La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Hébreux 1

Prochain Chapitre

 1 [L'Épître aux Hébreux est la principale explication de la façon dont la Nouvelle Alliance s'apparente à l'Ancienne Alliance de Dieu. Et pourtant, l'un des principaux fondateurs du protestantisme Martin Luther, rejeta l'authenticité du Livre des Hébreux parce que cela contredisait sa croyance du salut par la « foi seulement ». Luther rejeta également la paternité apostolique des Épîtres de Jacques, Jude, et du Livre de l'Apocalypse ; appelant le Livre de Jacques « une Épître de paille », et rejetant le Livre de l'Apocalypse comme étant « entièrement dépourvu de l'inspiration du Saint-Esprit ». (Luther a aussi écrit des propos haineux sur les Juifs, justifiant plus tard l'holocauste Nazi). Il n'est pas difficile de constater à quel point  le Livre des Hébreux était une menace pour la doctrine Protestante du salut instantané. Quelques citations de ce merveilleux Livre montrent l'évidence de ce conflit : mais exhortez-vous l'un l'autre chaque jour, aussi longtemps qu'il est dit : « Aujourd'hui » , afin qu'aucun d'entre vous ne s'endurcisse par la séduction du péché. Car nous sommes devenus les compagnons du Christ, si du moins nous retenons ferme jusqu'au bout le commencement de notre assurance, Héb 3:14...Appliquons-nous [et efforçons-nous avec diligence]donc [avec ardeur] à entrer dans ce repos-là, afin que personne ne tombe en imitant une semblable désobéissance[par incrédulité]. Héb 4:11...Mais nous désirons que chacun de vous montre la même diligence pour la pleine assurance de l'espérance jusqu'au bout ; Afin que vous ne deveniez pas paresseux, mais imitateurs de ceux qui, par la foi et par la patience, héritent ce qui avait été promis. Héb 6:11-12...avançons vers la perfection. Héb 6:1...il est le rémunérateur de ceux qui [avec assiduité]le recherchent. Héb 11:6...car celui que le Seigneur aime, il le châtie, et il fouette tout fils qu'il accepte. Héb 12:6...Mais si vous êtes sans le châtiment [correction, réprimande et la discipline] auquel tous [les vrais enfants de Dieu] participent, alors vous êtes des bâtards et non pas des fils. Héb 12:8... À l'évidence, Luther savait qu'il n'était pas parfait, qu'il n'était pas entré dans le mystérieux repos, qu'il n'avait pas été châtié par Dieu, et qu'il n'avait pas été identifié comme étant un fils illégitime.]

   Dieu ayant autrefois, à plusieurs reprises et en plusieurs manières, parlé aux pères dans les prophètes,

 2 dans ces derniers jours, nous a parlé dans Son Fils, qu'il a établi héritier de toutes choses, par lequel aussi il a fait les mondes, [Les derniers jours ont été proclamé par Pierre à la Pentecôte, qui fut après la mort et l'accession de Jésus. Paul, que l'ont croit l'auteur de cette lettre, s'est fait enseigné l'évangile par l'Esprit de Jésus, et non Jésus dans la chair. Dans ce verset « Dieu...nous a parlé par Son fils », signifiant que Christ nous parle à nous à partir des paroles dans nos coeurs. Or aujourd'hui si vous entendez Sa voix, n'endurcissez pas vos coeurs. Héb 4:7,12:25]

 3 qui, étant le resplendissement de sa gloire et l'image exprimée de sa personne et soutenant toutes choses par la parole de sa puissance, quand il avait préparé un nettoyage des péchés, s'est assis à la droite de la majesté dans les hauts ; [Remarquez ! Jésus était alors prêt à nettoyer péchés, pas excuser péchés, pas ignorer les péchés, mais pour les libérer de l'esclavage du péché ; pour totalement nettoyer et eux parfaire, eux sanctifiant et eux rendant sainte pour toujours, Héb 10:14. Voilà ce qui fait la véritable grâce ; la véritable grâce nous racheté de toute iniquité [actes illégaux, péché] et purifier pour lui-même un peuple qui lui appartienne, zélé pour les bonnes oeuvres, effectuée par Sa direction dans quoi faire et quoi dire.]

 4 étant devenu d'autant plus excellent que les anges, qu'il a hérité d'un nom plus excellent qu'eux.

 5 Car auquel des anges a-t-il jamais dit : « Tu es mon Fils, moi je t'ai aujourd'hui engendré » ? Et encore : « Moi, je lui serai pour Père, et lui me sera pour Fils » ?

 6 Et encore, quand il introduit le Premier-né dans le monde habité, il dit : « Et que tous les anges de Dieu l'adorent ! »

 7 Et quant aux anges, il dit : « Qui fait ses anges des esprits, et ses ministres une flamme de feu. »

 8 Mais quant aux Fils : « Ton trône, ô dieu, demeure aux siècles des siècles ; c'est un sceptre de droiture que le sceptre de ton règne ;

 9 tu as aimé la justice et haï l'iniquité ; c'est pourquoi Dieu, ton Dieu, t'a oint d'une huile de joie au-dessus de tes compagnons. »

 10 Et : « Toi, dans les commencements, *Seigneur, tu as fondé la terre, et les cieux sont les oeuvres de tes mains :

 11 eux, ils périront, mais toi, tu demeures ; et ils vieilliront tous comme un habit,

 12 et tu les plieras comme un vêtement, et ils seront changés ; mais toi, tu es le même, et tes ans ne cesseront point. »

 13 Et auquel des anges a-t-il jamais dit : « Assieds-toi à ma droite, jusqu'à ce que j'aie mis tes ennemis pour marchepied de tes pieds » ?

 14 Ne sont-ils pas tous des esprits administrateurs, envoyés pour servir en faveur de ceux qui vont hériter du salut ?


Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________