La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
1 Corinthiens 7

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 Or, pour ce qui est des choses au sujet desquelles vous m'avez écrit, il est bon à l'homme de ne pas toucher de femme ;

 2 mais, à cause de l'immoralité sexuelle, que chacun ait sa propre femme, et que chaque femme ait son mari à elle. [Dans ce verset, que chaque homme « ait sa femme » signifie « avoir des relations sexuelles avec sa femme » et signifie que chaque femme « avoir des relations sexuelles avec son mari », (pour preuve voir de bas de page 1 et 2 pour ce verset dans La Bible Net pour ce verset); qu'interprétation, que c'est trop commun, est en conflit grave avec le reste du conseil de ce chapitre de rester célibataire si possible. Paraphrasé, ce verset signifie : si vous êtes marié, avoir des relations sexuelles avec votre conjoint pour éviter l'immoralité sexuelle. Dans les versets ci-dessous Paul dit s'abstenir de relations sexuelles avec votre conjoint d'un commun accord et les reprendre après un temps de prière et de jeûne si vous n'avez pas encore la maîtrise de soi, (verset 5), qui est une indulgence, pas une commande, (verset 6) ; car il veut que tous les hommes soient capables de ne pas toucher une femme comme lui, versets 1 et 7. Voir d'autres Écritures qui supportent le même.]

 3 Que le mari rende à la femme ce qui lui est dû, et pareillement aussi la femme au mari.

 4 La femme ne dispose pas de son propre corps, mais le mari ; et pareillement aussi le mari ne dispose pas de son propre corps, mais la femme.

 5 Ne vous privez pas l'un l'autre, à moins que ce ne soit d'un consentement mutuel, pour un temps, afin que vous vaquiez à la prière, et que vous vous trouviez de nouveau ensemble, afin que Satan ne puisse vous tenter par votre manque de maîtrise de soi. [Si vous, de manière indépendante, (sans consentement mutuel), refusez des relations sexuelles avec votre conjoint, vous risquez une aliénation majeure de votre conjoint. Le diable aimerait vous ordonner avec succès de cesser les relations sexuelles indépendamment des désirs de votre conjoint afin de créer une relation hostile dans votre mariage, détruisant votre paix et votre confiance, peut-être même votre mariage.]

 6 Or je dis ceci par indulgence, non comme commandement ;

 7 mais je voudrais que tous les hommes fussent comme moi ; toutefois chacun a son propre don de grâce de la part de Dieu, l'un d'une manière, et l'autre d'une autre.1

 8 Or je dis à ceux qui ne sont pas mariés et aux veuves, qu'il leur est bon de demeurer comme moi.

 9 Mais s'ils ne peuvent se maîtriser, qu'ils se marient, car il vaut mieux se marier que de brûler [dans la convoitise].2 [Ne présumez pas que le mariage va guérir votre convoitise pour sexe avec les autres en général. Voir la note ci-dessous pour ces deux versets.]

 10 Mais quant à ceux qui sont mariés, je leur commande, non pas moi toutefois, mais le Seigneur : Que la femme ne se sépare pas de son mari ;

 11 et si elle est séparée, qu'elle demeure sans être mariée, ou qu'elle se réconcilie avec son mari ; et que le mari n'abandonne pas sa femme.

 12 Mais quant aux autres, je dis, moi, non pas le Seigneur : Si quelque frère a une femme non croyante, et qu'elle veuille habiter avec lui, qu'il ne l'abandonne pas ;

 13 et si une femme a un mari incrédule, et qu'il veuille habiter avec elle, qu'elle n'abandonne pas son mari.

 14 Car le mari incrédule est sanctifié par la femme, et la femme incrédule est sanctifié par le frère, son mari ; puisque autrement vos enfants seraient impurs ; mais maintenant ils sont saints.

 15 Mais si l'incrédule s'en va, qu'il s'en aille ; le frère ou la soeur ne sont pas asservis en pareil cas ; mais Dieu nous a appelés à marcher dans la paix.

 16 Car que sais-tu, femme, si tu ne sauveras pas ton mari ? ou que sais-tu, mari, si tu ne sauveras pas ta femme ?

 17 Toutefois, que chacun marche comme le Seigneur le lui a départi, chacun comme Dieu l'a appelé ; et c'est ainsi que j'en ordonne dans toutes les assemblées.

 18 a-t-il été appelé étant circoncis, qu'il ne redevienne pas incirconcis. Quelqu'un a-t-il été appelé étant dans l'incirconcision, qu'il ne soit pas circoncis.

 19 La circoncision n'est rien, et l'incirconcision n'est rien, mais l'observation des commandements de Dieu.

 20 Que chacun demeure dans la vocation dans laquelle il était quand il a été appelé.

 21 As-tu été appelé étant esclave, ne t'en mets pas en peine ; toutefois, si tu peux devenir libre, uses-en plutôt :

 22 car l'esclave qui est appelé dans le Seigneur est l'affranchi du Seigneur ; de même aussi l'homme libre qui a été appelé est l'esclave de Christ.

 23 Vous avez été achetés à prix ; ne devenez pas esclaves des hommes.

 24 Frères, que chacun demeure auprès de Dieu dans l'état dans lequel il a été appelé.3

 25 Or, pour ce qui est de ceux qui sont vierges, je n'ai pas d'ordre du Seigneur ; mais je donne mon opinion comme ayant reçu miséricorde du Seigneur pour être fidèle.

 26 J'estime donc que ceci est bon, à cause de la nécessité présente, qu'il est bon, dis-je, à l'homme d'être tel qu'il est.

 27 Es-tu lié à une femme, ne cherche pas à en être séparé. N'es-tu pas lié à une femme, ne cherche pas de femme.

 28 Toutefois, si même tu te maries, tu n'as pas péché ; et si la vierge se marie, elle n'a pas péché. Mais ceux qui font ainsi auront de difficultés de la chair ; et je voudrais vous les épargner de tels. Les difficultés de la chair sont les distractions d'essayer de plaire à votre conjoint, qui peut entrer en conflit avec votre recherche du Royaume tant que votre plus haute priorité dans la vie ; ou lorsque le royaume est atteint, étant incapable de servir le Seigneur sans distraction, verset 35 ci-dessous. Celui qui s'est marié a son coeur occupé des choses du monde, comment il plaira à sa femme, verset 33 ci-dessous.]

 29 Or je dis ceci, frères : le temps est court :4 au reste, c'est pour que ceux même qui ont une épouse soient comme n'en ayant pas ; [Être comme si elles n'avaient pas de épouse signifie de se démarquer de votre femme, non impliqué dans ses affaires et désirs.]

 30 et ceux qui pleurent, comme ne pleurant pas ; et ceux qui se réjouissent, comme ne se réjouissant pas ; et ceux qui achètent, comme ne possédant pas ;

 31 et ceux qui usent du monde, comme n'en usant pas à leur gré ; car la figure actuelle de ce monde passe.5 [Vous devez être dans le monde mais non faisant parti du monde. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Restez en dehors de ce monde trépidant ; vous ne pouvez pas être en celui-ci. » L'amitié du monde (et des gens du monde), est inimitié contre Dieu. Jacques 4:4. Le monde, vu à travers vos yeux, par la lumière naturelle, disparait lorsque vous entrez dans le Royaume des cieux.]

 32 Mais je voudrais que vous fussiez sans inquiétude. Celui qui n'est pas marié a le coeur occupé des choses du Seigneur, comment il plaira au Seigneur ;

 33 mais celui qui s'est marié a son coeur occupé des choses du monde, comment il plaira à sa femme.

 34 Il y a une différence entre la femme et la vierge : celle qui n'est pas mariée a le coeur occupé des choses du Seigneur, pour être sainte, et de corps et d'esprit ; mais celle qui s'est mariée a le coeur occupé des choses du monde, comment elle plaira à son mari.

 35 Et cela, je parle pour votre propre bénéfice, non pas que je vous restreindre, mais pour ce qui est plaisant, et que vous pouvez servir le Seigneur sans distraction.

 36 Mais si quelqu'un estime qu'il agit d'une manière inconvenante à l'égard de sa virginité, et qu'elle ait passé la fleur de son âge, et qu'il faut que cela soit ainsi, qu'il fasse ce qu'il veut : il ne pèche pas ; qu'ils se marient.

 37 Mais celui qui tient ferme dans son coeur, et qui n'est pas sous l'empire de la nécessité, mais qui est maître de sa propre volonté et a décidé dans son coeur de garder sa propre virginité, fait bien.6

 38 Ainsi, et celui qui se marie fait bien ; et celui qui ne se marie pas fait mieux.

 39 La femme est liée pendant tout le temps que son mari est en vie ; mais si le mari s'est endormi, elle est libre de se marier à qui elle veut, seulement dans le Seigneur ;7

 40 mais elle est, à mon avis, plus heureuse si elle demeure ainsi : or j'estime que moi aussi j'ai l'Esprit de Dieu.


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Ne vous privez pas l'un l'autre, à moins que ce ne soit d'un consentement mutuel, pour un temps, afin que vous vaquiez à la prière, et que vous vous trouviez de nouveau ensemble, afin que Satan ne puisse vous tenter par votre manque de maîtrise de soi. Or je dis ceci par indulgence, non comme commandement ; mais je voudrais que tous les hommes fussent comme moi ; toutefois chacun a son propre don de grâce de la part de Dieu, l'un d'une manière, et l'autre d'une autre. Lorsqu'un homme et une femme sont libérés de la convoitise, il y a un amour qui n'est pas basé sur le fait de recevoir des plaisirs.

Il y a un don de Dieu pour être libéré de la convoitise : il y a des eunuques qui se sont faits eux-mêmes eunuques pour le royaume des cieux. Que celui qui peut le recevoir, le reçoive. Mat 19:12. Pour pouvoir recevoir ce don de Dieu, un homme doit haïr sa convoitise pour le corps des autres avec passion. Quand cela est reçu, vous êtes capables d'aimer votre conjoint comme un frère en Christ car en Christ, il n'y a ni mâle, ni femelle, tous sont un, tous sont fils de Dieu.

Lorsqu'un homme et une femme sont libérés de la convoitise, il y a un amour qui n'est pas basé sur le fait de recevoir des plaisirs. Pour pouvoir recevoir ce don de Dieu, un homme doit haïr sa convoitise pour le corps des autres avec passion. Quand cela est reçu, vous êtes capables d'aimer votre conjoint comme un frère en Christ car en Christ, il n'y a ni mâle, ni femelle, tous sont un, tous sont fils de Dieu.

Il est impossible de surmonter les désirs sexuels jusqu'à ce que l'un des événements suivants se produise : 1) une personne, (mariés ou non), devient douloureusement conscients que leurs désirs s'appliquent à toutes les personnes séduisantes et cette prise de conscience conduit alors à grand désir de se débarrasser des leurs convoitises pour les organismes ; ou 2) dans la sympathie pour la faiblesse de son conjoint qui s'engage à débarrasser ses désirs sexuels pour les personnes attrayantes en général, de sorte que personne est un partisan prêt et enthousiaste aux efforts de leur conjoint, qui soutiennent inclurait consentement au retrait du rapport sexuel suivant les instructions de Paul dans 1 Corinthiens 7:2,5-7.

Une décision de vivre en tant que frère et soeur, doit se faire d'un commun accord. Si l'un des deux, époux ou épouse, souhaite continuer à entretenir des relation sexuelles, l'autre doit respecter cela, en accord avec le principe de l'amour : l'amour ne cherche pas son propre intérêt ; car le mariage est tenu en honneur à tous égards, et le lit sans souillure. Même si un chercheur de Dieu est marié à un non-croyant, ou si un demandeur est marié à un croyant qui n'a aucun intérêt à surmonter leurs désirs sexuels ; si ce chercheur de Dieu désire vraiment à surmonter ses désirs sexuels, il est possible avec l'aide du Seigneur, (car tout est possible à Dieu). Toutefois, les relations sexuelles avec ce conjoint indifférent ne seraient pas refusés parce que c'est bien indiqué par Paul comme exigeant entente mutuelle ; dans ce cas, la participation du demandeur à des relations sexuelles serait un acte de soumission ou le report à leur conjoint.

Si vous, de manière indépendante, (sans consentement mutuel), refusez des relations sexuelles avec votre conjoint, vous risquez une aliénation majeure de votre conjoint. Le diable aimerait vous ordonner avec succès de cesser les relations sexuelles indépendamment des désirs de votre conjoint afin de créer une relation hostile dans votre mariage, détruisant votre paix et votre confiance, peut-être même votre mariage. Dans mon expérience, je n'ai jamais entendu le Seigneur suggérer que j'abandonne les relations sexuelles ; et je ne pense pas que vous l'entendrez non plus parce que je sais par Ses messages à moi qu'il veut que nous devenions si malades de notre faiblesse que nous décidions de faire quelque chose à ce sujet. Ma motivation était simple — la désir sexuelle pour la plupart des femmes attirantes ; laquelle désir sexuel, que je connaissais était de l'adultère et devait être surmonté pour entrer dans le royaume. (Dans le ciel il n'y a pas de mariage ou de donner dans le mariage, il n'y a pas d'homme, pas de femme, tous sont des fils de Dieu et tous sont comme les anges de Dieu.) Il y avait plusieurs fois de l'abstinence pour un temps. La dernière fois que ma femme et moi avions convenu que le moment était venu de cesser les relations sexuelles ; et cela avait commencé, alors le Seigneur m'encouragea à continuer cette abstinence ; et les désirs sexuels fondirent en quelques mois.

Tout ce que vous et / ou votre conjoint utilisez ou prenez pour améliorer plaisir sexuel est une trahison de votre fervent désir d'être libre de désirs sexuels ; vous devez arrêter l'utilisation d'eux pour progresser. Tout changement physique en vous et / ou votre conjoint qui réduisent le plaisir sexuel devrait être considéré comme un cadeau du Seigneur pour aider vos efforts ; il y a beaucoup de changements physiques possibles qui peuvent se produire pour les jeunes et les vieux.

Quelle que soit la motivation, le dépassement des désirs sexuels est un don du Seigneur, étant donné au fil du temps à ceux qui veulent désespérément de se débarrasser d'eux. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Les désirs sexuels peuvent être vaincrait; » et cela s'applique aux hommes et aux femmes, aux désirs hétérosexuels et désirs homosexuels, pourvu qu'il y ait un fervent engagement à être totalement libre) — mais, comme Mat 19:11 et 12 disent : « tous ne reçoivent pas cette parole », (parce que ne peuvent pas croire que vaincre les désirs sexuels est même possible).

Stephen Crisp, un Quaker premier qui habitait dans le Royaume, dans plusieurs de ses sermons a parlé de la nécessité de surmonter les désirs sexuels comme extrait ci-dessous :

La foi qui tombe en deçà de la sanctification et la rédemption du péché, est une telle foi que Dieu n'a jamais donné son peuple ; une telle foi est venue du monde, une autre manière que par Dieu ; et que la foi a captivé la plupart des fils et des filles des hommes ; et ils ont expulsé la vraie foi (autant qu'ils avaient), que la foi salvatrice qui purifie et nettoie les hommes du péché et leur donne la victoire sur le monde, mais la plupart ont une autre foi au lieu de la vraie foi ; et ils vivent dans leurs péchés et dans leurs convoitises et désirs sexuels et restent toujours en captivité.
..................................
Laissez moi vous dire, des hommes de grande sagesse, de courage et de force, possédant des talents naturels des plus exceptionnels qu'un homme puisse avoir, ne sont pas capables de combattre leur ennemi le diable par leur propre force ; car la semence du péché, la convoitise, et les désirs sexuel sont plantés dans leurs coeurs ; jusqu'ici cela est une doctrine juste et exacte, qu'aucun homme ne peut rien faire de son propre pouvoir et de sa propre force.
..................................
Et quand un homme trouve une telle assistance divine, sa foi est renforcée et confirmée et ainsi il combat le bon combat de la foi et obtient finalement la victoire ; victoire sur son péché et ses propres convoitises et désirs sexuels et la victoire sur les assauts et les tentations de l'adversaire ; et enfin il vient, par la grâce de Dieu, nier toute impiété et convoitises mondaines et vivre dans la droiture, sobrement et pieusement dans ce monde présent.
..................................
Tant que les hommes ou les femmes sont dans l'unité avec leurs convoitises et leurs désirs sexuels, avec l'esprit de ce monde et la manière de celui-ci, ils ne sont pas capables de recevoir quoi devrai les conduire à la voie de la sainteté ;
..................................
Beaucoup, de nos jours, ont présenté leurs pétitions et leurs prières à Dieu, pour leur révéler l'état et la condition de leurs âmes. Le Seigneur leur a répondu et malgré toute la profession qu'ils ont faite de son nom et de leur foi dans son Fils Jésus Christ et de l'oeuvre de rédemption, il a pourtant souvent déclaré : « vous n'êtes toujours pas rachetés, vous êtes toujours dans votre péché et vos convoitises ; et vos désirs sexuels prévalent sur vous ; vous êtes encore en servitude ». C'est la réponse de Dieu à beaucoup de gens ; mais il se passe quelque chose dans leur esprit, qu'ils ne veulent pas croire cela; ils pensent qu'ils sont meilleurs que quoi Dieu leur a dit.;

2 Or je dis à ceux qui ne sont pas mariés et aux veuves, qu'il leur est bon de demeurer comme moi. Mais s'ils ne peuvent se maîtriser, qu'ils se marient, car il vaut mieux se marier que de brûler [dans la convoitise]. Beaucoup de gens lisent cela et pensent que si elles se marient, leur convoitise brûlant pour le sexe disparaît. Si vous demandez à des millions d'hommes mariés qui sont accro à la pornographie, ils vous diront qu'ils ont grave manque de contrôle avec désir énorme pour les femmes en général. Même les hommes mariés qui n'ont rien à voir avec la pornographie, diront qu'ils ne peuvent pas contrôler leur comportement.

Si vous êtes non mariés et sexuellement actives, ne supposez pas que le mariage permettra d'éliminer vos habitudes.

Et si vous avez déjà été marié, vous n'êtes pas libre de se remarier tout d'un conjoint précédent est encore vivant, (par le verset 39 de ce chapitre). Si vous avez déjà fait l'erreur de remariage, ne pas tenter de dissoudre votre mariage actuel, qui ne serait chaotique et déshonorer la vérité.

Le fait que le divorce et le remariage est interdit jusqu'à ce que la mort d'un conjoint précédent marques votre choix de mari ou d'épouse très crucial à votre paix et le bonheur futur. Donc, avant de vous supposez que vous avez besoin de se marier, vous feriez mieux d'attendre au Seigneur pour vous guider - non seulement vous guider quant à savoir si se marier ou non, mais aussi vous guider à qui vous devez se marier et quand. Seul le Seigneur sait si le mariage sera d'une aide à votre soif de sexe en général et puisque votre désir pour le sexe opposé vous aveugle à leurs véritables qualités, seul le Seigneur sait qui est un candidat de vraiment compatible pour vous. En outre, le Seigneur nous interdit d'épouser quelqu'un pas dans la vraie foi, ne croyant pas le vrai évangile, sans véritable espoir. Dieu a détruit la terre, en partie parce que les fils de Dieu se mêlent à la chair païenne : Genèse 6:2, Les fils de Dieu virent les filles des hommes, qu'elles étaient belles, et ils se prirent des femmes d'entre toutes celles qu'ils choisirent. Voir la note de bas 6 ci-dessous.

Si vous êtes déjà marié, ne pas lire ceci et pour quelque raison que supposent à tort que vous devriez obtenir un divorce. Même si vous êtes marié à un non-croyant, vous êtes à rester mariés tant qu'ils choisissent de rester vivre avec vous, versets 12 - 15 de ce chapitre ci-dessus.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « De nos jours il y a trop peu d'amour dans le monde, et Je regarde avec faveur tout amour entre homme et femme ». Souvenez-vous de la Femme au Puits ? Elle avait eu cinq maris, et vivait avec un autre homme en dehors des liens du mariage. Mais, Christ l'a choisi, l'a enseigné, et l'envoya afin de rendre témoignage et prêcher au reste de la cité. Jean 4:5-30. Donc, il est clair qu'il n'était pas concerné. Elle était de toute évidence dans une relation engagé. La fidélité, c'est ce qui est important, et non pas l'anneau ; et ce n'est pas la cérémonie d'un « prédicateur » ou d'un mariage civil — ni l'un ni l'autre ne possèdent Son autorité. Vous ne pouvez pas être infidèle à un homme et être fidèle à Dieu. Ainsi les adultes qui vivent ensembles en étant engagés dans une relation, ou les gens qui sont divorcés puis remariés, ne vivent pas dans l'immoralité sexuel, du moins pas aux yeux du Seigneur. Vous pouvez être son disciple, si vous vivez ensemble dans une relation engagée, mais être sûr que votre engagement est un engagement non seulement de vous-même, mais aussi votre partenaire, (les deux parties doivent être engagés, pas seulement une). Sachez, lorsque vous avez mûri spirituellement à être capable de parler et d'agir selon à Ses ordres, votre manque d'un mariage reconnu publiquement serait une pierre d'achoppement pour beaucoup de gens, et pour cette raison, vous voudrez probablement éventuellement de supprimer cette pierre d'achoppement pour l'amour de votre prochain. Sachez, lorsque vous avez mûri spirituellement à être capable de parler et d'agir selon à Ses ordres, votre manque d'un mariage reconnu publiquement serait une pierre d'achoppement pour beaucoup de gens, et pour cette raison, vous voudrez probablement éventuellement de supprimer cette pierre d'achoppement pour l'amour de votre prochain. Vous pouvez obtenir officiellement marié tout moment que vous choisissez ou vous pouvez attendre jusqu'à ce que vous l'entendiez Lui vous commandez vous de officialiser votre relation avec un mariage civil aux yeux du monde. Les mariages des premiers Quakers ont eu lieu dans leurs réunions sans anneau et sans un homme officiant, que vous pouvez lire dans la Lettre de George Fox # 264. Quand il y a des réunions de la vraie foi établie de nouveau, les mariages seront effectuées de manière similaire ; jusque-là, peut-être un juge de paix, un juge ou le greffier du comté, (pas un prêtre ou un pasteur), est la meilleure alternative à la formalisation une relation dans un mariage légal.

3 Frères, que chacun demeure auprès de Dieu dans l'état dans lequel il a été appelé. En particulier, cela s'applique à être marié ou non. Autre que le mariage, l'exception est : si vous étiez à une occupation malhonnête, vous devez trouver un autre travail qui ne fraude ou qui ne cause pas de tort aux gens.

4 Or je dis ceci, frères : le temps est court. Le temps est court jusqu'à ce que vienne le jour du Seigneur pour ce groupe de croyants. Paul n'était pas dément, pas plus que ne l'était Jésus, Pierre, Jean, et Jacques - ils ont tous dit, bientôt, le temps est proche, un peu de temps, il se tient à la porte. Car le retour du Seigneur a lieu pour ceux qui se sont purifiés eux-mêmes dans la foi et l'espoir de le voir apparaître en eux. Les apôtres n'ont pas exagérés, ils n'ont pas menti, ils n'étaient pas dupes ; ils faisaient tous un dans le Saint-Esprit, dans lequel il n'y a aucun mensonge ni aucune duperie. Ainsi, ils disaient la vérité. La venue du Seigneur est l'expérience personnelle de ceux qui purifient leur coeurs par la foi et leurs âmes par l'obéissance à la vérité ; à la fin de la crucifixion de l'esprit égoïste du croyant.

5 et ceux qui usent du monde, comme n'en usant pas à leur gré ; car la figure actuelle de ce monde passe.

Vous devez être dans le monde mais non faisant parti du monde. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Restez en dehors de ce monde trépidant ; vous ne pouvez pas être en celui-ci. » L'amitié du monde (et des gens du monde), est inimitié contre Dieu. Jacques 4:4. Vous devez être polie avec tous le monde, en paix avec tous, mais vous ne devriez pas socialiser avec eux ; leur conduite et leur conversation vont vous corrompre. Même au travail, où vous êtes bien évidemment associés à des gens du monde vous ne devriez pas vous joindre à leurs conversations inutiles. Les choses du monde que nous utilisons incluent les outils de notre métier, notre ordinateur, nos voitures, notre maison, etc. ; nous utilisons ces choses, mais nous ne sommes pas en amour avec ces choses, et nous sommes prêts à nous séparer de tout ce que le Seigneur nous commande clairement, reconnaissant qu'Il nous commande seulement de nous séparer de ces choses qui nous manqueraient chèrement si elles n'étaient plus. Si votre profession nécessite que vous utilisiez des choses qui ne sont pas ordinaires, même luxueuses, Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur, « Ce n'est pas péché de profiter du confort de la vie nécessaire à votre profession. »

car la figure actuelle de ce monde passe.

Le monde, vu à travers vos yeux, par la lumière naturelle, disparait lorsque vous entrez dans le Royaume des cieux, où vous marchez par la lumière de Dieu, en voyant à par les yeux de Dieu seulement, les yeux de votre coeur ; et ce que vous voyez c'est seulement ce qui vous est montré par Dieu que vous devez faire. Le monde s'en va et disparait avec ses désirs et sa convoitise. 1 Jean 2:17.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

6 Mais si quelqu'un estime qu'il agit d'une manière inconvenante à l'égard de sa virginité, et qu'elle ait passé la fleur de son âge, et qu'il faut que cela soit ainsi, qu'il fasse ce qu'il veut : il ne pèche pas ; qu'ils se marient. Mais celui qui tient ferme dans son coeur, et qui n'est pas sous l'empire de la nécessité, mais qui est maître de sa propre volonté et a décidé dans son coeur de garder sa propre virginité, fait bien.

Entre les traductions des versets  36-38 de la Bible, lesquelles vous pouvez regarder en parallèle ci-dessus, il y a beaucoup de confusion entre les traducteurs à savoir si la vierge en question est une ( fille au sens de sa propre enfant), vierge (petite amie), ou bien la propre virginité d'un homme (37). Aucune des traductions n'a le sens parfait ; ainsi la version ci-dessus est suggérées comme étant probablement le sens originale. Si un croyant est engagé à une femme, que cette femme ait passé la fleur de son âge, et qu'elle a peur de devenir une célibataire âgée sans la sécurité d'un mari, alors ils peuvent se marier sans pécher. Mais se serait mieux pour eux s'ils gardaient le célibat car il est plus facile quand on est célibataire de rester dévoué au Seigneur.

7 La femme est liée pendant tout le temps que son mari est en vie ; mais si le mari s'est endormi, elle est libre de se marier à qui elle veut, seulement dans le Seigneur. Si son mari est décédé, elle est libre de se remarier avec qui elle veut ; mais seulement [avec une personne] dans le Seigneur. Le Seigneur nous interdit de nous marier avec une personne qui est en dehors de la vrai foi, en dehors de la croyance au véritable évangile, en dehors de la véritable espérance. Dieu a détruit la terre, en partie parce que les fils de Dieu se sont mêlés à la chair païenne : Genèse 6: les fils de Dieu virent les filles des hommes, qu'elles étaient belles, et ils se prirent des femmes d'entre toutes celles qu'ils choisirent. Extrait de George Fox Lettre # 246:

Le mariage est une figure de Christ et de son Église, comme le démontre l'apôtre dans Éphésiens. Et par conséquent ils ne devaient pas être sous un joug étranger, croyants avec incroyants. La Loi de Dieu l'interdisait ; ils ne devaient pas donner leurs fils et leurs filles aux païens, ou les marier à eux, car cela attristait le Seigneur dans l'ancien monde, et amenait la destruction sur ceux qui n'étaient pas bien mariés. Quand les fils de Dieu virent les filles des hommes, qu'elles étaient belles, et ils se prirent des femmes d'entre toutes celles qu'ils choisirent ; et les fils de Dieu ont corrompu la terre et la remplit de violence. Main ceux qui se mêlaient avec les païens et les incroyants, et qui suivirent la chair étrangère, s'éloignèrent de l'esprit, ils perdirent leur place en tant que fils ; parmi ceux de la terre qui étaient corrompus et remplis de violence ; et ceux-là ne pouvaient pas connaître l'union de Dieu, ceux qui s'éloignèrent de l'esprit, et de la Loi et de l'Évangile ; et ce sont eux qui se sont mêlés avec les païens et les incroyants, et qui suivent la chair étrangère, et qui sont corrompus, ceux qui s'éloignent de l'esprit, par lequel ils ont été sanctifiés et amenés à être des fils.

Et ceux-là qui se marient à des incroyants et des païens, vont contraire à la Loi de Dieu, et l'attristent Lui ainsi que leurs parents qui sont justes.

Toutefois, si vous êtes déjà marié à un non-croyant, ne cherchent pas à se libérer à partir de leur, comme Paul dit clairement dans les versets de ce chapitre 12 à 15 ci-dessus.

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre