La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
1 Jean 5

Chapitre Précédent

 1 [Dans ce chapitre Jean définit soigneusement quelles sont les expériences d'un croyant qui est né de Dieu, qui sont résumées ici :

  1. un croyant né de Dieu garde les commandes de Dieu, et elles ne sont pas un fardeau ; versets 2,3
  2. le croyant né de Dieu a vaincu le monde en crucifiant sa nature pécheresse, (Les envies interdites, les désirs passionnés, et ses convoitises ), versets 4,5
  3. le croyant né de Dieu a vu dans son coeur par la lumière qui manifeste toute chose les trois témoins sur la terre : (Voir Verset 8 et sa note en bas de page 3 au bas de cette page pour plus de description de ces trois témoins qui doivent être expérimentés avant qu'une personne naisse de nouveau.) Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Les trois témoins : ces trois doivent être clairement manifestés. »
  4. le croyant né de nouveau a la vie éternelle en lui, qui est d'être restaurée à l'image spirituelle de Dieu de véritable droiture et sainteté. verset 12
  5. le croyant né de nouveau ne pèche pas et ne peut pécher parce qu'il est protégé par son Père de la chute dans la tentation. verset 18
  6. Jésus est présent à l'intérieur du croyant, et le croyant est en Christ ; le croyant est en union avec Christ et le Père. verset 20

Ceux qui disent qu'ils sont des chrétiens nés de nouveau en vivant toujours dans les convoitises charnelles et les plaisirs du monde, et aussi toujours esclaves du péché, calomnient la vérité et créent de la confusion.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

 1 Quiconque croit que Jésus est le Christ, est né de Dieu ; et quiconque aime le Père, aime aussi Celui qui est engendré de Lui.1

 2 Par ceci nous savons que nous aimons les enfants de Dieu, c'est quand nous aimons Dieu et nous gardons ses commandes ;

 3 car c'est ici l'amour de Dieu, que nous gardions [obéissions] ses commandes, et ses commandes ne sont pas pénibles, [Garder ses commandes c'est accomplir la Loi, en marchant dans la Lumière comme des enfants de Lumière, en aimable obéissance au contrôle total de la Parole et de la Lumière du Seigneur dans votre coeur, (qui est l'Esprit du Christ), cette Parole et Lumière contrôle et fournie les pensées, paroles, et actions. Jésus dit : « Le Fils ne peut rien faire de lui-même [par sa propre volonté], mais il fait seulement ce qu'il voie que le Père fait, car quelque soit la chose que celui-ci [le Père] fasse, cela, le Fils aussi de même le fait. » Jean 5:19. Jésus ne faisait rien par sa propre volonté, Il ne faisait que la volonté du Père ; d'où la signification de cette prière : que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Tous les vrais fils ne font rien d'eux-mêmes, seulement ce qu'ils ont été commandé à dire et commandés ce qu'il faut faire ; comme Paul a confirmé : « Car comme tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu, ils sont les fils de Dieu. » Romains 8:14. Nous devons apprendre et être changés si nous voulons être en mesure de faire uniquement la volonté du Père sur la terre, tout comme la volonté du Père est faite dans les Cieux par les anges.]

 4 Car quiconque est né de Dieu vainc [a conquis] le monde ; et c'est ici la victoire qui vainc le monde, à savoir notre foi. [Jean nous dit ce que signifie vaincre le monde dans 1 Jean 2:17: et le monde s'en va et disparaît avec ses désirs et sa convoitise, mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement. Paul confirme : elles ont été écrites pour nous servir d'avertissement,à nous que les fins des siècles ont atteints (au passé). ; le monde m'est crucifié, et moi au monde. Gal 6:14. Vaincre le monde c'est avoir crucifié les convoitises du monde : avoir mortifié les convoitises des choses, la richesse, le corps, les plaisirs ; c'est la victoire qui triomphe. Mais la seule victoire que les croyants de la Chrétienté ont vécus, c'est la victoire sur leur conscience et sur la culpabilité de commettre des péchés.]

 5 Qui est celui qui vainc [a conquis] le monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ? [ À moins que vous croyez Jésus, vous ne serez jamais capable de vaincre le monde ; mais l'inverse n'est pas vrai. Le fait que vous croyez que Jésus est le Fils de Dieu, ne signifie pas que vous avez automatiquement conquis le monde ; pour conquérir le monde vous devez crucifier votre nature pécheresse sur la croix intérieure du renoncement de soi.]

 6 C'est lui qui est venu par l'eau et par le sang, Jésus le Christ, non seulement dans la puissance de l'eau, mais dans la puissance de l'eau et du sang ; et c'est l'Esprit qui rend témoignage, car l'Esprit est la vérité ;

 7 car il y en a trois qui rendent témoignage dans les Cieux : le Père, la Parole [Jésus], et le Saint-Esprit ; et les trois sont d'accord.2 [Les paroles en italique ne se trouvent pas dans les premiers manuscrits. Voir la Note en bas de page ci-dessous pour une explication détaillée de la vraie relation de Jésus avec le père.]

 8 L'Esprit, et l'eau, et le sang, et les trois sont d'accord pour un même témoignage.3 [Les trois témoins ce sont : Premièrement, l'esprit qui porte témoignage sur la Terre, qui les mortifie, qui les circoncit, qui les conduit dans toute vérité ; Deuxièmement, ils viennent à connaître l'eau qui est un témoin sur la terre ; par laquelle ils sont lavés dans leurs pensées, leurs âmes, leurs esprits, et dans leurs corps, avec cette eau pure ; et le troisième témoin est son sang, ce sang de Jésus est aspergé dans leurs coeurs et consciences ; ce sang par lequel ils sont sanctifiés, et ils sont nettoyés de toutes leurs oeuvres mortes, pour servir le Dieu vivant.(Les oeuvres mortes sont décidées d'être faites par la pensée charnelle et la volonté de l'homme. Les oeuvre de la foi obéissante aux ordres de Dieu ne sont pas des oeuvres mortes.) Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Les trois témoins : ces trois doivent être clairement manifestés ; les yeux doivent germer. Lorsque vous êtes purgés de vos oeuvres mortes, vous êtes libérés de servir l'iniquité, pour servir Dieu. Tout homme doit vivre l'expérience d'être un esclave de Dieu. Vous devez soumettre continuellement. Lui doit faire toutes choses. Bienheureux ceux qui servent Dieu dans son Royaume. »]

 9 Si nous recevons le témoignage des hommes, le témoin de Dieu est plus grand ; car c'est ici le témoignage de Dieu qu'il a rendu au sujet de son Fils.

 10 (Celui qui croit au Fils de Dieu, a le témoignage en lui-même ; celui qui ne croit pas Dieu, l'a fait menteur, parce qu'il n'a pas cru le témoignage que Dieu a rendu de son Fils.)[Jean a défini ce que c'était croire dans le Fils de Dieu. Vous devez avoir été témoigné dans votre coeur par la Lumière qui manifeste toute chose des trois témoins sur la terre : Premièrement, l'esprit qui porte témoignage sur la Terre, qui les mortifie, qui les circoncit, qui les conduit dans toute vérité ; Deuxièmement, ils viennent à connaître l'eau qui est un témoin sur la terre ; par laquelle ils sont lavés dans leurs pensées, leurs âmes, leurs esprits, et dans leurs corps, avec cette eau pure ; et le troisième témoin est son sang, ce sang de Jésus est aspergé dans leurs coeurs et consciences ; ce sang par lequel ils sont sanctifiés, et ils sont nettoyés de toutes leurs oeuvres mortes, pour servir le Dieu vivant. Dans la note en bas de page de ce verset ci-dessous, voyez la description complète qu'a fait George Fox de ces événements que vous devez voir, sentir, et vivre pour que vous puissiez être un vrai croyant dans le Fils de Dieu. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Les trois témoins : ces trois doivent clairement être manifestés ; les yeux doivent germer. » ]

 11 Et c'est ici le témoignage : que Dieu nous a donné la vie éternelle, et cette vie est dans son Fils :

 12 Celui qui a le Fils a la vie, celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la vie. [À cause de la Chute d'Adam, nous sommes tous mort à la vie de Dieu, Gen 2:17,3:24, ayant été retranché de pouvoir manger de l'arbre de vie. La vie à la quelle il fait référence ici est la vie de Dieu, qui est reçue quand vous êtes libérés de tous les péchés, traduit dans le Royaume des Cieux, et que vous entrez en union avec Dieu et Christ. Avoir la vie, c'est avoir Christ, qui est la vie ; et c'est d'être restauré à l'image spirituelle de Dieu en véritable droiture et sainteté. Avoir la vie c'est d'être dans le royaume à manger à nouveau de l'arbre de vie. Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « La nouvelle vie est radicalement différente, comme un homme qui aurait vécu sous terre durant toute sa vie, et qui soudainement remonte sur terre pour voir le soleil, le ciel, les plantes, les animaux, le vent, les étoiles. » ]

 13 Je vous ai écrit ces choses afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu.[ Continuez de croire Jésus, ce que vous l'entendez vous dire dans votre coeur, afin que vous puissiez atteindre la radicalement différente vie éternelle (sans commencement ni fin)de Dieu, qui est Jésus, la vie.]

 14 Et c'est ici la confiance que nous avons en lui, que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute ; [Il entend seulement ce que vous demandez si vous le demandez selon Sa volonté ; et à moins que vous ayez crucifié votre nature pécheresse, pour recevoir sont Esprit suffisamment pour qu'Il vous révèle Sa volonté, vous n'avez aucune idée de ce qu'est Sa volonté. Le christianisme souffre de la triste illusion que Dieu est en attendre pour leurs prières de sorte qu'il puisse faire leur volonté sur la terre du ciel. Ils ne savent pas qu'ils pourraient faire Sa volonté sur la terre comme au ciel, MAINTENANT, pour que en les prenant la croix et crucifiant leurs esprits charnels et imaginations mauvaises pour recevoir un nouveau coeur, pensée nouvelle, et esprit nouveau ; afin que le croyant est assez pur pour être le serviteur de Dieu, l'ouïe de Dieu les paroles pour prier avant de prier, d'entendre de Dieu les paroles pour parler avant de parler et de voir de Dieu ce qu'il faut faire avant de le faire. C'est le seul but d'un vrai chrétien ; et cette apporte le plaisir, l'honneur et la gloire à Dieu.]

 15 et si nous savons qu'il nous écoute, quoi que ce soit que nous demandions, nous savons que nous avons les choses que nous lui avons demandées. [Puisqu'Il entend seulement si nous demandons selon Sa volonté, c'est pourquoi que la grande majorité des prières, faites dans les pensées charnelles des croyant débutants n'ont jamais de réponses. Quand nous pouvons faire sa volonté, nous entendons ce qu'il faut prier de lui ; et nous savons pour sûr que ces prières sont entendues et seront accordées.]

 16 Si quelqu'un voit son frère pécher d'un péché qui ne conduit pas à la mort, il demandera pour lui ; et il lui donnera la vie, savoir à ceux qui ne pèchent pas à la mort. Il y a un péché à la mort : pour ce péché-là, je ne dis pas qu'il demande.

 17 Toute injustice est péché, et il y a tel péché qui n'est pas à la mort.4

 18 Nous savons que quiconque est né de Dieu ne pèche pas, mais Dieu protège celui qu'Il a engendré, et le malin ne le touche pas.5 [Celui que Dieu a père est une nouvelle créature, qui est le croyant avec Christ levé en lui ; les deux sont alors élevés dans les cieux, pour s'asseoir dans Christ, qui n'est jamais tombé. Il ne peut pas retomber dans le péché parce que Dieu le protège ; il est sanctifié, protégé du mal. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous, et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. Jean 10:29. Ceux qui sont nés de nouveau vivent dans le ciel, mais ils ont aussi encore à marcher sur la terre avec le Christ habite en eux et les guidant de toutes leurs paroles pour parler et de toutes leurs actions à accomplir.]

 19 Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier gît dans le méchanceté. [Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Les ténèbres se moque de la terre, les ténèbres couvrent la terre. Malheur aux habitants de la terre, qui ne se tiennent pas dans les conseils du Seigneur, mais comme ils souhaitent. Les gens du monde sont enseignés dans la vanité. Il n'y a ni crainte de Dieu ni bon sens dans le monde. Tout le monde marche d'après l'imagination de leur coeur. Personne ne se marches par moi. Tous les hommes sont profanes. Tous les hommes sont mauvais. L'orgueil est éminent. La corruption est au-dessus de tout, la corruption est en dessous de tout, la corruption est partout. Le monde ne connaît pas de retenue ; leurs passions sont leurs chutes. »]

 20 Or nous savons que le Fils de Dieu est présent [avec nous],6 et il nous a donné l'intelligence afin que nous connaissions celui qui est Véritable, et nous sommes en celui qui est Véritable, en son Fils Jésus Christ : c'est lui le Dieu véritable et la vie éternelle. [Ceci est l'union du croyant avec Christ et le Père ; Il nous a amenés à la vie en union et fraternité avec le Christ, Éph 2:5. Comme Paul a dit : J'ai été crucifié avec Christ. Ce n'est plus moi qui vit, mais Christ qui vit en moi. Gal 2:20. Comme Jésus a dit :Si quelqu'un m'aime, il gardera ma paroles [il m'obéira, pratiquera mes enseignements], et mon Père l'aimera ; et nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui Jean 14:23. Sa demeure est dans le coeur d'un croyant crucifié ; et ils vivent dans un Royaume, qu'Ils vous amènent aussi.]

 21 Petits Enfants, gardez-vous des idoles. [Paul nous dit que la convoitise est de l'idolâtrie. Or quoique ce soit que nous estimons ou valorisons, nous l'adorons; et comment ils passent leur temps libre définit leur dévouement. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Vous devez apprendre à haïr tout ce que vous adorez. » —— Le Grec dans ce verset pour petits enfants est teknia <5040> ; ceux qui sont encore dans le péché sans le salut.]


Chapitre Précédent

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Le seul verset, pris hors de son contexte, que les gens utilisent afin de se leurrer eux-mêmes pour croire qu'ils sont nées de nouveau, est :

Quiconque croit que Jésus est le Christ, est né de Dieu ; ... 1 Jean 5:1.
« Voyez » disent-ils - « l'Écriture prouve que je suis né de nouveau car je crois que Jésus est le Christ ».

Mais regardez les versets qui suivent immédiatement cette partie du verset pris hors contexte : Verset 1: Quiconque croit que Jésus est le Christ, est né de Dieu ; et quiconque aime le Père, aime aussi Celui qui est engendré de Lui. Verset 2: Par ceci nous savons que nous aimons les enfants de Dieu, c'est quand nous aimons Dieu et que nous gardons ses commandes. Verset 3: car c'est ici l'amour de Dieu, que nous gardions ses commandes, et ses commandes ne sont pas pénibles, Verset 4: car c'est ici l'amour de Dieu, que nous gardions ses commandes, et ses commandes ne sont pas pénibles. Verset 5: Qui est celui qui est victorieux du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ?

Donc Jean dit : Si vous êtes nés de Dieu : 1) vous aimez Dieu, 2) vous aimez vos compagnons croyants, 3) vous observez les commandements de Dieu [êtes obéissants], et 4) vous avez vaincus le monde. Jean nous dit qui croit véritablement que Jésus est le Fils de Dieu : celui qui a vaincu le monde, en combattant le bon combat de la foi pour vaincre le péché. Celui qui croit au Fils de Dieu, a le témoignage au dedans de lui-même ;... Celui qui a le Fils a la vie, celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la vie. Jean 5:10,12. Avoir le Fils, c'est posséder le Fils et et le Père dans votre coeur, d'une mesure suffisante pour qu'il soit votre véritable Seigneur ayant le plein pouvoir sur vos pensées, paroles, et gestes. Si vous êtes nées de nouveau, vous le connaissez comme ayant le plein pouvoir sur vous ; vous n'avez pas besoin de sonder les écritures pour voir que vous avez la vie éternelle. Paul confirme : « Car comme tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu, ils sont les fils de Dieu. » Romains 8:14.

2 Dans le verset 7 tous les mots, « dans les Cieux, le Père, la Parole, et le Saint-Esprit; et les trois sont d'accord. » — n'apparaissent pas dans aucun des nombreux manuscrits avant 1400 ; cliquez et lisez les notes en bas de page pour plus de détails. Ceci signifie que ces mots furent ajoutés par les scribes de la secte romaine dans le but de soutenir leur invention de la soi-disant trinité, dont il n'existe aucune mention dans toutes les écritures. Seules les versions anglaise King James incluent ces mots. Il y a seulement deux esprits : l'Esprit de Dieu, et l'esprit de Satan. Jésus, le Père, et le Saint-Esprit sont des êtres spirituels, et sont un seul Esprit. Ils sont trois manifestations différentes du même Esprit de Dieu, tout comme la lumière rouge, la lumière bleu, la lumière jaune sont trois manifestations de la lumière blanche, telle que vu lorsque cette lumière est passée à travers un prisme. Il n'y a pas trois personnes individuelles, qui conduit une personne à penser que Jésus et le Père étant des personnes comme vous et moi, quand Jésus et le Père remplissent l'univers en entier. Il y a plusieurs écritures qui défient la notion de Jésus étant Dieu :

Mais je veux que vous sachiez que le chef de tout homme, c'est le Christ, et que le chef de la femme, c'est l'homme, et que le chef du Christ, c'est Dieu. 1 Cor 11:3
(Dieu est le chef de Jésus)

Le dessous Écritures montrent le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ c'est le PèreJésus a lui-aussi un Dieu !

Puisque les écritures ci-dessus prouve que le Dieu de Jésus est le Père, lequel place le Père supérieur à Jésus ; et ils ne sont certainement pas les mêmes. Ils sont un seul esprit, mais deux manifestations différentes de ce même esprit.

afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus Christ, le Père de gloire, vous donne l'esprit de sagesse et de révélation dans sa connaissance, Éph 1:17

le Fils lui-même lui est assujetti [Dieu].. 1 Cor 15:38

Nous rendons grâces au Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, Col 1:3 (Dieu est le Père de Jésus)

Car il y a un Dieu [le Père], et un médiateur entre Dieu et les hommes, le Christ Jésus, 1 Tim 2:5
(Si Jésus était Dieu, il n'y a pas de médiateur nécessaire, mais Jésus est le médiateur entre les hommes et Dieu, le père.)

ensuite la fin, quand il [Christ] aura remis le royaume à Dieu le Père, quand il aura aboli toute principauté, et toute autorité, et toute puissance.
Car il faut qu'il règne jusqu'à ce qu'il ait mis tous les ennemis sous ses pieds :
le dernier ennemi qui sera aboli, c'est la mort.
Car « il a assujetti toutes choses sous ses pieds ». Or, quand il dit que toutes choses sont assujettis, il est évident que c'est à l'exclusion de celui qui qui lui a assujetti toutes choses.
Mais quand toutes choses lui auront été assujetties, alors le Fils aussi lui-même sera assujetti à celui [Dieu] qui lui a assujetti toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous. 1 Cor 15:24-28

(Si Jésus était Dieu, puis il serait inutile pour Jésus, (puis qui a toutes les choses soumises à lui-même, sauf le père), pour se soumettre lui-même au Père, rendant toutes choses soumises à Dieu, le Père.)

avez entendu que moi je vous ai dit : « Je m'en vais, et je viens à vous. » Si vous m'aviez aimé, vous vous seriez réjouis de ce que je m'en vais au Père, car mon Père est plus grand que moi. Jean 14:8
(Jésus n'a pas revendiqué l'égalité avec le Père, du seul Dieu.)

Et Jésus, s'approchant, leur parla, disant : Toute autorité m'a été donnée dans le ciel et sur la terre. Matthieu 28:18
(Est-ce que Jésus a donné tout le pouvoir dans le ciel et la terre à lui-même ? Non, le Père l'a donné à Jésus.)

et maintenant glorifie-moi, toi, Père, auprès de toi-même, de la gloire que j'avais auprès de toi avant que le monde fût. Jean 17:5
(Si Jésus était Dieu, il aurait juste glorifié lui-même à n'importe quel mesure qu'il voulait ; mais parce que Jésus n'est pas Dieu, Jésus a sollicité au Père de le glorifier comme il était avant le début du monde même. Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « Jésus n'a pas ordonné sa gloire. » )

Jésus n'a jamais prétendu être le Dieu ; Il a dit être le Fils de Dieu, et Il a dit que le Père était plus grand que Lui. Comme Jésus l'a dit, se défendant : Jésus leur répondit : N'est-t-il pas écrit dans votre loi (Psa 82:6) : « Moi j'ai dit : Vous êtes des dieux » ? S'il appelle dieux ceux à qui la parole de Dieu est venue (et l'écriture ne peut être anéantie), Jean 10:34-35. Maintenant, si les hommes à qui la Parole de Dieu est venue sont des dieux, alors clairement Jésus, qui est la Parole de Dieu et qui a créé les cieux, les mondes et tout ce qui est en eux, [Jésus] est aussi un dieu, ( et le Fils unique de Dieu est un dieu beaucoup plus grand que tout homme qui est devenu ou devient un dieu ; Jésus est et continuera à être leur Seigneur et Roi, ROI DES ROIS ET SEIGNEUR DES SEIGNEURS).

Quand il a dit à Philippe, « Celui qui m'a vu, a vu le Père » ; dans les deux versets suivants, Jean 14:10-11, Jésus a expliqué :

« Ne crois-tu pas que moi je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? Les paroles que moi je vous dis, je ne les dis pas de par moi-même ; mais le Père qui demeure en moi, c'est lui qui fait les oeuvres.

Croyez-moi, que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ; sinon, croyez-moi à cause des oeuvres elles-mêmes. » Jean 14:10-11

De plus, Jésus est parce que Jésus est la seule représentation visible du Père à être vu, « qui est l'image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création », Col 1:15.

Quand Jésus a dit : « Moi et le Père, nous sommes un. » Jean 10:30, Jésus ne dit pas qu'il est le Père. Jésus dit que le Père était en Lui et qu'il était dans le Père, ce qui est comme les croyants crucifiés qui peuvent être en union et un avec Christ et Dieu aussi, comme Jean 17:20-23 ci-dessous décrit :

« Or je prie non seulement seulement pour ceux-ci, mais aussi pour ceux qui croiront en moi par leur parole [enseignement] ; afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi ; afin qu'eux aussi soient un en nous, afin que le monde croie que toi tu m'as envoyé. Jean 17:20-21.

Et la gloire que tu m'as donnée, moi, je la leur ai donnée, afin qu'ils soient un, comme nous, nous sommes un ; Jean 17:22.

moi en eux, et toi en moi ; afin qu'ils soient rendu parfaits en un, et que le monde connaisse que toi tu m'as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m'as aimé. » Jean 17:23

(et Jean 14:20 confirme : « En ce jour-là, vous connaîtrez que moi je suis en mon Père, et vous en moi et moi en vous. »)

Un croyant crucifié en union est un avec Jésus et est un avec le Père, mais cela ne fait pas de tels croyants Jésus ou le Père ; ils sont l'un dans l'Esprit, mais le croyant n'est pas, (et il ne peut jamais être), Jésus ou Dieu. Le même est vrai avec Jésus ; il est un avec le Père, toute la plénitude de Dieu demeure en lui, il est la seule représentation visible du Dieu invisible, mais il n'est pas le Père ; ils sont l'un dans l'Esprit, mais Jésus n'est pas Dieu. L'Écriture nous dit qu'il n'y a qu'un seul Dieu et Il est le Dieu de Jésus.

Pourtant, Jésus est l'empreinte de [Dieu] sa personne ; et Jésus existe en forme de Dieu, Phil 2:6 ; et Jésus est le Fils unique engendré, (tous les autres fils de Dieu sont adoptés); et Toutes choses furent faites par lui, et pas une seule chose, de ce qui a été fait, ne fut faite sans lui ; et Jésus et le Père sont un seul esprit, et nul ne vient au Père que par Jésus, et Jésus est sorti d'auprès du Père, et il [la parole] était avec Dieu, et il[la parole] était Dieu. Nous nous efforçons de faire de Jésus notre Seigneur et notre Roi pour toujours. En aucune manière je tend à le diminuer en le limitant au titre de Seigneur et à l'image invisible de Dieu, qui est aussi un dieu, mais qui n'est pas Dieu, même si lorsque vous voyez Jésus, vous avez vu la représentation visible et la gloire de Dieu. Dieu est lumière. Dieu est un feu consumant. Dieu est un Esprit. Au commencement, Jésus est sorti de la lumière, du feu et de l'esprit appelé Dieu, pour devenir la seule représentation visible du Dieu invisible en tant que premier né (Jésus) de toute la nouvelle création, de sorte que toute la plénitude de Dieu demeura en Lui, (Jésus) et alors par Lui (Jésus) furent crées toutes choses, se trouvant dans les cieux et sur la terre, visible et invisible, soit trônes, ou seigneuries, ou principautés, ou autorités : toutes choses ont été créés par lui et pour lui ; et lui est avant toutes choses, et toutes choses subsistent par lui ; - afin qu'en toutes choses il tienne, lui, la première place.

Il est un avec Dieu et en forme de Dieu, afin que tous les hommes doivent honorer le Fils comme ils honorent le Père. Jean 5:21-23 ; Si nous devons honorer le Fils, comme nous honorons le Père, alors pour nous, le Fils est égal à Dieu.

Dieu ordonna aux anges d'adorer le fils, Hébreux 1:6 ; et donc nous, étant bien moins que les anges, devrions aussi adorer le Fils, notre seul Seigneur, (quand capable d'adorer correctement).

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Quand vous honorez le fils, vous m'honorez. »

Toutes les choses ont été créées partir du père et pour qui nous existons ; toutes choses ont été créées par Jésus, pour le plaisir de Jésus, parle biais qui nous existons. Par conséquent Jésus est le créateur des cieux et des mondes.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Un seul Dieu, un seul Esprit. »

Le d'Écritures suivant résume tout :

Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême.
Il y a un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tout, et partout, et en nous tous. Éphésiens 4:5-6


toutefois, pour nous, il y a un seul Dieu, le Père, duquel sont toutes choses, et nous pour lui, et un seul Seigneur, Jésus Christ, par lequel sont toutes choses, et nous par lui. 1 Cor 8:6

Quand Jésus est dans le contrôle de nos pensées, nos paroles et nos actions, alors Jésus est notre Seigneur et Roi ; alors, (et seulement alors), nous appartenons à Jésus.
Jusque-là, nous sommes un esclave du péché ; et de notre maître est le péché, servir Satan. Jésus a dit lui-même, « vous ne pouvez pas servir deux maîtres » ! Luc 16:13.
Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Si vous êtes encore péchant, vous appartenez au péché et pas à moi. Le Roi est là il est roi. Je suis roi pour tous les temps. »

Jésus est le roi des anges. Jésus est le roi des hommes rendus parfaits pour devenir rois et sacrificateurs ; et bien qu'il les appelle frères, ils sont junior à Lui — leur roi. Il est roi quand toutes choses lui auront été assujetties, alors le Fils aussi lui-même sera assujetti à celui qui lui a assujetti toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous.

Voilà quelques années, la parole du Seigneur à l'intérieur nous a dit : « Tu peut atteindre le salut en te concentrant seulement sur Jésus ; tu peut atteindre le salut en te concentrant sur le Père et sur Jésus ; mais tu ne peut parvenir au salut en te concentrant uniquement sur le Père. » Donc, l'importance de comprendre qu'il n'y a pas de Dieu trinitaire c'est de voir l'évidence des inventions de Babylone [les fausses églises], et de voir à quel point le mensonge a presque complètement séduit la Chrétienté. La trinité, le baptême des enfants, la confirmation, et la communion ne sont que quelques-unes des nombreuses inventions de la secte romaine qui ont été retenus et adoptés par la quasi-totalité du protestantisme. Évidemment, la pire invention issue de la secte romaine, adoptée par les premiers Protestants fut de torturer et de tuer quiconque ayant une opinion religieuse différente ; les Catholiques romain de même que les premiers Protestants brûlèrent des gens au bûcher pour avoir renié l'invention de l'idée charnelle qu'est la trinité, ce mot qui n'apparaît nulle part dans les écritures. La trinité fut inventé dans une tentative d'expliquer l'insondable, tout comme l'infini est incompréhensible pour l'esprit humain.

Pensez à la lumière naturelle : lorsque vous faites passer la lumière blanche à travers un prisme de verre, elle existe comme un arc en ciel de sept couleurs différentes : infrarouge, rouge, orange, vert, bleu, violet, ultraviolet ; mais elle font toutes partie de la même lumière. Jésus le Saint-Esprit, et le Père sont des manifestations différentes du seul et même Esprit ; non pas trois personnes d'une trinité. Les sept esprits de Dieu sont également les manifestations d'un seul Esprit, mais il ne s'agit pas d'un dieu à sept têtes.

Après, considérez ceci : une fois que nous parvenons à l'union avec Christ, nous parvenons à l'union avec le Père, et et nous parvenons à l'union avec tous les saints du passé et du présent. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Nous venons à Dieu, mais nous sommes junior pour Dieu. » cela fait-il aussi de ceux qui sont en union avec Christ et le Père des Dieu ? Oui, « Vous êtes des dieux ; et vous tous êtes des fils du très haut. » Psa 82:6.

Maintenant, si cela vous effraie d'y penser, alors réalisez que Jésus cita exactement la même écriture pour se défendre : Jésus leur répondit : N'est-t-il pas écrit dans votre loi : « Moi j'ai dit : Vous êtes des dieux » ? S'il appelle dieux ceux à qui la parole de Dieu est venue (et l'écriture ne peut être anéantie), Jean 10:34-35.

(Méfiez-vous de penser que votre audience la parole à l'intérieur à quelques reprises d'avoir subi la parole de Dieu est venue, a comme il l'a fait à, Moïse, Abraham, Ézéchiel, Jérémie, Jean le Baptiste, Samuel, Élie, Aggée, Zacharie, Jonas, etc. ; qui ont tous démontrent que est venu dans ce contexte signifie l'Esprit a été reçu en mesure suffisante pour diriger leurs travaux et de fournir leurs mots d'être parlée).

Maintenant, si les hommes à qui la Parole de Dieu est venue sont des dieux, alors clairement Jésus, qui est la Parole de Dieu et qui a créé les cieux, les mondes et tout ce qui est en eux, [Jésus] est aussi un dieu, (et le Fils unique de Dieu est un dieu beaucoup plus grand que tout homme qui est devenu ou devient un dieu ; Jésus est et continuera à être leur Seigneur et Roi, ROI DES ROIS ET SEIGNEUR DES SEIGNEURS). Jésus n'a jamais dit qu'il était un dieu et ne prétendait être que le Fils de Dieu ; cependant, parce que Jésus « est avant toutes choses et toutes choses subsistent par lui », Col 1:17, Jésus est un dieu beaucoup plus grand que les hommes qui sont devenus des dieux, (mais toujours pas le Dieu de Jésus, le Père, le Dieu unique).

Suite à ce point, Jésus va exiger de tous les faux chrétiens des Synagogues de Satan, de ceux qui se disent Juifs (circoncit de coeur) mais qui ne le sont pas, de venir et d'adorer aux pieds de ceux qui auront vaincu et ils connaîtrons que Jésus a aimé ceux qui ont vaincu, Apoc 3:9 ; les vainqueurs étant ceux qui ont vaincu le malin [Satan à l'intérieur d'eux-mêmes] et qui ont vaincu le monde [avec ses convoitises], ce qui signifie qu'ils ont été purifiés du péché, purifiés et rendu saint durant leur vie sur terre. Est-ce que ce sont les vainqueurs que les faux chrétiens adoreront ? Non ! Ils vont adorer Christ aux pieds des vainqueurs parce que le vainqueur est devenu une partie de Christ, un membre de son corps, un avec son Esprit — et ainsi ils adoreront Dieu et Christ, dans le corps des vainqueurs.

Il est aussi mentionné que le but de la vie est créer le corps de Christ, de sorte qu'à travers l'église, la sagesse complexe aux multiple facette de Dieu, dans sa diversité infinie et ses innombrables aspects soit maintenant donnée à connaître aux principautés et aux autorités dans les lieux célestes, par l'assemblée, Éph 3:10. Or Dieu greffe ses vainqueurs en Jésus avec leurs différentes expériences retenue dans leurs âmes, de manière à refléter une différente facette de la sagesse de Dieu, pour a gloire et au bonheur de Ses vainqueurs. (Quelle, grand ou petit, notre facette différente de la personnalité de Dieu pourrait devenir, on m'a dit par la parole du Seigneur à l'intérieur, « Jésus sera votre roi pour toujours », qui est un grand réconfort pour moi.)

Il y a un autre point très important à considérer : comme Jésus l'a déclaré ci-dessous, Jésus est venu à la terre comme un serviteur du Père, en parlant, en jugeant et en faisant seulement comme le Père l'a ordonné à Jésus.

Car moi, je ne parle pas de moi-même ; mais le Père, qui m'a envoyé, lui-même me commande ce que je devrais dire et de quoi je devrais parler ;
et je sais que [obéir à] sa commande est la vie éternelle. Par conséquent, les choses que je parle, je parle tout comme le Père me dit parler.
Jean 12:49-50


Jésus donc répondit et leur dit : En vérité, en vérité, je vous dis : Le Fils ne peut rien faire de lui-même [par sa propre volonté], mais il fait seulement ce qu'il voie que le Père fait, car quelque soit la chose que celui-ci [le Père] fasse, cela, le Fils aussi de même le fait. Jean 5:19

Je ne puis rien faire, moi, de moi-même ; je juge selon ce que j'entends [les paroles de jugement du Père], et mon jugement est juste ; car je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé. Jean 5:30

Avant de venir sur la terre, Jésus était un serviteur à Dieu dans le ciel ; et sur la terre, Jésus était un serviteur à Dieu ; et Jésus est encore un serviteur à Dieu. Pourquoi est-ce important ? —parce qu'il est venu sur la terre comme un exemple pour nous, pour ce que nous devrions devenir — les serviteurs. Il est mort une mort horrible sur la croix en obéissance à Dieu, pourquoi ? —pour montrer l'étendue de l'obéissance que nous devons avoir afin d'atteindre le salut.

Jésus, le serviteur (le plus grand) de Dieu, vint sur terre pour créer des serviteurs plus dignes de confiance. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

Pensez-y. Comment n'importe quoi, sauf un humble serviteur (Jésus, le plus grand serviteur à avoir jamais vécu), être notre exemple et modèle à suivre ? Si le père lui-même était venu sur la terre, sous quelque forme qu'il ait choisi, il aurait pu émettre de nombreuses commandes, nous a donné une direction incroyable et bien sûr démontré des miracles sans limite ; mais comment le père pourrait-il nous montrer comment être un serviteur, autre que de nous commander d'être des serviteurs ? L'amour nous montre comment agir par l'exemple ; l'amour n'insiste pas sur sa propre voie ; et l'amour vint à la terre avec l'obéissance totale pour nous montrer le chemin obéissant avec la Croix, la seule manière de faire la paix avec Dieu pendant notre vie sur la terre.

3 L'Esprit, l'eau et le sang portent le témoignage sur la terre. De la Lettre 265 de George Fox.

Donc Christ la lumière enseigne à Son peuple à croire en la lumière qui manifeste toutes choses ; et ceux qui croient en la lumière ont en eux le témoignage du Christ auquel ils croient, ils ont en eux le témoignage qu'Il est leur Rédempteur, leur Sauveur, leur chemin, leur vérité et leur vie ; car avec la lumière, ils Le voient, ils croient en la lumière qui rend toutes choses manifeste ; et après avoir cru en la lumière, après être devenus enfants de la lumière ; ils témoignent eux-même qu'ils sont scellés, car leurs croyance en la lumière repose en Christ, la lumière, qui les a rachetés et acquis ; et après qu'ils sont scellés par l'Esprit de la Promesse, ayant la marque ou le sceau de Dieu placé sur eux, ils peuvent s'en tenir à leur sceau, que Dieu est vrai dans toutes Ses promesses, dans tous Ses prophètes au sujet de Jésus-Christ qui leur a enseigné à croire en la lumière. Grâce à la lumière ils voient, et ils en viennent à savoir qu' il y en a « trois qui portent le témoignage au ciel » , et que « trois portent le témoignage sur terre, l'esprit, l'eau et le sang ».

Et donc chaque véritable croyant croit tel que Christ leur a enseigné, à croire en la lumière, afin qu'ils deviennent enfants de la lumière. Ils possèdent ces trois témoins qui portent un témoignage sur la terre, qui portent un témoignage en eux-même ; et ils peuvent se fier à leur sceau, que Dieu est vrai dans toutes Ses oeuvres, Ses prophètes et Ses apôtres, et Son Fils. Et ils en viendront à connaître, et ils connaissent, les trois qui portent le témoignage au ciel et les trois qui portent le témoignage sur terre.

Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à présenter vos corps en sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui est votre culte et service spirituel. Rom 12:1. À la conclusion de la mort de notre nature égoïste et pécheresse, nous sommes lavés à l'intérieur avec l'eau sainte, nous sommes brûlés avec le baptême de feu du Saint Esprit, le sang de Jésus est aspergé dans nos consciences, (la porte de notre coeur), et nous offrons l'encens des louanges de prière, de la joie, et d'action de grâce pour avoir été libéré des ténèbres de ce monde pour entrer dans le Royaume.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Les trois témoins : ces trois doivent être clairement manifestés ; les yeux doivent germer. » Vous devez clairement voir les trois témoins avec les yeux de votre coeur, et les yeux de votre coeur doivent premièrement être développés, ce qui vient avec une assidue et patiente attente de Dieu dans l'humble silence pour entendre et voir Ses révélations venant de la Parole et Lumière à l'intérieur de votre coeur.

4 Jean dit, « Si quelqu'un voit son frère pécher d'un péché qui ne conduit pas à la mort, il demandera pour lui ; et il lui donnera la vie, savoir à ceux qui ne pèchent pas à la mort. Il y a un péché à la mort : pour ce péché-là, je ne dis pas qu'il demande. » 1 Jean 5:16
Analysons l'écriture pour comprendre le péché qui mène à la mort.

Il y a deux étapes dans la perfection [et la pureté] à travers la grâce de Christ : 1er) être élevé à l'état de perfection d'Adam et Ève dans le paradis, mais toujours susceptible de tomber dans la tentation, et 2e) être élevé à l'état d'union, une perfection éternelle, qui est incapable de tomber dans le péché ou dans la tentation.

La première étape de la perfection se produit après que vous avez crucifié votre nature pécheresse et a reçu le fruit de l'Esprit ; ici vous apprendre à être continuellement vigilant contre la tentation. Après avoir atteint cette première étape de la perfection, si nous tombons à la tentation, à moins que nous désobéissons volontairement, nous pouvons encore choisir de se repentir alors que nous marchons dans la lumière et le sang de Jésus nous purifie de tout péché, 1 Jean 1:7. Cependant, une fois que nous sommes arrivés à ce premier stade de la perfection et de la pureté, si nous désobéissons volontairement le Seigneur, alors nous sommes perdus; c'est le péché qui conduit à la mort.

Puisque, dans cette première étape de la perfection vous avez une fraternité avec le Fils et le Père et vous entrez le paradis, alors vous avez la connaissance de la vérité qui Héb 10:26-29 états ; et si vous désobéissez délibérément après avoir acquis cette connaissance de la vérité, il n'y a pas de sacrifice ou de repentir possible.

Mais ceci s'applique seulement après la pureté, après avoir regardé dans la face de Jésus, et qui est la connaissance de la gloire de Dieu qui est la Vérité.
Car Dieu, qui commanda à la lumière de briller du sein des ténèbres, a brillé dans nos coeurs, pour donner la Lumière de la connaissance de la gloire de Dieu dans la face de Christ. 2 Cor 4:6
Dans le passé, après avoir été sauvé, j'ai stupidement commis de graves péchés ; je demandai s'il y avait encore de l'espoir pour moi.
Ses mots exacts pour moi furent : « Jusqu'à ce que tu me regardes en face, et qu'ensuite tu retournes au péché, tu peux revenir à moi. »

Pour regarder Jésus en face, vous devez être purs : Bienheureux ceux qui sont purs de coeur, car c'est eux qui verront Dieu. Mat 5:8
Cette pureté se produit dans la première étape de la perfection.
Lorsque vous avez été purifiés, (et que vous receviez la connaissance de la Gloire de Dieu dans la face du Christ Jésus, qui est la Vérité), et qu'alors vous retourniez volontairement à le péché, vos péchés ne peuvent être lavés ni pardonnés.
Jusque-là, vous avez encore l'espérance de la pureté ; vous avez encore la grâce transformatrice disponible pour vous ; vous avez encore la chance d'atteindre le salut.

Après votre purification, vous aurez une véritable connaissance de la vérité, et le pur voit Dieu ; vous regarderez dans le visage de Jésus.
Si après la purification, vous retournez volontairement dans le péché ; pas une glissade soudaine ou un accident, mais avec un péché prémédité, vous êtes perdus.
Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés. Héb 10:26.
Mais ceci s'applique seulement après la purification, après avoir regardé dans le visage de Jésus, et après la connaissance de la vérité.

Pour plus sur ce sujet : voyez Le péché qui mène à la mort, examiné et la note à Galates 5:24.

5 Nous savons que quiconque est né de Dieu ne pèche pas, mais Dieu protège celui qu'Il a engendré, et le malin ne le touche pas. Une personne née de Dieu peut être tentée, mais elle ne peut tomber dans la tentation ; elle ne le peut pas parce qu'elle est protégée par Christ qui est en elle. Un homme qui est né de Dieu est ressuscités ensemble [avec Christ], et Il nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes dans le Christ Jésus. Éph 2:6. Celui qui est né de Dieu est une partie du corps de Christ, en Christ ; et Christ n'a jamais péché, et Il ne tombera jamais dans le péché. Ainsi, l'homme qui fait partie de Christ est protégé du malin — les murs de la nouvelle Jérusalem sont bâti haut et fort à l'intérieur du coeur de cet homme, et l'ennemi ne peut y entrer. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous, et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. Jean 10:29.

6 Or nous savons que le Fils de Dieu est présent [avec nous] ; Cliquez ici pour voir la version originale Grec de ce passage que les traducteurs n'ont pas compris (anglais seulement). Toutes les traductions écrivent « le fils de Dieu est venu » , cela est grammaticalement correcte mais inexacte. Le temps présent y est clairement dans le Grec d'origine et si les traducteurs avaient compris que Jésus apparaît à l'intérieur d'un croyant purifié dans toutes les générations, ils auraient choisi la traduction de rechange disponible « est présent » , qui est plus précise. Tout le reste de ce verset appuie cette traduction car cela dit que nous sommes en celui qui est véritable ; si un croyant est en lui, alors Jésus aussi est présent dans le croyant.

_______________________________________

Chapitre Précédent