La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Hébreux 10:1-3,12-14

Afficher le chapitre et les notes   

 1 Car la loi, ayant l'ombre des biens à venir, non l'image même des choses, ne peut jamais, par les mêmes sacrifices que l'on offre continuellement chaque année, rendre parfaits ceux qui s'approchent.

 2 Autrement n'eussent-ils pas cessé d'être offerts, puisque ceux qui rendent le culte, étant une fois purifiés, n'auraient plus eu aucune conscience de péchés ?

 3 Mais il y a dans ces sacrifices, chaque année, un acte remémoratif de péchés.

 12 mais celui-ci, ayant offert un seul sacrifice pour les péchés, s'est assis à perpétuité à la droite de Dieu,

 13 attendant désormais « jusqu'à ce que ses ennemis soient mis pour marchepied de ses pieds ».

 14 Car, par une seul offrande, il a totalement lavé et rendu parfaits pour toujours ceux qui sont sanctifiés et rendus saints.1 [Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Soit rendre l'arbre bon, ou le rendre mauvais. Un arbre qui est saint est un bon arbre. Nous recherchons une perfection de sainteté durable. La grâce détruit le péché. Les changements que l'Esprit sont de longue durée. Nous recherchons une relation permanente. Dans l'Ancien Testament ce n'était pas une relation permanente ; ils l'ont souvent perdu. Perfection temporaire est remplacée par la perfection permanente. Une fois que vous êtes en union, c'est permanent. »]

Afficher le chapitre et les notes   

Colossiens 2:16-17

Afficher le chapitre et les notes   

 16 Que personne donc ne vous juge en ce qui concerne le manger ou le boire, ou à propos d'un jour saint [ou autre jour particulier] ou de nouvelles lunes, ou de sabbats,4

 17 qui sont une ombre des choses à venir ; mais le corps (la réalité, la substance) est du Christ. [La loi était une ombre, (une légère ressemblance), de la réalité et de la substance du Christ, dont la venue rendu obsolète les ordonnances de la loi, les cérémonies, les sacrifices, les jours, les fêtes, la dîme, la circoncision, sabbats, les lavages, les rites, etc. ; et finit tout comme un moyen de droiture. Avec la fin de la loi mosaïque, la vie de la loi devenu au sein, la loi interne qui est écrite sur le coeur de tout le monde, par lequel tous les hommes seront jugés. Le noyau moral de la Loi mosaïque fait partie de la loi interne. Lorsque cette loi intérieure est complètement observé par vous, (accompli), vous mourrez à la loi par la loi ; et vous vivez alors par la foi, l'ouïe et l'obéissance à les commandes continues de Dieu dans ce qu'il faut faire et ce qu'il faut dire. Ensuite, il n'est plus vous qui vit, mais Christ qui vit et règles en vous ; la plénitude du Christ, la substance, est venu en vous ; ayant accompli la loi, après avoir été circoncis dans le coeur et ayant pleinement entré le repos. La loi est accomplie et la droiture du pharisien est dépassée pour la droiture d'un homme qui marche par la foi dépasse largement la droiture de tout homme qui marchait dans le plein respect de la loi qui pouvait seulement restreindre la chair.]

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.