La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Job 1

Prochain Chapitre

 1 [Ceci est le compte rendu d'un homme, Job, que Dieu désigna par deux fois comme un homme juste et parfait. Dieu permit que Job soit éprouvé par Satan dans le but de le rendre encore plus fort dans sa foi, sa confiance, sa patience, et dans sa consécration à Dieu. Job est un exemple, nous montrant à quel point la souffrance que Dieu nous permet de traverser est tout en notre faveur, souffrance que tous doivent subir pour être débarrassés du péché. Job a tout perdu en l'espace de quelques minutes : serviteurs, richesse, et même ses enfants — tous détruit par Satan afin de tester la foi de Job ; mais à la fin il fut rétablit dans une stature encore plus grande. Job fit grandir la gloire de Dieu en prouvant que les Fils que Dieu avait crée peuvent être totalement incorruptibles, en dépit des meilleurs tentatives de Satan pour défaire l'oeuvre de Dieu. Parce que Job était affligé, les amis de Job l'accusaient d'être mauvais et ridiculisaient sa revendication à la justice — tout comme la Chrétienté qui rejettent le fait que la pureté ou la perfection soit possible de nos jours, et ridiculisent quiconque déclare le contraire. Heureusement nos épreuves, bien que très difficiles, sont bien loin de l'être autant que celles de Job, dont le courage, la patience, la confiance, et la foi sont sont inscrit afin d'encourager tous ceux qui recherchent Dieu et qui passent par ces épreuves surnaturelles ; car car celui que le Seigneur aime, il le châtie, et il fouette tout fils qu'il accepte.

Mes frères, prenez pour exemple de souffrance et de patience les prophètes qui ont parlé au nom du *Seigneur. Voici, nous disons bienheureux ceux qui endurent l'épreuve avec patience. Vous avez ouï parler de la patience de Job, et vous avez vu la fin du *Seigneur, savoir que le Seigneur est plein de compassion et miséricordieux. Jacques 5:10-11.

Christ donc ayant souffert pour nous dans la chair, vous aussi, armez-vous de cette même pensée que celui qui a souffert dans la chair s'est reposé du péché, afin de ne plus vivre le reste de son temps dans la chair selon les convoitises des hommes, mais [vivre] à la volonté de Dieu. 1 Pi 4:1-2.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur, « Alors que vous lisez ce Livre, vous vous étonnerez de la connaissance qu'avaient tous ces ces anciens hommes païens, qui n'avaient pas une seule écriture ; et pourtant leurs paroles étaient remplies de beaux principes Chrétiens. »

 1 Il y avait dans le pays d'Uts un homme dont le nom était Job ; et cet homme était parfait et droit, craignant Dieu et évitant du mal.

 2 Et il lui naquit sept fils et trois filles ;

 3 et il possédait sept mille brebis, et trois mille chameaux, et cinq cents paires de boeufs, et cinq cents ânesses ; et il avait un très-grand nombre de serviteurs ; et cet homme était plus grand que tous les fils de l'orient.1

 4 Et ses fils allaient et faisaient un festin, chacun dans sa maison, à son jour ; et ils envoyaient appeler leurs trois soeurs pour manger et pour boire avec eux.

 5 Et il arrivait que, quand les jours de festin étaient terminés, Job envoyait vers eux et les sanctifiait : il se levait de bonne heure le matin et offrait des holocaustes 2 selon leur nombre à tous, car Job disait : Peut-être mes fils ont-ils péché et ont-ils maudit Dieu dans leurs coeurs. Job faisait toujours ainsi.

 6 Or un jour, il arriva que les fils [les anges] de Dieu vinrent se présenter devant l'Éternel, et Satan aussi vint au milieu d'eux.

 7 Et l'Éternel dit à Satan : D'où viens-tu ? Et Satan répondit à l'Éternel et dit : De courir çà et là sur la terre et de m'y promener.

 8 Et l'Éternel dit à Satan : As-tu considéré mon serviteur Job, qu'il n'y a sur la terre aucun homme comme lui, parfait et droit, craignant Dieu, et se retirant [haïssant, évitant, et s'éloignant] du mal ?3

 9 Et Satan répondit à l'Éternel et dit : Est-ce pour rien que Job craint Dieu ?

 10 Ne l'as-tu pas, toi, entouré de toutes parts d'une haie de protection, lui, et sa maison, et tout ce qui lui appartient ? Tu as béni le travail de ses mains, et tu as fait abonder son avoir sur la terre.

 11 Mais étends ta main et touche à tout ce qu'il a : tu verras s'il ne te maudit pas en face.

 12 Et l'Éternel dit à Satan : Voici, tout ce qu'il a est en ta main, seulement tu n'étendras pas ta main sur lui. Et Satan sortit de la présence de l'Éternel.

 13 Et, un jour, il arriva que ses fils et ses filles mangeaient et buvaient du vin dans la maison de leur frère premier-né ;

 14 et un messager vint à Job et dit : Les boeufs labouraient et les ânesses paissaient auprès d'eux,

 15 et ceux de Sheba sont tombés sur eux et les ont pris, et ils ont frappé les jeunes hommes par le tranchant de l'épée ; et j'ai échappé, moi seul, pour te l'annoncer.

 16 Celui-ci parlait encore, qu'un autre vint et dit : Le feu de Dieu est tombé du ciel 4 et a brûlé les brebis et les jeunes hommes, et les a consumés ; et j'ai échappé, moi seul, pour te l'annoncer.

 17 Celui-ci parlait encore, qu'un autre vint et dit : Les Chaldéens ont formé trois bandes, et se sont jetés sur les chameaux et les ont pris, et ils ont frappé les jeunes hommes par le tranchant de l'épée ; et j'ai échappé, moi seul, pour te l'annoncer.

 18 Celui-ci parlait encore, qu'un autre vint et dit : Tes fils et tes filles mangeaient et buvaient du vin dans la maison de leur premier-né,

 19 et voici, un grand vent est venu de delà le désert et a donné contre les quatre coins de la maison, et elle est tombée sur les jeunes gens et ils sont morts ; et j'ai échappé, moi seul, pour te l'annoncer.

 20 Et Job se leva, et déchira sa robe, et rasa sa tête, et se jeta à terre et se prosterna.

 21 Et il dit : Nu je suis sorti du sein de ma mère, et nu j'y retournerai ; l'Éternel a donné, et l'Éternel a pris ; que le nom de l'Éternel soit béni !

 22 En tout cela Job ne pécha pas, et n'attribua rien à Dieu qui fût inconvenable.5


Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 L'abondance de Job était plus grande que celles de tous les hommes de l'orient. Donc il y avait-il ici un homme parfait qui était riche ? C'est l'amour de l'argent qui est la racine de toutes sortes de maux, et non l'argent. On peut aimer l'argent que l'on soit riche ou pauvre. Tant le riche que le pauvre peuvent avoir peu d'égard pour l'argent. Rappelez-vous, il est écrit, donne au pauvre, et Je te le rendrai, Prov 19:17 ; car Dieu aime celui qui donne joyeusement. 1 Tim 6:5. Vous allez lire plus loin que Job était un homme généreux avec les pauvres. Vous allez reconnaître que vous aimez l'argent quand vous aurez du mal à signer un gros chèque pour celui qui est pauvre ; mais faite cela de bon coeur, plus vous donnez aux pauvres, plus cela devient facile, parce que tranquillement votre amour pour l'argent se transfère en amour pour Dieu. Et de plus vous bâtissez un trésor dans le ciel- un trésor permanent qui ne rouille pas ni ne se dérobe, ou ne se perd pas dans les marchés boursier. La raison pour laquelle il est difficile pour un homme riche d'entrer dans le Royaume des Cieux c'est qu'il est habituellement très attaché à sa richesse, et à moins d'apprendre à partager généreusement, il ne sera jamais capable d'entrer. Mais un homme riche qui recherche sincèrement Dieu, apprendra d'une manière ou d'une autre à partager son excédent (Note, non pas tous son argent, mais son excédent) d'argent toujours gratuitement, ou alors Dieu permettra que cela lui soit ôté ; avec Dieu il y a toujours une manière car toutes choses sont lui sont possibles.

De nos jours beaucoup de prédicateurs prêchent l'évangile de la prospérité ; ils s'imagine que la piété est source de gain, de ceux-là il faut s'éloigner. Dieu bénira un homme avec la richesse matérielle, mais seulement après que cet homme aura crucifié son esprit égoïste sur la croix intérieur du renoncement à soi-même ; car s'il le bénit alors qu' il est toujours à vivre sous le contrôle de sa nature égoïste charnelle et pécheresse, cet homme ne fera que consumer ses bénédictions  pour en satisfaire sa convoitise et ses plaisirs. Mais après qu'il est mort à la chair, alors Dieu le bénit financièrement, en sachant qu'il va dépenser ses bénédictions dans de bonnes et nobles actions pour la gloire de Dieu.

2 Job était un gentil qui vivait avant la Loi de Moïse parce qu'il n'est aucunement fait mention de la Loi dans ses discussions approfondies avec ses amis. Ni n'est-il fait mention de la circoncision, donc il vécu également avant Abraham. Note ! Job a vécu avant toutes les écritures. Job n'était pas Juif. Alors comment ce fait-il que Job et ses amis connaissaient toutes ces douces écritures dans ce livre ? Comment Job a-t-il pu devenir intègre et parfait sans les Écritures ?

N'est-ce pas clair que Job et ses amis ont cherchés Dieu et qu'ils ont écoutés la voix de la puissance divine et de l'esprit à l'intérieur d'eux pour être enseignés et transformés par la grâce ? Nous savons que la Lumière, qui est Christ, éclaire tout homme qui vient au monde. Jean 1:1-4,9 ; et qu'il nous faut croire en la Lumière pour devenir enfants de la lumière et ainsi marcher dans la lumière, non pas dans les ténèbres comme nous étions, Jean 12:36,46. Ainsi c'es la Lumière, l'Esprit, la parole, la grâce, la vérité qui enseignait ces hommes ; et qui enseignait Job plus parfaitement. L'apprentissage naturel provenant des collèges, des livres, de la Bibles, et de rumeur provenant d'autres hommes vs. Être enseignés par Jésus, et d'être enseignés par le saint-Esprit, et enseignés par l'onction que vous avez reçu, et être enseignés par la grâce à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété.

Job offrait des Holocaustes. Longtemps avant Abraham il y eut le déluge dont seulement Noé le juste et sa famille survécurent. Quand Noé sortit de l'Arche, il offrit des holocaustes sur l'autel de toute bête pure et de tout oiseau pur. Ainsi, Job avait probablement appris des justes descendants de Noé. Alors que vous lisez dans Job, vous verrez comment ils parlent tous de la Lumière, de ceux qui se rebellent contre la lumière, des sentiers de la lumière, des chemin de la Lumière, d'être jeté dans les ténèbres du dehors, d'avoir son corps tout entier remplit de ténèbres, lumière donnée à un homme entouré par Dieu, un monde de noirceur, la noirceur même, ceux qui tâtonnent dans les ténèbres où il n'y a point de lumière, La flamme qui consumera ses rejetons, être consumé par le souffle de la bouche de Dieu, et beaucoup plus. tous ces hommes avaient plus de connaissance de Dieu que toute la Chrétienté de nos jours : En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. Et la lumière luit dans les ténèbres ; et les ténèbres ne l'ont pas comprise. Jean 1:4-5. Les ténèbres de la Chrétienté ne comprennent pas la Lumière ; aucun des méchants [qui demeurent dans le péché] ne comprendra, Dan 12:10.

Comment ces hommes pouvaient-ils en connaître autant ? Il semble que ces hommes vivaient dans une époque alors que l'influence de la destruction passé de la terre par le déluge, et des enseignements de Noé étaient demeurées très fraîches dans l'esprit des hommes, donc la connaissance de Dieu était grande ; en particulier avec le souvenir du déluge qui avait détruit la terre entière - Quelle motivation que d'apprendre au sujet de Dieu et de ne pas s,égarer de nouveau dans le mal ! Ceci est encouragé fortement par Job 15:18-19, et Job 22:15-16. Comparé à la crainte de Dieu de nos jours ; est-ce qu'il y en a, ne serait-ce même dans la Chrétienté ? Or de nos jours il y a peu de crainte de Dieu, et il y a peu de connaissance de Dieu, parce que la crainte de Dieu c'est le commencement de la sagesse ; sans crainte, ni sagesse qui en résulte, notre génération est comme Ninive, qui ne savaient pas distinguer leur droite de leur gauche. Job avait évidemment une connaissance supérieure ; ses amis étaient plus limités, mais encore là, ils surpassaient tous les enseignants de la Chrétienté d'aujourd'hui. Les paroles de Job et de ses amis démontrent une compréhension qui dépasse l'imagination de cette génération. Mon commentaire se limite aux versets, qui ont survécu aux traducteurs, au sens erroné de leurs hypothèses, auxquelles j'ai connaissance. Mais ma compréhension pour élucider la profondeur, le sens profond des nombreux versets du Livre de Job est incomplète. Ce Livre est l'un des moins bien compris de toute l'ensemble de la Bible, et c'est le plus profond dans la révélation de Dieu et des Cieux.

À part les nombreux écrits de l'Ancien et du Nouveau Testament sur le sujet de la Lumière, vous ne trouverez nulle part, dans tous les écrits post-Nouveau Testament, de référence qui traite en profondeur du sujet de la lumière, ce, jusqu'aux écrits des premiers Quakers, qui ont considérablement écrit sur la Lumière. George Fox a également écrit au sujet des Païens de la Bible, qui n'avaient pas les Écritures du tout, et qui pourtant reconnaissaient le grand Dieu du ciel, comme étant le seul Dieu véritable — tous ceux-là étaient instruit par l'Esprit de Dieu dans leurs coeurs, car Dieu est un Dieu de près, et non un Dieu de loin, Jér 23:23.

3 Et l'Éternel dit à Satan : As-tu considéré mon serviteur Job, qu'il n'y a sur la terre aucun homme comme lui, parfait et droit, craignant Dieu, et se retirant [haïssant, évitant, et s'éloignant] du mal ? Job était droit ; Dieu a dit qu'il était droit. Job était parfait ; Dieu a dit qu'il était parfait ; Job haïssait, évitait, et se tenait loin du mal ; Dieu l'a dit. En lisant ce Livre, vous verrez la justice et la perfection de Job. Lorsque Dieu a dit que Job était : parfait, droit, qu'il évitait le mal, et qu'il est resté intègre dans l'épreuve, c'était avant que la Loi ; et longtemps avant la venu et la mort de Christ sur la croix ;longtemps avant que l'Esprit de Dieu fut déversé sur toute l'humanité ; et avant que Christ eut rendu possible l'union et la fraternité avec Dieu en en entrant dans le Royaume des Cieux à l'intérieur de nous. Alors, a appelé un homme droit et parfait, autre que Christ. Et comme le déclare les écritures, Dieu a également considéré Enoch, Noé, Zacharie, Elizabeth, Ézéchias, Asa, et David, (quoique la condition de David n'a pas duré à cause de son adultère, et Asa tomba sévèrement dans ses dernières années). La différence est que Christ a rendu possible à l'homme d'aller au-delà d'être purifié, d'être rendu parfait. Christ a rendu possible à cet homme de devenir une nouvelle créature entière, de s'asseoir en Christ dans les lieux célestes, d'être sanctifié, d'être saint, d'être une partie de Christ Lui-même, qui n'a jamais tombé, et qui ne tombera jamais ; lavé et rendu parfait pour toujours résultant du fait que l'union est désormais disponible pour tous ceux qui vont vers Lui pour être changés. Christ offre à tous une perfection pour toujours, qui ne peut faillir parce que vous devenez une partie de Christ qui n'a jamais tombé et qui ne tombera jamais.

Après la loi et avant la venu de Christ, les seules personnes qui reçurent la faveur de Dieu furent ceux qui marchèrent de très près conformément aux exigences de la Loi ; ceux qui ignoraient Sa Loi, Dieu ne s'en souciait pas, Héb 8:9. Par le sacrifice de Jésus sur la croix, simplement en croyant en Son nom, en ayant un humble regret pour le passé, nous pouvons approcher Dieu et recevoir les opérations de Sa grâce transformatrice afin de purifier nos coeurs et nos consciences ; ce, quel que soit le fardeaux de nos péchés passés. Ainsi, dans la première Église des milliers parvinrent à la pureté, à la sainteté, à la perfection, et à l'union avec Christ et Dieu, traduit dans leur Royaume alors qu'ils sont encore sur terre. Des milliers de Quakers du 17ième siècle arrivèrent à la même perfection pour vivre en union avec Christ et Dieu, vivant dans leur Royaume tout en étant sur terre. Avec la foi en dans ce que Jésus nous dit, par la grâce et la croix, Il peut vous rendre capables de toute bonne oeuvre pour l'accomplissement de sa volonté, Héb 13:11 ;  un nettoyage et une perfection pour toujours ce qui fait que l'union est maintenant disponible à tous ceux qui vont vers Lui dans le but de changer. Et oui, comme Job, nous aussi devons être testés avant de pouvoir recevoir la récompense de croître dans Son Esprit, Son Esprit d'amour. (Voir Comment Attendre sur Dieu et Bénéficier de Sa Puissance Purificatrice pour ce qui a trait aux épreuves ).  Et peu de temps après cela, en demeurant fidèle, jamais fatigués des actes d'amour de la foi vivifiante, Il retourne dans Sa gloire pour établir Son Royaume dans votre coeur et pour être votre Seigneur pour toujours.

4 Le feu de Dieu est tombé du ciel et a brûlé les brebis et les jeunes hommes, et les a consumés ; Ce feu ne venait pas de Dieu, il venait de Satan. Les anges, mêmes les anges déchus ont d'incroyables pouvoirs. Ne sous estimez pas les pouvoirs des ange déchus ; ils peuvent lire vos pensées, et c'est là la moindre de leurs capacités. Ils lisent vos pensées de sorte qu'ils savent exactement comment vous tenter. Ils surveillent même vos raisonnements et se prétendent être Dieu en vous donnant une excuse tordu pour faire le mal, alors que vous croyez que vous faites la volonté de Dieu. Mais celui qui est en vous (Christ) est plus grand que celui qui est dans le monde. Et ils ont la permission de Dieu uniquement dans les limites qu'Il leur a établit, limites qu'Il surveille constamment pour qu'ils ne les dépassent pas.

5 Job démontre qu'il est un homme parfait par son entière confiance et foi en Dieu. Sa déclaration, « Nu je suis sorti du sein de ma mère, et nu j'y retournerai ; l'Éternel a donné, et l'Éternel a pris ; que le nom de l'Éternel soit béni ! » vivra pour toujours comme une déclaration exemplaire de foi et de confiance. Encore là Dieu a rendu Job encore plus parfait.

Plus parfait que parfait ? Oui, comme John Gratton disait : « Donc il est clair, les hommes peuvent être réellement, parfaitement, sincèrement, des enfants ou des branches, pourtant croître encore de force en force, de foi en foi, dans, et par l'Esprit du Seigneur, pourtant être des enfants parfaits, et croître pour être de jeunes hommes, et vaincre le malin, et toujours croître pour être des pères, et toujours s'empresser vers la marque pour le prix de l'appel céleste de Dieu dans le Christ Jésus. Nous tous donc qui sommes parfaits, ayons ce sentiment. C'est de cette perfection dont nous parlons ; nous ne parlons pas d'une perfection à laquelle rien ne peut être ajouté. »

Le but de Dieu à éprouver un homme c'est de le rendre pur comme de l'or : Je ferai qu'un mortel sera plus précieux que l'or fin, et un homme, plus précieux que l'or d'Ophir. Ésa 13:12. Car il est comme un feu d'affineur, et comme la potasse des foulons. Et il s'assiéra comme celui qui affine et purifie l'argent ; et il purifiera les fils de Lévi [les Sacrificateurs], et les affinera comme l'or et comme l'argent, et ils apporteront à l'Éternel une offrande en justice. Mal 3:2-3...Mais l'heure vient, et elle est maintenant, que les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; car aussi le Père en cherche de tels qui l'adorent. Dieu est un esprit, et ceux qui l'adorent, doivent l'adorer en esprit et en vérité. Jean 4:23-24. ET si vous n'avez pas été purifiés, que votre esprit égoïste satanique n'a pas été crucifié, vous êtes incapables d'adorer Dieu en esprit et en vérité ; pour ce faire il faut l'Esprit de Dieu qui pourvoit dans votre bouche les paroles, la louange, et l'adoration.

_______________________________________

Prochain Chapitre