La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Jérémie 11

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 La parole qui vint à Jérémie de par l'Éternel, disant :

 2 Écoutez les paroles de cette alliance, et parlez aux hommes de Juda et aux habitants de Jérusalem.

 3 Et tu leur diras : Ainsi dit l'Éternel, le Dieu d'Israël : Maudit l'homme qui n'écoute pas les paroles de cette alliance

 4 que j'ai commandée à vos pères au jour que je les ai fait sortir du pays d'Égypte, de la fournaise de fer, disant : Écoutez ma voix, et faites ces paroles selon tout ce que je vous ai commandé, et vous serez mon peuple, et moi je serai votre Dieu ;

 5 afin que j'accomplisse le serment que j'ai juré à vos pères, de leur donner un pays ruisselant de lait et de miel, comme il paraît aujourd'hui. Et je répondis et dis : Amen ! ô Éternel !

 6 Et l'Éternel me dit : Proclame toutes ces paroles dans les villes de Juda, et dans les rues de Jérusalem, disant : Écoutez les paroles de cette alliance, et faites-les ;

 7 car j'ai protesté à vos pères, au jour que je les ai fait monter du pays d'Égypte jusqu'à ce jour, me levant de bonne heure et protestant, en disant : Écoutez ma voix.

 8 Pourtant ils n'ont pas obéi, et n'ont pas incliné leur oreille pour écouter ; mais ils ont marché chacun dans l'imagination de leur mauvais coeur ;1 et j'ai fait venir sur eux toutes les paroles de cette alliance que j'avais commandé de faire, et qu'ils n'ont pas faite.

 9 Et l'Éternel me dit : Il a été trouvé une conjuration parmi les hommes de Juda et parmi les habitants de Jérusalem :

 10 ils sont retournés aux iniquités de leurs premiers pères, qui ont refusé d'écouter mes paroles, et ils ont marché auprès d'autres dieux pour les servir. La maison d'Israël et la maison de Juda ont rompu mon alliance que j'avais faite avec leurs pères.

 11 C'est pourquoi, ainsi dit l'Éternel : Voici, je fais venir sur eux un mal dont ils ne pourront pas sortir ; et ils crieront à moi, et je ne les écouterai pas.

 12 Alors les villes de Juda et les habitants de Jérusalem s'en iront, et crieront aux dieux auxquels ils ont brûlé de l'encens ; mais ils ne les sauveront point au temps de leur malheur.

 13 Car le nombre de tes dieux est celui de tes villes, ô Juda ! et selon le nombre des rues de Jérusalem vous avez dressé des autels à cette honteuse idole, des autels pour brûler de l'encens à Baal.

 14 Et toi, ne prie pas pour ce peuple, et ne fais monter pour eux ni cri ni prière ; car je n'écouterai pas au temps où ils crieront vers moi au sujet de leur malheur.

 15 Que vient faire mon bien-aimé dans ma maison, alors que la multitude pratique ses mauvais desseins, et que la chair sainte passe loin de toi ? Quand tu as mal fait, alors tu t'égayes.

 16 L'Éternel avait appelé ton nom Olivier vert, beau de son fruit excellent. Au bruit d'un grand tumulte il a allumé un feu contre lui, et ses branches sont cassées ;

 17 et l'Éternel des armées, qui t'a planté, a prononcé le mal contre toi, à cause de l'iniquité de la maison d'Israël et de la maison de Juda, qu'elles ont commise contre elles-mêmes, pour me provoquer à colère en brûlant de l'encens à Baal.

 18 Et l'Éternel me l'a fait savoir, et je l'ai connu : alors tu m'as montré leurs actions.

 19 Et moi j'étais comme un agneau familier qui est mené à la tuerie ; et je ne savais pas qu'ils faisaient des complots contre moi, disant : Détruisons l'arbre avec son fruit, et retranchons-le de la terre des vivants, afin qu'on ne se souvienne plus de son nom.

 20 Et toi, Éternel des armées, qui juges justement, qui éprouves les reins et le coeur, fais que je voie ta vengeance sur eux ; car à toi j'ai découvert ma cause.

 21 C'est pourquoi, ainsi dit l'Éternel touchant les hommes d'Anathoth qui cherchent ta vie, disant : Ne prophétise pas au nom de l'Éternel, afin que tu ne meures pas par nos mains ;

 22 -c'est pourquoi, ainsi dit l'Éternel des armées : Voici, je les punis : les jeunes hommes mourront par l'épée, leurs fils et leurs filles mourront par la famine,

 23 et il ne restera rien d'eux ; car je ferai venir du mal sur les hommes d'Anathoth, en l'année de leur visitation.


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Une fois de plus, notez ! Pour être agréable à Dieu dès maintenant et par la suite, vous devez obéir à Sa voix. Vous devez faire tous ce qu'Il vous ordonne de faire alors que vous êtes à l'écoute des paroles de Sa voix. Si vous marchez selon votre propre volonté, vous êtes dans la même condition que Israël et Judas, que Dieu  détruisit parce qu'ils marchèrent selon l'imagination de leurs propres coeurs. La foi c'est d'entendre la voix et d'y obéir. Toute autre foi n'est qu'imagination.

La seule différence entre l'Ancien Testament avant Jésus, et maintenant avec Jésus, c'est :

  1. Avec une repentance sincère du mal évident, nous pouvons nous approcher de Dieu et recevoir Sa grâce transformatrice, en dépit de nos péchés passés. Avant Jésus, c'était impossible de recevoir la grâce de Dieu sans avoir marché vraiment très près de toute la Loi.

  2. Avant Christ, la loi parfaite donnait la possibilité à l'homme de devenir parfait, mais pas parfait définitivement ; ils étaient comme Adam, toujours sujet à tomber dans la tentation. David en est l'exemple primordiale. Il fut rendu parfait, mais alors il tomba, et tomba durement. Subissant le jugement de Dieu, il ne perdit pas la foi, mais il persista dans la repentance jusqu'à ce qu'il fut de nouveau rétablis.

    Pour un croyant fidèle et obéissant, perfection en Christ est permanente, pour toujours. D'autant plus important, puisque la loi amène un petit nombre de fidèle vers une perfection temporaire, parce que pour recevoir la faveur de Dieu une personne devait marcher vraiment très près de la loi entière ; Christ a rendu cela possible pour des dizaines de milliers de devenir parfait. Avec seulement la foi dans le nom de Jésus-Christ, nous avons accès pour recevoir la puissance d'être purifié et rendu parfait par la grâce de Dieu. Nous lisons les nombreuses références à la perfection dans la première Église des Apôtres, et nous pouvons lire au sujet des milliers de premiers Quakers qui eux aussi reçurent la perfection à travers la repentance sur la croix intérieure du renoncement à soi-même. Utilisez votre bon sens et réalisez que lorsque Christ nous a dit d'être parfait comme notre Père Céleste est parfait, Il voulait pourvoir à un chemin — c'est ce qu'Il a fait — la croix.

  3. Maintenant, la récompense pour la perfection, c'est d'entrer dans le Royaume des Cieux en tant que nouvelle créature, pour être en union avec Lui et Dieu, (junior mais à Lui). Cela n'était pas possible avant que Jésus ne vienne sur terre pour établir la nouvelle alliance. Les anges soupirent pour regarder dans le Royaume, et les prophètes ne pouvaient être rendu parfaits et entrer dans le Royaume que conjointement à notre entrée.

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre