La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
1 Pierre 5

Chapitre Précédent

 1 J'exhorte les anciens qui sont parmi vous, moi qui suis ancien avec eux et témoin des souffrances de Christ, et aussi participant de la gloire qui va être révélée :1

 2 paissez le troupeau de Dieu qui est avec vous, le surveillant, non point par contrainte, mais volontairement, ni pour un gain honteux [l'argent], mais de bon gré,2 [Car il y a beaucoup d'insubordonnés vains discoureurs et séducteurs, principalement ceux qui sont de la circoncision, auxquels il faut fermer la bouche, qui renversent des maisons entières, enseignant ce qui ne convient pas, pour un gain honteux. Tite 1:10-11]

 3 comme dominant sur des héritages,3 mais en étant les modèles du troupeau ;

 4 et quand le souverain pasteur apparaîtra, vous recevrez la couronne de gloire qui ne se flétrira point.

 5 Pareillement, vous, jeunes gens [au sens spirituel], soyez soumis aux anciens ;4 et tous, les uns à l'égard des autres, soyez revêtus d'humilité ; car Dieu résiste aux orgueilleux, mais il donne la grâce aux humbles.

 6 Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu'il vous élève quand le temps sera venu,

 7 rejetant sur lui tout votre souci, car il a soin de vous.

 8 Soyez sobres, veillez : votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant, rôde autour de vous, cherchant qui il pourra dévorer. [Voir la note de bas de page 4 à Genèse 3:14 pour plus au sujet du diable dévorant.]

 9 Résistez-lui, étant fermes dans la foi, sachant que les mêmes souffrances sont éprouvées par tous vos frères qui sont dans le monde. [Et tous ceux aussi qui veulent vivre pieusement dans le Christ Jésus, seront persécutés ; 2 Tim 3:12.]

 10 Mais après vous aurez souffert un peu de temps, le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés à sa gloire éternelle dans le Christ Jésus, vous perfectionnera, vous affermira, vous fortifiera et vous rendra inébranlables.

 11 A lui la gloire et la puissance, aux siècles des siècles ! Amen.

 12 Je vous ai écrit brièvement par Silvain, qui est un frère fidèle, comme je le pense, vous exhortant et attestant que cette grâce dans laquelle vous êtes est la vraie grâce de Dieu.

 13 Celle qui est élue avec vous à Babylone, vous salue, et Marc, mon fils.

 14 Saluez-vous les uns les autres par un baiser d'amour. Paix soit à vous tous qui êtes en Christ !


Chapitre Précédent

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Donc Pierre témoigne qu'il est un participant de la nature divine. Il est un participant de la gloire, qui doit encore leur être révélée.

2 Nourrissez le troupeau, de quoi ; la Parole de Dieu, qui leur est enseignée par l'Esprit, et qui sont autorisés par l'Esprit d'enseigner. Mais non pour un gain sordide. Si un prédicateur prélève un salaire de la congrégation, il viole le commandement de Pierre : Paissez le troupeau de Dieu qui est sous votre garde, non par contrainte, mais volontairement, selon Dieu ; non pour un gain sordide [argent], mais avec dévouement. 1 Pi 5:2. Et Jésus dit : Le mercenaire s'enfuit, parce qu'il est mercenaire, et qu'il ne se met point en peine des brebis. Jean 10:11-13 ; et vous avez reçu gratuitement (sans frais), donnez gratuitement (sans frais). Mat 10:8. Et Paul dit : En tout cas nous, nous ne sommes pas comme tant d'autres qui accommodent la Parole de Dieu pour en tirer profit. 2 Cor 2:17.

Jésus dit : Et demeurez dans la même maison, mangeant et buvant ce qu'ils vous donnent : car l'ouvrier mérite son salaire. Luc 10:7-8. Donc ici Jésus dit de manger et de boire ce qu'ils vous donnent, car le digne ouvrier est salarié. Ce sont les gages que le Christ alloue, cadeaux qui pourraient inclure un don monétaire bien sûr. Mais s'ils demandent, et que quelqu'un s'y conforme, alors ce n'est plus un don ; un don est non-sollicité. Ce n'est pas de recevoir un don que de prendre une collecte ni que de se prendre un salaire. Pour être un cadeau, il se doit d'être non-sollicité.

3 Non comme dominant sur l'héritage de Dieu. Non comme un dictateur. Non comme quelqu'un qui impose sa propre façon. Non comme quelqu'un qui ordonne aux autres de faire les besognes subalternes, tandis qu'il s'assoie dans ses aises. Non comme quelqu'un qui prend le siège le plus important, là-haut sur la plate forme, derrière le pupitre. Non comme quelqu'un qui s'attend à ce qu'on l'appelle avec respect,  Dr., Pasteur, Révérend, Père. Mais plutôt comme le servant de tous. Mais plutôt comme un frère humble qui amoureusement partage ses enseignements du Saint-Esprit. Plutôt comme quelqu'un recherche les perdus. Plutôt comme quelqu'un qui, fermement mais gentiment, corrige ceux qui sont dans l'erreur, leurs laissant l'espace pour qu'ils voient leur erreur et se repentent afin d'être rétablis.

4 Vous jeunes gens, soumettez-vous à l'ancien. Le jeune spirituel est censé se soumettre à l'ancien spirituel, qui évidemment a plus de maturité spirituelle. Vous devez comprendre que des gens ont différentes mesures de l'Esprit de Christ, tous ne sont pas égaux. Comme un autre grand digne du Seigneur, Isaac Penington, dit :

Et Amis, vous qui êtes faibles, bénissez Dieu pour le fort ; vous qui avez besoin d'un pilier pour vous appuyer, bénissez Dieu, qui a pourvu des piliers dans Sa maison ; et, dans la crainte et la direction de Son Esprit, utilisez ces piliers ; qui sont fidèles et ont de l'habilité de Dieu, dans Sa puissance et Sa glorieuse présence avec eux, les aidant à soutenir Son édifice, même s'ils avaient de l'habilité du Seigneur de rassembler vers Lui. Celui qui méprise celui qui est envoyé, méprise celui qui l'a envoyé ; celui qui sous-estime n'importe quel don, fonction ou travail, que Dieu accorde à quiconque, méprise la sagesse et les dispositions du Donateur. Sont-ils tous des pères ? Ont-ils tous vaincus l'ennemi ? Sont-ils tous grandis dans la vie ? Sont-ils tous des étoiles dans le firmament de la puissance de Dieu ? Dieu a-t-Il tout fait également ? N'y a t-il pas différents états, différents degrés, différentes croissances, différentes places, etc. ?

Alors si Dieu a fait une différence, qu'il a donné des degrés de vie, et différents dons selon Son plaisir ; quelle sagesse et esprit est-ce que cela si on ne reconnaît pas ceci mais qu'on nous ferait tous également ? Oh mes Amis ! Craignez le Seigneur, honorez le Seigneur dans Ses apparitions, et dans les différences qu'Il a fait parmi les enfants des hommes, et parmi Son peuple. Il donna des prophètes dans le temps, et le reste du peuple n'était pas égal avec eux. Il donna des évangélistes, des apôtres, des pasteurs, des enseignants, etc., et les autres membres des églises n'étaient pas égaux avec eux. Il donna des pères et des anciens maintenant, et les enfants et jeunes hommes ne sont pas égaux avec eux. Ainsi en est-il, en vérité, du Seigneur ; Et ce qui est de Dieu en vous l'approuvera.

Par conséquent surveillez, chacun, pour ressentir et savoir sa propre place et service dans le corps, et être sensible aux dons, places et services des autres ; que le Seigneur soit honoré en tous, et chacun possédé et honoré dans le Seigneur, et d'aucune autre façon.

William Caton, un jeune ministre Quaker, se lamentait à propos de sa petite stature en Christ, comparé à quelques notables Quaker senior qu'il avait remarqué, lorsque le Seigneur lui donna cette compréhension classique :

Le Seigneur me montra comment ils obtinrent autant, ne laissant rien de côté ; et ceux qui avaient peu ne manquaient de rien - tout comme il en fut pour les Israélites du temps. Car les frères qui étaient sages et éminents, qui avaient reçus beaucoup du Seigneur, remarquez qu'on demandait beaucoup plus d'eux ; afin que, de tout ce qu'ils possédaient, il n'y ait pas de restes, mais qu'ils puissent l'employer au travail et service de Dieu.

Moïse affrontèrent la rébellion de Dathan et des autres ; les rebelles dirent à Moïse et Aaron : C'en est assez ! car toute l'assemblée, eux tous sont saints, et l'Éternel est au milieu d'eux ; et pourquoi vous élevez-vous au-dessus de la congrégation de l'Éternel ? Nombres 16:3. Ceci est l'erreur classique : de prétendre que tous sont égaux dans le Seigneur. Rappelez-vous, Miriam et Aaron avaient été sévèrement réprimandés, Miriam avait eu la lèpre pour avoir défié Moïse. À présent le chef des tributs qui défiait Moïse. Leur fallacieux raisonnement était que : nous sommes tous saints, nous sommes tous égaux, et le Seigneur est parmi nous tous. Dathan et ses associés essayaient de se rendre égale à Moïse, et ainsi défièrent son autorité. En retour Dieu ouvrit la terre et les engloutit tous, ainsi que tous leurs biens, leurs maisons, de même que tous leurs partisans ainsi que leurs biens ; en plus de ceux qui tentèrent de se faire eux-mêmes prêtres, furent détruit par les feux du ciel. Num 16:30-35. Lorsque la congrégation d'Israël se plaignit à Moïse qu'il était en train de détruire les enfants d'Israël, Dieu fit descendre sur eux un plaie qui tua presque tous les 15,000 d'entre eux. Num 16:45-49.

Voici l'erreur de la présomption : Je suis tout autant Chrétien que George ; et l'erreur de l'envie : qui (un vrai leader) se croit-il être, pour nous dire de ne pas pécher ?

_______________________________________

Chapitre Précédent