La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Job 2

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 Or, un jour, il arriva que les fils de Dieu vinrent se présenter devant l'Éternel, et Satan aussi vint au milieu d'eux se présenter devant l'Éternel.

 2 Et l'Éternel dit à Satan : D'où viens-tu ? Et Satan répondit à l'Éternel et dit : De courir çà et là sur la terre et de m'y promener.

 3 Et l'Éternel dit à Satan : As-tu considéré mon serviteur Job, qu'il n'y a sur la terre aucun homme comme lui, parfait et droit, craignant Dieu, et qui évite le [abhorre et se détourne du] mal ? Et il reste tout de même ferme dans son intégrité, alors que tu m'as excité contre lui pour l'engloutir sans cause.

 4 Et Satan répondit à l'Éternel et dit : Peau pour peau, et tout ce qu'un homme a, il le donnera pour sa vie ;

 5 mais étends ta main et touche à ses os et à sa chair : tu verras s'il ne te maudit pas en face.

 6 Et l'Éternel dit à Satan : Le voilà entre tes mains, seulement épargne sa vie.

 7 Et Satan sortit de la présence de l'Éternel ; et il frappa Job d'un ulcère malin, depuis la plante de ses pieds jusqu'au sommet de sa tête.1

 8 Et il prit un tesson pour s'en gratter, et il était assis dans la cendre.

 9 Et sa femme lui dit : Restes-tu encore ferme dans ta perfection ?

 10 Maudis Dieu et meurs. Et il lui dit : Tu parles comme parlerait l'une des insensées ; nous avons reçu le bien aussi de la part de Dieu, et nous ne recevrions pas le mal ? En tout cela Job ne pécha point de ses lèvres.

 11 Et trois amis de Job apprirent tout ce mal qui lui était arrivé et vinrent chacun de son lieu, Éliphaz, le Thémanite, et Bildad, le Shukhite, et Tsophar, le Naamathite ; et ils s'entendirent ensemble pour venir le plaindre et le consoler.

 12 Et ils levèrent les yeux de loin, et ils ne le reconnurent pas ; et ils élevèrent leur voix et pleurèrent, et ils déchirèrent chacun sa robe et répandirent de la poussière sur leurs têtes en la jetant vers les cieux.

 13 Et ils s'assirent avec lui à terre sept jours et sept nuits, et nul ne lui dit une parole, car ils voyaient que sa douleur était très-grande.2


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Et Satan sortit de la présence de l'Éternel ; et il frappa Job d'un ulcère malin, depuis la plante de ses pieds jusqu'au sommet de sa tête. Vous devez toujours vous demander pourquoi Dieu fait cela à un homme parfait ? Job est l'exemple crée délibérément pour servir à tous les chercheurs de Dieu ; tous ceux qui cherchent Dieu doivent passer par une souffrance surnaturelle pour être libérés du péché. Tant qu'un homme n'est pas libéré de tout péché, il ne peut pas être un homme de Dieu. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et le péché ; Qu'ainsi n'advienne ! Ne savez-vous pas qu'à quiconque vous vous livrez vous-mêmes comme esclaves pour obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la droiture. Rom 6:16.

Christ donc ayant souffert pour nous dans la chair, vous aussi, armez-vous de cette même pensée que celui qui a souffert dans la chair en a terminé avec le péché, afin de ne plus vivre le reste de son temps dans la chair selon les convoitises des hommes, mais [vivre] à la volonté de Dieu. 1 Pi 4:1-2.

car c'est à cela que vous avez été appelés ; car aussi Christ a souffert pour vous, vous laissant un modèle, afin que vous suiviez ses traces, 1 Pi 2:21.

Donc, un homme doit premièrement être brisé par Dieu, avant d'être honoré. C'est seulement quand un homme est assiégé par un ennemi surnaturel, envoyé par Dieu, qu'il est impuissant à combattre, que cette personne découvre qu'elle est si facilement irritable, colérique, impatiente, pleine de doute[perte de foi], et impie. Sous la pression des adversaires, un homme découvre vraiment à quel point il est une bête basse, égoïste et en colère. Mais c'est un processus d'humiliation qui est nécessaire. C'est une souffrance nécessaire. Un homme doit passer une période de temps considérable pour voir à quel point il est bas, combien il est égoïste, impie, à quel point il est mauvais — et il doit apprendre cela de façon à ce qu'il ne puisse jamais l'oublier. Un homme doit être humilié, et c'est impossible à un homme de s'humilier volontairement lui-même ; tout genre de tentatives à vouloir s'humilier soi-même ne fait qu'accroître l'orgueil de l'homme. Il n'y a que la main de Dieu qui puisse vraiment humilier un homme. Sa seule espérance doit résider dans la miséricorde de Dieu ; il ne peut y avoir une autre alternative. Son seul objectif doit devenir de se débarrasser de son égoïsme de malédiction, de profanation, de haine, et de rancune ; de sorte que lorsque cela lui est finalement enlevé, il déteste le mal tellement, qu'il ne voudrait plus jamais ne serait-ce même considérer retourner en arrière dans ses vieille habitudes égoïstes. Un homme doit être brisé par Dieu : Les sacrifices de Dieu sont un esprit brisé ; un coeur brisé et contrit, ô Dieu, tu ne mépriseras jamais cela ! Psaumes 51:17 ; et alors Il l'accepte : L'esprit du Seigneur, l'Éternel, est sur moi, parce que l'Éternel m'a oint pour porter de bonnes nouvelles aux pauvres : il m'a envoyé pour guérir ceux les coeurs brisés, pour proclamer aux captifs la délivrance, et l'ouverture de la prison à ceux qui sont prisonniers [dans l'esclavage du péché], Luc 4:18, Ésa 61:1.

Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à présenter vos corps en sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui est votre service spirituel. Rom 12:1.

2 Le fait que trois hommes s'asseoient par terre sept jours et sept nuits sans même dire un seul mot, témoigne bien à quel point le peuple de cet âge était différent en réalité. Je ne peut imaginer s'asseoir durant sept jours et sept nuits sans parler. Dans notre société c'est chose normale que de laisser notre langue courir au hasard n'importe où. Mais c'est totalement contraire aux enseignements de Dieu :

Et je vous dis que, de toute parole oiseuse [non-édifiant] qu'ils auront dite, les hommes rendront compte au jour de jugement ; Mat 12:36.

Voyez les navires, qui bien qu'ils soient si grand et poussés par des vents violents, pourtant ils sont dirigés çà et là par un très-petit gouvernail, partout où le pilote veut aller.
Ainsi aussi la langue est un petit membre et elle se vante de grandes choses. Considérez combien grande la forêt qu'un petit feu allume !
Et la langue est un feu, un monde d'iniquité. Elle est établie parmi nos membres ; c'est elle qui souille tout le corps, et enflamme le cours de notre vie, et elle est enflammée par la géhenne.
Car toute espèce de bêtes sauvages et d'oiseaux, de reptiles et d'animaux marins, se dompte et à été domptée par l'espèce humaine ;
mais pour la langue, aucun des hommes ne peut la dompter : c'est un mal désordonné, plein d'un venin mortel. Jacques 3:4-8
. (Seule la grâce de Dieu peut dompter la langue d'un homme.)

Si quelqu'un pense être religieux, mais qu'il ne tienne pas sa langue en bride [la retenir], il trompe son coeur [en se pensant lui-même religieux], et la religion de cet homme est sans valeur. Jacques 1:26
.

Le fou met dehors tout sa pensée, mais le sage le calme et le retient. Pro 29:11.

Dans la multitude des paroles la transgression ne manque pas, mais celui qui retient ses lèvres est sage. Pro 10:19.

Et je vous dis que, de toute parole oiseuse [non-édifiant] qu'ils auront dite, les hommes rendront compte au jour de jugement ;
car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné. Mat 12:36-37
.

car nous errons tous dans beaucoup de choses. Si quelqu'un ne erre pas en paroles, celui-là est un homme parfait, capable de tenir aussi tout le corps en bride. Jacques 3:2.

« La mort et la vie sont au pouvoir de la langue, et celui qui l'aime mangera de son fruit. » Pro 18:21.
Ceux qui aiment parler ne verront jamais le salut ; le fruit d'une langue qui erre est la mort.

Donc, si vous seriez condamnés pour avoir prononcé des paroles oiseuses, et que tant que vous n'êtes pas parfait vous ne pouvez pas contrôler vos paroles, alors il est évident que la perfection est nécessaire pour être justifié.

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre