La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
2 Timothée 2

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 Toi donc, mon enfant, fortifie-toi dans la grâce qui est dans le Christ Jésus ;

 2 et les choses que tu as entendues de moi devant plusieurs témoins, commets-les à des hommes fidèles qui soient capables d'instruire aussi les autres.

 3 Prends ta part des souffrances comme un bon soldat de Jésus Christ.

 4 Nul homme qui va à la guerre ne s'embarrasse dans les affaires de la vie,1 afin qu'il plaise à celui qui l'a enrôlé pour la guerre ;

 5 de même si quelqu'un combat dans la lice, il n'est pas couronné s'il n'a pas combattu selon les lois ;

 6 il faut que le laboureur travaille premièrement, pour qu'il jouisse des fruits.

 7 Considère ce que je dis ; car le Seigneur te donnera de l'intelligence en toutes choses.

 8 Souviens-toi de Jésus Christ, ressuscité d'entre les morts, de la semence de David, selon mon évangile,

 9 dans lequel j'endure des souffrances jusqu'à être lié de chaînes comme un malfaiteur ; toutefois la parole de Dieu n'est pas liée.

 10 C'est pourquoi j'endure tout pour l'amour des élus, afin qu'eux aussi obtiennent le salut qui est dans le Christ Jésus, avec la gloire éternelle.

 11 Cette parole est certaine ; car si nous sommes morts avec lui, nous vivrons aussi avec lui ; [Être mort avec le Seigneur c'est avoir eu votre nature pécheresse mortifiée et crucifiée sur la croix intérieure du renoncement de soi, et d'être passé par le baptême de mort : Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en la mort, Rom 6:4 ; et en étant ensevelit avec Lui dans le véritable baptême, vous ressusciterez aussi avec Lui. Col 2:12. Comme la résurrection de Lazare, après que vous ayez passé le baptême de mort, le Seigneur vous appelle par vous nom à « sortez ». Cela ne doit pas être imaginé, supposé, ou présumé ; cela doit être vécu par expérience.]

 12 si nous souffrons, nous régnerons aussi avec lui ; si nous le renions, lui aussi nous reniera ; [Vous devez avoir la communion avec Christ dans ses souffrances ; 1 Pi 4:12-13. Et tous ceux aussi qui sont déterminés à vivre pieusement dans le Christ Jésus, seront persécutés, 2 Tim 3:12.]

 13 si nous sommes incrédules, lui demeure fidèle, car il ne peut se renier lui-même.

 14 Remets ces choses en mémoire, protestant devant le Seigneur qu'on n'ait pas de disputes de mots, ce qui est sans aucun profit, et pour la subversion des auditeurs.

 15 Efforce-toi de te tenir près de Dieu, en ouvrier agréable qui n'a pas à avoir honte, pour rendre droits et lisses les dires de Dieu en vérité.2[Paul conseille à Timothée de rester près de Dieu afin qu'il puisse dire les dires de Dieu en vérité. Tous les vrai prédicateurs disent seulement les paroles qu'ils entendent Dieu leur dire de dire, et ils parlent d'une manière droite (précise) et lisse (régulière, révérencieuse) sans émotion ni théâtralité (ou exagération).]

 16 mais évite les discours vains et profanes, car ceux qui s'y livrent iront plus avant dans l'impiété,

 17 et leur parole [faux enseignements]rongera comme une gangrène, desquels sont Hyménée et Philète

 18 se sont écartés de la vérité, disant que la résurrection a déjà eu lieu,3 et qui renversent la foi de quelques-uns. [Il n'y a pas de résurrection unique des morts pour tous les hommes de tous les âges que le christianisme enseigne pour comme Paul a écrit : « Et quand nous étions (passé) morts dans nos péchés, Il nous a amené (passé) à la vie dans l'union et la fraternité avec le Christ ; et nous a ressuscités (passé) ensemble [avec Christ], et nous a fait (passé) s'asseoir ensemble dans les lieux célestes dans le Christ Jésus. » Éph 2:5-6.]

 19 Toutefois le solide fondement de Dieu demeure ferme, ayant cette inscription : Le Seigneur connaît ceux qui qui lui appartiennent, et : Le Seigneur connaît ceux qui sont à lui ; et  : Quiconque nomme le nom de Christ [s'appelle lui-même un Chrétien], qu'il se détourne de toute iniquité [illégalité, péché]. [Èveillez-vous à la droiture, et ne péchez pas ; car quelques-uns n'ont pas la connaissance de Dieu, je vous le dis à votre honte. 1 Cor 15:34. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Vous ne pouvez pas contourner les commandements moraux et être chrétien. »]

 20 Or, dans une grande maison, il n'y a pas seulement des vases d'or et d'argent, mais aussi de bois et de terre ; et les uns à honneur, les autres à déshonneur.

 21 Par conséquent si quelqu'un se purges lui-même de ceux-ci [iniquité, illégalité, péché], il sera un vase à honneur, sanctifié, utile au maître, préparé pour toute bonne oeuvre. [Par la parole de vérité, la miséricorde de la grâce , et de la souffrance dans la tribulation, l'iniquité est purgé de votre coeur et l'âme ; vous êtes alors prêt à faire Ses oeuvres commandées, qui sont pour votre joie et Sa gloire.]

 22 Fuis les convoitises de la jeunesse, mais vise et poursuis la droiture, la foi, l'amour, la paix, avec ceux qui font appel au Seigneur d'un coeur pur ; [La droiture doit être recherchée, poursuivie, et doit être visée. Nous devons rechercher Sa droiture comme la plus haute priorité dans notre vie. Mat 6:33. Nous devons patiemment attendre, par la foi, à travers l'Esprit, pour l'espérance de la droiture, Gal 5:5. Notre obéissance à ce que nous entendons le Seigneur nous dire conduit à la droiture. Rom 6:16. Paul parle d'une fraternité avec les autres qui ont un coeur pur. Bienheureux ceux qui sont purs de coeur, car c'est eux qui verront Dieu ; Mat 5:8 ; Car Dieu, qui commanda à la lumière de briller du sein des ténèbres, a brillé dans nos coeurs, pour donner la Lumière de la connaissance de la gloire de Dieu dans la face de Christ. 2 Cor 4:6.]

 23 mais évite les questions folles et insensées, sachant qu'elles engendrent des contestations.4

 24 Et il ne faut pas que l'esclave du Seigneur conteste, mais qu'il soit doux envers tous, propre à enseigner, ayant du support ;

 25 enseignant avec douceur les opposants, attendant si Dieu, peut-être, ne leur donnera pas la repentance pour reconnaître la vérité,

 26 et s'ils ne se réveilleront pas du piège du diable, par qui ils ont été pris, pour faire sa volonté.


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Nul homme qui va à la guerre ne s'embarrasse dans les affaires de la vie, afin qu'il plaise à celui qui l'a enrôlé pour la guerre.

L'activité mondaine est une autre forme de religion. Vous prenez goût à être « du côté correcte » des choses. Vous vous sentez justes, mais en réalité ce que vous ressentez n'est que l'accroissement de votre fierté, une croissance dans la chair. Les activités mondaines ne signifient rien. Quoique vous faites dans la chair ce n'est pas agréable à Dieu.

La Bible nous appelle à rester en dehors du monde. Être dans le monde, mais ne pas prendre part à ce monde. Votre centre de l'attention devrait être dirigé vers l'intérieur, non pas vers l'extérieur. Vous pouvez passer vous journées à corriger le « mal » ou vous pouvez chercher la volonté de Dieu ; jusqu'à ce que vous soyez sous Son contrôle et capable de comprendre ses instructions et de les porter avec Sa puissance. Alors que les disciples avaient reçu de Jésus l'ordre de « demeurer à Jérusalem jusqu'à ce qu'ils soient revêtus de la puissance d'en haut » , vous êtes appelés à vous tourner vers l'intérieur et à rechercher la Jérusalem céleste, en cherchant la lumière qui vous transforme en un vase équipé de Sa puissance et convenable pour Son service. (Des 650,000 Quakers, un très petit pourcentage étaient des prédicateurs ; la plupart étaient des commerçants issu de la classe moyenne, des ouvriers, des soldats, des fermiers, etc. ; mais tous avaient leur fonction dans le corps de Christ, et leurs vies étaient étaient de brillants exemples de vertu Chrétienne.)

Le retrait de votre participation dans le monde n'est pas une trahison de votre « bonté », c'est un engagement à rechercher Sa volonté sans aucune compétition extérieure. Un bon soldat ne s'embarrasse pas des affaires civiles. Toute action dans votre chair dans le but de corriger la méchanceté dans le monde, peu importe que votre motif paraisse saint, ne fera que retarder ou cesser votre progrès spirituel — quelqu'en soit la raison : esclavage, le droit des femmes, la protection de l'environnement, la prévention de la cruauté envers les animaux, les campagnes anti-drogues, l'abus de l'alcool, l'abus des enfants, la faim, la mondialisation, l'avortement, la guerre, etc.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Vous pouvez passer votre temps à essayer de corriger le mal, ou vous pouvez passer votre temps à essayer de me chercher. Renoncer au monde. En aucune manière je diminue ceux qui passent du temps à lire ce site web. Pratiquez des actes de gentillesse au hasard. » Les actes de gentillesse peuvent être à nos conjoints, les enfants, les collègues de travail dans notre profession, les voisins, les étrangers - quiconque a besoin d'un peu d'aide. Remarquerez le terme « au hasard » dans le message précédent. Au hasard est le contraire de systématique, programmé, continu, périodique, etc. Pourquoi ? De sorte que vous ne deviendrez pas si occupés de vos efforts que vous perdez le foyer nécessaire de rechercher Dieu avec tout votre coeur ; et chercher, c'est s'asseoir, attendre, veiller, écouter et obéir. Les actes de gentillesse incluent donner aux pauvres ; donc, avec notre excès, nous répondons en secret avec gentillesse à ceux qui sont dans le besoin qui se présentent devant nous ; et / ou nous pouvons soutenir financièrement les organismes de bienfaisance ; mais nous ne prenons pas une cause qui absorbe notre temps. Jusqu'à ce que Jésus apparaisse dans votre cœur pour vous guider et apporter votre Salut, ignorer tous les messages que l'ordre ou vous encourager à passer un temps loin d'attendre sur le Seigneur.

Nous satisfaisons ces besoins rencontrés au hasard seulement si nous avons des fonds excès de pour les satisfaire; et si possible, nous devrions limiter nos propres dépenses, de sorte que nous ayons des fonds excès de disponibles — en d'autres termes, nous devrions toujours maintenir des économies afin de pouvoir répondre aux besoins que nous rencontrons au hasard. En plus d'être en mesure de répondre aux besoins de gentillesse rencontrés au hasard, le bon sens financier consiste également à maintenir des économies pour répondre aux périodes de chômage et dépenses imprévues nécessaires à notre propre vie ; donc, nous ne donnons pas de fonds du coussin nécessaire. De plus, si nous sommes un propriétaire d'entreprise, nous maintenons également des économies importantes pour que notre entreprise puisse survivre et/ou s'adapter s'il y a un ralentissement de la demande ou une crise qui réduit nos revenus ; nous ne donnons pas de fonds du coussin d'épargne nécessaire.

Nous sommes appelés à nous focaliser sur les trésors Célestes, à nous tourner vers l'intérieur cherchant la lumière, à nous centrer sur ce qui est beau, pur, noble, digne de respect, véritable, et bon. Si nous dépensons notre énergie et notre temps à corriger le mal, nous manquons l'occasion d'être transformés de l'intérieur. Après avoir été changés, alors nous pouvons oeuvrer ensembles avec Dieu à la cause de Son choix ; et il y aura des causes, mais Il sera celui qui dirige nos activités — Sa Volonté, non pas la nôtre.

Si vous pensez que vous êtes « appelés » à faire quelque chose, Je vous demande : Où dans la Bible est-il fait mention du mot « appelé », tel que vous l'employez ? Être appelé c'est être sommé ou nommé. La Bible n'a pas une seule référence pour le mot « appelé » comme étant quelque chose que Dieu vous exige de faire, excepté de venir à Lui. Lorsqu'il veut que vous fassiez quelque chose, Il vous commande ou ordonne ; ce n,est pas une sensation, un désir, un fardeaux, une porte qui s'ouvre, une attirance, ou un « appel ». Ce mot est lancé en l'air par certaines sectes pour justifier les penchants pour tout ce que tous et chacun ont envies de faire, comme étant un « appel ». Quand vous êtes conduit par Dieu à faire une chose, Il vous dit exactement quoi faire et quand le faire exactement.

Peut importe combien vos actions charnellement sociales vous font sentir saint, ils ne font que gonfler votre orgueil- nous éloignant davantage de la volonté de Dieu. Cherchez premièrement le royaume. Matthieu 6:33. Mais une seule chose est nécessaire : de s'asseoir aux pieds de Jésus et d'écouter ses paroles. Luc 10:39,42. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Il nous a dit que ce n'est pas assez de chercher Dieu, nous devons chercher de tout notre coeur et de toute notre âme. Vous trouverez Lui si vous cherchez de tout votre coeur. »

Sur les conseils d'Edward Burrough, (cliquez pour lire), un géant dans les premiers Quakers, jusqu'à ce que nous pouvions distinguer entre la voix du Seigneur et la voix de l'ennemi, nous ne devrions rien faire pour le Seigneur, sauf se repentir ; et William Penn a écrit : « Bien que c'est le devoir de tous de marcher dans la lumière, et de l'attendre, que par elle ils puissent être instruit sur le chemin de la vie et du salut, malgré tout c'est seulement ceux qui sont actuellement conduit* par elle, [la lumière] qui peuvent vraiment discerner entre les faux esprits et Le Véritable. »

* Pour être guidé ou dirigé par la lumière, la lumière doit tout surgir dans votre coeur comme une magnifique étoile, afin que vous êtes montré tout à voir et raconta tout à dire ; le surgissement facilement reconnaissable de la lumière vient de la foi dans la voix.

Il y a une voix du Seigneur comme un tonnerre sur les eaux décrit dans plusieurs passages de l'Ancien Testament. Ceci est radicalement différent de la petite voix tranquille que nous entendons de l'intérieur de nos coeurs venant du Saint-Esprit. La Parole du Seigneur à l'intérieur et le Saint-Esprit nous parlent avec les paroles de Jésus, par conséquent nous sommes entendant du fils de Dieu. Mais jusqu'à ce que nous pouvions vraiment entendre la voix du Seigneur, nous ne savons pas avec certitude qu'il est le Seigneur qui nous parle. Provenant la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Vous aurez toujours des doutes jusqu'à ce que vous entendiez Sa voix. Ma voix est comme un tonnerre sur les eaux. Vous entendrez Sa voix quand Il vous appelle. » Nous entendrons la voix du Seigneur comme le tonnerre sur des eaux pour la première fois après que nous ayons soumis au baptême du feu et de la mort pour ensuite être appelé (sortez) et ressuscité en tant que nouvelle créature. Puis, comme il est écrit dans Jean 10:3-5 : nous saurons sa voix, il nous conduira hors du monde au Royaume et nous fuirons d'autres voix. Quand vous entendez Sa voix pour la première fois, vous êtes passé de la mort à la vie ; et une fois que vous avez entendu sa voix comme un tonnerre sur les eaux, vous saurez toujours si oui ou non c'est le Seigneur qui vous parle.

Nous devons d'abord écouter l'Esprit Saint et la Parole du Seigneur à l'intérieur pour entendre et obéir à ses nombreux enseignements et commandes. Puis, avec une longue persévérance et patience en faisant des oeuvres de repentance obéissante, nous éprouvons du baptême du feu et de la mort, quand nous entendons la Voix du Seigneur alors que nous passons de la mort à la vie. Jusque-là, nous devons être sur nos gardes pour ne pas être trompés par l'ennemi, faisant semblant d'être le Seigneur qui nous parle. C'est pourquoi, jusqu'à ce que nous pouvions distinguer entre la voix du Seigneur et la voix de l'ennemi, nous ne devrions suivre que les commandes entendues qui nous ordonnent à nous repentir de nos comportements que nous comprenons avoir tort.

Vous pouvez entendre le Seigneur vous dire d'aller de l'avant avec votre envisage d'acheter quelque chose ou de faire quelque chose que vous jugez nécessaire ; et à condition que ce soit rien que vous sachiez être faux, ou ce n'est rien qu'Il vous a dit de ne pas faire au passé, vous pouvez suivre ses suggestions avant vous de pouvoir distinguer Sa voix. Si vous n'avez pas besoin de ce que vous envisagez d'acheter, le Seigneur peut vous dira clairement, « vous n'en avez pas besoin » ; s'il n'est pas nécessaire de faire quelque chose que vous envisagez, il peut vous dira : « ce n'est pas nécessaire ». Si cela est nécessaire et / ou si vous avez besoin de quelque chose, le Seigneur peut même vous encourager à procéder.

Un « appelle » est particulièrement employé par les prêcheurs, qui ont « entendu l'appel ». Le fait d'être touché par Dieu, ou d'avoir une expérience spirituelle, ce n'est pas là Son appel à devenir prédicateur ; c'est un appel à Le chercher : Il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus. Trop, beaucoup trop de personnes interprètent un touché par Dieu pour vouloir dire qu'Il veut que nous travaillons pour Lui dans un travail non séculier ; ceci n'est pas vrai. Il veut que nous restions là où nous sommes, en faisant le moins de changement possible dans nos vies, afin que nous puissions l'entendre plus aisément alors que nous nous efforçons de taire nos pensées pour écouter Ses enseignements et commandements. Et si nous commençons à prêcher ou à enseigner avant d'être perfectionnés et directement commandés, notre progrès spirituel est stoppé sec.

En tant que Chrétiens, il nous est dit que le monde pour nous est mort, alors nous n'avons pas besoins de rester avec ses problèmes. Lorsque nous entrons dans le Royaume des Cieux, qui est dans d'une autre dimension, le monde, tel qu'on le voit, n'est plus ; nous voyons à partir d'une autre dimension, et ce même si nos corps sont toujours sur terre. Le Royaume des Cieux est tout autour de nous et au dedans de nous ; c'est une autre dimension de réalité. Tous ce que nous voyons maintenant ne sera plus à nos yeux. (Les physiciens nous disent qu'il y a de nombreuses autres dimensions que les trois + le temps que l'on peu voir.)

Ainsi, nous sommes appelés à sortir du monde et se tourner vers l'intérieur ; pour arrêter de penser aux choses du monde et de penser aux choses célestes ; pour donner aux pauvres et bâtir des trésors dans les cieux. Nous devons focaliser sur Christ et focaliser sur aimer notre prochain. En étant gentil envers notre voisin. Pardonnant à notre voisin. Aimant notre voisin. En aimant tous le monde au travail ; ils sont également nos voisins. En aimant chaque personne avec lesquelles nous sommes en contact, (gentil, cordial, poli, mais ne pas socialiser avec eux), parce qu'ils ont tous la lumière de Christ en eux et nous aimons Christ lorsque nous les aimons. Nous sommes appelés à poursuivre la paix avec tous les hommes. Si nous protestons, nous ne poursuivons pas la paix avec tous les hommes. Héb 12:14, 2 Tim 2:22. Nous sommes appelés à être apolitiques- n'ayant aucune opinion politique. Nous sommes appelés à ne pas mettre notre foi, nos espérances, nos ressources, ou nos efforts dan aucune puissance mondaine, aucune personne, ni aucune cause. Ceci ne veut pas dire que nous sommes endurcit face aux problèmes du monde ; car nous savons qu'en mourant à nous-mêmes, et en devenant des soldats sous les ordres qui viennent de Christ avec Sa puissance pour nous aider- alors nous pouvons être plus efficace qu'une centaine de vies passée sans la direction et la puissance de Dieu.

2 Efforce-toi de te tenir près de Dieu, en ouvrier agréable qui n'a pas à avoir honte, pour rendre droites et lisses les dires de Dieu en vérité. Ceci a typiquement été traduit par : Efforce-toi de te présenter devant Dieu comme un homme éprouvé, un ouvrier qui n'a point à rougir, qui dispense droitement la parole de la vérité ; et c'est généralement ainsi en pensant que la parole de vérité c'est la Bible, comme la Chrétienté croit par erreur. Pourtant le grec original pour ce verset est « logon « <3056>, dont la définition primaire est « le discours de vive voix » , et qui peut aussi être « les dires de Dieu ». Ceci set un autre exemple de comment les vrais prédicateurs disent les paroles provenant de l'Esprit comme ils les entendent. Alors Paul conseille à Timothée de s'efforcer de se tenir près de Dieu. Pourquoi ?—de sorte qu'il puisse entendre clairement Dieu parler. Se tenir près de Dieu est semblable à habiter dans Sa parole ou lumière. Ainsi Thimothée devait relayer les paroles entendues provenant de Dieu d'une manière droite et lisse et en vérité. Les paroles entendues provenant de Dieu devraient être dites sans sans émotion ni théâtralité (ou exagération) humaine, comme dans droit et lisse (précis, réguliers, révérencieux). Les paroles provenant de Dieu ont la puissance en elles-mêmes sans aucun besoin d'émotion venant de l'orateur.

C'est le diable qui a enseigné à l'homme à parler de manière théâtrale et avec émotions, et le monde apprécie ces orateurs publiques. Mais si les paroles étaient réellement vraies, il n'y aurait pas besoin de faire des signes de la main, de battre le podium, de grimacer, de lever ou de baisser la voix, de varier le tempo, de bouger le corps : toutes ces choses sont classiquement illustrées par Adolph Hitler, qui malheureusement était un orateur captivant. En revanche, fermez vos yeux et imaginez comment Jésus a prêché l sermon sur la montagne : avec régularité, avec humilité, avec la maîtrise de soi, avec douceur, avec révérence avec respect pour dire les paroles fournies par Dieu ; les paroles elles-mêmes sont la puissance.

Paul a dit, « et ma parole et ma prédication n'ont pas été en paroles persuasives de sagesse, afin que votre foi ne repose pas sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu », 1 Cor 2:4-5, et il nous met en garde au sujet des prédicateurs et enseignants « et par de douces paroles et captivant langage, ils séduisent les coeurs des simples ». Rom 16:18.

Dans le livre, Le Christianisme Païen ?,* les auteurs décrivent comment le Christianisme a été repris par les orateurs Grecs, qui commencèrent la pratique de la prédication de sermons entre l'an 100 Apr. J.-C. et 150 Apr. J.-C., (faisant des discours), dans tous les services ; et ces orateurs étaient si polis dans leurs discours émotionnels qu'ils recevaient souvent des ovations debout. Décrivant pourquoi les gens choisissent de participer à une secte en particulier, la Parole du Seigneur à l'intérieur a dit, « La raison pour laquelle les gens assiste aux services des sectes déficientes c'est à cause du charme du prédicateur. » Malheur à vous quand tous les hommes diront du bien de vous, car leurs pères en ont fait de même aux faux prophètes.

*Les auteurs de Pagan Christianity ? (Christianisme Païen), Frank Viola et George Barna, ont fait un merveilleux travail d'érudition de l'exposition de la dégénérescence du christianisme, en identifiant et documentant clairement la source païenne de presque tout dans le Christianisme d'aujourd'hui. Toutefois, ils n'ont pas réussi à : 1) identifier le Christianisme comme étant devenu Babylone, 2) identifier le plus mauvais, plus dommageable mensonge du Christianisme — appeler la Bible la Parole, 3) identifier le véritable évangile du Christ, et 4) à identifier le chemin pour atteindre les promesses de l'évangile. Au lieu de cela ils ont fait la promotion des églises maison comme remède universel pour le désastre appelé Christianisme qu'ils ont clairement dépeint ; leurs services religieux à domicile étaient décrits comme étant des gens qui, à tour de rôle, suivant leurs pensées charnelles, parlent de leurs expériences avec le Seigneur, certains vont chanter lorsqu'ils le désirent. Leur service décrit est une imitation de l'adoration décrite dans 1 Cor 14:29-33 ; cependant, un véritable service est contrôlé par le Saint-Esprit sans que personne parle ou chante, à moins que le Saint-Esprit soit clairement en contrôle de leurs paroles.

3 se sont écartés de la vérité, disant que la résurrection a déjà eu lieu, et qui renversent la foi de quelques-uns. De nos jours les Prédicateurs refusent de croire en la résurrection de Christ à l'intérieur d'un croyant purifié.

Il n'y a pas de résurrection unique des morts pour tous les hommes de tous les âges que le christianisme enseigne pour comme Paul a écrit : « Et quand nous étions (passé) morts dans nos péchés, Il nous a amené (passé) à la vie dans l'union et la fraternité avec le Christ ; et nous a ressuscités (passé) ensemble [avec Christ], et nous a fait (passé) s'asseoir ensemble dans les lieux célestes dans le Christ Jésus. » Éph 2:5-6. Paul et quelques-uns des Éphésiens avaient déjà ressuscité d'être morts dans leurs péchés et élevés au ciel.

À cause de Adam, nous sommes tous morts dans nos péchés, morts à la vie de Dieu, Gen 2:17, 3:24, ayant été retranchés de l'arbre de vie. Pour passer de la mort à la vie, nous devons d'abord écouter l'Esprit Saint et la Parole du Seigneur à l'intérieur pour entendre et obéir à ses nombreux enseignements et commandes. Puis, avec une longue persévérance et patience en faisant des oeuvres de repentance obéissante, nous éprouvons du baptême du feu et de la mort, quand nous entendons la Voix du Seigneur comme un tonnerre sur les eaux alors que nous passons de la mort à la vie et nous entrons dans le royaume.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Christ est réellement ressuscité dans chaque personne qui vient à Lui, et qui Lui obéit de manière répétitive. Avec une obéissance persistante et fidèle, vous aussi serez ressuscités. »

4 Mais évite les questions folles et insensées, sachant qu'elles engendrent des contestations. Si on vous pose des questions d'importance mineure évitez d'y répondre. Ces personnes immatures sont ambitieuses et elles recherchent la controverse, pouvant attirer avec eux dans leur doctrine nouvelle d'autres membres qui ne sont pas suffisamment mûrs. On doit leur répondre : Quand tu as besoin de savoir quelque chose, le Seigneur te le révélera. Par la suite ils doivent être réprimandés en privé pour avoir posés des questions sans importance qui ne se rapportent pas au processus pour parvenir à la maturité en Christ, qui se produit par une attente du Seigneur chaque jours dans le silence, attendant, veillant, entendant, voyant, et vous repentant, produisant une croissance en force et compréhension. Voyez la Lettre de Stephen Crisp sur ce sujet pour plus d'informations sur la façon dont l'ennemi se sert de cet outil dans le but de créer une controverse fictive, jusqu'au sujet sérieux qu'ils pourraient avoir en tête, c'est à dire comment est-ce que, être gardé dans l'amour de Dieu, et dans l'unité céleste, fut perdu et oublié pour beaucoup.

Voici un exemple de discussion hors propos : Quand recevons-nous nos corps célestes ? Ou : Est-ce que Christ est descendu en Enfer avant son ascension au Paradis ? Aucune de ces questions  n'évoque la grâce transformatrice et purificatrice de Dieu.

Mais évite les folles questions, et les généalogies, et les contestations, et les disputes sur la loi, car elles sont inutiles et vaines.
Rejette l'homme sectaire après une première et une seconde admonestation, Tite 3:9-10

Si quelqu'un a des réserves au sujet des écritures, cette personne ne doit pas prêcher, enseigner, ou parler d'elles ; gardez plutôt le silence, en vous attendant au seigneur pour qu'Il vous donne la connaissance requise quand vous en avez besoin. Faites confiance à votre Enseignant pour vous apporter la connaissance quand vous en avez besoin ; mais vous devez faire confiance à Son jugement, non pas votre curiosité intellectuelle qui cherche à se gonfler de connaissance. Rappelez-vous, à plusieurs des premiers Quakers il leur furent montrés les détails et les mystères des écritures par Christ alors qu'ils entrèrent dans le Paradis, le Royaume de Dieu. Fox déclara qu'il avait une petite connaissance avant d'être instruit personnellement par Christ après qu'il fut entré dans Son Royaume. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Je vous ouvrirai la Bible. » Alors recherchez le Royaume en tant que votre plus haute priorité ; vous n'avez pas besoin de comprendre chaque nuance de l'écriture pour arriver à votre but. Utilisez les écritures pour l'espoir ; et jusqu'à ce que vous soyez instruit par le Saint-Esprit, utilisez les écritures pour comprendre ce qu'est le péché, pour vous aider à l'éviter autant que possible.

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre