La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Jean 3:16

Afficher le chapitre et les notes   

 16 Car Dieu a tant aimé le monde [chaque homme], qu'il a donné son Fils unique engendré [à chaque homme], afin que quiconque croit en [dépend de, a confiance en, obéit à] Lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle.2 [Ce n'est pas suffisant de croire que Jésus est le Fils de Dieu ; même les démons croient que Jésus est le Fils du Dieu très haut, et ils tremblent. Vous devez croire ce que Jésus, la lumière et parole à l'intérieur de votre coeur, vous montre et vous dit ; croire ce qu'Il vous dit et ce qu'Il vous montre c'est croire en Jésus. Christ est la lumière qui est donnée à tout homme de sorte qu'il puisse croire. Jean 1:1-4,7,9. Croire c'est croire ce que vous l'entendez vous dire ; croire assez pour porter attention et obéir à Jésus, qui est la Parole de Dieu et la Lumière de la Parole dans le coeur de chaque homme qui vous réprouve anonymement , (et tout homme), du péché. Comme les versets qui accompagnent (19,20,21) le disent : « Et ceci est la condamnation, que la Lumière est venue dans le monde (en tout homme), mais les hommes ont aimé les ténèbres plus que la Lumière car leurs actions étaient mauvaises. Car celui qui fait de mauvaises actions (péchés) hait la Lumière (donc hait Christ, qui est la Lumière) et ne vient pas à la Lumière par crainte que ses oeuvres soient exposées et réprouvées. Mais celui qui pratiquant la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres puissent être démontrées qu'elles ont été produites [initié et ordonné] à travers Dieu. » Avoir la vie éternelle c'est avoir perdu votre vie charnelle, en ayant assidûment cru et obéit aux commandes que Jésus vous a dit à vous, de sorte que vous entrez en union avec Lui, pour alors obéir à Ses actes ordonnées pour Sa gloire et votre joie.]

1 Jean 5:1

Afficher le chapitre et les notes   

 1 [Dans ce chapitre Jean définit soigneusement quelles sont les expériences d'un croyant qui est né de Dieu, qui sont résumées ici :

  1. un croyant né de Dieu garde les commandes de Dieu, et elles ne sont pas un fardeau ; versets 2,3
  2. le croyant né de Dieu a vaincu le monde en crucifiant sa nature pécheresse, (Les envies interdites, les désirs passionnés, et ses convoitises ), versets 4,5
  3. le croyant né de Dieu a vu dans son coeur par la lumière qui manifeste toute chose les trois témoins sur la terre : (Voir Verset 8 et sa note en bas de page 3 au bas de cette page pour plus de description de ces trois témoins qui doivent être expérimentés avant qu'une personne naisse de nouveau.) Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Les trois témoins : ces trois doivent être clairement manifestés. »
  4. le croyant né de nouveau a la vie éternelle en lui, qui est d'être restaurée à l'image spirituelle de Dieu de véritable droiture et sainteté. verset 12
  5. le croyant né de nouveau ne pèche pas et ne peut pécher parce qu'il est protégé par son Père de la chute dans la tentation. verset 18
  6. Jésus est présent à l'intérieur du croyant, et le croyant est en Christ ; le croyant est en union avec Christ et le Père. verset 20

Ceux qui disent qu'ils sont des chrétiens nés de nouveau en vivant toujours dans les convoitises charnelles et les plaisirs du monde, et aussi toujours esclaves du péché, calomnient la vérité et créent de la confusion.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

 1 Quiconque croit que Jésus est le Christ, est né de Dieu ; et quiconque aime le Père, aime aussi Celui qui est engendré de Lui.1

Romains 10:9-10

Afficher le chapitre et les notes   

 9 Que si tu confesses de ta bouche Jésus est Seigneur et que tu croies dans ton coeur que Dieu l'a relève d'entre les morts, tu seras sauvé. [Le contexte de ce verset est de croire le parole dans votre coeur et quand il est commandé, de prononcer la parole du Seigneur dans votre bouche, qui est la parole de foi que prêchaient les apôtres, (Verset 8 ci-dessus) ; et selon le verset 17 ci-dessous, est le commencement de la véritable foi, d'entendre la parole de Dieu (Christ) dans votre coeur, votre croyance résultant en votre obéissance à ce que vous avez entendu. Pour confesser Jésus pour être votre Seigneur, (si et quand vous êtes commandé de confesser devant les hommes, Luc 12:8), est de parler ce qu'on vous dit de dire* ; parce que pour lui d'être votre Seigneur, vous êtes totalement contrôlés par la parole parlée de Jésus entendue de l'intérieur de votre coeur ; et quand vous étiez mort dans vos péchés, vous avez vu Jésus a ressuscité dans votre coeur pour être votre Seigneur qui vous gouverne et votre Roi pour contrôler totalement vos pensées, paroles, et actions.* Cependant, à moins que Jésus ne vous gouverne réellement pas et il vous ordonne de dire « Jésus est Seigneur », à dire qui n'a pas de valeur, tel que plusieurs écritures le prouvent, (cliquez pour voir).

* comme Paul l'a confessait : « ce n'est plus moi qui vis, mais Christ qui vit en moi ». Galates 2:20

Pour être sauvé de l'enfer quand vous mourrez, vous devez faire l'expérience du salut alors qu'il est encore vivant sur la terre, ce qui signifie être libéré, nettoyé, purifié, délivré, purgé de tous les péchés, même le désir de pécher. Cependant, parmi les millions de guides aveugles du christianisme, en prenant ce verset entièrement hors contexte, eux-mêmes continuant à pécher et donc esclaves du péché, beaucoup enseignent que si tu dis à haute voix « Jésus est Seigneur » et que vous croyez qu'il est ressuscité des morts à Jérusalem, alors vous serez sauvé de l'enfer. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Ils pensent être sauvés en faisant un bruit au sujet d'être sauvés. Il y a des millions de prédicateurs qui sont guides aveugles. Ces gens sont loin de moi, vivant dans le péché et enseignant aux autres l'inévitabilité du péché jusqu'à la mort. Ils veulent être un fils ; ils reconnaissent l'Écriture, : "lui qui est né de Dieu ne pèche pas", mais ils continuent allègrement. » Avec le début de la croyance, vous n'êtes évidemment pas sauvés, (sauvé signifie être libéré de tous les péchés) ; mais si vous persistez jusqu'à la fin dans l'obéissante foi, faisant chaque effort, vous serez libérés de tous les péchés, lavés, nettoyés, purifiés, rendus parfaits, sanctifiés, et rendus saint, par la puissance de Dieu oeuvrant puissamment en vous.]

 10 Car, avec le coeur l'homme croit jusqu'à la droiture, et par la bouche la confession est faite de salut.2 [Votre croyance en ce que vous entendez le Fils vous dire de votre coeur, et en obéissant à ce qu'Il vous commande, résulte en le salut accompagné de la droiture. L'obéissance conduit à la droiture, Rom 6:16 ; nous croyants ce que l'Esprit de Christ dans nos coeurs nous dit alors que nous attendons pour l'espérance de la droiture, Gal 5:5. Le salut c'est d'être libéré du péché, d'avoir été purifié par la grâce de Dieu qui sépare l'homme du péché. Confesser le salut c'est confesser avoir été affranchi de tout péché et d'avoir témoigné de la révélation de Jésus vous apportant votre salut, qui est la vie éternelle en Dieu ; comme Paul confessait : J'ai été crucifié avec Christ ; ce n'est plus moi qui vis, mais Christ qui vit en moi. Gal 2:20. Jésus ne veut pas du témoignage d'hommes dont les coeurs étaient toujours remplis de méchancetés, tout comme nous, jusqu'à ce que nous soyons nettoyés par Lui.

Comme Jean a dit : Petits enfants, que personne ne vous égare : celui qui pratique la droiture est juste, comme lui est juste. 1 Jean 3:7 ; Jésus parlait seulement, jugeait, et agissait tel que commandé et ordonné par Dieu ; pour pratiquer la droiture nous devons aussi être capable de dire seulement ce que Lui nous ordonne de dire et seulement faire ce qui nous est ordonné de faire par Dieu. Cette habileté vient seulement après que nous ayons crucifié notre esprit égoïste et que le péché ait été détruit par l'Esprit alors que nous portons la croix intérieure du renoncement de soi ; ainsi nous marchons dans le même chemin qu'il a marché et dans le monde tel que Lui était avec perfection, pureté, et sainteté. Pierre nous a prévenu au sujet de comment les lettres de Paul étaient facilement tordues par des impies (ceux qui étaient encore dans le péché) : Il y a des choses dans ses lettres qui sont difficiles à comprendre, et que ceux qui sont sans instruction et instables déforment [tordent], à leur propre destruction, comme ils font aussi les autres écritures. Par conséquent, bien-aimés, puisque vous savez ces choses à l'avance, prenez garde, de peur qu'entraînés par l'erreur des impies, vous ne veniez à déchoir de votre propre fermeté ; 2 Pi 3:17-18. Les impies essaient de vous convaincre que le péché est passé outre et excusé par votre croyance en Jésus. Mais le juste plaide avec vous que le péché est inacceptable : Paul a dit, Èveillez-vous à la droiture, et ne péchez pas ; car quelques-uns sont dans l'ignorance de Dieu, je vous le dis à votre honte. 1 Cor 15:34. Croire en Jésus, c'est croire ce qu'il vous commande de faire ; cette croyance résulte dans l'obéissance qui conduit à la droiture et au salut.]

Romains 3:28

Afficher le chapitre et les notes   

 28 car nous concluons que l'homme est justifié par la foi, sans oeuvres de loi.3 [La foi ne consiste pas à croire en Jésus basé sur les événements historiques de la Bible ; ça c'est une foi Biblique. La foi c'est d'entendre la parole de Dieu, qui est Jésus, de l'intérieur de votre coeur, car la foi est le don de Dieu et elle est crée par révélation venant de Jésus Christ ; la foi intérieure justifie ; la foi intérieure purifie. Entendre Jésus vous parler une fois ne vous justifie pas ; vous devez continuer à entendre et à obéir jusqu'à ce que votre nature pécheresse soit crucifiée. Nous à être justifiés. De plus, vous êtes sous la loi intérieure sur le coeur de chaque homme, que comprend le noyau moral de la loi mosaïque, comme comme pédagogue jusqu'à ce que la foi soit venue, Gal 3:25, Gal 5:18. La foi qui libère de la Loi vient avec la réception du fruit de l'Esprit, contre laquelle il n'y a pas de Loi. Gal 5:22-23. Vous êtes libre parce que vous marchez dans l'amour, marchant selon la Loi de l'Esprit de Vie en Christ Jésus.

Il y a une énorme différence entre les oeuvres de la Loi (sacrifices, circoncision, dîme, jours, aliments, etc.), et d'essayer de se conformer avec le noyau moral des commandements, (ne pas voler, ne pas mentir, ne pas tuer, ne pas commettre adultère, ne pas convoiter, aimer votre prochain, etc.). Les oeuvres de la loi sont vaines, mais se détourner du mal est toujours essentiel. La Chrétienté vous dit incorrectement que même les commandements moraux qui est la loi dans le coeur de tous les hommes, sont vains. Ignorez-vous, frères, (car je parle à gens qui entendent ce que c'est que la loi,) que la loi a autorité sur l'homme aussi longtemps qu'il vit ? Romains 7:1. Jusqu'à ce que vous perdiez votre vie en crucifiant votre nature pécheresse et votre esprit charnel, vous êtes toujours en vie et toujours soumis à la loi morale. Paul a dit dans Gal 5:18, si (et lorsque) vous êtes conduit (incités, ordonnés, commandés) par l'Esprit, vous n'êtes plus sous la Loi. Jusqu'à ce que vous soyez sous le contrôle du Saint-Esprit, la loi intérieure sur le coeur de chaque homme, que comprend le noyau moral de la loi mosaïque, est votre pédagogue, nous rappelant nos points faibles et nous motivant à aller à Dieu pour changer. La chrétienté voudrait que vous ignoriez le pédagogue essentiel qui conduit à la véritable foi opérationnelle.

George Fox a écrit, au sujet de lorsque vous êtes justifiés : « un croyant qui est justifié est une nouvelle créature, est passé de la mort qui est survenu par le péché, et vient pour entrer dans son repos, où il n'y a pas de péché. Celui qui est la sanctification, est la justification, et alors par leur sanctification ils sont justifiés ; c'est un seul et même, qui sanctifie, justifie. »]

Romains 8:1-2

Afficher le chapitre et les notes   

 1 Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ Jésus, qui marchent, non pas selon la chair, mais selon l'Esprit.1 [Marcher selon l'Esprit c'est être conduit par l'Esprit en pensées, paroles et actions. Si vous êtes conduit par l'Esprit, vous n'êtes plus sous la Loi. Gal 5:18. Marcher selon la chair c'est marcher selon votre pensée charnelle et votre coeur mauvais, avant qu'il ait été nettoyé et purifié ; mais avant cela, vous n'êtes pas en Christ Jésus parce que vous marchez toujours selon la chair — dans vos convoitises, désirs, affections, plaisirs, orgueils, colère, vanité, peur, inquiétudes, plans, etc. Pour être dans le nom de Jésus ou en Jésus ou dans la vérité ou en Christ signifie que vous avez été crucifié, sous son contrôle total de vos paroles et les actes. La revendication faussement être en Christ ou la revendication rien faire en son nom est de prendre le nom du Seigneur en vain : faussement, le mensonge, avec prétention.]

 2 Car la loi de l'Esprit de vie dans le Christ Jésus, m'a affranchi de la loi du péché et de la mort ;2 [Quand nous sommes crucifiés, nous éprouvons le Ministère de la Droiture, l'apprentissage de la façon de marcher et de parler avec droiture, la marche par la Lumière de la Vie, avec vos actes et vos paroles ordonnées par l'Esprit. Vous n'êtes pas libres de la loi du péché et de la mort, jusqu'à ce que vous ayez reçu les fruits de l'Esprit, marchant dans l'amour, mort à la loi du péché et de la mort, mort à votre nature de pécheur, ayant été crucifié sur la croix intérieure du renoncement de soi.]

Romains 10:4

Afficher le chapitre et les notes   

 4 Car Christ est la fin de la loi comme un moyen de droiture à tout ceux qui croient. [Lorsque la Chrétienté dit à ses croyants pécheurs que la Loi est morte, ils disent réellement que pour leurs croyants il n'y a pas de péché ; pas de loi, pas de péché. Quelle autre meilleure fable le diable aurait-il pu pondre ? Ignorez-vous, frères, (car je parle à gens qui entendent ce que c'est que la loi,) que la loi a autorité sur l'homme aussi longtemps qu'il vit ? Romains 7:1. La Chrétienté ont jetée la loi derrière leurs dos, appelant à être bon, appelant les méchants à être justes, tout en ignorant totalement ignorent les nombreuses exclusions, exigences, et conditions d'admissibilité écrites dans la Bible. Jusqu'à ce que vous perdiez votre vie en crucifiant votre nature pécheresse et votre esprit charnel, vous êtes toujours tenus d'obéir à la loi intérieure qui inclut le noyau moral de la loi extérieure. La Loi ne peut pas vous rendre juste, mais la nécessité d'obéir au noyau moral des commandements de la Loi prend fin seulement quand l'esprit égoïste d'un homme a été crucifié sur la croix intérieure du renoncement de soi, et que Christ Jésus est ressuscité en lui pour contrôler totalement ses pensées, paroles, et actions avec la Loi de l'Esprit de Vie. Qu'est qui vous rend juste ? L'obéissance conduit à la droiture, Rom 6:16 ; nous croyants ce que l'Esprit de Christ dans nos coeurs nous dit alors que nous attendons l'espérance de la droiture par la foi. Gal 5:5. Oui, il y a une différence entre le bien et le mal ; oui, il existe une loi intérieure de Dieu sur le coeur de chaque homme et il faut l'obéir, qui comprend quelques-unes des anciennes lois morales mosaïque tels que : aimer votre prochain comme vous vous aimez vous-mêmes ; ne pas voler ; ne pas commettre adultère ; ne pas mentir ; ne pas convoiter ; ne pas commettre de meurtre ; honorer votre père et votre mère; et faites pour les autres tout ce que vous voudriez qu'ils fassent pour vous, etc. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Il n'y a pas de Loi lorsque vous êtes sous le contrôle total de l'Esprit ; vous marchez dans l'amour, dans l'obéissance tel que commandé — vous ne marchez plus dans la chair restreinte. »]

Romains 4:15

Afficher le chapitre et les notes   

 15 car la loi produit la colère, mais là où il n'y a pas de loi, il n'y a pas de transgression. [La loi moral prend fin seulement lorsque l'esprit égoïste d'un homme a été crucifié sur la croix intérieure du renoncement de soi, et que Christ Jésus est ressuscité en Lui pour contrôler totalement ses pensées, paroles, et actions avec la Loi de l'Esprit de vie. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Il n'y a pas de Loi lorsque vous êtes sous le contrôle total de l'Esprit ; vous marchez dans l'amour, dans l'obéissance tel que commandé — vous ne marchez plus dans la chair restreinte. » Voir la note 3 de bas de page à Rom 3:28 pour plus de compréhension sur pourquoi la loi morale doit toujours être observée et qu'elle est votre pédagogue jusqu'à ce que vos pensées, et paroles et actions soient sous le complet contrôle du Saint Esprit. Les guides aveugles de la Chrétienté pointent à cette écriture, et prétendent qu'il n'y a plus aucun péché parce que la loi est censée avoir été abolie pour tous ceux qui croient en Jésus ; ils ferment les yeux sur les nombreux avertissements de péché qui vous disqualifient complètement pour le salut ou le ciel, cliquez pour voir. Ils ferment aussi les yeux sur le fait que chaque homme sera jugé sur ses oeuvres et paroles, cliquez pour voir. Oui, il y a une différence entre le bien et le mal ; oui, il y a toujours le péché ; oui, il existe une loi intérieure de Dieu sur le coeur de chaque homme et il faut l'obéir, qui comprend quelques-unes des anciennes lois morales mosaïque tels que : aimer votre prochain comme vous vous aimez vous-mêmes ; ne pas voler ; ne pas commettre adultère ; ne pas mentir ; ne pas convoiter ; ne pas commettre de meurtre ; et honorer votre père et votre mère ; et faites pour les autres tout ce que vous voudriez qu'ils fassent pour vous, etc. ]

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.