La Croix Manquante

Car si vous vivez selon la chair [la nature pécheresse], vous mourrez ;
mais si par l' Esprit
vous mortifiez [faites mourir] les actions du corps,
vous vivrez.
Rom 8:13


Or ceux qui appartiennent à Christ ont crucifié la chair [la nature pécheresse]
avec ses passions et ses désirs [convoitises et les affections].
Gal 5:24

car le message de la croix est folie pour ceux qui périssent,
mais pour nous qui sommes en train d'être sauvés,
la croix est la puissance de Dieu
.
1 Cor 1:18

On peut cliquer sur le texte en Bleu Pale, ou en caractère gras bleu pale afin de voir le texte dans les écritures, ou détails dans les écrits.
Lorsque vous cliquez un verset de la Bible, vous pouvez changer et choisir la version de la Bible que vous préférez.

Il y a cinq versets Bibliques où Jésus dit avec insistance à tous qu'ils doivent renoncer à eux-mêmes, prendre leurs croix, et le suivre ; et celui qui ne parvient pas à le faire n'est pas digne de Lui. Après nous avoir dit que nous devons renoncer à nous-mêmes, prendre notre croix, et Le suivre, Jésus Lui-même mourût alors sur la croix pour nous montrer l'obéissance nécessaire de le suivre, tout comme Il suivait les commandes du Pères, de mourir sur la croix. Il est mort sur la croix tel un exemple pour nous, afin de nous montrer que nous devons aussi mourir à notre ego, notre vie charnelle afin de gagner la vie éternelle en Dieu. La croix c'est pour renoncer à notre propre volonté et obéir aux commandes qu'Il nous dit — en faisant Sa volonté à la place. Alors que nous renonçons à notre volonté et que nous suivons Sa volonté, nous faisons mourir notre nature pécheresse égoïstela croix intérieure du renoncement à soi-même. Et alors que Jésus détruit le péché en nous, il fait croître Son Esprit en nous, jusqu'à ce que nous nous joignions en union avec Christ. La croix est la seule voie du salut — et la chrétienté a totalement perdu la véritable signification de la croix ainsi que le véritable évangile, qui est la puissance de Dieu pour le Salut. Après que nous ayons crucifié notre nature égoïste dans la croix intérieure du renoncement à soi-même, alors et seulement alors nous sommes en Christ, comme nous sommes ressuscités avec Lui qui est ressuscité en nous pour être notre véritable Seigneur en contrôle de nos pensées, paroles, et gestes.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

Pour l'entendre parler de vous, vous devez écouter en humble silence, attendant pour Lui de parler. Pensez sur le nom de Jésus, puis écouter, veiller, et attendre. Si vous trouvez que votre esprit vagabonde, en pensez au nom de Jésus et de revenir à écouter, regarder et attendre. Ne soyez pas découragés si vous n'entendez pas durant quelques temps. Même votre attente est tout à votre crédit : Que ta miséricorde, ô Éternel, soit sur nous, en proportion à notre attente et à notre espérance en Toi. Psaumes 33:22. Lorsque vous entendez, vous devez croire que c'est Dieu qui vous parle, croyez ce qu'il vous dit pour être vrai, et alors obéir à ce qu'Il commandes ; ce faire, répétitive avec un dévouement persistante, et vous serez libéré même du désir de pécher, qui est de recevoir le salut.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

Quand vous croyez ce que Jésus vous parle et obéir à Ses ordres, vous suivez Jésus. Pour suivre Jésus est d'obéir à ce que Jésus commande, lequel est en train de faire la volonté de Dieu tout en niant votre volonté. Obéissant faisant sa volonté est une croix pour votre volonté, qui est portant la croix, oublié et disparus en christianisme aujourd'hui. Jusqu'à ce que vous transportiez la croix, vous n'êtes pas son disciple ; jusqu'à ce que vous transportiez la croix, vous n'êtes pas digne de lui. Salut et la vie éternelle ne venir que pour ceux qui transportent la croix intérieure du renoncement à crucifier leur esprit égoïste et leur esprit charnel. Jusqu'à ce que vous aviez crucifié votre mal, la nature pécheresse sur la croix intérieure du renoncement de soi, vous n'avez pas le salut et vous n'appartenez pas à Christ.

Or ceux qui appartiennent à Christ ont crucifié la chair [la nature pécheresse]
avec ses passions et ses désirs [convoitises et les affections]. Galates 5:24

Être crucifié est de ne pas être imaginé ou présumé ou accepté par imputation. Votre esprit égoïste, l'imagination de votre mauvais coeur et votre esprit charnel qui est inimitié contre Dieu, doit mourir sur la croix pour être remplacé par un nouvel esprit, nouvel mental et nouvel coeur reçu de Dieu.

C'est une croix pour la volonté de l'homme de s'asseoir, s'attendre à Dieu, l'écouter en silence, lutter pour retenir son esprit de vagabonder ; c'est une croix pour la volonté de l'homme d'obéir à ce qu'il commande et enseigne par le Saint-Esprit ; ceci est la croix de laquelle vous devez renoncer à vous mêmes et la prendre à chaque jour, pour alors suivre Jésus. Le fait d'obéir à Sa voix c'est suivre Jésus.

Jésus a dit : « Mais une seule chose est nécessaire, et Marie a choisi la bonne part qui ne lui sera pas ôtée. » —
de s'asseoir aux pieds de Jésus et d'entendre sa parole ;
les paroles que Je vous dis sont esprit, et elles sont vie, Luc 10:39-42, Jean 6:63
.
Quiconque est de la vérité, écoute ma voix. Mes brebis écoutent ma voix, et moi je les connais, et elles me suivent. Jean 18:37,10:27.

Jésus disait qu'Il en rejetterait plusieurs, qui sont certains en eux-mêmes d'être des Chrétiens, mais qui demeurent dans le péché. Ils n'ont pas fait de Lui leur Seigneur en pratique, qui contrôle leurs vies dans leurs actions et leurs paroles ; Il ne les reconnaît pas en tant que ses sujets, le Seigneur qui les dirige. Ils confessent de leurs lèvres que Jésus est Seigneur, mais en réalité ils gardent éloigné de leurs coeurs leur Seigneur et Roi. Pour qu'Il puisse être notre Seigneur, Il doit premièrement nous nettoyer de notre nature pécheresse qui est indiscipliné ; jusqu'à ce qu'Il nous ait nettoyé, nous sommes un esclave du péché, (Éloignez-vous de moi vous qui commettez l'iniquité !), et incapables d'être ses sujets comme notre Seigneur et notre Roi.

Malheur aux habitants de la Terre, qui restent là sans se repentir !(de Seigneur10/25/06)

Votre alliance avec la mort sera détruite,
Votre pacte avec le séjour des morts ne subsistera pas.

Ésa 28:18


J'ai montré...ils devaient se repentir et se tourner vers Dieu,
et faire des oeuvres compatibles avec la repentance.
Actes 26:20

Jésus Christ, qui s'est donné lui-même pour nous,
afin qu'il puisse nous racheter de toute iniquité [actes illégaux, péché]
et
purifier pour lui-même un peuple qui lui appartienne,
zélé pour les bonnes oeuvres.
Tites 2:12-14

Ainsi Il doit nous purifier, en détruisant notre ego, notre désobéissance, notre nature pécheresse ; nous n'avons qu'à nous asseoir en silence afin qu'Il, la Lumière et la Parole, puisse nous apprendre au sujet de Lui-même et sonder nos coeurs pour nous montrer qu'elle est notre condition ; nous guider vers la repentance, et ainsi nous nettoyer afin d'être gouvernés par notre Seigneur et Roi. Nous ne le connaissons pas, et Il ne nous connaît pas, jusqu'à ce que nous ayons passés du temps ensembles dans notre lieux secret. Nous,  de nous même, devons le rencontrer, lui parler, veiller à l'attendre, et être à Son écoute, l'accueillir, et Lui obéir. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. Apoc 3:20. S'asseoir dans le silence tout en pensant à Son nom c'est ainsi que l'on apprend de Lui, que nous sommes nettoyés par Lui, que nous sommes conduit par Lui, et que nous en venons à Le connaître. Ce n'est pas par la lecture de la Bible que l'on en vient à entendre Sa voix. Pour pouvoir entendre quelqu'un, nous devons être à l'écoute ; pour écouter nous devons arrêter de parler, de lire, et arrêter de laisser courir nos pensées. Christ en vous, l'espérance de la gloire. Col 1:27

Celui qui vient à moi, et qui écoute mes paroles parlées et qui les fait [pratique, obéit] : je vous montrerai à qui il est semblable. Il est semblable à un homme qui bâtit une maison, et creusa profondément, et posa la fondation solidement bâti sur un roc ; et quand l'inondation est montée, le torrent a frappé avec violence contre cette maison, mais il n'a pu l'ébranler, parce qu'elle était fondée sur un roc. Luc 6:46-48

Il ne peut rendre cela plus simple ! Il a dit : venez à moi, entendez mes paroles (lui qui parle, non la Bible), et mettez-les en pratique.

Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole [il m'obéira, pratiquera mes enseignements], et mon Père l'aimera ; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. Jean 14:22-23

Ces enseignements de Jésus, mentionnés ci-dessus, sont le noyau du message de ce site internet :
    1)  Venez à Lui, Écoutez Ses paroles adressées pour vous, Faites ce qu'Il vous dit — obéissez ses commandements par la repentance.
    2)  Si vous obéissez à ce que Jésus vous dit de faire, le Père alors vous aime ; le Père ainsi que Jésus dans Sa gloire viendront à vous et établiront leur demeure en vous ; et la demeure qu'ils établissent est le Royaume des Cieux en vous.
Ainsi le Christ a été offert une fois pour porter les péchés de plusieurs. À ceux qui L'attendent patiemment et assidûment, il apparaîtra une seconde fois, non pas pour porter les péchés, mais pour apporter le salut. Héb 9:28

Donc, attendre, veiller, écouter, entendre, obéir... attendre, veiller, écouter, entendre, obéir..... chercher, écouter, obéir. Persévérez, et Christ vous mènera à travers la repentance à l'union et au Royaume.
Comme nous nous attendons à Lui, que nous le veillons, et que nous sommes à Son écoute — nous demeurons en Lui. Demeurer dans Sa Lumière et parole vivante c'est trouver la vie.
Il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent diligemment ! Héb 11:6
(Diligence est défini comme travaillant continuellement, et s'efforcer de parvenir à un but ; travailler ; persévérer.)

Pour être assuré du salut, nous devons mettre à mort les mauvaises actions qui sont incités par le corps ; en recherchant quotidiennement la directive de Christ et en suivant Ses commandements — et en se repentant.  Jésus disait, Comme ceux que j'aime, je les châtie [réprimande, discipline] ; aie donc du zèle et repens-toi. Apoc. 3:19.  Car si vous vivez selon la chair [la nature pécheresse], vous mourrez ; mais si par l'Esprit vous mortifiez [faites mourir] les actions du corps, vous vivrez. Rom 8:13.

Alors que nous suivons les enseignements de Jésus que nous entendons, peu à peu, nous expérimentons la libération graduelle et miraculeuse des péchés, ce qui valide nos efforts et nous motive à persévérer jusqu'à la fin.

Tout arbre donc qui ne produit pas de bon fruit est coupé et jeté au feu. Mat 3:10
En ceci mon Père est honoré et glorifié, que vous portiez beaucoup de fruit ; et vous montrer que vous êtes vraiment mes disciple [véritables fidèles]. Jean 15:8
Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix (quiétude et de tranquillité pour toujours), la patience (y compris de longues souffrances, la fermeté et la persévérance), la bienveillance (y compris la moralité et de l'intégrité), la bonté, la foi, la gentillesse (y compris douceur, humilité) et la maîtrise de soi (maîtrise des appétits sensuels, les passions et les désirs). Gal 5:22-23.
Il a défini l'essai à l'acide d'un vrai croyant, un véritable croyant de Christ, de produire du fruit, et beaucoup de fruit !
Peut-être le plus important, si vous aimez Dieu, ceci est la manière d'honorer et de glorifier le Père !

Demeurez [habiter, rester] en moi, et moi en vous. Comme le sarment ne peut pas porter de fruit de lui-même, à moins qu'il ne demeure dans le cep, de même vous non plus vous ne le pouvez pas, à moins que vous ne demeuriez en moi.
Moi, je suis le cep, vous, les sarments. Celui qui demeure en moi, et moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit ; car, séparés de moi, vous ne pouvez rien faire.
Les ouvres sans notre obéissance amoureuse aux commandes de Dieu comptent pour rien. 1 Cor 13:3
Produire du fruit, est d'avoir obéi à beaucoup, beaucoup de commandes de Dieu pour vous.
Demeurer c'est la clé de la réussite du Chrétien. Étudier la Bible nous enseigne seulement ce que nous devons accomplir et éviter.
Pour connaître la vérité, vous devez être enseignés par Jésus Lui-même, personnellement, au sujet de Lui-même. Ces paroles vivantes doivent habiter en vous.
Habiter en Christ, c'est d'habiter dans sa Lumière, dans sa présence, dans sa parole vivante, (non pas lire la Bible).

Habiter c'est demeurer. Nous allons vers Lui et silencieusement nous assoyons ; et alors nous sommes à l'écoute afin qu'Il nous parle, et nous surveillons ce qu'Il nous montre. Quand la Lumière apparaît, Nous passons un moment dans la Lumière. Sa Parole vivante nous pénètres, séparant l'esprit de l'âme, et la Lumière nous purifie par le sang de Jésus. Tandis que nous nous repentons, nous sommes changés et recevons plus de Son Esprit. Et pendant que nous recevons plus de Son Esprit, Il habite ou demeure également en nous. Nous en arrivons à posséder Christ, non pas juste le professer. Ceci fait partie de la croix.

Ainsi donc, quiconque d'entre vous ne renonce pas à tout ce qu'il a, ne peut être mon disciple. Luc 14:33

Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suis pas après moi, ne peut être mon disciple. Luc 14:27

car c'est à cela que vous avez été appelés ; car aussi Christ a souffert pour vous, vous laissant un modèle, afin que vous suiviez ses traces, 1 Pi 2:21

Or ceux qui appartiennent à Christ ont crucifié la chair [la nature pécheresse] avec ses passions et ses désirs [convoitises et les affections]. Gal 5:24

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Éphésiens 5:5-6—ceci est le vide de la terre, rendu parfaitement clair. Car vous pouvez être sûr de cela, aucune personne sexuellement immorale, ou impure, ou cupide, qui et un idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vaines paroles ; car à cause de ces choses, la colère de Dieu vient sur ceux qui sont désobéissant. » Éph 5:5-6. Le Seigneur dit que le monde entier ignore cet avertissement sévère et très clair qui est crucial pour l'avenir de chaque personne ; pour toutes les personnes impures, ou immorales, ou avec convoitises seront interdits du ciel.

Jésus disait : Celui qui vaincra héritera de ces choses, et je lui serai Dieu, et lui me sera fils. Apoc 21:7
Et Jean disait, « Je vous ai écrit, jeunes gens, parce que vous êtes forts, et que la parole de Dieu demeure en vous, et que vous avez vaincu le méchant. » 1 Jean 2:14. Ainsi nous devons vaincre le péché et le diable.

Car celui que le Seigneur aime, il le châtie, et il fouette tout fils qu'il accepte....Endurez le châtiment : Dieu agit envers vous comme envers des fils, car qui est le fils que le père ne discipline pas ? Mais si vous êtes sans le châtiment [correction, réprimande et la discipline] auquel tous [les vrais enfants de Dieu] participent, alors vous êtes des bâtards et non pas des fils. Hébreux12:6-8.
Être châtié et corrigé par Dieu, c'est une seconde assurance du salut à venir.

Dans 1 Pierre 1:5-7, il est dit : [vous] « qui êtes gardés par la puissance de Dieu par la foi, pour un salut qui est prêt à être révélé au dernier temps ; en ceci vous vous réjouissez grandement, bien qu'il est nécessaire, de souffrir maintenant quelques douleurs à travers diverses épreuves, afin que l'épreuve de votre foi, bien plus précieuse que celle de l'or qui périt, bien qu'il soit éprouvé par le feu, ait pour résultat la louange, la gloire et l'honneur à l'apparition de Jésus-Christ, »
Le salut après l'affliction et les épreuves qui est au dernier instant de la vie charnelle versus le salut instantané ? Lequel soutenez-vous ?

Mais si quelqu'un souffre comme chrétien, qu'il n'en ait point honte, mais qu'il glorifie Dieu en ce nom. Car le temps est venu de commencer le jugement par la maison de Dieu ; mais s'il commence premièrement par nous, quelle sera la fin de ceux qui n'obéissent pas à l'évangile de Dieu ? Et si le juste peut à peine être sauvé, où paraîtra l'impie et le pécheur ? ceux donc aussi qui souffrent selon la volonté de Dieu, remettent leurs âmes en faisant le bien, à un fidèle créateur. 1 Pierre 4:16-19.
Sauvé avec peine, veut dire après beaucoup de souffrances, échapper de justesse à la destruction !

Mais nous qui sommes à être du jour, soyons sobres, revêtant la cuirasse de la foi et de l'amour, et, pour casque, l'espérance du salut. 1 Thes 5:8 Même ceux qui ont déjà le don de l'amour se doivent d'espérer pour le salut ! Cela ressemble t-il au salut instantané ? Souvenez-vous que l'amour vient en dernier dans le processus de croissance du Chrétien : Pour cette même raison aussi, faites tous les efforts [le maximum possible], pour ajouter à votre foi, la vertu [l'excellence] ; et à la vertu, la connaissance ; et à la connaissance, la maîtrise de soi ; et à la maîtrise de soi, la persévérance [ou la patience] ; et à la persévérance, la piété ; et à la piété, la bonté fraternelle, et à la bonté fraternelle, l'amour ; 2 Pierre 1:5-7. Paul dit que le salut vient après le don de l'amour qui est la dernière étape de la croissance Chrétienne selon Pierre.

Du Journal de George Fox :

Vous devez avoir la fraternité avec Christ dans ses souffrances ; 1 Pi 4:12-13
Si vous voulez régner avec lui, vous devez souffrir avec lui ; 2 Tim 2:12
Si vous voulez vivre avec lui, vous devez mourir avec lui ; 2 Tim 2:11
et si vous mourez avec lui, vous devez être enseveli avec lui, Col 2:12
et étant enseveli avec lui dans le vrai baptême, vous ressuscitez aussi avec lui. Col 2:12, Eph 2:6

Ce doit être « une venue dans Sa mort, une souffrance avec Christ » ; et ceci est nécessaire au salut ; et non temporairement, mais de manière continue : ce doit être une « mort quotidienne ».

La mauvaise nouvelle est que nous avons quelque chose d'autre à faire. On nous a menti. Plus un mensonge est raconté souvent fois, plus il devient facile d'y croire. Il a commencé à être raconté il y a de cela 2000 ans dans la première église ; Jude a écrit dans 1:4, Car des hommes dont la condamnation est depuis longtemps annoncée dans l'Écriture se sont infiltrés parmi nous. [de faux Chrétiens avec de fausses formules pour le salut]Ils n'ont aucun respect pour Dieu et travestissent en débauche la grâce de notre Dieu en reniant Jésus-Christ, notre seul Maître et Seigneur. C'est vraiment endormant de penser que tous ce que nous avons à faire c'est de croire ou d'être baptisé. Nous ne connaissons pas mieux. Mais faites confiance à Dieu. Il a pourvu à un chemin pour ceux qui veulent lui être agréable et trouver quelle est Sa volonté pour eux.

La bonne nouvelle c'est que nous pouvons entendre, apprendre, être enseignés, et être nettoyés par Jésus personnellement à travers le Saint-Esprit.
Nous pouvons écouter de manière directe, l'enseignement personnalisé de Christ.
Si quelqu'un entend ma voix, et ouvre la porte, j'entrerai chez lui et je souperai avec lui, et lui avec moi. Apoc 3:20


L'autre bonne nouvelle est que le Royaume des cieux peut être entré pendant que vous êtes sur la terre. Le Royaume des cieux se trouve à l'intérieur de vous, et la croix intérieure ainsi que le nettoyage pour la pureté ne conduit pas seulement à être un fils de Dieu, mais conduit à vivre éternellement avec Christ comme notre Roi, en étant rempli d'amour, en ayant la communion avec Christ et le Père, et vivant au Paradis tout en étant sur terre avec une paix et une joie sans fin.  Suivre Christ et porter votre croix, conduit à tous ce que nous osons espérer et bien au-delà. Tu me feras connaître le sentier de la vie ; ta face est un rassasiement de joie, il y a des plaisirs à ta droite pour toujours. Psa 16:11

Ne crains point, petit troupeau ; car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume. Luc 12:32

mais il est patient envers vous, ne voulant pas qu'aucune périsse, mais que tous viennent à la repentance. 2 Pierre 3:9

Ayant donc ces promesses, bien-aimés, nettoyons-nous nous-mêmes de toute souillure de la chair et de l'esprit, perfectionnant la sainteté dans la crainte de Dieu. 2 Corinthiens 7:1

Car depuis le commencement du monde, les hommes n'ont pas entendu, ni perçu par l'oreille, et l'oeil n'a pas vu de Dieu hormis toi, qui agit pour celui qui s'attend à lui. Esaïe 64:4

L'attente
est la plus grande part de la croix.

En sorte que si quelqu'un est en Christ, c'est une nouvelle créature : les choses vieilles sont passées ; voici, toutes choses sont faites nouvelles. 2 Cor 5:17. Il ne s'agit pas ici de vous imaginer être une nouvelle créature ; c'est dans le fait de vivre l'expérience de la mort de la vieille nature et la naissance de la nouvelle nature. Quand vous devenez une nouvelle créature, vous entrez dans une nouvelle dimension ; c'est comme un homme qui a vécu sous terre toute sa vie, qui n'a jamais vu la lumière de jour, jamais vu le soleil, les plantes, le ciel, les animaux — toutes choses sont devenues nouvelles, et il ne voit plus en dessous de la terre ; les vieilles choses sont passées. Et la mort de l'ancienne nature se fait seulement à travers la croix de Christ, en partageant la souffrance de Christ, en partageant la mort de Christ, en partageant l'ensevelissement de Christ, partageant la résurrection de Christ — c'est ça le NOUVEAU — tout autre chose n'est que prétention et présomption, ou soi-disant Chrétienté.

Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur,
qui entreront dans le Royaume des cieux ;
mais [seulement] celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.
Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé en ton nom,
et n'avons-nous pas chassé des démons en ton nom,
et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles en ton nom ? 
Et alors je leur déclarerai : Je ne vous ai jamais connus ;
retirez-vous de moi, vous qui pratiquez l'iniquité [péché, illégalité, ou méchanceté].

Mat 7:21-23

Seuls ceux qui font la  volonté de mon Père entreront dans le Royaume des Cieux. Mat 7:21. Jésus a dit qu'Il ne faisait que ce qu'il lui était commandé, non pas sa volonté ; Jésus n'accomplissait que la volonté du Père. La volonté du Père c'est l'obéissance à Ses  commandements. Vous devez attendre, veiller, écouter, entendre, obéir... attendre, veiller, écouter, entendre, obéir..... chercher, écouter, obéir pour être en mesure de faire la volonté du Père plutôt que votre propre volonté.

Le seul fait de confesser que Jésus est Seigneur, ce n'est pas assez. Jésus disait qu'Il en rejetterait beaucoup qui prétendent être des Chrétiens sauvés ; plusieurs de ceux qui l'appellent Seigneur, qui ont prophétisés, et qui font même des miracles en Son nom.

En réponse, Jésus leur a dit clairement :

  1. Je ne  vous ai jamais connu. Même s'ils l'ont appelé Seigneur ; qu'ils ont prophétisé, chassé des démons, et produit des miracles en son nom.
    Jean dit : par ceci nous savons que nous le connaissons : si nous gardons [obéissons] à ses commandes.
    La seule manière pour vous de garder ses commandes c'est d'écouter Sa voix, de l'entendre, et de lui obéir — jusqu'à ce que la nature pécheresse en vous ait été crucifiée. Car vous ne pouvez pas aimer Dieu de tout votre coeur, pensée, âme et force, jusqu'à ce qu'Il vous ait donné un coeur nouveau et une pensée nouvelle par l'amour de Dieu, reçu de Lui au fil du temps, alors que vous demeurez dans Sa Parole et dans Sa Lumière, en toute obéissance. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Je ne connais que ceux qui ont été crucifiés. »

  2. Retirez-vous de moi, vous qui pratiquez l'iniquité ! Quiconque pratique le péché, pratique aussi l'iniquité ; car le péché c'est l'iniquité. 1 Jean 3:4
    Jésus a rejeté les gens qui ont dit qu'ils étaient Chrétiens, parce qu'ils demeuraient dans le péché. Ils ne lui ont pas obéi.
    Et pourquoi m'appelez-vous : Seigneur, Seigneur, et ne faites-vous pas ce que je dis ? Luc 6:46

En vérité, en vérité, je vous dis : Quiconque commet le péché est esclave du péché. Jean 8:34.
Si nous sommes esclaves du péché, Il ne peut pas être notre Seigneur. Nous ne pouvons servir deux Maîtres. Mat 16:24 Luc 16:13.
Vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la droiture. Rom 6:16.
Jésus a dit que ces soi-disant Chrétiens et leur grande foi pour produire des miracles seront rejetés parce qu'ils sont toujours dans le péché, ils n'ont pas crucifiés leur nature pécheresse sur la croix, ce qui est nécessaire pour pouvoir appartenir à Jésus-Christ. Gal 5:24

Qui est celui qui a vainc [a conquis] le monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ?1 Jean 5:5. À présent demandez-vous : avez-vous vaincu le monde ?Parce que Jean vient juste de nous dire celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu — c'est celui qui a vaincu le monde ; et vaincre le monde c'est combattre le bon combat de la foi, ou d'avoir la victoire sur le péché, et de porter du fruit à la perfection.

Quelques sectes croient même : sauvé un jour, sauvé pour toujours, basés sur les écritures, Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous ; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père, Jean 10:29. La fausseté n'est pas dans l'écriture, mais dans la croyance que le salut puisse être possible sans passer par la crucifixion de la nature pécheresse sur la croix à travers la repentance vers la pureté. La prière du pécheur/ou le baptême d'eau ne sont pas des substituts à la croix. Le fait de porter une petite croix en bijoux n'est pas un substitut à la croix du renoncement de soi-même que nous devons porter quotidiennement, ce qui est nécessaire pour être un disciple de Jésus.

Car vous pouvez être sûr de cela, aucune personne sexuellement immorale, ou impure, ou cupide, qui est un idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume du Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vaines paroles ; car c'est à cause de ces choses, la colère de Dieu vient sur ceux qui sont désobéissant. Éph 5:5-6

Le fils de l'homme enverra ses anges, et ils rassembleront hors de son royaume toutes les choses qui scandalisent et ceux qui commettent le péché [ou l'illégalité], et ils les jetteront dans la fournaise de feu : là seront les pleurs et les grincements de dents. Mat 13:41-42.

Quiconque nomme le nom de Christ [s'appelle lui-même un Chrétien], qu'il se détourne de toute iniquité [illégalité, péché] 2 Tim 2:19

Une autre affirmation commune au sujet du salut s'appuie sur Romain 10:9-10:

Le véritable sens de Rom 10:9-10, « que si tu confesses de ta bouche Jésus est Seigneur et que tu croies dans ton coeur que Dieu l'a relève d'entre les morts, tu seras sauvé. Car avec le coeur l'homme croit jusqu'à la droiture, et par la bouche la confession est faite jusqu'au salut », a été tordu afin soutenir le prétendu salut de la chrétienté.

Le contexte de ces versets est de croire le parole dans votre coeur et quand il est commandé, de prononcer la parole du Seigneur dans votre bouche, qui est la parole de foi que prêchaient les apôtres, Rom 10:8 ; et est le commencement de la véritable foi, d'entendre la parole de Dieu (Christ) dans votre coeur, votre croyance résultant en votre obéissance à ce que vous avez entendu, Rom 10:17. Pour confesser Jésus pour être votre Seigneur, (si et quand vous êtes commandé de confesser devant les hommes, Luc 12:8), est de parler ce qu'on vous dit de dire* ; parce que pour lui d'être votre Seigneur, vous êtes totalement contrôlés par la parole parlée de Jésus entendue de l'intérieur de votre coeur ; et quand vous étiez mort dans vos péchés, vous avez vu Jésus a ressuscité dans votre coeur pour être votre Seigneur qui vous gouverne et votre Roi pour contrôler totalement vos pensées, paroles, et actions.* Cependant, à moins que Jésus ne vous gouverne réellement pas et il vous ordonne de dire « Jésus est Seigneur », à dire qui n'a pas de valeur, tel que plusieurs écritures le prouvent, (cliquez pour voir).

* comme Paul l'a confessait : « ce n'est plus moi qui vis, mais Christ qui vit en moi ». Galates 2:20

Pour être sauvé de l'enfer quand vous mourrez, vous devez faire l'expérience du salut alors qu'il est encore vivant sur la terre, ce qui signifie être libéré, nettoyé, purifié, délivré, purgé de tous les péchés, même le désir de pécher. Cependant, parmi les millions de guides aveugles du christianisme, en prenant ce verset entièrement hors contexte, eux-mêmes continuant à pécher et donc esclaves du péché, beaucoup enseignent que si tu dis à haute voix « Jésus est Seigneur » et que vous croyez qu'il est ressuscité des morts à Jérusalem, alors vous serez sauvé de l'enfer.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

Avec le début de la croyance, vous n'êtes évidemment pas sauvés, (sauvé signifie être libéré de tous les péchés) ; mais si vous persistez jusqu'à la fin dans l'obéissante foi, faisant chaque effort, vous serez libérés de tous les péchés, lavés, nettoyés, purifiés, rendus parfaits, sanctifiés, et rendus saint, par la puissance de Dieu oeuvrant puissamment en vous.

Même Adolph Hitler était croyant ; il disait que Jésus était son Seigneur et son Sauveur. Sûrement vous pensez qu'il n'était pas sauvé ? Les milliers de prêtres Catholiques qui ont torturés lentement et assassinés brutalement 9,000,000 personnes accusés de sorcellerie au cours du Moyen-Âge étaient aussi des croyants. Tous étaient baptisés, prenaient la communion, récitaient leurs prières régulièrement, confessaient Jésus comme leur Seigneur, lisaient les écritures, etc. Mais ils n'ont jamais crucifiés leur nature égoïste sur la croix intérieure du renoncement de soi, qui détruit la nature pécheresse, du même que le leurre du péché. Alors ils rationalisent leurs tortures et leurs meurtres de masse tortures comme n'étant pas péché ; leur nature bestiale égoïste participait librement aux tortures et aux exécutions de tous ceux qui avaient une opinion différente de leur religion. Ils péchaient quand même. Mais leurs péchés étaient à grande échelle ; nos péchés sont faciles à ignorer et à justifier, étant indifférents à notre immoralité, à nos impuretés, nos convoitises, nos rages, nos envies, notre jalousie, etc. Vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la droiture. Rom 6:16

Jésus disait, si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la : il vaut mieux pour toi d'entrer estropié dans la vie, que d'avoir les deux mains, et d'aller dans la géhenne, dans le feu inextinguible, Et si ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le : il vaut mieux pour toi d'entrer boiteux dans la vie, que d'avoir les deux pieds, et d'être jeté dans la géhenne, dans le feu inextinguible, Et si ton oeil est pour toi une occasion de chute, arrache-le : il vaut mieux pour toi d'entrer dans le royaume de Dieu, n'ayant qu'un oeil, que d'avoir deux yeux et d'être jeté dans la géhenne de feu. Marc 9:42-47. Il ne nous demande pas de nous mutiler. Il ne fait qu'illustrer combien sérieux est le péché. Jésus tente désespérément de nous dire que pour entrer dans le Royaume et échapper à l'enfer, le péché n'est pas permit, point finale. Mais Il nous a donné le chemin de la grâce pour crucifier notre nature pécheresse, en enlevant de nos coeurs la racine du péché, une imperfection à la fois. Il savait que des faux prophètes promettant la liberté de continuer dans le péché lorsqu'Il aurait quitté. Les changements dans vos coeurs par la croix manquante pour la pureté peut enlever de la main, du pied, et de l'oeil le désir qui nous attire dans le péché.

Èveillez-vous à la droiture, et ne péchez pas ; car quelques-uns n'ont pas la connaissance de Dieu, je vous le dis à votre honte.1 Cor 15:34

Mortifiez [faire mourir] donc les actions du corps qui sont de la vie terrestre, la fornication, l'impureté, les affections déréglées, la mauvaise convoitise de la chair, et la cupidité, qui est de l'idolâtrie. Col 3:5

Jésus est venu afin de détruire le diable et ses oeuvres [le péché ] en nous.
Celui qui commet le péché est du diable, car dès le commencement le diable pèche.
C'est pour ceci que le Fils de Dieu est révélé [en nous], afin qu'il détruise [en nous] les oeuvres [le péché] du diable. 1 Jean 3:8

La repentance est nécessaire pour le salut et le Royaume. Aller vers Jésus, pour le connaître et être connu de Lui, et pour mourir à soi-même par la repentance vers la pureté sur la croix manquante intérieure est la seule façon. Jusqu'à ce que nous nous mettions à mort notre égoïsme, notre nature pécheresse, nous sommes indisciplinés et incapables d'être assujetti à un Seigneur ou un Roi. Nous faisons de Lui notre Seigneur en faisant mourir notre nature pécheresse avec l'aide de l'Esprit, devenant de ce fait Ses sujets sous son gouvernement. Car le mon voudrait avoir un Christ qui les excuse de vivre dans leurs passions et leurs plaisirs, mais ceux qui s'en remettent à la vérité veulent un Christ pour les changer afin de vivre de façon agréables à Dieu, quel qu'en soit le prix.

Si vous passez par dessus les écritures, invalidant le salut instantané en disant que vous croyez ou que vous êtes baptisés, prouvant la croix nécessaire, cliquez ici pour comment crucifier la nature pécheresse.

Jésus disait, Il faut aussi que j'annonce... la bonne nouvelle du royaume de Dieu ; car c'est pour cela que j'ai été envoyé. Et Paul nous dit, aucune personne sexuellement immorale, ou impure, ou cupide, qui est un idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume du Christ et de Dieu. Éph 5:5. Donc, Jésus est venu afin que nous puissions entrer au Royaume de Dieu, (qui vient dès l'accomplissement du salut), en ayant été premièrement libéré du péché, purifiés, et devenu morales à travers la repentance ; non pas le salut instantané, au lieu du processus de purification à travers la croix du renoncement de soi-même. car le message de la croix est folie pour ceux qui périssent, mais pour nous qui sommes en train d'être sauvés, la croix est la puissance de Dieu. 1 Cor 1:18

Les guides aveugles de la Chrétienté proclament qu'il n'y a plus aucun péché parce que la Loi est supposée avoir été abolie pour quiconque croit en Jésus ; Ils passent facilement par-dessus les nombreuses mises en garde du Nouveau Testament concernant le péché qui qui vous disqualifie complètement pour le salut ou le ciel. Aussi ils passent par-dessus le fait que chaque homme sera jugé sur ses oeuvres et sur ses paroles ; mais la chose la plus importante est : ils ont oublié qu'il y a autre loi écrite sur le coeur de chaque homme par laquelle tous les hommes seront jugés.

Cette loi intérieure sur le coeur de tout homme nous fait nous sentir mal lorsque nous mentons ou que nous volons. Cette loi inclut la loi morale extérieure : ne pas voler, ne pas mentir, ne pas convoiter, ne pas tuer, ne pas commettre adultère, (et toute immoralité sexuelle), honorer vos parents, faire pour les autres ce que vous voudriez qu'ils fassent pour vous, etc. Les lois morales de la loi intérieure dépassent les lois morales extérieures (mosaïque), car, comme Jésus l'a dit, il est venu pour accomplir la loi ; et alors il nous a dit comment il devait être renforcé, lequel la loi intérieure accomplit. Cette loi intérieure renforcée peut être comprise ont été violés quand vous démontrez un fruit de la chair, qui comprend : les mauvaises pensées, les adultères, les fornications, les meurtres, les vols, la convoitise, la méchanceté, la fraude, le manque de retenue, l'envie, les blasphèmes, l'orgueil, la folie, impureté, cupidité, le manque de retenue, l'idolâtrie, la sorcellerie, la haine, les disputes, la jalousie, la rage, l'égoïsme, les divisions, les festivités (faire la fête), colère, ivrognerie, fierté, vulgarité, vantardise, impudeur, propos insensés, flatterie, immoralité, etc. Quelconque l'un tout de ces fruits disqualifie un homme du ciel.

Un homme qui est innocent de tous ces fruits de la chair ci-dessus est en pleine conformité avec les exigences rigides de salut écrites dans les écritures : nous devons être justes (vertueux), comme Lui est juste (vertueux), 1 Jean 3:7 ; nous devons être parfait comme notre Père Céleste est parfait, Mat 5:48 ; nous devons être miséricordieux comme lui est miséricordieux, Luc 6:36 ; nous devons devenir pur tout comme Lui est pur, 1 Jean 3:2-3 ; mais comme celui qui vous appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, 1 Pi 1:15 ; Aussi nous marchons comme Lui a marché, 1 Jean 2:6 ; et tel qu'il est, tels sommes-nous dans ce monde, 1 Jean 4:17.

Pour être libéré de la loi, et pour vous d'être exempts de cette loi intérieure, par laquelle tous les hommes seront jugés, vous devez vous soumettre à Dieu condamnant les péchés dans votre chair, avec des commandements dirigés vers aux circonstances de votre vie que vous entendez en attendant sur Lui ; ces commandements sont établis comme des lois supplémentaires dans votre coeur, dans lequel sont les toutes lois tous vous devez obéir et continuer à obéir jusqu'à ce que vous soyez crucifiés, puis à marcher dans l'amour et la liberté sous aucune loi.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

Dans Jean 1:12, il dit« à tous ceux qui l'ont reçue, ceux qui croient en son nom, il leur a donné le droit devenir des fils de Dieu ». Le recevoir Lui en croyant en Son nom nous donne le pouvoir de devenir un fils de Dieu, non pas d'être automatiquement un fils. Nous avons le pouvoir de devenir fils de Dieu, mais ce pouvoir doit être exercé par nous, pas juste présumé comme si cela était déjà le cas, tout en continuant de vivre dans notre nature pécheresse. Or ceux qui sont dans la chair ne peuvent plaire à Dieu. Rom 8:8. Parce que la pensée de la chair est inimitié contre Dieu, Rom 8:7.

Même les démons appelaient Jésus 'Fils du Dieu Très Haut,' en tombant à Ses pieds, en implorant Sa miséricorde. Luc 8:28 4:41 Marc 5:7 3:11 Mat 8:29 Donc 'de croire ' que Jésus est le Fils de Dieu, ou de dire' qu'Il est le Fils de Dieu, n'apporte pas le salut. Jacques disait : Tu crois qu'il y a un seul Dieu, tu fais bien ; les démons le croient aussi, et ils tremblent. Jacques 2:19

Remarquez que Jésus dans Jean 3:16 ne dit pas si vous croyez que Jésus est le Fils de Dieu, il dit si vous croyez en Lui, (ou simplement le croire). Il y a là une grande différence : 1) consentir mentalement que Jésus soit le Fils vs. 2) croire les commandements et les avertissement de Jésus — assez pour lui obéir. Il nous commande de rechercher en tout premier lieu dans la vie, le Royaume de Dieu et Sa justice pour être parfait — pour tendre l'autre joue pour venir à Lui, l'écouter, et lui obéir — pour renoncer à vous-mêmes et prendre votre croix à tous les jours et pour vous repentir ou périr. Les démons croient que Jésus est le Fils de Dieu, mais ils ne Lui obéissent pas — ils lui désobéissent. La Bible Amplifiée( Anglais) nous donne une compréhension plus approfondit : afin que quiconque croit (à confiance en, s'accroche à, s'en remette à) Lui. Obéissez-vous aux commandements de Jésus, ou êtes vous comme les démons, qui croient qu'il est le fils de Dieu ressuscité des morts, mais qui désobéissent à ses commandements ?

La Bible même nous nous montre des exemples où de croire que Jésus est Seigneur et le fait d'être baptisé ne donne pas lieu au salut, ou à l'assurance du salut :

Simon le magicien crut et fut baptisé. Il essaya d'acheter le pouvoir de l'imposition de mains. Actes 8:13-22

Pierre lui avait dit, « Repens-toi donc de cette méchanceté, et supplie le Seigneur, afin que, si faire se peut, la pensée de ton coeur te soit pardonnée ; car je vois que tu es dans un fiel d'amertume et dans un lien d'iniquité. » Actes 8:22-23
Cela résonne t-il comme un homme sauvé en croyant ou par le baptême ?
Vous ne pouvez pas être 'sauvés' et demeurer dans un fiel amer et dans les liens de l'iniquité !

Ananias et sa femme Sapphira étaient membres de l'Église de Jérusalem. Une grande grâce était sur eux tous. Car il n'y avait parmi eux aucune personne nécessiteuse ; car tous ceux qui possédaient des champs ou des maisons les vendaient, et apportaient le prix des choses vendues, et le mettaient aux pieds des apôtres ; et il était distribué à chacun, selon que l'un ou l'autre pouvait en avoir besoin. Mais un homme nommé Ananias, avec Sapphira sa femme, vendit une possession, et, de connivence avec sa femme, mit de côté une partie du prix, et, en apportant une partie, la mit aux pieds des apôtres. Ananias et Sapphira furent tous deux immédiatement tués par le Saint-Esprit ; en effet ils avaient menti à Dieu. Et une grande crainte s'empara de toute l'assemblée et de tous ceux qui entendaient parler de ces choses. Actes 4:33-35, 5:1-11.
Maintenant peu argumenteront que ces croyants avec une grande grâce sur eux avaient été « sauvé » s'ils furent tuées par le Saint-Esprit pour avoir menti.

et :

Et même si les Corinthiens avaient mangés le pain et le vin, et qu'ils avaient été baptisés dans l'eau, Paul leur avait dit qu'ils étaient « réprouvés, [rejeté, perdu dans le péché] si Christ n'était pas en eux » ; et les conviait « à s'examiner eux-mêmes ».

et : (en décrivant la première église de Jérusalem)

Et tous les croyants étaient en un même lieu, et ils avaient toutes choses communes ;  et ils vendaient leurs possessions et leurs biens, et les distribuaient à tous, selon que quelqu'un pouvait en avoir besoin. Et tous les jours ils persévéraient d'un commun accord dans le temple ; et, rompant le pain dans leurs maisons, ils prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de coeur, louant Dieu, et ayant la faveur de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait tous les jours à l'assemblée ceux qui étaient en train d'être sauvés. Actes 2:44-47.
Ceci démontre clairement qu'être sauvé n'arrive pas instantanément en croyant, en étant baptisé, et en se joignant à une église ; non, ils étaient décrit comme en train d'être sauvés — comme dans le futur, à la mort de leur esprit égoïste sur la croix. 

Croire ce n'est pas le Salut, Comme Paul par onze reprises l'a spécifié :

  1. Maintenant le salut est plus près que lorsque nous avons premièrement cru. Rom 13:11
  2. Continuez à travailler à votre propre salut avec crainte et tremblement. Phil 2:12
  3. Car nous sommes sauvés par l'espérance : mais une espérance que l'on voit n'est pas une espérance ; car qui espère donc ce qu'il voit déjà ? Mais si nous espérons ce que nous n'ont pas encore vu, nous l'attendons pour cela [le salut] avec endurance patient. Rom 8:24-25
  4. Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres, revêtant la cuirasse de la foi et de l'amour, et, pour casque, l'espérance du salut. 1 Thes 5:8
  5. Car le message de la croix est folie pour ceux qui périssent, mais à nous qui sommes en train d'être sauvés elle est la puissance de Dieu. 1 Cor 1:18
    (Alors que vous êtes dans la croix intérieur du renoncement de soi, vous verrez tranquillement le péché disparaître de votre vie jusqu'à ce que vous soyez libérés du péché.)
  6. Car la tristesse qui est selon Dieu opère une repentance qui conduit au salut, 2 Cor 7:10
  7. Et n'attristez pas le Saint Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption. [avènement futur] Éph 4:30
    (Paul s'adresse aux croyants dans l'Église qui n'ont pas encore été rachetés, ce qui est le salut.)
  8. Car nous sommes la bonne odeur de Christ pour Dieu, pour ceux qui sont en train d'être sauvés. 2 Cor 2:15
  9. Car nous sommes devenus participants de Christ, si nous retenons ferme le commencement de notre assurance jusqu'à la fin. Héb 3:14
  10. Car vous avez besoin d'endurance, afin qu'après avoir fait la volonté de Dieu, vous puissiez recevoir la promesse. Héb 10:36
  11. Mais nous désirons que chacun de vous montre la même diligence en réalisant la pleine assurance de l'espérance jusqu'à la fin ; afin que vous ne deveniez pas paresseux, mais que vous suiviez ceux qui, par la foi et par la patience, héritent des promesses. Héb 6:11-12

Et Pierre répète le même message, disant que le salut ce n'est pas juste une question de croire ou de foi, mais plutôt le salut c'est la fin du voyage de l'obéissance par la foi qui requiert la croissance :

qui êtes gardés par la puissance de Dieu par la foi, pour un salut qui est prêt à être révélé au dernier temps ; en ceci vous vous réjouissez grandement, bien qu'il est nécessaire de souffrir maintenant quelques douleurs à travers diverses épreuves, afin que l'épreuve de votre foi, bien plus précieuse que celle de l'or qui périt, bien qu'il soit éprouvé par le feu, ait pour résultat la louange, la gloire et l'honneur à l'apparition de Jésus-Christ, quoique vous ne l'ayez pas vu, vous L'aimez ; et, quoique maintenant vous ne le voyiez pas, mais vous croyez en Lui, et vous vous réjouissez d'une joie ineffable et glorieuse, recevant la fin de votre foi — le salut des âmes. 1 Pi 1:5-9

désirez ardemment, comme des enfants nouveau-nés, le lait pur de la parole, afin que vous croissiez par lui à salut, 1 Pi 2:2

Alors quand est-ce croire résulte dans le salut ?Jésus nous a dit Lui-même : Car c'est ici la volonté de Celui qui m'a envoyé, que quiconque voit le Fils et croit en [dépend de, a confiance en, et obéi à] lui, ait la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour. Jean 6:40. Ainsi votre croyance doit vous conduire à voir Jésus. Quand votre croyance résulte en votre persistante attente de Dieu, dans un humble silence, pour l'entendre, et pour Lui obéir ses paroles que vous L'entendez vous parler vous donne la vie de Dieu ; jusqu'à ce que finalement vous soyez pur et vous voyez Dieu : Bienheureux ceux qui sont purs de coeur, car c'est eux qui verront Dieu, Mat 5:8. Et quiconque a cette espérance en lui, se purifie, comme lui [Jésus] est pur. 1 Jean 3:3.

Le salut, la délivrance du péché, arrive lorsque vous expérimentez la grâce de Dieu (Christ) qu'Il vous apporte, quand Christ détruit l'esprit égoïste en vous par l'esprit dans sa bouche et par l'éclat de sa venue, lorsqu'Il écrase la tête de Satan sous vos pieds.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

Le fait de dire que Jésus est Seigneur ne nous sauve pas. Le fait d'être baptisé dans / avec l'eau ne nous sauve pas. Non plus le fait d'être touché par l'Esprit, (l'appel de Dieu), présenté comme le Baptême du Saint-Esprit ne nous sauve. Ces choses de nous garantissent pas que nous allons vivre pour toujours ou que ça va faire de nous des fils de Dieu. Le salut n'est pas instantané. Le salut est un processus. Pour pouvoir renaître, nous devons premièrement mourir. Vous devez perdre votre vie afin de la gagner. Le véritable Baptême du Saint-Esprit, le seul qui est requis, circoncise le coeur, en faisant tomber le péché et l'iniquité, et enlève le corps de la mort et les péchés de la chair de sorte que nous soyons sans péchés ; un baptême en la mort de Christ.

Note : Au tout début de la première Église, ils (tout particulièrement Pierre) maintenaient la circoncision Juive, la loi diététique, ainsi que les coutumes Juives de rituels de purification par l'eau — reconnu par les Chrétiens comme le baptême de Jean. Pierre força même ces pratique aux Gentils, jusqu'à ce que : le Saint-Esprit le corrigea au sujet de la nourriture, Paul le corrigea, et le Conseil des Apôtres publièrent une ligne de conduite différente pour les Gentils. Puisque tous les deux Christ et Jean le Baptiste parlèrent d'un meilleur Baptême, ce baptême fut plus tard éliminé de la pratique Chrétienne et la foi n'a gardé qu'un seul Baptême, le Baptême de feu ou du Saint-Esprit.

Jean disait : Moi, je vous baptise d'eau, pour vous amener à la repentance ; mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses souliers. Lui, il vous baptisera du Saint Esprit et de feu. Mat 3:11
Jésus disait : car Jean a baptisé d'eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés du Saint Esprit. Actes 1:5
Paul disait : Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance de votre appel. Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, Eph 4:4-5
Clairement, tout comme il n'y a pas plusieurs Seigneurs, il n'y a pas plusieurs baptêmes.
Paul avait aussi dit, Je rends grâces à Dieu de ce que je n'ai baptisé aucun de vous, excepté Crispus et Gaïus ; afin que personne ne dise que vous avez été baptisés en mon nom. J'ai bien aussi baptisé la maison de Stéphanas ; du reste je ne sais pas si j'ai baptisé quelqu'un d'autre.
Car Christ ne m'a pas envoyé pour baptiser, mais pour prêcher l'évangile, 1 Cor 1:14-17
.
Ainsi Paul n'est pas heureux d'avoir baptisé d'eau même si ce n'est qu'une poignée de personnes.

Clairement le seul Baptême requis est le Baptême de feu du Saint Esprit, qui circoncise le coeur, en retranchant le péché et l'iniquité, et en dépouillant le corps de la mort et du péché de la chair pour que nous puissions être sans péché ; « ..baptisé en Jésus-Christ.. en sa mort, ensevelis avec Lui par le Baptême en sa mort, afin qu'ils puissent marcher en nouveauté de vie ». Bien qu'à éviter en tant que rituel inutile, le baptême d'eau n'est pas nocif, sauf si, d'une manière ou d'une autre vous pensez que cela peut faire de vous quelqu'un de juste, vous empêchant de ce fait de rechercher la justice, qui est le tout premier commandement de Christ « Recherchez premièrement le Royaume de Dieu et sa droiture. »

La Croix Manquante

S'asseoir dans le silence tout en pensant à Son nom voilà comment nous apprenons de Lui, comment nous sommes nettoyés par Lui, comment être conduit par Lui, et que nous en venons à Le connaître. Assis, en pensant au nom de Jésus et attendant tranquillement que le Seigneur nous parle, par Sa parole vivante, ou qu'Il nous révèles par Sa Lumière, ce que notre coeur désire ce n'est pas la même chose que ce que désire notre chair. Au lieu de s'asseoir silencieusement chaque jours attendant le Seigneur, notre chair préférerait plutôt dormir, ou s'inquiéter, ou planifier notre journée, ou penser à quelque chose, ou faire quelque chose, — n'importe quoi d'autre. Notre pensée cours après plusieurs sujets dans le désespoir de se sauver, (celui qui perd sa vie, la retrouve). Ce qui suit c'est la Croix Manquante :

Ceci est La Croix Intérieure du Renoncement de Soi-Même

Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même,
et qu'il prenne sa croix chaque jour, et me suive.
Luc 9:23

Voila comment faire mourir tout les actions du corps qui sont de la vie terrestre, la fornication, l'impureté, les affections déréglées, la mauvaise convoitise de la chair, et la cupidité, qui est de l'idolâtrie, Col 3:5
Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, lesquelles sont immoralité sexuelle (y compris l'adultère et la fornication), impureté, convoitise, idolâtrie (cupide), sorcellerie, haine, disputes, jalousie, colère, ambition, division, factions, envie, ivresse, festivité ( faire la fête) et les choses semblables à celles-là, au sujet desquelles je vous déclare d'avance, comme je vous l'ai déjà dit aussi, que ceux qui font de telles choses n'hériteront pas du royaume de Dieu. Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix (quiétude et de tranquillité pour toujours), la patience (y compris de longues souffrances, la fermeté et la persévérance), la bienveillance (y compris la moralité et de l'intégrité), la bonté, la foi, la gentillesse (y compris douceur, humilité) et la maîtrise de soi (maîtrise des appétits sensuels, les passions et les désirs).
Gal 5:19-24

Ceci est la manière de produire du fruit : de crucifier la nature pécheresse, de devenir un véritable Chrétien.
En ceci mon Père est honoré et glorifié, que vous portiez beaucoup de fruit ; et vous montrer que vous êtes vraiment mes disciple [véritables fidèles]. Jean 15:8

Jésus a dit, Prenez donc garde comment vous entendez ; car à quiconque a, il sera donné plus, et à quiconque n'a pas, cela même qu'il paraît avoir sera ôté. Luc 8:18

Arrêtez [soyez tranquille, silencieux], et sachez que je suis Dieu. Psa 46:10

Que toute chair fasse silence devant l'Éternel. Zach 2:13

Pour plus de compréhension sur la nécessité d'apprendre dans le silence,
voir les les écrits marquants de George Fox sur, Pourquoi le Silence(dans la barre latérale)

Voir : Comment Bénéficier De La Puissance Transformatrice De Dieu pour plus d'information (aussi dans la barre latérale)

La croix(le renoncement de soi-même) doit être prise quotidiennement afin de réussir ; la croix qui puissance de Dieu pour vous, et la croix qui est folie pour les autres. La croix est la puissance de Dieu. La croyance dans le véritable Évangile est la puissance de Dieu. Croire dans le vrai Évangile, et à la croix afin de réaliser la promesse, de relâcher la puissance de Dieu pour vous purifier et vous faire un avec Lui. Il vous changera graduellement, mais vous changerez. Graduellement vous deviendrez de moins en moins en colère, moins attachés aux choses du monde, plus fixés, moins émotifs, plus aimants, plus patients, doux, gentils, et plus heureux. Vous serez excités d'entendre Sa voix. Vous serez excités à l'idée qu'il puisse vous en apprendre au sujet de vous-mêmes. Vous entendrez Sa douce voix pleine de bonté vous encourager. Et alors qu'Il vous montre la condition de votre coeur, vous allez être transformés. Nous témoignons de cette puissance qui transforme. Voir Comment Bénéficier De La Puissance Transformatrice De Dieu pour plus de détails.

Voici ce que George Fox dit au sujet de la croix manquante dans sa lettre #262.

La véritable espérance, la véritable croix, la véritable foi,
la véritable adoration, la véritable religion,
le véritable chemin, la véritable image,
et la véritable communion ont été perdu depuis le jour des Apôtres,
parmi ceux qui sont appelés chrétiens, qui sont en dehors de la vie.
Et ceux qui ont perdu la croix du Christ, qui est la puissance de Dieu,
dans laquelle se trouve la véritable fraternité,
ils ont érigé une croix de bois ou une croix de fer,
de fausses croix, de faux chrétiens.
ceux qui ont perdu le véritable espoir, qui purifie comme Lui est pur, 1 Jean 3:3
ils ont établi un purgatoire pour les laver lorsqu'ils seront mort.
Et les autres qui se trouvent de ce côté-ci de la tombe glorifient un corps de péché et de mort,
avec leur espoirs hypocrites ;
et ils ont perdu le véritable ministère,
et en ont établi un faux, afin de pouvoir prêcher l'imperfection.
Et le peuple était imparfait du temps d'Adam avant la venue de Christ ;
car la Loi n'a rien amené à la perfection ;
mais le véritable ministre, Christ en vous, l'espérance de la gloire, rend parfait,
tant aux jours des Apôtres que maintenant.
« Christ en vous, l'espérance de la gloire, lequel nous annonçons », disait l'apôtre,
« exhortant tout homme, afin que nous présentions tout homme parfait en Christ Jésus ». Col. 1:27-28

Donc la perfection se trouve en Christ-Jésus ; l'imperfection se trouve en le vieil Adam.
Donc ceci est la véritable espérance qui purifie,
celui qui la possède se purifie lui-même, comme Lui est pur ;
et celui qui n'est pas en possession de cette espérance,
plaide pour l'impureté et imperfection,
et pour un corps de péché ainsi qu'un de mort jusqu'à leurs tombe,
et un purgatoire à leur mort.
ceux-ci ont une profession des écritures, comme les Pharisiens ;
et l'espérance hypocrite qui périra.

Et la véritable foi fut perdu depuis les jours des apôtres ;
la véritable foi qui purifie le coeur, qui est la foi des élus de Dieu,
cette foi nous donne la victoire sur ce qui nous sépare de Dieu ;
cette foi qui nous rend agréables aux yeux de Dieu ;
cette foi est le don de Dieu, et Christ en est l'auteur :
chacun regarde à Lui pour cette foi, à son consommateur, qui en est l'auteur.
Dans cette foi tous les saints ont l'unité dans ce qui donne la victoire sur le diable ;
car par la foi qui est leur bouclier, ils lui résiste et refroidissent ses traits enflammés ;
et ils résistent à celui qui voudrait les souiller et les rendre imparfait,
qui voudrait les amener dans ces choses qui déplaisent à Dieu.
Et tous ceux qui sont en dehors de cette foi s'écrient, « il n'y a aucune victoire alors que nous sommes sur terre » ;
mais ils doivent avoir un corps de mort jusqu'à la tombe, et un purgatoire afin de les laver ;
ceux-là sont tous dans l'erreur concernant la foi ;
ceux-là ont fait de la foi et de la bonne conscience une épave ;
ceux-là se trouvent tous dans la foi morte,
et donc ils ne peuvent prêcher dans la véritable et vivante foi des élus de Dieu.
ils sont tous en dehors de l'unité ; car l'unité se trouve dans la foi, qui donne la victoire sur le diable.
Ceux-là se trouvent en dehors de la juste vie ; qui vit seulement par Sa foi
La vie que je vis présentement, je la vis par la foi du fils de Dieu ;
pourtant ce n'est pas moi, mais Christ qui vit en moi, »comme disait l'apôtre.
Et tous ceux qui marchent dans la foi des élus de Dieu, qui est la victoire sur le diable,
marchent en unité sur l'ennemi.

Et la véritable adoration a été perdu depuis les jours des apôtres ;
oui, l'adoration que Christ a établit depuis plus de seize-cent ans,
Dans l'Esprit, et la vérité ;

oui, dans l'Esprit de Dieu
qui était bien avant que fut l'esprit du diable qui est en dehors de la vérité ;
et dans la vérité, hors de laquelle se trouve le diable.
Dans cet Esprit, et dans cette vérité,
Dieu, qui est Esprit et le Dieu de vérité,
recherche ces hommes qui pourraient l'adorer en vérité ;

et ainsi chaque homme et femme doivent venir à la vérité dans les parties intérieures,
et vers l'Esprit de Dieu à l'intérieur d'eux-mêmes,
si ce sont des adorateurs en esprit et en vérité, dans lesquels le diable ne réside pas.
Et ceci est l'adoration parfaite et droite, dans laquelle il y a l'unité dans la vérité ;
car l'inimitié se trouve en dehors de cela, et ne peut y entrer.
Gloire soit à Dieu pour toujours !
Et les hommes qui ont erré loin de l'adoration qu'avait établi le Christ,
depuis plus de seize-cent ans,
ils sont loin de la vérité intérieure, et de l'Esprit de Dieu.
Et par cet esprit impur ils ont adorés des images ;
ils ont adorés des oeuvres fait de leurs propres mains ;
ils ont adoré le dragon ; ils ont adoré la bête ;
ils ont adoré la créature ; ils ont adoré les anges,
ils se sont persécutés les uns les autres au sujet de leurs adorations,
et ils ont persécutés les vrais adorateurs.
Ceux-là qui ont haï la lumière possèdent un zèle aveugle.
Et ainsi aucun d'eux ne peut adorer Dieu, qui est Esprit,
mais ils doivent venir à la vérité dans leurs parts intérieures,
et vers l'Esprit de Dieu en eux-mêmes ;
par Lequel ils doivent reconnaître Dieu en tant qu'Esprit, et l'adorer en Esprit.
Ils doivent reconnaître Dieu comme étant le Dieu de la vérité, et alors l'adorer en vérité ;
cette vérité hors de laquelle se trouve le diable, dans l'inimitié, et l'adversité.
Et ceci est l'adoration droite parfaite et infaillible
que Jésus-Christ, l'homme infaillible et parfait, a établi voilà plus de seize-cent ans.

Et le véritable chemin a été perdu depuis les jours des apôtres,
ce chemin que Christ a établi voilà plus de seize-cent ans ;
Il disait, « Je suis le chemin vers le Père ; et nul homme ne vient au Père que par moi. » Jean 14:6
Donc personne ne peut sortir du vieil Adam, mais que par Christ, le second Adam.
Personne ne sortir des ténèbres autrement que par Christ, la lumière ;
personne ne peut sortir de la mort,
et de sous le prince de la mort, de son pouvoir,
autrement que par Christ, la vie.
Ainsi il est le chemin qui mène à Dieu.
Nul ne peut sortir de l'injustice, autrement que par Christ, la justice ;
personne ne sort de la sagesse d'en bas,
mais que par Christ qui est la sagesse de Dieu, qui vient d'en haut.
Et personne ne sort de l'erreur et du mal, mais que par Christ, la vérité.
Ainsi c'est Lui la porte et la voie menant au Dieu Tout-Puissant.
Et nul ne vient au père que par Lui.
Nul ne sort de la captivité ou de la prison, mais par Christ l'homme céleste.
Et aussi, ceux-là qui ont erré loin de Christ, le chemin,
ils ont établit tant de chemins dans la chrétienté parmi les hommes ;
et se sont disputés les uns les autres au sujet de leurs chemins, l'inimitié étant parmi eux.
Maintenant Christ est le Chemin, dans lequel l'impur ne peut marcher,
Il était le chemin avant celui de l'impur ; car Il est au-dessus de toute impureté ;
et Il est au dessus de toutes les voies tordues et perverses, et les chemins montagneux,
et mauvais et injustes, et les voies impies ; Il est au-dessus de tout cela.
Et nul ne vient à ce vivant et nouveau chemin, Christ Jésus,
mais seulement celui qui vient à la grâce de Dieu dans leurs coeurs ;
l'esprit de Dieu dans leurs coeurs.
Ainsi Il est le nouveau et vivant chemin, Il est le premier et le derniers,
le commencement et la fin, établis d'éternité en éternité.
Et tout ce qui est en dehors de ce vivant et nouveau chemin,
même s'ils possèdent toutes les écritures, du début de la Genèse à l'Apocalypse,
ils sont tout de même mort, ils sont sous le pouvoir de la mort,
cette mort que Christ le chemin anéanti, par la mort, oui le pouvoir de la mort, le diable ;
Christ était avant que furent la mort et son pouvoir.
C'est ici le nouveau et vivant chemin.

George Fox

John Richardson, un ministre des premiers Quakers, en visitant les États-Unis, fut inspiré à parler dans une réunion de croyants protestants de Nantucket, mais non-convaincu de la foi Quaker :

« si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu ». Non, l'homme naturel et non régénéré n'est pas plus en mesure de voir le Royaume céleste et spirituel de Christ, qui ne consiste pas seulement en puissance, mais aussi en justice, joie et dans la paix du Saint-Esprit ; et naître de nouveau n'est pas fait de manière imperceptible, pas plus que la naissance naturelle n'arrive pas sans problème ; et de prétendre être en Christ et de ne pas être de nouvelles créatures, est absurde ; et prétendre être de nouvelles créatures et quand même ne pas être capables de rendre compte de comment cela s'est produit, n'est pas raisonnable ;  car cela ne pourrait pas être à notre insu ; car naître de nouveau signifie être vivifié et élevé à une vie nouvelle et spirituelle, par laquelle le corps remplis des péchés de la chair est mortifié et parvenons à vivre une vie de renoncement de soi. Ceux qui sont crucifiés avec Christ sont crucifiés à leurs propres péchés, car comme Il est mort à cause du péché, nous devons mourir à nos péchés. Dans cette condition nous ne vivons pas d'après la chair, quoique nous vivons, comme disait l'apôtre dans la chair ; mais vivons dans la foi au Fils de Dieu. Et de prétendre avoir tous ceci et bien plus forgés en nous, et que nous ne connaissons rien à cela, est irrecevable. [De la présomption, au lieu d'une réalité expérimenté, c'est faire-croire à la Chrétienté]. »

Ceci toucha tellement les auditeurs, que la leader du groupe, Mary Starbuck, se leva en larme et dit : « Tout ce que nous avons pu bâtir, et tout ce que nous avons fait jusqu'ici, est jeté par terre en ce jour ; et ceci est la vérité éternelle. »

Quelques uns disent préconiser le salut par les oeuvres, en insinuant que le commandement de Jésus de renoncer à soi-même et de prendre votre croix chaque jours se sont des oeuvres. Quelques uns disent même que la repentance est une oeuvre, même si Jésus avait dit, « Repentez-vous ou périssez. » Ils veulent argumenter que puisque la grâce est gratuite, il n'y a rien à faire. Ils ont raison, la grâce est gratuite ; mais la grâce ce n'est pas le salut, la grâce amène le salut. Jacques disait, « la foi sans les oeuvres c'est la mort ». Paul renchérit en disant, « travaillez à votre salut avec crainte et tremblement ». Dans Tites 2:14, Paul disait la grâce résulte en un peuple zélé pour les bonnes oeuvres. Les oeuvres de la grâce pour nous enseigner comment vivre font partie d'un processus ; la grâce n'est pas instantané ; le processus produit la pureté et le fruit de l'amour. La définition typique de la grâce instantané/salut est enseigné dans les sectes déficientes, et la définition de la grâce selon l'apôtre Paul, est radicalement différente. La Grâce ce n'est pas le Salut. La Grâce amène le Salut. La Grâce est gratuite, le salut ne l'est pas.

Le salut requiert tout, même votre vie charnelle.
Si nous sommes morts avec lui, nous vivrons aussi avec lui ; si nous souffrons, nous régnerons aussi avec lui ; si nous le renions, lui aussi nous reniera
; 2 Tim 2:11-12

Ainsi donc, quiconque d'entre vous ne renonce pas à tout ce qu'il a, ne peut être mon disciple. Luc 14:33
Celui qui conservera sa vie, la perdra ; et celui qui aura perdu sa vie pour l'amour de moi, la trouvera. Matthieu 10:39
Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne vient pas après moi, ne peut être mon disciple. Luc 14:27

Par Paul, la véritable grâce n'est pas le salut, mais plutôt ce qui amène le salut tel qu'il le mentionne dans sa lettre à Tites ci-dessous :

Car la grâce de Dieu qui apporte le salut est apparue à tous les hommes,
nous enseignant à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines,
et comment vivre sobrement, dans la droiture et la piété dans ce présent monde,
alors que nous recevons l'accomplissement béni de notre espérance,

même l'apparition glorieuse du grand Dieu et notre Sauveur Jésus Christ,
qui s'est donné lui-même pour nous, afin qu'il puisse nous racheter de toute iniquité
et purifier pour lui-même un peuple qui lui appartienne, zélé pour les bonnes oeuvres. Tites 2:11-14

Ceux qui demeurent par erreur dans le péché doivent argumenter qu'ils sont rachetés de toutes iniquités, mais mais non que la grâce les a purifiés !
Ainsi la grâce et le salut ne sont pas la même chose ; la grâce conduit seulement au salut, parvenu par les gestes essentiels de la repentance.
La repentance c'est la tristesse, le regret au sujet de votre condition, en changeant votre pensée pour être différent, et vous conduire différemment.
La grâce apporte le salut en nous enseignant ce que nous devons rejeter, nous menant à nous repentir. Par la grâce, nos péchés nous sont montrés.
Nous nous repentons en rejetant l'impiété et les convoitises, pour vivre sobrement, de façon juste et pieuse dans ce monde ci.
Nous recherchons la justice afin de lui être agréable et dans l'attente de la glorieuse apparition de Dieu et Jésus — le Royaume des Cieux.
Ainsi par la grâce nous voyons un problème dans notre coeur. Nous nous repentons. Alors par la grâce, nous sommes fortifiés pour être différent — le nettoyage de nos coeurs.
Par ce processus, nous sommes rachetés de toute iniquité et purifiés par Jésus pour devenir des travailleurs enthousiaste pour le bien.
La grâce est non-mérité et gratuite, le salut n'est pas gratuit. Le prix du salut est le sacrifice de soi, la mort de notre nature pécheresse ;
et notre mort n'est à l'évidence pas digne des dons de Dieu — non, juste la honte d'être tellement indigne.
Voir La Vraie grâce versus La Fausse Grâce pour plus.

C'est par la grâce, et seulement par la grâce à travers notre foi en Jésus-Christ que nous parvenons au salut ; mais le salut, signifie être purifié et mourir à notre chair et vivre pour Christ — non pas en faisant semblant de croire, mais en réalité. Quand vous allez à la croix par la lumière, et qu'Il vous montre ce qu'il y a dans votre coeur ; alors vous connaissez ce qu'est réellement la grâce : qu'il y a seulement Dieu qui peux vous changer — que vous êtes sans ressource, dans une condition déplorable — qu'il y a seulement la faveur non-mérité de Dieu qui peux vous débarrasser de votre condition. Vous devez partager Sa mort et partager Sa résurrection ; Fox clarifie en incluant la souffrance, la mort, l'ensevelissement, et la résurrection. La croix est le commencement. La croix ce n'est pas essayer d'être sauvé seulement par les oeuvres ; c'est seulement l'évidence de votre foi par l'observance ; et pour ceux qui s'opposent à la croix, Leur fin sera la perdition ; [leur convoitises et leurs affections pour le monde], ils ont pour dieu leur ventre, ils mettent leur gloire dans ce qui fait leur honte, ils ne pensent qu'aux choses de la terre. [l'amour du monde].

Réveille-toi et sois vigilant, et affermis les choses qui restent, qui sont prêtes à mourir, car je n'ai pas trouvé tes oeuvres parfaites devant mon Dieu. Souviens-toi donc ce que tu as reçu et entendu, et tient ferme, et repens-toi. Apoc 3:2-3.
Jésus s'attend à des oeuvres, des oeuvres parfaites ! Les oeuvres sont l'évidence de votre foi.

Ce qui oeuvres? Pas des oeuvres de la loi, qui sont l'offrande de céréale, offrande de brebis, offrande de taureau, lavements, ne pas manger certaines nourritures, la circoncision, la dîme, la célébration de jours, le Sabbat, les fêtes, etc ; ces choses-ci sont les oeuvres mortes de la Loi, décidées quand elles doivent être faites par l'esprit charnel et la volonté de l'homme. Paul a dit : « Un homme est justifié par la foi, sans oeuvres de loi. » Rom 3:28. Car tous ceux qui s'appuient sur les oeuvres de la loi sont sous malédiction. Gal 3:10. Sachant que l'homme n'est pas justifié par les oeuvres de la loi, mais par la foi de Jésus Christ, Gal 2:16. Paul a dédain pour les oeuvres de la loi, mais il est très mal compris pour inclure toute la Loi, y compris les commandements moraux : Tu aimeras ton prochain comme toi-même, et Tu ne voleras point, puis Tu ne commettras point l'adultère, et Tu ne mentiras point, et Tu ne convoiteras pas, puis Tu ne tueras pas, puis Tu honoreras ton père et ta mère ? De toute évidence observer ces commandements n'est pas les oeuvres de la Loi ; une oeuvre ce n'est pas de tuer aujourd'hui, ou de ne pas commettre adultère ce soir, ou de ne pas mentir cet après midi, ou d'aimer votre prochain aujourd'hui, ou de prendre une heure pour aimer Dieu, etc.

En plus d'oeuvres de la loi, (les oeuvres mortes faites par la volonté de l'homme), il existe une autre classe d'oeuvres : les oeuvres de foi, qui sont les oeuvres qu'Il vous est commandé de faire par Dieu, que vous recevez alors que vous exposez vous-mêmes à entendre Ses commandes en vous attendant à Dieu ; qui consiste à s'asseoir dans l'humble silence, à l'écoute de Sa voix et en surveillant Ses révélations. Obéir aux commandes de Dieu que vous L'entendez vous dire se sont des oeuvres opérationnelles de foi, que Paul a déclaré comme étant une nécessité et Jacques a déclaré que la foi sans les oeuvre est morte. Celles-ci ne sont pas des oeuvres mortes que vous décidez de faire ; celles-ci sont des oeuvres que Dieu veut que vous fassiez de faire ; et quand vous les faites, vous faites alors sa volonté sur la terre comme elle est faite au ciel. Celles-ci sont des oeuvres de foi faites par amour obéissant aux commandes que vous entendez Dieu vous dire à vous de l'intérieur de votre coeur. Celles-ci sont aussi des oeuvres de vie, commandées à partir de la vie de Dieu, Christ ; et les paroles qu'il dit vous transmettent la vie de Dieu. Jean 6:63. De manière répétée cherchez, attendez, écoutez, entendez, et obéissez, croyez ce que vous entendez ou ce qui vous est montré, et obéissez — et vous finirez par avoir reçus tellement de la vie de Dieu que vous deviendrez nettoyés et purifiés. Ainsi vous êtes dirigés par Dieu à faire des oeuvres d'amour pour votre joie et pour sa gloire.

Jacques disait : Vous voyez que l'homme est justifié par les oeuvres, et non par la foi seulement. Jacques 2:24
Paul disait : Gloire et honneur et paix à tout homme qui oeuvre bien. Rom 2:10. À ceux qui, en persévérant dans les bonnes oeuvres, cherchent la gloire et l'honneur et l'incorruptibilité, Il donnera la vie éternelle ; Rom 2:7. J'ai montré ..qu'ils devaient se repentir et se tourner vers Dieu, et faire des oeuvres compatibles avec la repentance. Actes 26:20

Ne vous arrêtez pas tant qu'Il ne vous contrôlera pas totalement ; jusqu'à ce que vous soyez assis en Jésus-Christ dans les Cieux. Celui qui conservera sa vie la perdra, et celui qui perdra sa vie à cause de moi la retrouvera. Si vous perdez votre vie charnelle sur la croix, vous sauverez votre vie spirituelle en Lui. Ceci est Sa volonté pour vous, et suivant Son exemple pour la mort de la chair apportant un bonheur éternel remplit de paix, d'amour, et de joie. Votre croix n'est rien comparé à la sienne ; son fardeaux pour vous est léger, son joug pour vous est facile, donc déchargez vous de tous vos soucis sur Dieu — Faites confiance au merveilleux Dieu qui vous a crée afin de vous donner son plus grand don — lui-même — assurez-vous de le chercher et d'obéir à Ses commandes.

Le retour de Christ, l'entrée dans le Royaume, et l'accomplissement du salut se font simultanément, lorsqu'Il est révélé en vous. Ainsi le Christ a été offert une fois pour porter les péchés de plusieurs. À ceux qui L'attendent patiemment et assidûment, il apparaîtra une seconde fois, non pas pour porter les péchés, mais pour apporter le salut. Héb 9:28. Pensez-vous réellement que cela s'applique à une génération en particulier ? Si c'est le cas, comment Dieu pourrait-Il être aussi injuste envers les autres générations ?Puisque tout oeil est censé témoigner de la deuxième apparition du Christ, alors, si le retour sur terre du Christ est dans un corps physique, comment est-ce que tous les hommes pourraient voir Son apparition physique ?Le dicton dans la Chrétienté de nos jours c'est : continu de regarder en l'air. Mais pour voir le retour de Christ, vous devez continuer à regarder à l'intérieur, à veiller, veiller, veiller. Parce que ce qui peut être connu de Dieu est révélé en eux ; car Dieu le leur a montré Rom 1:19. Le mystère qui avait été caché dès les siècles et dès les générations, mais qui a été maintenant révélé à ses saints, auxquels Dieu a voulu donner à connaître quelles sont les richesses de la gloire de ce mystère parmi les nations, c'est-à-dire Christ en vous l'espérance de la gloire. Col 1:26-27. (Voir aussi : Christ en vous.)

le chemin de la sainteté ... l'impur n'y passera pas, mais il sera pour les rachetés. Ceux qui y marcheront, même les insensés, ne s'égareront pas.Ésa 35:8

     Extrait de : Un Guide pour une Véritable Paix

Si une voie autre que de porter la croix, et que de mourir à sa propre volonté, avait pu racheter l'homme de la chute et de l'état de corruption, Jésus l'aurait enseigné, et établit par Son exemple. Mais à tous ceux qui désirent le suivre, Il a demandé de porter leur croix ; et cela à tous sans exception ; « Si quelqu'un veut me suivre, qu'il renonce à lui-même, qu'il prenne sa croix, et qu'il me suive. » Alors pourquoi avez vous peur de porter votre croix qui vous amènera vers le chemin qui conduit au Royaume de Dieu ?

De la croix sont dérivés les douceurs célestes, le vrai courage, les joies de l'esprit, la conquête de soi, la perfection de la sainteté !Il n'y a pas de rédemption, pas d'espoir de continuité de la vie divine en nous, autrement qu'en prenant notre croix à nos appétits charnelles et à nos penchants :car tout réside dans la mort de soi, et il n'y a aucun autre moyen d'obtenir la paix, qu'en faisant mourir la corruption,

Pourquoi cherchez-vous donc d'autres sentiers de gloire, que celui dans lequel vous êtes appelés à suivre le « Prince de votre Salut ? » Sa vie fut une croix constante, et désirez-vous un repos perpétuel dans la joie ? Plus vous mourrez parfaitement à vous-mêmes, plus vous commencerez réellement à vivre pour Dieu ; si donc vous vouliez apprécier la véritable paix ici et, par la suite obtenir l'inépuisable couronne de gloire, il est nécessaire qu'en tout lieu, et qu'à tout moment, vous portiez volontairement votre croix. Par conséquent, souffrir est votre lot ; et souffrir patiemment et volontairement, est le grand témoignage de votre amour et allégeance à votre Seigneur.

La patience de supporter la croix, et mourir à soi-même sur elle, est le devoir indispensable de l'homme déchu ; et c'est de ce fait seulement lui qui peut être libérer de ses ténèbres, de sa corruption et de sa misère, et être rétablit dans sa possession de vie, de lumière, et de paix.

Vous pouvez mémoriser la Bible en entier, mais ce qu'Il veut vraiment c'est que vous cherchiez Celui de qui témoigne la Bible. La Bible est utile pour maintenir et faire grandir votre espérance, mais le salut ne se trouve pas en lisant ou en sondant les écritures ; comme Christ disait aux Pharisiens, « Vous sondez les Écritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle : ce sont elles qui rendent témoignage de moi. Mais vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie ! » Jean 5:39-40 La Bible est utile pour bâtir l'espérance, mais non pour Le trouver Lui ; pour cela vous devez aller vers Lui. Il disait, venez et recevez mes instructions, car Je suis doux et humble de coeur. Venez signifie venir à Lui, et non lire la Bible, ni aller à une réunion de secte déficiente, et non à une étude Biblique- à Lui !

Donc, allez à Lui, la Parole vivante et l'Esprit de vie. Et quand vous allez à Lui tout en croyant en Son nom avec l'espérance de la pureté vous avez le pouvoir de changer. C'est Son nom qui est la puissance pour vous faire commencer. En croyant que dans Son nom est le pouvoir de vous changer, est le pouvoir de l'évangile ; le changement prend place dès que vous prenez votre croix quotidiennement ; la croix est la puissance de Dieu — la mort de soi, le renoncement de soi, la repentance de soi, la mort du péché. Nous pouvons témoigner de cette puissance. Quand je m'assois en silence, et que je pense au Nom de Jésus ; Je peux sentir la puissance. Nous pouvons témoigner tous les deux de la puissance de Dieu qui nous purifies. Il se peut qu'au début vous ne le ressentiez pas, mais ce sera le cas, en son temps, pour vous aussi. Et quand vous êtes décidés à changer en Le cherchant quotidiennement pour recevoir ses instructions et ses compréhensions, (vous devez faire silence afin d'entendre sa douce voix), lorsque vous obéissez à ce que vous savez être juste, vous faites de Lui votre Seigneur ; vous serez sur la voie et sous Sa protection aussi longtemps que vous continuez à le chercher. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui je souperai avec lui, et lui avec moi. Apoc 3:20. Il vous dira des choses à propos de vous-mêmes. Il clarifiera vos mauvaises compréhensions. Il vous donnera des tonnes d'encouragements. Il vous pardonnera toujours vos fautes. Il vous montrera des choses sur vous-mêmes. Il vous montrera ce dont vous aurez à vous repentir. Vous serez excités d'être en communication avec Dieu ; vous serez remplis d'actions de grâce et de louanges. Votre foi grandira en faisant des bonds parce que, « Ainsi la foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole de Christ. » Jésus Lui-même. Vous aurez plus d'amour envers les autres. Vous êtes sur le sentier étroit qui mène à la vie, que très peu trouveront. Voyez Comment Bénéficier De La Puissance Transformatrice De Dieu pour plus.

Extraits des Lettres de George Fox :

51. — Aux Amis, concernant la croix de Christ,
la puissance de Dieu,
qui conduit en dehors de ce monde,
vers un monde sans fin.

La croix est pour la partie charnelle, le terrain des images,
le terrain du tentateur, et le terrain du faux prophète et de l'antéchrist ;
la croix est pour ce terrain, pour sa racine et sa vie.
Elle s'occupe, de ce qui est pur, de ce qui est éternel,
elle fait une séparation d'avec tous les autres amants, et l'amène à Dieu,
et le terrain des mauvaises pensées y sont ouvert,
et la croix est pour ce terrain ;
cette croix qui renverse le monde dans le coeur.
Cette croix qui doit être prise par tous les fidèles de Jésus-Christ
hors de ce monde qui a une fin, vers le monde qui est sans fin ;
et toutes les mauvaises choses de ce monde doivent être rejetés.
Car 'Si quelqu'un aime le monde, l'amour du Père n'est point en lui' ;
mais là où se trouve le monde, la croix n'y est pas.
Mais demeurer dans la croix du monde,
ici l'amour de Dieu est versé dans nos coeurs,
et la voie est ouverte pour l'héritage qui ne disparaîtra jamais ;
où rien n'entrera qui soit souillé.
Car Dieu ne se trouve que dans la lumière éternelle d'où provient toute pur sagesse.
Ce trésor ne peut être vu que par l'oeil spirituel ;
et ne peut être reçu que par un coeur pur,
et par ceux qui demeurent et habitent dans la Lumière.
Mais le coeur charnel pourrait obtenir les paroles de ceux qui ont reçu la sagesse,
qui demeurent dans la sagesse du Seigneur ;
mais ceux qui vivent sans la crainte, ont beau avoir leurs paroles,
mais ils ne connaissent pas la porte de la sagesse, d'où proviennent ces paroles, parce qu'ils ont la vieille bouteille.
Par conséquent surveillez-tous, et voyez ce que vous possédez.
Car tous ceux qui ont produit les Saintes Écritures, qui demeurent dans la crainte du Seigneur,
possèdent la vie d'où sont issue ces Paroles ;

et les secrets du Seigneur sont avec eux.
Par conséquent, tous dans votre mesure, qui est de Dieu, attendez,
que vos pensées soient guidées vers Dieu,
et suivez là, et non pas vos mauvais désirs,
ni les convoitises du monde ; car la crainte du Seigneur conservera vos coeurs purs,
et vous aurez une véritable sagesse dans un coeur pur.
Et tous ceux qui ont cette lumière, avec laquelle Christ les a éclairé,
les actions qui sont mauvaises, vous savez par la Lumière qu'elles sont ainsi ;
et cette lumière sera leur condamnation, vous le savez.
Et tous ceux qui témoignent de cette Lumière, et qui l'aime, leur oeil est dans leur tête,
cet oeil est Christ, s'ils sont dix mille.

George Fox


Lire la Bible pour l'Espérance — les parties optimistes, comme Jean et les Psaumes

Et pour garder vos espérances élevés pendant que vous cherchez, continuez la lecture de la Bible et des écrits de George Fox. Maintenant, lorsque vous lisez la Bible, ce ne seront pas de vieilles citations qui provient d'un faux évangile que vous verrez, mais ces phrases qui parlent réellement comme étant justes, parfaites, sainte, purs, et sans péchés ; et vous saurez ce que vous aurez à faire pour plaire à Dieu. Vous pouvez vous réjouir dans la véritable espérance et dans votre appel.

Matthieu précise les nécessités ; être parfait, tendre l'autre joue, aimer vos ennemis, etc.
Jean précise la récompense : Qu'ils soient uns comme nous ; Je veux qu'ils soient avec moi, qu'ils voient ma gloire ; Rends-les saints ; donne leur mon amour, etc.
1 Jean précise les épreuves : Quiconque est né de Dieu ne commet pas le péché ; quiconque pèche ne l'a pas vu, et ne l'a pas connu, etc.

Qu'en est-il du Voleur sur la Croix ?

Plusieurs personnes justifient le salut instantané en se basant sur le Voleur sur la Croix, au coté de Jésus Il était crucifié, trouvant réconfort en Jésus qui lui disait, « Aujourd'hui tu sera avec Moi dans le Paradis. »

Bien sur les circonstances du voleur étaient exceptionnelles. Considérez :

1) Il regardait un autre prisonnier condamné (Jésus) être crucifié à côté de lui.
2) cet homme, [Jésus] qui prétendait avoir une relation spéciale avec Dieu, n'avait rien fait pour éviter sa crucifixion.
3) le criminel était lui-même dans une agonie inimaginable du à la douleur de sa propre crucifixion.

Et l'un des malfaiteurs qui étaient pendus l'injuriait, disant : « N'es-tu pas le Christ, toi ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi ». Mais l'autre, répondant, le reprit, disant : « Et tu ne crains pas Dieu, toi, car tu es sous le même jugement ? Et pour nous, nous y sommes justement ; car nous recevons ce que méritent les choses que nous avons commises : mais celui-ci n'a rien fait qui ne se dût faire «. Et il disait à Jésus : « Souviens-toi de moi, Seigneur, quand tu viendras dans ton royaume ». Et Jésus lui dit : « En vérité, je te dis : Aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis ».

Je dirais que la foi de cet homme était si forte, toujours active dans une insoutenable douleur, toujours active en voyant l'homme qui prétendait être le fils de Dieu être exécuté d'une horrible façon ; qu'une telle foi, qui est au delà de ce que je pourrait prétendre être capable de démontrer de façon similaire, fut récompensé pour avoir été exceptionnelle et extraordinaire. Le Seigneur peut faire tous les exceptions qu'il veut.

Une part du jugement consiste à apprendre la vérité. Un part de l'apprentissage de la vérité consiste à voir le paradis. Comme tous ceux qui ne sont pas purifiés dans cette vie, après le jugement dans le paradis, le voleur aurait peut-être pu laisser le paradis pour un temps en Enfer ; avant qu'il puisse revenir dans le paradis dans la court extérieure, sans mesure, la court des in-circoncis de coeur, les gentils spirituels. (Voir Y a-t-il de l'Espoir pour Tous pour plus de détails.) Les Écritures qui suivent démontrent aussi comment les hommes jugés dans le paradis puis bannit ou placés à l'extérieur :

Et le roi, étant entré pour voir ceux qui étaient à table, [Note ! Au Repas des Noces, dans le paradis]
aperçut là un homme qui n'était pas vêtu d'une robe de noces.
Et il lui dit : Ami, comment es-tu entré ici, sans avoir une robe de noces ?' Et il eut la bouche fermée.
Alors le roi dit aux serviteurs : Liez-le pieds et mains, emportez-le, et jetez-le dans les ténèbres de dehors : là seront les pleurs et les grincements de dents. Mat 22: 11-13
.

Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur,
qui entreront dans le Royaume des cieux ;
mais [seulement] celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.
Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé en ton nom,
et n'avons-nous pas chassé des démons en ton nom,
et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles en ton nom ? 
Et alors je leur déclarerai : Je ne vous ai jamais connus ;
retirez-vous de moi, vous qui pratiquez l'iniquité [péché, illégalité, ou méchanceté].
Mat 7:21-23


Le fils de l'homme enverra ses anges,
et ils rassembleront hors de son royaume tous les scandales et ceux qui commettent le péché [ou l'illégalité],
et ils les jetteront dans la fournaise de feu : là seront les pleurs et les grincements de dents. Mat 13:41-42
.
(Note ! Non pas arrachés de la terre, mais arrachés du Royaume, qui est le Paradis.)

Qui est rassemblé hors du Royaume et jeté au feu ? Ceux qui continuent à pécher.
Quiconque commet le péché,
pratique l'iniquité,
et le péché est l'iniquité. 1 Jean 3:4

Si vous continuez dans le péché, vous êtes un esclave du péché,
et Jésus ne peut être voter Seigneur. Jean 8:34

Jésus Lui-même a dit, vous ne pouvez servir deux maîtres ! Luc 16:13

Donc pour quiconque prétend se baser sur l'exemple surhumain de ce criminel pour dire qu'ils vont au ciel parce qu'ils disent croire en Jésus, omettent de considérer la grandeur de la foi de ce criminel, que presque tous aurait peine à s'empresser de reproduire.

Je me suis fait dire par la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Si vous aviez été avec Moi cette nuit où Je fus arrêté, vous n'auriez pas cru que je fusse le Saint d'Israël. »

Je dirais que le voleur n'était pas lavé, qu'il n'était pas circoncit dans le coeur, qu'il n'était pas sans souillure ; et par conséquent, alors qu'il vit Jésus dans la cour extérieure du paradis pour les in-circoncit spirituel, (comme là où vont tous ceux qui meurent ), il a alors été envoyé afin d'avoir sa part dans l'étang de feu de manière à le rendre convenable pour la compagnie des cieux, pour vivre et interagir avec tous ceux qui sont là, sont sont libérés de l'avidité, du mensonge, du vol, de l'envie, de la débauche, de la colère, de l'orgueil, de la convoitise, etc. Après sa part dans l'étang de feu, il peut retourner vivre dans le paradis ; mais c'est las court extérieure, non pas la court intérieure du temple, là où ceux qui ont été purifiés sur terre sont des pierres vivantes dans le temple de Dieu, voyant la gloire et la puissance de Dieu pour toujours comme des rois et des prêtres.

Et il n'y entrera aucune chose souillée, ni ce qui fait une abomination et un mensonge : Apoc 21:8,27

Et il y aura là une grande route et un chemin, et il sera appelé le chemin de la sainteté : l'impur n'y passera pas, mais ce sera pour les rachetés. Ésa 35:8

Réveille-toi, réveille-toi, revêts-toi de ta force, Sion ! Revêts-toi de tes vêtements de parure, Jérusalem, ville sainte ! car l'in-circoncis et l'impur n'entreront plus en toi. Ésa 52:1

L'Évangile Réel ?

Il est écrit par Paul dans Galates 1:9, « Si un homme vous prêche un autre évangile que celui vous avez reçu, qu'il soit maudit » ; un évangile ainsi qu'un Jésus qui est différent de l'évangile qu'Il prêchait. L'évangile à l'intérieur de ce site prône la pureté et une condition sans péché. L'évangile que vous avez entendu n'excuse t-il pas le péché, l'immortalité, l'impureté, et l'impiété ? Cet évangile semble t-il être plus pieux ? Cet évangile semble t-il être comme le sentier étroit que très peu trouveront ? cet évangile semble t-il être comme la voie spacieuse où plusieurs vont, parce que c'est facile ? Pouvez-vous voir Christ argumentant pour pour le péché, l'imperfection, l'impureté, et l'impiété ? Alors quel évangile est le vrai ; celui qui nous promet que nous pouvons être libérer du péché, ou celui qui nous offre la liberté de pécher sans culpabilité, mais qui dit que vous devrez transporter vos péchés dans votre tombe ? Est-ce cela faire de la grâce une licence pour le péché ?

Ces 41,000 soi-disant sectes Chrétiennes ce sont Babylone peintes afin de ressembler à Sion, séduisant séduisant le monde entier dans son adultère et sa fornication spirituelle. Le monde entier suit cette bête qui possède des cornes comme un agneau, et qui porte plusieurs noms, et il lui fut donné autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue, et toute nation. Les sectes déficientes prétendent que Christ est leur époux ; mais ces fausses églises sont la prostituée de Babylone, qui remplace par des rituels superstitieux l'obéissance aux commandements de Christ, de la repentance, ses enseignements, ses exigences, ses mises en gardes, son exigence quant à la sainteté, son évangile, son Royaume, sa promesse de nous libérer du péché, et sa croix du renoncement de soi-même — la croix manquante pour la pureté. Ce mystère de l'iniquité est permis par Dieu afin d'éprouver l'engagement des élus pour la vérité ; car les élus ne peuvent rester là à écouter des mensonges.

Jésus est saint et pur. L'épouse de Jésus doit aussi être sainte et pure. Jésus a dit : Ne pèche plus ! si vous ne vous repentez pas, vous tous périrez, [perdre votre âme ].

N'est-ce pas là l'évangile de la de la liberté de pécher vous dérobant la chance d'une meilleure vie tant sur terre qu'après votre mort. Ne vous laissez pas berner par de grandes opportunités de vies. S'il vous reste des doutes, lisez la première section du Journal de George Fox, et alors rappelez-vous que parmi les premiers Quakers, des milliers vinrent à la plénitude de Christ (perfectionpuretésans péchésaintetéle Christ ressuscité en eux) tel que cela est décrit dans le reste du Journal. Cela est possible !

Marcher sur la Ligne

Ainsi lorsque vous avez saisie la véritable espérance, le défi est de marcher sur la ligne entre :

1) la présomption(J'y suis déjà arrivé, J'ai tous ce qu'il faut pour y arriver),  ou

2) le désespoir(Je suis tellement remplis de péché, Je n'ai plus d'espoir, Je ne peut pas y arriver).


Concernant la présomption

Il ne peux pas faire beaucoup pour vous si vous croyez déjà être juste. Comme Jésus disait, « Je ne suis pas venu appeler à la repentance des justes, mais des pécheurs. » Luc 5:32. (Rappelez-vous, quand Jésus disait ceci, qu'il n'y avait pas une seule personne dans tout Israël qui était juste, il y avait seulement les hypocrites, qui se pensaient justes). Évoquer la prière du Pharisien vs. la prière du publicain ; laquelle choisissez-vous ? Pour citer la section dans Luc 18:9-14:

Et il dit aussi cette parabole à quelques-uns qui se confiaient en eux-mêmes comme s'ils étaient justes, et qui tenaient le reste des hommes pour rien : deux hommes montèrent au temple pour prier, l'un pharisien, et l'autre publicain.

Le pharisien, se tenant à l'écart, priait en lui-même en ces termes : « O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes qui sont ravisseurs, injustes, adultères ; où même comme ce publicain. Je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tout ce que je possède. »

Et le publicain, se tenant loin, ne voulait même pas lever les yeux vers le ciel, mais se frappait la poitrine, disant : « O Dieu, sois apaisé envers moi, pécheur ! »

Je vous dis que celui-ci descendit en sa maison justifié plutôt que l'autre ; car quiconque s'élève, sera abaissé ; et celui qui s'abaisse sera élevé. Luc 18:9-14

bienheureux ceux qui ont faim et soif de droiture, car c'est eux qui seront rassasiés. Mat 5:6. Qui peux dire qu'il est remplit jusqu'à ce qu'il soit dans Ses bras, et qu'il l'entende dire, « Bien, bon et fidèle esclave » ? Mat 25:23

Concernant le désespoir

Premièrement, vous ne pouvez vous purifier vous-mêmes ; Christ est le seul qui enlève le péché. Et aucun n'est trop difficile pour Lui. Tous ce que vous avez à faire c'est de vous asseoir là et le chercher, être désolé pour ce qu'Il vous montre, et suivre ses commandes. Deuxièmement, il n'y a personne avec trop de péché pour qu'Il puisse les réparer ; étant votre créateur, Il vous comprend tellement plus que vous ne pourriez vous comprendre vous-mêmes. En tant que votre créateur, Il peux vous façonner tout comme bon Lui semble. Et Il se plait à vous façonner à Son image en enlevant vos problèmes — plus il y en a à ôter, plus grande en est Sa gloire. Car lorsque vous êtes rétabli, c'est pour Sa gloire ; et pour Sa joie et la vôtre ; et lorsque vous lui apportez la gloire, Il l'apporte au Père.

Et, ne jamais, jamais, croire que vos erreurs de parcours vous disqualifie pour votre prochaine recherche — seulement la mort en est la fin. Le pardon ce n'est pas un événement unique. Tant que vous aurez réellement des regrets pour tout erreurs et que vous Lui présenterez des excuses sincères, lui demandant son pardon et de Lui demander de vous aider pour éviter de faire à nouveau les mêmes erreurs, Il sera toujours là en tant que votre avocat, ami, aide, et la source de votre force pour continuer à chercher. Nous parlons à partir de notre expérience. Nos erreurs ont été colossales ; mais chaque fois Il nous a pardonnés, et plus tard Il nous a récompensés avec plus de Lui et moins de nous comme preuve. Nous pouvons témoigner que le processus mentionné ci-dessus fonctionne, Gloire et remerciement soient rendu à Jésus-Christ et au Père.

Écoutez et obéissez à ma voix, et je serai votre Dieu, et vous serez mon peuple ;
et marchez complètement dans la voie que je vous commande, afin que tout soit bien avec vous. Jér 7:23

(non pas ce que quelqu'un peu lire dans la Bible, mais de la Parole Vivante, écoutez sa voix — des cieux qui vous parle.)

Vous devez garder Ses commandes personnels, qui vous ont été adressés, qui viennent de Lui à vous. Jésus lui disait, « Si quelqu'un m'aime, il gardera ma paroles [il m'obéira, pratiquera mes enseignements], et mon Père l'aimera ; et nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. » Il habitera avec eux ; et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux, leur Dieu. Apoc 21:3. Il vous veut pas seulement pour que vous puissiez l'appeler Seigneur de vos lèvres, mais pour faire de Lui le Seigneur de votre vie — avec Son Esprit, (au lieu de votre esprit égoïste de Satan), contrôlant vos paroles et vos gestes ; de sorte que vous puissiez dire en vérité qu'Il est le Seigneur à qui vous obéissez et que vous suivez : faisant la volonté de votre Père, non la vôtre.

Jésus disait : « Celui qui vaincra héritera ces choses ; je serai son Dieu, et lui sera mon fils. » Apoc 21:7

De simples Règles pour débuter

Au delà de votre recherche à travers l'Attente, voici les règles de départ, si vous suivez cela, vous ferez bien.

La raison d'être de ce site internet est de montrer comment être
libéré du péché
en bénéficiant de la puissance transformatrice de Dieu
qui conduit à l'union avec Dieu dans son Royaume