance qui vous purifie.

Si quelqu'un m'aime, il gardera ma paroles [il m'obéira, pratiquera mes enseignements], et mon Père l'aimera ; et nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. Jean 14:22-23

Ces enseignements de Jésus, mentionnés ci-dessus, sont le noyau du message de ce site Web :

  1. Allez à Lui, écoutez ses paroles, et obéissez.
    Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j'aime ; aie donc du zèle, et repens-toi. Apoc 3:19
  2. Si vous aimez Jésus, vous Lui obéirez. Le Père alors vous aime, et Lui et Jésus viendront à vous et feront leurs maisons avec vous. Et leur maison est un Royaume, le Royaume de Dieu qui est en vous et autour de vous.

Écrivez ce que vous entendez dans un cahier ; revoyez périodiquement vos commandes afin de ne pas en oublier un ; et continuer à se repentir. Apocalypse 3:2-3.

Ses paroles t'enseignent et te commandent ;
et si vous continuez à vous nourrir et à obéir, il vit à travers vous, et il vous revient en pleine gloire.

Jésus a dit à ses disciples : Je ne vous laisserai pas orphelins ; je viens à vous. [alors que les disciples étaient sur terre]
Encore un peu de temps, et le monde ne me verra plus; mais vous me verrez ; parce que moi je vis, vous aussi vous vivrez.
En ce jour-là, vous connaîtrez que moi je suis en mon Père, et vous en moi et moi en vous.

            C'est le retour du Christ. Le monde ne le voit pas. Il revient avec le Père. Ils deviennent un avec nous.
            Ceci est une expérience personnelle. Ce n'est pas la résurrection. Il parle de devenir une [union] avec les disciples.
Celui qui a mes commandes et qui les obéit, c'est celui-là qui m'aime ; et celui qui m'aime, sera aimé de mon Père ;
et moi je l'aimerai, et je me manifesterai à lui.
Jude (non pas l'Iscariot) lui dit : Seigneur, comment se fait-il que tu vas te manifester à nous, et non pas au monde ?
Jésus répondit et lui dit : Si quelqu'un m'aime, il gardera ma paroles [il m'obéira, pratiquera mes enseignements],
et mon Père l'aimera ; et nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. Jean 14:18-23

J'habiterai en eux, et j'y marcherai en eux, et je serai leur Dieu, et eux seront mon peuple. 2 Cor 6:16

Ceci est le retour du Christ dans sa gloire avec le Père. Ils deviennent un (en union) avec nous.
C'est une expérience personnelle à voir le Christ et à devenir un avec le Christ et le Père. Le monde ne le voit pas.
Autre que le fruit de l'Esprit, le monde ne voit pas Christ ; car dans de telles personnes la vie de Jésus est cachée.
Ceci est le retour fabuleux de Christ ; et leur foyer est le Royaume des Cieux glorieux établi dans votre coeur.
Ceci est l'union avec Dieu dans au Royaume des Cieux.


Quand Il est révélé, nous serons semblables à Lui, parce que nous le verrons tel qu'il est. Et quiconque a cette espérance en lui, se purifie, comme lui [Jésus] est pur. 1 Jean 3:2-3

À ceux qui L'attendent patiemment et assidûment, il apparaîtra une seconde fois, non pas pour porter les péchés, mais pour apporter le salut. Héb 9:28

Car la grâce de Dieu qui apporte le salut est apparue à tous les hommes,
nous enseignant à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines,
et comment vivre sobrement, dans la droiture et la piété dans ce présent monde,
alors que nous recevons l'accomplissement béni de notre espérance,
même l'apparition glorieuse du grand Dieu et notre Sauveur Jésus Christ,
qui s'est donné lui-même pour nous, afin qu'il puisse nous racheter de toute iniquité [actions illégales, péché,]
et purifier pour lui-même un peuple qui lui appartienne, zélé pour les bonnes oeuvres. Tites 2:11-14

Ne crains pas, petit troupeau, car il a plu à votre Père de vous donner le royaume.. Luc 12:32

Donc, attendre, veiller, écouter, entendre, obéir... attendre, veiller, écouter, entendre, obéir..... chercher, écouter, obéir.
Continuez à faire cela et Christ vous conduira par la repentance à la pureté, la vérité et le Royaume.
il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent diligemment. Héb 11:6
(Diligence — se concentrant continuellement sur et s'efforçant d'atteindre un objectif ;
travailler fort avec patience et persévérance.)

Jésus a dit : « Prenez donc garde comment vous entendez ; car à quiconque a, il sera donné plus, et à quiconque n'a pas, cela même qu'il paraît avoir sera ôté. » Luc 8:18

Pour plus de compréhension sur la nécessité d'apprendre en silence, voir l'écriture exceptionnelle de George Fox sur Pourquoi le Silence ?

Jésus a dit,« Mes brebis écoutent ma voix, et moi je les connais, et elles me suivent [ils obéissent]. » Jean 10:27
Au jugement, Jésus a dit qu'il rejetterait beaucoup de ceux qui l'appelaient Seigneur et avait même fait des miracles dans son nom, par leur disant clairement : « Je ne vous ai jamais connus ; retirez-vous de moi, vous qui pratiquez l'iniquité [péché, illégalité, ou méchanceté]. » Mat 7:21-23
Mais, si nous l'écoutons, lui obéissons, demeurons en lui et sommes purifiés par lui ;
alors nous ne péchons pas et il nous connaît.
Si vous demeurez [continuez] dans [l'obéissance à] ma parole [enseignements et commandes ont entendu par lui qui vous parle], alors vous êtes en effet mes disciples ; et [alors] vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. Jean 8:31-32
Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres. Jean 8:36
Jésus est impatient de détruire le péché et les oeuvres du diable en nous — si nous allons à lui.
C'est pour ceci que le Fils de Dieu est révélé [en nous], afin qu'il détruise [en nous] les oeuvres [le péché] du diable. 1 Jean 3:8
Quiconque est de la vérité, écoute ma voix. Jean 18:37
Celui qui demeure en moi, et moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit, Jean 15:5, (amour, joie, paix, patience, gentillesse, bonté, foi, douceur et maîtrise de soi. Gal 5:22-23); car, séparés de moi, vous ne pouvez rien faire. Jean 15:5.
À moins que vos oeuvres ne soient faites dans l'obéissance à Dieu à cause de votre amour pour Dieu, elles ne vous profitent de rien. 1 Cor 13:3
Produire du fruit, c'est posséder l'amour de Dieu ; alors vos oeuvres sont faites dans la foi obéissante avec le pouvoir de Dieu et commandées par Dieu. Gal 5:6
Demeurer en Christ est la clé du succès en tant que chrétien.
Étudier la Bible nous dit seulement ce que nous devons accomplir et éviter.
Pour connaître la vérité, vous devez être enseigné par Jésus lui-même, personnellement, à propos de lui-même.
Ses paroles vivantes doivent demeurer en vous.
À demeurer en Christ, c'est à demeurer dans sa lumière, dans sa présence, dans sa parole vivante ; (mais ne lisant pas la Bible).

C'est ainsi que vous atteignez le Royaume de Dieu alors que vous êtes toujours sur la terre !

Lui, avec son Royaume à vous donner, attend pour vous venir !

La raison d'être de ce site internet est de montrer comment être
libéré du péché
en bénéficiant de la puissance transformatrice de Dieu par la croix,
menant à l'union avec Dieu dans son Royaume