La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Jean 18

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 Ayant dit ces choses, Jésus s'en alla avec ses disciples au delà du torrent du Cédron, où était un jardin, dans lequel il entra, lui et ses disciples.

 2 Judas aussi, qui le livrait, connaissait le lieu ; car Jésus s'y était souvent assemblé avec ses disciples.

 3 Judas donc, ayant pris la compagnie de soldats, et des huissiers, de la part des principaux sacrificateurs et des pharisiens, vient là, avec des lanternes et des flambeaux et des armes.

 4 Jésus donc, sachant toutes les choses qui devaient lui arriver, s'avança et leur dit : Qui cherchez-vous ?

 5 Ils lui répondirent : Jésus le Nazaréen. Jésus leur dit : C'est moi. Et Judas aussi qui le livrait était là avec eux.

 6 Quand donc il leur dit : C'est moi, ils reculèrent, et tombèrent par terre.

 7 Il leur demanda donc de nouveau : Qui cherchez-vous ? Et ils dirent : Jésus le Nazaréen.

 8 Jésus répondit : Je vous ai dit que c'est moi ; si donc vous me cherchez, laissez aller ceux-ci,

 9 afin que fût accomplie la parole qu'il avait dite : De ceux que tu m'as donnés, je n'en ai perdu aucun.

 10 Simon Pierre donc, ayant une épée, la tira et frappa l'esclave du souverain sacrificateur et lui coupa l'oreille droite ; et le nom de l'esclave était Malchus.

 11 Jésus donc dit à Pierre : Remets l'épée dans le fourreau : la coupe que le Père m'a donnée, ne la boirai-je pas ?

 12 La compagnie de soldats donc, et le chiliarque, et les huissiers des Juifs, se saisirent de Jésus et le lièrent,

 13 et l'amenèrent premièrement à Anne ; car il était beau-père de Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là.

 14 Or Caïphe était celui qui avait donné aux Juifs le conseil, qu'il était avantageux qu'un seul homme pérît pour le peuple.

 15 Or Simon Pierre suivait Jésus, et l'autre disciple aussi ; et ce disciple-là1 était connu du souverain sacrificateur, et il entra avec Jésus dans le palais du souverain sacrificateur ;

 16 mais Pierre se tenait dehors à la porte. L'autre disciple donc, qui était connu du souverain sacrificateur, sortit, et parla à la portière, et fit entrer Pierre.

 17 La servante qui était portière dit donc à Pierre : Et toi, n'es-tu pas des disciples de cet homme ? Lui dit : Je n'en suis point.

 18 Or les esclaves et les huissiers, ayant allumé un feu de charbon, se tenaient là, car il faisait froid, et ils se chauffaient ; et Pierre était avec eux, se tenant là et se chauffant.

 19 Le souverain sacrificateur donc interrogea Jésus touchant ses disciples et touchant sa doctrine.

 20 Jésus lui répondit : Moi, j'ai ouvertement parlé au monde ; j'ai toujours enseigné dans la synagogue, et dans le temple où tous les Juifs s'assemblent, et je n'ai rien dit en secret.

 21 Pourquoi m'interroges-tu ? Interroge sur ce que je leur ai dit ceux qui m'ont entendu ; voilà, ils savent, eux, ce que moi j'ai dit.

 22 Or comme il disait ces choses, un des huissiers qui se tenait là donna un soufflet à Jésus, disant : Réponds-tu ainsi au souverain sacrificateur ?

 23 Jésus lui répondit : Si j'ai mal parlé, rends témoignage du mal ; mais si j'ai bien parlé, pourquoi me frappes-tu ?

 24 Anne donc l'avait envoyé lié à Caïphe, le souverain sacrificateur.

 25 Et Simon Pierre se tenait là, et se chauffait ; ils lui dirent donc : Et toi n'es-tu pas de ses disciples ? Il le nia, et dit : Je n'en suis point.

 26 L'un d'entre les esclaves du souverain sacrificateur, parent de celui à qui Pierre avait coupé l'oreille, dit : Ne t'ai-je pas vu, moi, dans le jardin avec lui ?

 27 Pierre donc nia encore ; et aussitôt le coq chanta.

 28 Puis ils menèrent ensuite Jésus de chez Caïphe à la [Romain] salle de jugement et c'était au petit matin ; et ils n'entrèrent point eux-mêmes dans la salle de jugement, afin qu'ils ne fussent pas souillés ; mais qu'ils pussent manger la pâque.

 29 Pilate donc sortit vers eux, et dit : Quelle accusation portez-vous contre cet homme ?

 30 Ils répondirent et lui dirent : Si cet homme n'était pas un malfaiteur, nous ne te l'eussions pas livré.

 31 Pilate donc leur dit : Prenez-le, vous, et jugez-le selon votre loi. Les Juifs donc lui dirent : Il ne nous est pas permis de faire mourir personne ;

 32 afin que fût accomplie la parole que Jésus avait dite, indiquant de quelle mort il devait mourir.

 33 Pilate donc entra encore dans le prétoire, et appela Jésus, et lui dit : Toi, tu es le roi des Juifs ?

 34 Jésus lui répondit : Dis-tu ceci de toi-même, ou d'autres te l'ont-ils dit de moi ?

 35 Pilate répondit : Suis-je Juif, moi ? Ta nation et les principaux sacrificateurs t'ont livré à moi ; qu'as-tu fait ?

 36 Jésus répondit : Mon royaume n'est pas de ce monde. Si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu, afin que je ne fusse pas livré aux Juifs ; mais maintenant mon royaume n'est pas d'ici.

 37 Pilate donc lui dit : Tu es donc roi ? Jésus répondit : Tu le dis que moi je suis roi. Moi, je suis né pour ceci, et c'est pour ceci que je suis venu dans le monde, afin de rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité, écoute ma voix.2

 38 Pilate lui dit : Qu'est-ce que la vérité ? Et ayant dit cela, il sortit encore vers les Juifs ; et il leur dit : Moi, je ne trouve aucun crime en lui ;

 39 mais vous avez une coutume, que je vous relâche quelqu'un à la Pâque ; voulez-vous donc que je vous relâche le roi des Juifs ?

 40 Ils s'écrièrent donc tous encore, disant : Non pas celui-ci, mais Barabbas. Or Barabbas était un brigand.


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Cet autre disciple ou ce disciple c'est Jean, l'auteur de ce Livre ci de la Bible.

2 Quiconque est de la vérité, écoute ma voix. Puisque Jésus est la vérité, Jean 14:6, être de la vérité, c'est être en union avec Jésus et Dieu, un avec eux, ils sont en vous et vous en eux ; et quand vous êtes en union avec le Seigneur et de la vérité, vous entendez sa voix comme un tonnerre sur les eaux. Jusque là, vous entendez la petite voix tranquille de la Parole du Seigneur dans nos coeurs ou du Saint-Esprit.

Le Saint-Esprit vous guidera dans toute vérité, mais vous devez vous consacrer à l'écoute en silence pour entendre Sa voix, et puis vous devez obéir. Vous pouvez mémoriser la Bible en entier, et vous ne connaîtrez pas la vérité parce que la Bible de fait que témoigner au sujet de la vérité ; la Bible n'est pas la vérité. Jésus est la vérité, et la Bible n'est pas Jésus. Si vous écoutez et que vous obéissez à l'Esprit de Vérité, votre âme est purifiée par l'obéissance à la vérité.1 Pierre 1:22. Jésus a dit : « mais une seule chose est nécessaire et Marie a choisi la bonne part qui ne lui sera pas ôtée ». C'est de s'asseoir aux pieds de Jésus et d'entendre sa parole. Luc 10:39-42. Être de la vérité est d'être en Union, être un avec Jésus et Dieu.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

William Dewsbury, qui est entré dans le Royaume, a aussi écrit au sujet d'un niveau complètement différent d'entendant qui s'est produit après qu'il eut été crucifié sur la croix intérieure du renoncement de soi :

Je me tiens ici en tant que témoin pour le Dieu du Ciel,
Je n'ai jamais entendu la voix du Christ
jusqu'à ce que je fus tué et baptisé,
et placé comme un petit enfant sous ses châtiments célestes ;
si tôt mon âme amené à cela, dans mon humiliation,
Oh ! alors, le terrible jugement fut enlevé, et le livre de vie me fut ouvert,
et le Seigneur me parla confortablement, « Je t'ai aimé d'un amour éternel » ;
Et j'ai été fait Chrétien par un jour de vengeance, et qui brûle comme un fourneau ;
et l'orgueil et la fierté de l'homme en moi fut rabaissé.

(Dewsbury venait d'expérimenter le baptême de feu et de mort pour passer de la mort à la vie y en entendant la Voix du Seigneur pour la première fois.)

Il y a une voix du Seigneur comme un tonnerre sur les eaux décrit dans plusieurs passages de l'Ancien Testament. Ceci est radicalement différent de la petite voix tranquille que nous entendons de l'intérieur de nos coeurs venant du Saint-Esprit. La Parole du Seigneur à l'intérieur et le Saint-Esprit nous parlent avec les paroles de Jésus, par conséquent nous sommes entendant du fils de Dieu. Mais jusqu'à ce que nous pouvions vraiment entendre la voix du Seigneur, nous ne savons pas avec certitude qu'il est le Seigneur qui nous parle. Provenant la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Vous aurez toujours des doutes jusqu'à ce que vous entendiez Sa voix. Ma voix est comme un tonnerre sur les eaux. » Vous entendrez Sa voix pour la première fois au jugement dernier, et vous saurez alors sa voix; quand vous entendez Sa voix pour la première fois, vous êtes passé de la mort à la vie.

Nous devons d'abord écouter l'Esprit Saint et la Parole du Seigneur à l'intérieur pour entendre et obéir à ses nombreux enseignements et commandes. Puis, avec une longue persévérance et patience en faisant des oeuvres de repentance obéissante, nous éprouvons du baptême du feu et de la mort, quand nous entendons la Voix du Seigneur alors que nous passons de la mort à la vie. Jusque-là, nous devons être sur nos gardes pour ne pas être trompés par l'ennemi, faisant semblant d'être le Seigneur qui nous parle. Sur les conseils d'Edward Burrough, (cliquez pour lire), un géant dans les premiers Quakers, jusqu'à ce que nous pouvions distinguer entre la voix du Seigneur et la voix de l'ennemi, nous ne devrions rien faire pour le Seigneur, sauf se repentir ; et William Penn a écrit : « Bien que c'est le devoir de tous de marcher dans la lumière, et de l'attendre, que par elle ils puissent être instruit sur le chemin de la vie et du salut, malgré tout c'est seulement ceux qui sont actuellement conduit* par elle, [la lumière] qui peuvent vraiment discerner entre les faux esprits et Le Véritable. »

* Pour être guidé ou dirigé par la lumière, la lumière doit tout surgir dans votre coeur comme une magnifique étoile, afin que vous êtes montré tout à voir et raconta tout à dire ; le surgissement facilement reconnaissable de la lumière vient de la foi dans la voix.

Cela se produit juste avant que vous entriez dans le royaume ; voir Le Royaume, le Retour de Christ et l'Accomplissement du Salut dans Comment Bénéficier De La Puissance Transformatrice De Dieu pour plus d'entrée dans le royaume.

Vous pouvez entendre le Seigneur vous dire d'aller de l'avant avec votre envisage d'acheter quelque chose ou de faire quelque chose que vous jugez nécessaire ; et à condition que ce soit rien que vous sachiez être faux, ou ce n'est rien qu'Il vous a dit de ne pas faire au passé, vous pouvez suivre ses suggestions avant vous de pouvoir distinguer Sa voix. Si vous n'avez pas besoin de ce que vous envisagez d'acheter, le Seigneur vous dira clairement, « vous n'en avez pas besoin » ; s'il n'est pas nécessaire de faire quelque chose que vous envisagez, il vous dira : « ce n'est pas nécessaire ». Si cela est nécessaire et / ou si vous avez besoin de quelque chose, le Seigneur peut même vous encourager à procéder.

De plus :

Après le jugement final « les brebis écoutent sa voix ; et il appelle ses propres brebis par leur nom, et les mène dehors. » Jean 10:3

Il les conduit hors de leur esclavage au péché, Jean 8:31-32, hors du monde à entrer dans le royaume, à marche dans la lumière,
Jean 8:12

« Et quand il a apporté dehors toutes ses propres brebis, il va devant elles ; et les brebis le suivent, car elles connaissent sa voix. » Jean 10:4

Être apporté hors c'est être conduit hors du monde dans le royaume, en suivant les commandes du Seigneur
pour chaque parole prononcée et chaque action accomplie.

« elles ne suivront point un étranger, mais elles s'enfuiront loin de lui, parce qu'elles ne connaissent pas la voix des étrangers. » Jean 10:5

Une fois dans le royaume, vous connaissez sa voix ; et alors vous êtes capable de rejeter d'ignorer la voix de mauvais esprits.

« Mes brebis écoutent ma voix, et moi je les connais, et elles me suivent [ils obéissent]. » Jean 10:27

Ce sont des croyants très avancés que Jésus a ressuscités au ciel et au sein desquels Il demeure en tant
qu'ils marchent encore ensemble sur la terre. Il les guide avec sa voix pour
toutes leurs paroles parler et toutes leurs oeuvres être accomplies, apportant l'honneur et la gloire à Dieu.

« et moi, je leur donne la vie éternelle, et elles ne périront jamais ; et personne ne les ravira de ma main. » Jean 10:28

« Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous, et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. » Jean 10:29

Ses brebis sont dans le royaume et naissent de nouveau ; et ainsi ses brebis ne pèchent pas et sont protégées du mal.
« Nous savons que quiconque est né de Dieu ne pèche pas,
mais Dieu protège celui qu'Il a engendré, et le malin ne le touche pas. » 1 Jean 5:18

« je connais mes brebis, comme je suis connu de mes brebis, exactement comme le Père me connaît et moi je connais le Père. » Jean 10:14-15

Jésus et ses brebis se connaissent aussi profondément que le Père et Jésus se connaissent.
Jésus et le Père se connaissent profondément parce que Jésus est un avec le Père.
Pour que ses brebis soient connues comme le Père et Jésus se connaissent, ses brebis sont dans Lui et Il est dans ses brebis.
Les brebis sont en union avec et un avec Christ et le Père aussi, comme Jean 17:20-23,14:20 état.

Les promesses sont : si vous écoutez et que vous obéissez au Saint-Esprit, Il vous enseignera toutes choses, Il vous conduira dans toute la vérité, et il vous annoncera les choses qui doivent arriver, et vous connaîtrez toutes choses. Prenez garde que vous ne refusiez pas celui qui parle : car si ceux-là n'ont pas échappé qui refusèrent celui qui parlait en oracles sur la terre, combien plus n'échapperons-nous pas, si nous nous détournons de celui qui parle ainsi des cieux, [c'est à dire dans nos coeurs]. Héb 12:25

C'est une croix pour l'homme de s'asseoir en silence, en luttant pour retenir sa pensée qui cherche à vagabonder ; C'est une croix pour la volonté de l'homme d'obéir à ce qu'Il lui a été commandé et enseigné par le Saint-Esprit et la Parole du Seigneur à l'intérieur ; c'est la croix que vous devez prendre chaque jour en renonçant à vous mêmes pour alors suivre Jésus. Le suivre c'est lui obéir. Vous ne pouvez être son disciple à moins que vous preniez votre croix à tous les jours et que vous suiviez Ses ordres. Le salut est seulement reçu par ceux qui suivent [en obéissant à ] l'Agneau l'Agneau où qu'il aille [tout ce qu'Il commande] - qui obéissent totalement à la voix du Seigneur, dans tout ce qu'Il vous commande. Ne vous découragez pas si vous êtes un certain temps sans entendre. Même votre attente est à votre crédit : Que ta miséricorde, ô Éternel, soit sur nous, en proportion à notre attente et à notre espérance en Toi. Psaumes 33:22. Et jamais on n'a entendu, jamais on n'a ouï de l'oreille, jamais l'oeil n'a vu, hors toi, ô Dieu, ce que Dieu a préparé pour celui qui s'attend à lui. Ésa 64:4.

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre