La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Daniel 7

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 La première année de Belshatsar, roi de Babylone, Daniel vit un songe, et des visions de sa tête, sur son lit. Alors il écrivit le songe, et raconta la somme des choses.

 2 Daniel prit la parole et dit : Je voyais dans ma vision de nuit, et voici, les quatre vents des cieux se déchaînèrent sur la grande mer[ la méchanceté des nations du monde].

 3 Et quatre grandes bêtes montèrent de la mer, différentes l'une de l'autre.

 4 La première était comme un lion[Babylone sous Nebucadnetsar], et elle avait des ailes d'aigle. Je vis jusqu'à ce que ses ailes furent arrachées, et qu'elle fut soulevée de terre, et mise debout sur ses pieds, comme un homme ; et un coeur d'homme lui fut donné.

 5 Et voici une autre, une seconde bête[Les Medo-Perse], semblable à un ours, et elle se dressait sur un côté. Et elle avait trois côtes dans sa gueule, entre ses dents ; et on lui dit ainsi : Lève-toi, mange beaucoup de chair.

 6 Après cela, je vis, et en voici une autre,[L'Empire Grecque d'Alexandre]-comme un léopard ; et elle avait quatre ailes d'oiseau sur son dos ; et la bête avait quatre têtes ; et la domination lui fut donnée.

 7 Après cela je vis dans les visions de la nuit, et voici une quatrième bête,[L'Empire Romain] effrayante et terrible et extraordinairement puissante, et elle avait de grandes dents de fer : elle dévorait et écrasait ; et ce qui restait, elle le foulait avec ses pieds. Et elle était différente de toutes les bêtes qui étaient avant elle ; et elle avait dix cornes.

 8 Je considérais les cornes, et voici une autre corne, petite, [l'Église de Rome]monta au milieu d'elles, et trois des premières furent arrachées devant elle. [les trois Royaumes furent usurpés par l'Église Romaine] Et voici, il y avait à cette corne des yeux comme des yeux d'homme, et une bouche proférant de grandes choses.

 9 Je vis jusqu'à ce que les trônes furent placés, et que l'Ancien des jours s'assit. Son vêtement était blanc comme la neige, et les cheveux de sa tête, comme de la laine pure ; son trône était des flammes de feu ; les roues du trône, un feu brûlant.

 10 Un fleuve de feu coulait et sortait de devant lui. mille milliers le servaient, et des myriades de myriades se tenaient devant lui. Le jugement s'assit, et les livres furent ouverts.

 11 Je vis alors, à cause de la voix des grandes paroles que la corne [l'État de l'Église Romaine]proférait, -je vis jusqu'à ce que la bête fut tuée ; et son corps fut détruit et elle fut livrée pour être brûlée au feu.

 12 Quant aux autres bêtes, la domination leur fut ôtée ; mais une prolongation de vie leur fut donnée, jusqu'à une saison et un temps.

 13 Je voyais dans les visions de la nuit, et voici, quelqu'un comme un fils d'homme vint avec les nuées des cieux,1 et il avança jusqu'à l'Ancien des jours, et on le fit approcher de lui.

 14 Et on lui donna la domination, et l'honneur, et la royauté, pour que tous les peuples, les peuplades et les langues, le servissent. Sa domination est une domination éternelle, qui ne passera pas, et son royaume, un royaume qui ne sera pas détruit.

 15 Moi, Daniel, je fus troublé dans mon esprit au dedans de mon corps, et les visions de ma tête m'effrayèrent.

 16 Je m'approchai de l'un de ceux qui se tenaient là, et je lui demandai la vérité touchant tout cela. Et il me la dit, et me fit savoir l'interprétation des choses :

 17 Ces grandes bêtes, qui sont quatre, sont quatre rois qui surgiront de la terre ;

 18 et les saints des lieux très-hauts recevront le royaume, et posséderont le royaume à jamais, et aux siècles des siècles.

 19 Alors je désirai de savoir la vérité touchant la quatrième bête, qui était différente d'elles toutes, extraordinairement terrible : ses dents étaient de fer, et ses ongles, d'airain ; elle dévorait, écrasait, et foulait avec ses pieds ce qui restait ;...

 20 et touchant les dix cornes qui étaient sur sa tête, et touchant l'autre qui montait, et devant laquelle trois étaient tombées, cette corne qui avait des yeux, et une bouche proférant de grandes choses, et dont l'aspect était plus grand[le Royaume Catholique Romain existe toujours en 2009 en tant qu'état séparé, dont le roi est le pape] que celui des autres.

 21 Je regardais ; et cette corne fit la guerre contre les saints, [Les inquisitions Catholique Romaine tuèrent 9,000,000 d'insoumis ]et prévalut contre eux,

 22 jusqu'à ce que l'Ancien des jours vint, et que le jugement fut donné aux saints des lieux très-hauts, et que le temps arriva où les saints possédèrent le royaume [des dizaines de milliers de Quakers entrèrent dans le Royaume entre les années 1648 et 1700].

 23 Il dit ainsi : La quatrième bête sera un quatrième royaume sur la terre, qui sera différent de tous les royaumes, et dévorera toute la terre, et la foulera aux pieds et l'écrasera.

 24 Et les dix cornes,... ce sont dix rois qui surgiront du royaume. Et un autre surgira après eux ; et il sera différent[le Saint Empire Romain] des premiers ; et il [par le Pape]abattra trois rois.

 25 Et il proférera des paroles contre le Très-haut, et il consumera les saints des lieux très-hauts, et il pensera changer les saisons et la loi, et elles seront livrées en sa main jusqu'à un temps et des temps et une moitié de temps [3 1/2 années = 1260 années, temps où la véritable Église fut emmenée dans le désert par la secte Romaine].2

 26 Et le jugement s'assiéra ; et on lui ôtera la domination, pour la détruire et la faire périr jusqu'à la fin.

 27 Et le royaume, et la domination, et la grandeur des royaumes sous tous les cieux, seront donnés au peuple des saints des lieux très-hauts. Son royaume est un royaume éternel, et toutes les dominations le serviront et lui obéiront.

 28 Jusqu'ici, la fin de la chose. Quant à moi, Daniel, mes pensées me troublèrent beaucoup, et ma couleur fut changée en moi. Mais je gardai la chose dans mon coeur.


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Je voyais dans les visions de la nuit, et voici, quelqu'un comme un fils d'homme vint avec les nuées des cieux, Ainsi, Daniel vit Jésus venir sur les nuées ; il le vit avec les yeux de l'esprit. C'est exactement ainsi qu'un  homme verra le « retour » ou la 2ième apparition de Jésus, avec les yeux de leur esprit, venant avec les nuées des cieux.

Il a dit : Car le fils de l'homme viendra dans la gloire de son Père, avec ses anges,
et alors il rendra à chacun selon sa conduite.
(Pas seulement pour une génération en particulier.)
Il y en a quelques-uns de ceux qui sont ici présents, qui ne goûteront point la mort jusqu'à ce qu'ils aient vu le fils de l'homme venant dans son royaume. Mat 16:27-8,Marc 8:38,9:1,Luc 9:26-27

Ceux qui ne se sont pas purifiés pour voir la venue de Jésus (apparaître dans leurs coeur) avant de mourir, le verront quand ils mourront, comme cela est le cas de tous les peuples, de toutes nations, et de toutes générations.

Voici, il vient avec les nuées, et tout oeil le verra, et ceux qui l'ont percé ; (les Juifs d'il y a 2000 ans aussi)
et tous les peuples de la terre se lamenteront à cause de lui. Oui, amen ! Apoc 1:7.
Voilà 2000 ans, lors de son procès Jésus a dit aux grands Prêtres Juifs et aux Pharisiens ;
vous verrez le fils de l'homme assis à la droite de la puissance, et venant avec les nuées du ciel.  Marc 14:62

Ceci n'est pas pour une génération en particulier de note temps ou plus tard. (Voir Howgill pour en savoir plus sur ceux qui ne sont pas purifiés ).

2 L'église Romaine dit de grandes abominations, appelant le Pape le vicaire de Christ, déclarant qui sont saints, offrant l'absolution, adorant des statues, prières adressées à des hommes morts et à des femmes mortes plutôt qu'à Dieu seulement ; des hommes auto-proclamés créant des lois, ordonnances, rituels, etc. Une était, la maxime, « Que c'était un acte de vertu que de tromper et de mentir, lorsque, par de tels moyens, les intérêts de l'église puissent être promus » ; l'autre était : « Que les erreurs dans la religion, lorsque qu'elles sont maintenus et que l'on y adhèrent, après une exhortation adéquate, ils sont punissables par des sanctions civiles et des tortures corporelles ». La première de ces horribles doctrines a sanctionné les fraudes pieuses et les fictions employés par le clergé pour établir sa souveraineté ; la deuxième servit à voiler le zèle à persécuter ceux qu'ils appelaient hérétiques. Ces nombreuses et infâmes nouvelles lois faites de main d'homme, soi-disant avec l'Autorité de Dieu, furent émissent comme étant Les décrets Papaux.

Et la prostituée était ivre du sang des saints — les inquisitions et massacres de l'église Romaine à travers l'Europe, dans lesquels durant le Moyen-Âge (800 après J-C jusqu'à 1500 après J-C) neuf millions d'âmes furent mises à mort, accusées de sorcellerie. C'était suivi par les Protestants d'Angleterre et d'Amérique qui en 50 ans furent responsables pour la mort de plus de 869 Quakers dans le 17e siècle. Les persécuteurs des Quakers incluant les Épiscopaliens, Presbytériens, Congrégationalistes, et Baptistes. Elle se vante de ne pas être veuve et qu'elle ne connaîtra jamais le chagrin. elle se vante que Christ est son Époux ; mais elle, la prostituée, clame seulement Son Nom, mais elle ignore que Son commandement commande la repentance, Ses enseignements, Ses exigences, Ses avertissements, Sa sainteté exigée, Son Évangile, Son Royaume, Sa liberté promise du péché, et Sa croix intérieure du renoncement de soi - la Croix Manquante vers la Pureté.

Martin Luther prépara le terrain pour les Nazis, pour la persécution des Juifs. Luther plaida en faveur de brûler leurs Synagogues, de détruire les Livres de prières Juifs, d'interdire les Rabbins de prêcher, de saisir les propriétés et l'argent des Juifs, de démolir leurs demeures, et de veiller à ce que ces « vers empoisonnés et venimeux » soient emmenés aux travaux forcés, ou bien expulsés « pour toujours ». Il semblait également favoriser leur meurtre, en écrivant, « Nous sommes fautifs en ne les tuant pas. » Le fondateur de l'Église Épiscopale, Henry VIII, a tué 72,000 personnes pour des raisons de point de vue religieux différent. Les Protestants de l'Angleterre et de l'Amérique  furent responsables de la mort de plus de 869 Quakers durant le 17e siècle. Les persécuteurs des Quakers comprenaient les Épiscopaliens, Presbytériens, Congrégationalistes, et les Baptistes. Les Protestants ont aussi tués des hérétiques.

Jean Calvin, fut un autre  parmi les principaux fondateurs du Protestantisme, ayant une grande influence sur les Presbytériens, Congrégationalistes, Baptistes, et même les Luthériens. Calvin fit arrêter Michel Servet et écrivit des charges d'hérésie contre lui. Le crime de Servet fut d'avoir renier le soutient scripturaire au sujet de la trinité et du baptême des enfants. Les accusations et l'arrestation de Servet par Calvin, conduisit Servet à être brûlé au bûcher. Calvin mena également trente quatre femmes à être brûlées au bûcher pour sorcellerie, accusée d'être responsables de la peste, tandis qu'à Genève un autre dénombre les crédits de sa théocratie à 58 sentences de mort. Calvin justifie l'exécution des hérétiques, en écrivant : Quiconque maintiendra que tort a été fait aux hérétiques et aux blasphémateurs à cause de leur châtiment, deviendra lui-même complice de leurs crimes, et coupables tout autant qu'eux. Ici, il est nullement question de l'autorité de l'homme ; c'est Dieu qui parle, et il est clair qu'il gardera cette loi dans l'église et ce, jusqu'à la fin du monde. Pourquoi exige t-il une si extrême sévérité, si ce n'est pour nous montrer que l'honneur qu'il lui est dû ne lui est pas rendu, ainsi nous n'épargnerons ni famille, ni le sang de personne, et nous oublierons toute humanité lorsqu'il est question de combattre pour sa gloire. Les excuses que donnait Calvin pour verser le sang et oublier toute humanité s'adressaient aux nombreux autres Protestants qui tuaient eux aussi des hérétiques- (l'excuse de dire : tout le monde faisait ainsi ; est-il mieux de dire : tous les grands hommes de Dieu ? étaient alors des meurtriers.).

Jésus a dit : .. et même l'heure vient où quiconque vous fera mourir croira rendre un culte à Dieu. Jean 16:2

Apocalypse nous dit que la véritable Église fut forcée par le diable de fuir dans le désert pendant 1260 jours = années ; ou comme ci-haut dans Daniel 7:25 pour un moment, multiplication et une division de temps, qui font 1260 jours aussi : [3 1/2 années Juives x 360 jours/An Juif =1260 jours (=années)]. Un jour est compté comme une année. Il y avait donc 1260 ans que la véritable Église de Christ est forcée dans le désert par les persécutions de la fausse-église, dans laquelle Satan règne, et y règne encore aujourd'hui. Aujourd'hui la bête avec des cornes comme un agneau (ayant l'apparence de Christ, le diable usurpant Son nom) est adorée par toute la terre ; le dragon (Satan) est adoré par le monde entier.

George Fox fait référence à ceci à travers ses écrits. La véritable Église de Christ est revenue du désert en 1646, le début de l'incroyable ministère de Fox, ce qui résulta en des milliers entrant dans le Royaume des cieux pour être rois et prêtres pour Dieu. L'an Juif avait 360 jours, donc en comptant à rebours, la véritable église a totalement disparue un peu avant 403 après J-C ; quelques années après le décret par l'Empereur Romain Theodosius I d'une loi en 380 établissant la Chrétienté Catholique en tant que religion officielle de l'Empire Romain. La religion romaine parrainée par la botte écrasante de l'Empire fut utilisée afin de persécuter et de tuer la véritable église. L'église de l'Empire Romain, de l'est comme de l'ouest, ont des doctrines qui ont été dictées par les Empereurs canonisés Constantin et Justinien le despote, éliminant ainsi la véritable évangile avant 403 av. J-C. Comme prophétisé dans Apocalypse, L'église a commis l'adultère avec les rois de la terre. Elle a commit l'adultère avec les valeurs du monde, se joignant avec les puissances du monde et perdant l'Esprit de Dieu.

Et pendant que l'église Romaine détruisait la véritable Église de Christ, ses successeurs Protestants était à peine mieux. Ils ont retenus la plupart des pompes et cérémonies, les cérémonies et sacrements faits de main d'homme, poussant l'audace même jusqu'à réclamer leur succession légale à travers les Papes précédent leur séparation, et les ministres créés par des collèges plutôt que par le Saint-Esprit. Même les ministres Indépendants étaient auto-désignés, plutôt que d'être désignés par le Saint-Esprit ; ainsi ils parlèrent la lettre morte de la citation d'Écritures, plutôt que de dire des paroles fournies sur le moment par l'Esprit de Dieu. Car la lettre tue, mais l'esprit donne vie. Et ainsi, les brebis ne furent pas nourries par l'Esprit ; mais à la place, elles furent nourries par les prédicateurs citant les lettres des Écritures, parlant de la signification venant de l'imagination de leurs pensées charnelles, ce qui est inimitié contre Dieu.

La réforme Protestante était un pas dans la bonne direction, mais elle est tombée bien avant la restauration de l'église vers les pratiques de l'Église des premiers apôtres ; les Protestants ont conservé trop, beaucoup trop's d'inventions et d'hérésies faites de main d'homme par la secte Romaine. Baptême infantile, jus de raisins et pain, la trinité, (mentionnée nulle part dans les Écritures), mariage par des prêtres, édifices vains et remplit d'orgueil, clochers avec des cloches, robes noires, chemises noirs, collets spéciaux, credos, lectures de sermons, sacrements, salut par des rituels, vicaires, ecclésiastiques, pasteurs, curés, baccalauréat en art, maîtres, docteurs, pères, Noël, Pâque, baccalauréat de divinité, etc. ; ce sont tous là le fruit de la mère des sectes, les Catholiques Romains.

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre