La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Jacques 1:4

Afficher le chapitre et les notes   

 4 Mais faut que la patience ait son oeuvre parfaite, afin que vous soyez parfaits et complets, ne manquant de rien.1 [Remarque ! Si vous ne manquez de rien, alors vous avez tout notre possible, (élever jusqu'au Ciel, assis avec Christ dans le royaume, en union avec le Christ et Dieu, sans péché, pur, saint, perfectionné en permanence, à l'abri de jamais pécher à nouveau), comme Paul a écrit l'homme parfait ne : jusqu'à ce que nous soyons tous parvenus à l'unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l'état d'homme parfait, à la mesure de la stature de la plénitude du Christ : Éph 4:13. Si vous êtes un homme parfait et que vous possédez la plénitude du Christ, vous avez tout possible.]

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète lorsque vous tombez dans de multiples procès et des tentations variées ; ... Mais faut que la patience ait son oeuvre parfaite, que vous puissiez être parfaits et complets, ne manquant de rien. Procès, tribulations, et afflictions de la main de Dieu sont nécessaires pour amener un homme à la perfection. Dieu rend un homme humble, permettant à l'adversaire (Satan ainsi que ses anges déchus) de cribler un homme et de le mettre à l'épreuve, tout comme il l'a fait à Pierre et aux disciples.

Car étroite est la porte, et comprimé le chemin qui mène à la vie, et il y en a peu qui le trouvent. Mat 7:14 (Tribulation et souffrance sont la pression ; comme vous vous approchez de la porte, la pression s'intensifie).

Christ donc ayant souffert pour nous dans la chair, vous aussi, armez-vous de cette même pensée car celui qui a souffert dans la chair en a terminé avec le péché, afin de ne plus vivre le reste de son temps dans la chair selon les convoitises des hommes, mais selon la volonté de Dieu. 1 Pi 4:1-2. Tribulation n'est pas un jour difficile au bureau, un accident d'automobile, une mort dans la famille, un divorce, ou une difficulté naturelle ; c'est sans l'ombre d'un doute, imposé surnaturellement.

Jésus dit à Pierre  : Simon (Pierre), voici, Satan a demandé à vous avoir tous pour vous cribler comme le blé. Ils furent tous livrés à Satan pour être éprouvés. Si vous recherchez véritablement Dieu, il sera permis à Satan de venir vous éprouver et vous passer au crible (un processus lent), ainsi que de vous infliger de la souffrance pour éprouver, et développer la patience, la foi et l'amour en vous. vous devez souffrir avec foi que la souffrance est une part de votre croix, mais votre croix sera nullement aussi douloureuse que la croix de Jésus ; votre douleur sera moindre, de loin moindre et ne résultera pas en la mort physique. Rappelez-vous, le Seigneur permet à Satan de vous affliger de façon à châtier et punir tout fils qu'Il accepte. Si vous pensez que vous êtes un fils de Dieu, sans avoir eu à souffrir, ou sans avoir été châtiés, sans avoir été punis, alors vous n'en êtes pas un ; au lieu de cela vous êtes illégitimes  : Car celui que le Seigneur aime, il le châtie, et il fouette tout fils qu'il accepte. Vous endurez le châtiment : Dieu agit envers vous comme envers des fils, car qui est le fils que le père ne discipline pas ? Mais si vous êtes sans le châtiment [correction, réprimande et la discipline] auquel tous [les vrais enfants de Dieu] participent, alors vous êtes des bâtards et non pas des fils. Héb 12:6-8

Ne crains en aucune manière les choses que tu vas souffrir. Voici, le diable va jeter quelques-uns d'entre vous en prison, afin que vous soyez éprouvés : et vous aurez une tribulation de dix jours. Sois fidèle jusqu'à la mort et je te donnerai la couronne de vie. Apoc 2:10

C'est uniquement lorsqu'une personne est assiégée par un ennemi surnaturel envoyé par Dieu, étant démuni, et incapable de se défendre que celle-ci découvre à quel point elle devient si facilement froissée, colérique, impatiente, incertaine [perte de la foi], et insignifiante. C'est sous le poids de l'adversité, qu'un homme découvre combien il est réellement bas, égoïste, une bête colérique. C'est là un processus d'humiliation essentiel. C'est une souffrance indispensable. Un homme doit voir pendant une longue période combien il est bas, à quel point il est égoïste, insignifiant, et combien il est mauvais —  il doit apprendre cela de sorte que jamais il ne l'oublie. Un homme doit être humilié, et c'est impossible pour un homme de s'humilier volontairement lui-même ; ce genre de tentative volontaire qu'une personne entreprend à s'humilier elle-même ne fait qu'accroître son ego. Seule la main de Dieu peut véritablement humilier un homme. Son seul espoir ne doit se reposer que sur la miséricorde de Dieu ; il ne peut y avoir une autre issue. Son seul but doit devenir celui de se débarrasser de son ego, maudit, insignifiant, de sa colère, de son ressentiment ; de sorte que, lorsque tout cela est enlevé de lui, il déteste le mal au point qu'il n'aurait même plus le désir, ne serait-ce, de retomber dans une conduite égoïste. Un homme doit être brisé par Dieu  : Les sacrifices de Dieu sont un esprit brisé ; un coeur brisé et contrit, ô Dieu, tu ne mépriseras jamais cela ! Psa. 51:17 ; et ensuite, Il l'accepte  : « L'Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu'il m'a oint pour prêcher l'évangile aux pauvres [en esprit] ; il m'a envoyé pour guérir les coeurs brisés [qui pleurent à cause de leur esclavage du péché], pour prêcher la délivrance aux captifs [du péché], et le recouvrement de la vue aux [spirituellement] aveugles ; pour délivrer [libérer] ceux qui sont opprimés [dans l'esclavage du péché]. » Luc 4:18-19, Ésa 61:1

Après avoir passé le test du Seigneur, pour voir s'il va retourner vers le péché, il est enlevé ; alors, le Seigneur dans Sa miséricorde nettoie l'homme et le récompense avec le Sceau du Saint-Esprit, l'acompte sur la récompense finale à venir, une mesure du Saint-Esprit.

Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui est votre culte et service spirituel. Rom 12:1

_______________________________________