La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Romains 7:1,4-6,9,11

Afficher le chapitre et les notes   

 1 Ignorez-vous, frères, (car je parle à gens qui entendent ce que c'est que la loi,) que la loi a autorité sur l'homme aussi longtemps qu'il vit ? [Jusqu'à ce que vous perdiez votre vie en crucifiant votre nature pécheresse et votre esprit charnel, vous êtes encore sous la loi ; jusque-là vous êtes toujours marchez dans la chair restreinte ; jusque-là la loi est votre pédagogue. Jusqu'à ce que Christ remplace votre nature, et l'esprit avec Son afin que votre nature charnelle est morte, vous êtes sous la loi. Quand le Christ contrôle vos pensées, paroles et actes, la loi n'a plus d'autorité pas sur vous parce que les égoïstes « vous » est mort. Même ceux qui ne connaissent pas la loi ont le droit interne sur leurs coeurs par lequel un homme est jugé et a autorité sur lui jusqu'à la mort. La Loi prend fin uniquement lorsque l'esprit égoïste de l'homme a été crucifié sur la croix intérieure du renoncement de soi et lorsque Christ Jésus est ressuscité en Lui pour contrôler totalement ses pensées, paroles et actions avec la Loi de l'Esprit de vie. Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « Jusqu'à ce que vous aviez été témoin de recevoir la foi venant de Christ, vous êtes sous la Loi. Jusqu'à ce que vous aviez été témoin de loi accomplie en vous, vous êtes sous la loi. ».]

 4 C'est pourquoi, mes frères, vous êtes mort aussi à la loi par le corps vivant du Christ en vous, afin que vous puissiez être marié à un autre, et ressuscité des morts à porter des fruits à Dieu.1 [Paul a écrit aux croyants qui avaient été crucifiés, (et c'est pourquoi ils étaient morts à la Loi), qui avait été ressuscité d'entre les morts avec le Christ, la nouvelle créature en nouveauté de vie. Christ avait apparu dans leur chair et il habité en eux. Ils avaient reçu du Christ le fruit de l'Esprit avec la mesure de la foi qui libère de la loi ; ils marchèrent alors, non pas selon la chair, mais selon l'Esprit, comme il a guidé toutes leurs paroles et actes ; ils avaient atteint la première étape de la perfection. Ce verset a été typiquement tordu pour signifier que la mort et la résurrection de Christ ont fait un croyant à mourir à la loi ; mais nous ne mourions pas seulement à la loi par la loi après que nous ayons été crucifiés et le Christ demeure en nous ; lui dans le contrôle total de nous ; lui commandant chaque parole pour parler et chaque acte à faire. Alors que le sacrifice de sang du Christ rendait la loi mosaïque obsolète, la loi intérieure sur le coeur de chaque homme est toujours vivante, jamais annulée, (qui inclut le noyau moral de la loi mosaïque) ; et pour être libéré de la loi, et pour vous d'être exempts de cette loi intérieure, par laquelle tous les hommes seront jugés, vous devez vous soumettre à Dieu condamnant les péchés dans votre chair, avec des commandements que vous entendez en attendant sur Lui ; ces commandements sont établis comme des lois dans votre coeur, dans lequel sont les toutes lois tous vous devez obéir et continuer à obéir jusqu'à ce que vous soyez crucifiés, puis à marcher dans l'amour et la liberté sous aucune loi.]

 5 Car, quand nous étions dans la chair, les passions des péchés, (le mal établi par la loi), agissaient dans nos membres pour porter du fruit pour la mort ; [Nous sommes tous des arbres avec des fruits corrompus, (l'adultère, l'immoralité sexuelle, l'impureté, le manque de retenue, l'idolâtrie [la convoitise], la sorcellerie, la haine, les disputes, la jalousie, la rage, l'égoïsme, les divisions, les envies, les meurtres, les ivrogneries, les festivités [faire la fête], etc.), pour commencer ; mais nous devons être changés pendant sa vie sur la terre pour produire de bons fruits. La Chrétienté voudrait simplement vous étiqueter le arbre mauvais comme un bon arbre, mais produisant toujours des fruits corrompus ; mais de tels arbres seront coupés et jetés au feu, peu importe l'étiquette qu'ils portent. La loi n'entraîne pas à péché ; la loi ajuste, régule et freine le péché.]

 6 mais maintenant nous avons été déliés de la loi, étant morts dans ce en quoi nous étions tenus, en sorte que nous servions en nouveauté d'esprit, et non pas en vieillesse de lettre.2 [Notez ! Paul parle d'être mort à la Loi à travers la Loi. La loi moral prend fin seulement lorsque l'esprit égoïste d'un homme a été crucifié sur la croix intérieure du renoncement de soi, et que Christ Jésus est ressuscité en Lui pour contrôler totalement ses pensées, paroles, et actions avec la Loi de l'Esprit de vie. Voir la note en bas de page de Rom 3:28 pour plus de compréhension sur pourquoi la loi intérieure, sur votre coeur, qui inclut le noyau moral de la loi mosaïque, doit toujours être observée et qu'elle est votre pédagogue jusqu'à ce que vos pensées, et paroles et actions soient sous le complet contrôle du Saint Esprit. Venant de la Parole de Dieu à l'intérieur concernant la nouvelle vie : « La nouvelle vie est radicalement différente, comme un homme qui aurait vécu sous terre durant toute sa vie, et qui soudainement remonte sur terre pour voir le soleil, le ciel, les plantes, les animaux, le vent, les étoiles. » Prendre note ! Paul était mort à la loi par la loi et a été délivré de la loi ; il ne servait plus le péché. Il a rempli et établi la loi.]

 9 Car j'étais vivant sans de la loi une fois ; mais quand le commandement est venu, le péché a relancé et je suis mort ;4 [Paul, (quand encore un Juif), avait été strictement observant la loi de Moïse ; mais ensuite, Paul a commencé à entendre plus de commandes de l'Esprit qui ont été adaptés aux circonstances de sa vie. Ces nouvelles commandements lui a fait comprendre que le péché était encore en vie dans son corps ; le péché avait relancé. Ceci a donné lieu à un processus très mal compris de : étant en vie, le commandement venu, le péché, la mort, et puis de nouveau la vie. On devient mort à la loi par l'audition de nombreuses commandes de l'Esprit, qui ajoutent à la loi qui restreint l'esprit charnel, les paroles et actions et si ces commandes sont observés, un homme perd peu à peu sa vie charnelle, par meurent chaque jour, jusqu'à ce qu'ils soient morts et le Christ est alors révélé dans leur corps. Le Seigneur condamne le péché dans votre chair en révélant le péché et en commandant votre repentir, (le commandement étant venu), quand il révèle les péchés dans votre coeur que vous êtes souvent inconscients, (le péché a repris vie) ; avec votre accord à ses révélations, vous obéir à ses ordres ; par la grâce il enlève alors même le désir pour que le péché de votre coeur. Ce processus est répété, d'abord avec vos actions, puis vos paroles, puis vos pensées ; jusqu'à ce que vous aviez crucifié votre esprit charnel et de la nature pécheresse, (je mourus). Maintenant, vous êtes libre de la loi parce que le Seigneur fournit toutes vos pensées, vos paroles de parler et vous les actes à effectuer, (par la loi, je suis mort à la loi).

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Il n'y a pas de Loi lorsque vous êtes sous le contrôle total de l'Esprit ; vous marchez dans l'amour, dans l'obéissance tel que commandé — vous ne marchez plus dans la chair restreinte. »]

 11 Car le péché, prenant la base des commandements, m'avait trompé ; et par elle je suis mort. [Chaque nouveau commandement du Seigneur le rendait conscient du péché secret encore dans sa chair ; et avec chaque péché ainsi révélé, la tristesse et le repentir divins de Paul ont abouti à la mort de sa nature charnelle un peu plus ; d'abord, ses actions charnelles est mortes, puis ses paroles charnelles est mortes, puis même ses pensées charnelles est mortes. Ainsi, il est mort à la loi par la Loi.]

Afficher le chapitre et les notes   

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

4 Sur la base du commandement, le péché produite en moi toutes les convoitises, car sans la loi le péché est mort. Car j'étais vivant sans de la loi une fois ; mais quand le commandement est venu, le péché a relancé et je suis mort. Paul, (quand encore un Juif), avait été strictement observant la loi de Moïse ; mais ensuite, Paul a commencé à entendre plus de commandes de l'Esprit qui ont été adaptés aux circonstances de sa vie. Ces nouvelles commandements lui a fait comprendre que le péché était encore en vie dans son corps ; le péché avait relancé. Ceci a donné lieu à un processus très mal compris de : étant en vie, le commandement venu, le péché, la mort, et puis de nouveau la vie. On devient mort à la loi par l'audition de nombreuses commandes de l'Esprit, qui ajoutent à la loi qui restreint l'esprit charnel, les paroles et actions et si ces commandes sont observés, un homme perd peu à peu sa vie charnelle, par meurent chaque jour, jusqu'à ce qu'ils soient morts et le Christ est alors révélé dans leur corps.

Paul parle au sujet des états qu'un Chrétien doit avoir, par lesquelles il doit passer pour avoir le salut. Croyant que pour encore pécher jusqu'à la mort est excuse pour les croyants, il y a des prêtres de Babylone* qui prétendent que dans ce chapitre Paul était troublé de la culpabilité des péchés seulement quand il était encore un Juif, non après qu'il est devenu une croyant ; et ils nient qu'un croyant a même besoin de cesser de pécher, ou pour produire le fruit de l'Esprit, ou d'avoir leur coeur purifié. ; tout cela doit avoir lieu dans la lutte entre les péchés dans le corps et l'Esprit de Dieu à l'intérieur de tout croyant encore-péché qui espère atteindre le salut. D'autres faits qui réfutent de la ridicule prétention les prêtres de Babylone sont : 1) Paul a déclaré qu'il avait été précédemment enseigné la loi par le principal enseignant des Pharisiens et, 2) « que selon la secte la plus exacte de notre culte, j'ai vécu pharisien ». Actes 26:4-5. Donc, Paul n'écrivait pas de sa lutte épique avec le péché alors qu'il était encore un Juif. Seulement en tant que croyant, lorsque Paul s'est exposé aux ordres du Seigneur, a-t-il réalisé les péchés secrets qui se cachent dans son corps, à partir duquel il avait la foi de la délivrance à venir et plus tard reçu la destruction par le Seigneur de tout péché dans son corps et le libérant même des désirs du péché pour devenir un homme parfait.

* Voir la note de bas de page 1 à Romains 7:5 dans la Net Bible pour un exemple de ces prêtres dont la doctrine est : une fois que vous êtes un croyant, vous êtes dans le Christ, et tous les péchés passés, présents et futurs sont excusés à travers leur transfert du sens de la grâce de la vérité : qu'avec le repentir L'Esprit de Dieu nous commande de nier les convoitises et l'impiété pendant lui nous purifie pour pouvoir pour vivre une vie sobrement et pieuse dans ce monde présenttransféré plutôt au mensonge tordu que la grâce est une licence pour le péché et immoralité que excuse tous les péchés passés, présents et futurs chez les croyants, excusant ainsi les croyants à vivre dans leurs convoitises et leur fierté comme ils veulent sans lois.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Êtes-vous en accord avec ceux qui dans leur arrogance ont déclaré que Dieu excuse le mal dans leurs croyants ? Ce n'est pas juste, mais ils ne s'en soucient pas. Ne soyez pas confus ; ne soyez pas induit en erreur ; vous devez briser une action suspecte. Le péché conséquence-libre n'existe pas ; les conséquences sont vraiment sidérant. Il y a une guerre que vous devez gagner : le péché doit être vaincu ; les convoitises charnelles se font la guerre contre votre âme. »

Stephen Crisp, qui demeurait aussi dans le Royaume, parla excellemment de ce processus comme ci-dessous :

Maintenant la proposition et l'offre de l'amour de Dieu à l'humanité, a toujours porté cette limitation avec elle, que chaque personne dans le monde devrait observer ; si un homme espère être sauvé par Christ, il doit être gouverné par Lui. Il est contraire à tout genre de raison, que le diable puisse gouverner un homme, et que Christ soit son Sauveur. La teneur entière du nouveau testament est contre cela, (priez, lisez-la aussi souvent que cela vous plaît, car c'est là un bon exercice), vous verrez que la véritable foi chrétienne c'est ceci : que celui qui a la foi en Christ a une opération qui s'effectue sur lui pour nettoyer son coeur, purifier et purger sa conscience des oeuvres mortes, afin qu'il puisse servir le Dieu vivant ; quoiqu'il eut auparavant été au service du diable, cela lui fera abandonner son ancienne servitude, et l'amènera sous l'influence d'une autre loi, la Loi de l'Esprit de vie en Christ Jésus, qui le rendra libre de la loi du péché et de la mort. L'apôtre met en place les différentes conditions par lesquelles il est passé :

Il y avait une vie de profession qu'il a autrefois vécue, mais elle a été tuée par la puissance du commandement ; cela l'a laissé dans la poussière comme un homme massacré ; quand il était dans une condition massacré il trouva cette loi en lui, qui était la loi du péché et de la mort, et cela causa en lui un combat et une guerre ; il a dit : Je trouve alors une loi, qui lorsque je me résous à faire le bien, le mal est présent en moi. Car je prends plaisir à la loi de Dieu selon l'homme intérieur ;mais je vois dans mes membres [dans ma chair] une autre loi qui combat contre la loi de mon entendement et qui me rend captif de la loi du péché qui existe dans mes membres. Maintenant ceci l'amène à une pauvreté d'esprit, à ressentir sa misérable condition, et puis il s'est écrié, Misérable homme que je suis, qui me délivrera de ce corps de mort ?

Maintenant en ceci les gens disent qu'ils sont comme les apôtres : ils ont une loi dans leurs membres guerroyant contre la loi de leurs esprits ; le bien qu'ils voudraient faire ils ne le font pas, et ils ne peuvent aller plus loin, [leur excuse pour demeurer un esclave du péché ]. Mais l'apôtre Paul s'est rendu plus loin, bien que dans cet état [qu'il décrit être passé à travers] il n'avait pas encore connu la délivrance ; pourtant il avait une foi qu'il serait libéré, et qu'il ne serait pas misérable toute sa vie. Ainsi ayant conduit les romains dans différent étant à travers lesquels il était passé, il les amena à un état plus avancé, Car la loi de l'Esprit de vie dans le Christ Jésus, m'a affranchi de la loi du péché et de la mort ; Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont dans le Christ Jésus, Rom 8:1-2. Comment sauront-nous ceci ? Ils marchent, non pas selon la chair, mais selon l'Esprit. Maintenant Paul est parvenu à cet état sanctifié, cet état de liberté que le Christ Jésus amènera à ceux qui croient en Lui.

Les saints hommes, dans les jours anciens, éprouvèrent et trouvèrent un grand conflit et une guerre dans leur propre coeur ; ils souhaitèrent tous faire le bien, et exerçaient une conscience, libre d'offense, envers Dieu et envers les homme ; mais il y avait une guerre du péché qui guerroyait dans leurs membres. Si nous nous y soumettons, elle nous conduit au péché et à la mort ; mais si nous nous soumettons à la Loi de l'Esprit de vie, il y a une puissance qui est dérivée du Médiateur, qui traduira l'âme hors du royaume des ténèbres et du péché, dont le diable est le prince, et l'amènera dans le Royaume du cher Fils de Dieu.

Il doit y avoir un réel changement oeuvré en nous avant que nous puissions venir à Dieu, et pour la fraternité et la communion avec Dieu, qui seul peut rendre notre âme heureux. Que ceci soit l'exercice de chacun de nous d'adorer et magnifier la miséricorde et la bonté de Dieu, qui n'a pas retiré son Esprit de vous, mais il a placé un moniteur dans votre sein qui vous appelle à cesser de faire le mal, et à apprendre à faire le bien, et à considérer que le salaire du péché c'est la mort. Voici un péché, Je pourrais le commettre ; il y a une tentation devant moi, mais je sais qu'il y a un appât et un hameçon. Je pourrais choisir de l'avaler, mais si je fais cela, ce sera ma ruine. Est-ce que je veux aller dans la mort éternelle, et avoir ma part avec les menteurs et les gens méchants dans le royaume des ténèbres, où le ver ne meurt pas, et le feu n'est pas éteint ? Ou bien, est-ce que je désire ma part avec les saints et les anges ? si je veux ma part avec ceux qui sont bénis dans le Royaume de Dieu lorsque je mourrai, je dois marcher dans la voie qui mène à cela ; mais étroite est la porte, et comprimé le chemin, et il y en a peu qui le trouvent. Travailler alors, afin d'être l'un de ces rares.

Comme Jésus a aussi dit : « Efforcez-vous pour entrer par la porte étroite ; car beaucoup, je vous le dis, chercheront à entrer et ne pourront pas. » Luc 13:24

Margaret Fox a répliqué fortement aux ministres et enseignants de corruption de son temps, qui enseignaient que toute la Loi de Dieu était annulée et remplacée uniquement par croire en Jésus.

Vous, qui êtes dans vos appréhensions charnelles de Dieu, qui êtes dans le monde sans Dieu. Vous êtes vivant sans la loi, et n'êtes pas encore venus à connaître la loi, et êtes morts dans les péchés et trépassés. Vous, qui vivez dans le plaisirs, êtes morts quoique en vie. Vous vivez dans le péché et donc, êtes libre de la droiture. La Loi qui est sainte, juste, et bonne, vous coupera en pièces. Vous n'êtes pas encore venu à connaître la loi, ni ce qui est légal, ce par quoi tous passent avant d'en venir à connaître la liberté des fils de Dieu - cette loi coupe toutes vos appréhensions charnelles de Dieu. Oh vous, blasphémateurs, dites-vous qu'il n'y a pas une telle chose comme légitime et illégitime, piété ou impiété ? Voudriez-vous anéantir les Écritures et rendre nul la juste loi de Dieu qui s'empare du transgresseur ? Souhaitez-vous piétiner le sang de l'alliance nouvelle et le considérer comme une chose impie ? Oh, le jour de la engeance vient sur vous. Le Seigneur Dieu s'est revêtu de la vengeance contre vous et tous ceux qui sont comme vous. vous qui êtes assis à la table des démons êtes exclus de la liberté des fils de Dieu et ne connaissez pas la condition par laquelle Paul est passé. Quand vous connaîtrez cela, ce sera la mort et la destruction pour vous. Ceci vous le témoignerez éternellement, avant que vous puissiez venir à connaître le Dieu vivant.

_______________________________________