Vous pouvez cliquer sur le texte en Bleu Pale ou en Gras Bleu Pale pour voir le texte dans les écritures.


MESSAGE DE GEORGE FOX

Les Écritures ci-dessous constituent le noyau des enseignements et du ministère de Fox

Pierre a dit à la Pentecôte que la prophétie de Joël était accomplie à ce moment-là,
« Je répandrai de mon Esprit sur toute chair toute chair:
et vos fils et vos filles prophétiseront,
et vos jeunes hommes verront des visions,
et vos vieillards songeront en songes ;"
Actes 2:16-21

Ils seront tous enseignés de Dieu.
Jean 6:45


Car la grâce de Dieu qui apporte le salut est apparue à tous les hommes,
nous enseignant à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines,
et comment vivre sobrement, dans la droiture et la piété dans ce présent monde ;
Tite 2:11-12

Mais la manifestation de l'Esprit est donnée à chaque homme pour bénéficier à tous.
1 Cor 12:7


C'est pour ceci que le Fils de Dieu est révélé
[en nous] afin qu'il détruise [en nous] les oeuvres [le péché] du diable.
1 Jean 3:8


Car quiconque fait des choses mauvaises [des péchés] hait la Lumière
[donc hait le Christ qui est la Lumière],
et ne vient pas à la Lumière, de peur que ses actes ne soient exposées et réprouvées ;
mais celui qui pratiquant la vérité vient à la lumière,
afin que ses oeuvres puissent être démontrées
qu'elles ont été produites [initié et ordonné] à travers Dieu.
Jean 3:19-21


L'onction que vous avez reçue de lui demeure en vous,,
et vous n'avez pas besoin que personne vous enseigne ;
mais comme son onction vous enseigne toutes choses, et qu'elle est véritable,
a et qu'elle n'est point un mensonge,
et même comme elle vous l'a enseignés, demeurez en lui.
1 Jean 2:27

Il y eut un homme envoyé de Dieu ; son nom était Jean.
Celui-ci vint pour rendre témoignage, pour rendre témoignage de la lumière,
afin que tous puissent croire par elle [la lumière, le Christ].
Celui-ci n'était pas cette lumière, mais pour rendre témoignage de la lumière :
Que la véritable lumière était celle qui éclaire tout homme qui vient au monde.
Jean 1:6-9


Jésus a dit :« croyez en la lumière,
afin que vous puissiez devenir les enfants de la lumière ».

Jean 12:36

De sa lettre 265 (la lettre complète est seulement en anglais)

(Ainsi que la traduction de George Fox au royaume (comme décrit dans le premier chapitre de son Journal), cette lettre, dépassant toutes ses autres lettres, m'a convaincu que George Fox ne parlait pas ou n'écrivait pas comme les scribes ; au lieu de cela, il a parlé avec l'autorité céleste et la compréhension, car il vivait dans le royaume, en présence de Dieu.)

Tous ceux qui croient à la lumière du Christ,* laquelle lumière manifeste les ténèbres,
vous êtes gardé par la puissance de Dieu jusqu'au jour du salut.

[* Un croire à la lumière du Christ croit les plaidoiries anonymes de la lumière, (que chaque homme entend dans sa vie), pour se détourner de ses mauvais comportements, (actes de ténèbres) ; et parce qu'il aime la vérité que la lumière lui montre, il se repent.]

Ainsi, bien que votre salut ne soit pas encore achevé,
vous avez néanmoins votre gardien, le pouvoir de Dieu,
qui ne sommeillera pas et ne dormira pas et qui vous gardera jusqu'à ce jour.
.........................
Et beaucoup sont gardés par la puissance du Seigneur jusqu'au jour du salut,
bien qu'ils ne soient pas encore arrivés au jour du salut,
bien que dans le jour du salut le peuple de Dieu est un peuple disposé,
même en ce jour de sa puissance
.
Et ainsi ils sont à demeurer avec leur gardien, laquelle est la puissance de Dieu ;
pour pendant qu'ils sont dans la nuit et non dans le jour du salut, ni le jour de la puissance,
bien qu'ils puissent être dans le désert de tentations et de difficulté,
pourtant peut-être sentir le pouvoir, le gardien, de conduire à travers toutes ces choses,

hors d'Egypte, à travers la mer Rouge,
à travers le désert, à travers le Jourdain, le fleuve du Jugement et sur les Cananéens ;
et donc la foi de chacun est de se tenir dans la puissance de Dieu,
et croire en la puissance de Dieu, qui amènera à le jour de la puissance de Dieu
et jusqu'à jour de son salut.
Pour le Juif extérieur n'est pas entré à cause de l'incroyance ;
et ainsi ce grand homme de péché a souillé tous les hommes extérieurement et intérieurement.
Et par conséquent, tous doivent avoir leur foi de se tenir dans la puissance de Dieu, leur gardien ;
pour la profanation est dans la nuit, par la puissance des ténèbres et à travers elle.
Par conséquent, laissez votre foi dans le pouvoir tenir de Dieu, votre gardien,
laquelle gardera le corps, l'âme et l'esprit, propres et irréprochables jusqu'au jour de la rédemption et du jour du salut ;
et par la puissance de Dieu, ceux auront la domination sur le vilain homme du péché, le diable.
..............................................
Et donc ici vous avez votre gardien, c'est-à-dire le pouvoir de Dieu.
Et les paroles de Pierre à répondent à cette,
« Et nous avons la parole prophétique rendue plus ferme, à laquelle vous faites bien d'être attentifs,
comme à une lumière qui brille dans un lieu obscur,
jusqu'à ce que le jour ait commencé à luire et que l'étoile du matin se soit levée dans vos coeurs. » 2 Pierre 1:19

signifiant qu'il est suffisant, à laquelle vous devez prêter attention, il vous mènera à l'aube de jour,
la lumière qui brille dans la place sombre de vos coeurs, dans la place obscure de votre esprit.
Maintenant, vous faites bien de prendre garde à cette lumière,
car il vous mène à l'étoile du matin et que le jour ait commencé.
« J'ai appelé mon fils hors d'Égypte » , dit le Seigneur ; et Israël s'appelait le fils de Dieu,
qui fut appelé à sortir de la maison des ténèbres et de la servitude ;
ils avaient la lumière dans Goshen, quand les enfants d'Egypte étaient dans les ténèbres et ne pouvaient pas se voir l'un l'autres.
Pour l'instant les enfants de lumière ont la lumière et peuvent se voir ;
les enfants d'Egypte, Sodome et Babylone ne peuvent pas se voir.
Et ainsi, ils font bien que prêter attention et obéir à la lumière ;
mais ils font pauvrement qui ne sont pas attentifs et obéissent à la lumière,
car ils marchent dans les ténèbres et ne savent pas où ils vont
et trébuchent en midi, le temps le plus lumineux de la lumière.
Car cette lumière conduit à l'aube de jour
et l'étoile du matin se lève dans leur coeurs, laquelle lumière de la parole est une parole sûr de la prophétie.
Un prophète est un voyant et ainsi avec la lumière il verra, ce qui rend manifeste est la lumière ;
par elle, vous verrez le jour d'aube et l'étoile du jour se lever ;
et quand cela se produit, les fils de Dieu chantent ensemble, à cause du jour joyeux ;
et les saints chantent, ils sont depuis longtemps dans le désert d'épines et de chardons
et dans la maison de l'esclavage, des ténèbres, des ennuis et du chagrin et du malheur.
Par conséquent, il y a de la joie lorsque l'étoile du matin apparaît et que le jour se lève ;
il y a une grande cause de joie pour tous les fils de Dieu, quand jour étoile apparaît
et pour eux de chanter ensemble ;
car ils ont passé de longues nuits de trouble et de travail.
« Le chemin des juste (droit) est une lumière brillante.
Le chemin des injuste (inique) est le ténèbres. » Pro 4:18-19

Donc, il n'y a que deux chemins.
Maintenant, les injustes ne peuvent plus supporter d'entendre parler de la lumière,
mais l'appeler naturelle, créée et faite, ou conscience ;
ils ne savent pas quel l'appeler, dont ténèbres ne peut pas comprendre la lumière,
bien qu'elle brille dans le ténèbres ;
et ainsi, le chemin du juste étant « une lumière brillante,
qui brille de plus en plus jusqu'au jour parfait
» ;
signifiant que le jour est venu, que le juste a son chemin et que son chemin est une lumière brillante ;
et donc il augmente, brille de plus en plus jusqu'au jour parfait."
Maintenant, les injustes étant dans les ténèbres, ils détestent la lumière et aiment ténèbres plutôt que lumière ;
et ils détestent la lumière, le chemin de l'homme juste, car leurs actions sont mauvaises ;
car la lumière les réprouvera.
Jean 3:19-21
Le chemin de l'homme juste est suffisant donc, une lumière brillante : car la lumière brille de plus en plus
il augmente, il est suffisant et amène au jour parfait.
Maintenant, les injustes, dont le chemin est les ténèbres, disent : « Il n'est suffisant pas. »
mais ceux-ci ne peuvent pas supporter la lumière, ne peuvent pas supporter le chemin du juste, ni le juste non plus,
mais détestent les deux et parlent contre lui et son chemin,
avec son ténèbres, qui ne peuvent pas comprendre la lumière, bien que la lumière brille dans son ténèbres ;
et donc s'il ne peut pas comprendre la lumière avec son ténèbres,
(comment peut-il comprendre les paroles des prophètes, des apôtres et les paroles du Christ ?)
mais appelle lumière ténèbres et ténèbres lumière
et appelle cela naturel, ou créé, ou fait, ou conscience ;
et ainsi cette vient à être remplies en eux,
comme Jean 1:5 a dit, qui avec leurs ténèbres ne pouvait pas comprendre la lumière,
Pourtant ils parleraient des paroles des saints, de la loi et des prophètes avec leurs ténèbres,
qui ne pouvait pas comprendre la lumière
.
ils appelleraient lumière, ténèbres, a dit Christ,
« Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien seront grandes les ténèbres ? » Mat 6:23

« Vous vous trompez, ne connaissant ni les écritures, ni la puissance de Dieu. » Mat 22:29.
Comment devraient-ils connaître les Écritures ou la puissance de Dieu non plus,
dont les ténèbres ne comprennent pas la lumière ?
Un homme sombre est un homme aveugle. Un homme aveugle n'a pas vrai jugement.
Par conséquent, comment devraient-ils l'appeler autrement, mais une lumière naturelle, une lumière créée ou faite ?
Ainsi, les pharisiens croyaient que le Christ était à venir et lui a prêché à venir ;
comme les protestants et les papistes le prêchent, qu'il est venu et il viendra ;
et par Écriture, ils peuvent dire où il a été crucifié,
comme les Juifs pouvaient le dire par les Écritures où il devait naître.
Mais ils étaient tous contre Christ, la lumière.
Quand il est venu, ils ont dit : « Christ avait un diable ».
Les pharisiens disaient de lui, qui était lumière, qu'il était le prince des démons,
(qui était la lumière et la vérité et la vie), et qu'il était le fils du charpentier.
Ainsi, sans lumière, ils ne pourraient pas le voir, ni son oeuvres, avec leurs ténèbres ;
ils ne peuvent pas maintenant non plus,
ils ne peuvent pas non plus connaître les Écritures ni le pouvoir de Dieu,
dont ténèbres ne peuvent pas comprendre la lumière.
Et Jean était un homme envoyé de Dieu,
le plus grand prophète né d'une femme,
qui est venu pour un témoin, pour témoigner de la vraie lumière,
qui éclaire tout homme qui vient au monde, afin que tous puissent croire par elle [la lumière, le Christ].

et il est dit dans Jean 1:4, « En Christ était la vie, et la vie était la lumière des hommes. »
Et donc la vie qui est dans le Christ, est la lumière des hommes.
Donc, ceci est une lumière céleste, une lumière divine, une lumière spirituelle, une lumière de sauvegarde ;
qui est la vie de Christ, qui est la lumière des hommes ;
Bien que les professeurs dans le temps du Christ et ces temps, papistes et protestants,
avec leurs ténèbres, ne peuvent pas comprendre la lumière, ainsi pas la vie ;
donc pas de vrais prédicateurs du Christ sans lumière et la vie.
Jean a dit, il n'était pas la lumière, mais a été envoyé pour rendre témoignage de la lumière ;
qu'il n'était pas digne de délier la courroie de la sandale du Christ.
Et pourtant Jean, qui avait vu Christ, l'agneau de Dieu,
qui enlève les péchés du monde,
pointait ses disciples vers lui et leur montrait le Christ ;
et ils délaissaient Jean et sont allés à Christ.

Car Jean vint pour un témoin, pour rendre témoignage de celui qui était la vraie lumière ;
et que celui qui devait le suivre était préféré à lui, car il était devant lui..
Pourtant, quand Jean fut jeté en prison, il se demanda si Christ était-il,
ou s'il devrait en chercher un autre; et il envoie [cette question] à Christ.
Et Christ répondit à ses messagers et leur dit :
les aveugles recouvrent leur vue et les pauvres reçoivent l'évangile, etc.

Et quant à ces papistes, ces protestants et ces juifs,
ils se contestent si Christ, la lumière qui éclaire tout homme qui vient au monde,
s'il est le spirituel, divin, salvatrice et céleste lumière.
Et plus loin, remarquez les propres paroles du Christ.
Il a dit, c'est la lumière du monde, qui vous apprend à croire; Jean 12:35-36
c'est-à-dire que tous ses disciples, comme le Christ les a enseignés, qui a dit « croire en la lumière ».
Maintenant, croyant à la lumière, vous croyez rend toute chose manifeste ;
car ce qui rend manifeste est la lumière ; et donc de croire en la lumière,
est de croire en ce que ce qui manifeste Christ pour être leur chemin,
leur enseignant, prêtre, médiateur, intercédant, sauveur et rédempteur.
Et celui qui croit en la lumière croit en ce qui rend manifestes tous les faux chemins,
les fausses religions, les faux cultes, les faux docteurs et les Antéchrists.
Pour ceux qui croient à la lumière, cela manifeste tous les vrais chemins et toutes les vraies religions.
Et ainsi, ils ne sont pas de vrais croyants, ni protestants, ni papistes,
qui croient seulement que le Christ est venu, de l'Écriture
comme les Juifs croyaient que le Christ devait venir, de l'Écriture.
Mais, je dis, il y a sont pas de vrais croyants,
mais comme ils croient aussi dans la lumière que le Christ l'homme céleste enseigne.
Pour les Juifs, peuvent apprendre à leur peuple à croire à partir de l'Écriture,
les papistes et les protestants peuvent apprendre à leurs enfants à croire de la même manière ;
mais ne croyant pas dans la lumière, ils ne sont pas de vrais croyants, comme Christ l'a enseigné ;
pour le Christ, qui est le Sauveur, il enseigne aux gens comment croire,
et il a dit, croyez à la lumière, Jean 12:36.
Ce qui est clair, c'est qu'ils ne sont pas de véritables croyants ceux qui ne croient pas à la lumière,
ni les Juifs, ni ceux qui emportent le nom de Chrétien ;
car en croyant à la lumière, ils deviennent enfants de la lumière.
Et aussi, il est clair, ils ne sont pas enfants de lumière, seuls ceux qui croient en la lumière,
ni enfants du jour.
Car l'enfant des ténèbres peut professer les écritures,
le diable peut apporter les écritures,
et les Protestants, et les Turques, et les Papiste, et les Juifs peuvent apporter les écritures,
avec un esprit sombre, et les tenir dans l'injustice ;
mais il n'y a de vrai croyant en Dieu, ou en Jésus-Christ, que ceux qui croient en la lumière,
dont témoignent les écritures ;

montrant qu'il n'y de salut, de rédemption, de justification, de sanctification,
que pour ceux qui croient dans la lumière, qui rend toute chose manifeste,
ni de possibilité de voir Christ, qui mourut, et qui est ressuscité pour eux.
Et par conséquent l'homme céleste, le second Adam, le Seigneur Jésus-Christ,
enseigne comme croire, et a dit, « croyez en la lumière, tandis que vous l'avez » ;
et cette lumière le manifestera comme étant leur chemin, leur vérité et leur vie ;
cette lumière vient de celui qui éclaire tout homme qui vient dans le monde,
de sorte que tous par la lumière puissent croire.

Et aussi ceux qui ne croient pas en la lumière, comme Christ a enseigné, ne sont pas de véritables ministres,
ni de vrais messagers, ni de vrais disciples, ni de vrais chrétiens,
ni de vrais prédicateurs de Jésus-Christ, qui ne croient pas, comme il leur a enseigné ;
mais ceux qui mettent de côté l'enseignement de Christ,
et qui enseignent au autres à renoncer à la voie dans laquelle Christ a enseigné de croire,
sont des gardiens du peuple, les gardant dans l'obscurité, en dehors de la lumière,
et ils appellent cela normal, crée, et fait, et conscience,
et aussi dans leur obscurité et leur aveuglement ils donnent ces noms à la lumière,
eux qui avec leur obscurité ne peuvent la comprendre ;
car celui qui croit en la lumière,
elle le laisse voir les écritures, les prophètes, Christ et les paroles des apôtres,
et par elle ils distinguent les paroles des véritables prophètes des faux,
les paroles des saints hommes des impies ,
ceux qui sont sanctifiés de ceux qui ne le sont pas,
les paroles de Christ de celles de l'antéchrist,
les paroles des vrais apôtres des faux.
Donc Christ la lumière enseigne son peuple à croire en ce qui rend toute chose manifeste ;
et ceux qui croient en la lumière ont en eux le témoin de Christ,

en lequel ils croient, ils ont à l'intérieur d'eux le témoin,
qu'il est leur rédempteur, et sauveur, et leur chemin, leur vérité, et leur vie ;
car avec la lumière ils le voient Lui,
ils croient en la lumière qui rend manifeste ;
et après avoir cru, ils deviennent des enfants de la lumière ;
ils témoignent eux-mêmes qu'ils sont scellés,
car leur croyance en la lumière demeure en Christ la lumière,
qui les a acheté, et acquis ;
et après qu'ils sont scellés par l'esprit de la promesse,
ayant sur eux la marque ou l'estampe de Dieu, ils peuvent fixer pour leur sceaux,
que Dieu est vrai dans toutes ses promesses, dans toutes ses prophètes concernant Jésus-Christ ;
qui leur enseigne à croire en la lumière.
Avec la lumière ils voient, et viennent à connaître les « trois qui rendent témoignage dans les cieux »,
et les « trois qui rendent témoignage sur terre: l'esprit, l'eau, et le sang ».*

*Ci-dessous, trois choses (témoignages) que vous devez expérimenter et que vous voyez à la lumière avec les yeux de votre cœur, telles qu'elles se produisent dans votre cœur. Les trois choses (témoignages) discutées ci-dessous sont ce qui se produit lorsque vous êtes vraiment né de nouveau.

Premièrement, l'esprit qui rend témoignage sur la terre, qui les mortifie,
qui les circoncit, qui les conduit dans toute vérité
;
dans laquelle l'esprit est leur communion, et un lien de paix,
qui les garde de ce qui les préoccupe ;
par cet Esprit les croyants sont baptisés en un seul corps ;
amenés hors des nombreux autres corps ;
et aussi par l'esprit ils sont amenés vers le seul chef, qui est Jésus-Christ,
(bien qu'il y ait plusieurs chef dans le monde),
cet esprit par lequel ils sont sanctifiés,
cet esprit par lequel ils sont instruits,
cet esprit par lequel ils adorent Dieu,
cet esprit par lequel ils sont couvert, esprit par lequel ils prient,
et par lequel ils chantent des louanges à Dieu qui est un esprit,
cet esprit par lequel ils ont une compréhension, l'esprit de sagesse et de connaissance,
qui consiste à connaître Dieu, et le Christ qu'Il a envoyé, qui est la vie éternelle.
Deuxièmement, ils en viennent à connaître l'eau qui est un témoin sur la terre ;
par laquelle ils sont lavés,

leurs pensées, leurs âmes, leurs esprits, et dans leurs corps, avec cette eaux pure.
Et ceci est un témoin sur la terre avec cet esprit ;
à ceux qui croient en elle, elle manifeste ces deux témoin sur la terre,
et grâce à la lumière ils voient la fausse sainte eau que le pape
a mit en place depuis les jours des apôtres,
et grâce à la lumière ils rendent témoignage contre cela, que ce n'est pas un témoin de Dieu, et que Dieu n'a pas mit cela en place.
Et aussi les enfants de la lumière, qui croient en la lumière,
leurs corps, leurs âmes, leur esprit, et leur pensées sont lavées
dans cette eau propre pure et sainte ; qui vient d'en haut, du Dieu pur et saint,
ce qui est l,un de ces témoins sur la terre.
Le troisième témoin est son sang, avec lequel sont aspergés les coeurs de son peuple,
et leur consciences sont aspergées du sang de Jésus
.
Tout comme Moïse qui aspergea les linteaux extérieurs, etc. avec le sang des taureaux et des boucs ;
ce sang des taureaux et des boucs, dont sang de Christ mit un terme,
le sang qui asperge la conscience et les coeurs du peuple
.
Ainsi ce sang de Jésus-Christ, l'homme céleste,
est ressenti dans le coeur et la conscience des gens ;
ce sang par lequel ils sont sanctifiés.
Ils sont lavés de toutes leurs oeuvres mortes,
pour être au service du Dieu vivant, et ne plus servir leurs oeuvres mortes.

Or, par ce sang ils sont lavés de tous les péchés.
Ceux qui marchent dans la lumière, et qui croient en la lumière,
sont des enfants de la lumière, et des enfants du jour ;
et le sang de Jésus-Christ, le fils de Dieu, les lave de tout péché
;
et leurs vêtement sont lavés dans le sang de l'agneaux ;
par lequel ils viennent à témoigner de Jésus ;
ils ont vaincu la bête, la prostituée, et la fausse église.
Et donc tout vrai croyant, croit tel que Christ le lui a enseigné,
à croire en la lumière, qu'ainsi ils puissent devenir enfants de la lumière.
Ils ont ces trois témoins qui portent le témoignage sur la terre,
pour porter le témoignage en eux-mêmes ;
et ils peuvent sceller leur témoignage, que Dieu est véritable en toutes ses oeuvres,
dans les prophètes et les apôtres, et en son fils ;
et ils viendront à connaître, et viennent à connaître,
les trois qui rendent témoignage dans les cieux,
et les trois qui rendent témoignage sur la terre.

George Fox

Du JournalC'est la parole du Dieu vivant, à tous les gens dispersés au loin :

(Le texte ci-dessous, inclus dans le journal de ce site, a été ajouté (Le texte ci-dessous, inclus dans le journal de ce site, a été ajouté du Cambridge Journal, (Le Journal de George Fox édité à partir du MSS par Norman Penney, Cambridge University, 1911), une reconstitution non éditée des manuscrits manuscrits originaux de George Fox, (cliquez pour voir un échantillon); le texte ayant été omis de la version officielle éditée par Ellwood. Le texte a été censuré par la Réunion Matinale des quakers, qui a supprimé beaucoup de lettres très fortes de Fox, des miracles et des commentaires légers. Lors de la lecture du journal officiel sur ce site, vous verrez parfois le texte encadré par des accolades c.-à-d. {texte xxx}, indiquant le texte ajouté à partir du Cambridge Journal.)

À la Lumière dans toutes vos consciences, Je m'adresse, avec laquelle vous êtes éclairés à l'intérieur. Le Christ Jésus a dit, « Je suis la Lumière du monde », et la Lumière éclaire tous ceux qui viennent dans le monde. Si vous aimez la Lumière, qui vient de Christ, et que vous marchez dans la Lumière, avec la Lumière vous verrez Christ, car c'est de lui que vient la Lumière. Mais si vous haïssez la Lumière, qui montre que vous avez fait le mal et qui vous montre vos mauvaises actions : mensonge, jurer, maudire, tricher, bagarrer, quereller, prostitution, ivrognerie, suivre les plaisirs selon les voies du monde, moquerie, raillerie, et médisances ; toutes ces actions de la chair seront montrées comme péché et mal par la Lumière. Or, avec la Lumière, qui vient de Christ, vous, qui faites ces mauvaises choses serez condamnés. Si vous l'aimez et que vous marchez en elle, vous aurez la lumière de la vie et viendrez à entendre la Parole qui est devenue chair ; et viendrez à entendre le prophète dont a parlé Moïse, qui a dit dans Actes 7, « Le Seigneur votre Dieu vous suscitera un prophète comme moi, d'entre vos frères ; lui vous l'écouterez. » Quand ce Prophète est venu, une voix vint du ciel et dit, « celui-ci est mon fils bien aimé en qui je prend plaisir, Écoutez-le ». « Dieu, qui autrefois, à diverses reprises et en diverses manières, a parlé à nos pères par les prophètes, Nous a en ces derniers jours, parlé par son Fils, lequel il a assigné héritier de toutes choses, par lequel aussi il a fait les mondes », Héb :1. Mais vous qui haïssez la Lumière, avec laquelle Christ vous a éclairé à l'intérieur, n'entendez pas le fils bien aimé de Dieu. Au lieu de cela vous êtes comme ceux, contre qui Christ cria malheur, qui sont dans les pas des pharisiens, (Lire Matthieu 2:30), dans les premiers sièges des assemblées, se tenant priant dans les synagogues, et appelés maître par les hommes- dans les pas des Pharisiens et dans leurs sièges, hors des commandes de Christ, et donc pas Ses ministres.

Vous suivez ceux qui recherchent leurs gains à partir de leur position, des chiens voraces et sourds qui en n'ont jamais assez, Ésa 56 ; et ceux qui dirigent par leur statuts ; et soutiennent les choses horrible, et sales dans le pays. ôtez-leurs leur statuts, et ils ne vous dirigeront plus avec leur position. Vous suivez ceux qui sont mercenaires, et ils vous prêchent la paix ; mais si vous manquez de placer de la nourriture dans leurs bouches, ils prépareront la guerre contre vous, (tel que vous pouvez lire dans Michée 3). Ils sont comme ceux auxquels le Seigneur envoya crier Michée contre eux, et ce sont ce sont des fils insensés, ils n'ont pas d'intelligence ; ils sont sages pour faire le mal, mais ils ne savent pas faire le bien (tel que vous pouvez lire dans Jérémie 4). Ceux-ci recherchent la toison et vous dévorent ; des gens comme ceux contre lesquels le Seigneur envoya Ézéchiel pour crier contre, Ézéchiel 34. Mais, « a dit le Seigneur, je vais rassembler mes brebis loin de leurs bouches ; elles ne seront plus une proie pour eux ». Ici, avec les saints hommes de Dieu, vous êtes jugés parmi ceux contre qui ces saints hommes ont crié. Avec la Lumière vous êtes tous vus, vous qui soutenez ses hommes que j'ai mentionné, et ceux qui se font appelé ministres de Christ, et qui se trouvent être de ceux contre qui les saints hommes de Dieu ont crié malheur.  Avec la Lumière vous êtes vus, et avec la lumière ils sont tous condamnés. Alors, couvrez vos lèvres et fermez votre bouche par honte, d'avoir pu dire que ces hommes sont des ministres du Christ ; le même type que ceux contre lesquels le Seigneur envoya ses prophètes pour crier contre. Avec Son fils et avec les Écritures, ils sont tous prouvés et vus, et vous aussi qui les supportez ; ceux qui reçoivent des dons et récompenses, les salaires de l'injustice, contre lesquels le Seigneur envoya ses saints apôtres crier ; ceux qui à travers la convoitise et paroles prétendues ont fait commerce de vous. Écoutez. Avec la Lumière et la vie des Écritures, vous et eux, qui haïssez la Lumière, et agissez contrairement à la Lumière, et qui professez avoir les Écriture comme règle, êtes condamnés par la Lumière. Avec la Lumière vous êtes tous vus comme étant étrangers de la vie de Dieu, étant parmi ceux contre qui les saints apôtres et prophètes ont crié. Vous, qui suivez de tels hommes, êtes comme les femmelettes qui sont menées captives, jamais capable de parvenir à la connaissance de la vérité, certains apprenant toujours vingt, trente, quarante, même soixante années de plus ; apprenant toujours, mais jamais capable de parvenir à la connaissance de la vérité, tel que vous pouvez lire dans Timothée, Pierre, et Jude. Vous qui suivez de telles personnes, n'entendez pas le Fils de Dieu ; ici avec la Lumière, vous êtes tous vus dans la Lumière à supporter et suivre ceux qui haïssent la Lumière ; ces gens qui dans tous les âges criaient contre et condamnaient avec la lumière. Ceci est la condamnation de la Lumière de toutes ces mauvaises actions déjà mentionnées, qui sont commises dans la nature qui est contraire à la Lumière.

Pour vous, ceci est l'éternelle parole de Dieu, c'est ici votre enseignant. Aimez-La, la Lumière, qui vient de Christ qui ne change pas, qui vous montre vos mauvaises actions, dans tous vos jours et temps passés, et toutes vos actions quand vous avez agi contraire à la Lumière qui ne change jamais. Avec la Lumière, tous sont vus et condamnés, cette Lumière qui ne change jamais. À la Lumière en vous je m'adresse, de sorte qu'avec elle vous puissiez voir Christ et venir pour témoigner du sacerdoce immuable, et renier le sacerdoce qui prélève les dîmes, tout comme firent les saints qui témoignèrent de Lui, tel que vous pouvez lire dans Hébreux 7. Ainsi, tous ceux qui demeurent dans la Lumière, qui vient du prêtre immuable ; cette Lumière voit, confesses, et renie le prêtre changeant comme firent les apôtres, qui disaient que le prêtre changeants est changé, aussi bien que la Loi est changée, comme vous pouvez lire dans Hébreux 7. Or vous qui supportez le sacerdoce changeant qui prélève les dîmes, et vous qui prélevez les dîmes êtes détournés de la Lumière, elle qui vient du prêtre immuable, le Christ Jésus. Le Christ Jésus est notre chemin, si vous êtes détournés de la Lumière, qui vient du prêtre immuable ; vous êtes plutôt tourné vers le changeants. Judas est votre voie de perdition, et vous êtes condamnés avec la Lumière, qui vient de l'immuable

C'est à la Lumière, qui vient de Christ en vous tous, que je parle ; de sorte que vous puissiez voir dans quelle voie vous marchez. Je suis un ami de vos âmes et de votre bien éternel ; ceci est le jour de votre visitation et de votre salut. Maintenant, tandis que vous avez le temps, prisez-le. Si vous aimez la Lumière, qui vient de Christ, elle est votre chemin pour votre salut. Si vous la haïssez, elle est votre chemin pour la destruction. Et vous qui la haïssez, haïssez Christ d'où elle provient.

George Fox

Du Journal, Concernant la Parole

(Le texte ci-dessous, inclus dans le journal de ce site, a été ajouté (Le texte ci-dessous, inclus dans le journal de ce site, a été ajouté du Cambridge Journal, (Le Journal de George Fox édité à partir du MSS par Norman Penney, Cambridge University, 1911), une reconstitution non éditée des manuscrits manuscrits originaux de George Fox, (cliquez pour voir un échantillon); le texte ayant été omis de la version officielle éditée par Ellwood. Le texte a été censuré par la Réunion Matinale des quakers, qui a supprimé beaucoup de lettres très fortes de Fox, des miracles et des commentaires légers. Lors de la lecture du journal officiel sur ce site, vous verrez parfois le texte encadré par des accolades c.-à-d. {texte xxx}, indiquant le texte ajouté à partir du Cambridge Journal.)

Au commencement était la parole, et nul ne connaît cette parole, mais ceux qui sont venus commencement. Maintenant vous tous, les gens, et vous tous, les ministres, qui de vous peut témoigner de ceci ? Qui de vous est venu à cette position ? Qui de vous est venu au commencement ? Nous vous déclarons ce que nos mains ont tenus et ce que nos yeux ont vu, ce qui était dès le commencement, la parole de vie. Nous qui connaissons cette parole sommes purs, sommes rendus propres par la parole, sommes sanctifiés par la parole, sommes coupés en pièces par la parole, et sommes divisés en morceaux par la parole. Cette parole est un marteau, brisant tout ce que la semence de Dieu peut dévoiler[découvrir], et nous sommes venus au commencement. Tous ceux qui connaissent cette parole sont entrés dans le commencement. C'est un feu, brûlant toutes corruptions ; et ceci est la parole qui est près de vous, dans votre coeur.

Ceci est la parole par laquelle tous les prophètes ont parlés, et ceci est la parole qui devint chair et demeura parmi nous, (a dit les saints). Ceci est la parole de vie, que les apôtres ont prêchés, la substance de toutes figures, types et ombres. Ceci est la parole, qui fait que tous les saints sont un, qui réconcilie tous leurs coeurs ensembles au Seigneur. Ceci est la parole par laquelle toutes choses tiennent et demeurent et sont soutenus par sa parole et puissance. Ceci est la parole qui dure pour toujours. Tous, ceux qui sont nés de nouveau de la semence immortelle, témoignent de cette parole avec moi. Maintenant la parole est rendue manifeste[montrée] la même qu'elle a toujours été, elle qui rassembles les coeurs des gens, qui sépare le précieux du vile, et des deux, [détruisant le vile] en a fait un. C'est la parole qui vous laisse voir que toutes chairs est comme l'herbe.

Ceci est la parole qui était avant que toute Lettre [écriture] fut écrite. Tous ceux qui n'ont pas cette parole, prennent la Lettre [Bible] pour la parole, et sont dans la nature de Caïn, envieux et meurtriers, hâtifs à courir au mal. Dieu n'accepte pas le sacrifice de Caïn. Toutes vos prédications, toutes vos prières, toutes vos lectures, tous vos chants et vos exposés, toutes vos églises, toutes vos adorations, tous vos enseignants, et tous vos baptêmes — tous cela ce sont les inventions issues de la Lettre [Bible] telles qu'inventés et imaginés par vos pensées charnelles -  toutes ces choses sont réservées pour le feu. Votre profession doit être rassemblée en balles et jetées au feu car se sont toutes des oeuvres de la chair, sorties de la première nature.

Ceux d'entre vous qui vivez dans la première nature, ne connaissant pas la parole de Dieu, mais seulement la Lettre [n'ont que la connaissance venue de la Bible] ; vous crucifiez le juste, et vous vous emparez de la place du juste, étouffant la lumière qui est en vous, avec la tromperie qui a prit la place du juste, comme fit Caïn lorsqu'il tua son frère Abel. Il s'empara de la place de son frère et dit, 'Suis-je le gardien de mon frère ?' Or, vous tous, qui crucifiez le juste, vous êtes comme Caïn, car c'est le juste que Dieu accepte, la seconde naissance. comme vous pouvez lire, le sacrifice de Caïn ne fut pas accepté par Dieu, mais celui de Abel (la seconde naissance) Dieu l'accepta, car il était juste. Caïn tua Abel parce que les oeuvres de Abel étaient justes, et celles de Caïn étaient mauvaises. Maintenant vous tous, qui êtes dans la première naissance, êtes Caïn, dans l'envie ; des meurtriers, et Dieu n'accepte pas votre sacrifice. Maintenant tous ceux qui viennent dans la parole, viennent avant que Caïn fut.

Tous les prophètes du Seigneur parlaient à partir de cette parole, et alors les faux prophètes obtinrent la forme de la parole des faux prophètes, mais n'avaient pas la parole. Puis le Seigneur envoya Ses prophètes, qui avaient Sa parole, pour crier contre les prophètes qui « prononçaient une divination issue de leur propre cerveau et volèrent ma parole à leur prochain ». Ils utilisent leurs langues et disent, « le Seigneur a dit », quand le Seigneur ne leur a pas parlé. Tel que ce fut alors, tel que c'est maintenant. Tous les [religieux] enseignants du monde parlent de divination issue de leur propre cerveau, et non venant de la bouche du Seigneur. Le Seigneur est contre eux. Maintenant je témoigne de ceci par la même parole telle qu'elle a toujours été. Aussi ils attirent les gens vers la Lettre [la Bible], et disent aux gens que la Lettre [la Bible] est la parole, et de les écouter, eux qui parlent à partir de leurs vaines imaginations pour l'interpréter. Aussi ils dirigent par leur propre moyen [autorité] sur les pauvres gens, ce que le Seigneur a toujours été contre.

Car Dieu est libre et veut que son peuple soit libre, et son évangile est gratuite, et ses miséricordes sont gratuites, et sa grâce est gratuite. Son évangile est gratuite pour toutes les créatures, et sa grâce est gratuite pour toutes les créatures. Sa grâce n'est pas la Lettre [la Bible] ; l'évangile n'est pas la Lettre [la Bible] ; ses bonnes nouvelles ne sont pas la Lettre. Car plusieurs pauvres âmes troublées peuvent être sous la mort et la condamnation, tandis qu'ils ont la Lettre ; et là gisant meurtrit sans aucune paix, jusqu'à ce que Jésus apporte les bonnes nouvelles de l'évangile gratuit. Alors vous témoignerez avec moi que l'évangile est un évangile gratuit, et qui ne doit pas être vendu ni acheté pour de l'argent, et que la grâce de Dieu est gratuite. Écoutez, chacun de vous qui avez soif, venez à l'eau de la vie ; que celui qui n'a pas d'argent, vienne acheter du vin et du lait sans argent et sans prix ; et qu'il écoute avec diligence de sorte que vos âmes puissent vivre, et je ferai avec vous une alliance éternelle, les grâces assurées de David. Aussi, vous tous peuples, considérez, et voyez si vous pouvez témoigner que votre âme est relevée de la mort, et votre être amené dans cette alliance éternelle.

Or, qui peut témoigner que son âme a été ramené d'entre les morts ? Êtes-vous entrés dans le commencement ?  Mais vous n'avez rien d'autre que la Lettre, et vous dépensez et travaillez sans être satisfaits ; en dépensant votre argent pour ce qui n'est pas du pain. Vous êtes en train de suivre d'avides chiens aveugles, qui ne peuvent jamais en avoir assez. Ce sont des prêtres de Baal, qui ont abandonné la bonne voie, pour aller suivre les erreurs de Balaam, en courant après la voie de Caïn, qui aimait le salaire de l'iniquité, qui tue toujours le juste, méprisant le droit d'aînesse en particulier. Comme Caïn, tuant le juste, qui le tue en particulier ; la même nature qui tue en générale, là où la juste semence guide, gouverne, et est la tête. Aussi la semence de Caïn ne fait qu'un, c'est la première naissance. Maintenant en aimant la Lumière, elle vous guidera loin de tous les hommes, de sorte que vous n'aurez plus jamais à regarder à l'homme pour l'enseignement ou la direction.

George Fox

Écrit en 1652

Du Journal, À un Ami Convaincu, mais non Purifié

(Le texte ci-dessous, inclus dans le journal de ce site, a été ajouté (Le texte ci-dessous, inclus dans le journal de ce site, a été ajouté du Cambridge Journal, (Le Journal de George Fox édité à partir du MSS par Norman Penney, Cambridge University, 1911), une reconstitution non éditée des manuscrits manuscrits originaux de George Fox, (cliquez pour voir un échantillon); le texte ayant été omis de la version officielle éditée par Ellwood. Le texte a été censuré par la Réunion Matinale des quakers, qui a supprimé beaucoup de lettres très fortes de Fox, des miracles et des commentaires légers. Lors de la lecture du journal officiel sur ce site, vous verrez parfois le texte encadré par des accolades c.-à-d. {texte xxx}, indiquant le texte ajouté à partir du Cambridge Journal.)

Bien qu'ami de la vérité, pourtant votre pensée va sort de la Vérité et est fortement dans la chair et la tromperie. Vous vivez dans la convoitise, qui assombrit votre compréhension, et en cela vous êtes hors de la crainte du Seigneur, et n'êtes pas dans la crainte de Celui-ci ; mais le pouvoir obscure, qui est le prince de l'air, est fort dans plusieurs bastions. Si vous attendez [à Dieu] en ce qui est pure en vous, vous trouverez et verrez, parce que Dieu vous a donné une mesure de Son Esprit, par lequel vous pouvez comprendre les choses et voir les tromperies. Maintenant lorsque la pensée s'éloigne de cette pure mesure, qui vous laisse voir la tromperie, la simplicité est prise au piège, et Dieu n'est alors plus dans vos pensées ; au lieu de cela, le fils de perdition en vous est alors assis dans le temple de Dieu, où il ne devrait pas s'asseoir. Avec la naissance du Seigneur [en vous], ce fils de perdition est découvert, et avec l'éclat de la venue du Seigneur [en vous], il est consumé ; cet homme de péché est révélé [en vous], et alors témoignerez-vous que les écritures sont accomplies. Mais vous devez attendre dans ce qui est pur, qui vous montrera quand votre pensée part dans la désobéissance, établir des prêtres de Baal (extérieur) en avant de Dieu, et qui amène une distraction dans la pensée où il y a un arrêt entre les deux (vous et Dieu) ; car tous les troubles sont extérieurs dans le monde, mais Christ a dit  « en moi vous aurez une paix parfaite ». Attendez en Christ et pensez à Lui en vous-mêmes, (c'est là que vous attendez pour son apparition). Restez focalisés à l'intérieur, (continuez de chercher le Christ à l'intérieur de vous-mêmes), et ne suivez pas les cris de voici Christ est ici et voici Christ est là pour vous distraire à le chercher extérieurement, vous aurez la paix en peu de temps. Vous témoignerez plus tard de Christ, qui est la substance des prophètes et des apôtres. Les Écritures vous sont montrées au-dedans de vous (par Christ) pour vous guider vers le Père, le Seigneur Dieu des Cieux et de la Terre. En attendant pur l'Esprit du Seigneur à l'intérieur de vous pour guider votre pensée, vous trouverez votre force quotidiennement renouvelée par le seul Esprit qui nous a donné les écritures. Il n'y a aucune confusion, mais plutôt une paix parfaite. Cet Esprit baptise dans un seul corps, et cet Esprit est l'unité des saints, qui bien qu'absents de corps, sont présent en Esprit, tous étant fait pour boire dans un seul Esprit. Cette Esprit circoncis et enlève de vous le corps de péché, et vous êtes sanctifiés à travers votre obéissance à l'Esprit. Vous en viendrez à témoigner des Écritures pures et claires, alors qu'elles sont sans aucune mixture[interprétations d'hommes], telles que les possédaient les saints hommes et qu'elles leurs furent apportées. Or les saints hommes les possédèrent et les apportèrent et témoignèrent d'elles encore.

Oh, ne lisez pas ces choses extérieurement, [lisez-les intérieurement plutôt] ou les voir comme étant dures, mais focalisez sur l'amour de Dieu pour vous en vous montrant votre condition, car toutes les écritures furent apportées à partir d'un principe intérieur, comme le Seigneur Dieu de puissance bénit et dirige ; il y a une bénédiction, si vous êtes fidèle et que vous attendez.

George Fox

Du Journal, George Fox s'adressant aux prêtres catholiques en Irlande

(Le texte ci-dessous, inclus dans le journal de ce site, a été ajouté du Cambridge Journal, (Le Journal de George Fox édité à partir du MSS par Norman Penney, Cambridge University, 1911), une reconstitution non éditée des manuscrits manuscrits originaux de George Fox, (cliquez pour voir un échantillon); le texte ayant été omis de la version officielle éditée par Ellwood. Le texte a été censuré par la Réunion Matinale des quakers, qui a supprimé beaucoup de lettres très fortes de Fox, des miracles et des commentaires légers. Lors de la lecture du journal officiel sur ce site, vous verrez parfois le texte encadré par des accolades c.-à-d. {texte xxx}, indiquant le texte ajouté à partir du Cambridge Journal. L'omission ci-dessous est humour léger, mais se termine par un commentaire très fort.)

Arrivé dans une ville aux temps qu'ils appellent jours saints Whitsunday, les rues étaient remplies de gens irlandais qui avaient été à la messe. Je fis appeler leur jésuites et prêtres, et le peuple me demandèrent dans quel but. Je répondis, « je leur donnerais deux pence pour leurs travaux en disant la messe d'une valeur de deux pence pour mon cheval, ce qui n'était pas déraisonnable, car ils avaient une messe pour des bougies et une messe pour des agneaux. Pourquoi mon cheval n'aurait-il pas une messe autant que les bougies et les agneaux, car c'était une bonne créature. » Dans beaucoup de villes et de cités, je fis dire la même masse ; et les papistes demandèrent pourquoi je me mêlais de leur religion, mais je ne pouvais pas obtenir de réponse de leur part. C'est pourquoi je leur ai dit qu'ils étaient pires que les prêtres de Baal ; car ceux-ci mirent au moins à l'épreuve leur dieu de bois qu'ils avaient fabriqué, tandis qu'eux n'osaient pas en faire autant avec leur dieu de pain et de vin ; les prêtres de Baal et leurs adeptes ne mangeaient pas leur dieu comme eux le faisaient, pour s'en fabriquer un autre après.}

*Fox fait référence à la croyance catholique romaine que si un prêtre dit une prière sur le pain et le vin, ils sont miraculeusement transformés en le corps et le sang du Christ. L'épreuve qu'il proposait était de prendre le pain et le vin, les divisez chacun en moitié, effectuer leur magie sur une moitié et voir si elle durerait plus longtemps que le pain qui n'a pas eu de sorcellerie.

George Fox

Du Journal, Une lettre d'instruction au Parlement,
qui illustre ce que les croyants peuvent atteindre, la plénitude de Christ à l'intérieur.

(Les premiers quakers, qui parlaient de l'Esprit de Dieu, étaient persécutés.)

Vous pouvez cliquer sur le texte en Bleu Pale ou en Gras Bleu Pale pour voir le texte dans les écritures.

À vous qui êtes choisis par ces nations pour être le Parlement ; pour diviser, diriger et gouverner les choses ; Ceci est la parole du Seigneur Dieu pour vous. Prenez garde à ne pas agir contre le Christ, où il est rendu manifeste [montré et révélé]. Prenez garde à ne pas agir, à ne pas faire quelque chose contre ceux qui sont dans la religion pure, ou de faire quoi que ce soit contre la religion. Comment savez-vous pas que cette chose s'est produite afin de vérifier si oui ou non vous agirez contre Christ, où s'il se manifeste dans ses membres ? Car il est dit, Christ en vous; et si le Christ est en vous, le corps est mort à cause du péché ; et si Christ est en vous, ne peut il ne pas parler dans la droiture et être y être là ? Maintenant si le Christ n'est pas en vous, remarquez, si Christ n'est pas en vous, vous êtes des réprouvés, [le péché vit toujours en vous]. Et si Jésus Christ est en vous, ne doit-il pas parler ? Remarquez, Jésus Christ, l'Emmanuel [Dieu avec nous], le Sauveur ; s'agit-il d'une offense pour Christ de parler — Jésus de parler où il se trouve à l'intérieur ? Maintenant examiner-vous vous-mêmes ; ne savez vous pas que Jésus Christ est en vous, sauf si vous êtes réprouvés? Et si Jésus Christ est en vous, ne doit-il pas ; en vous, est-ce pas celui qui doit parler ? Car l'homme naturel ne perçoit pas les choses de Dieu, parce qu'ils sont spirituellement discernées et ils sont folie pour lui. L'Apôtre n 'a-t-il pas dit: « ce n'est plus moi qui vit, mais Christ vit en moi » ? C'était Christ qui vivait en lui. C'est Christ qui parlait en lui. Remarquez, si c'était Christ qui vivait en lui, et la vie qu'il vivait maintenant était celle du Christ qui vivait en lui, alors la vie qu'il a maintenant vécu, est par la foi du fils de Dieu. Remarquer de quelle vie il s'agissait. Et il n'a pas dit que le fils de Dieu avait été révélé en lui ; et si le fils de Dieu est révélé dans tout le monde, ne doit il pas parler et déclarer le Père ? Depuis l'époque des apôtres, les gens ont eu la forme de piété, mais ont ont manqués des choses choses dans lesquelles étaient les apôtres qui avaient le fils de Dieu, Jésus Christ. Donc c'est par ceux qui ont la forme, [de la piété uniquement], qui ont été étonnés et émerveillés par [Christ en contrôle], et qui ne sont pas dans la puissance de Dieu ; qui aussi s'étonnent et s'émerveillent partout où Christ est manifeste, parle, agit et gouverne.

N'était-ce pas la doctrine des apôtres de prêcher Christ en eux et leur dire que l'espérance de la gloire c' était Christ en eux, ce qui était le ministère caché pendant les âges et les générations? Est-ce pas le Christ, l'espérance de la gloire, un mystère en cet âge ; comme ce fut aux jours des apôtres et que cela avait été aux générations avant ? Depuis les apôtres, cela n'a-t-il a pas un mystère pour le monde dans ces âges passé parmi ceux qui avaient la forme de la piété ? Mais là où Christ se trouve à l'intérieur, ce mystère et cette espérance de la gloire sont témoignées ; et ne Lui est-il pas permis de parler sans offense ? Le Christ n'a-t-il pas dit qu'il viendrait à nouveau à ses disciples et qu'il ferait sa demeure avec eux ? Et n'a-t-il pas dit, « Moi en vous, » et « l'esprit du Père qui parle en vous ? » Ne leur a-t-on pas dit, de ne prendre aucune pensée de ce qu'ils devaient dire, quand ils étaient amenés devant les magistrats et les dirigeants, afin que ce ne soit pas eux qui parlent, mais l'Esprit du P ère et l'Esprit du Christ qui parlait à leur place ? N'est pas l'Esprit du P ère, l'Esprit du Christ? N'est-ce pas que ceux qui n'ont pas l'Esprit de Christ, ne lui appartiennent pas ?

C'est pourquoi, prenez garde, je suis amené en présence du Seigneur Dieu à vous avertir et à vous charger: vous, dirigeants et magistrats de cette nation, de peur que vous soyez trouvé agissant contre l'esprit du Père, où il parle dans ceux qui sont amenées devant vous, (vous qui avez une forme de piété). N'agissez pas contre ceux qui témoignent Christ en eux et l'Esprit du père qui parle et le Fils de Dieu qui est venu, selon sa promesse; de cette promesse qui st accomplie dans ces témoins. Jean, dans son épître générale ne dit-il pas que le Fils de Dieu est venu et qu'ils étaient en lui ; et que ceci était le vrai Dieu et la vie éternelle? Les apôtres dans plusieurs de leurs épîtres qui ont été lus parmi vous, ne disent-ils pas que Christ est en vous; et qu'ils sont les fils de Dieu ; et que le Fils de Dieu a été révélé en eux, avec l'Esprit du Père en eux et Christ — le mystère en eux ? N'avez-vous pas entendu ces choses être lues parmi vous ; ces choses n'ont-elles pas été longtemps cachés parmi ceux qui ont la forme de piété : Christ dans le mâle et la femelle; que Dieu veut habiter en vous et marcher en vous ; et la parole est dans votre coeur ? Le nom de Christ n'est-il pas appelé la parole de Dieu? Maintenant ne pensez-vous pas qu'il est étrange que personne de témoigne de ces choses, et que ces choses devraient être possédées ? Depuis que ces paroles ont été prononcées, la nuit d'apostasie a été longue dans laquelle vous avez seulement eu la forme de la piété. Les choses dont parlaient de ces paroles, étaient les choses qu'ils [les apôtres] appréciaient, mais maintenant ces choses sont venus à être possédées à nouveau.

Qui est-ce qui a prononcé les paroles ci-dessus, dont ceux de la longue nuit d'apostasie avait la forme, depuis l'époque des apôtres ? Si ce n'était pas l'Esprit de Dieu ou l'esprit du père ou l'esprit du Christ qui parle à l'homme qui a prononcé les mots ci-dessus , c'est alors que l'esprit qui a prononcé les paroles est naturel et diabolique ; et qu'un tel esprit s'oppose à la voix du Christ et à l'Esprit de Dieu. Mais si tout être créé simple dit qu'il est le Christ qui parle, cela est faux ; car n'est-ce pas que toutes les créatures ont été créées par lui et pour lui ? Toutes choses qui ont été faites ont été créés pour son service par Jésus Christ, la puissance de Dieu, par qui toutes choses ont été faites et créés. Là où il y a la puissance de Dieu est, il y a le Christ ; Christ est la puissance de Dieu. Prenez connaissance du fait que la puissance de Dieu est éternelle, et là où la puissance de Dieu est reçue et ressentie, Christ est reçu et ressenti ; et là où la puissance de Dieu parle, Christ parle ; et vous, qui qui ressentez la puissance de Dieu, vous ressentez Christ et ne serez pas offensés par la puissance de Dieu, lorsqu'Il parle, ce qui est le Christ. Christ est donc un en tous ceux qui sont dans la puissance. Là où la puissance de Dieu ne gouverne pas et ne parle pas, la puissance du diable parle ; et c'est [le pouvoir du diable] est ce qui est tourmenté par la puissance de Dieu qui est Christ qui parle. Si la vérité parle, est-ce pas Christ ? N'a-t-il pas dit « Je suis la vérité », et si la vie parle, n'est-ce pas le Christ ; est-ce pas la vie ? Si l'injuste parle, c'est une chose fausse ; mais si la puissance de Dieu parle, c'est vrai. Si ce n'est pas la puissance de Dieu qui parle, (qui est le vrai Christ), alors c'est le diable, (qui est le faux Christ ). Examinez-vous vous-mêmes ; si Christ est en vous, alors le corps est mort à cause du péché, et là le péché est mort; et Jésus Christ n'est-il pas en vous, à moins que vous soyez réprouvés (et que votre péché est toujours vivant) ? N'est pas Lui, l'Emmanuel [Dieu avec nous] et le Sauveur ; et n'est-il pas Le Prince de paix, le prince de la vie et le Hosanna ; [favorablement inclinée] et ceci n'est-il pas témoigné à l'intérieur, où Il est rendu manifeste ; ou est-il séparé de ceux-ci ? N'est-il pas l'agneau de Dieu, et ils ne sont pas ne contre lui, (où il est manifeste à l'intérieur), ceux qui ne voudraient pas qu'Il leur parle et ceux qui ne voudraient pas L'avoir pour régner ? Ici vous pouvez voir ce qui a été perdu depuis l'époque des apôtres dans laquelle ils étaient et qui était apprécié ; dans cette nuit de l'apostasie ; jusqu'à cette fois, ils avaient la forme de piété, mais mais pas la puissance. Mais maintenant la puissance est revenu pour être à nouveau manifestée, cette puissance qui avait été perdue; cette puissance qui est la vérité, la puissance de la forme, et la vie du Christ ; et le Christ lui-même, l'Emmanuel.

C'est pourquoi, prenez garde à ne pas persécuter ceux qu'il a créé et fait par Sa puissance, là où la puissance est reçue et dans ceux où elle habite, pour l'amour de la puissance, qui est le Christ ; et ceux à travers lesquels passe la puissance. Partout où règne la puissance de Dieu, s'il y a une faute, elle est jugé. Mais là où est la semence qui doit être admise et reconnue. Il est injuste que la bouche de cette semence soit arrêtée. Dans la crainte et la douceur, pesez et considérez ces choses avant d'agir ; et examinez qui était dans les apôtres qui les a amené à souffrir.

George Fox

Le premier jour du neuvième mois 1656

        (Cliquez pour voir des exemples de leurs persécutions).

Post-scriptum

Si la semence parle, laquelle [semence] est Christ, elle n'a pas d'autre nom. Car la semence c'est Jésus Christ, et elle n'est pas un blasphème, [lorsque quelqu'un dit que Christ parle, où il est possédé et en contrôle], mais la vérité. Mais si la semence du serpent parle et dit qu'il est le Christ, [qui parle], c'est le menteur qui parle et qui blasphème ; et cela est le fondement de tous les blasphèmes et ce n'est pas la semence qui est le Christ. Mais la semence du serpent doit être écrasée, car elle est la cause de toute l'inimitié, troubles et débat avec la semence de la femme, qui est le Christ. }

(Note du Rédacteur du Site : Fox a dit, l'esprit qui parle à travers vous c'est soit Christ ou le diable. (Il n'y a aucun d'esprit entre les deux qui est 99 % non diabolique; C'est comme être enceinte à 99 %). Dans les Écritures, cela est soutenu par : Mais que votre parole soit : Oui, oui ; non, non ; car ce qui est de plus vient du malin. Mat 5:37. Et je vous dis que, de toute parole oiseuse [non-édifiant] qu'ils auront dite, les hommes rendront compte au jour de jugement ; Mat 12:36. Jusqu'à ce que nous ayons été purifiés, c'est l'esprit du serpent, le malin qui parle en nous. Par conséquent, tant jusqu'à ce que nous n’avons pas le Christ en contrôle de nos bouches, (qui contrôle vient après la purification et la perfection), nous devrions parler le moins possible. L'état de purification, et l'union ultérieure avec le Christ, a été réalisé par des milliers premiers Quakers au XVIIe siècle. Ils prétendent être dans le même Esprit que les apôtres, qui parlaient la Parole de Dieu , de Son Esprit contrôlant à l'intérieur d'eux. Ce site est dédié pour vous montrer Comment accéder à la puissance de Dieu pour vous changer, afin que Christ gouverne vos paroles, actions, et même vos pensées.)

Du Journal

Vous tous Amis du Seigneur de partout, dont l'entendement s'est tourné intérieurement vers le Seigneur, portez attention à la Lumière au dedans de vous, qui est est la Lumière de Christ ; qui, alors que vous l'aimez, fera appelle à vos entendements intérieurs, qui sont étrangers aux choses de ce monde ; de sorte que par Elle votre entendement puisse être renouvelé, et tourné vers Dieu en ce qui est pure, afin d'adorer le Dieu vivant, le Seigneur des armées, au delà de toutes les choses du Monde. Ce qui appelle vos entendements hors des convoitises du monde, les appellera hors des attachements et des désirs, et vous tournera pour fixer vos attachements plutôt sur les choses célestes.

Le même qui appelle l'entendement hors de ce monde, donnera un jugement sur les attachements et les convoitises de ce monde ; le même qui appelle vos entendements hors des enseignants et des choses du monde, afin de renouveler vos entendements. Là votre obéissance est trouvé et reconnu ; là l'image de Dieu est renouvelé en vous, et vous grandissez en cela. Ce qui appelle vos entendements hors de la terre, et qui les retournes vers Dieu, là où l'enfant pure est né de la vierge ; et la nourriture de bébé est connu, le pain de l'enfant, qui vient du Dieu vivant, et qui le nourrit de la vie éternelle ; que les bébés et les enfants reçoivent leurs sagesse d'en haut, du pure Dieu vivant, et non de parole d'homme ; car cette sagesse céleste est foulé sous les pieds de tels hommes. Tous ceux qui haïssent cette Lumière, dont les esprits sont à l'étranger dans les choses du monde, dans le monde, et dans l'image du diable, procurez-vous les paroles des saints, (qui ont reçu leurs sagesse venant d'en haut), dans leur vieille nature et leurs esprits corrompu. Ces personnes sont les meurtrier du juste et les ennemis de la croix du Christ ; dans ces gens le prince de l'air a ses loges, le fils de la perdition, le traître du juste. Par conséquent prêtez attention à cette Lumière, qui est opprimé par la nature charnelle ; cette Lumière, alors qu'Elle se lève, condamnera cette nature qui est maudite, l'expulsera, et la jettera hors de la maison. Ainsi vous viendrez voir la chandelle allumée, et la maison étant balayée et proprement balayée. Alors ensuite surgit la perle pure, et alors le Dieu éternel est exalté. La même Lumière qui appelle vos esprits hors du monde, (qui sont étranger), celle là même les tourne vers Dieu le Père des Lumières. Ici dans le pure esprit le Dieu pure est attendu pour la sagesse venant d'en haut ; et le Dieu pure est vu nuit et jour, et la paix éternelle, qui est sans fin, est apprécié. Les gens peuvent avoir des révélations, et voir quand même leurs pensées aller dans les convoitises de la chair ; mais là les attachements ne sont pas mortifiés. Par conséquent écoutez cela, portez attention à cela, à ce qui appelle vos esprits hors des attachements et des convoitises du monde pour les avoir renouvelés. Cela même tournera vos esprits vers Dieu ; cette même Lumière fixera vos attachements là haut, et vous amènera à attendre pour la pur sagesse de Dieu qui vient de là haut, qui peut être justifié en vous. Attendez tous en cela (la lumière ) qui appelle vos esprits intérieurs et les tourne vers Dieu ; voilà la véritable croix. Cette esprit ne se nourrira sur rien qui puisse provenir de ce monde, mais sera gardé pans la pure Lumière de Dieu, afin de se nourrir avec de la nourriture vivante qui provient du Dieu vivant. Que le Seigneur Dieu Tout Puissant soit avec vous, cher petits, et qu'Il vous garde tous dans Sa force et Sa puissance pour Sa gloire, au dessus du monde entier, vous dont les esprits sont appelés à en sortir, et à se tourner vers Dieu, pour adorer et servir le Créateur, et non pas la créature. La Lumière de Dieu qui appelle l'esprit à sortir des créatures et qui le tourne vers Lui-même, et qui l'amène dans un état de joie et de paix sans fin. Ici il y a toujours un Dieu présent qui voit tout, qui n'est pas connu du monde, dont les coeurs sont portés vers les créatures, qui n'ont qu'une connaissance charnelle, dont les entendements ne sont pas ravivés. Par conséquent vous tous Amis, la semence de Dieu demeure en vous et s'occupe de vous, afin de régner au dessus des injustes ; de même que la Puissance du Seigneur demeure en vous, pour vous garder claire dans vos compréhensions, afin que la puissance de Dieu puisse régner en vous tous ; la semence de Dieu, qui est un en tous, c'est Christ dans le mâle et dans la femelle, auxquels s'adresse la promesse. Attendez-vous au Seigneur car le juste règne l'injuste, car la semence de Dieu règne sur la semence du serpent, et est au dessus ; et que tous ce qui est mortel puisse mourir ; car de cela ressortira la présomption. Ainsi portez-vous bien, et que le Dieu Tout Puissant vous bénisse, vous guide, et vous garde dans Sa sagesse.

George Fox

De la lettre 280

Tous les chers amis partout,
qui n'ont pas d'aide, mais le Seigneur, qui est votre force et votre vie,
laissez vos cris et vos prières à lui être,
de qui toute votre aide et de force vient ;
qui, avec son pouvoir éternel, a gardé votre tête au-dessus de toutes les vagues et les tempêtes.
Qu'aucun ne sorte de leurs habitations dans le temps orageux de la nuit,
dont l'habitation est dans le Seigneur ;
que tout le monde garde son habitation
et qu'il se tienne dans son lot, la semence, Jésus-Christ, jusqu'à la fin du jour.
Il y a le lot de votre héritage,
et dans cette semence, vous verrez l'étoile brillante et le matin apparaissent,
qui expulsera la nuit des ténèbres qui a été dans vos coeurs ;
par laquelle étoile du matin vous viendrez au jour éternelle, qui était avant la nuit était.
Donc, chacun ressent cette étoile brillante du matin dans vos coeurs, là pour expulser les ténèbres.


George Fox

Du Journal, Aux Amis dans le Ministère

À tous les Amis de partout, connaissez la semence de Dieu, qui brise la semence du serpent, et qui est au-dessus de la semence du serpent ; cette semence qui ne pèche point, mais qui brise la tête du serpent qui pèche, et qui tente au péché ; cette semence de la promesse et bénédiction de Dieu est pour, et cette semence est un dans l'homme et la femme. vous êtes venus au commencement où Dieu est la tête et qu'il a écrasé la tête de l'autre ; et l'homme nouveau est connu, et il est connu celui qui est serviteur de l'homme nouveau ; et la promesse de Dieu pour la semence est accomplie, et s'accomplie ; et les écritures viennent à être ouvertes et possédées ; et la chair du Christ est connue pour être celui qui a pris sur lui la semence d'Abraham selon la chair ; le sacerdoce éternel est connu, et dans l'alliance éternelle Christ prend sur Lui la semence d'Abraham, et Il est un sacrificateur selon l'ordre de Melchisédec ; sans père, sans mère, sans commencement de jours ni fin de vie ; il est un prêtre qui vit pour toujours ; l'alliance de vie, de lumière, et de paix. L'offrande éternelle ici est connu une fois pour toutes, cette offrande renverse cette nature qui offerte ; hors de laquelle le sacerdoce se lève, qui ne pourrait perdurer en raison de la mort. Et c'est ici que l'autre offrande est connu, l'offrande éternelle ; qui rend parfait pour toujours ceux qui sont sanctifiés ; cette offrande a expié les ordonnances écrites, elle triomphe sur elles, et s,élève au-dessus de toutes les principautés et puissances. Celui qui a l'Esprit de Jésus voit cela ; et c'est ici que l'amour de Dieu est reçu, qui ne se réjouie pas dans l'iniquité, mais qui amène à s'en repentir. Ceci est la parole du Seigneur Dieu pur vous tous : Amis de partout dispersés à l'étrangers, connaissez la puissance de Dieu dans les uns les autres, et réjouissez vous en celle-ci ; car ainsi vous vous réjouissez dans la croix du Christ, qui n'est pas de ce monde ; cette croix ee4st la puissance de Dieu pour tous ceux qui sont en train d'être sauvés. Vous qui connaissez et qui sentez la puissance, sentez la croix du Christ ; vous sentez l'évangile, qui est la puissance de Dieu pour le salut de tous ceux qui croient. Celui qui croit dans la Lumière, croit dans l'alliance éternelle, dans la seule offrande ; il vient à la vie des prophètes et de Moïse, vient à voir Christ l'espérance, le mystère, cette espérance qui ne périt pas. La lumière vous fait voir l'espérance qui périt, qui n'est pas un mystère ; et dans cette espérance périssable l'attente disparaît. Là où cette espérance qui ne faillit point est témoignée, le Seigneur vient pour être sanctifié dans le coeur, et vous venez au commencement, à Christ l'espérance, qui ne périt point ; mais l'autre espérance et l'autre attente périt. Or, vous tous connaissez le côté périssable de l'autre espérance, et la défaillance de l'attente à l'intérieur ; et connaissez l'espérance qui ne périt point ; de sorte que vous puissiez être prêt à donner votre raison pour cette espérance, avec crainte et douceur, à chaque homme qui vous la demande. Christ l'espérance, le mystère, qui ne périt point ; la fin de toutes choses périssables, la fin de toutes choses qui changent, la fin de l'alliance en décomposition, la fin de ce qui vieillit et qui décline ; la fin de la première alliance, de Moïse, et des prophètes ; la droiture de Dieu, Christ Jésus le fils ; son trône vous le connaîtrez, héritiers avec lui vous serez ; lui qui fait de ses enfants des rois, des prêtres pour lui, et les amène à connaître son trône, et sa puissance. Il n'y a point de justification hors de la lumière, hors de Christ ; la justification est dans la lumière, en Christ. C'est ici celui qui fait la volonté de Dieu ; c'est ici l'entrée du Royaume. Celui qui croit dans la Lumière, devient un enfant de la Lumière ; et ici la sagesse est reçue, qui est justifiée de ses enfants. Ici en croyant dans la lumière, vous n'habiterez point dans les ténèbres, mais aurez la lumière de la vie ; et chacun viendra à témoigner la lumière qui brille dans vos coeurs, qui vous donnera la lumière de la connaissance de la gloire de Dieu, dans la face de Jésus Christ. Avec cette Lumière vous le verrez Lui régner, qui est le prince de la vie et la paix ; cette lumière se détourne de celui qui est hors de la vérité, et qui ne demeure point en elle ; ou la véritable paix n'est pas.

Amis ne vous hâtez pas, car celui qui croit en la Lumière n'est pas pressé. Ici la grâce est reçu par celui qui vient pour être sauvé ; l'élection est connue qui obtient la promesse ; la volonté qui veut est vue ; la pensée qui fuit et qui n'obtient pas est connue, mais arrête et s'endors. Quand la Lumière voit, juge et arrête la hâte, la patience qui obtient la couronne est formée ; et l'immortalité est amenée à la lumière. Or, tous ceux qui agissent contrairement à la lumière et qui ne croient pas en elle, faillissent de venir à la justification. Et tous les Amis, si vous vous éloignez de la lumière et de l'attente d'avoir la promesse de Dieu accomplie dans la semence en vous, de sorte que vous puissiez savoir que Christ règne en vous, de ce fait vous apportez sur vous-mêmes des vêtements changeables, et venez pour porter les vêtements changeables, et la chair étrange, qui conduit à l'adultère spirituel, que la loi saisie. Ceci ferme le Royaume ; et hors du Royaume les oeuvres qui sont produit sont destinées au feu, par lequel vous pouvez venir qu'à en souffrir la perte. Par conséquent aimez la Lumière, qui condamne votre apathie ; et recevez la puissance du Seigneur, avec laquelle vous vous tenez au-dessus de l'apathie, et la condamnez ; ici vous voyez et sentez ce qui vous donne la victoire sur le monde, et de voir au delà du temps, et avant que le temps fut. Encore, Amis, connaissez Abraham qui obéit à la voix de Sarah ; qui lui donna un fils et chassa la femme esclave et son fils. Ne vous séparez point de ce principe ou vous hébergerez la nature sauvage. Reconnaissez la source du fils sauvage, et sa mère, qui n'est pas Sarah ; car la promesse est pour la semence, non pas pour plusieurs, mais une seule ; cette semence c'est Christ : et vous venez à présent témoigner que cette semence se tient au-dessus de tout, oui, sur la tête du serpent. Et aussi tout, comme je l'ai déjà dit, ceux qui viennent pour témoigner et sentir ceci, venez au commencement ; et au commencement venez, toute la semence de Dieu, l'église, que le commencement vous puissiez tous venir à connaître, là où il n'y a ni défaut, ni tache, ni ride, ni rien de la sorte. C'est là ce qui est acheté par le sang de Jésus, et présenté au Père hors de tout ce qui souille ; qui est le pilier et le fondement de la vérité . Nul ne parvient à ceci, mais seulement ceux qui viennent à la Lumière du Christ, qui a racheté cette Église. Ceux qui s'éloignent de la lumière, sont chassés et condamnés, même s,ils professent toutes les Écritures qui sont déclarées. C'est pourquoi marchez dans la lumière, de sorte que vous puissiez avoir la fraternité avec le Fils, et avec le Père ; et venir tous à témoigner de son image, de sa puissance, et de sa loi, qui est sa lumière, qui a converti nos âmes, et les a amenée a se soumettre à la plus haute puissance, au-dessus de ce qui est hors de la vérité ; afin que vous puissiez connaître ici la miséricorde et la vérité, et la foi qui oeuvre par amour, dont Christ est l'auteur ; qui éclaire chacun de vous ; cette foi donne la victoire. Ce qui donne la victoire, est parfait ; et ce que les ministres de Dieu reçoivent venant de Dieu, est ce qui est parfait ; et leur ministère, est pour le perfectionnement des saints ; jusqu'à ce qu'ils soient tous parvenus à l'unité de la foi jusqu'à l'état d'homme parfait. Ceci est la parole du Seigneur pour vous tous. Que chacun dans la mesure de vie attende, de sorte qu'avec cela toutes vos pensées soient guidées jusqu'au Père de la vie, le Père des Esprits ; pour recevoir la puissance venant de Lui, et la sagesse, de sorte qu'avec cela vous puissiez être ordonnés pour sa gloire, à Lui soit la gloire pour toujours ! Tous, restez dans la lumière et dans la vie, qui juge ce qui est contraire à la lumière et à la vie. Ainsi, que le Seigneur Dieu soit avec vous tous. Et gardez vos réunions partout, en étant guidés par cette part de Dieu ; que par cela vous puissiez voir le Seigneur Dieu parmi vous, qui éclaire tout homme qui vient dans le monde ; de sorte que tous les hommes dans le monde puissent croire. Celui qui ne croit pas, la lumière le condamne ; celui qui croit, sort de la condamnation. Cette Lumière, qui éclaire tout homme qui vient dans le monde ; à laquelle, ceux qui la haïssent s'achoppent la Lumière des hommes.

George Fox

Du Journal

La vraie religion est la vraie règle et la bonne manière de servir Dieu. Et religion est un pur courant de droiture découlant de l'image de Dieu, et c'est la vie et la puissance de Dieu plantées dans le coeur et l'esprit de la Loi de la vie. Ceci amène l'âme, la pensée, l'esprit, et le corps à être conforme à Dieu, le P ère des esprits et au Christ ; afin qu'ils viennent pour avoir la fraternité avec le Père et le fils et avec tous ses saints anges et les saints. Cette religion est pure d'en haut, sans tache devant Dieu, elle amène à visiter les orphelins, les veuves et les étrangers et et nous garde des taches du monde. Cette religion est au-dessus de toutes les religions souillées, tachées dans le monde, qui qui ne gardent pas des souillures et des taches, mais laissent ceux qui la professent impurs, au-dessous et entachés ; dont les orphelins, veuves et les étrangers, mendient dans les rues.

George Fox

Plus d'extraits du Journal

LE Seigneur montre à l'homme les pensées de celui-ci, et dévoile toute choses secrètes se trouvant dans l'homme. Et l'homme peut ainsi voir ses mauvaises pensées, son esprit vagabond, et ses imaginations futiles, et ainsi s'efforcer à les maîtriser, et garder son esprit pur ; mais il ne peut les surmonter, ni garder sa pensée dans le Seigneur. Dans cet état et cette condition soumise à l'Esprit du Seigneur qui leur montre, et qui les amènera à s'attendre au Seigneur ; et Et celui qui les a dévoilé les détruira. Par conséquent demeurez dans la foi du Seigneur Jésus-Christ, (Lui qui est le véritable auteur de la véritable foi), occupez vous de Lui ; car Il dévoilera la racine des désirs, des mauvaises pensées, et des imaginations futiles ; et la manière dont elles sont engendrés, conçut, et reproduit ; et comment elles sont ainsi amenés, et comment chacun des mauvais membres oeuvre. Il dévoilera chaque principes de leur nature et racine.

Ainsi obéissez à la foi de Christ, et à l'onction qui est en vous, afin d'être enseigner par elle, qui dévoilera tous ce qui oeuvre en vous. Alors qu'Il vous enseigne, obéissez et repentez-vous ; autrement vous ne grandirez pas dans la foi, ou dans la vie de Christ, là où l'amour de Dieu est reçu. Maintenant l'amour crée l'amour, sa propre nature et image : et lorsque la miséricorde et la joie se rencontrent, quelle joie il y a ! La Miséricorde triomphe du jugement ; et l'amour et la miséricorde supportent le jugement du monde avec patience. Ce qui ne peut supporter le jugement du monde n'est pas l'amour de Dieu ; car l'amour supporte toute chose, et est au dessus du jugement du monde ; car le jugement du monde n'est que folie. Bien que cela est le jugement du monde et la pratique de rejeter la souillure qu'il y a aux milieux d'eux sur les saints, leur jugement est faux. Les vierges chastes suivent Christ l'agneaux qui enlève les péchés du monde ; mais ceux qui sont de cet esprit qui n'est pas chaste, ne suivront pas les traces de Christ l'agneaux, mais ils sont désobéissants envers lui dans ses commandements. La pensée charnelle s'occupe de ce qui est charnel, a des propos charnels, et sa connaissance est charnelle, et non pas spirituelle ; la saveur de la mort plutôt que, l'esprit de vie. Certain hommes ont la nature d'un porc se vautrant dans la boue. Certain ont une nature de chien, et mordent l'agneaux et se mordent entre eux. Quelques uns ont la nature d'un lion, pour effrayer, dévorer et détruire. Certains ont une nature de loup, dévorant les agneaux et les brebis de Christ : et certains ont une nature de serpent, (ce vieil adversaire), pour piquer, envenimer, et empoisonner. "Que celui qui a une oreille pour entendre, qu'il entende," et qu'il apprenne ses choses en lui-même. Certains hommes ont des natures de d'autres bêtes, ne désirant rien d'autre que les choses terrestres et visibles, se nourrissant sans avoir la crainte de Dieu. Certains ont la nature d'un cheval, pour se pavaner et s'évaporer dans leur force, et être prompt à faire ce qui est mal. Quelques uns ont la nature d'un grand chêne robuste, pour fleurir et se répandre en sagesse et en force, qui sont forts dans le mal, qui doit périr et venir au feu.

Ainsi le mal n'est rien d'autre qu'un pour tous, mais il oeuvre de différente manières ; et quelque soit la nature extérieure à laquelle l'homme ou la femme est associé, le mal les revêtira, et favorisera sa nature et son appétit, pour garder son esprit dans ses invention et dans les créatures, qui viennent du créateur. Oh ! Par conséquent ne laissez pas la pensée s'éloigner de Dieu ; car si cela se produit, elle sera entaché, envenimé, et corrompu. Si l'esprit s'éloigne du Seigneur, il est difficile de le ramener à nouveau : par conséquent prenez garde à l'ennemie, et gardez la foi de Christ. Oh ! Par conséquent ayez à l'esprit ce qui est éternel et invisible, et celui qui est le Créateur et qui fait mouvoir toute choses : car les choses qui sont fait, ne sont pas fait de choses qui sont apparentes ; car ce qui est visible couvre la vision de l'invisible en vous. Mais comme le Seigneur, qui est invisible, vous ouvre par sa puissance et son Esprit invisible, et défait l'esprit charnel qui est en vous ; de sortes que les choses qui sont immortelles et invisibles sont amenés à la lumière en vous. Oh ! Par conséquent vous qui connaissez la lumière, marchez dans la Lumière ! Car il y a des fils des ténèbres qui parleront de la lumière, et de la vérité, mais qui n'y marchent pas ; mais l'enfant de la lumière aime la lumière, et marche dans la lumière. Mais le fils des ténèbres marche dans les ténèbres, et méprise la Lumière. En eux la convoitise mondaine et l'esprit charnel étouffe la semence de la foi, qui apporte l'oppression sur la semence ainsi que la mort sur eux-mêmes. Oh ! Par conséquent consacrez vous à l'Esprit pur du Dieu Éternel, qui vous enseignera à utiliser les bonnes créatures à leurs vraies places, et qui juge le mal. À Toi, Oh Dieu, soit toute Gloire et honneur, toi qui est le Dieu de tous ce qui est visible et invisible ! À toi seul appartient toute louange, sortit hors des profondeurs de toi-même, Oh Dieu tout-Puissant ! Toi qui est digne de toute gloire ! Car le Seigneur qui créa toutes choses, et qui donne la vie et la force à toutes choses, est au dessus de tous et miséricordieux envers tous. Ainsi Toi, qui a fait toutes choses, et qui est au dessus toute choses, à Toi soit toute gloire ! En toi est ma force, mon rafraîchissement, est ma vie, ma joie et mon bonheur, ma réjouissance et gloire à jamais ! Vivre et marcher dans l'Esprit de Dieu c'est joie, paix et vie ; mais la pensée qui s'en va ainsi dans les créatures, ou à l'intérieur de toute chose évidente loin du Seigneur, ceci amène la mort. Lorsque l'esprit entre dans la chair, et dans la mort, l'accusateur se retrouve au dedans, et la loi du péché et de la mort entre dans la chair. Alors la vie souffre en vertu de la loi du péché et de la mort, et alors il y a des rectitude et des faiblesses. Car alors le bien est interrompu, et le pharisaïsme est mit de l'avant. Alors l'homme oeuvre dans la loi extérieure ; et ne peut se justifier lui-même de par la loi, mais il est condamné par la lumière :parce qu'il ne peut pas sortir de cette condition, excepté en demeurant dans la Lumière, se reposant dans la miséricorde de Dieu, et croyant en Lui qui est la source de toute miséricorde. Car la paix se trouve dans le repos  dans le Seigneur Jésus. Ceci est le chemin étroit conduisant à lui, la vie ; mais peut demeureront en cela. Par conséquent continuez dans l'innocence, et soyez obéissant à la foi en Lui. Prenez garde de ne pas vous conformer au monde, et de ne pas résonner avec la chair et le sang, car cela apporte la désobéissance ; et alors les imaginations et les questionnements se lèvent, pour nous éloigner de notre obéissance à Christ. Mais l'obéIssance de la foi détruit les imaginations, les questionnements et les raisonnements, avec toutes les tentations de la chair, les vibrations, regardant en l'avant, et recherchant les choses du passé. Mais, en ne restant pas dans la vie et la lumière, en ne traversant pas par la puissance de Dieu, la volonté la volonté corrompu, la nature mauvaise grandi dans l'homme ; alors les fardeaux viendront, et l'homme sera souillé par cette nature. Mais la montagne d'Ésaü sera dévasté, et deviendra un désert, où se trouvent les dragons ; Mais Jacob, le deuxième né , sera fructueux et il se lèvera. Car Ésaü est hait, et ne doit pas être seigneur ; mais Jacob, le deuxième né, qui est parfait et qui se distingue, sera seigneur ; car il est bien aimé de Dieu.

George Fox

Ceux qui sont appelés Christianisme ne vivent-ils pas en parlant des paroles de Christ, des apôtres, et des prophètes, et de la lettre des Écritures ? Et leurs prêtres n'apportent-ils pas la lettre (lire la Bible), avec leurs propres conceptions de ce que la parole signifie, et ce, pour l'argent, et bien que les saintes Écritures furent données gratuitement par Dieu, Christ, les prophètes, et les apôtres ? Pourtant l'apôtre a dit, « La lettre tue, mais l'Esprit donne vie. » 2 Cor 3:6. Les véritable ministres du nouveau Testament ne prêchent pas de la lettre, mais de l'Esprit, et ils sèment à l'esprit, et de l'esprit ils récoltent la vie éternelle. Mais les gens dépensent leurs temps sur les vieux auteurs, et parlent d'eux, et de la lettre extérieure, cela ne nourrit pas leurs âmes. Car le fait de parler de nourriture et de vêtement n'habille pas le corps et ne le nourrit pas. pas plus que leurs âmes et leurs esprits ne sont nourris ni vêtus, à moins qu'ils aient le pain et l'eau des cieux pour les nourrir, et la droiture de Christ pour les vêtir. Parler des choses extérieures et des choses spirituelles, et ne pas les posséder, peut affamer leur corps et leur âme. C'est pourquoi n'étouffez pas l'Esprit de Dieu, qui vous guidera pour être diligent en toutes choses.

George Fox

Le Seigneur est Roi sur toute la Terre ! Par conséquent, tous les gens louez et glorifiez votre Roi dans la véritable obéissance, dans la droiture, et dans la beauté de la sainteté. Oh ! Considérez, dans al véritable obéissance que le Seigneur est connu, et qu'une compréhension de Lui est reçue. Remarquez et considérez en silence, dans l'humilité de pensée, et vous entendrez le Seigneur vous parler dans votre pensée. Sa voix est douce et agréable : Ses brebis entendent Sa voix, et elles n'en écouteront pas une autre. Quand elles entendent Sa voix, elles se réjouissent et sont obéissantes ; aussi elles chantent de joie. Oh ! leurs coeurs sont remplies de triomphe éternelle ! Elles chantent et louent le Dieu éternel en Sion. Leur joie ne leur sera jamais ôtée. gloire au Seigneur Dieu pour toujours et à jamais !

George Fox

Pour vous tous qui aimez le Seigneur Jésus-Christ avec un coeur nu et pur,
et la génération du juste.

Christ était toujours haï ; et aussi les juste sont haïs à cause de Lui. Pensez à qui ils étaient ceux qui l'ont toujours haÏ. Celui qui est né selon la chair a persécuté celui qui est né selon l'esprit ; il en est de même maintenant. Pensez qui étaient les principaux opposants de Christ, même les grands hommes érudits, les chefs du peuple, dirigeants, et enseignants, qui professaient la Loi et les prophètes, et qui cherchaient Christ. Ils cherchaient un glorieux Christ extérieur, pour soutenir leurs gloire extérieure ; mais Christ parlait contre les oeuvres du monde, et contre les prêtres, scribes, et pharisiens, et leur profession hypocrite. Celui qui est un étrangers pour Christ est un mercenaire ; mais les serviteurs de Jésus Christ sont des hommes libres. Les faux enseignants ont toujours placé des fardeaux sur le peuple ; et les véritables serviteurs du Seigneur se sont déclarés contre eux. Jérémie a parlé contre les mercenaires, et il a dit, que cela était une chose horrible ; et a dit, « Que ferez-vous à la fin ? » Car le peuple et les prêtres étaient adonnés à la convoitise. Paul parla contre ceux là qui firent des profit à partir du peuple, et exhorta les saints à se détourner de ceux qui étaient cupides et ceux qui aimaient les plaisirs plus que Dieu, ceux qui avaient une forme de piété, mais qui reniaient la puissance de cela « Car de cette sorte », disait-il, « ce sont eux qui s'introduisent dans les maisons et qui mènent captives des femmelettes chargées de péchés, qui apprennent toujours et qui ne peuvent jamais parvenir à la connaissance de la vérité ; de la même manière dont Jannès et Jambrès résistèrent à Moïse, mais ils n'iront pas plus avant, car leur folie sera manifeste pour tous. » Moïse rejeta les honneurs et les plaisirs, qu'il avait pu apprécié. L'apôtre de sont temps vit cette corruption entrer, qui maintenant s'étend sur le monde, d'avoir une forme de piété mais reniant la puissance. Demandez à n'importe lequel de vos enseignants, si vous pouvez vaincre vos corruptions ou péchés ? Aucun d'eux ne croit cela ; mais aussi longtemps qu'un homme est ici, il doit (qu'ils disent), porter avec eux le corps de péché. ainsi l'orgueil est gardée haute, ainsi que cet honneur et cette domination que Christ renia, et toute l'injustice. Pourtant des multitudes d'enseignants ! Des tas d'enseignants ! La coupe d'or pleine d'abominations ! Paul ne prêchait pas pour des salaires, mais il travaillait de ses mains, afin qu'il puisse être un exemple pour tous ceux qui le suivent. 0h peuple, voyez qui suit Paul ! Le prophète Jérémie a dit, « Les prophètes prophétisent faussement, et les prêtres dirigent par leur moyen [autorité] » ; mais maintenant les prêtres dirigent par les moyens (salaires) qu'ils obtiennent du peuple ; ôtez-leurs leur moyens, et ils ne vous dirigeront plus longtemps. Ce sont eux dont les apôtres ont dit, « s'aventurant dans des choses qu'ils n'ont point vu, vainement enflés par leurs pensées charnelles » ; et comme les écritures déclarent de certains d'autrefois, « ils vont dans la voie de Caïn », qui était un meurtrier, et « dans la voie de Balaam », qui convoitait le salaire de l'injustice. Le prophète Michée criait aussi contre les juges qui jugeaient pour des présents, et les prêtres qui enseignaient pour un salaire, et les prophètes qui prophétisaient pour de l'argent ; et s'appuient sur l'Éternel, disant : « l'Éternel n'est-il pas au milieu de nous ? » Les dons aveuglent les yeux des sages. Le don de Dieu n'a jamais été acheté avec de l'argent. Tous les saints serviteurs de Dieu criaient contre la tromperie ; et là où le Seigneur a manifesté son amour, ils l'ont détesté, et cette nature qui tient cela.

George Fox

À vous tous, Amis partout, dispersés au loin.

Dans la mesure de la vie de Dieu attendez pour la sagesse qui vient de Dieu. Et vous tous, qui êtes enfants de Dieu, attendez pour la nourriture vivante venu du Dieu vivant pour être nourrit jusqu'à la vie éternelle de l'unique fontaine d'où provient la vie. De sorte que vous puissiez tous être guidés et marcher dans l'ordre ; servant en vos places, jeunes homme et jeunes femmes en vos places, et les chefs de familles ; que chacun, en vos places respectives, puissiez orner la vérité dans la mesure de celle-ci. Avec elle laissez vos pensées être conservées au Seigneur Jésus, d'où elle vient ; de sorte que vous soyez une douce saveur pour Dieu, et en sagesse que vous puissiez tous être ordonnés et gouvernés ; de sorte que vous puissiez être une couronne et une gloire les uns les autres dans le Seigneur. Et qu'aucune querelle, amertume, ou volonté propre ne puisse apparaître parmi vous ; mais que tout cela puisse être condamné avec la Lumière dans laquelle se trouve l'unité. Et que chacun dans l'unité puisse voir à, et prendre soin de l'ordre et de la gouvernance de leur propre famille. Que dans la droiture et la sagesse leur famille puisse être gouvernée. Puisse la peur et la crainte du Seigneur réside dans le coeur de chacun. Puisse chacun venir à recevoir les secrets du Seigneur. Puissiez-vous devenir des intendants de Sa grâce ; pour la dispenser à chacun selon leurs besoins. Et aussi en savourant et en discernant bien vous puissiez tous être gardés ; que rien de contraire à la pure vie de Dieu ne puisse être amené en vous, ou parmi vous ; mais que tout ce qui est contraire à elle, puisse par elle être jugé. Que dans la lumière, dans la vie, et dans l'amour vous puissiez tous vivre ; et que tout ce qui est contraire à la lumière, à la vie, et à l'amour, puisse être amené au jugement, et par cette lumière être condamné. Et qu'aucun arbre sans fruit ne soit parmi vous ; mais tous retranchés, condamnés par la lumière, et jetés dans le feu ; que chacun puisse porter et produire du fruit à Dieu, et croître fidèlement dans sa sagesse et dans sa connaissance. Et qu'aucun ne puisse apparaître en parole, au-delà de ce qu'ils sont dans la vie qui a donnée les paroles. Ici aucun ne sera comme des figues intempestives ; aucun ne sera de ces arbres dont les fruits pourrissent ; ceux-là vont dans la voie de Caïn, loin de la lumière ; et par elle sont condamnés. Ne laissez aucun de vous enfler au-delà de votre mesure ; si vous faites cela, vous êtes exclus du royaume de Dieu ; car le côté qui s'enfle réveille l'orgueil et les querelles qui sont sont contraire à la lumière qui conduit au royaume de Dieu ; cette lumière donne l'entrée au royaume de Dieu et une compréhension des choses qui appartiennent au Royaume. Dans le royaume chacun reçoit la lumière et la vie de l'homme et reçoit Celui qui était avant que le monde fut et par lequel le monde a été fait ; qui est la droiture de Dieu, et sa sagesse. À Lui appartient toute gloire, honneur, remerciement, et louange- Lui qui est Dieu, bénit pour toujours. Ne laissez aucune image ni rien de la sorte être fait ; mais attendez dans la lumière, qui amènera la condamnation sur cette partie qui voudrait faire des images ; car qu'est-ce qui fait que les images emprisonnent le juste. Ne cédez pas à la convoitise de l'oeil ou à la convoitise de la chair ; car l'orgueil de la vie se tient dans la convoitise qui garde loin de l'amour du Père ; et son jugement et sa colère demeurent sur l'orgueil, là où se trouve la recherche de l'amour du monde, et la recherche d'une couronne qui est mortelle. C'est dans ce terrain qu'entre le mal, qui est maudit ; qui produit les épines et les chardons, où règne la mort, et  où la tribulation et l'angoisse sont sur chaque âme, et que la langue de l'Égyptien est entendue ; tout ce qui est condamné par la lumière. C'est là le monde, qui doit être ôté. Par la Lumière le monde est vu, et par la puissance le monde est ôté, et hors de sa place le monde est secoué ; pour lequel les tonnerres font retentir leurs voix, avant que les mystères de Dieu soient révélés, et Jésus révélé. Par conséquent vous tous, dont les pensées sont tournées vers cette Lumière, attendez vous au Seigneur Jésus-Christ pour la couronne qui est immortelle, et qui ne disparaît point.  

George Fox

La raison d'être de ce site internet est de montrer comment être
libéré du péché
en bénéficiant de la puissance transformatrice de Dieu par la croix,
menant à l'union avec Dieu dans son Royaume