La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Hébreux 11:1

Afficher le chapitre et les notes   

 1 Or la foi c'est être sûr de ce que nous espérons, étant convaincus par ce que nous ne voyons pas [physiquement].1 [La vraie foi est basée sur la révélation intérieure par Dieu, qui nous convainc.]

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Or la foi c'est être sûr de ce que nous espérons, étant convaincus par ce que nous ne voyons pas [physiquement]. Car nous sommes sauvés par l'espérance. car qui donc espère ce qu'il voit déjà ? Rom 8:24. Ainsi, on est sûr de ce que l'on espère, notre foi résulte d'une révélation directe de Dieu à nous ; pourtant nous ne voyons pas encore ce que nous espérons. Nous sommes convaincus par révélation. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « La foi est une série de révélations. »

La foi que prêchaient les Apôtres n'était pas une foi extérieure, mais une foi intérieure. Le but des deux fois est le même, mais les différences sont cruciales pour réaliser les promesses de Dieu. Voici les deux fois :

  1. Être en accord avec l'histoire dans la Bible que Jésus était le fils de Dieu, né d'une vierge, ressuscité des morts, monté au ciel, etc. ; il s'agit là d'une foi biblique extérieure,

  2. Entendre la parole de Dieu, cette parole est dans votre coeur pour obéir ceci est la parole de foi que prêchaient les apôtres. Entendre et obéir à Jésus vous parlant de l'intérieur de votre coeur c'est une foi opérationnelle, une foi intérieure, une foi qui vous est donnée par Jésus lui-même. Avec une persistante obéissance aux commandes entendues venant de Dieu à l'intérieur de votre coeur, cette foi intérieure justifie ; purifie, rachète, rend juste (droit), sanctifie, et sauve ; pour vous donner paix, joie, et droiture en union et en fraternité avec Christ et le Père — c'est de voir et d'écouter votre bien aimé, vivant une sainte vie qui lui est agréable.

George Fox a écrit au sujet de cette foi intérieure et centre de l'attention nécessaire :

« Le Père est en vous tous, Christ est en vous, et le Royaume des Cieux est en vous ; là, dans vos coeurs, c'est là que vous les trouverez tous. Sachez qu'Il est là sondant vos coeurs, et trouvez-le là éprouvant vos pensées et vos coeurs ; inclinez vos oreilles, et prêtez-Lui l'oreille là, Il rendra à chacun selon vos paroles et vos oeuvres selon qu'elles soient bonnes ou mauvaises. »

La foi est crée par Jésus, qui nous donne un goût de la bonté de Dieu à travers la révélation. Bien que nous ne voyons pas encore Dieu, nous sommes certains de Son existence. Alors, nous commençons à chercher comment obtenir plus de ce goût de bonté. Lorsque nous découvrons la nécessité de nous tourner vers l'intérieur pour trouver Dieu et ce que la véritable espérance est réellement, nos révélations augmentent. Chaque révélation augmente notre foi ; chaque révélation augmente notre espérance ; chaque révélation nous convainc encore plus, en dépit du fait que nous ne voyons pas encore Dieu.

Si vous êtes dédiés à a recherche des promesses de l'évangile, votre dévouement est mis en évidence par votre attente, votre écoute, votre entente, et votre obéissance. Si vous faites de votre mieux en cela, vous ne pouvez pas faillir. C'est votre espérance qui vous sauve ; et votre espérance est maintenu en vie :

  1. par la lecture des promesses dans les Écritures et les écrits des premiers Quakers qui ont persévéré jusqu'à la fin et qui sont entrés dans le Royaume de Dieu ;
  2. en entendant le Seigneur vous parler — toute parole, toute révélation augmente votre foi, à condition de rester obéissant à Ses commandes ;
  3. en voyant vos péchés et vos désirs éliminés, un par un — preuve suffisante que votre espérance est vraie
  4. en expérimentant l'affliction surnaturelle, (tribulation), car, pour l'âme affamée qui cherche, même la tribulation peut être encourageante : (L'âme rassasiée foule aux pieds les rayons de miel, mais pour l'âme affamée [qui recherche], tout ce qui est amer [tribulation et châtiment ] est doux. Pro 27:7. Même quand je marcherais par la vallée de l'ombre de la mort, je ne craindrai aucun mal ; car tu es avec moi : ta houlette et ton bâton, ce sont eux qui me consolent.) ;
  5. pour entendre Dieu vous dire que vous allez réussir : être libérés du péché, devenir une partie de Lui, et entrer dans le Royaume.
    (Quand la tribulation commence, c'est souvent un choc et il est souvent facile de douter des encouragements que vous avez entendu venant du Seigneur ; cependant rappelez-vous, le diable ne vous encourage pas à moins que vous pratiquiez quelque péché dont le Seigneur vous avait demandé de vous détourner.)

Ces cinq assurances sont ce qui bâtit votre foi, bâtit votre espérance, bâtit votre confiance, et bâtit votre espérance en Lui pour compléter son oeuvre en vous. Rendez compte qu'Il veut que vous soyez complétés encore plus que vous le voulez. La terre existe pour une seule raison — pour faire des saints ; et les saints sont peu nombreux, or ceux qui le cherchent Lui comme leur première priorité dans la vie, et qui font la seule chose nécessaire, ne peuvent faillir. Vous n'expérimenteriez pas le salut, l'union et la traduction dans le royaume seulement en se détournant, seulement en étant distraits dans la poursuite d'autres choses, seulement en  étant offensé lorsque la souffrance est expérimentée, seulement par votre choix. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « ceux qui sont jeune dans la foi réussiront » ; même ceux qui sont nouveau dans la foi, à condition qu'ils demeurent dans la course, réussiront. (Être nouveau dans la foi c'est quand vous croyez dans la véritable espérance et que vous vous attendez à Dieu, désireux d'entendre et d'obéir à Ses commandes, avec foi que vos espérances seront réalisées.)

Le salut à travers la croix, (le seul chemin), n'est pas facile. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Ceci est la chose la plus difficile — c'est la Seule chose. » Il est difficile de mourir. Il est difficile de souffrir quand vient la tribulation. Cependant, Il sait lorsque votre foi est suffisante pour survivre et maintenir votre espérance. Il est parfait, pur, véritable, saint, sage, bon, et vertueux ; rappelez vous cela, Quoique cela est difficile, et vous serez capables de maintenir votre confiance et votre foi en Lui qu'il ne vous faillira jamais.

Nous commençons avec l'espérance d'être libéré du péché ; nous commençons convaincus (en croyant) que si nous attendons, veillons, et écoutons, nous entendrons l'Esprit de grâce nous enseigner ce à quoi renoncer et comment vivre ; nous commençons avec l'espérance d'entrer dans le royaume de Dieu tandis que sur terre ; nous commençons avec l'espérance de l'union avec Christ et Dieu. Alors que vous l'écoutez et que vous lui obéissez, vous expérimenterez le fait d'être affranchi de certains de vos problèmes. Maintenant la croissance de votre foi se fait de manière exponentielle. Maintenant vous voyez le résultat ! Maintenant vous avez l'assurance de ce que vous espérez, d'être totalement libérés de votre péché et d'entrer en union avec Dieu par Christ, (plus jeune mais à Dieu). Et si vous ne voyez pas encore le Seigneur, vous n'avez pas encore vu la réelle évidence de Lui et de Ses promesses de l'évangile.

Alors, quelle espérance avez-vous ? de pouvoir pécher sans aucune conséquence et puis aller au ciel quand vous mourrez ? Ou bien d'être libéré du péché, entrer dans le Royaume des Cieux tandis que vous êtes toujours sur terre, afin d'y demeurer pour toujours ? Deux espoirs différents, deux différentes fois. L'une des espérances est vraie, l'autre est un mensonge. Une foi qui véritable, une foi est un mensonge. Une espérance qui vous purifie, l'autre vous abandonne dans la tristesse du péché. Une foi vous purifie, l'autre vous abandonne souillés. Une foi vous conduit aux Ciel, l'autre en Enfer. Le véritable évangile relâche la puissance de Dieu à celui qui est purifié, vivant le salut, l'autre est une forme de piété sans puissance qui n'a qu'un prétendu salut. Si un homme vous prêche un autre évangile que celui que vous avez reçu, [de Paul] qu'il soit anathème, Gal 1:8-9. Paul a dit qu'il était envoyé par Jésus pour prêcher cet évangile : Je t'envoie pour ouvrir leurs yeux, pour qu'ils se tournent des ténèbres à la lumière, et du pouvoir de Satan à Dieu ; pour qu'ils reçoivent [le pardon]la rémission des péchés et une part avec ceux qui sont sanctifiés par la foi en moi. Actes 26:17-18.

Jésus n'a jamais dit que vous pouviez être sauvés en récitant une prière, ou en étant baptisés avec de l'eau, ou en mangeant le pain et en buvant du fruit de la vigne ; ce ne sont que des rituels païens c'est le chemin large et spacieux qui mène à la perdition. Mais de nos jours les sectes déficientes, toujours captives du péché, croient en un Dieu qui leur accorde des faveurs prétendument à cause de leur rituel et leur forme de piété ; cependant, reniant un Dieu de puissance qui est désireux de nous libérer de l'oppression et de la captivité du péché, afin de nous assurer Ses promesses, ce qui requiert notre sainteté et notre pureté.  Ces sectes déficientes ont définie un faux évangile qui promet le ciel à ceux qui demeurent dans le péché, et un faux Jésus qui, prétendument accepterait le péché, la désobéissance, et l'indifférence face à ses commandements. Comme Paul a dit, « si quelqu'un vous prêche un autre message que celui que vous avez reçu, qu'il soit maudit ! ; ceci afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu'ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu'ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et l'héritage avec les sanctifiés. Les sectes déficientes ont faussement prêchés un évangile complètement différent de celui de Paul, ils ont complètement ignoré, totalement rejeté, et manqué de croire la Bonne Nouvelle annoncée par Jésus qui avait été envoyée par Dieu afin de nous la proclamer.

_______________________________________