La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Esaïe 64

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 Oh ! si tu fendais les cieux ! Si tu voulais descendre, et que devant toi les montagnes se fondissent,

 2 -descendre comme le feu brûle les broussailles, comme le feu fait bouillonner l'eau, pour faire connaître ton nom à tes ennemis, en sorte que les nations tremblassent devant toi !

 3 Quand tu fis des choses terribles que nous n'attendions pas, tu descendis : devant toi les montagnes se fondirent.

 4 Car depuis le commencement du monde, les hommes n'ont pas entendu, ni perçu par l'oreille, et l'oeil n'a pas vu de Dieu hormis toi, qui agit pour celui qui s'attend à lui.1 [Paul cite cette écriture dans 1 Corinthiens : « Ce que l'oeil n'a pas vu, et que l'oreille n'a pas entendu, et qui n'est pas monté au coeur de l'homme, ce que Dieu a préparé pour ceux qui l'aiment. » La différence clé : dans Ésaïe on lit attend, 1 Cor 2:9 on lit aiment. Or aimer Dieu c'est s'attendre à Lui : nous nous attendons à Lui pour entendre ses paroles qu'il nous enseigne, nous convainc, nous encourage, et nous guide — c'est cela aimer Dieu.]

 5 Tu viens à la rencontre de celui qui se réjouit à pratiquer la justice, de ceux qui se souviennent de toi dans tes voies ! Voici, tu as été courroucé, et nous avons péché ;... en tes voies est la perpétuité, et nous serons sauvés.

 6 Et tous, nous sommes devenus comme une chose impure, et toutes nos justices, comme un vêtement souillé ; et nous sommes tous fanés comme une feuille, et nos iniquités, comme le vent, nous emportent ;

 7 et il n'y a personne qui invoque ton nom, qui se réveille pour te saisir ! Car tu as caché ta face de nous, et tu nous a fait fondre par nos iniquités.

 8 Or maintenant, Éternel, tu es notre père : nous sommes l'argile, tu es celui qui nous as formés, et nous sommes tous l'ouvrage de tes mains.

 9 Ne sois pas extrêmement courroucé, ô Éternel, et ne te souviens pas à toujours de l'iniquité. Voici, regarde : nous sommes tous ton peuple.

 10 Tes villes saintes sont devenues un désert ; Sion est un désert, Jérusalem, une désolation ;

 11 notre maison sainte et magnifique, où nos pères te louaient, est brûlée par le feu, et toutes nos choses désirables sont dévastées.

 12 Te retiendras-tu, Éternel, à la vue de ces choses ? Te tairas-tu, et nous affligeras-tu extrêmement ?


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 les hommes n'ont pas entendu, ni perçu par l'oreille, et l'oeil n'a pas vu de Dieu hormis toi, qui agit pour celui qui s'attend à lui. S'attendre à Dieu, est un acte d'amour pour Dieu. Notez les similitudes de la déclaration de Paul : Ce sont des choses que l'oeil n'a point vues, que l'oreille n'a point entendues, et qui ne sont point montées au coeur de l'homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l'aiment. 1 Cor 2:9. (Attendre c'est d'écouter silencieusement dans l'humilité.) dans Ésaïe on lis Attend, dans 1 Cor on lit aiment. Or aimer Dieu c'est s'attendre à Lui : nous nous attendons à Lui pour entendre ses paroles qu'il nous enseigne, nous convainc, nous encourage, et nous guide — c'est cela aimer Dieu. Comme Jésus a dit :

Celui qui a mes commandes et qui les garde, c'est celui-là qui m'aime ; et celui qui m'aime, sera aimé de mon Père ; et moi je l'aimerai, et je me manifesterai à lui.
(nous devons nous attendre à Dieu pour obéir à ses commandes )

Si quelqu'un m'aime, il gardera ma paroles [il m'obéira, pratiquera mes enseignements], et mon Père l'aimera ; et nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. Jean 14:21,23.

Bienheureux l'homme qui m'entend, veillant quotidiennement à mes portes, attendant aux poteaux de mes entrées ! Car celui qui me trouve a trouvé la vie, Et il obtient la faveur de l'ÉTERNEL. Prov 8:34-35.

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre