Un Vrai Disciple Produit Beaucoup de Fruit
Jean 15:8

Produisez donc du fruit qui convienne à la repentance.
Matthieu 3:8


En ceci mon Père est honoré et glorifié,
que vous portiez beaucoup de fruit ;
et vous montrer que vous êtes vraiment mes disciple
[véritables fidèles]
Jean 15:8

Tout arbre qui ne produit pas de bon fruit est coupé et jeté au feu.
Mat 7:19


On peut cliquer sur le texte en Bleu Pale, ou en caractère gras Bleu Pale pour voir le texte dans les écritures.

Êtes-vous un vrai fidèle de Christ ? Il ne suffit pas de simplement dire que vous croyez en Jésus. Si vous croyez en Jésus, alors vous croyez assez pour faire ses commandement : son premier et principal commandement durant son ministère étant, « Repentez-vous, car le royaume des cieux s'est proche ; » et l'évidence de la repentance c'est de produire du fruit. Mat 3:8

George Fox fut souvent approché par des personnes qui prétendaient être sauvés juste parce qu'ils croyaient en Jésus.
La réponse que Fox leur donnait était : où est donc l'évidence de votre croyance ?
Jésus lui-même a dit que l'évidence de la croyance d'un vrai croyant se trouve dans en fait de produire beaucoup de fruit, Jean 15:8.

Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on du raisin sur des épines, ou des figues sur des chardons ? Ainsi tout bon arbre produit de bons fruits, mais l'arbre mauvais produit de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut pas produire de mauvais fruits, ni un arbre mauvais produire de bons fruits. Tout arbre qui ne produit pas de bon fruit est coupé et jeté au feu. Ainsi vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Mat 7:16-20

Paul a expliqué le mauvais fruit, (fruit de la chair) en contraste avec le bon fruit, (fruit de l'Esprit) :

Ou faites l'arbre bon et son fruit bon, ou faites l'arbre mauvais et son fruit mauvais, car l'arbre est connu par son fruit. Mat 12:33. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Un arbre qui est saint est un bon arbre. »
« Soyez saints, car moi je suis saint. » 1 Pierre 1:15-16
Jésus a dit : « Tout arbre qui ne produit pas de bon fruit est coupé et jeté au feu. » Mat 7:19

Produisez donc du fruit qui convienne à la repentance. Mat 3:8
Pour produire bon fruit (amour, joie, paix, patience, gentillesse, bonté, foi, douceur, etc.), vous devez vous-même libérer de l'immoralité sexuelle (y compris l'adultère et la fornication), impureté, convoitise, l'idolâtrie [cupide], sorcellerie, haine, disputes, jalousie, colère, ambition, division, factions, envie, ivresse, festivité [faire la fête], etc.

Alors, vous devez crucifier votre nature pécheresse afin de produire du fruit.

Il y a cinq versets Bibliques où Jésus dit avec insistance à tous qu'ils doivent renoncer à eux-mêmes, prendre leurs croix, et le suivre.
Jésus a dit : Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il se renonce soi-même, et qu'il prenne sa croix chaque jour, et me suive. Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne vient pas après moi, ne peut être mon disciple. Luc 9:23,14:27
Ceux qui appartiennent à Christ ont crucifiés la chair [la nature pécheresse] avec ses passions et ses désirs [convoitises et les affections]. Gal 5:24
Ainsi, un véritable fidèle c'est quelqu'un qui a crucifié sa nature pécheresse et qui produit du fruit.

Et déjà même la cognée est mise à la racine des arbres ;
tout arbre donc qui ne produit pas de bon fruit, est coupé et jeté au feu. Luc 3:9

Au début nous sommes tous des arbres portant des fruits corrompu ; mais nous devons être changés afin de produire de bons fruits. La Chrétienté voudrait simplement vous étiqueter le mauvais arbre comme un bon arbre, mais produisant toujours des fruits corrompus; ; mais de tels arbres seront coupés et jetés au feu, peu importe l'étiquette qu'ils portent.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

Car vous pouvez être sûr de cela,
aucune personne sexuellement immorale, ou impure, ou cupide, qui est un idolâtre,
n'a d'héritage dans le royaume du Christ et de Dieu.
Que personne ne vous séduise par de vaines paroles ;

car, à cause de ces choses, la colère de Dieu vient sur ceux qui sont désobéissant.
Éph 5:5-6

Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il se renonce soi-même, et qu'il prenne sa croix chaque jour, et me suive.
Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne vient pas après moi, ne peut être mon disciple. Luc 9:23,14:27

Un disciple est celui qui suit le Maître ; suivre, c'est obéir au Maître.

La nature pécheresse et le fruit de la chair incluent : les mauvaises pensées, les adultères, les fornications, les meurtres, les vols, la convoitise, la méchanceté, la fraude, le manque de retenue, l'envie, les blasphèmes, l'orgueil, la folie, impureté, cupidité, le manque de retenue, l'idolâtrie, la sorcellerie, la haine, les disputes, la jalousie, la rage, l'égoïsme, les divisions, les festivités (faire la fête), colère, ivrognerie, fierté, vulgarité, vantardise, impudeur, propos insensés, flatterie, immoralité, etc. Quelconque l'un tout de ces fruits disqualifie un homme du ciel.

Un homme qui est innocent de tous ces fruits de la chair ci-dessus est en pleine conformité avec les exigences rigides de salut écrites dans les scripteurs : nous devons être justes (vertueux), comme Lui est juste (vertueux), 1 Jean 3:7 ; nous devons être parfait comme notre Père Céleste est parfait, Mat 5:48 ; nous devons être miséricordieux comme lui est miséricordieux, Luc 6:36 ; nous devons devenir pur tout comme Lui est pur, 1 Jean 3:2-3 ; mais comme celui qui vous appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, 1 Pi 1:15 ; aussi nous marchons comme Lui a marché, 1 Jean 2:6 ; et tel qu'il est, tels sommes-nous dans ce monde, 1 Jean 4:17. Chacune de ces exigences citées sont sans équivoque et n'ont aucune flexibilité.

Paul nous dit que pour vivre, nous devons tuer les actes du corps par l'Esprit :

Le seul chemin de vous débarrasser du fruit de la chair (mauvais fruit) et de produire le fruit de l'Esprit (bon fruit) est le chemin de la croix ; le seul chemin vers le royaume des cieux est le chemin de la croix ; le seul chemin vers le salut est le chemin de la croix ; le seul chemin d'éviter d'être banni du ciel (si vous mourez encore pécher), est le chemin de la croix.

Même Adolph Hitler a dit que Jésus était son Seigneur et son Sauveur. Mais il ne produisait pas de fruit. Il n'était pas un vrai fidèle. Les prêtres catholique romain qui affirmèrent être de vrais croyants tuèrent 9,000,000 de personnes pour sorcellerie au cours du Moyen-Âge , ils n'avaient pas les bons fruits — seulement que des grosses épines ; ce n'étaient pas des vrais croyants.

Si nous ne cherchons pas à produire du fruit, notre croyance et notre foi sont mortes. Comme Jacques a dit, la foi sans les oeuvres, est morte. Jésus a dit, En vérité, en vérité, je vous dis : Quiconque commet le péché est esclave du péché. Jean 8:34. Si vous êtes un esclave du péché, alors le péché est votre maître ; et Jésus ne peut être votre Seigneur parce que vous ne pouvez servir deux maîtres. La principale oeuvre de ceux qui croient en Jésus est de chercher premièrement le Royaume et la justice de Dieu, comme démontré par le fruit — le fruit de l'Esprit — amour, joie, paix, patience, gentillesse, bonté, etc.
Il n'est jamais trop tard pour commencer à produire du fruit de la justice, faisant de Jésus votre vrai Seigneur et Maître.

Jésus a dit : La semence, c'est la parole de Dieu. [les paroles que vous entendez de Jésus s'adressant à vous, non pas la Bible ] Et ce qui est tombé dans les épines, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole et s'en étant allés, sont étouffés par les soucis et par les richesses et par les voluptés de la vie, et ils ne portent pas de fruit à la perfection. Mais ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole, la retiennent dans un coeur honnête et bon, [la Parole Vivante, Christ qui vous parle, non pas la Bible] et portent du fruit avec persévérance. Luc 8:14-15. Les gens l'ont entendu s'adresser à eux, mais furent distraits, au lieu de préserver une profonde écoute, par les soucis, les richesses, et les plaisirs de cette vie ; par contre ils ne produisent pas du fruit de la justice. Mais certains, avec de la patience, portent du fruit à la perfection.

Le fruit de la droiture sera la paix, et l'effet de la droiture, c'est une tranquillité et une confiance sûre (une incontestable assurance) pour toujours. Ésaïe 32:17

Tout sarment en moi et qui ne porte pas de fruit, il l'ôte ; et tout sarment qui porte du fruit, il le nettoie, afin qu'il porte plus de fruit. Jean 15:1-3. (Dieu nous châtie et nous discipline avant que nous puissions devenir ses fils. Heb 12:6-8)

Jésus a dit : car étroite est la porte, et comprimé le chemin qui mène à la vie, et il y en a peu qui le trouvent.
Or gardez-vous des faux prophètes qui viennent à vous en habits de brebis, mais qui au dedans sont des loups voraces. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on du raisin sur des épines, ou des figues sur des chardons ? Mat 7:14-16
. (Si votre enseignant et votre prédicateur ne possède pas amour, gentillesse, contrôle de soi, douceur, paix, fidélité, bonté, et joie, vous êtes mené dans le fossé et en captivité par un faux prophète ; cette même épreuve peut être appliqué à un faux chrétien.)

Ainsi, un bon arbre porte de bons fruits, un mauvais arbre produit de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut pas porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre de bons fruits. Matthieu 7:17-18. Quiconque est né de Dieu ne commet pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui ; et il ne peut pécher, parce qu'il est né de Dieu.1 Jean 3:9

Tout arbre qui ne produit pas de bon fruit est coupé et jeté au feu. Mat 7:19

Ainsi vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Mat 7:20

car vous étiez autrefois ténèbres, mais maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur ; marchez comme des enfants de lumière car le fruit de la lumière en toute bonté, et droiture, et vérité, prouve ce qui est acceptable au Seigneur, Éph 5:8-10,

Jésus a dit : En ceci mon Père est honoré et glorifié, que vous portiez beaucoup de fruit ; et vous montrer que vous êtes vraiment mes disciple [véritables fidèles]. Jean 15:8

Alors comment produisons-nous du fruit ? Produisez donc du fruit qui convienne à la repentance ; Mat 3:7-9

et

Demeurez [habiter, rester] en moi, et moi en vous. Comme le sarment ne peut pas porter de fruit de lui-même, à moins qu'il ne demeure dans le cep, de même vous non plus vous ne le pouvez pas, à moins que vous ne demeuriez en moi. Jean 15:4
Moi, je suis le vrai cep, et mon Père est le cultivateur.
Celui qui demeure en moi, et moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit ; Jean 15:5
(l'amour, la joie, la paix, la patience, l'amabilité, la bonté, la fidélité, la douceur, la maîtrise de soi. Gal 5:22-23)
Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme le sarment, et il sèche ; et on les amasse, et on les met au feu, et ils brûlent. Jean 15:6.

Les oeuvres sans notre obéissance amoureuse aux commandes de Dieu comptent pour rien. 1 Cor 13:3
Produire du fruit, est d'avoir obéi à beaucoup, beaucoup de commandes de Dieu à vous. La foi doit être démontrée par des oeuvres d'amour, qui est l'obéissance aux commandes de l'Esprit de Dieu ; tel est l'amour de Dieu. Les premières oeuvres d'amour pour Dieu sont : a) d'attendre dans l'humble silence alors que vous écoutez et veillez pour Ses commandes, et b) alors obéir à Ses commandes parlées que vous entendez pour vous repentir des péchés qu'Il révèle dans votre coeur. Notez ! Paul est d'accord avec Jacques, qui a écrit, « la foi sans les oeuvres est morte », Jacques 2:20-24. Mais celui qui pratiquant la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres puissent être démontrées qu'elles ont été produites [initié et ordonné] à travers Dieu. Jean 3:21 ; Ces oeuvres sont les seules oeuvres qui survivent au passage par le feu, à travers lequel tout homme doit passer.

Demeurer c'est la clé de la réussite du Chrétien. Étudier la Bible nous enseigne seulement ce que nous devons accomplir et éviter.
Pour connaître la vérité, vous devez être enseignés par Jésus Lui-même, personnellement, au sujet de Lui-même. Ces paroles vivantes doivent habiter en vous.
Habiter en Christ, c'est d'habiter dans sa Lumière, dans sa présence, dans sa parole vivante, (non pas lire la Bible).

Habiter c'est « demeurer ». Nous allons vers Lui et silencieusement nous assoyons ; et alors nous sommes à l'écoute afin qu'Il nous parle et surveillons ce qu'Il nous montre. Quand la Lumière apparaît, nous passons un moment dans la Lumière. Sa Parole vivante nous pénètres, séparant l'esprit de l'âme, et la Lumière nous purifie par le sang de Jésus Tandis que nous nous repentons, nous sommes changés et recevons plus de Son Esprit. Et pendant que nous recevons plus de Son Esprit, Il habite ou demeure également en nous. Nous en arrivons à posséder Christ, non pas juste le professer.

C'est une croix pour la volonté de l'homme de s'asseoir, s'attendre à Dieu, l'écouter en silence, lutter pour retenir son esprit de vagabonder ; c'est une croix pour la volonté de l'homme d'obéir à ce qu'il commande et enseigne par le Saint-Esprit ; ceci est la croix de laquelle vous devez renoncer à vous mêmes et la prendre à chaque jour, pour alors suivre Jésus. Le fait d'obéir à Sa voix c'est suivre Jésus. Il s'agit ici de faire ce dont vous avez prié des milliers de fois : que Ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel. Vous ne pouvez pas être son disciple à moins que vous preniez votre croix à tous les jours et que vous suiviez ses ordres. Le salut est seulement reçu par ceux qui suivent l'agneau partout où Il va — qui obéissent complètement à la voix du Seigneur, dans tout ce qu'Il commande. Ne soyez pas découragés si vous n'entendez pas durant quelques temps. Même votre attente est tout à votre crédit : Que ta miséricorde, ô Éternel, soit sur nous, en proportion à notre attente et à notre espérance en Toi. Psaumes 33:22

Nous commençons par attendre Dieu tous les jours pendant une heure chaque jour, de préférence tôt le matin avant de commencer votre journée. Au fur et à mesure que nous recevons ses paroles et ses révélations, notre soif d'une plus grande partie de ses révélations s'accroît, nous motivant à passer de plus en plus de temps chaque jour à l'attendre ; jusqu'à ce que finalement, nous attendons sur Dieu continuellement, même tandis qu'en passant par les activités de notre journée normale :

Comment nous repentons-nous ?

Pour commencer, Jean le Baptiste a dit :

Repentez-vous [pensez différemment ; changez votre pensée, en regrettant vos péchés et en changeant votre conduite ], car le règne des cieux s'est proche. Matthieu 3:2

Produisez donc du fruit qui convienne à la repentance. Matthieu 3:8
Si quelqu'un a deux chemises, qu'il en donne une à celui qui n'en a pas. Si quelqu'un a de quoi manger, qu'il partage avec celui qui n'a rien. [Donnez au pauvre, partagez votre surplus avec ceux qui manquent des nécessités de la vie.]
N'exigez rien de plus que ce qui a été fixé.
[Soyez honnêtes dans tout vos rapports]
N'extorquez d'argent à personne et ne dénoncez personne à tort : contentez-vous de votre solde.

[n'opprimez pas les gens ou n'effrayez personne, ne mentez pas, ne demandez pas plus, ne vous plaignez pas.] Luc 3:10-14

Jésus a dit : Repentez-vous, car le royaume des cieux s'est approché. Matthieu 4:17
Cliquez ici pour voir toutes les références du Nouveau Testament au sujet de la repentance.

Comment savons-nous de quoi d'autre se repentir ?

Comment accéder à la grâce de Dieu pour nous enseigner ce à quoi renoncer ?

Jésus dit : Celui qui vient à moi, et qui écoute mes paroles parlées et qui les fait [pratique, obéit] : je vous montrerai à qui il est semblable. Il est semblable à un homme qui bâtit une maison, et creusa profondément, et posa la fondation solidement bâti sur un roc, Luc 6:47-8. Comme ceux que j'aime, je les châtie [réprimande, discipline] ; aie donc du zèle et repens-toi. Apoc 3:19. Ainsi nous allons vers Lui, tout en étant silencieux et à l'écoute ; sans lire, sans parler, sans prier, tout simplement en écoutant, et pensant à son Nom — à celui qui nous donne accès à la Puissance de Dieu ; et quand Il nous demande de faire quelque chose, comme de se repentir, nous le faisons et obéissons.

Nous gardons silence afin de l'entendre car Il a dit :Et quand vous priez, n'usez pas de vaines répétitions, comme font les païens, car ils s'imaginent qu'ils seront exaucés en parlant beaucoup. Ne leur ressemblez donc pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez. Mat 6:7-8

Les paroles que nous entendons sont les paroles de la vie éternelle, non pas les paroles que nous lisons ou que nous entendons lire venant de la Bible.
Les paroles que je vous dis sont Esprit et vie-donnant. Jean 6:63
Prenez donc garde comment vous entendez ; car à quiconque a, il sera donné plus,
et à quiconque n'a pas, cela même qu'il paraît avoir sera ôté. Luc 8:18

Souviens-toi donc ce que tu as reçu et entendu, et tient ferme, et repens-toi. Apoc 3:2-3
Jésus est venu afin de détruire le mal et ses oeuvres[péché] en nous — si nous le laissons faire.
C'est pour ceci que le Fils de Dieu est révélé [en nous], afin qu'il détruise [en nous] les oeuvres [le péché] du diable. 1 Jean 3:8

Un remarquable parmi les premier Quakers, William Penn, fondateur de l'État de la Pennsylvanie, dans son Préface du Journal de George Fox, écrit ce qui suit :

La repentance des oeuvres mortes pour servir le Dieu vivant consiste en trois opérations :
   1) que soit montré le péché en vous, (votre habitude, votre erreur, ou votre désir de pécher)
   2) de l'admettre et d'en ressentir une sainte tristesse, et
   3) un changement pour le futur.

La repentance est le résultat naturel des gens qui se tourne vers la lumière intérieur et la parole :
   car c'est par la lumière que l'on perçoit le péché
   avec la vue du péché, vous réalisez votre erreur et votre inexactitude avec une tristesse pour cela ; et
   avec la compréhension et la tristesse à propos du péché révélé par la lumière,
   il s'ensuit, en vous, d'un changement de conduite dans votre vie dès ce moment — la repentance.

Cette doctrine de repentance nous conduit à la justification ; étant le pardon des péchés commit en passant par l'unique propitiation, Christ ; ainsi que la sanctification ou la purification de l'âme de la nature fuyante et des habitudes du péché ; ce qui est la justification dans tout le sens du terme : comprenant la justification de la culpabilité des péchés commit, comme s'ils n'avaient jamais été commis, à travers l'amour et la miséricorde de Dieu en Christ Jésus ; et la créature étant rendu juste intérieurement à travers la puissance purificatrice et l'Esprit de Christ révélé dans l'âme, communément appelé la sanctification

Ceci, pour tout vrai Chrétien conduit au prix du grand appel : du péché à la perfection* selon les écrits de vérité, témoignant que la perfection est le but de la venue de Christ, et la raison de son Royaume, et pour lequel son Esprit a été et, est encore donné. Mais ce n'est pas une perfection de sagesse et de gloire dans cette vie, ou d'une infirmité naturelle ou d'une mort, comme certains ont avec un esprit faible ou une maladie imaginée ou insinuée. Ceci est un état de rédemption, régénération, ou de nouvelle naissance ; et à moins que cette oeuvre soit connu, il n'y a pas d'héritage du royaume de Dieu.

*Une perfection permanente et éternelle, qui vous protège de ne plus jamais pécher.

Voir : Comment Attendre sur Dieu et Bénéficier de Sa Puissance Purificatrice pour plus d'information.

Voici tous les versets dans le Nouveau Testament qui montre les références pour : produire du fruit de la justice et de sainteté .

Voir : Comment Bénéficier De La Puissance Transformatrice De Dieu pour plus d'information.

La raison d'être de ce site internet est de montrer comment être 
libéré du péché
en bénéficiant de la puissance transformatrice de Dieu
qui conduit à l'union avec Dieu dans son Royaume