La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Actes 2:1-21

Afficher le chapitre et les notes   

 1 Et comme le jour de la Pentecôte s'accomplissait, ils étaient tous ensemble dans un même lieu.

 2 Et il se fit tout à coup du ciel un son, comme d'un souffle violent et impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis.

 3 Et il leur apparut des langues divisées de feu ; et qui se posèrent sur chacun d'eux.1

 4 Et ils furent tous remplis de l'Esprit Saint, et commencèrent à parler d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'énoncer. [Le mot grec original pour les langues, "glwssaiv", c'est le même mot utilisé pour "langues divisées de feu" dans le verset 3.]

 5 Or il y avait des Juifs séjournant à Jérusalem, hommes pieux, de toute nation d'entre ceux qui sont sous le ciel.

 6 Et le bruit de ceci s'étant répandu, la multitude s'assembla, et fut confondue de ce que chacun les entendait parler dans son propre langage.

 7 Et ils étaient tous hors d'eux-mêmes, et s'étonnaient, disant : Voici, tous ceux-ci qui parlent ne sont-ils pas des Galiléens ?

 8 Et comment les entendons-nous, chacun dans son propre langage, celui du pays dans lequel nous sommes nés ?

 9 Parthes et Mèdes et Élamites, et nous qui habitons la Mésopotamie, la Judée et la Cappadoce, le Pont et l'Asie,

 10 la Phrygie et la Pamphylie, l'Égypte et les quartiers de la Libye qui est près de Cyrène, et nous, Romains qui séjournons ici,

 11 tant Juifs que prosélytes, Crétois et Arabes, nous les entendons annoncer dans nos langues les choses magnifiques de Dieu.

 12 Et ils étaient tous hors d'eux-mêmes et en perplexité, disant l'un à l'autre : Que veut dire ceci ?

 13 Et d'autres, se moquant, disaient : Ils sont pleins de vin doux.2

 14 Mais Pierre, s'étant levé avec les onze, éleva sa voix, et leur parla : Hommes juifs, et vous tous qui habitez Jérusalem, sachez ceci, et prêtez l'oreille à mes paroles ;3

 15 car ceux-ci ne sont pas ivres, comme vous pensez, car c'est la troisième heure du jour ;

 16 mais c'est ici ce qui a été dit par le prophète Joël :4

 17 « Et il arrivera aux derniers jours, dit Dieu, que je répandrai de mon Esprit sur toute chair, et vos fils et vos filles prophétiseront, et vos jeunes hommes verront des visions, et vos vieillards songeront en songes ;

 18 et sur mes serviteurs et sur mes servantes, en ces jours-là, je répandrai de mon Esprit, et ils prophétiseront ;

 19 et je montrerai des prodiges dans le ciel en haut, et des signes sur la terre en bas, du sang et du feu, et une vapeur de fumée ;

 20 le soleil sera changé en ténèbres et la lune en sang, avant que vienne la grande et éclatante journée du Seigneur.

 21 Et il arrivera que quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. » 5

Afficher le chapitre et les notes   

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

5 car quiconque invoquera le nom du *Seigneur sera sauvé. Mais Jésus a dit : Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des cieux ; mais celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Mat 7:21-23. Donc, un appel informel au nom du Seigneur ne fait absolument aucun bien. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Font appel au Seigneur d'un coeur pur. Priez seulement comme on vous dit. » Jusqu'à ce que vous pouviez entendre ce que le Seigneur désire que vous priiez, assis et attendre dans l'humble silence, plein d'espoir de finalement devenir droit, capables de prier, la louange, l'adoration, de parler et d'agir parfaitement, selon la volonté de Dieu, qui apporte le plaisir, l'honneur et gloire à Dieu.

Fuis les convoitises de la jeunesse, mais vise et poursuis la droiture, la foi, l'amour, la paix, avec ceux qui font appel au Seigneur d'un coeur pur. 2 Tim 2:22. Notez ! le coeur pur ; sans un coeur pur vous êtes comme ceux décrit par Jésus comme des hypocrites : Hypocrites ! Ésaïe a bien prophétisé de vous, disant : « Ce peuple s'approche de moi avec leur bouche et m'honore avec leurs lèvres, mais leur coeur est fort éloigné de moi » ; Ésa 29:13, Mat 15:7-8. Sauvé signifie être libérés de tous les péchés et être dans un état sans péché.

Il [Jésus] est devenu l'auteur et la source du salut éternel pour tous ceux qui portent attention et qui lui obéissent ; Heb 5:9. Pensez à cela : les Juifs tuèrent les prophètes parce en pensant rendre service à Dieu ; ils invoquent le nom du Seigneur régulièrement, mais ils tuèrent ses prophètes. Joël 2:32 a la même écriture, et les Pharisiens tuèrent Jésus ; ils invoquèrent le nom du Seigneur chaque jour, plusieurs fois. Jésus nous a même dit que des personnes religieuses allaient tuer ses véritables disciples : Oui, même l'heure vient que quiconque vous tuera pensera rendre service à Dieu. Jean 16:2 ; et aussi les Baptistes, Presbytériens, Épiscopaliens, ainsi que les Congrégationalistes tuèrent 869 Quakers au cours du 17e siècle, y compris la pendaison de trois hommes et une femme à Boston. Les prêtres de l'ordre Catholique Romain assassinèrent 9,000,000 âmes au cours des inquisition du Moyen Âge. Tous ces assassins de ceux qui avaient une opinion religieuse différente, se rendaient régulièrement à des services d'adorations, priaient, étaient baptisés, prenaient la « communion », jeûnaient, et lisaient leurs Bibles - évidemment ils invoquaient le nom du Seigneur plusieurs fois par jour. NON ! Ils n'étaient pas sauvés, ce qui est d'être libéré de tous les péchés et d'être dans un état sans péché.

Ce verset fait référence à Joël 2:28-32, et s'applique seulement aux restes (les peu de croyants fidèles, obéissant restant) qui ont persisté jusqu'à la fin en portant leur croix intérieure du renoncement de soi jusqu'à la pureté, résultant en l'apparition du Seigneur dans leurs coeurs pour le jugement final et Jésus apportant le salut. Chacun passe par le feu au grand et redoutable jour du Seigneur. Le soleil aura été obscurcit par l'éclat de Lumière de Sa venue, mais alors vous êtes immergés dans le feu ; à la dernière seconde, avant que vous soyez totalement consumés par le feu, dans la peur et l'espoir vous en appelez au Nom du Seigneur, et Il vous arrache du feu.

C'est le Jour du Seigneur et même pour les juste qui ont espéré et attendu le Salut, ce jour commence sans joie et paix. L'éclat de la lumière expose tout le mal qui reste en vous, ce qui cause votre tristesse et votre chagrin ; mais celui chagrin peut être contrôlé si vous vous concentrez sur la lumière qui vous montre vos péchés restants, sans vous soucier de ce que vous pourriez perdre ; et le plus important, n'oubliez jamais que ce jour se terminera avec une grande joie, la paix, le salut, en voyant le Seigneur, en entendant sa voix pour la première fois et en entrant dans le royaume. Dans ce jour de jugement, vous pouvez être montré d'autres péchés vous avez oubliés ; en outre, vous écouterez toutes vos paroles oisifs (non édifiantes) que vous avez prononcés au cours de votre vie, sur lesquels vous ne devez pas vous attarder ; au lieu de cela, concentrez-vous avec Merci sur la façon dont vous êtes différents maintenant, et sera pour toujours — beaucoup plus pur. Restez confiant que tout cela est dans Son contrôle pour votre suprême avantage. Les juste (droit), connaissent la terreur du Jour du Seigneur en eux-mêmes ; comme en témoigne par, (à partir de son expérience réelle), le première-Quaker Francis Howgill, qui a vécu au royaume :

Ceux qui n'ont pas encore vu, en eux-mêmes, ce jour de la vengeance du Seigneur, n'ont jamais vu le jour du salut. Le prophète s'écriait : « Qui peux supporter le jour de Sa venu, et qui pourra tenir lorsqu'Il viendra ? » Et nombreux furent témoins du redoutable jour du Seigneur, qui parut en eux, là où toute paix avait été cachée de leurs yeux : et tous ceux qui ne sont jamais venu pour voir ce jour de joie et d'allégresse, connurent premièrement la terreur et le terrible jour du Seigneur en eux-mêmes. De plus l'apôtre disait : « Connaissant donc combien le Seigneur doit être craint, nous persuadons les hommes. »

William Dewsbury, un autre premier-Quaker, qui a vécu dans le royaume, a également laissé un témoignage sur la terreur dans le Jour du Seigneur :

« Je fus immolé et baptisé, et placé comme un petit enfant sous Ses châtiments célestes ; aussitôt que mon âme fut amenée à cela, en mon humiliation, Oh ! alors, le terrible jugement fut enlevé, et le Livre de vie me fut ouvert, et le Seigneur me parla confortablement, " Je t'ai aimé d'un amour éternel " ; et je suis devenu un Chrétien à travers un jours de vengeance, et de chaleur tel une fournaise ; et l'arrogance et la fierté de l'homme en moi diminua. »

Sachez que vous allez mourir dans ce processus et réjouissez-vous de l'aboutissement de tous vos efforts pour arriver à ce moment. Le corps meurt dans ce baptême de mort, mais le croyant est ressuscité avec Christ et traduit dans le royaume de Dieu. Bien que ressuscité avec Christ pour vivre dans les cieux, vous marcherez encore sur la terre, ensemble en union avec le Seigneur, comme une nouvelle créature, montrant la puissance et l'amour de Dieu au monde, à votre grande joie et au plaisir, à l'honneur et à la gloire de Dieu.

L'extrait suivant de La Nécessité d'une Vie Sainte par Stephen Crisp a plus d'informations sur le baptême du feu et la résurrection du croyant avec Christ :

« Il n'y a pas d'autre moyen d'obtenir ce baptême, autrement qu'en sombrant dans ce qui vous fera mourir, ce qui vous tuera. Mais il y a une telle évolution pour pouvoir changer sa vie, ils font tellement de torsions et de jumelages de gens pour sauver leurs vies, qu'en bout de ligne ils la perdent. Mais personne ne peut trouver la vie éternelle, sauf ceux qui sont prêt à s'abandonner à la mort, et à se soumettre à ce baptême- qui est, par le Saint-Esprit et par le feu. Seulement ceux-là parviennent à la vie ; ils parviennent à la résurrection. Car vous n'avez jamais connu personne qui sont passés par cette mort et qui sont ressuscités ; il est impossible pour la mort de retenir quiconque a été ensevelit dans ce baptême,* tout comme il était impossible de retenir Christ, alors qu'il était dans la tombe. La puissance qui ramena le Christ notre Seigneur de la mort, est cette même puissance qui nous vivifie, tandis que nous demeurons dans ce corps mortel, après que nous ayons soutenu cette mort et cette crucifixion. »

(* Ta résurrection est très rapide ; et ton enterrement n'est pas dans ce monde physique.)

Les messages qui s'appliquent à ce jour du la Parole du Seigneur à l'intérieur sont :

Alors que nous sommes entourés par le feu de sa présence, nous appellerons dans l'espérance — nous crierons, « Sauve-moi Seigneur Jésus », avec confiance.

Tous les autres seront complètement pris par surprise lors de Sa terrible apparition après leur mort. Il est si pur et saint, ils sauront immédiatement qu'ils sont désespérément mauvais. Il les fera céder à la panique et perdre toute raison — seulement une crainte incontrôlable et sauvage. Voir la description de Howgill sur ce qui arrivera à ceux qui sont encore dans le péché à leur mort.

_______________________________________